Arnold Lobel, Le magicien des couleurs

1968… L’histoire naît quelque part… ou surgit de la mémoire collective, je ne sais.

1971… Le texte est traduit en Français.

1983… J’achète ce livre pour ma cadette. Ce sera pendant longtemps l’un de mes préférés. J’ai du le lui lire des dizaines de fois, et chaque fois, c’était une redécouverte.

2009… je le sors pour vous de mes étagères.

C’est Flo qui m’y a fait penser. Vous avez lu son conte hier.

Aujourd’hui je vais vous parler de l’album d’Arnold Lobel (1933-1987), un merveilleux auteur et illustrateur pour la jeunesse.

J’ai aimé… Il faudrait que je vous montre comment son monde évolue au fil des pages… mais pourquoi ne pas vous le laisser découvrir.

D’abord, le monde est gris… enfin, tout en noir et blanc.

Dans la nuit des temps,
il y a longtemps, très longtemps,
les couleurs n’existaient pas.
Presque tout était gris
et ce qui n’était pas gris était noir.
C’est ce que l’on a appelé la période grise du monde.

C’est un monde où l’on retrouve l’imagerie du Moyen Âge, peut-être parce que c’est aussi l’époque des contes de fées et des enchanteurs, des magiciens.

Le héros de l’histoire, dans une cave grise, fait des expériences. Il mélange, dans sa marmite, de bien étranges ingrédients. Un jour, il y découvre quelque chose de nouveau et qu’il trouve joli

« ‘Qu’est-ce que c’est ? » demandèrent les voisins
en voyant le magicien peindre sa maison.
« Une couleur », dit le magicien. « J’appelle ça du bleu. »

Bien sûr, tout le monde en demande, et, le magicien qui n’est pas égoïste en distribue à qui veut. Le monde devient bleu, sur les pages aussi…

Bientôt tout fut bleu dans un monde heureux.
Les arbres étaient bleus, les vaches étaient bleues,
les coccinelles bleues, les écureuils aussi.

Le monde vu en bleu, c’est un peu ce que nous montrait Picasso avant de lui donner d’autres formes. Avait-il, comme le magicien, découvert qu’un monde en bleu pouvait être un peu triste ?

Après un certain temps
le bleu attrista tout le monde.
Les enfants ne jouaient plus,
les coqs ne chantaient plus,
les saules pleuraient,
le troubadour poussait
des complaintes déchirantes.
« Ce bleu est trop déprimant »,
dirent les voisins au magicien
qui était devenu
le plus malheureux des hommes.
« Personne ne rit plus, c’est vrai.
Je ne sais même plus sourire. »

Alors, il cherche encore, comme chaque fois que l’on croit s’être trompé.

Et, comme toujours lorsqu’on cherche, il va trouver…

Au fil des pages, nous allons découvrir d’autres couleurs, leurs bienfaits et leurs méfaits aussi… Mais je ne vous en dirai pas davantage.

À vous de regarder ce monde évoluer se teinter au fil des pages, jusqu’à l’harmonie finale. C’est un merveilleux conte, et un très bel album à confier aux plus jeunes, à relire avec eux, en pensant à tout ce que la vie peut nous montrer de couleurs, si l’on veut bien les regarder.

Merci d’être venus lire avec moi.

Arnold Lebel
Le Magicien des couleur

L’école des loisirs, 1971

71 réponses à “Arnold Lobel, Le magicien des couleurs

  1. J’ai écouté avec les yeux. Je ne connais pas et je crois que je ne vais pas tarder à combler cette lacunes, avec mes auditeurs préférés !

    • Sourire… Je ne pense pas que tu seras déçue.

      Merci, Galet. J’aime bien aussi quand tu écoutes avec les yeux…

  2. Je vais essayer de me le procurer, merci !

  3. c’est vrai la vie est une panoplie de couleurs et nous tenons la palette, à nous de choisir celles qui nous conviennent le mieux, et comme l’Homme est assez versatile, il peint son « âme » au goût du jour.

    Et figures toi qu’en vieillissant, il a beaucoup moins de travail, car la sagesse s’en vient aussi !!

    Allez, bonne journée avec…..du bleu pour moi !!! Bises de nous deux.

    • J’aime bien ce que tu dis…
      Tu vois, moi aussi, j’ai tendance à peindre mon monde en bleu… et, contrairement aux voisins du magicien, je ne m’en suis pas lassée.
      Peut-être parce que d’autres couleurs m’entourent.

      J’espère que tu auras passé une bonne journée. Bisous à vous deux.

