Une histoire noire (3)

L’esprit des arbres avait été réveillé par le vent, vous vous en souvenez ?

 

(C’était la faute du lutin bleu, qui avait crié, dans une nuit noire, très noire, trop noire, les mots qu’il ne faut jamais prononcer quand on est un petit, un tout petit lutin de la Forêt des Merveilles.)

 

Il avait franchi l’espace qui séparait le Bout-du-Monde de l’Océan.

 

La mer, ce jour-là, était très en colère. Elle lançait ses vagues violemment sur la côte, comme si elle avait voulu en briser les rochers, les faire sombrer l’un après l’autre.

 

L’esprit des bois était bien ennuyé. Ce n’était pas qu’il eût peur, non, il n’avait peur de rien, pas même des hommes et de leurs machines. Mais comment faire pour traverser ?

 

S’il essayait de franchir ce nouvel espace, la mer l’entraînerait dans ses profondeurs. Elle le roulerait jusqu’aux grands fonds, là où règnent en maître holothuries et grands vers tubicoles qui ne manqueraient pas de le décharner davantage.

 

Il ne resterait de lui qu’un squelette que le ressac jetterait sur le sable d’une plage et qui ferait parler le lutin bleu…

 

Le lutin bleu…

 

Le lutin…

 

Il y avait de cela bien longtemps, il lui avait promis de l’aider. Cette promesse résisterait-elle à la furie marine ?

 

 

Pendant ce temps, en Quichottinie, le lutin bleu guettait.

 

 

100913_Kri_Fontaine-t-Zand.jpg

 

Il ne vit pas le goéland qui s’était posé derrière lui.

Il attendait l’esprit de l’arbre, il était sûr qu’il viendrait.

 

Le goéland battit des ailes, d’abord doucement, puis de plus en plus vite, de plus en plus fort, sans toutefois quitter le socle auquel s’il s’était arrimé.

 

Il poussa des cris déchirants qui firent trembler le grand vitrail en camaïeu…

 

Mais le lutin, lui ?

 

Le lutin bleu ne bougeait pas, il semblait pétrifié, statufié.

 

 

Les fantômes avaient mis à mal le Gardien, avaient franchi la grande porte du château et il ne restait entre eux et la bibliothécaire qu’un grand escalier de pierre et une porte sculptée…

 

 

…/…

 

(La photographie du jour m’a été prêtée par Kri. En cliquant sur l’image, vous la verrez chez son auteur. Merci, Kri.)

 

 

Je reviens demain, je vous raconterai la fin de l’histoire et remercierai personnellement ceux qui sont passés en mon absence.

77 réponses à “Une histoire noire (3)

  1. Tu as puisé dans ta grande boîte à trésors de quoi alimenter cette histoire fantasmagorique… Je crois que l’esprit des bois est plus à plaindre qu’à craindre. Ne cherche-t-il pas tout simplement à trouver le chemin de la douceur sécurisante de la Quichottineraie ? A demain…

    • Je crois que je l’y mettrai bientôt.

       

      Merci d’avoir été là si fidèle, Galet… et pardon de te répondre si tard.

  2. J’attends la suite et comme le lutin je suis statufiée …

  3. La quête de Quichottine se poursuit et nous sommes à la poursuite de Quichottine. Petit jeu de mots juste pour te dire: je lis, je lis…. À demain! Bises

    • Et cela m’a beaucoup touchée que tu lises avec autant de fidélité.

      Merci, Snow.

      Pardon de t’avoir répondu si tard.

  4. Dans ce conte fabuleux, je vois comme une aventure qui  » éprouve  » la solidarité, en confrontant le lien d’aide et d’empathie aux  » épreuves  » de la vie.

    L’ensemble de statues est magnifique chez Kri, et je pense que le lutin bleu pétrifié va répondre à l’appel du goéland et envoyer son esprit pour venir en aide à l’esprit des bois.

    A bientôt Quichottine. Bises, sous la pluie douce.

    • J’ai aimé chaque image montrée, chaque épisode écrit, même si j’avoue que je ne savais pas moi-même jusqu’où irait cette quête.

       

      Un jour, il faut mettre fin aux questions qui se posent.

       

      L’amitié compte, beaucoup.

      Merci pour ta présence, Midolu.

  5. Et … il EST vraiment statufié !

    Bonne fin de semaine ! Bisoux.


    • Il l’était…
      Merci, Dom, et pardon de te répondre si tard.

       

      Bonne autre fin de semaine et un grand merci pour tout. Bisous.

  6. Magnifique moment de rêve ma Quichottine. Bises et bonne journée

  7.  Le goéland va-t-il jouer un rôle dans l’histoire ?

    Le lutin est en train de réfléchir, je pense, assis sur  son socle ? Il faut qu’il tienne sa promesse ; je suis curieuse de savoir comment !

    Bisous

    • Lorsque j’avais écrit cet épisode, je ne savais pas moi-même comment il finirait…

       

      J’espère que la conclusion ne t’a pas déçue.

      Bisous, Fanfan, et pardon de cette réponse si tardive.

  8. à demain!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  9. Veux tu me faire mourrir de peur ?    rires !! Bises de nous deux et belle journée.

