Le concours (Paraboles)

Ce soir-là, Mary Marinet raconta à son ami l’ordinateur une histoire…

Elle aurait préféré aller se coucher tout de suite, elle se sentait un peu triste sans trop savoir pourquoi.

En fait, il avait fait gris toute la journée, un ciel maussade qui vous tombe dessus comme une chape de plomb. Il aurait fallu être la super marmotte des contes de fées de son enfance pour remettre tout à l’endroit.

Elle aurait pu alors appeler le soleil, chasser les nuages, faire éclore à nouveau toutes les coroles printanières dans le jardin d’Anne. Mais c’était bientôt l’Hiver, et aucune fée ne lui avait donné de pouvoirs. Le seul qu’elle eût jamais possédé était de pouvoir consoler l’ordinateur.

Pour cela, elle n’avait même pas besoin de baguette magique, il lui suffisait d’inventer une histoire et de la lui raconter, de sa voix tendre et chaude de marmotte provençale, avec ses accents chantants de troubadour ensoleillé.

Donc, bien qu’elle eût dans le cœur de quoi mettre dans sa voix tous les « fados » du Portugal, elle s’assit auprès de lui, effleura doucement les touches noires de son clavier et se mit, tout doucement, à raconter…

Il était une fois, un petit lutin bleu. Il aurait bien voulu pouvoir revêtir la livrée émeraude des lutins de Santa Claus, il en rêvait depuis qu’il était venu au monde, dans une forêt de Norvège.

Il aurait bien voulu… mais pour intégrer le corps des Lutins de Noël il fallait passer par une grande école.

Le concours en était très difficile ! Il avait lieu tous les ans à la même époque, quelques semaines avant Pâques. À ce moment-là, tous les lutins en âge de passer le concours se mettaient fébrilement à la tâche. Ils révisaient du matin au soir, sans relâche… et certains révisaient aussi du soir au matin pour faire bonne mesure… mais ils s’épuisaient. Ils arrivaient à l’examen avec de grands cernes sous les yeux, livides, tellement fatigués qu’ils n’auraient même pas pu soulever un crayon.

Heureusement qu’il ne s’agissait pas d’écrire… Il fallait seulement faire preuve d’imagination.

Santa Claus leur donnait un certain nombre d’objets, qui normalement n’avaient rien en commun, et il leur demandait de les utiliser pour fabriquer un jouet, ou un cadeau, quelque chose de joli, d’agréable à regarder, d’un peu inutile, comme tous les cadeaux qui font plaisir.

La règle, c’était d’utiliser tous les objets sauf un. Le plus dur, ce n’était pas, vous pensez bien, d’utiliser tous ces objets… c’était de choisir celui qui serait éliminé. Car, en sus d’être évalué sur l’objet réalisé, on pouvait gagner ou perdre de nombreux points sur cette élimination.

La première fois qu’il avait passé le concours, le petit lutin bleu avait échoué. Il avait pourtant fabriqué un superbe troubadour. On lui avait donné un morceau de velours, un peu de bois tendre, deux boutons cerclés d’or, une viole minuscule… il avait sculpté un Pinocchio de bois, l’avait vêtu de velours vert, avait fixé à sa main gauche le tout petit instrument. Les deux boutons cerclés d’or faisaient merveille sur son pourpoint. Mais ce qu’il avait laissé sur la table, dans son souci de perfection, c’était un petit cœur de marbre blanc… il fallait bien choisir !

Santa Claus l’avait recalé. Il lui avait dit que son troubadour était certes très beau, magnifique même, mais que l’or de ses boutons et la richesse de sa parure ne pouvaient en rien compenser le fait qu’il n’y eût pas eu de cœur dans sa poitrine de bois tendre.

Le petit lutin bleu était rentré chez lui, tout morose. Il avait pleuré comme seuls les lutins bleus savent pleurer… quarante jours, quarante nuits (tout cela d’affilé, sans dormir ni manger… on peut avoir un gros chagrin quand on est un lutin !).

Puis il s’était remis au travail, c’était un courageux petit lutin.

