Et si… ?

Et si…

Si, au pied de l’arbre de Quichottine, apparaissait un gros trou…  comme au pied de celui de Jeanne Fadosi, cet arbre centenaire de Pontoise…

100303 Jeanne-Fadosi Pontoise

Va-t-il y disparaître, s’y enfoncer ? Non, en fait, il se nourrit… Il puise ses forces dans la terre comme d’autres dans les nuages.

Je me suis demandée, en le regardant, pourquoi je ne l’avais jamais vu, moi qui vis si près de lui.

Et puis… et puis je me suis mise à rêver à tous les arbres plantés, à ceux qui me ressemblaient trop, à ceux que l’on m’avait proposés sans me connaître et que j’avais dû refuser… à ceux aussi qui venaient encore, présents d’amitié sincère, juste un peu tardivement, comme celui de Fanfan.

100311_Fanfan_quichottinier.jpg
Elle l’a planté chez elle, entre ciel et terre, tout fleuri, semant ses quichottilettres aux quatre vents…
Un quichottinier qui est passé inaperçu, car le sujet était brûlant.

Étais-je devenue l’égale du Planteur d’arbres de Giono ?

envoyé par Quarouble.

Aurais-je donné naissance, finalement, comme lui, à une immense forêt ?

envoyé par Quarouble.

Qui aurait pu penser au mois de janvier dernier qu’elle serait si grande ?

Personne, je le crois, pas même moi.

…Je m’inquiétais un peu, comme d’autres visiteurs, devant cette quichottineraie tentaculaire qui, peu à peu, envahissait toute la Quichottinie sans plus laisser de place à d’autres écrits.

Alors, espérons que le puits béant au pied du quichottinier de Jeanne Fadosi ne l’engloutira pas… ni vous, ni moi.

Merci, Jeanne, de l’avoir trouvé pour moi, et merci aussi à Azalaïs qui m’a fait découvrir cette superbe vidéo.

72 réponses à “Et si… ?

  1. Un beau sujet de « conversation »  ta quichottineraie !!!! Là dessus, tu peux « broder » à l’infini .

    Belle journée chez toi, avec du soleil pour les yeux et les os!!   Bises de nous deux.

    • Un super sujet, c’est vrai… Surtout que tous participent. Une vrai communauté que celle-ci !

      Le temps est encore maussade aujourd’hui, alors, ton soleil me fait plaisir.
      Merci, Patriarch. Passe une belle journée. Bises affectueuses à vous deux.

  2. cette quichottineraie représente quelquechose d’extraordinaire, un lien entre tous ces mondes qui semblent parfois si lointains..donc pas de raisons de tomber dans un puits sans fond, ta quichottineraie par sa diversité est aussi une belle leçon de vie. belle journée à toi, bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

    • En faisant mon travail de bibliothécaire obéienne, j’ai accepté que tous aient autant le droit de s’y rendre.

      Les lecteurs étaient tous aussi différents qu’ils peuvent l’être dans une vraie bibliothèque.

      Lorsque la bibliothèque est devenue Quichottinie, les visiteurs sont restés, ont appris à se connaître, ont tissé des liens.

      Je sais que c’est ce que je désirais… et cette quichottineraie est sans doute notre chef d’oeuvre à tous.

      « des mondes parfois si lointains »… Ils le sont, mais ceux qui les animent ont tous la même envie, celle de faire connaître ce qu’ils sont.

      Ce sont ces partages qui m’ont séduite.

      Merci Solyzaan, d’en faire partie.

  3. cet arbre avec un trou est bien curieux!on le dirait au bord d’un puits…

  4. C’est une très belle histoire que celle de Giono, j’ai longtemps cru qu’il avait réellement connu cet homme …Mais non, il est sorti de son imagination..Et c’est vrai que ta quichottineraie nous y fait penser

    • En fait, je ne connaissais pas Le Planteur d’arbres avant de le découvrir chez Azalaïs.

      C’est un très beau texte, qu’il fallait lire pour en découvrir la profondeur.

      Merci pour tes mots.

  5. J’ai laissé défiler ces deux vidéos accompagnées de la voix de Philippe Noiret, conteur à la voix si particulière et me suis laissée happer par ce dessin animé à la pureté telle que j’ai tout oublié pendant une belle demi-heure…Merci pour ce matin Quichottine.
    Nous ne laisserons pas engloutir « hein? » Nous sommes vivants, si bien et tellement près les uns des autres, ici…
    Dame Sophie t’embrasse fort.

    • Je sais que c’était un peu long, c’est pourquoi j’ai peu écrit… mais merci d’avoir visionné jusqu’au bout.

