Sandrine Gestin, La petite Faiseuse

Je n’allais pas vous le montrer avant Noël, parce que – sait-on jamais – ma fille aînée aurait pu venir faire un tour en Quichottinie et découvrir avant l’heure son cadeau de Noël.

Je l’ai trouvé à Locronan…

– Mais… Tu avais dit que tu n’étais entrée dans aucune boutique…!

Euh… C’est vrai. Disons que je vous ai un peu menti.
Je ne pouvais pas ne pas entrer là… Vous n’avez pas remarqué, j’en suis certaine…  c’était juste au-dessus des « Tissages du lin ».

Sur la grande place… Forcément, c’était impossible de résister.
Je suis entrée, je suis montée.

Je suis arrivée au pays des fées et des légendes d’Armorique et d’ailleurs.

Là, merveille !

Vous souvenez-vous de mon petit lutin ?

– Euh… Le lutin arc-en-ciel ?

Non, pas celui-là ! Ni mon lutin bleu, ni le lutin vert, ni le lutin rose, ni aucun de ceux qui m’appartiennent.
Celui que m’avait offert Sogo, Le Feuillu de Sandrine Gestin.

Elle me l’avait prêté…

– Qui ? Sogo ?

Non, Sandrine Gestin !

Eh bien… dans la librairie Celtique, à Locronan, il y avait des centaines de livres, des fées de toute sorte, des lutins, des gnomes, des Korrigans… tout le petit monde des contes, du pays des magiciens et des sorciers, des enchanteurs…

Et il y avait des livres, de Sandrine Gestin !

J’en ai acheté un…
Pas pour moi, non, pour ma fille aînée.

« La petite Faiseuse ou l’étonnant voyage d’une Fée »

Un livre qui voisinait avec d’anciens grimoires…

Un livre qui m’attendait, là-bas, à Locronan.

Je l’ai ouvert, tout doucement, pour ne pas l’abîmer, pour ne pas risquer d’éveiller la fée qui y dormait peut-être encore.

091226_Sandrine_Gestin_Petite-Faiseuse-1.jpg

Une page de titre sur fond de parchemin…
Des mots et des images qui semblaient traverser les pages et le temps.
Mouvements qui m’entraînaient de page en page.

Sandrine_Gestin_Petite-Faiseuse

Et, de temps en temps, un regard tendre, la douceur de l’attente enfin récompensée.
Ses personnages, ceux que j’avais croisés un jour sur son site d’artiste.

Une histoire à lire… et des images à contempler.
Tout ce que j’aurais aimé vous montrer autrement qu’à travers quelques photographies trahies par le reflet du flash de mon appareil… autrement que par ces mots volés sur l’une des pages.

Je ne les ai pas assez remerciés…
Je crois qu’on ne remercie jamais assez.

Je me fis alors le serment de ne plus ressentir cette petite pointe de regret qui gâche parfois d’incroyables souvenirs.

Comme promis, j’ai abreuvé ceux qui ont soif.
Une plante sur mon chemin, un animal furtif…
Et je n’ai rien attendu en retour.
C’est une grande sensation de liberté que de donner sans rien attendre.
On est libre.
On n’est lié à personne, tout en faisant partie d’un ensemble.

Et quand on n’attend rien, on reçoit tout.

(…)

Pages sans numéro, alors, il faut seulement vous dire que ce sont les mots que l’on peut lire, en haut à gauche… là :

Sandrine_Gestin_Petite-Faiseuse

Remercier, comme je le fais ici, souvent.
C’est important.

C’est savoir que rien n’est jamais acquis, et rien n’est « dû ».

La vie peut offrir de merveilleux cadeaux, il suffit de le savoir et d’avoir les yeux et le cœur grands ouverts pour les recevoir.

Mais, bien sûr, je ne vais pas tout dévoiler… Seulement vous dire que dans sa bibliographie, il y en a bien d’autres, et que, si j’avais pu, je les aurais tous emportés.

Pourquoi ne pas rêver encore un peu ?
Sur la quatrième de couverture ?

Je me suis éveillée au son d’une voix…
merveilleuse et envoûtante.
Elle m’emportait, me prenait tout entière et me transportait dans des bras bienfaiteurs.
Mon cœur battait au rythme de la musique…
J’en tremblais de joie.
Une larme s’est frayé un chemin à travers mes paupières closes.

