Il était une fois… Nolive.

On dit…


On dit que chaque matin,
dès qu’elle en a le loisir,
Quichottine s’amuse à ouvrir un à un ses livres d’images…

C’est normal, voyez-vous. C’est facile, c’est rapide, et surtout…

Mais non ! Ça ne peut pas rapporter gros !

C’est seulement un moment magique, un moment où je crois que je connais personnellement ces dessinateurs de talent. J’ai beaucoup de chance, chaque fois que je leur demande une image, ils me l’accordent… et, ainsi, je ne regrette plus de ne pas savoir dessiner ou peindre…

Aujourd’hui, ce sera, comme chez mon Amielle…

– Ton amielle ?

Avec une majuscule, oui. Mon Amielle, ma Dame de l’Océan, ma Sirène… Celle qui me montre chaque jour ce que je ne verrai jamais. Je ne sais pas nager, vous savez bien ! Et, pour ce qui est de plonger, tout là-bas, aux Philippines, ce n’est pas demain la veille. J’aurais bien trop peur de ne pas savoir remonter à la surface… ou de me plaire au fond de l’eau… comme dans Le Grand Bleu.

Alors, je monte sur la Galère et j’ouvre grand les yeux et les fenêtres de son monde.

L’autre jour, chez M. – Oui, je sais, tout le monde sait qu’elle s’appelle en réalité Marlène Junius et qu’elle fait partie du « top five » des blogs BD de Wikio, mais pour moi ce sera toujours « M.« , comme quand j’ai fait sa connaissance et qu’elle m’a offert de beaux cadeaux : cette Quichottine un peu rêveuse qui sait voler et se poser sur les nuages… et cette autre, celle qui en fait ce qu’elle veut, cheveux au vent… C’est mon remède miracle contre les idées noires !

Voilà que je digresse encore ! Ce n’est pas de Siratus ni de M. dont je voulais vous parler. Je voulais vous montrer une sirène et vous en raconter l’histoire.

– Chouette ! Une histoire !

Oui, une histoire à partir de mon livre d’images…

Nolive…

– Qui c’est celui-là ? Quelqu’un qui n’a pas de vie ? Comme celle qui fut et ne fut pas ? Décidément, tu as de drôles de relations !

Oui, c’est vrai… je vous avais montré le merveilleux moulin de mon amie AneverBeen… J’aime bien son pseudo. Je l’ai interprété de diverses façons. « AneverBeen », c’est à la fois « A never been » – quelqu’un qui n’a jamais existé – et « An ever been » – quelqu’un qui a toujours existé… Oui, vraiment, pour moi qui ne suis pas traductrice, je trouve que c’est parfait. Plein de rêves en attente, chez mon aminaute.

– Tu as dit que c’était ta « copinaute » !

Mais oui, surtout pour vous raconter nos différences…

Des différences, il y en a aussi chez Iloufou. Il publie une image chaque jour maintenant… une image pleine de poésie et de douceur. Il me fait rêver, moi, et il arrive même qu’il m’emporte dans un étrange voyage sans que j’éprouve la moindre peur. Chez lui, on peut voyager sans bruit, sans laisser de trace, mais on peut aussi lui laisser des messages en passant par la page d’accueil. Son blog revit et le monde qu’il montre est plein de poésie.

– Tu nous as déjà présenté Louis. Aujourd’hui, nous attendons ta sirène… Enfin, celle de Nolive. Tu ne nous l’as même pas montrée et il y a déjà bien trop à lire pour les visiteurs pressés.

Ah oui ! J’étais partie sur autre chose. La voilà !

Nolive dessine des BD… et il a beaucoup de talent. Il m’a prêté cette sirène… et ça tombe bien, très bien, pour l’histoire que je voulais vous raconter.

Il était une fois…

Ben non ! Ce sera demain… et là, vous n’aurez pas de lien à suivre, juste une histoire, l’un des contes du lutin bleu.

84 réponses à “Il était une fois… Nolive.

  1. Les chemins que tu aimes suivre et d’où tu nous fais signe, ces chemins me plaisent, je n’ai pas peur de m’y perdre, même si je manque de disponibilité pour les suivre tous …
    Merci, Quichottine, pour tous ces  » ailleurs  » que tu me fais entrevoir. Le moment viendra où je m’y poserai plus longtemps …
    Une bonne après-midi, et bises du Berry

    • Merci, Midolu… Je sais bien que je mets trop de liens… mais après, il suffit de laisser faire le destin et de cliquer au hasard.

