Il ne sera pas dit que j’abandonne !

Non, cela ne me ressemble pas du tout !

Que dirait mon chevalier ?

 

Il rirait dans sa vielle armure et me prêterait peut-être magré tout un très vieux mouchoir brodé à ses armes !

 

– Mouchez-vous, gente dame, cela ne vous sied pas du tout ces yeux rougis !

 

Vous vous souvenez ? Il est là, toujours près de moi, comme vous l’avez été depuis l’ouverture de ma bibliothèque, comme vous l’êtes encore en ce moment, ce dont je ne peux que vous remercier avec toute mon affection et mes pensées, puisque vous n’êtes pas là pour que je vous serre dans mes bras !

 

Il est là, et la voix de Jacques Brel résonne à mon oreille…

 

Écoute-moi, pauvre monde, abominable monde…

 

 

Nous vivons dans un monde où dès qu’il s’agit de « faire » ça devient difficile à cause des « oui, mais… »

 

Oui, mais…

 

Quichottine, c’est bien joli tout ça, mais…

 

Mais, il faut un compte « auteur » chez les « imprimeurs à la demande » du net, une personne responsable de l’écrit, de ce qui s’y trouve. Bien sûr, je ne vous laisse pas le choix, ce sera moi… à moins que l’un de vous ne se propose pour assumer les risques de cette publication ?

 

Mais il faut une existence en tant que personne morale pour faire un don à une association. Le don devra-t-il se partager entre nous tous ?

 

Cela simplifierait grandement les problèmes financiers qui se posent.

 

Suis-je en droit de publier en mon nom, de recevoir les dividendes du recueil, de les répercuter sur une association et donc, de recevoir à ce titre un « reçu fiscal », qui, je le rappelle, donne lieu à un crédit d’impôt égal à 60% du montant offert ?

 

 

Vous seriez alors en droit de dire « Quichottine ! tu avais dit que tout irait à l’association… »

 

Vous auriez raison.

 

Alors, une question qui s’adresse à tous ceux qui ont participé à l’élaboration du recueil, à tous ceux qui se sont proposé de l’acheter.

 

Qu’est-ce qui est le plus important pour vous ?

 

La publication du recueil, sous format papier, dans de bonnes conditions ?

L’argent que nous pourrons récolter et donc offrir ?

 

Une solution simplement mathématique sera de publier le recueil et de répartir entre les auteurs (plus de quarante personnes aujourd’hui, quarante-deux, si je ne me trompe pas) le montant des droits d’auteurs perçus afin que chacun se débrouille pour reverser ces dividendes… et reçoive le reçu fiscal correspondant.

 

Dans ce cas, les sommes versées seront forcément minimes, parce que le recueil, au moins cher, reviendrait à 16,01€ à l’unité… prix coûtant, et donc, à moins de l’acheter en nombre pour avoir de fortes remises, serait vendu au moins à 17€ pièce… faites le calcul… 0,99€ par exemplaire vendu à répartir entre les 42 auteurs…

 

C’est dérisoire… sauf, si, finalement, le livre arrive à toucher suffisamment de personnes pour qu’il soit vendu à des centaines d’exemplaires, ou si nous le vendons un peu plus cher… Combien pensez-vous que les acheteurs éventuels seraient prêts à débourser pour un livre sur lequel nous ne pouvons pas faire figurer le nom d’une association bénéficiaire ?

 

Sauf si… au lieu de passer par ces éditeurs « clé en main », nous faisons imprimer notre livre pour un moindre coût et que nous le distribuons nous-mêmes… C’est fou ce que les coûts peuvent différer d’un imprimeur à l’autre, pour des prestations identiques, mais ça vaut peut-être le coup, si nous voulons seulement en avoir un par auteur et laisser ensuite le manuscrit disponible en « produit d’appel » pour inciter nos visiteurs à aller faire chacun un don…

 

C’est aussi une possibilité si nous voulons que notre recueil profite vraiment, en priorité, à ceux pour qui il a été préparé.

