Les lutins et la Sirène

Je sais, nous ne sommes pas mercredi !
Et ce n’est pas l’heure du conte.

Vous êtes sûrs ?
Moi, ça m’est égal ! Il faisait gris, et, malgré le faible rayon de soleil qui a essayé, mais qui n’a pas réussi à percer vraiment la couche de nuages, j’ai eu envie de me blottir sur un certain canapé, au coin du feu, pour regarder travailler mon écrivain préféré.

Il était si absorbé par son travail, qu’il n’a même pas vu que le chat s’était approché un peu trop près de l’aquarium.

Ah ? Il y a dans la bibliothèque aujourd’hui des âmes sensibles qui ne veulent pas assister à ce terrible drame ? Un chat, allant, patte légère, à la pêche aux poissons tropicaux dans un aquarium d’eau marine, juste à la bonne température… ?

Mais non, je vous rassure tout de suite ! Le chat était là, c’est exact. Les poissons aussi… ça… c’est normal. Que voulez-vous qu’il y ait d’autre dans un aquarium ? Il y avait là quelques coraux, quelques cristaux (c’est pour la rime) et aussi… une sirène qui faisait de l’oeil au chat !

Oui, mais voilà. Pourquoi cette sirène ? Et pourquoi ce chat ?

Le chat, près de l’aquarium, avait repéré deux êtres bizarres… pas très grands… et c’est le moins que l’on puisse dire !

En fait ils étaient même très petits… à peine plus grands qu’une souris blanche. Eux, ils n’avaient pas les oreilles rondes, comme celles des petits nains de Blanche-Neige ; ils avaient des oreilles pointues… qui frémissaient au moindre souffle.

Que faisaient-ils là ?

Ce n’est pas la bonne question ! Ils étaient là, comme le chat, parce qu’ils avaient faim et froid… et que l’aquarium aurait pu leur apporter un peu de chaleur… et une ou deux brochettes à leur mesure !

La bonne question, c’était :

Comment étaient-ils arrivés sur ce meuble (très grand) où reposaient l’aquarium, la sirène et les petits poissons ?… (Les poissons dans l’aquarium, et la sirène… tranquillement assise sur un rocher de polystyrène expansé !)

Je sais que vous attendez une réponse. Et vous l’aurez…

J’ai gagné ! Je savais que vous alliez compléter : »demain, si vous le voulez bien ! »… Pour une fois, c’est moi qui ne veux pas !

Si mes deux petits êtres bizarres sont arrivés dans ce logis, à deux pas de ce chat gourmant qui les regarde avec appétit en se léchant les babines, c’est à cause du vent ! Mais oui ! Vous l’avez bien entendu qui soufflait comme une fournaise ce soir ? La tempête… Celle qui balaie tout sur son passage ! Elle s’est levée sur la lande bretonne, elle a ramassé tout ce qu’elle voulait : des feuilles mortes (c’est la saison) mais aussi deux petits lutins, l’un vert et l’autre bleu…

Vous ne me croyez pas ? Demandez à la sirène, elle était là, perchée sur son rocher, à faire de l’œil au chat…

Ah ? Je l’ai déjà dit ?

Ce doit être parce qu’il est temps pour moi d’aller au lit !

Que votre journée soit belle…

La suite ? Euh… C’est pour demain…

Si vous le voulez bien !

(Merci à Muad, pour cette image déposée dans un commentaire du 21 décembre 2007 et qui est désormais chez Siratus… en bonne compagnie !)

60 réponses à “Les lutins et la Sirène

  1. Je parie que la sirène va embobinner tout le monde, le chat, les lutins et les poissons…..et meme l’auteur…et leur chanter des trucs à sa façon……je connais très bien les sirènes !…;des rusées !

  2. J’adore véritablement ta façon de raconter une histoire.
    Bisous, amitiés
    Flo

  3. J’ai vu la sirène enchanteuse de Siratus…son blog est merveilleux…toujours de jolies surprises au fond de son aquarium….encore une fois tu nous promènes agréablement..;bisous

    • Il faut dire que Koulou a fait, encore une fois, des merveilles ! Et c’est vrai que j’aime me promener sur la galère de Siratus… Moi qui ne sais pas nager, j’y ai appris des tonnes de choses… et je continue d’apprendre !

