La sixième photo

Domi a profité de mon absence pour me taguer !

 

Normal… C’est toujours comme ça, même dans la réalité. Laissez un mur sans surveillance, il sera bientôt couvert de tags de toutes sortes…

 

Je crois que Le chercheur de vos empreintes serait tout à fait d’accord avec moi, lui dont le blog est consacré à cet « art des rues » que l’on retrouve en trois lettres dans les grilles de mots-croisés.

 

Alors, que dois-je faire cette fois ?

 

Prendre la sixième photo de mon blog…

  • C’est quoi la sixième photo ?

La sixième déposée depuis sa création ?

La sixième que l’on peut y voir aujourd’hui ?…

  • Entre la bannière et tous les modules ajoutés, il y en a plein sur la page… Il n’est pas utile d’aller très loin.

 

Ce ne serait pas drôle.

 

 

Lorsque j’ai commencé mes publications, je n’y mettais pas d’illustration.

 

 

Il faut que je parte de ma « Blogomanie » et que je revienne à aujourd’hui, en comptant les photos présentes dès le mois de juin 2007…

 

 

La première image de mon blog, ce fut un Picasso… Je n’y allais pas de main morte ! C’est vrai.

La seconde, encore un tableau… Corot…

La troisième… ce fut moi ! … ou plutôt le premier avatar que m’offrit Koulou. Une belle leçon d’amitié.

 

Je passe sur les deux autres… j’avais enfin découvert que l’on pouvait illustrer ses articles, et mon Don Quichotte personnel s’agrémentait désormais des gravures et peintures de ses plus célèbres illustrateurs.

 

Alors… puisqu’il faut bien en venir à la sixième image… c’est encore un tableau, de Greuze cette fois. « Le petit paresseux ».

 

 

greuze1757.jpg

 

 

Il est au Musée Fabre de Montpellier.

 

J’aurais dû le classer dans mes images de lecture, mais, le 9 juillet 2007, je n’avais pas encore créé cette étagère…

 

La toile représente un jeune garçon… Clément ? Il est vrai qu’en le voyant la première fois j’avais pensé à mon troubadour et à son long voyage.

 

Attablé dans la grande salle où il était en train de travailler, il s’est endormi, s’évadant de son livre, comme tant d’enfants avant lui.

 

En vous le montrant à mon tour, j’avais évoqué Pennac et la lecture…

 

Aujourd’hui, je n’en ferai rien, il faut que je vous tague…

 

Qui taguerai-je ici ? Vais-je me défiler ? Que nenni !

 

Je ne vais même pas laisser le hasard décider, quoique… (si l’on s’en tient aux commentaires déposés sous ce tableau, on verra bien que je n’ai pas choisi !)

 

Seront taguées les personnes suivantes :

 

Pat de la Pointe (Diche tribill), Zazou, Gari, Martine (Cergyrama), Nadia-Vraie, Alphomega, Bandolera, Clo (elle fera peut-être un transfert vers l’Ottomane, je le lui permets… elle a tous les droits, puisque c’est ma grande sœur obéienne), Loralie et Melly…

 

Voilà, il y en a dix… mais, si l’un ou l’autre se défile, en disant « Trop tard ! je l’ai déjà fait », voi