J’ai ouvert les yeux…

Mon cœur a cessé de battre un instant.

On aurait dit un ange.

Cette créature diaphane et immaculée chantait pour moi.
Elle m’observait de son regard limpide en me souriant…
… de toute son âme.

Ce sont les premières phrases de ce livre…

091226 Sandrine Gestin Petite-Faiseuse-Couverture

Sandrine Gestin
La petite Faiseuse
ou l’étonnant voyage d’une Fée

Au bord des Continents, 2008

D’autres images, d’autres mots, sur le site de son auteur, ici.

108 réponses à “Sandrine Gestin, La petite Faiseuse

  1. Un bien bel ouvrage … Comme tu a bien su garder le secret jusque-là lorsque tu nous a fait visiter Locronan… Bravo je n’avais rien vu… le nez au vent à regarder les enseignes, pendant que tu visitais une librairie … Bien joué !

  2. les illustration son magnifiques
    besos
    tilk

  3. Vais je me remettre à la lecture ?   Je n’en sais encore rien !!!

    Belle journée; Quichottine, avec bises de nous deux !!

  4. Joueuses fêtes et pensées toutes douces…

  5. « C’est une grande sensation de liberté que de donner sans rien attendre.
    On est libre.
    On n’est lié à personne, tout en faisant partie d’un ensemble.
    Et quand on n’attend rien, on reçoit tout. »
    Ces phrases sont essentielles… MERCI, Quichottine de les avoir extraites de ce livre magnifique.
    BISOUS.

  6. il y a de très belles phrases qui donnent à réfléchir ,dans ce livre  ; tu as l’art de faire des découvertes qui nous ravissent , tellement tu racontes bien ; elle fait en effet beaucoup de choses cette femme .
    je te souhaite un bon week end , bises

    • Sourire… Tu sais que j’aime lire.

      Certains livres attirent plus que d’autres, et celui-ci m’a plu.

      Passe une belle fin d’année, Fanfan. Bises à toi.

  7. Quel souffle frais! Merci de ces mots Quichottine, et meilleurs voeux?

  8. Ainsi tu as emmené à Yeur quelques celtitudes… Il faut prendre garde à n’ouvrir ces pages que porte close, fenêtres fermées et feu ronflant dans la cheminée, ou ces êtres de légende s’échapperaient de leur dessin pour rejoindre les landes de bruyère. Personnellement, je me documente dans « La grande encyclopédie des lutins », mais je connais et apprécie les illustrations de Sandrine Gestin.

    • Eh oui… et j’en suis contente.

      Je vais me claquemurer dans la Bibliothèque, et, si je n’en sors pas, tu sauras que les fées ont su me persuader de rester avec elles quelque temps.

      Passe de belles fêtes, Galet.

  9. je te souhaite une très belle journée. bises

  10. Les illustrations sont magnifiques, un très beau livre, tu as gardé ce secret longtemps.

  11. cela semble être une très jolie histoire et un livre d’une grande qualité qui révèle bien des richesses

  12. « Et quand on n’attend rien, on reçoit tout »…Moi je sais que c’est faux…Je viens encore de le vivre ce 24 décembre…Bien douloureusement…

  13. Des mots, des images, sur ce papier-tableau, on voudrait que ce ne soit pas un rêve …
    Une clarté, un instant de beauté, merci à Sandrine Gestin, et merci à toi, Quichottine …
    Bisous, affectueusement.

    • Une lueur… et je voudrais qu’elle brille pour tous, ce qui n’est pas le cas.

      Merci pour tes mots, Midolu.

      Bises affectueuses pour toi aussi.

  14. Un beau livre attendait d’être lu à Locroman, ta curiosité a été bien récompensée, les illustrations sont magnifiques. Le voyage de cette fée doit faire passer un bon moment aux lecteurs dans ce pays de l’imaginaire.
    Bon dimanche
    Gros bisous Quichottine

  15. Il a l’air superbe ce livre, bravo pour ta découverte
    Gros bisous, Flo

  16. J’espère que ce temps de fêtes se passe bien pour toi Quichottine.
    Bon dimanche
    Bises 

    • Merci, Chris. Noël nous a tous réuni sous le sapin. J’ai eu beaucoup de chance.

