Blogopotes et copinautes

L’autre jour, chez ma copinaute AneverBeen…

  • – Une copinaute ? Allons bon ! Encore un nouveau mot. Tu n’en avais pas assez avec les blogopotes de Cali, les aminautes de Sophie, les blogamis… d’ailleurs de qui ? Il te faut encore d’autres mots ? Tu ne sais pas que…

Si, bien sûr ! Je sais que lorsqu’il y a plusieurs mots pour dire la même chose, il y en a toujours qui disparaissent, à plus ou moins brève échéance, c’est comme ça, dans toutes les langues.

  • – Alors, pourquoi aller inventer « copinaute » ? Ce n’est pas pareil que « blogopote » ?

Euh… Non.

  • – Non ?

Non. Un pote et un copain, ce n’est pas la même chose… vous êtes d’accord ?

  • – Ah oui ?

Si c’était la même chose, pourquoi y aurait-il deux mots ?

  • – Ben…

Les visiteurs de la bibliothèque étaient bien ennuyés. Il faut dire que Quichottine leur posait souvent de drôles de questions.

Tout était si simple avant qu’elle ne décidât de fouiller dans son tiroir à mots !

Elle prenait un livre, elle le lisait bien gentiment…

  • (En y mettant le ton tout de même parce que sinon, ce serait un ronron insupportable. Ceux qui auraient eu l’intention d’écouter se mettraient subitement à dodeliner de la tête, tels les voyageurs dans le train.)

Eux, ils n’avaient qu’à écouter et à se laisser porter par des histoires merveilleuses de chevaliers en quête de trésors, de petits lutins de toutes les couleurs et… Au fait ?

  • – Quichottine ! Il est où le lutin d’or ?

Quel lutin d’or ?

  • – Tu n’as pas déjà oublié ! C’était jeudi !

Jeudi ? Ah ! Oui… Mais depuis, j’ai fait une montagne de choses ! J’ai répondu à tous les commentaires en retard !

  • – Tous ? Tu rigoles !

Non, je ne plaisante pas. Il y en avait beaucoup. J’ai mis une semaine, petit à petit à me mettre à jour… Je vous ai même rendu visite. Et, là…

  • – Là ? Tu nous as mis dans ta boîte à rêves ?

Non.

  • – Non ? Pourquoi ? Tu ne t’es arrêtée nulle part ? Tu n’as pas trouvé de jolies images, des jolis messages à partager avec nous ? Tu fais la tête ?

Non. Je ne fais pas la tête… Mais j’ai beaucoup lu. Ce n’aurait pas été juste pour les autres, si ne n’avais parlé que des uns… Ou inversement.

  • – Inversement ou réciproquement ?

Bonne question. Est-ce que la réciproque était vraie ?
Ah ! Vous m’embrouillez !

  • – C’est toi qui nous as embrouillés ! Avec tes copinautes et tous les autres ! Tu nous parlais de mots, et d’AneverBeen. Tu voulais nous montrer d’autres moulins ?

Pourquoi ?

  • (Si Quichottine avait été papillon, elle se serait gratté la tête entre les deux antennes… Elle se contenta d’enrouler, autour de son index gauche, une mèche de cheveux, ce qui était chez elle depuis quelques jours un signe de perplexité.)

Je ne vois pas où vous allez pêcher tout ça !

  • – Tu n’as pas oublié le moulin de ta copinaute ? Si ?

Ben… non.

D’ailleurs, il est toujours sur mon bureau, en attente… Il plaît beaucoup à Liza. Mais si je devais vous montrer un moulin aujourd’hui ce serait l’un de ceux de Joëlle.

  • – Mais on l’a déjà vu !

Non, non, pas celui-là ! Joëlle en a plein d’autres… je pourrais jouer au jeu des différences…

Il y a le premier…


  • (Tout le monde se taisait en attendant la suite… les images, bien sûr, allaient défiler sur l’écran de fortune tendu entre deux étagères.)

Il y en a un autre…


  • En noir et blanc ? C’est très beau… Mais c’est un peu sinistre, non ?

