Les lutins et la sirène (3)

Me revoilà parmi vous… et, promis, je vais essayer de terminer mon histoire…

(Petite précision pour ceux qui soupirent déjà de satisfaction, qui se lèchent les babines comme le chat de mon conte : je suis désolée de devoir refroidir votre enthousiasme, je n’ai pas dit que j’allais réussir…)

Je vous ai montré hier la photo de ce chat, splendide, dont j’ai fait la connaissance  par un bel après-midi de printemps…

(Nouvelle précision pour ceux qui me verraient déjà maîtresse… je n’ai pas de chat, ni de chien, ni même de poisson rouge… mais j’avoue que ma préférence, si je devais un jour choisir un animal de compagnie, irait, c’est vrai, à la gent féline à défaut de pouvoir faire comme certains et m’enticher d’un hibou ou d’une chouette blanche !)

Ceux qui l’ont regardée (cette photo) se sont étonnés… Ils ont mis en doute la véracité de mon conte, parce que ce minou est si joli qu’il ne peut qu’être… doux !

C’est vrai… quand on le voit ainsi, se prélassant  sur une terrasse, au soleil, et n’ouvrant les yeux que le temps d’une pose, parce que le photographe amateur a osé le déranger dans son rêve de souris blanche et de coussin de velours… il n’a rien d’un tigre, ou d’un dragon !

Mais, si vous voulez  m’écouter encore un petit peu, rester le temps de lire quelques lignes…

Vous comprendrez !

Vous êtes prêts ? Bien installés ? Vous avez pris vos aises autour de la cheminée de la bibliothèque ?

Il faisait un peu froid dehors, j’ai allumé une bonne flambée cet après-midi, et, maintenant, les braises rougeoient en dessinant dans l’âtre des paysages mystérieux où l’on se perdrait volontiers à force de vouloir croire que tout peut arriver !

Ne regardez plus le feu ou les braises, il faut maintenant être un peu attentif, sinon je ne vais pas y arriver !

Reprenons, sans digression possible…

Il était une fois, deux tout petits lutins,
l’un vert et l’autre bleu, qui couraient sur la
[lande, quelque part, en Bretagne,
là où les Korrigans, Elfes et Farfadets
s’amusent innocents à tresser des guirlandes.

Ils jouaient avec eux dans le petit matin,
L’un vert et l’autre bleu, dansant la sarabande
quelque part, en Bretagne
là où les korrigans, Elfes et Farfadets
Vous content des histoires qu’on appelle légendes.

Vous plaît-elle, cette nouvelle chanson du Troubadour au vert pourpoint ?

Vous pourrez la continuer, si vous le désirez. Pour moi, je préfère aujourd’hui lui reprendre la parole, parce qu’à raison de deux lignes par strophe, ce n’est pas demain la veille que vous aurez la fin de mon histoire !

Les deux lutins jouaient, un coup de vent les emporta, c’est vrai (Merci Fredogino)… et les fit atterrir dans la bibliothèque où, ce soir là, une sirène s’était perdue.

(Elle était en quête de l’aquarium que je lui avais emprunté !)

Ce soir-là, aussi, par hasard, je m’étais improvisée nounou d’un chat pendant que sa maîtresse plongeait aux Philippines !…

(Non, sans rire, c’est vrai… Et, là, je ne vous parle pas de la sirène d’Over-Blog !)

Mais, au lieu de veiller, moi qui le fais si souvent, je m’étais endormie, au plus profond du canapé de mon ami l’écrivain.

(Que voulez-vous ?.. Le corps aussi parfois nous lâche !)

Ce qui fait, que lorsque la sirène, venue là par hasard, aperçut le chat, la gueule grande ouverte, qui allait faire de deux lutins des landes bretonnes son souper, son sang ne fit qu’un tour…

(Mea culpa, je ne lui avais pas servi à dîner !)