 

Je sais que je ne suis pas très claire, je sais que vous aurez peut-être des questions, je sais que vous aurez peut-être des réponses à m’apporter…

 

Je sais que vous avez tous été merveilleux…

 

Alors, en attendant que je voie moi-même un peu plus clair dans tout ça, un énorme merci pour vous, vos messages amicaux, votre présence, votre amitié…

 

Merci2.gif

113 réponses à “Il ne sera pas dit que j’abandonne !

  1. Tu t’es lancée dans une vaste entreprise et je ne peux que féliciter ta détermination à la mener à bien chère Quichottine… je t’embrasse, bon courage pour la suite 🙂

  2. Je suis bien d’accord avec Mahina, de toute façon tout le travail repose sur tes épaules. Bonne chance.

  3. C’est toi qu’il faut remercier pour tout le travail que tu as accompli et le temps qui tu y a passé ;Pour l’amitié , c’est réciproque!

    Je crois que la dernière solution que tu proposes est  la plus adaptée  et la plus simple. Mais je te fais confiance .

    Bisous

     

    • Comme je l’ai dit plus haut à Mahina, je serai la responsable de la publication, mais Solyzaan a réussi à mettre tous les noms des participants en couverture… J’adore que vous en soyez tous les auteurs.

      Merci pour ta confiance et ton amitié.

      Bisous.

  4. Et si au lieu de toute cette complication il y auarit une association crée qui éditerait le manuel et ensuite reverserait à l’association de son choix ? ce ne serait pas plus simple ???

    Pour créer une association il faut 2 personnes minimum un président un trésorier un nom une adresse (en principe celle du président)  et des statuts types à renvoyer à la préfecture … ça évite bien des calculs chinois non ?

    Et chaque auteur s’engagerait auprès de cette nouvelle association à laisser son texte ou son illustration libre de droits pour la publication du livre.

    Ainsi donc d’une pierre 2 coups. Car à ça aussi il faut penser

    • Je suis d’accord… C’est ce qu’il faudra faire, sans aucun doute, si nous voulons péréniser cette idée et renouveler l’action dans l’avenir.

  5. C’est à ceux qui vont participer à ce recueil de faire des réponses. Pour moi, je serai un simple lecteur……

     

    Bises et bon courage !

  6. cela devient bien compliqué en effet !! s’il faut monter une association avec statuts, président, trésorier etc…interblogueuse pour pouvoir donner des sous !! je vais mettre mon néon au repos une idée lumineuse peut-être germera.. mais ce soir il est un peu en jachère !!! merci à toi pour te démener avec tout ça !!  rebizzzoux par ici

  7. Il me semble que de bonnes idées vont germer à la suite de ton exposé sur les complications qui viennent se mettre en travers de ce projet, je te fais confiance pour trouver la meilleure solution, j’avoue que ces questions techniques m’échappent assez… Je n’ose avancer un avis !

    Courage tu vaincras Quichottine

  8. Tu trouveras bien un moyen ou alors ton ange gardien…Aie confiance !

  9. Quoi qu’on fasse il y a toujours des gens ou des lois pour vous mettre des bâtons dans les roues. Il faut du courage pour aller au bout des choses.

    Alors, bon courage dans cette entreprise!

  10. Comme j’ai du retard, j’ai lu d’un coup tes trois derniers articles, en partant de celui où tu pratiques la brasse coulée très, très profond, pour arriver à celui où tu arrives à peu près à sortir la tête de l’eau. Dire qu’à mon tout petit niveau, je vais aborder les mêmes problèmes avec mon recueil de Haïkus… J’espère que notre association pourra être maître d’oeuvre… Personnellement, dans le cas présent, il me semble que ceux qui t’ont confié leurs écrits doivent te faire confiance jusqu’au bout tant pour l’édition que pour la collecte et le reversement de l’argent. Ton nom de plume, alors, ne pourrait-il pas être « les doux rêveurs », tandis que ton patronyme servirait pour la paperasserie ? Mais je laisse la parole à ceux qui sont directement concernés… Et je t’embrasse, en te disant MERCI, comme beaucoup (voire tous !).