Non, je ne trouve pas, c’est seulement un peu plus mystérieux… J’aime bien. Vous le préférez en couleurs ?


  • – Comment veux-tu qu’on choisisse ? C’est peut-être le même moulin, mais ce n’est pas du tout la même chose que tu nous montres !

Ah oui ? Et comme ça ? Vous en pensez quoi ?

Moi, je trouve que ça ressemble à un moulin de contes de fées… Dans la petite maison, à gauche, vivent deux enfants… très différents. Ils s’appellent…

AneverBeen s’était glissée parmi les habitués. Un léger tremblement agitait ses lèvres et l’on aurait pu croire qu’elle se retenait de pleurer. Ses yeux brillaient.  Quichottine évita de la regarder.

Elle savait qu’une étrange complicité les liait à ce moment précis. Il ne s’agissait pas du moulin mais d’une promesse – une autre – que la bibliothécaire devait tenir, ce soir-là, très précisément, et dont  AneverBeen serait témoin.

… [à suivre]

[Merci à Joëlle Chen pour ses images. En cliquant sur certaines d’entre elles, vous les retrouverez, dans sa galerie et dans l’environnement musical qui leur convient. C’est un régal.]

.

83 réponses à “Blogopotes et copinautes

  1. toi tu es mon amie tout simplement…
    besos
    tilk

    • « Tout simplement » ?
      Je ne sais pas si c’est si simple.

      Quelqu’un que j’aime beaucoup m’a dit :

      C’est ça les vrais amis : ils doivent se dire les choses comme ils le ressentent et ils doivent s’accepter comme ils sont.

      Je crois que ce n’est pas toujours si facile, surtout quand on ne se connaît qu’à travers ce que l’on montre sur la Toile.

  2. christine

    oh oui !!!!!!!!!!!!!la suite; c’est vrai que l’on dirait un moulin de conte de fée   et la petite maison à coté celle d »Ancel et  Gretelle ;pourvu que la vilaine sorcière n’arrive pas…………………………… bonne  et douce nuit                bisous

  3. Tu nous même toukours ,par des chemins de traverse et par le bout du nez, là où tu le veux !!!

    Sourires . Bonne journée chez toi avec des bises de nous deux.

  4. Superbe la photo du moulin avec le saule devant. Bravo à Joëlle Chen. Bon week-en un week-end entre blogopotes. Je reçois Annick de Guyane. Bises

    • Je n’ai pas pu choisir… Chaque photo était belle, et me parlait d’une façon différente.

      Bon weekend entre blogopotes, Martine ! Bises à partager…

  5. Superbe la photo du moulin avec le saule devant. Bravo à Joëlle Chen. Bon week-en un week-end entre blogopotes. Je reçois Annick de Guyane. Bises

  6. « Un moulin à paroles » ? 🙂

    Mais il y a  aussi de girouettes…. Dans toutes les histoires de « copinage » et « amigage »

    Lástima… suerte

     

    • Il faudrait peut-être que je me taise.
      Sans doute… Mais certaines paroles sont importantes.

      Il faut laisser leur chance à tous. Je crois que c’est important. Le vent fait tourner les moulins, mais chasse-t-il aussi les amis ?

      Je ne le crois pas.

      Ou alors, ce n’en était pas.

      No te fies a lo que no supistes entender.
      Primero, hay que buscar lo que no se ha entendido.

      (Je parle pour moi, le plus souvent… ici encore. Merci, V.V.)

  7. Alors là Quichottine l’effet de surprise est réussi !
    Bravo et merci… tu es mon premier sourire du matin. tu as su comme à ton habitude allier l’image avec tes mots pour tes visiteurs et Quichottiniens (dont je fais partie bien sûr, et cela pour un temps certain 🙂

    Je vois que le « petit + » de la dernière photo ne t’as pas échappé, il y a bien là tous les ingrédients d’un conte que tel tu as commencé à nous le décrire…

    T’embrasse plein chère Tisseuse de rêves, bon we !
     