      Nous sommes vivants… et c’est important, je le crois.

      Je t’embrasse très fort, ma Sophie. Passe une belle journée.

  6. lizagrèce

      Je cherche à présent quel est l’arbre qui cache la forêt …

  7. les arbres nous ressemblent …des racines d’ici ou d’ailleurs,, un tronc solide ou fluet et des larges ou fragiles bras pour embrasser le monde!
    j’aime les arbres…
     

  8. Et bien non, je n’ai pas plantés tous les arbres de ma photo… Minuscule chose que je suis face à la Nature. Je me suis contenté de les admirer et de les photographier bien à l’abri sur une route haut-perchée. Tellement haut-perchée que pendant un cout instant je me suis dit… « mais…je vole »
    Bon appétit  et bon après-midi

    • Merci pour ta réponse, Alphomega… Je dois dire que je m’en doutais un peu.

      C’est si bon d’avoir l’impression de voler !

      Bon après-midi à toi aussi.

  9. voilà un arbre singulier oui
    doux bisous d’après bug…
    c’était pas une sinécure…

    • Sourire… un arbre très singulier.

      C’était difficile et je crois qu’ils ne s’en sont pas encore sortis.
      Mais le principal, c’est que ça aille mieux.

      Doux bisous, Mamalilou.

  10. L’arbre oasis de la Quichottineraie au milieu du désert de mots

  11. Un arbre aquatique peut-être ??? La voix de Philippe Noiret pour conter cette histoire… un régal !!!
    Je trouve que le graphisme te correspond… me trompe-je ???
    MERCI Quichottine.
    GROS BISOUS et belle soirée.

    • Tu ne te trompes pas, j’ai adoré cette vidéo.

      L’arbre de Jeanne… Oui, finalement, c’est peut-être aussi un arbre aquatique.

      Merci à toi, Marité.
      Bisous et belle soirée…

  12. J’ai beaucoup aimé cette histoire; les images sont excellentes: je ne sais pas comment on peut faire cela, mais elles illustrent bien le récit .
    Merci d’avoir mis mon arbre retardataire!
    J’avais vu l’arbre de Jeanne Fadosi sur son blog; c’est étrange ce puits juste à son pied!
    J’espère bien que ta quichottineraie ne disparaîtra pas dans ce puits!! Ce serait vraiment dommage!!Et puis, où se cacheraient tes petits lutins lorsqu’ils quittent leur forêt?

    Bisous

    • Je ne sais pas… je pense qu’il s’agit d’un dessin animé… tout en douceur.

      J’aurais mis ton arbre de toute façon. Mais je crois qu’il est bien avec celui de Jeanne.
      C’est vrai que cet arbre qui surgit d’un puits, c’est étrange, mais après tout, j’ai bien vu des fleurs pousser sur des pierres.

      Mes petits lutins ? Je vais les envoyer au jardin, je crois qu’ils y seront bien.

  13. Très beau cet arbre au bord de ce qui pourrait être un puits. Quand à Giono je crois que les gens sont en train de le redécouvrir?

    • Merci, Pierre.

      Oui, je crois qu’il ressort.

      Peut-être avons-nous besoin de ce retour à la terre et aux écrivains qui en étaient proches ?
      Je ne sais pas.

      J’aime la nature qu’il dépeint et son côté humaniste. Mais je n’ai pas tout lu de lui…

  14. C’est un beau livre de Giono,  que j’ai à la maison.
    L’arbre qui interpelle depuis chez moi aujourd’hui  aurait pu offrir un beau livre, relié, comme l’Ancien Testament, ou une oeuvre de poésie de Baudelaire, par exemple, j’y ai pensé…
    Il s’est contenté d’interpeller du fond de sa campagne,  car Quichottine a beaucoup à faire, je trouve !!! Tu es débordée,  il va falloir agrandir le terrain !

    • Il a crié si fort que je l’ai entendu, je me suis demandée ce qui se passait…

      Tu as là un très bel arbre. J’aime bien ces surprises que les bois nous font au cours d’une promenade.

      Tu aurais pu, aussi, c’est vrai. Mais, les murmures de tes quichottiniers précédents me conviennent d’avantage.

      Je n’agrandirai plus la quichottineraie mais rien ne vous empêche de faire pousser ailleurs d’autres arbres d’amitié. Il y en a plein déjà, et en dehors de ces vocables – « quichottinier » et « quichottineraie » – un peu trop quichottiniens pour qu’on ne pense pas à Quichottine en l’employant, les arbres peuvent être le point de départ de multiples partages.