    • Merci à toi aussi… C’est fou combien vos messages de soutien m’ont aidé à remettre chaque problème à sa place.

       

      Tout va bien désormais… et le livre sortira, dès que possible.

       

      Je t’embrasse fort, Galet.

       

      (tiens-moi au courant pour ton recueil de Haïkus)

  11. Le livre dont parle Fransua, je connais, pour eux par de problème, puisqu’il s’agit d’une association déjà créee.

    Tu pourrais peut-être demander à l’association Arc-en-ciel (le logo est sur l’accueil de mon blog), elle aide à réaliser les rêves des enfants malades, peut-être te répondront-ils positivement.

    Courage Quichott’ bisous

    • Merci tout plein, Kinou… Chacune de tes interventions ici m’a touchée… et m’a apporté des solutions.

       

      Un énorme bisou pour toi.

  12. J’ai pas tout compris mais ce n’est pas grave. On peut éditer par nous même. Brigitte  qui écrit sur mon blog a édité un livre par elle même. Je peux lui demander comment elle fait. Par contre écrit moi un mail avec toutes les questions que je dois lui poser car comme je te l’ai dit je n’ai pas tout compris sur la fin. Bisous.

    Un nouvel écrit sur QUAI DES RIMES :

    Martine : http://www.cergyrama.com

    Eglantine : http://quaidesrimes.over-blog.com

    • Ah flûte ! J’ai « zappé » ton commentaire, j’aurais dû t’écrire…

      Mais la solution est trouvée désormais. Le livre ne sera pas trop cher, et d’une bonne qualité, c’est ce à quoi je tenais.

      Merci pour tout… Un énorme bisou pour toi en ce premier jour d’avril.

  13. Ni ne sera écrit que tu abandonnes car en effet, tu ne sembles pas être de ces personnes qui baissent les bras et tête au moindre des obstacles !

    Tu sais donc que l’on te soutient et que l’on croit en toi. Puis, et pour ma part, même si je trouve ce projet intéressant et généreux, s’il ne peut aller au delà de la virtualité, l’on saura, nous, qu’il aura existé entre nous et de plus dans tes allées !

    C’est une belle aventure. J’y ai participé. Mijoty t’attend dans nos allées 😉

     

  14. Le prix que tu annonces pour l’impression du livre me semble exhorbitante. Même avec les illustrations. Je suppose que c’est un 64 p. ?

    Que les grandes associations refusent, c’est normal. Elles ont besoin de noms connus pour être certains de vendre et avoir leur place chez des distributeurs importants. Ajoute Anna Gavalda à ton recueil et la donne changera.

    En revanche, as-tu essayé dans une association locale ? Elles sont nombreuses. Sauf que tu ne bénéficieras pas de déduction fiscale.

    • Il y a quatre-vingt pages en format A5… dont trente-trois en couleur.

      Les spécialistes de l’auto-édition « vendent » un produit fini qui consiste en l’impression du livre et en sa distribution aux acheteurs sur le Net.

       

      Lulu.com propose aussi de mettre les livres sur Amazon et à la Fnac.

       

      Chez Lulu, notre recueil reviendrait à 13€39, prix coûtant par exemplaire. Nous pourrions le vendre 15€ ou 16€, ce qui correspond à ce que demande TheBookEdition en prix coûtant, hors marge bénéficiaire de l’auteur (16€01). Tous ces prix sont vérifiables sur le net.

       

      On m’a proposé moins cher, mais l’éditeur demande des frais de publication, pour prise en charge du dossier, qui, répartis sur le nombre possible de livres vendus rendra pour finir la publication aussi chère… si ce n’est plus.

       

      Pour les associations, pas de souci… et à la limite, si je n’ai pas de déduction fiscale, c’est mieux.

       

      Voilà, tu sais tout… Je pense que Lulu sera une bonne option, à moins de décider que nous ferons nous même la distribution du recueil. Si nous nous limitons à la seule impression d’un nombre d’exemplaire déterminé à l’avance, le prix coûtant sera inférieur. Mais je ne pense pas que ce soit une solution.

