Une histoire noire, très noire…

Il était une fois, dans une nuit sans lune,

Un musicien sans nom, en quête d’horizon.

[…]

© Quichottine

 

Le lutin bleu s’était penché à la fenêtre de la bibliothèque. Le poème qu’il lisait attendrait. Il avait cru entendre un arbre crier.

 

 

La nuit était noire, très noire… trop noire.

 

Aucun bruit. Pas le plus petit ululement, pas le moindre souffle de vent.

 

C’était étrange, très étrange.

 

 

Il se pencha davantage et les aperçut…

 

 

100912_Clo_Pendeloques.jpg

 

 

Les mots lui manquaient, comme manquaient, depuis quelques jours, des pages au calendrier.

 

Que se passait-il donc ?

 

Il trembla. C’était la première fois. Depuis longtemps.

 

De loin, on aurait dit des brins de paille accrochés dans un buisson par des enfants facétieux.

Mais de près ?

 

Cette colonne bougeait.

 

Ils avançaient, tels les soldats d’autrefois montant à l’assaut du château-fort. IIs portaient le tronc d’un arbre comme s’il s’était agi d’une branche minuscule, aussi légère qu’eux.

 

Une armée de fantômes.

 

Chacun d’eux était vêtu d’un suaire arachnéen qu’un éclat de lumière fit luire un court instant.

 

– Qui est là ? cria le lutin bleu dans un souffle.

 

Sa voix d’ordinaire si douce, un peu fluette, fut reprise en écho.

 

« Là… là… là… »

 

Ce n’était pas une chanson, c’était le vent qui se levait et emportait sa question, d’arbre en arbre, jusqu’à l’esprit de la forêt, à l’autre bout du monde.

 

…/…

(Lire la suite)

 

 

 

(Ma grande sœur virtuelle, Clo, m’a gentiment prêté sa photographie. En cliquant sur l’image, vous la verrez en plus grand chez son auteur. Merci, Clo.)

66 réponses à “Une histoire noire, très noire…

  1. Je n’aurais pas peur, je crois … Je les ai déjà rencontrés chez Clo, et même si je ne les ai pas apprivoisés ils ont tout fait pour me rassurer.

    Bonne nuit, au vent, au lutin bleu, et à toi Quichottine.

  2. Voilà, j’ai cliqué, cliqué, cliqué et suis revenue au départ, dis c’est quand la suite ? Belle nuit

    • Merci pour ces clics et cette recherche de la fin.

      La suite était déjà là, mais j’avais fermé la dernière porte pour garder un peu de mystère.

      Belle nuit à toi aussi, quatre jours plus tard.

  3. La suite ne fonctionne pas ??? Même pas peur …

    Bon mercredi ! Bisoux.
       
    dom
     

    • Je crois qu’OB a eu des problèmes avec les liens…

       

      … mais je suis contente que tu joues la fière. Pas peur ? Pas peur du tout, du tout ??? Ton bébé pleure pourtant.

       

      Gros bisous, Dom.

  4. Allo Quichottine, je me suis pris une petite ballade dans le noir et … j’ai pas vu la fin, il faisait trop noir. Je reviendrai de jour.. sourire….. je déconne. Bises

  5. J’ai suivi les cairnes de suite en suite mais comme j’ai quand même un peu peur du noir, je reviens au point de départ de ton histoire, en attendant que ton lutin allume une petite bougie…  😉

     

  6. Belle histoire ma Quichottine.  J’ai bien clique pour lire la suite. Mais y aura-til une autre suite. Bises et bonne journée ma belle

    • Il y en a eu… avant que je puisse te répondre ici.

      Merci d’avoir suivi les liens, Zaza. Bises et bonne soirée à toi.

  7. Quichot’ je reviens pour lire tout ça, il faudra que je me concentre, c’est pas le moment ! Je dois m’absenter, miam miam oblige et machine à laver exténuée… je reviens après avoir ramassé des Haricots de maïs béarnais, cet aprem,  les fayots quoi, du pays, fort bons chez un producteur pour notre consommatiin perso, hein, pas toute la journée quand-même sinon « aï » le dos !

    Maintenant que tu sais mon programme je suis soulagée, sauf que tout reste à faire !!!

     L’est dingue la Zoupie, je vois bien la tête que tu fais 

    • Il faut dire qu’une semaine plus tard, cela me paraît absolument fantastique !

      Comment fais-tu pour faire tout ça ?

       

      Biosus, Zoupie. Je te souhaite une belle soirée. Prends soin de toi, et un peu de repos de temps en temps. Tu es débordante d’énergie… tu pourrais m’en passer un peu ?

  8. patricia11

    A suivre des là…là…là… on se retrouve dans les où…où…où…

  9. Il y a des mauvais esprits puisque la suite ne fonctionne pas. J’ai peur, je reviendrai plus tard.

    • Je crois que OB a eu des problèmes pendant mon absence. Certains pouvaient activer les liens d’autres non…

       

      Je suis navrée que tu n’aies pas eu la suite en temps et heure.