Vous ne me croyez pas ? Vous pensez que ce chat ne peut pas être aussi… Ah ! Je n’ai pas de mots pour le décrire ! Il me faut une autre image ! Que diriez-vous de celle-là ?

N’est-il pas incroyable ?

(J’en vois déjà certains qui me disent qu’il bâille !
Mais non…
Il se prépare à dévorer mes lutins!)

Donc, pendant que, perdue dans mes rêves, je souriais aux anges, la sirène se mettait au travail !

(Vous allez me dire qu’une sirène ça ne fait pas grand chose…
Non ?)

Vous savez bien qu’une sirène sait chanter…
Elle chante très bien ! (Merci Chris) Au point que même Ulysse s’y est laissé prendre !

(Il s’était fait ligoter par ses marins au mât de son navire pour ne pas pouvoir les suivre au fond des eaux… c’est vrai ! Pendant ce temps, ses marins, eux, s’étaient bouché les oreilles !)

Vous riez, je sais, vous pensez à Ulysse et Athéna, les deux chats de mon ami Muad.

Je ne vous parlais pas d’eux, mais du premier, du vrai, de l’unique… Bref, du héros de l’Odyssée, celui qui fit la Guerre de Troie et qui fut puni par Athéna, justement ! Fâchée, la déesse le condamna à errer sur la mer Méditerranée… Son voyage de retour dura si longtemps que Pénélope, son épouse, passa des années à faire et défaire la tapisserie qu’elle devait terminer avant de se remarier…

(C’est d’ailleurs pour ça qu’on dit que
« faire et défaire c’est toujours travailler »…)

Je me suis encore égarée… Je sais que je vous ai promis la fin de l’histoire !

C’est tout simple…

Les poissons étaient dans l’aquarium, les lutins pétrifiés de peur, après avoir entendu le chat (était-ce bien un chat ?) rugir comme un tigre du Bengale…

(Ce qui leur a sauvé la vie, parce que voyez-vous,
ce que voulait le chat, c’est qu’ils détalent !)

La sirène, quant à elle, avait pris des yeux langoureux, avant de se mettre à chanter d’une voix de princesse enamourée…

(Blanche Neige chantait ainsi quand elle attendait son prince !)

Une princesse à queue de poisson… Il n’y a rien de mieux pour attirer un chat. Il se mit à ronronner d’aise tout en se frottant à sa sirène qui en profita pour lui mettre la corde au cou… Pauvre matou !

Alors ? Vous voyez bien que j’ai tenu parole !

Maintenant que les lutins lui doivent la vie. La sirène ne les laissera plus quitter sa galère… Ils ne sont pas prisonniers, non, l’un et l’autre sont devenus ses obligés… Ils sont obligés de la servir, du moins jusqu’à ce qu’elle leur rende la liberté d’aller et de venir à leur guise… ce qui ne saurait tarder !

Vous ne me croyez pas ? Vous avez tort ! Je vais vous dire po
urquoi… Enfin, je vous le dirai, demain…

Si vous le voulez bien !

Merci à Muad qui m’a offert l’image antique que j’ai ajoutée ici.

46 réponses à “Les lutins et la sirène (3)

  1. BON BIN ..je reviendrais demain pour la suite
    biz
    tilk

  2. Je commence à m’habituer à tes contes,je reviens voir la suite demain.Bye et A+

  3. Je n’avais pas suivi depuis le début. C’est toujours utile d’avoir deux lutins à son service… Je crois que oui, tu est plutôt « chat ».

    • MDR… Tu as du retard à rattraper, Seb !

      J’espère que ton entretien d’embauche donnera les résultats espérés !