       

      Merci pour ton intervention, LLT. Le recueil est quasiment prêt maintenant.

  15. Alala ma Quichottine… Pourquoi faire simple quand certains aiment tout compliquer dans la vie… Je ne sais que te dire sinon d’y croire encore un peu…  Bisous à toi la Don Quichotte qui se bat contre les moulins…  Jill

  16. salut

    ben il ne faut jamais abandonner

    bonnechance et bonne journée

  17. Bonjour Quichottine,

    Courage tu vas y arriver.

    Bon mercredi

    Bisous

  18. Bonjour Quichotine,

    pour la publication d’une oeuvre collective (Mijoty ou La boîte à rêves), je t’ai déjà plus ou moins répondu par un autre canal. Que ton nom figure sur la couverture me paraît évident ! Quant au texte que je t’ai envoyé, c’est un cadeau pour toi et les enfants. Je n’ai pas l’habitude de recevoir un reçu fiscal d’un cadeau offert !!!

    L’idée de l’association est peut-être à retenir. Peut-être faciliterait-elle d’autres publications ?

    Passe une belle fin de journée

    Je t’embrasse

    Anne

  19. Que les contingences matérielles ne te rebutent pas. D’abord une déduction fiscale, c’esst pour les grandes assocs reconnues et dans un premier temps ce serait normal que tu sois non pas rémunérée mais dédommagée de tout ce travail que tu fais pour que ce projet voit le jour concrètement. Créer une association, c’est une usine à gaz chronophage et qui au final, sera captée par ceux qui retireront les marrons du feu si ça marche. L’auto-édition demande aussi de l’énergie et de l’effort. Je ne connais pas trop. Quant à publier collectivement, il doit y avoir la possibilité de le contractualiser sans que ce soit sous la forme d’une association avec toi comme directrice de publication. C’est la moindre des choses.
    Quant au coût de revient, je n’ai pas de notion non plus mais dès qu’il y a des illustrations il augmente, mais la couleur n’est pas aussi discriminante maintenant, avec les techniques modernes.
    Bises et courage, je crois que tout le monde compte sur toi. J’espère que tu as des aides aussi.

    • Grâce à vous et à tous vos messages de soutien, aux aides de celles qui avaient de l’expérience en ce domaine, la solution est trouvée.

      Le recueil est prêt, il paraîtra très bientôt, en auto-édition, parce que c’est le plus simple et le plus rapide à réaliser dans notre cas.

      Merci pour tout, Jeanne. Bisous.

  20. Mais le chevalier est là ! Il suit ton ombre… Il vaincra tous ces « moulins » !!! Il te donnera cette force ! Prends courage, tu es déterminée, tu y arriveras… Je ne peux pas t’aider je n’y connais rien dans le domaine de l’édition… Mais moralement je suis là aussi !!! Bises Quichottine.

    • Merci pour ces mots-là… J’y réponds très tard, mais si tu savais comme vous m’avez aidée à ne pas perdre confiance !

      Bientôt, la sortie du recueil.

      Bisous, Lily.

  21.  » Suis-je en droit de publier en mon nom, de recevoir les dividendes du recueil, de les répercuter sur une association et donc, de recevoir à ce titre un « reçu fiscal », qui, je le rappelle, donne lieu à un crédit d’impôt égal à 60% du montant offert ? « 

    Oui.

     

    Moi,

    je pense que ce serait plus simple

    que tu assumes le travail en partie collectif

    réalisé ici.

    Tu as toute ma confiance.

    Loop

    • Merci pour ta confiance,  Pénéloop.
      Tout va bien, le livre va sortir bientôt dans de bonnes conditions.

       

      Gros bisous.

  22. Que de questions !!! J’ai trouvé un lien qui dit comment éditer sans se faire « pigeonner »…

    http://membres.multimania.fr/apophtegme/edition.htm

    Je voulais aussi te dire que tu as gagné une tite douceur sucrée après avoir répondu au jeu de mon courrier-surprise… C’est une bonne nouvelle cette fois.