      Bises d’ici, passe une douce nuit.

  2. savoir déssiner c’est un don, et rassure toi, je ne le possède pas, et ça me vaut souvent des moqueries de la part d’Océane
    rhaaaaa mais ce n’est pas ma faute su mon chat ressemble à un chien

    J’ai mon p’tit frère qui savait dessiner, il avait même demander à son proprio l’autorisation de dessiner tous les personnages de Walt Dysney dans la chanbre de sa fille, ma nièce en somme
    Tu aurais vu le résultat, c’était grandiose, mais comme on dit chacun sa passion

    Bisous et bonne journée même si elle est encore bien triste ,  grisailleuse et pluvieuse

    • Rire… moi, je ne sais mettre que des couleurs… alors, je colorie.

      Je me dis qu’on ne peut pas tout savoir, et que si je savais tout, je n’aurais plus rien à apprendre, ce serait triste !

      Bon vendredi, Corinne. J’espère qu’il sera meilleur.

  3. Quel périple aujourd’hui. Nous sommes partis visiter les fonds marins, nous avons fait la lessive des idées noires puis nous sommes parties voir les moulins d’Aneverbeen . Quelqu’un qui a un fort joli nom et qui parle d’elle à la 3e personne du singulier (comme la Marguerite de ma Cantinière) . Et puis nous avons fait une halte chez Louis Fleury et nous avons plongé dans le monde du quotidien de Nolive pour reprendre notre souffle auprès d’une sirène …
    Nous étions près du but quand la bibliothèque a fermé. Pas d’histoire aujourd’hui a dit la bibliothécaire … Alors je suis repartie chez moi, à la rédaction de mon nouveau journal …

    • Rire, madame ! Que voilà un bien joli compte-rendu de voyage bloguesque !

      Je suis ravie. Merci !

      Tu as tout fait ?
      Tu es géniale !

      Tu peux revenir, l’histoire est là !

  4. Mais pourquoi cette petite sirène fait-elle la tête?

  5. j’adore découvrir des blogs avec toi..merci
    besos
    tilk

  6. très chouette la sirène

  7. Voila une jolie promenade que tu nous as fait faire.
    J’ai été particulièrement sensible aux superbes photos de Vogue la galère.
    Ensuite, woaw! Marlène devant Boulet! Trop la classe! Bravo à Marlène!!!!
    MDR L’interprétation de « Nolive », « Quelqu’un qui n’a pas de vie »! Ah bravo!
    J’ai hâte de lire ton histoire!
    Merci et bonne journée

    @ Capucyne : Elle est pas censée faire la tête mais bon, on a tous une lecture différente, c’est ce qui est bien. 🙂
    @ annielamarmotte : Merci et jolie casquette!

    • Ben… je suis contente d’avoir pu te faire plaisir… et surtout de t’avoir fait rire.

      J’ai une interprétation très personnelle des pseudos, comme tu as pu le constater.
      Pour Nolive, j’espère qu’un jour tu me diras.

      Mais j’aime bien ce surnom… il peut évoquer beaucoup, et pas seulement le fait de ne pas jouer en public…

      Mon histoire est parue, j’espère qu’elle te plaira.

      Merci d’avoir commencé à donner des réponses.
      Je crois que tu vas avoir gagné quelques lecteurs, dont moi.

      Merci encore pour ta sirène… C’était vraiment très gentil.

  8. Tu nous fais travailler fort ce matin, mais c’est intéressant. Je reviens pour l’histoire de la petite sirène en colère.

  9. A demain…

    Bises

  10. Chic une histoire !! tu en mets du temps pour nous en sortir une ….d’histoire..;rires.

    Elle est bien belle ,ta sirène avec ses longues jambes et ses pieds dans le même sabot !!!

    Bonne soirée ,Quichottine et fais de beaux rêves. Bises de nous deux.

  11. cela ne m »étonne pas de toi, tu commences une histoire et puis oups, il faut attendre demain pour la suite
    Remarque qu’il y a de quoi voir car si on suit les liens ………(dis tu dois t’amuser pour écrire tes artciles, bonjour le travail de patience)

    • Je fais comme ça, lorsque je digresse et que je me rends compte que ce que je suis en train d’écrire se suffit… et que le « plus » ne serait plus lu.