    • J’en suis heureuse…

      Tu vois, comme je le disais à Martine, je n’ai pas su choisir… Tes moulins sont tous différents, même s’il s’agit du même. Pour moi, ils sont la preuve vivante, s’il en était besoin d’une, que chaque être, chaque objet, a de nombreuses facettes, et que toutes méritent une attention particulière.

      Tu as posé sur ce moulin un regard de peintre, je crois que tu cherchais son âme.

      La dernière image était différente, il n’était plus tout seul.

      J’ai aimé. Beaucoup.

      Merci de m’avoir prêté toutes ces petites sœurs.

  8. de très beaux moulins.
    je te piquerai sûrement quelques uns de tes nouveaux mots. ils sont plaisants.
    bonne journée

    • Tu peux. Je n’en ai pas l’exclusivité. Les mots sont faits pour être employés, sinon, ils meurent.

      Je me rends compte que je ne suis pas passée depuis longtemps ! Il faut que je revienne faire un tour chez toi. Merci pour le rappel.

      Bonne journée.

  9. J’aime bien quand on invente des mots..on peut bien avoir plusieurs mots pour dire la même chose..Bonne journée, Quichottine !

    • Moi aussi, j’aime bien…

      On peut, c’est vrai, mais il faut toujours qu’il y ait une nuance, sinon, ils se confondent et disparaissent au profit d’un seul.

      Bonne journée à toi aussi, Gazou.

  10. une préférence pour le mot « copinaute »…..
    bon week-end Quichottine

  11. je te souhaite un beau week-end. bises

  12. Pour ma part j’aime bien le moulin en noir et blanc.  Ca lui donne du mystère, de l’épaisseur.
    Et j’aime toujours celui d’Aneverbeen

    • Comme je le disais plus haut dans mes réponses, je n’ai pas su choisir. Chacun a un petit plus par rapport aux autres. C’est ce qui est bien.

      Le moulin d’AneverBeen est superbe. Il me resservira.

  13. Comme y disent à Marseille…tu m’embrouilles…copipotes et blogonautes…moulins de toutes les couleurs, à tous les vents de tes mots..avec Quichottine le parcours n’est pas flêché et il faut être Bruno fûté pour ne pas s’égarer mais je disgresse, je m’éloigne;;j’ai perdu le liennnnnnnnnnn !!!!! à bientôt…stop….Bises…stop !

    • J’aime bien Bruno fûté, tu le sais !

      Ne pars pas trop loin, ni trop longtemps… Tu me manquerais !

      Bises et bon dimanche à toi.

  14. magnifiques moulins !!! merci pour ce nouveau lien !! quant aux lutins or, il y en a quelques uns qui se cachent par chez moi si besoin….

  15. Les moulins de Joëlle sont magnifiques. J’aime beaucoup la troisième photo. Ce cliché est superbe.
    A bientôt pour la suite.
    Dame Sophie, ton aminautet’ embrasse fort Quichottine.
    Douce nuit à toi…

    • C’est vrai que la troisième est superbe… mais je ne sais pas choisir.

      … et c’est vrai que tu fais aussi partie de mes aminautes…

      Merci d’être là, Sophie.
      Passe une belle journée. Je t’embrasse fort.

  16. Quel talent !

    J’ai passé un merveilleux moment en ta compagnie ce soir, merci.

    Je t’embrasse

  17. Tes nouveaux mots sont un peu mêlant à retenir. Joëlle a de très belles photos de moulins. Bon dimanche.

    • Oh, très mêlant même ! Il faudra que je fasse une nouvelle page pour mon dictionnaire !

      Joëlle fait de belles photographies, c’est vrai. Celles-ci m’ont fait très plaisir.

      Bon dimanche à toi aussi, Solange.

  18. Un grand plaisir à te lire. A+

  19. Trouvera-t-on bientôt un dictionnaire amoureux des mots du net dans la biblionet de Quichottine?

  20. Blogopote ou copinaute !! Suis-je l’une, suis-je l’autre à tes yeux !!!
    Enfin pour moi, toi, tu es Quichottine ! Et il n’y en a qu’une à mes yeux ! Et moi seule sait ce à quoi tu corresponds pour moi. C’est bien au-delà de blogopote ou copinaute!!!
    Bises du soir Quichottine!