      Merci infiniment pour ta présence, Zip de Zoup.
      C’est vraiment beau chez toi.

  15.  Toujours étonnée devant tous ces arbres…
    J’y passe un temps fou!
    Bonne soirée
    Bisou
    Viviane

    • Il ne faut pas y passer trop de temps… quoique, aujourd’hui, c’était vraiment indispensable.

      Giono, c’était un très beau texte à découvrir.

      Merci à toi de l’avoir fait.
      Passe une bonne soirée.

  16. Jeanne et Fanfan deux croqueuses que j’apprécie beaucoup alors si en plus elle plantent pour toi je n’ai que mon chapeau à tirer bien haut !!!
    qu’il est bien avisé ce quichottipuisatier manquera pas d’air avec son gros trou !!! hihi!!

    bizzoux en coup de vent….. les moulins vont bien tourner ça souffle comme un beau diable depuis hier !!!

    • Sourire… tu as planté pour moi aussi !

      Un nouveau mot pour moi ? Comme c’est gentil !

      J’adore quand tu tricotes aussi les mots.
      Courage pour cette nouvelle tempête !

      Bisous pour toi, Pascale.

  17. ça m’apprendra à ne pas lire les articles dans l’ordre :-))) mais ne dit on pas que les grands esprits se rencontrent :-)) oui, oui je crois que tu as peut être trouvé la réponse à la déforestation ne nous reste plus qu’à trouver une solution pour celle qui n’est pas virtuelle 🙂

    • Tu sais, il m’arrive souvent de remonter le temps.

      Des solutions pour les forêts non virtuelles, je n’en ai pas.
      J’aimerais pourtant.

  18. Ces gentils mots me touchent et bien sûr tant d’arbres nous attendent au bout du chemin ou au fond des bois… Mais tu sais tellement bien en parler et les relier entre eux ! Et provoquer de belles rencontres !

  19. oups désolée Quichottine, je vais hors sujet

    Rha quelques contraintes me font prendre beaucoup de retard
    alors tu sais …… je ne t’oublie pas, au contraire mais ………
    la vie c’est ainsi

    Bisous

    • Ne t’en fais surtout pas pour moi.

      La vie prime, toujours.

      Bisous et pensées pour t’accompagner cette fin de semaine.

  20. Je ne l’avais pas vu celui-là, c’est bizarre en effet d’être ainsi dénudé. Et l’arbre au lettre c’est une belle invention. Je te souhaite une belle fin de semaine.

    • OB a eu trop de soucis… et certaines images ont été cachées à leurs visiteurs.

      Merci de suivre ainsi les dernières plantations, Solange.
      Belle fin de semaine à toi aussi.

  21. Un arbre au bord d’un trou, visiblement il n’a pas l’air d’en souffrir.
    L’arbre de Fanfan est mignon comme tout avec ces quichottilettres.
    J’aime bien voir s’épanouir ces arbres dans la quichottineraie, ils sont tous différents et chacun y apporte sa touche bien sympathique qui fait que chaque arbre est unique.

    • Je suis contente que tu les voies ainsi.

      Chaque quichottinier est le reflet de celui ou de celle qui l’offre, j’ai beaucoup aimé les recevoir ici.

      Merci, Santounette.

  22. Je me suis baladée parmi tous ces arbres et chacun à sa manière me séduit car il représente il ou elle, une particularité, un style poétique et surprenant!
    Marcelle

  23. Ce trou me fait penser à Alice au pays des merveilles….

  24. Je ne sais comment te remercier, Quichottine, et Azalaïs avec toi, pour le retour sur ce billet et les vidéos … 

    Bises et bonne fin de journée …

  25. belgique-chine

    tu as oublier de mettre to lien dans ton com d’hier
    passe un bon jeudi

  26. C’est le mot… superbe.

  27. patdelapointe

    si tu ne l’as jamais vu ou regardé de près, c’est que tu n’avais pas mis tes lunettes…mais y’a qu’à boucher le trou avec un bon terreau bien vieux, tout fumant de méthane et de tous ces gaz émanants d’une fumure bien décomposée au soleil, sous la pluie, et dans le froid d’une neige tombée délicatement sur ses épaules endolories pas la lente décomposition des végétaux qui le compose, et zainçi cet arbre retrouvera une assise qui lui permettra d’y puiser un substrat qui lui prodiguera une nouvelle vigueur pour aborder avec un moral au beau fixe le siécle futur qui s’étalle dés à présent au devant de sa couche……..

    • Sourire en te lisant ce matin…

      Je vais t’engager comme arboriculteu et je suis certaine que les quichottiniers seront bien nourris.

      Passe une belle journée, Pat.