Il avait relu tous les livres… ceux que l’on confiait aux préparants du concours. On y expliquait que le plus important, ce n’était pas l’or et l’argent, parce que cela, on en trouve partout (surtout au pied des arcs en ciel), que ce n’était pas l’apparence (parce que la nuit… il n’y a que les chats pour faire la différence entre un lutin tout gris et un lutin doré !) que ce n’étaient même pas les mots…

Cette phrase-là, il n’y avait jamais pris garde. Pourtant il était sûr d’avoir bien étudié son livre !

Il réfléchit, longtemps.

Si vous ne trouvez pas ce qui est important, il vous faudra relire les Contes du lutin bleu…

Cette année, il a réussi son concours, il n’a pas eu besoin de session de rattrapage. On lui a proposé de venir sur OB, d’aider le Père Noël à satisfaire l’un de vos vœux. Il est en stage, pour l’instant. Alors soyez gentils avec lui, ne lui demandez pas des choses impossibles !

 

104 réponses à “Le concours (Paraboles)

  1. Ah, Mary Marinet m’enchante avec le lutin bleu. Leurs doigts s’entrelacent sur le clavier pour nous préparer Noël ? Chouette, « j’attendrai son retour » (cf Dalida)…
    Gros bisous, Amielle. Beau voyage chez les fées et les korrigans

  2. belle imagination cette histoire non pas cachet, ce n’est pas la coutume en Chine, de feter les anniversaires de mariage Bonne journée amitiés de canton Qing et rene A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.

  3. je file en recyclage…….pour réviser mon Lutin bleu …..

  4. Coucou il faut du courage et de la persévérence
    Toutes les qualités du petit lutin
    Bisous

  5. Je suis impatient de savoir ce que les abonnés d’OB vont demander ???

    Bau ton conte !! merci. Bises

  6. j’adore le joli dessin du milieu, il est de toi, quichottine ?
    bisous

    • Je l’adore aussi… et il n’est pas de moi, il est de mon amie Anne, celle qui a composé l’image de la bibliothèque, celle qui est en page d’accueil. Elle est peintre, et elle fait de belles photographies aussi… Je crois que j’ai beaucoup de chance !

      Merci pour ta visite, Isabelle !

  7. Félicitations au petit lutin bleu..Il mérite bien un peu de repos

  8. ah mer…!. chez les lutins aussi il y a des concours, des exams…
    bises

  9. Comme quoi les lutins sont tous différents … Le tien il est tout mignon et fot sensible … Dans mon dernier livre « Le Banquet des Fées » il n’y a qu’un Lutin et c’est le lutin Cafteur !
    Pas le même genre !
    LIZAGRECE

    • Ah Liza ! Il faudra vraiment que je le lise celui-ci !

      … Je n’ai pas encore de lutin cafteur… et, maintenant, je ne pourrai pas en mettre, ce serait du plagiat !

      C’est comme partout… Si nous étions tous semblables, ce serait moins rigolo !

  10. J’ai hâte de voir ce que le lutin bleu va avoir à nous offrir pour Noël. Je ne savais pas qu’ils avaient des concours à passer.

    • Il peut leur arriver beaucoup de choses quand ils passent par la bibliothécaire, tu sais ?

      Mais, Noël, ce n’est pas tout de suite… ;)

      Merci d’être là, Solange !

  11. Ouh la la j’ai du retard dans la lecture de tes billets Quichottine…
    Mary Marinet est de retour ?… allez je m’installe confortablement…
    T’embrasse j’espère que ton voyage se passe bien, le mien commence ici…

    • Et si tu savais le retard que j’ai chez toi !

      Je suis passée en rentrant, mais si vite que je n’ai même pas osé mettre de commentaire !

      Merci pour ta présence chaleureuse, Joëlle ! Mon voyage s’est passé merveilleusement bien !

  12. Tout le monde a le cafard aujourd’hui ma parole

  13. Je ne lui demanderai que d’avoir un peu plus d’amour à partager avec les autres. Est-ce impossible ?

    • De l’amour à partager… Oui, cela ne m’étonne pas du tout… et je ne crois pas que ce soit impossible. Il faut seulement y mettre de la bonne volonté !

      Merci, Marlou !

  14. Tes histoires sont si jolies, Quichottine au grand coeur

  15. bravo petit lutin bleu, j’ai adoré ton histoire
    A bientôt !

  16. quelle chance que le lutin bleu soit chez OB, on ne va plus avoir d’ennui, le rêve quoi!! Bonne fin de soirée avec des bigs bises

    • Euh… il va falloir lui laisser un peu de temps pour s’habituer ! (mais c’est vrai que s’il était moins virtuel, ce serait sans doute une aide précieuse !)