      Oui, je m’amuse un peu… mais n’est-ce pas mon rôle de bibliothécaire obéienne de tisser les blogs entre eux ?

      Merci, Fransua.

  12. Un livre d’images très agréable à feuilleter. Merci de nous le faire partager.
    Mais pourquoi la sirène fait-elle les gros yeux ??? N’a-t’elle pas aimé être dérangée ou découverte ???
    Bonne soirée. GROS BISOUS.

  13. Avec toi c’est toujours des charmantes promenades qui nous amènent a de très belles découvertes au fil des clics

  14. Nolive a beaucoup de talent cette sirène est trés belle bonne soirée a+

  15. Je profite d’une éclaircie, Amielle, pour revenir plonger dans la bibliothèque…Je me suis enquichottinisée avec bonheur, de fil en fil, gardant un oeil sur la sirène… Raconte-moi une histoire ?  Avec la complicité d’M., tu m’as fais lire une BD qui m’enchante. Puis, entraînée par le souffle magique des ailes du moulin d’Aneverbeen, j’ai attéri sur la planète pleine de tendresse d’Iloufou. Enfin, je reviens avec Nolive, presque chez moi -aujourd’hui n’est pas un dimanche- chez toi ! Merci à vous tous. Gros bisous, tout plein.

    • Merci à toi, mon Amielle, d’être venue suivre ces liens… j’aime bien quand tu es là !

      Je sais que la sirène de Marlène sera un jour dans ta collection… et je suis sûre que Nolive te prêtera aussi la sienne si tu la lui demandes.

      Il a adoré ton blog.

      Gros bisous tout plein pour toi aussi.

  16. Joli voyage à travers tes chemins de traverse ..on découvre ou l’on redécouvre des blogs intéressants ; certains ont de vrais talents de dessinateurs (j’admire!)
    Cette sirène est originale, elle n’a pas l’air aussi commode que celle d’   Andersen!!
    J’attends le conte! bises

    • J’admire aussi !

      Je crois que chaque sirène est différente… comme nous le sommes aussi.
      Le conte est là.

      Bises à toi.

  17. Merci de nous présenter ces  magnifiques copinautes…

  18. Ce soir je suis partie chez Iloufou ! c’est super ! merci Quichottine, découvreuse de talents ! bonne nuit à toi

  19. Cette sirène est magnifique et ta copinaute a beaucoup de talent !

    • Nolive est un jeune homme je crois… mais c’est vrai que j’ai parlé de beaucoup de monde ici. Il y a de quoi se perdre.

  20. Je me suis associée au choeur des bloggeurs pour le « ooohhh!!! » de frustration de n’avoir pas eu le bonbon promis d’entrée… N’aurais-tu pas, comme les parents du Petit Poucet, tenté de nous perdre dans le labyrinthe magique d’illustrateurs de talent ? Mais nous étions solidement accrochés à la petite flèche en haut, à gauche, et elle nous ramenait sans cesse chez toi. Nous t’attendons de pied ferme : tu ne nous glisseras pas entre les doigts, sirène charmeuse !

    • À sept minutes près, tu pouvais la lire…

      Mais j’aime bien savoir que vous vous accrochez malgré toutes mes digressions…

      Merci infiniment pour ta présence, Galet.

  21. Oh non quichottine tu aiguises notre curiosité, l’envie de lire ton histoire et tu t’en vas…. Mais attendons demain… Bisous

  22. Bon, ce soir , il va falloir que je revienne pour visiter toutes ces personnes que je ne connais pas et dont tu nous donnes le lien..J’aime bien cette sirène moderne..

  23. Wouah quelle Sirène! Mais je viens de découvrir chez Nolive que le Lutin bleu aimait bien le rouge, celui qui tache. A+

  24. C’est une sirène fatale; mais me diras-tu « c’est bien le lot de toutes les sirènes »! ce à quoi je répondrai « et non, j’en veux pour preuve la petite sirène qui elle est morte d’amour »

  25. c’est sympa chez Nolive!!! 🙂

  26. Quel plaisant article !
    AneverBeen apprécie lorsque Quichottine dérive ici et là…

    Le Grand Bleu : Sublime… Moi qui suis beaucoup plus faune et flore que mer salée et poissons, je me retrouve, tout de même et volontiers, à visionner et parler de ce film qui a mon sens, estn d’une certaine façon, une poésie sur la toile.