  28. Ta Quichottineraie se rempli alors qu’on entend tout le temps parler de déforestation …
    Super, les vidéos !!!
    Bon jeudi ! Bisoux

    • Eh oui ! Elle pousse à contre-courant… ou plutôt à contre-vents…

      Merci, Dom. Bon jeudi à toi aussi. Bisous doux.

  29. Levée tôt ce matin j’étais décidée à partir en forêt…. au risque de me perdre je suis arrivée à la dixième photo, tu vois je suis remontée loin et tous ces arbres plus beaux les uns que les autres! Le mien ne verra peut être pas le jour! il est en graine au fond de ma poche…. je l’aurais bien jetée dans le trou de cet arbre, mais elle est si petite cette graine…. je la garde encore au chaud!
    Quarouble fait des superbes vidéos…. je connais. Je n’ai regardé que la première et c’est magnifique!
    Belle journée à toi
    Bises
    Dany 

    • Merci, Dany.

      Tu sais, ton arbre peut grandir encore, et, lorsqu’il sera prêt, dépose-le chez toi, pour que je puisse le mettre avec d’autres ici ensuite. Je le planterai avec plaisir.

      Il ne fallait surtout pas le jeter au fond du puits, tu ne sais pas ce qu’il serait devenu là.

      Merci d’avoir pris le temps d’une vidéo, je sais que tu n’en as guère, alors c’est un très beau cadeau que tu me fais.

      Belle journée à toi aussi, Dany.

  30. KERFON LE CELTE

    Mais chère « Kichottine »…

    Si tu n’a pas relarqué cet arbre c’est vraisemblablement parce qui tu a été victime d’un trou de mémoire…
    Si le trouble persiste, tu consultes immédiatement ton médecin.

    KLC

    • Un trou de mémoire… surtout si c’est de celle de mon ordinateur, nous ne nous en remettrons pas.

      Il va falloir que j’aille le voir pour de vrai.

      Tu sais, mon médecin, je l’aime bien, mais, moins je le vois, mieux je me porte.

      Merci pour tes mots, Kerfon.
      Ceux de ce matin chez toi m’ont bien plu.

  31. KERFON LE CELTE

    Par les temps qui courent, il est bien plus facile de trouver la forêt qui cache l’arbre…

    KLC

    • MDR devant ta réponse à Liza.

      C’est vrai qu’en l’occurrence, tu as tout à fait raison. On pourrait aussi chercher l’arbre unique…

  32. La 2ème video vient de se terminer, et je suis complètement sous le charme de ce conte…..C’ est tellement magnifique que j’ ai du mal à regagner la terre ferme.
    Gros bisous ma Quich’ et merci pour ce moment magique

    • Si tu as fait comme moi, je suis restée devant comme un enfant, après même que l’histoire ait été achevée…

      Merci infiniment, ma Clo. Je t’embrasse fort.

  33. Je reste positivement enchantée du succès de ton idée tellement original ! T’attendais-tu à un tal succès ? Dans tous les cas, il n’est que vraiment mérité
    Bisous ma Quichottine
    Nettoue

  34. Oo°Kri°oO

    C’est un puits donc ce trou?

  35. Alors ce trou au pied de l’arbre serait un peu sa mangeoire ????
    Très jolie la deuxième vidéo !
    Merci pour ces beaux instants partagés
    Bises
    Trinity

  36. Dans ce trou, on pourrait y planter une petite malle de curé et y déposer tous les Quichottiniers et les empreintes laissées par tes passagers puis…un jour, demain, dans une année, dix ans, un siècle, un promeneur venu de nulle part, voulant se reposer, s’assierait contre l’arbre et gêné par une petite herbe, commencerait à l’enlever, puis la motte molle,  et là, le trou apparaitrait.
    Etonné par cette découverte, il s’allongerait sur le sol et OH surprise, bien des années plus tard, un siècle, deux peut être, il découvrirait alors les Quichottiniers et leurs souvenirs de mots. Un trésor de nos jours passés ici rien que pour lui…

    Quelle folie non? Non, tout simplement l’envie de m’évader ailleurs et de sourire à cette imagination un peu fofolle;-)

    Déjà midi! Mince, il est temps que j’aille me mettre au vert où les connections sont inexistantes et où la nature reprend ses droits. Humm j’en ai besoin… Bon week-end belle amie Quichottine

    • Ce n’est pas une folie… Je ne crois pas.

      C’est un très beau conte que tu m’as écrit, là. Merci.

      Je suis heureuse que tu aies pu passer avant de te mettre au vert.
      J’espère que tu auras passé toi aussi un bon week-end.