      Passe une belle journée

  4. Bonjour Quichottine, même les yeux embués par la fièvre, j’ai tout lu et je suis partie dans unautre monde, celui des lutins et des sirènes.. et des petits chats mangeurs de poissons exotiques..
    bonne journée à toi et de gros bisous
    chantal

  5. Le vent les portera…

  6. Je passe te souhaiter une très bonne soirée Quichottine.

  7. merci pour l’histoire Quichottine.Il vente en bretagne dans ce temps-ci.
    Bonne journée et A+

  8. moi ce fut un dimanche plus vieux plus vieille m’enfin bon la vie va 🙂
    merci à toi, et à tous tes mots si doux pour moi 🙂

    • C’était ton anniversaire… et l’anniversaire de ton blog… Que de choses à fêter !

      Que ta soirée soit belle !

  9. Pauvres lutins transis,c’est à eux que la sirène aurait dû jeter une oeillade,un peu d’amour réchauffe mieux que tout.   VITA

    • Ne t’inquiète pas pour eux… l’histoire va tourner à leur avantage…

      … mais je suis d’accord avec ta vision de l’amour !

  10. Je passerai sur la traversée des vitres par nos lutins (je ne remets pas en cause leur existance) parce que c’est le moins invraissemblable!
    En revanche je ne vois pas en quoi ces êtres peuvent avoir quoique ce soit de bizarre!

    • Bon… d’abord, le propre de la conteuse, c’est de dire l’histoire sans se soucier des invraisemblances… (Rires !)

      Et si justement, ce qu’il y avait de bizarre, c’est qu’ils aient pu, sans mal, traverser les vitres de la bibliothèque… pour se retrouver auprès d’un aquarium dont je n’avais jamais parlé, avec un chat sur leurs talons ?

      Chuttt !!! Il faudra écouter la fin de l’histoire !

  11. Tu en as de la chance toi, j’ai bien eu la tempête mais pas les lutins (snif) je suis déçue, et que faisait la sirène sur le meuble, était-elle en train d’essayer d’envoûter le chat?
    En revanche j’ai bien le rocher en polystyrène expansé qui attend sagement de faire partie d’une nouvelle intrigue pour Noël, sa finition est terminée, il attend les petits santons.
    Bonne soirée, bises Santounette

    • Je suis morte de rire… mais oui, la sirène essayait surtout de distraire le chat… pour qu’il ne s’en prenne pas aux lutins !

      J’ai hâte de voir la suite de l’installation de ta crèche… Ce que j’ai vu est magnifique !

      Bonne soirée à toi, Santounette..

  12. Comme tous les bons feuilletons, suite au prochain numèro. A demain donc.

  13. Que vont devenir ces petits lutins? 
    Peut-être le vent va-t-il  les emporter jusqu’ à la fenêtre de ma classe. Si c’est le cas, je leur ouvrirai pour qu’ils se joignent à nous 😉

    • Ah… ce qu’ils feront en sortant de la bibliothèque… ma foi, je ne sais pas ! Mais je serais bien contente si tu les accueillais ! 😉

  14. Les petits lutins sont des êtres très farceurs, tout comme les chats d’ailleurs… C’est un autre point commun qui les relient, en plus de leurs oreilles pointues… ;O))

    Je suis curieuse de connaître la suite (suspens insoutenable ;O))

    Bonne soirée Quichottine

    • Les lutins de Koulou ont encore beaucoup à apprendre pour être aussi farceurs que les chats dont tu parles…

      Mais je suis sûre qu’ils vont s’en sortir !

      Bonne soirée à toi, Elleiram

  15. Et voila, le vent souffle, et 2 petits lutins terminent chez toi a coté d’une sirene, fort belle il est vrai, d’un chat, et de poissons, la suite je l’attend demain car maintenant je ne vais pas dormir en me demandant comment sera la chute de cette histoire!!!
    la sirène dans l’aquarium, les poissons dans la mer et les lutins dans le ventre du chat!!!

    • Euh… ce serait une fin un peu triste… pour la sirène et pour les lutins… 😉

      Tu peux aller dormir en paix, ce n’est pas la fin que j’ai choisie !

      Bonne nuit, Oursonne

  16. J’aime bien venir ici lire tes notes

    • Je ne savais pas que j’avais un tel visiteur ! Merci donc de ce message qui me permet de faire connaissance.

      Sois le bienvenu dans ma bibliothèque… Comme visiteur, en attendant d’être peut-être bientôt sur mes étagères…

  17. Si reine , il y a, moi serai le roi… dit le chat … Et à quoi rit homme ?…
    aux poux à son qui raisonnent dans la barbe bleu des luth huns…
    Bon tout ceci est bien vague sans être amer …
    Bon vla , l’bon vent , vla l’joili vent …  les lutins volent , les sirènes planent et les hommes rêvent  éveillés …
    Bonne nuit Quichottine

    • J’espère que tu n’auras pas trop vu de lutins dans ton rêve, Lucquiaud, surtout s’ils avaient emprunté aux Huns leurs luths !!!