    Je suis allée sur le site de Nolive ; je suis en accord avec Quichottine : Il a du talent celui qui dit ne pas avoir de vie…

    Quichottine partage tant et si bien alors pourquoi être pressé(e) ?
    Il est vrai que le temps manque mais le laisser nous manquer à ce point est d’une tristesse…
    Repasser par ici lorsque l’on se sent maître, un temps, de ce même…
    Prendre le temps de lire, savourer les mots et phrases si ce n’est les descriptions et histoires posés ici même par Quichottine… Grande Quichottine.

    Merci de ce partage et de cette gentillesse.

    • Je suis contente que tu aies aimé.

      En fait, il a une vie… et elle est passionnante, j’en suis sûre.

      Je ne voudrais pas que tu sois triste, AneverBeen… et je ne voudrais pas non plus que le temps te manque pour ce qui te fait plaisir.

      Merci à toi, mon aminaute.

  27. Cette sirène est superbe. Je vais aller lire la suite. Bisous

  28. Cette sirène est bien jolie, très sexy même ! Bisous

  29. vraiment t’as le don de nous tenir la langue, toi !!!

  30. Merci de m’avoir fait découvrir Nolive qui à énormément de talent !

  31. Ben nous voilà enquichottiné une fois de plus… à demain alors.

    bisous plein à toi, ma Quichotte.

  32. Bonsoir Quichotine,

    J’espère que tu vas bien.. je vais juste un passage pour te faire un petit coucou, que tu ne crois pas que je t’ai oubliée… car ce n’est pas le cas..
    Bisous, bisous.

    Domajj

    • Je sais, ne t’en fais pas… tu as beaucoup à faire.
      Et puis, ne nous croisons-nous pas chez Kerfon ?

      Tout va bien.

  33. Elle papotte, elle papotte avec les copains et…..le tps passe, l’histoire aussi…..A +++Bises    VITA

  34. Ah non non moi je voulais le début de l’histoire!
    Bon c’est demain? sûr?
    Alors je vais quichotinner un peu sur tes liens bleus!
    Douce nuit et ne perds pas la page… ah mais c’est vrai que nous n’avons pas commencé!
    Bises dany 

    • Eh oui, tu es seulement passée un tout petit peu trop tôt… mais je sais que tu l’as lue très vite ensuite.

      Douce journée à toi.
      Bises et merci pour ta présence nocturne en Quichottinie.

  35. Suis allée délirer chez Nolive! très chouette et quel talent
    Re bises dany 

  36. Et voilà, j’étais partie pour remonter le temps sur ton blog, car je n’ai pas toujours les moyens de le faire avec mon ordi qui ne marche que quand ça lui plait, et voilà que j’arrive en retard, car l’histoire du lutin bleu et de la sirène, je l’aie lu juste avant que mon ordi me plante il y a quelques heures…  
    Tant pis pour moi….
    Je t’embrasse ma Quichottine. 

    • Il n’y a pas de retard, Renard. Ne t’en fais pas.

      Je sais que tu as des soucis d’ordinateur en ce moment.

      Merci d’avoir lu, et d’être revenue sur tes pas.
      Je t’embrasse fort.

  37. KERFON LE CELTE

    Attention !!!

    Une histoire d’amour avec une sirène se termine toujours en queue de poisson…

    C’est un marin qui vous le dit…

    C’est pas l’homme qui prend la mer c’est l’amer qui prend l’homme !

    KLC

    • Cela se termine comme toutes les rencontres impossibles… avec un peu de tristesse, mêlée de féérie.

      Merci pour tes mots, Kerfon.

  38. Marlène

    Yep, Nolive, c’est une jolie découverte 🙂

    Bonne journée Miss

  39. elle est très jolie, cette sirène………….; et ouh là là, ça va m’en faire de la lecture, encore !! pourvu que je ne mélange pas les pinceaux, encore…….. bisous

  40. Nolive pour une sirène, une vraie chimère!

  41. Coucou Quichottine, merci pour cet avant-propos et pour cette merveilleuse sirène.
    Gros bisous et très bon dimanche,