  4. le chat avait du avalé un lion ce n’est pas possible , les chats roux sont mignons…il a été drogué, ce chat, tu va devoir rajouter un épisode…(sourire)…Qui a drogué le chat ?…il s’est forcément passé quelque chose qui t’a échappé…en tout cas tu m’a emporté dans ton joli conte, je n’ai pas eu le temps d’aller dans les recoins (tous les liens) mais je repasserai dès que possible…bisous..;bonne journée Quichotine…

    • Il n’a pas été drogué… C’est le chat de mon amie et c’est elle qui a fait cette photo (la premère était de moi)…
      Il a le droit de bâiller… Pauvre minou… s’il savait le rôle que je lui fais jouer, il m’en voudrait beaucoup ! (rires)

      Bonne journée à toi aussi

  5. c’est vraiment l’époque des contes et le tien est plein de malice et de gentillesse… super sympa l’idée…

  6. Et bien, elle n’est pas très sympa cette sirène, pourquoi les deux lutins sont-ils devenus ses obligés? Je ne comprends pas Quichottine, malgré les rochers, les personnages, les arbres , la déco je n’ai toujours pas vu de lutins, peux-tu dire à ta sirène d’arrêter de les retenir?
    Bonne journée, bises Santounette  

    • Je ne crois pas qu’elle les garde très longtemps ! Elle n’est pas méchante, seulement un peu coquine…

      Bonne journée à toi, Santounette !

  7. Demain tu ne seras pas à yeur c’était yier , demain du seras Auchan. Bises

    • Il est sûr qu’aujourd’hui ou demain je ne serais pas à Yeur. Yeur est un endroit tres spécial… On ne peut pas y accéder seulement en voulant être ailleurs… ce serait trop facile !

      Je ne vais pas à Auchan aujourd’hui… mais sans doute demain.

      Je t’embrasse, Martine, ton commentaire m’a bien fait rire.

      Passe une belle journée !

  8. Je peux dire une chose à ton amie, sur sa chat, il a une belle dentition!!
    attention aux lutins donc…

    • Je suis d’accord avec toi, c’est un grand chat et quand il ouvre la bouche ainsi, il a tout d’un fauve !!! Très impressionnant !

      (Je le dirai à mes lutins !)

  9. C’est ton chat ?? moi j’ai fait des photos de celui de ma voisine ^^
    je mettrais ters vite ça en ligne ^^

    bisous

    • Ce n’est pas mon chat, Charlotte, c’est celui d’une de mes amies. J’irai voir tes photos quand tu les auras mises en ligne.

      Passe une belle soirée

  10. J’aime bien la fin de la suite de l’histoire qui n’est pas terminée…

    Je suis devenue « accros » de ce roman Quichottinesque et attends avec impatience la suite des aventures des deux lutins, de la sirène et du chat roux…

    ;O))

    • Cette histoire-ci est loin d’être terminée… De digression en digression… ça peut durer longtemps !

      Merci pour ta visite, Elleraim

  11. Ma chère Quichottine il est impossible que ton chat baille…. il se serait décroché la machoire lol… il a voulu m’effrayer… je reviendrai plus tard sur ton article d’aujourd’hui car je suis sur l’ordi depuis 4 heures pour l’association et mettre des articles et j’ai grand mal à la tête lol… je vais sortir un peu avec les chiens..
    je t’embrasse très fort.
    chantal

  12. Ah qu’il est bon de se laisser emporter par ton récit bien installée au coin de ton feu de bois

  13. eh bien c’est pas bien 
    personne n’est l’obligé de quelqu’un je trouve ds ce monde 
    mais oui c’ets vrai tu parles du monde des lutins !!! mais ça fait rien les povrets  c’est bien des bonshommes çà à devenir les obligés des femmes ce qui est rare mais là peut etre est ce pour la bonne cause ? vite la suite la suite !!!
    bisous /IRIS

    • Ce n’est pas forcément désagréable d’être l’obligé de quelqu’un. Tout dépend de la personne, tout dépend aussi de la bonne volonté que l’on y met.

      J’écris la suite dès que possible !

  14. Il est vrai qu’il était bien plus attirant avec ses beaux yeux bleus… Aujourd’hui, le lutin bleu ne lui ferait pas les yeux doux…. Bonne journée Quichottine.