    Adresse-moi un mail pour me confirmer ton adresse s’il te plaît.

    Je t’embrasse ma Quichottine.

    • Merci, Marité ! Ton lien est vraiment intéressant. J’avais déjà quelques idées.

      J’ai reçu aussi ta douceur sucrée, j’adore !

      (et il faut dire que je ne suis pas seule…)

       

      Bisous tout plein et pardon pour cette réponse tardive.

  23. oui un grande et difficile aventure

    va voir

    in libro veritas

    possible de faire un livre

    à moindre cout ?

    amicalement

    • Merci pour ILV…

      Maintenant, tout va bien.J’ai laissé tomber The Book et Lulu… trop chers à l’unité.

      Le but est vraiment de dégager le maximum de recette pour l’association.

  24. Je suis admiratif devant tant de détermination tu ne peux que réussir

  25. ça m’a l’air afreusement compliqué !

    Merci d’être passée en tout cas 🙂

  26. salut

    Au fait Liza Grève a raison

    Pourquoi on ferait pas une association

    bonne soirée

  27. Mistigris

    Hello Quichottine ! vouis suis en retard ! trop de choses en ce moment, mais me voici ! tu fais au mieux, j’achèterai le livre mais je ne veux pas de droits d’auteur, surtout pas c’est bénévole et donc tu fais au mieux, faudra juste me dire comment acheter ?? et que tout aille bien pour toi, tu as carte blanche, ce que tu feras sera TRES BIEN ! Bises, MIAOUUUUUU!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Le livre sortira bientôt, et ce sera facile de se le procurer…

      Bisous et bonne première soirée d’avril, Mistigris.

      Merci tout plein pour ce soutien inconditionnel.

  28. Je n epeux que t’envoyer un peu de courage dans tes recherches d’éditeurs 😉

    Bonne fin de soirée Quichottine Bise :*

    • Merci, Urban. J’ai trouvé la perle rare… 🙂

       

      Douce première soirée d’avril à toi, merci tout plein pour ton soutien au moment difficile.

  29. Je suis désolée de ne pouvoir t’aider dans cette prospection … Je souhaite très fort que ce ne soit pas une quête impossible. Ce serait vraiment dommage et malheureux qu’une action solidaire ne puisse se réaliser … 

    Je lirai le recueil et je te fais confiance, Quichottine.

    Bisous …

    • Le livre va sortir, dès que possible maintenant. Tout est prêt.

      J’espère que le résultat plaira à tous.

      Merci pour ta confiance et ton soutien.

      Bisous.

  30. Effectivement une publication en groupe pose pas mal de problèmes, pas forcément vus dès le début. je t’admire de t’être lancée dans l’aventure et de manoeuvrer le bateau en évitant les obstacles… Bisous ma chère Quichottine                                                             

  31. Il y aura des décisions à prendre.je souhaite que tout s’arrange pour le mieux entre vous.

    Bonne journée Quichottine.

  32. Force et courage égale réussite en tout, les portes s’ouvrent, manque la fenêtre, elles n’est pas loin…  patience!  Bisous

    • Merci pour ces mots, Snow. Tu avais raison alors… il ne manquait pas grand chose.

      Bisous et douce première jounée d’avril pour toi.

  33. Marie-Claire

    Bonjour Quichottine,

    Ah, l’administration ! Dès que l’on veut entreprendre quelque chose : il faut ceci, cela… Et de ce fait, on passe souvent par des moments de découragement.

     J’espère que tout se passera bien.

    Gros bisous,

    Très bon dimanche.

    • Mais comme je n’étais pas seule, je n’ai pas laissé tomber… merci, Marie-Claire. Tout va bien maintenant.

      Gros bisous et bonne première soirée d’avril.

  34. Pas mal de personnes autour de moi dont le directeur du Littéraire et l’éditeur électronique de Marlène (Chouette édition) font affaire avec BOD (Book on Demand). As-tu essayé de demander un devis ?