    • Ni l’une ni l’autre, Alrisha.

      Tu fais partie de mes blogamis… C’est encore différent.
      Mais je sais que c’est idiot de créer des mots comme ça… On finit par s’y perdre.

      Je sais que je ne te connais pas dans la vraie vie, mais que j’aimerais te connaître.
      Pour moi, c’est beaucoup.

      Bises de la nuit, Alrisha.

  21. L'hirondelle

    Un gros bisou en passant vite fait, Quichottine!
    Je n’arriverai jamais à rattraper mon retard de lecture ici…Je me réserve ça pour une soirée entière où je serai seule et sans rien à faire…
    Je t’embrasse FOOOOOOOOORT!!

  22. Bonjour Quichottine…
    Après avoir pris temps de voir les nouvelles là-bas et par chez elle, moi qui suis et ne suis pas, je profite de ce petit temps libre pour venir à ta rencontre…
    Copinaute…
    J’apprécie la manière dont considère Quichottine, les choses et autres…
    L’amitié…
    J’apprécie ce mot qui ne prend forme et réelle définition qu’avec le temps…
    Je le, la connais peu…
    Mais, mieux vaut peu que trop et pour de faux.
    N’est-ce pas ? …
    Des larmes. Larmes ?
    Il m’est déjà arrivé d’en verser…
    Comme beaucoup d’autres…
    Beaucoup plus de tristesse que de joie…
    Comme, là aussi, tant d’autres…
    Je me cacherais volontiers derrière ses moulins pour me laisser aller si besoin est ; et danserais à grande joie au tour de ces « géants » si le coeur & l’envie sont…

    En attendant cette promesse, je souhaite une belle & bonne journée à, qu’elle le soit ou non aux regerds des autres, le Grande Quichottine.  

    • Nous sommes plus que copinautes, AneverBeen. Ici, sur ce billet, tu devais l’être pour qu’un nouveau mot prenne sens.

      Les copains, ce sont ceux qui éventuellement se retrouveront pour faire ensemble des bêtises.

      Là, en Quichottinie, nous n’avons pas de bêtise à faire, mais nous devons être complices, toi et moi, pour présenter un prochain livre. Chut, ne dis rien, c’est encore un secret.

      Il faudra vraiment que je fasse un dictionnaire des mots de l’amitié ici.
      D’après mes définitions, toi qui es et n’es pas, tu es un blogami. Quelqu’un que j’aimerais connaître davantage.

      Le temps dira… Je suis heureuse que tu sois là.

      Belle et bonne soirée à toi.

  23. tous ces mots nouveaux nous embrouillent un peu c’est vrai: moi , je fais de la résistance: je ne les emploie pas , (du moins pas encore ), ; je ne suis pas à l’aise avec eux!
      Chaque photo a son charme en couleurs ou en noir et blanc ; j’aime bien celle avec la petite maison à côté ..
     bisous

    • Tu as raison de ne pas les employer… je crois. Ils sont là pour nous embrouiller.

      Mais c’est difficile d’entendre parler d’amitié partout… le monde du virtuel nous fait rencontrer des personnes extraordinaires, mais comment dire qu’elles sont nos amies alors que, finalement, nous ne savons rien d’elles ou presque ?

      Alors, il y a d’autres mots… ou il ne faut rien dire.

      J’aime bien quand tu viens et je suis à l’aise chez toi… pour autant sommes-nous amies ? Nous pourrions sans doute l’être dans la vraie vie. Je ne sais pas.

      Je ris… tu as aussi choisie celle que j’ai préféré montrer en dernier, parce qu’elle jouera un autre rôle plus tard. Je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait plaisir !

      Bisous, Fanfan. Merci.

  24. coucou

    wouah alors là …….. moi qui adore les moulins à vent, je suis super ravie
    Merci pour ces splendides photos

    Bisous à chère quichottine

  25. Joli!!!!
    bonne semaine bises

  26. Hihihi ! Si on t’embrouille, tu sais rendre la pareille crois-moi !
    On devrait faire un lexique de tous ces néologismes pour s’y retrouver un peu, qu’en penses-tu ?