    • Tu as sans doute raison… mais lorsque j’ai commencé ce conte, c’est cette-photographie-ci que j’avais en tête ! Je l’avais vue chez mon amie et je la trouvais géniale !

      Les êtres les plus doux peuvent aussi parfois paraître difficiles à aborder… mais ce n’est qu’une apparence !

      Bonne journée, Eolina

  15. BIDUDULE

    Salut Quichottine,
    Que la fin de cette journée te soit douce.
    Bien amicalement.

  16. aHhhhhhh la gueule du chat!

    lol

    Je voulais te remercier pour tes mots chez moi quichot’, ils m’ont touchée.
    Merci

    PM

  17. Ohé, Troubadour !
    Ta chanson est bien belle malgré la tempête qui entre par ta fenêtre et entraîne le conte dans un tourbillon époustoufflant…

    Ton gentil chat n’est pas Ulysse mais un tigre ! Ton bureau est à Pigalle, Olé, Olé chez Chris, la sirène y fait son « strip »! Muse « déplumée », la sirène-maléfique charme le félin-croqueur de lutins- et le fait passer de vie à trépas !
    Les lutins sont sauvés. Seraient-ils prisonniers, allant de Charybde en Scilla?

    Non, ce n’est pas possible !

    Puis-je imaginer ainsi la suite ?

    La gentille sirène de Koulou les délivre d’un bisou.
    A la fête en Mer de Chine invités,
    ils s’empressent de chercher
    entre les algues vertes et les rochers
    de belles guirlandes pour décorer…

    Gros bisous, Troubadour

    • J’adore la suite de mon histoire vue par Chris, et la tienne ! Vous êtes d’adorables conteuses aussi, chacune dans votre style !

      Je vais réfléchir à la suite… mais ce sera un peu plus tad, une fois que j’aurai dormi !

      Bisous à toi, Dame de l’Océan !

  18. Muad' Dib

    Bonsoir Quichottine, c’est quoi ce chat ? Je suis d’accord avec le bigorneau, ce chat a été drogué à son insu. Ce n’est pas possible autrement !
    Et cette sirène qui n’en finit pas de chavirer le coeur des marins (lutins) honnêtes …
    Grosses bises à toi et à tous tes personnages et à aujourd’hui puisqu’on est déjà demain.

    • Tu veux savoir ? Il bâillait ce pauvre chat, lorsque sa maîtresse l’a pris en photo !

      Moi, j’en ai profité pour lui faire jouer un rôle qu’il serait bien incapable d’assumer dans la réalité !

      La suite de l’histoire arrivera un peu tard… J’en suis navrée !

      Bonne journée, Muad !

  19. Enfin! Ça fonctionne à nouveau! Je reviens souhaiter une bonne nuit à une conteuse de lutins.
    Fileuse de lune, fée du vent, Korrigane, bref, bretonne sans nom…   a fait une courte apparition: eh oui! te souviens-tu de petit Pierre?
    Eh bien il aurait bien aimé rencontrer le lutin bleu, celui au pied de l’arc- en- ciel… qu’une sirène a, paraît-il, changé en vert… d’un coup de queue, là-bas… au fond de la mer d’Iroise, évidemment… 
    PS-Il t’attend, petit Pierre, ne tarde pas trop; il va repartir bientôt avec la dame blanche…. sur son cheval blanc…
    Emmènera-t-il le lutin bleu avec lui? A toi de le dire… J’aime tes histoires et je m’amuse avec et je ne suis pas la  seule ….

    • Merci pour ta visite, Eolina. J’aime quand la Fileuse de Lune t’accompagne…

      Je suis allée lire chez toi… j’en suis heureuse. Petit Pierre est un merveilleux petit garçon !

      Tu me laisses jusqu’à demain ?