  4. L’école des loisirs a toujours de merveilleuses histoires, bien illustrées …
    Cet album est particulièrement bien coloré.
    bon week-end

  5. Une belle découverte que ce livre. merci de nous en avoir fait profiter

  6. Nous l’avons étudié en « maternouille ». Un vrai régal pour les enfants. Le travail en arts visuels qui en découle est très, très riche. C’est un beau souvenir. Merci

  7. Je comprends ta fascination pour ce livre, les couleurs c’est si beau…

  8. Merci à toi pour la découverte Quichottine … En parlant de bleu, tu connais « Le chien bleu » ? C’est un livre pour enfant d’une « auteur » qui s’appelle Nadja. Quichottine

    • Oui, je l’ai aussi sur mes étagères… dans la vie réelle. J’avais beaucoup aimé !

      Merci de me le rappeler.

      Bonne soirée, Bandolera.

  9. je te souhaite un beau week-end. bises

  10. Je ne rentre pas mais je vais m’y remettre  lol
    Bisous et bon WE!!!!!

  11. l’école des loisirs publie toujours de beaux livres; celui-ci je l’ai lu des centaines de fois à mes petits élèves et ils adoraient!!moi aussi d’ailleurs!!
     bonne soirée, bises

  12. Un classique chez nous aussi. Je dirai même un ouvrage de base, de ceux qui font aimer les livres et la lecture.

  13. C’est un album que j’apprécie beaucoup et j’aimerais bien le lire enclasse avec mes élèves. Je ne sais pas pourquoi je ne l’ai jamais fait.
    Merci de nous faire découvrir ou de nous remettre en mémoire ces belles hsitoires Quichottine.

    • Alors fais-le… Je suis certaine que tu pourrais ensuite prévoir des séquences d’arts plastiques. C’est la suite logique de cette lecture.

      … on peut aussi jouer avec les différents personnages.

      Plein de choses à faire en fait !
      Tu ne manqueras pas d’idées, j’en suis certaine.

      Merci à toi d’être venue lire avec moi.

  14. Magique…Justement tout à l’heure j’ai été à la Fnac et j’ai failli craquer pour un album…Mais on ne peut pas toujours suivre son impulsion ou son coeur…Je crois tout de même que j’irai l’acheter mais un peu plus tard. Les dessins sont magnifiques et l’histoire aussi…

  15. j’aimerais bien un écureuil bleu dans mon jardin, bien que j’en connaisse un. A+

    • Sourire… Si tu savais combien j’ai pensé à toi en recopiant ces citations…

      Moi aussi, je le connais. Et même si je ne suis pas une lectrice assidue, par manque de temps, je me fais toujours plaisir en allant sur ses pages.

      Merci, Bernard.

  16. Cela semble être un très joli conte pour les enfants… Quand j’étais petite mon livre préféré était « le ballon rouge », l’histoire d’un petit garçon et de son ballon qui s’envolait pour faire le tour du monde. Bonne soirée, Quichottine !

    • Le ballon rouge… j’avais assisté à une projection. Il y avait deux films, le premier était « le Ballon rouge », et le second, « Crin blanc »…

      J’étais petite, et j’avais pleuré ! Tellement que je m’en souviens encore.

      Bonne soirée à toi aussi. Merci pour ce souvenir.

  17. Oh qu’il est beau celui là je le connais bien…lire le relire sans se lasser.

    Je t’embrasse

  18. J’aime la couleur et les couleurs

    Amicalement Votre
    Vincenzo

  19. quoi de plus beau que la naissance des coeurs ,c’est comme la palette du monde …
    une bien belle histoire
    ou vas tu dénicher tout ça ?
    passe un bon week end Quichottine et merci de nous faire rêver

  20. je voulais écrire la naissance des couleurs!!!(drôle de lapsus!!!)

  21. Merci de nous faire découvrir ce livre, les enfants de nos jours ont de la chance, ils peuvent rêver avec de magnifiques histoires et se trouver transporter dans un magnifique pays imaginaire.

  22. Les couleurs c’est la vie et les rêves; voilà pourquoi nous sortons nos pinceaux lorsque le ciel est triste , nous devenons alors un peu magiciens !
     belle soirée Quichottine, toute en couleurs !

  23. Oui, Quichottine,quand je l’aurai, je viendrai en parler…Promis.
    Douce fin de week-end…

    • Super ! C’est vraiment gentil !

      J’espère que la fin de ton weekend ne fut pas trop dure…
      Bonne nuit de dimanche à lundi.

  24. Oui, Quichottine,quand je l’aurai, je viendrai en parler…Promis.
    Douce fin de week-end…

  25. Que de poésie ! Je note bien évidemment !

  26. je me souviens qu’un jour tu m’avais appris le bleu, depuis alors que je regarde le ciel je pense à toi et aux bleus aussi petits soient ils que je ne manque jamais de chercher ….