    Bonne journée Quichottine
    Bisous

  27. J’aime bien ces nouveaux mots : blogopotes et copinautes…

  28. C’est réciproque : je suis ravie que Quichottine soit là, soit.

  29. encore une bien jolie découverte que tu nous offres là, et je sais qu’étant très en retard dans mes visites , je vais vite connaitre la suite, j’aime le noir et blanc moulins et fantomes ne peuvent ils donc se marier ?

  30. Je connaissais Joëlle peintre talentueuse mais je ne la savais pas photographe. Bisous

  31. annielamarmotte

    je viens de voir « potinautes »
    je n’aime pas tout ça ….par contre Joëlle !!!!!

  32. Superbe photos !!!

  33. en revoyant les photos de Joëlle à la suite, j’ai finalement l’impression qu’il s’agit du même moulin, un de ceux qui bordent le côte entre Cancale et St Malo mais c’est la dernière photo que je préfère, on dirait presqu’une peinture avec cet arbre rose auptès de la maison, et puis c’est le printemps, tout est encore possible
    bises et bonne journée

    • J’ignore où il se situe, j’avoue que je ne me le suis pas demandé mais il s’agit bien du même moulin, vu sous des angles différents.

      Je suis comme toi… c’est la dernière qui m’a donné le plus envie de raconter.

      Tout est toujours possible, Azalaïs… au moins en mots. Il suffit de le vouloir très fort et d’oublier tous les obstacles. C’est la seule pensée qui me permette d’avancer.

      Bises et bonne journée à toi aussi. Merci d’être là.

  34. Coucou Quichottine, j’adore ton billet et cette façon que tui as de jouer avec les mots et avec nos nerfs …
    Tu sais, je viens de résoudre mon problème de module « ajouter un commentaire » qui ne voulait plus rien garder en mémoire.
    Tu sais pourquoi, Monsieur OB semble avoir décidé que l’apostrophe de mon pseudo à laquelle je tiens tant n’était plus (après plusieurs années sur OB) la bienvenue dans ce module.
    J’espère que ce n’est pas un signe avant coureur de la surveillance que big brother « Hadopy » s’apprête à exercer sur nos vies virtuelles …
    Je te souhaite un très bon début de week-end.
    Gros bisous et très belle journée.
    Muad’ Dib

    • Euh… Je crois pourtant qu’il va falloir que j’arrête de jouer au chat et à la souris…

      Je vais essaye de reprendre les histoires que j’ai laissées « en suspens », parce qu’il commence à y en avoir beaucoup.

      Je suis contente que tu aies trouvé ce qui n’allait pas… mais c’est vrai que je n’aime pas trop penser qu’il faut tous entrer dans un moule.

      Je te souhaite aussi un très bon weekend. Je t’embrasse.

  35.  Ben tien c’est vrai? Pas de boite à rêves d’aout?
    Bon We à toi Quichottine

  36. Betty et ses passagers, oui, passagers, elle en aime le ton, la signification, l’accroche et ça a un p’tit côté tendre à ses yeux. Ton billet exprime cela aussi.
    Signé
    Betty & ses passagers qui en ce bon matin, te souhaitent un bon week-end et sous le soleil siouplé:-) Grosses bises

    • J’aime faire partie de tes « passagers »… Tu prends bien soin de nous, c’est agréable.

      Bon weekend à toi aussi. Le soleil a attendu un peu pour se montrer… Mais j’espère qu’il restera.

      Gros bisous.

  37. Là tu m’as égarée, je suis passée d’un moulin à l’autre, j’ai tourné dans tous les sens, ben j’en suis où ménant?

    J’adore t’écouter.

    En fait, tes mots c’est comme si je les entendais.

    Je t’embrasse très fort.

    • Ben avec Joëlle et moi, au miieu des images, essayant de reconstituer le puzzle.

      Je n’ai pas pu choisir… et Joëlle les a dispersés sur son blog. Moi, ici, j’ai voulu montrer qu’il n’y avait pas qu’un seul aspect aux choses.