    • Non, je n’y tenais pas  vraiment…

      Merci d’avoir joué le jeu, Patriarch.

      Bises et bonne journée à vous deux. Pardon de te répondre si tard.

  10. Je ne sais pas s’il y a un rapport, mais depuis deux nuits je cauchemarde … J’attends la fin avec impatience.
    GROS BISOUS.

    • Je t’ai libérée très vite… J’avoue que je commençais à m’éveiller en sursaut moi aussi…

      Je n’aime pas les cauchemars…

      Merci d’avoir suivi si gentiment mon histoire en mon absence.

      Gros bisous à toi aussi.

  11. A demain pour retrouver l’Esprit de l’arbre. Amitiés. Adamante

  12. Quichottine : « Possèdes tu une machine à remonter le temps? »

    Des articles passés renvoient à une suite non encore écrite.  La note d’angoisse réside dans ce clic de souris : bien vu.

    • Les programmations offrent de nombreuses possibilités…

       

      Merci d’avoir suivi les liens avec autant de gentillesse.

      … et merci d’être entré dans mon jeu.

  13. Je suis toujours, mais je ne sais pas pourquoi aucun lien ne marchent, je revient pour la suite.

    • Je me demande ce qui t’arrive…

      As-tu des fenêtres bloquées dans ton navigateur ?… il est étrange que ça t’arrive aussi souvent.

      Il faudra que je songe à mettre les liens en clair pour qu’au moins tu puisses voir les adresses.

  14. J’espère que le petit lutin bleu comprendra que le goéland est là pour l’aider à traverser

    c’est bien cela hein ????

    Mince je ne suis pas là demain, je lirai donc la suite comme d’habitude avec …… du retard

    Bisous et bon WE

    • Le goéland devait lui donner le message de l’esprit de la forêt…

       

      … et moi, je te réponds avec encore plus de retard. J’en suis navrée.

      Bisous et très bonne fin de semaine, Corinne.

  15. Il y a toujours autant de mystère dans cette histoire et j’attends la suite avec impatience. (j’ai beaucoup aimé les photos sous-marines de ces bestioles au nom impossible à retenir…)

    Bises à toi Quichottine !

    • Merci… Je dois dire que j’adore me rendre chez Siratus.

       

      Bises, Oxygène. Je suis vraiment navrée de répondre avec autant de retard !

  16. patricia11

    Peut-être ne ressent-il plus rien!

  17. Bon week-end ! Bisoux.

    PS : suis complètement en vrac, la tête comme une citrouille, dans la paperasserie ! loll


    • Pauvre Dom !

      J’espère que depuis, ça s’est un peu arrangé…

       

      Bon week-end à toi aussi, beaucoup plus tard…

  18. Vite la fin quichottine……. A tout de suite

  19. Je l’ai vue cette belle statue chez Kri, tu as su la capter pour enjoliver ton histoire Quichottine ! L’esprit des arbres à fort à faire avec la faune multicolore du grand Océan bien connu de Siratus  !

    Je me sauve mais je reviens très vite pour la suite !

    biZous Zibous

  20. L’esprit des bois avait aussi besoin d’aide, et je crois que chacun, lutin, esprit et goéland, va offrir une main amicale à l’autre …

    Bon samedi, Quichottine. Bisous d’ici …

    • Je crois que, toi aussi, tu avais envie que tout s’arrange…

      Suis-je capable d’écrire vraiment une histoire très noire ?

      Bon samedi aussi, Midolu.. beaucoup plus tard.

      Bisous pour toi.

  21. Bonsoir Quichottine. J’aime beaucoup la photo de Kri sur laquelle tu as brodé un joli conte. Bonne soirée

  22. bON ALORS LE lutin bleu, l’esprit, la mer, la nuit, un chateau et la bibliothèque qui se dessine même inaccessible…. MAIS où va t on, que se passe t il , que nous reserves tu Heureusement que je prends l’histoire avec du retard… Vite, la suite en bas…

    • Une journée encore et tu avais directement la fin…

      Merci pour ta patience et pardon pour le retard accumulé dans mes réponses, Liedich.

  23. Bon, Madame la bibliothécaire a récupéré son lutin bleu pendant que Clément dort quelque part.

    Didon! j’en ai fait du chemin jusqu’à cette fin très très bleue. Normal me diras-tu, on ne quichottine jamais du sombre et du faire peur trop longtemps en ces pages qui fleurent  bon un bel anniversaire.

    Mille bisous ma coquine Quichottine.

    • Merci à toi, ma douce amie…

      Je crois que je serais incapable d’écrire vraiment du noir très noir très longtemps.

      Mille bisous à toi aussi, Polly.

  24. Il y a de quoi rester pétrifié !

  25. D’une rive à l’autre , L’Esprit de la Forêt  dût-il se faire « sangle d’ancre » ne sombrera pas dans le tumulte des flots océanesques …

    Mais que fait le lutin bleu ? Faudrait pas qu’il s’endorme … m^me si son ego est lent à se manifester …

    Bises des farfadets

     

    • Sourire en te relisant ce soir.

       

      Merci pour ta présence.