    Si le livre est présent à la FNAC ou sur Amazon, sera-t-il inscrit qu’une partie ira à l’association ?

    • Je t’ai répondu par un autre canal… mais nos pensées se croisaient ce matin.

      BOD sera sûrement notre éditeur. Je n’ai pas trouvé mieux.

      Nous avons mis en couverture la destination des bénéfices du projet.

  35. Mistigris

    Hello Quichottine ! vouis suis en retard ! trop de choses en ce moment, mais me voici ! tu fais au mieux, j’achèterai le livre mais je ne veux pas de droits d’auteur, surtout pas c’est bénévole et donc tu fais au mieux, faudra juste me dire comment acheter ?? et que tout aille bien pour toi, tu as carte blanche, ce que tu feras sera TRES BIEN ! Bises, MIAOUUUUUU!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  36. Je n epeux que t’envoyer un peu de courage dans tes recherches d’éditeurs 😉

    Bonne fin de soirée Quichottine Bise :*

  37. Je suis désolée de ne pouvoir t’aider dans cette prospection … Je souhaite très fort que ce ne soit pas une quête impossible. Ce serait vraiment dommage et malheureux qu’une action solidaire ne puisse se réaliser … 

    Je lirai le recueil et je te fais confiance, Quichottine.

    Bisous …

  38. Marie-Claire

    Bonjour Quichottine,

    Ah, l’administration ! Dès que l’on veut entreprendre quelque chose : il faut ceci, cela… Et de ce fait, on passe souvent par des moments de découragement.

     J’espère que tout se passera bien.

    Gros bisous,

    Très bon dimanche.

  39. Le plus important.??:

    La publication du recueil, sous format papier, dans de bonnes conditions ?L’argent que nous pourrons récolter et donc offrir ?

    les deux mon général!!

    Un recueil publié dans de bonnes conditions amènent plus de lecteurs et donc d’achetuers potentiels et donc… de bénéfices pour une assoc….

    Il me semble que le plus simple serait ce que tu voulais faire: publier « sous le nom d’une assoc »..mais si c’est vraiment impossible? moi, je pencherai pour que tu en sois le « publicateur »… et attends, les 60% du montant des ventes en reçu fiscal ne feront pas de toute façon une somme si énorme sauf si ce recueil est vendu à plus de 1000 exemplaires (d’accord, j’exagère peut-être)… et même si ce « reçu fiscal » est perçu par toi…ne serait-ce pas la contribution de tout le temps que tu passes à faire en sorte que ce livre paraisse! Evidemment, ceci est mon avis… et puis ainsi… l’argent récolté ira bien à l’assoc…

    • Finalement, je vais être le publicateur… parce qu’il en faut un.

      Mais tous les noms des participants seront en couverture… Solyzaan a trouvé une solution qui est merveilleuse pour moi !

       

      Le livre sortira… et les fonds récoltés serviront à réaliser des rêves d’enfants.

      C’est ce que je voulais…

  40. Tout à fait d’accord avec Mahina !!!!!

    Bisous ma Quich’

  41. Tout à fait d’accord avec Mahina !!!!!

    Bisous ma Quich’

  42. •-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 972

    tu as raison d’y croire encore

    gros bisous 

     

     

    ¸.•♥•.¸¸.•♥ •Ś.Ő.Ń.Ŷ.Á•♥•.¸¸.•♥•.¸

  43. Et si on créait une association caricative d’édition?

    Ainsi l’assoce qui éditerait autant de livres que des auteurs donneraient pourraient reverser à d’autres assoces.

     

    Je sais ce n’est pas simple, d’autant qu’on ne créé pas une assoce du jour au lendemain, il faut réfléchir aux besoins, aux nécessités, aux contraintes etc.

     

    Gros bisous.

    • Je compte sur toi pour être la seconde personne de cette association… dès que tu seras plus disponible.

       

      Je trouve que ce serait génial…

       

      Gros bisous.