      Bonne soirée à toi aussi… bien que ce ne soit pas la même, vu mon retard !

  17. Bonjour , sympa de donner de l’aide a OB, mais vu le nombre de bugs,c’est un miracle qu’il faudrait, déjà que quand on leur écrit, personne ne daigne répondre. Mon blog sur: http://eglises.over-blog.fr/

    • Oui, un miracle… ou juste un peu de patience encore. Je suis sûre que ça va s’arranger.

      Merci en tout cas pour ta présence !

  18. Bonjour,

    Il faudrait beaucoup de patience pour faire ça O_O
    Génial ce lutin bleu !

  19. Ce qui est important c’est ce qu’il porte en lui: son talent personnel.
    Je t’embrasse voyageuse.

    • … Je pense que tu as raison… :)

      Je suis de retour, et ça me fait très plaisir de voir que tu étais là… Merci !

  20. Que je l’aime ce lutin bleu que tu nous sors régulièrement de ton chapeau… magnifique histoire… gros bisous Quichottine…je ne vais pas lui demander grand chose…juste un coeur énorme universel pour que les gens essaient de vivre en harmonie…Utopique non ?….

    • Utopie, sans doute… mais pourquoi pas ? Il suffirait d’accepter que l’on soit tous différents…

      Merci, Bigornette, et gros bisous à toi.

  21. Une autre belle histoire Quichottine. A+

  22. je découvre que tu es du coin et donc à demain soir

    Bisous de la nuit

  23. Bonnes vacances!!! bises!

  24. Je ne sais pas quoi lui demander à ce petit lutin bleu, je n’ose pas lui demander un petit coeur en marbre blanc cela lui rappellerait des mauvais souvenirs et un coeur de marbre, c’est comme un coeur de pierre ce n’est pas un coeur chaud… je lui demanderai un coeur d’artichaud, ou un coeur léger, ou un coeur à rire, un coeur en fête ou plus luxueux un coeur d’or…..

  25. Petit passage rapide pour te souhaiter un excellent week-end ma chère bibliothécaire ! Je pars demain matin pour le festival de photo animalière de Montier-en-Der, retrouver quelques amis blogueurs … Je reviendrai te lire à tête reposée … Gros bisous !

    • Merci, Bandolera… Bon festival à vous… Je sais que parmi ceux que tu vas retrouver, il y en a que je connais :)

      Gros bisous…

  26. moi je lui ai demandé quelque chose mais je ne te le dirais pas…

    besos

    tilk

  27. Je passe te souhaiter un bon week-end

    bisous

  28. Rhooo là, j’ai du pris un énorme retard dans mes lectures, sorry, j’ai énormément de mal avec OB surtout pour télécharger les photos, une vraie galère et j’ai du refaire le dernier billet… J’ai adoré ton histoire de lutin, je pense que les cadeaux qui viennent du coeur sont les plus beaux, je suis contente de voir qu’il a réussi son concours le pauvre.

    Santounette

     

    • Oui, je me suis doutée que tu aurais du mal… C’est un peu difficile en ce moment. Ne t’en fais pas, tu n’es pas obligée de tout lire !

      Je retournerai voir ton billet, parce que tu as eu de gros soucis de mise en page… ce qui ne vient pas forcément de toi !

      Merci, Santounette.

  29. Alors bon stage. Et si tu peux faire quelque chose pour nous pauvres humains et pour moi en particulier (je sais c’est très égoïste de ma part), ce serait de déposer un arc en ciel qui attirerait le soleil vers la Terre. Et le sourire dans le coeur des humains, ce sourire qui se transforme en chaleur et en lumière.

    • Tu n’es pas si égoïste…

      Un arc-en-ciel aujourd’hui aurait été le bienvenu… :)

      Un peu de soleil et de chaleur, aussi ! ;)

      … quant au sourire, je crois que tu peux en faire venir plein autour de toi, en souriant comme tu le fais, avec tant de chaleur ! Merci Alphomega !

  30. Il est sur OB? Il ne faut rien lui demander d’impossible? Plus de bugs, je suppose qu ec’est trop lui demander? Pauvre petit lutin. Il est à une place bien délicate!

    Bises et à bientôt.