      Merci d’être revenue.

  10. Oui, nous allons entrer dans l’automne , une longue spirale pour aller jusqu’au plus profond de soi, jusqu’au seuil de Noël …

    Une descente dans les ténêbres qui angoisssent les quêteurs mais fait palpiter les rêveurs au delà des cauchemards …

    Lutin  lutin attend-moi, je viens !… Avec toi…

     

    Bises des farfadets

  11. Tu es sûre que je vais bien dormir ?? – bisous Mamy ANNICK

  12. Je ne sais pas si cette hsitoire est noire mais elle n’en finit pas et on ne connaît toujours pas la suite ..

  13. j’aime ce qui se communique par la source primordiale de la vie… d’arbre en arbre…

    douce soirée à toi

    bisous et vibrations

  14. C’est vrai parfois c’est lugubre d’entre le vent siffler partout

    pffff ça craque à gauche puis à droite bref on ne sait pas où exactement

     

    Bisous

  15. Si je comprends bien il va y avoir la réponse en suivant, j’y vais de ce pas voir tout ce que ces fanions qui s’agitent veulent dire !

    Bises Quichottine

  16. Je me disais bien que je connaissais la photo vue chez Clo il y a quelques jours…

  17. Ambiance étrange , lugubre, vite la suite….

  18. Un début où le suspens ne manque pas et par lequel, au fil des mots et phrases on se sent prêt à partir pour un univers qui se veut de mystère et peut-être même d’angoisse…

    Place au noir…

     

  19. le décor est posé, il fait peur, très peur…. Poursuivons l’inquiétude ou allons vers la solution…..

  20. Oui, il me semble avoir suivi les liens …

  21. Je n’aurais pas peur, je crois … Je les ai déjà rencontrés chez Clo, et même si je ne les ai pas apprivoisés ils ont tout fait pour me rassurer.

    Bonne nuit, au vent, au lutin bleu, et à toi Quichottine.

  22. La suite ne fonctionne pas ??? Même pas peur …

    Bon mercredi ! Bisoux.
       
    dom
     

  23. patricia11

    A suivre des là…là…là… on se retrouve dans les où…où…où…

  24. A la place du lutin, je serais déjà morte de peur !!!

    J’attends la suite avec impatience !!!!!

    Bisous Sœurette 🙂

    • Je pense qu’il l’était… Sinon, il aurait réfléchi un peu et se serait souvenu qu’il ne pouvait rien lui arriver.

      Merci de ton impatience, Clo chérie.

  25. A la place du lutin, je serais déjà morte de peur !!!

    J’attends la suite avec impatience !!!!!

    Bisous Sœurette 🙂

  26. Même pô peur!

  27. canelle56

    oupssss….même la suite est inquietante ..sourires

    bises Quichottine

  28. J’ai suivi les liens hier… Il est vrai que tu as trouvé une (LA…) bonne atmosphère avec cette image que j’avais vue chez Clo il y a quelque temps. Il fallait y penser et tu as très bien fait. Avec beaucoup de talent et surtout d’imagination, comme à l’accoutumée. Ah si tu pouvais m’en refiler un peu, de ton imagination si fertile… (le nom de mon actuelle « maison » virtuelle n’est pas très bien choisi… dommage qu’on ne puisse pas en changer.)

    • Je trouve au contraire qu’il te convient bien. Mais merci pour ce compliment qui me touche beaucoup.

       

      … et plus encore de revenir alors que tu as déjà lu.

       

      Tu es vraiment quelqu’un d’exraordinaire, Marie.

      Je t’embrasse. Passe une belle soirée.

  29. un très joli texte poétique.

    bonne soirée

    clem

  30. Ce sont les cheveux des perruques de la sorcière..Bonne nuit OUH!!OUH!!!Bises   VITA

  31. Séverine

    De quoi vais-je rêver, maintenant !?? La nuit est là.
    Mais je suis quand même très contente de t’avoir lue… vivement la suite. ^^

    Gros bisous

    • J’espère que tu n’as pas fait de cauchemars en mon absence… mais, entourée de doudous, tu avais de quoi te rassurer.

       

      Gros bisous, Séverine. Merci pour tout.

  32. patdelapointe

    bon j’ai dû prendre le truc sans respecter le sens….faut que je me soigne…….

  33. J’ai mis beaucoup de temps à m’y plonger …. je n’aurais pas dû … m’y plonger ! A PEU’ MOI !!!!

    quand même …


  34. Je vais suivre cet esprit de la forêt. Et si c’était vraiment noir comme un thriller !

  35. Cette « histoire noire, très noire » sera celle d’un autre soir, demain soir pour m’endormir sagement dans la pénombre..
    Qui sait, sera t-elle plus colorée que son titre annonce, qui sait… bise ma belle Quichottine 

    • Elle s’est achevée dès mon retour… Je crois que je m’étais prise moi-même à mon jeu.

      J’ai eu peur…

       

      Bises à toi aussi, ma belle amie. Rendez-vous, très bientôt, chez toi.