  44. lorsque tu as parlé de laisser aux auteurs le libre choix de commander à compte d’aute, c’était pour moi une évidence que cela ne pourrait pas fonctionner car je sais bien comment les choses se passent chez thebookedition. Il faut que tu restes seule responsable, seule auteure et que les gens te fassent confiance pour ce qui est de reverser les dividendes à une association, que tu fixes un prix de vente et puis c’est tout!

    bon courage

    PS: j’ai vraiment énormément apprécié ton explication de texte sur Esope et la Fontaine et le droit qu’on avait d’emprunter à quelqu’un sans avoir besoin de le signaler en tête de son article! Moi je pensais qu’entre blogueur c’étaient des choses qui se faisaient quand on avait de l’amitié pour quelqu’un. ça m’a été franchement d’un ENORME réconfort, !

     

    • Quelque soit l’éditeur par lequel nous passeront, il faut un responsable, et, bien sûr, ce sera moi, puisque je vous ai entraînés dans ce projet sans tout mesurer.

       

      Mijoty me paraissait si « parfaite »…

       

      Merci pour tout Azalaïs…

       

      Je suis vraiment navrée de n’avoir pas su m’expliquer correctement… Il n’était pour moi question que de similitudes et non d’emprunts ou de contrefaçons…

      Pardonne-moi de t’avoir ainsi peinée.

       

  45. c’est pas le tout d’avoir de bonnes id&ées il faut aussi s’occupper de toute la législation et je ne sias plus sur quel blog j’ai vu un projet de livre associatif comme cla avec des dessins vendus au profit du japon , comment vont ils faire, si je retrouve le blog je te fais signe car c’est la même fomrule que vous chacun offre un dessin qui sera vendu et après le livre de toutes les creations sera aussi vendu

    bises

    • Je suis d’accord… je me suis lancée dans une aventure dont je ne mesurais peut-être pas toutes les contraintes.

       

      Mais notre anthologie va voir le jour, elle restera en ligne pendant un temps donné et tous les bénéfices en seront reversés ensuite, comme c’était prévu.

       

      Je crois que c’est important de ne pas décevoir…

      J’ai effectivement aussi vu le projet chez les dessinateurs…

      http://tsunami.cfsl.net/

       

      C’est un grand projet… plus de 200 artistes participent.

       

      Bises et merci, Fransua.

  46. Déficience Mentale

    C’est certain, ce serait mieux de le faire au profit d’une association. Que te dire ?

    Si tu as du nouveau, ou trouve une autre assoc, préviens nous !

    Bonne soirée, malgré tous ces désagréments …

    • Ce sera de toute façon pour réaliser le rêve d’un enfant malade… Nous y tenons tous.

      Les Petits Princes, ou une autre association comme celle que suggérait Kinou, « Arc-en-ciel »… De toute façon, l’important étant d’arriver à la publication, à récolter des fonds qui seront acceptés par l’une ou l’autre de celles que j’ai contacté.

       

      Tout ira bien.

  47. Séverine

    Quichottine, tu sais que je n’ai pas tout suivi… Mais si tu laissais pour le moment de côté les couleurs de Mijoty pour te concentrer sur les textes, je pense qu’en noir et blanc l’impression du livre coûterait BEAUCOUP moins cher et que les bénéfices pour la cause que vous défendez tous seraient beaucoup plus importants…
    Qu’en penses-tu ? Il y aurait une possibilité de dégager plus de sous en formule « auto-édition », dans un premier temps… 16 euros à l’unité, c’est énorme.
    Bisous, Quichottine, et des bises à tous les participants

    • Je vais tenter les deux versions…

      La version noir et blanc sera plus abordable, mais perdra de son charme.

       

      Bisous et merci pour ton soutien, Séverine.

  48. Que c’est compliqué de vouloir être généreux !!!

    Faut-il tant se casser la tête, tu es l’instigatrice, tu peux bien en être l’auteur, au moins sur la couverture…. Pour le reste pourquoi vouloir chercher midi à quatorze heures, laissons de côté le reçu fiscal, et partageons avec le sourire…

    pour le lieux de fabrication TBE a toujours été cher car il édite au cas par cas, mais il commercialise…. D’autres sont sûrement moins chers, mais pour quel service ???