    • Tu sais… je finis par me demander s’il a bien choisi sa période de stage… :?

      Mais, bon, tout devrait s’arranger, il faut seulement un peu de patience…

      Merci, Mimisan !

  31. Votre idée de rail à poussettes sur le sable, c’est une idée à la Cabet (UTOPIE / UNE RUE POUR POUSSETTES. UNE RUE POUR PIEDS NUS

    • Merci de votre réponse à mon commentaire chez vous…

      Il va falloir que je m’instruise, je ne connais pas Etienne Cabet… Croyez-vous vraiment que je doive lire son Voyage en Icarie ?

      … Il me plairait peut-être.

  32. Lisez plutôt Delteil
    Oui, dès l’instant que je vous vis/Beauté féroce, vous me plûtes/De l’amour qu’en vos yeux je pris/Sur le champ vous vous aperçûtes/Ah! fallait-il que je vous visse,/Fallait-il que vous me plussiez,/Qu’ingénument je vous le disse,/Qu’avec orgueil vous vous tussiez?/Fallait-il que je vous aimasse,/Que vous me désespérassiez,/Et que je vous idolâtrasse,/Pour que vous m’assassinassiez§

  33. Sur la galère, le lutin bleu est un brillant lauréat ! 
    Bravo, Amielle ! Gros bisous, tout plein

    • Merci mon Amielle…

      Mais tu aurais vraiment dû me laisser « hors concours »… je crois.

      Gros bisous tout plein pour toi.

  34. Ah, Mary Marinet m’enchante avec le lutin bleu. Leurs doigts s’entrelacent sur le clavier pour nous préparer Noël ? Chouette, « j’attendrai son retour » (cf Dalida)…
    Gros bisous, Amielle. Beau voyage chez les fées et les korrigans

  35. ah mer…!. chez les lutins aussi il y a des concours, des exams…
    bises

  36. quelle chance que le lutin bleu soit chez OB, on ne va plus avoir d’ennui, le rêve quoi!! Bonne fin de soirée avec des bigs bises

  37. Ce qui est important c’est ce qu’il porte en lui: son talent personnel.
    Je t’embrasse voyageuse.

  38. je découvre que tu es du coin et donc à demain soir

    Bisous de la nuit

  39. jackline

    Ah, il est en stage chez OB ? hé bien, chouette, va sans doute pouvoir démêler quelques sacs de noeuds et surtout résoudre tous les mystères des bugs à répétitions !! hi hi..il y en a des lutins là-bas, mais ce sont plutôt des schtroumps !! gniarkk..grosses bises

    • Ça je ne sais pas trop… J’ai bien peur qu’il ne soit nul en informatique. Il va devoir apprendre !

      Mais ne t’en fais pas, tout s’arrange !

  40. jackline

    Ah, il est en stage chez OB ? hé bien, chouette, va sans doute pouvoir démêler quelques sacs de noeuds et surtout résoudre tous les mystères des bugs à répétitions !! hi hi..il y en a des lutins là-bas, mais ce sont plutôt des schtroumps !! gniarkk..grosses bises

  41. patdelapointe

    mais il faut être vachement bon bricoleur ou couturier pour faire des trucs pareils et en plus il faut beaucoup de patience…Ils en ont de la chance ces petits lutins…

  42. petite Elfe

    Ça va en stage les lutins bleus? Et les elfes devraient suivre son exemple alors, parce qu’en ce moment elles ont la tête à l’envers….
    A très bientôt lutin bleu….

    • J’ai vu que tu avais perdu la tête… Mais je voudrais ne pas te perdre toi aussi !

      Prends juste du repos, si tu en as besoin, mais ne ferme pas tout… comme tu le suggères dans ton dernier billet… sauf si vraiment tu n’en éprouves plus de plaisir.

      Dans ce cas-là, je te laisserai faire, même si j’en suis triste. Je ne peux rien contre cela… je ne sais pas retenir ceux qui ne veulent pas rester. :?

  43. Je l’embauche, j’ai besoin de petites mains pour coudre les images servant à mes designs ;)

    Bon mercredi Quichottine.
    Bisous

  44. Je l’embauche, j’ai besoin de petites mains pour coudre les images servant à mes designs ;)

    Bon mercredi Quichottine.
    Bisous

  45. tu peux aussi leur demander pourquoi hier tout était bloqué partout et pourquoi mon blogrank est redescendu à 4! moi, je ne leur demande plus rien,de toute façon, ils ne savent jamais me répondre! Et puis, j’ai ma Jadambre qui sait me dépanner bien mieux que n’importe quel habitant d’OB!