      J’espère que toi aussi tu as eu tes moments de tendresse auprès des tiens.

      Passe une belle journée.
      Bises.

  17. Ce livre a l’air d’être une petite merveille

  18. C’est un cadeau original. J’espère qu’il a plu à ta fille. Bonne fin de dimanche !
    Brigitte 

  19. merci Quichottine,je reviens avec une émotion jamais déçue de ce que je lis chez toi…Générosité ,rêve et le coeur au bout des doigts.
    BISES

    • Merci à toi pour tes mots…

      J’ai maintenant un livre dans la Bibliothèque, il est signé Noëlle Franc… je sais que tu connais

      Gros bisous et bonnes fêtes de fin d’année.

  20. faire l’article prend ici tout son sens, et c’est bel et bien fait…
    merci tout plein, je cours y voir…
    bisous tendres de la fin d’année et de la nuit qui naît

  21. J’aime beaucoup la façon dont tu nous le présentes
    Les illustrations sont superbes
    Tu as trouvé la librairie magique, pas étonnant juste avant les fêtes,
    merci pour cette féérie de ce magnifique ouvrage

    Bisous et bonne soirée

  22. Ah! le marchand de sable est passé et mes yeux se ferment tout seuls. Il est temps de refermer la porte de la bibliothèque et d’aller mettre tout ces rêves en images.

    Bonne nuit les petits, et les grands

    • J’espère que ta nuit a été douce et qu’aucun lutin malicieux n’est venu troubler tes rêves.

      Bisous et bonne journée, Alphomega.

  23. Tu me donnes envie de la lire…

  24. Les mots faits tendresse, que c’est bon, petite fée !

  25. Ce livre-là a tout l’air d’être merveilleux…Rien que par la façon dont tu le décris, Quichottine, il m’ensorcelle déjà!
    Un cadeau tout à fait approprié pour Noël! Ta fille a certainement été ravie de le recevoir au pied du sapin!
    Plein de bisous

  26. Un agréable billet, un plaisant partage…
    Il est vrai qu’il est bon d’offrir sans rien attendre en retour ; cela nous évite d’être déçu(e) en plus de dépendre de qui que ce soit ; en tout cas, par notre propre faute.
    Il arrive qu’AneverBeen attende les yeux grands ouverts et le coeur léger… Mais en vain…
    Ella avouera à Quichottine que la vie lui réserve davantage d’obstacles que de merveilleux cadeaux…
    Serait-ce donc ses yeux qui ne sont pas asssez ouverts ou son coeur trop fermé ?

    Nous ne comprenons pas toujours ; mais qu’importe…
    Ce n’est qu’un temps, la vie… Et lorsque cette même lui fait merveille, AneverBeen tente à faire de son mieux pour savourer ce merveilleux… Bien que cela ne soit pas toujours évident.
    Mais il en est ainsi. Il y ait des gens qui vivent sans trop penser… Et d’autres qui pensent de trop…
    A son tour, AneverBeen divague…
    Serait-elle, à son tour, entrainait par les mouvements […] ?
    • Je ne crois pas… je crois que chacun fait ce qu’il peut et que ce n’est pas toujours facile de trouver son petit coin de ciel bleu…

      Tu ne divagues pas, non… je crois que nous sommes de ceux qui pensent beaucoup, et voilà…

      Merci pour tes mots, AneverBeen.

  27. du coup je l’ai mise en lien chez moi aussi …
    bisou du mardi (mais sans la météo cette fois…)

  28. C’est bien de terminer l’année avec des fées !
    Je te souhaite à toi aussi de très joyeuses fêtes.
    Je ne passe plus beaucoup de temps sur overblog, mais heureusement qu’il y a la messagerie mail qui nous prévient d’un nouveau commentaire.

  29. Tu as du culot Quichottine, j’ai pas osé le faire avec le cadeau de ma fille.
    Je viens de faire quelque chose que je n’aurais pas du pendant les fêtes :
    j’ai lu « la voleuse de livres » sur ton bon conseil.
    Je viens de retrouver mes mots que maintenant, un livre fort mais éprouvant.

    • Ben oui…

      Je suis navrée… j’ai oublié de préciser que c’était une lecture dont on ne sortait pas forcément intact.