    Il n’y a que ceux qui ne font jamais rien qui croit que tout est simple

    Pour ma part je te fais confiance, ta solution sera la meilleure, parce que tu as le mérite de piloter le projet…

    Bon courage et le MERCI, te revient en priorité, n’inverse pas les rôles

    • Solyzaan a trouvé le moyen de tous nous mettre en couverture… Tout va bien désormais.

       

      Je suis certaine que le livre sortira… Bientôt.

  49. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine,
    ce soir, je ne suis pas en état de réfléchir posément
    je n’ai que le courage de te dire « Courage ! »
    et de te dire combien, j’admire le travail que tu as accompli
    bien des amis proposent ici des solutions
    je ne comprends pas très bien toutes les subitlités légales
    tu as bien sûr mon entière confiance
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

     

    • Merci pour tout, Jean-Marie.

      Je crois que chaque problème a désormais trouvé sa solution.

      Tout va bien.

       

      Gros bisous d’amitié à toi aussi… et grand merci pour ton soutien dans ce projet.

  50. Bon courage…

  51. Et je suis d’accord avec Mahina… j’avais déjà suggéré la même chose… et quant au reçu fiscal… alors là, je n’y avais pas pensé… Franchement, est-ce si important….

  52. Je ne connais rien au monde de l’édition mais je suis certaine que tu trouveras, parmi tes aminautes, des connaisseurs.

    Je te (vous) souhaite bonne chance.

    Bon mercredi.
    Bisoux


  53. Je ne connais rien au monde de l’édition mais je suis certaine que tu trouveras, parmi tes aminautes, des connaisseurs.

    Je te (vous) souhaite bonne chance.

    Bon mercredi.
    Bisoux


  54. bonjour quichottine c’est justement le bon moment pour te soutenir.

    garde confiance en toi, ce que tu fait est JUSTE

    passe une bonne journée bises

  55. Jackline

    Je viens juste de rentrer de voyage en Inde, et je passe en vitesse faire des coucous et des bisous..je reviendrai plus longuement plus tard, car j’ai beaucoup à faire à la maison, tu t’en doutes..merci de ta fidélité et courage…

  56. Jackline

    Je viens juste de rentrer de voyage en Inde, et je passe en vitesse faire des coucous et des bisous..je reviendrai plus longuement plus tard, car j’ai beaucoup à faire à la maison, tu t’en doutes..merci de ta fidélité et courage…

  57. Oh là, que de soucis !

    J’ai participé à un atelier un jour chez Christine Brisset Le Mauve, femme de l’éditeur et typographe Jean La Mauve décédé. Je te donne le lien. Peut-être pourrais-tu expliquer ce que tu veux réaliser ? http://www.christinebrisset.fr/

    j’avais réalisé un article suite à ce stage: http://www.alrishalesyeuxdemavie.com/article-13146731.html

    Je ne sais si cela peut t’aider !

    Je t’embrasse bien amicalement Quichottine !

    Excuse mes passages un peu espacés, mais je prépare ma première expo photos de l’année du 9 au 30 avril avec vernissage le 8 avril à 18h30.

    • Je sais que tu es très occupée en ce moment, ne t’en fais pas.

      Merci d’être passée malgré tout, de ces propositions, qui, même si elles ne m’ont pas servies m’ont redonné un peu d’espoir.

       

      Bonne expo, Alrisha. Bisous.

  58. Fais pour le mieux.Tu as tte ma confiance. Bises VITA

  59. annielamarmotte

    pas bavarde la marmotte mais solidaire…

  60. Comme c’est compliqué tout ça mais je suis sûre que vous trouverez une solution, je te souhaite bon courage Quichottine et j’espère que certaines pourront t’aider dans toutes ces démarches

    Ne te décourages pas, c’est un beau projet