    • Oui… je suppose qu’il y a eu un bug… mais tout s’est arrangé depuis, non ?

      Elle est très douée, Jadambre. Son blog a déjà tous les « petits plus » dont l’utilité m’était apparue évidente seulement après six mois de blog.

      C’est très impressionnant ! Bravo…

      Et merci d’être là malgré mon absence.

  46. Trop beau le dessin!!

  47. il faudrait lui demander aussi pourquoi mon blog ne paraît pas dans
    l’annuaire des blogueurs ayant pour centre d’intérêt la poésie! je l’ai déjà demandé mais on s’est moqué de moi en me disant que cela n’avait pas d’importance! mais peut-être que ce ce que j’écris c’est quelque chose d’autre! comment savoir!

    • Mystère… Je crois que le lutin bleu ne saura pas forcément répondre…

      Pourtant, je crois que ça peut-être important.

      Tu as bien mis « poésie » dans les tags de ton blog ? et dans les tiens, en tant que blogueuse ?

      Bizarre, bizarre…

  48. Michka/Le Pirate

    un gros….non, des milliers de gros bisous :D en passant
    …….

  49. Michka/Le Pirate

    un gros….non, des milliers de gros bisous :D en passant
    …….

  50. Trop, trop mignon, le gros chagrin de quarante jours et quarante nuits !!!

     

    • Ben oui… après tout, sais-tu à quoi était dû le déluge ? Peut-être seulement à un chagrin de lutin bleu ?

      Merci d’être là, Chris

  51. D’ac !!! bisous

    • Bon, alors, tu m’attendais… et tu feras attention de ne rien demander d’impossible ?

      C’est d’accord, alors.

      Merci, Plume !

  52. Un cadeau , ou une chose qui vienne du coeur Quichottine peut importe l’apparence, c’est ça l’important. et ce sera le plus beau cadeau ou jouet du monde ^^

    très joli ton conte comme tout ce que tu écris 😉

    je lui demanderai rien a ton petit lutin, il saura bien trouvé lui même ce qui me ferait plaisir, puisqu’il a réussi son concour, je suis sure qu’il saura 😉

    Bises du soir ^^

    • Merci, Loralie. Tu as compris… je le savais !

      … et lui, c’est vrai, je suis sûre qu’il saura aussi te faire plaisir !

      Gros bisous du soir… bien que ce ne soit pas le même !

  53. Même pas les mots…pourtant si important… tous ces mots doux, ces mots qui ont tant de saveurs, ces mots qui prennent tant de couleurs, mais sans prononcer une parole, les mots muets peuvent se servir du regard, du sourire, de tant d’expression pour faire passer…l’amour…

    Bisous Quichottine

    • Oui, tu sais, il arrive qu’il y ait plus important que les mots…

      Les mots muets comptent beaucoup, c’est certain…

      … et pour l’amour, tu as raison, c’est cela le plus important, lorsqu’il est derrière chaque mot, chaque silence.

      Merci d’être toi, Mahina !

  54. ah une histoire… ce que je préfère et j’y retrouve le lutin, la marmotte et l’ordinateur.. merci

    un voeux ? hummmm avoir encore plein de jours  à recevoir les câlins de mes loulous

    bonne nuit

    • Merci à toi d’être là…

      Des câlins de tes loulous… pas de problème, ça, ce doit être possible !

      Merci, Bidulette ! Bonne nuit à toi aussi

  55. Quel travail il va avoir ce petit lutin bleu! Je ne vais pas le surcharger encore! Déjà son amitié au passage, ce sera un grand plaisir de l’accueillir!

    Bigs bisous et bon dimanche Quichottine!

  56. Moins de bugs et une connection normale, et si possible un courant électrique stable…..

    J’ en demende trop ?????

    Bisous ma Quich’, je poursuis ma lecture

    A +

    • Je ne sais… Je voudrais bien aussi. :)

      Mais bon… Même si je crois au Père Noël, ce n’est pas sûr qu’il croie en moi. ;-)))

      Bisous, ma Clo !