  20. Moi je pollue…mais c’est pour la bonne cause!! si la terre ne pouvait être que pollué de bizou
    ____♥_♥_____♥_♥_____
    ___♥___♥___♥___♥____
    __♥_____♥_♥_____♥___
    __♥______♥______♥___
    ___♥___BISOUS__♥____
    _____♥_______♥______
    _______♥___♥________
    _________♥__________
    A RENVOYER A TES AMIS
    .::♥::..::♥::..::♥:: ..::♥::.
    ___ET A MOI AUSSI____
    .::♥::..::♥::..::♥:: ..::♥::.
    __SI J’EN FAIS PARTIE__
    .::♥::..::♥::..::♥:: ..::♥:

    ____________________ ____$$$$$$$$$$
    _______$$$$___$$$$__ ____$$$$$$$$$$$
    ______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$_____$$$
    ______$$$$$$$$$$$$$_ ____$$$_____$$$
    _______$$$$$$$$$$$__ ____$$$$$$$$$$
    ________$$$$$$$$$___ ____$$$$$$$$$$
    _________$$$$$$$____ ____$$$_____$$$
    __________$$$$$_____ ____$$$_____$$$
    ___________$$$______ ____$$$$$$$$$$$
    ____________$_______ ____$$$$$$$$$$
    ____________________ _______________
    _______$$$$___$$$$__ _______________
    ______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$$$$$$$$$
    ______$$$$$$$$$$$$$_ ____$$$$$$$$$$$
    _______$$$$$$$$$$$__ ________$$$____
    ________$$$$$$$$$___ ________$$$____
    _________$$$$$$$____ ____$$$$$$$$$$$
    __________$$$$$_____ ____$$$$$$$$$$$
    ___________$$$______ _______________
    ____________$_______ _______________
    ____________________ ____$$$$$$$$$$$
    _______$$$$___$$$$__ ____$$$$$$$$$$$
    ______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$________
    ______$$$$$$$$$$$$$_ ____$$$$$$$$$$$
    _______$$$$$$$$$$$__ ____$$$$$$$$$$$
    ________$$$$$$$$$___ ____________$$$
    _________$$$$$$$____ ____$$$$$$$$$$$
    __________$$$$$_____ ____$$$$$$$$$$$
    ___________$$$______ _______________
    ____________$_______ _______________
    ____________________ ____$$$$$$$$$$$
    _______$$$$___$$$$__ ____$$$$$$$$$$$
    ______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$_____$$$
    ______$$$$$$$$$$$$$_ ____$$$_____$$$
    _______$$$$$$$$$$$__ ____$$$$$$$$$$$
    ________$$$$$$$$$___ ____$$$$$$$$$$$
    _________$$$$$$$____ _______________
    __________$$$$$_____ _______________
    ___________$$$______ ____$$$_____$$$
    ____________$_______ ____$$$_____$$$
    ____________________ ____$$$_____$$$
    _______$$$$___$$$$__ ____$$$$$$$$$$$
    ______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$$$$$$$$$
    ______$$$$$$$$$$$$$_ _______________
    _______$$$$$$$$$$$__ _______________
    ________$$$$$$$$$___ _______________
    _________$$$$$$$____ _______________
    __________$$$$$_____ _______________
    ___________$$$______ _______________
    ____________$_______ _______________

  21. Bon jeudi!
    Bisous

  22. isabelle

    Juste un peu énervé the cat…………..allez je le laisse faire sa chalére…………..bises

  23. Eugene43

    Merci Quichottine,
    ma Quête d’un croquis de Donquichotte m’a amené jusqu’ici, et je ne le regrette pas…;
    Mon héros y est bien à sa place…. et les amis aussi savent l’y apprécier!
    Bravo, je continuerai à venir me ressourcer autant que je le pourrais!
    Bien amicalement
    Eugène43

    • Tu ne laisses jamais d’adresse qui me permette de venir chez toi aussi…

      Je suppose que tu viens lire mes réponses, alors, merci pour tes visites, Eugène… et sans doute à bientôt.