      J’espère que tu arriveras à te remettre. … et que, finalement, tu ne regretteras pas de l’avoir lue.

  30. Très beau cadeau, les dessins ont l’air superbes et le texte poétique.

  31. Ah, je suis bien ce matin ici…De Locrenan, je n’avais vraiment retenu que les escaliers…On s’attarde et on se souvient que de ce que l’on aime vraiment , de ce qui nous touche à un moment où l’on se sent tout près de celle que l’on accompagne…Je me souviens de ton billet, de ce lutin arc-en-ciel et voilà que ce matin tu nous livres du « merveilleux ». Sandrine Gestin a sa place chez toi, c’est certain.
    Je te souhaite une belle journée ma Quichottine.
    Je pense à toi et t’embrasse fort.
    Dame Sophie de Saint-Gence…(le père Noël m’a anoblie)oui!oui!oui!

    • C’est vrai qu’ils étaient très lumineux et qu’on avait envie d’y grimper…

      Merci de tes pensées et de ton amitié fidèle.

      Bisous, Dame Sophie de Saint-Gence…
      C’est un très joli nom !

      Passe une belle soirée.

  32. Pardonne-moi, j’ai écrit Locrenan…Lire bien sûr  Locronan

  33. J’arrive au Pays des Fées et de la Poésie, de la tendresse, et des mots enfilés comme des perles, pour finir l’année voilà un bien joli article Quichottine !
    Tu sais que j’ai une Fée moi aussi, « La Fée du Lac »…
    Il me fait envie ce livre, et le découvrir dans un si bel endroit – j’y suis allée –  quel plaisir ! 
    Merci de nous faire partager ce bonheur. 
    Zoupie 

    • Merci, Zoupie.

      Je dois dire que j’ai adoré la façon dont elle nous raconte l’histoire en mots et en images.

      Je ne savais pas pour ta fée…

  34. Je viens te souhaiter un bon Réveillon et de bonnes Fêtes de fin d’année!
    Gros bisous Quichottine !
     

  35. J’ai lu ce beau livre, il est magnifique ! Les illustrations sont sublimes ! Un voyage en Féérie à déguster et à relire …

    Je te souhaite de très bonnes fêtes Quichottine.

    Kenavo !

  36. je me souviens très bien de cette boutique, les livres et la musique …..
    merci de nous faire souvenir, jolis souvenirs ….j’adore ce village même si « le commerce » prend un peu le pas …..
    bisou quichottine , à bientot

    • J’ai eu de la chance… c’était l’arrière saison et il n’y avait sans doute plus la folie commerçante dans les rues.

      Bisous, Isabelle. Merci pour tes mots.

  37. Coucou Quichottine, tu vois je passe de temps en temps… Je te remercie pour tes voeux, je t’envoie les miens de bon coeur. Il fait toujours bon passer par chez toi, j’adore Sandrine Gestin, ses livres illustrés tronent dans ma bibliothèque. La Notre petite librairie Celtique a malheureusement fermé, je suis très décue… A cause d’un centre culturel dont je tairai le nom qui vient d’ouvrir, et où je ne mettrai certainement pas les pieds, c’est une honte !
    Bref, Locronan, ça me fait 80km… Mais lorsque je passe en sud Bretagne je fonce dans ta librairie, c’est une évidence.
    Je t’embrasse, continu ta route en 2010, elle est formidable

    • Merci ! Je suis contente de voir que tu aimes aussi ce qu’elle fait.

      Je suis navrée pour la fermeture de ta librairie… C’est vrai que la concurrence est trop rude parfois pour les indépendants.

      Je te renouvelle mes vœux pour une très bonne année. Bisous.

  38. Belle rencontre entre « toi » et un « livre »

    J’espère qu’un jour je pourrai être à la place de ce livre

    Je t’embrasse

  39. Ce livre m’a l’air magnifique, il faudra que je m’y perde un jour…

  40. Je le connais, ce vieil arbre, là, sur lage de titre, à gauche : ce sont nous, les Elfes, qui lui avons appris à parler il y a très longtemps ….
    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

  41. Locronan : le meilleur Kouin-Aman de toute la Bretagne ! (et du gâteau breton)
    sur « la » place !
    tu as visité le souffleur de verre ?