      Merci pour ton humour, ta poésie, et la façon si particulière dont tu joues avec les mots…

      Bisous aux Farfadets !

  18. Juste un petit coucou afin de te remercier pour ton passage chez moi pendant mon absence… Je reviendrais plus longuement découvrir ton espace dès que j’aurais le temps.
    Bises,

    Syl

  19. En ce moment, pas beaucoup de temps, j’ai donc lu ton histoire en diagonale, je sais, ce n’est pas bien,  je ne suis donc pas entrée dedans et n’ai pas tout suivi.
    Je reviendrai…  voilà ce que c’est… d’écrire de trop longues histoires… il faut prendre le temps… son temps..
    Passe une belle journée, je t’embrasse  Quichott’

    • Tu sais, Kinou, c’est seulement l’un de mes délires… Ton temps peut être utilisé pour d’autres choses plus sérieuses que cette nouvelle histoire à dormir debout !

      Je ne t’en voudrai pas, jamais ! Je préfère que tu l’utilises pour écrire tes articles qui sont si beaux que je me régale quand je viens chez toi. Je m’installe et j’ai du mal à te quitter !

      Passe une belle journée, Kinou…

  20. mdr
    Gros bisous de la nuit, Quichottine 
    C’est malin, non seulement je vais rêver à la sirène de Koulou et aux lutins bleu et vert, mais encore, j’aurai du mal à fermer l’oeil,  du haut de mon rocher…J’ai trop peur que ton chat affamé n’en profite  😉 Il ferait même un festin…Zut, je vais cauchemarder !
    mdr

    • Morte de rire aussi, Siratus !
      J’espère que tu auras bien dormi quand même !

      … tes néons sont magnifiques, je vais donc les proposer au chat ! Ce sera pour la suite des événements. Mercredi, il faut continuer l’histoire du bon mariage…

      Passe une belle journée, Siratus

  21. Bonjour, j’espère que tu as bien dormi, bon lundi bises

  22. BONJOUR, c’est moi le lutin vert…qui vient te souhaiter une bonne journée…

  23. Une bonne semaine à toi Quichottine en attendant de lire comment la sirène, les lutins, les poissons et le chat vont s’en sortir à travers ta plume.
    Bises

    • Je ne sais pas encore, en ce moment je m’amuse un peu, avant de retourner à des choses sérieuses !

      Bonne semaine à toi aussi, Chana. Je sais que ce n’est pas facile, alors je viendrai lire avec bonheur la suite de ton histoire exquise…

  24. Isabelle

    Comment se fait il que le jour de la nouvelle lune tu n’as pas rencontré un loup garou qui en voudrais à la vertu d’une sirène ou à ses écailles……………..bonne journée. A°Isabele.

    • Un loup garou ? Parce que je n’ai pas fait attention… mais si ça tombe il me guettait à travers les carreaux de la bibliothèque !

      Bonne journée à toi aussi, Isabelle !

  25. bon alors .en attendant la suite surtout n’oublie pas fais un gros bisou aux petits lutins …car peut etre sont-ce les lutins du pere noel qui se sont égarés avec la tempête c’est gentil à toi de les avoir recueiillis et prends en bien soin — avnt de les libérer bientot sinon ils ne pourraien aider le pere noel et celui ci serait en retard pour les cadeaux des enfants !!! bisous /IRIS

    • Ah, c’est vrai, Iris ! Tu vois comment je suis !!! Je n’y avais pas pensé !

      Il faut vraiment que je me dépêche de leur rendre la liberté à ces deux-là… 😉

      Passe une belle soirée, Iris !

  26. coucou dame quichottine, une sirène qui fait de l’oeil au chat… voilà une geste qui me plaît bien. bon lundi . biz et chamitiés de béa

    • Bonne soirée, Béa… et merci pour cette image !

      Euh… Il faut que je m’arrange pour que ce chat n’ait pas le mauvais rôle ?… 😉

  27. Oui! la suite; s’il te plaît! je te souhaite une bonne soirée, Quichottine…. Rassure-toi, je ne me suis pas envolée….

  28. Bien sur que je le veux!
    A demain 🙂

  29. Rire!
    C’est si mimi quand on te lit. On dirait une petite fille aux cheveux d’or.

  30. Muad' Dib

    Tu vois Quichottine, tous les ingrédients sont réunis pour composer une  très belle histoire : une magnifique sirène, un chat affamé, 2 lutins voyageurs … mais surtout une conteuse hors pair dont  les articles me séduisent autant que la sirène de cette histoire.
    Bises,