    • C’est un très beau moment pour moi, Isabelle.

      Je suis contente que tu le cherches, et surtout que tu le trouves aussi.

      Merci.

  27. Je reviens du lien sur « Le film fera un malheur », et ce livre m’a l’air bien tourmenté, et dense, je crois que je l’aimerais..

    Et puis, il y a ce texte sur Arnold lobel qui m’attire, car maintenant, je pense beaucoup à mon petit-fils, et j’en arrive à lire en fonction de lui, pour lui apporter encore et toujours…

    Merci à toi pour cet article, non, les deux… qui m’ont donné envie de m’approcher de ces auteurs.
    Que ta soirée soit douce Quichottine. 

    • Deux livres bien différents… mais merci à toi pour ce ressenti que tu ne manques jamais de partager avec moi. Les lectures de nos enfants ou petits-enfants sont aussi les nôtres, et j’y ai toujours pris beaucoup de plaisir.

      Douce soirée à toi aussi, Renard. Je t’embrasse.

  28. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, c’est une très jolie histoire arc en ciel.
    Pour mes enfants, l’histoire racontait que c’était un vilain dragon qui avait enfermé les couleurs dans sa grotte …
    Je t’embrasse,

    PS: j’adore la 1ère phrase de ton article à laquelle je m’identifie forcément …

    • Ah oui ? Il me semble l’avoir lue aussi…

      Les couleurs sont un bien très envié au royaume de féérie.

      Merci… Je comprends tout à fait…

      Gros bisous, Muad.

  29. une merveille cachée…

  30. ~~ Kri ~~

    Je note…ce livre magique me tente!
     Bon vendredi à toi!

  31. Petite Elfe

    Il y a tout plein de livres pour enfants qui parlent des couleurs.. et celui-ci aussi est… magique. Et en plus, empli de philosophie…
    A très bientôt.

    • J’étais sûre que tu le connaissais…

      Merci, Petite Elfe. C’est un livre que j’aime beaucoup.
      À très bientôt.

  32. « Les vaches bleues »  me rappellent des souvenirs TRES lointains.
    On m’ avait mise à l’ école maternelle pour une durée très courte.
    Je pense que c’était lié à la naissance de ma sœur ….
    Toujours est-il que l’ instit nous avait donné de la peinture bleue.
    Pour nous occuper. Pourquoi pas un assortiment de couleurs? Je ne sais pas.
    Pourtant à cette époque-là le magicien des couleurs était passé par là 🙂
    Avec ma peinture bleue, j’ ai peint une vache …… bleue …. bien sûr.
    Et l’ instit s’ est moquée de moi.
    Ce jour-là, sans en connaître les mots, j’ ai appris l’humiliation et l’ injustice.
    Bisous du soir ma Quich’

    • Ce devait encore être des idées pédagogiques à dormir debout.

      Si tu donnes le bleu et que tu n’acceptes pas de voir des vaches ou des écureuils bleus, il ne faut pas t’en prendre aux enfants.

      C’est vraiment dommage.
      L’humiliation et l’injustice ne devraient pas faire partie de la vie d’un enfant…

      … ni de personne d’ailleurs !

      Bisous du soir, ma Clo chérie. Je ne voulais pas remuer en toi ces mauvais souvenirs !

  33. Quand je m’occupais encore de la bibliothèque du village, on nous l’avait présenté lors d’une journée spéciale consacrée aux parutions pour enfants. pas mal l’ont emprunté.
    Bises et bonne nuit Quichottine!

    • Je pense que c’est vraiment un grand classique en son genre.

      Merci, Alrisha, pour ce partage.

      Bises et bonne nuit à toi.

  34. La couverture est à tomber et les passages donnent envie de le feuilleter…
    merci pour cette lecture haute en couleurs!

  35. qu’est-ce que j’ai pu le lire celui là, c’était mon préféré avec les 3 brigands!
    Bises Quichottine

    • Les trois brigands ! Un chef d’œuvre aussi !

      Merci Azalaïs. Je suis heureuse de voir que nous connaissons les mêmes livres !

      Bises à toi.

  36. Francine Chauvet

    Bonjour Quichottine,

    Tu nous fait découvrir des livres qui sortent des sentiers battus et j’aime bien cela.

    Bon dimanche et merci aux créateurs.

    • Coucou, Francine !

      J’essaie de ne parler que des livres que je connais et qui m’ont plu. Celui-ci en fait partie.

      Merci. Passe une belle nuit.