Catégories…

Ma bibliothèque a, sur ses rayons, des livres de toutes sortes. Des livres pour enfants, des livres pour adultes, des livres pour faire rêver, d’autres pour faire pleurer.

Attention, il ne faut pas traduire. Les livres pour enfants ne sont pas obligatoirement des livres pour rêver et les livres pour adultes ne font pas forcément pleurer. Je ne l’ai jamais dit… et encore moins pensé !

Pourquoi les livres pour enfants ne feraient-ils pas pleurer ?
Pourquoi les adultes n’auraient-ils pas le droit de rêver ?



Et d’ailleurs…

Pourquoi y aurait-il des livres pour enfants et des livres pour adultes ?

Mon exemple sera un livre que je trouve personnellement inclassable. Il n’appartient à aucune catégorie.

Avait-il un public quand il fut publié ?

Je me demande quelle serait la réaction des éditeurs du XXIe siècle s’ils le recevaient, aujourd’hui.

Un livre pour… adulescents :

Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, 1946.


J’ai évoqué ce livre, de façon plus personnelle, . (clic)

22 réponses à “Catégories…

  1. Mais si, on peut très bien classé « Le Petit Prince ». Dans les livres niais, par exemple…

  2. classER, évidemment ! (Ça m’apprendra à dire du mal, d’abord…)

    • Chacun classe ses livres où il le désire. Pour Le Petit Prince, j’ai choisi l’étagère des « inclassables » parce qu’il fait partie de ces livres que je n’ai pas encore réussi à délaisser. Quant à le trouver « niais »… j’en reparlerai un autre jour.

  3. Je n’avais pas encore lu cet article, comme toi, le Petit Prince a toujours fait partie des livres que j’emporterais partout avec moi…

    Pour un début de blog, tu as eu un commentaire bien virulent… mais je ne crois pas le voir encore chez toi 😉

    Bonne journée au fond de ton lit

    Bisous Quichott’

    • Non, il ne vient plus. Du moins, il ne poste plus de message… Mais tu sais, je ne l’avais pas mal pris !

      Bonne journée aussi à toi, Kinou.

  4. Superbe choix…
    J’ai toujours aimé Saint Ex…
    J’ai d’abord découvert ses livres d’Homme, rêvant moi aussi un jour de pouvoir me retrouver seul, aux commandes d’un avion, de nuit, au dessus du désert ou de l’océan…
    Et puis le rêve s’est évanoui. Je suis juste devenu un homme…
    Et j’ai découvert le Petit Prince…
    J’ai rêvé d’aimer une seule rose, et d’avoir un véritable ami…
    Et le rêve est devenu réalité, et je suis redevenu un enfant.
    Merci.

    Mais je dois être un peu niais 🙂

    • Coucou Yvon ! Tu continues ta lecture… ça me fait bien plaisir !

      J’aime beaucoup la façon dont tu évoques ta relation avec Le Petit Prince
      Je ne crois pas que tu sois « niais »… même pas « un peu ». Tu dois être quelqu’un d’extraordinaire !

      (Il y en a encore ???? Je plaisante… j’ai beaucoup d’amis de la bibliothèque qui ont gardé ou retrouvé un coeur d’enfant… ce sont les meilleurs !)

      Bises à toi… continue à être enfant !

  5. C’est juste ! Pourquoi ces étiquettes ?
    Un livre c’est un livre !
    LIZAGRECE

  6. Garder un coeur d’enfant n’a rien à voir avec la naïveté, ou alors je le suis très, très, très… Si cette âme d’enfant parvenait un jour à s’égarer, il suffit de les écouter, nos enfants !
    Je suppose que si j’avais demandé « dessine-moi un mouton », il m’aurait dessiné un cheval. C’était mon rêve et il s’est réalisé. J’y croyais tellement fort. Et seule la nature enfantine a cette faculté de croire aussi fort. Nous avons tous une part de Petit Prince en nous. À nous de ne pas l’étouffer.
    Bises, Quichottine

    • Je crois que tu dis vrai, Mary ! Surtout ne pas l’étouffer…

      (morte de rire, pour le cheval… parce que je me demande ce qu’il m’aurait dessiné à moi…)

  7. Un livre pour tout le monde…bien sûr

    • Je ne pense pas qu’il faille tout « classer ».

      Chacun prend ce qu’il veut ou peut d’une lecture…

      Merci d’être là…

  8. L’enfant a besoin de contes c’est indispensable à son développement…il a besoin d’un support différent de celui de l’adulte…

    Bon je m’arrête parce que là je vais en écrire des tonnes…

    je me perds en ton blog mais où que j’aille je me régale…

    • Je crois que c’est important.

      Mais je crois que les adultes ne devraient pas se priver des plaisirs de l’enfance : ouvrir un bel album, bien illustré, dont les pages sont douces et colorées…

      Pourquoi se limiter à des livres austères ?

      Voilà… c’est irréfléchi, et sans doute déraisonnable, mais c’est ce que j’ai pensé en te lisant.

      Merci d’être là.

  9. Avec les petits enfants je m’y replonge régulièrement et ça c’est chouette…

    Ceci dit adulte on est pas obligé de se limiter à des livres austères…c’est curieux que tu associes adulte et austère ?

    • Moi aussi…. même sans mes petits enfants.

      Adulte et austère… je n’y avais pas vraiment réfléchi.
      Cela doit faire partie de ce que j’ai appris.

  10. j’ai une bibliothèque assez impressionnante. je lis de tout. je suis adulte mais j’ai toute la collection de la comptesse de ségur entre autre..;-) et oui le petit prince..une saine lecture pour petits et grands. diantre si les adultes ne pouvaient pas rêver…je ne serai pas de ce monde . lol

  11. Encore un endroit tranquille, pour te dire ceci :
    Si tu as envie de certaines de mes photos, tu me fais un com en disant :  » Je prends ça « .
    Il n’ y a pas d’ anti- clic droit, parceque ça ne sert à rien.Alors, prends tout ce dont tu as envie .
    Bisous amie Quichottine 🙂

    • J’ai ôté l’anti clic qu’il y avait chez moi… Je me dis que celui qui veut prendre sans permission y arrivera toujours.

      Merci… je t’en aurais demandé… ça c’est sûr !

      Bisous, amie Clo !