      J’aime bien la « sangle d’encre »… Le lutin bleu était terrorisé. C’est la première fois que ça arrive.

       

      Bises à toi.

  26. Mais qui, quoi donc a pu, à ce point, effrayer le goeland et statufié notre Lutin Bleu ?

    Les suite et fin nous attendent donc…

    Un petit conte noir dont le mystère semble présent à presque chaque fin de phrase.

    Et de la Fin, qu’en sera-t-il, quelle sera-t-elle ?

    Allons, courage dans les yeux, découvrir le fin mot du conte noir…

    • Tout était encore possible…

      Mais j’ai eu peur, moi. Je ne voulais pas que mon lutin meure.

       

      Merci d’avoir lu avec autant d’attention.

  27. Sourire

    Excuse-moi, j’avais sauté ce billet. Nul doute que le concombre de mer a effrayé aussi tes lecteurs  😉 La Sabelle a apporté couleur et fragilité dans ton histoire bien noire. La photo de Kri est superbe !

    Gros bisous, tout plein, Amielle. Bonne journée.

    • Il ne faut pas t’excuser mon Amielle… il n’y a pas d’obligation, tu le sais bien.

      J’avais envie de t’emprunter des images… mais j’ai préféré que mes lecteurs aillent chez toi les voir… j’aime ton monde, ma Dame de l’Océan.

       

      Gros bisous tout plein. Passe une bonne soirée.

  28. Dans ce conte fabuleux, je vois comme une aventure qui  » éprouve  » la solidarité, en confrontant le lien d’aide et d’empathie aux  » épreuves  » de la vie.

    L’ensemble de statues est magnifique chez Kri, et je pense que le lutin bleu pétrifié va répondre à l’appel du goéland et envoyer son esprit pour venir en aide à l’esprit des bois.

    A bientôt Quichottine. Bises, sous la pluie douce.

  29. Et … il EST vraiment statufié !

    Bonne fin de semaine ! Bisoux.


  30. patricia11

    Peut-être ne ressent-il plus rien!

  31. Bon week-end ! Bisoux.

    PS : suis complètement en vrac, la tête comme une citrouille, dans la paperasserie ! loll


  32. L’esprit des bois avait aussi besoin d’aide, et je crois que chacun, lutin, esprit et goéland, va offrir une main amicale à l’autre …

    Bon samedi, Quichottine. Bisous d’ici …

  33. Bon, Madame la bibliothécaire a récupéré son lutin bleu pendant que Clément dort quelque part.

    Didon! j’en ai fait du chemin jusqu’à cette fin très très bleue. Normal me diras-tu, on ne quichottine jamais du sombre et du faire peur trop longtemps en ces pages qui fleurent  bon un bel anniversaire.

    Mille bisous ma coquine Quichottine.

  34. canelle56

    Un petit coucou rapide , je srais là demain et lirais cet episode et la suite …

    bises Quichottie

  35. Passer des bois à la mer n’est pas chose facile …

     Bon vendredi Quichottine

  36. patdelapointe

    ah bon! tu reviens demain !……mais qu’esse qui fait ce lutin à être peureux comme ça…y’a qu’à monter sur le dos du goéland, pi le vlà en sécurité

    • Je n’avais pas pensé à cette solution… C’est vrai que j’aurais dû !

      … et je suis bien rentrée le lendemain, avec tant de retard que je ne te réponds qu’aujourd’hui.

       

      Douce journée, Pat. Bisous.

  37. un peu de bleu pour ton histoire noire !!

    gros bisous ma Quichottine

  38. Finalement, ça m’effraie moins (Chouette) que le saut dans le temps ….

    Voyons voir la suite.

    • Il faut dire que j’avais vraiment fait fort avec cette machine à remonter le temps des blogs !

       

      Merci, Glorfindel.

  39. Je me suis promenée… J’adore la photo de Kri!

    Veilleur….

  40. une image bien sombre pour un si gentil petit lutin, j’espère qu’il va rencontré une gentille créature dansles environs

    bises

    • Tu sais, au moment où j’avais écrit cette histoire, ce qui comptait pour moi, c’était de montrer les images que j’avais aimées.

      J’aurais dû sans doute la continuer un peu, pour d’autres images que j’avais.

       

      … mais, à un moment, c’est moi qui ai eu peur. 

      Bises et merci, Azalaïs.

  41. ♥ Trinity ♥

    Puisque j’ai pris du retard dans mes lectures de tes pages, finalement je n’ai pas eu à patienter trop longtemps pour lire cette suite N°3 !

    Je vais remonter dans mes mails et peut être trouverais- je la fin de cette histoire noire !

    Bises

    Trinity

    • L’ennuyeux, c’est que j’avais omis le dernier lien… tu aurais pu connaître la fin.

       

      Bises, Trinity. Merci pour tout.

  42. ♥ Trinity ♥

    Puisque j’ai pris du retard dans mes lectures de tes pages, finalement je n’ai pas eu à patienter trop longtemps pour lire cette suite N°3 !

    Je vais remonter dans mes mails et peut être trouverais- je la fin de cette histoire noire !

    Bises

    Trinity