  42. Tu le présentes si bien…
    C’est le genre de livre dans lequel je m’évade, je disparais pour me confondre dans les mots et les images.
    Voilà un superbe cadeau!

    • Je suis sûre qu’il t’aurait plu…

      Comme tu ne l’as pas présenté chez toi, je ne sais pas si tu connaissais ou non…
      Merci, Kri.

  43. C’es vraiment une oeuvre d’art !!!

  44. patdelapointe

    oh ben t’as bien fait d’aller dans cette librairie là……

  45. Petite Elfe

    Il est vraiment magnifique! Que de talents cachés se nichent ici et là.. Tu as bien fait de pénétrer dans cette antre elfique et merci de nous faire partager ce trésor que tu as déniché.
    Bonne journée.

    • J’ai trouvé aussi… Mais d’autres livres étaient là, et j’ai eu du mal à choisir.

      Merci à toi, Petite Elfe.
      Passe une belle journée.

  46. Françoise et ses chiens

    Voilà qui nous emporte bien loin et je suis sûre que ce voyage va aussi faire rêver ta fille ! Ah, Locronan !!!…. (nostalgie…) Bises, Quichottine… et merci de tes mots

  47. Quand on attend rien, on reçoit tout.
    Voilà la phrase qui m’accroche.

    J’en suis persuadée.

    Je me souviens de la librairie dans laquelle j’ai passé la plupart de mon temps à Locronan, il y avait tant à regarder, caresser, lire.
    Un moment magique comme cette faiseuse, la librairie était aussi une faiseuse d’étonnants voyages.

    Je t ’embrasse très fort, passe un joli dimanche.

    • J’ai adoré cette librairie… j’aurais aimé y passer plus de temps.

      Pour ce qui est de donner et de recevoir, certains ne sont pas d’accord. Pourtant, je suis persuadée que cette phrase est vraie.

      … mais je sais que ce qui n’est pas facile, c’est de ne rien attendre.

      Je t’embrasse très fort, ma Polly. Passe une belle fin d’année.

  48. ah oui, je connaissais ses illustrations, que j’avais détournées pour mes neveux…….. magique, cette boutique…………. bisous

  49. durgalola

    Tu viens de me faire un très joli cadeau (j’aime beaucoup le monde féérique et ce livre est particulièrement beau par ses images et son texte)
    – je te remercie pour ton passage chez moi, les derniers temps, une telle impression de me faire happer par le temps, que je visitais moins, …
    je te souhaite de la douceur, de l’amitié et de la joie
    bises enneigées

    • Le temps nous manque à tous, et je te remercie de m’en avoir consacré un peu.

      Douceur, amitié et joie pour toi aussi.
      Bisous et bonne fin d’année.

  50. Alain-Julien BENITEZ

    Image and video hosting by TinyPic

    * Le bel ouvrage , comme j’aurais aimé illustrer un album comme celui-ci ! Merci pour cette découverte !

  51. Quand on voit la présentation de cet ouvrage on ne peut qu’avoir envie d’aller à la rencontre de  » La petite faiseuse ».

  52. celiandra

    bonsoir
    et merci pour tes voeux.
     Je te souhaite moi aussi une bonne et heureuse année
    avec tout ce que tu desires .
    . le bonheur et la sante en premier

    Je viens m’egarer un peu ici ce soir
    et je decouvre que l’on parle de mon monde…
    des miens.. du Peuple caché
    que l’on ne connait pas assez.
    C’est vrai qu’il est fantastique et merveilleux.
     Locronan… humm pour une fee c’est extraordinaire
    pas loin de la si belle foret de Broceliande ..
     que je viens de traverser… il y a quelqyues jours   sourire
    Merci de me faire decouvrir les aventures de mes amis
    bisous d’une fee

  53. philippe

    Il faudra que je me remette à lire, ca fait un bon bout de temps que je n’ai plus ouvert un livre, mais je vais super vite, je regarde les mots principaux….

    • Rire !

      Tu as une lecture qui ne conviendrait pas du tout pour de la poésie… mais pour le journal, c’est parfait !

      Merci de t’être arrêté par ici.

  54. durgalola

    je suis allée voir son site et c’est très beau.
    bises et bons préparatifs pour le réveillon.