      Il faut savoir regarder, et Joëlle sait. Ce moulin est fantastique. Il faudra vraiment que j’écrive une histoire rien que pour lui !

      Merci, Polly. J’ai peu d’aminautes, de ces amis de la vraie vie qui bloguent aussi. Je suis heureuse que tu en fasses partie. Je t’embrasse tès fort, passe un bon dimanche.

  38. Tu m’égares, Dona, copi…ami…blogo…je dirai tt simplement une femme du nom de « Quichottine », pour moi Dona, une personne…
    des moulins, ça brasse du vent…c’est beau à voir, et à l’intérieur, il mout le grain…..VITA

    • Un énorme sourire pour toi, Vita.

      Tu as raison, un moulin c’est joli, qu’il soit à vent, à eau… et ce qu’il moud est utile.

      Je suis touchée… alors, je ne dirai rien de plus que cet immense merci qui te revient.

      Passe un beau dimanche.

  39. KERFON LE CELTE

    Je passais près du moulin, alors, j’en profite pour faire un très amical p’tit coucou…
    Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n’y est pas….

    Bises…

    KLC

  40. mou, moult, il moud, moue…..VITA

    • Oups ! t’en fais pas, je suis certaine que c’est encore un coup du petit lutin bleu !

      Il n’arrête pas de jouer avec les lettres des claviers, du mien et de celui de mes visiteurs..

      Ne sois pas peinée. Je n’avais pas vu

      Bonne soirée, Vita. Merci.

  41. Bonjour 0 toi  

    je lisais ton texte, et je me disais que tu avais oublié un troisième terme, car moi, je fais la distinction entre blogopotes, copinautes et aminautes…
    Et j’ai énormément de premiers, peu de seconds, et presque pas de troisièmes..
    Les BLOGOPOTES, sont ceux que je visite régulièrement, dont j’apprécie les blogs, et qui passent me lire à l’occasion, mais pas forcément.
    Les COPINAUTES, sont ceux avec lesquels, il y a échanges sur les blogs, où parfois, nous tenons de vraies conversations sur les blogs avec réponses et re-réponses… 
    Et les AMINAUTES sont des personnes que j’ai connues grâce à leurs blogs, mais avec lesquels s’est instaurée une telle complicité que même si ce n’est pas tous les jours, nous échangeons aussi des mails en privé. 
    Avec ces personnes, c’est vrai que nous nous disons des choses qui ne regardent pas la blogosphère, et nous avons donc une complicité.
    Voilà ma modeste contribution à cet exercice de vocabulaire..  
    Et sur ce, je passe immédiatement au texte suivant, car j’ai pris beaucoup de retard sur tes écrits.
    Je t’embrasse ma Quichottine. 

    • Chère, très chère Renard…

      Si tu regardes bien, les trois y sont. Il y en a même un quatrième : « blogamis ».

      J’aime bien tes premières définitions.

      Merci d’être là… mais surtout, ne te mets pas aux travaux forcés…

      Passe une douce nuit, Renard. Je t’embrasse.

  42. Il est très beau ce moulin et les photos lui rendent bien justice. Finalement elles me font penser a nous, enfin a l’être humain. prend une personne au hasard, mais sous différents angles. Un jour joyeuse, un jour triste, un jour en colère, un jour passionée, un jour abbatue. Imagine qu’on la prenne en photo sous ces différentes humeurs. Je suis sure que ce serait comme pour ton moulin, on aurait bien la même personne mais chaque photos seraient pourtant différentes.

    Bon tout cela ne nous avance pas sur blogpote, copinaute, ni sur le fait que tu ne nous ai pas fait rêver au mois d’aout , mais bon j’ai suivi le fil de mes pensées, moi aussi . c’est toi qui m’embrouille sans doute 😉

    Bises quichottine.

    • Très belle analyse, Loralie… Je crois que c’est ainsi.

      … Pour les rêves d’août, je sais que tu as fini par les trouver… au mois de septembre, bien sûr !

      Tes pensées sont loin d’être embrouillées…