Printemps, avec Jackie Fourmiès

M’en voudrez-vous beaucoup si je retourne un peu chez vous, si je vous vole vos images, mais seulement pour la bonne cause, pour vous raconter des histoires ?

M’en voudrez-vous beaucoup si je ne les prends pas toutes, si je n’en saisis que quelques-unes, parce que l’une ou l’autre m’a parlé ?

Je ne crois pas… même si je vais prendre les précautions d’usage et m’engager ici à retirer les images si vous le demandez…

Il y en aura plusieurs, dans les jours qui viennent… en commençant par celle de Jackie, car elle parle d’un printemps solitaire…

On dit…
On dit que là-bas, très loin ou peut-être tout près de vous, un arbre solitaire  attendait le printemps.

Il avait poussé là, autrefois, alors qu’une immense forêt recouvrait la plaine. Il avait grandi parmi ses frères, ne se posant jamais de question.

Il s’éveillait chaque matin lorsque les premiers rayons du soleil arrivaient à percer l’épais feuillage de ses parents.

Il étendait ses branches comme des dizaines de bras tout en bâillant le plus discrètement possible, pour ne pas effrayer les oiseaux.

On dit…
On dit qu’il était de ceux qui respectent ceux qui l’approchent, qu’il ne manquait jamais de les saluer discrètement.

Il se penchait vers eux, leur tendait ses rameaux les plus souples, et c’était comme une caresse, légère, si légère… que même une fée n’aurait pu s’en trouver mal.

Tout allait donc pour le mieux, dans le meilleur des mondes possibles, comme l’aurait écrit Voltaire s’il avait pu, à son tour, y envoyer Candide.

Mais…

On dit…
On dit aussi qu’un jour les hommes y pénétrèrent, nombreux, bien trop nombreux.

Ils trouvèrent que ces arbres prenaient bien trop de place, qu’ils pouvaient leur servir autrement.

Les bûcherons se mirent à l’œuvre, réduisant la forêt à un tout petit bois où les amoureux pouvaient malgré tout se promener à l’ombre, échangeant baisers et promesses où “toujours” et “jamais” se côtoyaient sans vergogne.

Mais…

On dit…
On dit encore que même ce petit bois finit par disparaître. Les hommes manquaient de terre à cultiver, et de bûches pour alimenter l’âtre de leurs logis trop froids.

L’arbre était trop petit, trop frêle… Une femme insista pour qu’on l’épargne.

On dit…
On dit que la femme attendait un enfant, et que l’enfant grandit à l’ombre de cet arbre, tandis que ses parents cultivaient le champ.

L’arbre devint son ami, continua de croître en lui racontant tout doucement les histoires que lui apportaient le vent et les oiseaux qui nichaient au printemps.

Du bébé au couffin déposé à son pied lors des labours, à l’adolescent qui ne moissonnait jamais très loin de lui, l’arbre apprenait aussi qu’un homme peut être fragile ou fort comme lui.

L’ami s’en fut un jour, mais l’arbre est toujours là.

Jamais seul, droit et fier tendant les bras vers les nuages, se nourrissant de rosée, de pluie, et puisant dans la terre la force de donner encore, par tous les temps, un abri aux oiseaux.

© Quichottine, avril 2017.

Merci à Jackie pour l’image qui m’a inspiré ce conte et que vous pourrez retrouver en grand d’un simple clic…

170331_Jackie Fourmiès

96 réponses à “Printemps, avec Jackie Fourmiès

  1. Merci Quichottine, mais non qu’on t’en voudra pas voyons… Une belle collaboration ne se refuse pas, oui je connais le solitaire de Jackie… tel un Robinson, mais lui ne pourra échapper à son condition de « prisonnier », qu’importe, il a une belle vie loin des villes, merci, bises

    • Quichottine

      Une belle vision loin des villes, c’est vrai…
      Merci, jill.
      Bises et douce journée.

  2. Une petite halte bien agréable par chez toi ce matin chère Quichottine.
    Comment t’en vouloir, bravo à toutes deux

  3. Que je l’aime, cet arbre-mémoire ! Merci d’avoir animé cette image pour nous, Quichottine. je t’embrasse.

    • Quichottine

      Je suis heureuse qu’il te plaise.
      Merci, Galet.
      Je t’embrasse fort, passe une douce journée.

  4. La photo est belle … et bonne muse!
    Belle journée à toi ☼

  5. La photo est très belle ma Quichottine, elle t’a bien inspirée.
    Bises et bon jeudi

    • Quichottine

      Merci, ma Zaza. Je suis contente quand ça vous plaît.
      Bises et douce journée.

  6. Les arbres solitaires sont très beaux! Et toujours une belle histoire! Merci à vous deux pour le partage.
    Bonne journée.

  7. Je l’ai aimée la photo de Jzckie, elle est si belle et je vois en même temps l’un des arbres que j’ai souvent vu tout en haut de nos collines… Comment est-il encore debout alors qu’ils coupent haies et beaux arbres pour que « les oiseaux ne pillent pas les graines de maïs… »
    Très belle journée Quichottine, merci

    • Quichottine

      Dans l’esprit de ceux qui s’en séparent, il sert peut-être d’épouvantail à moineaux…
      Très belle journée à toi aussi, Marine. Merci.

  8. Photo et texte ne sont que poème ! Un beau mariage, Quichottine, et puisse celui-là durait toujours…

  9. Un bien joli texte sur une photo splendide 🙂 Et pour ta question , je ne t’en voudrais pas si tu prends une de mes photos 🙂

  10. Comment pourrait-on t’en vouloir , tu en fais de tellement belles histoires !
    bisous et bonne journée

    • Quichottine

      Je suis toujours contente quand ça vous plaît. 🙂
      Bisous et douce journée à toi aussi Lilwenna.

  11. Une bien jolie histoire qui me touche…
    Si un jour une de mes créas t’inspire, ne te gêne pas !!!
    Bon jeudi pour toi.

    • Quichottine

      Merci Josiane. C’est tout gentil. 🙂
      Passe une douce journée.

  12. Mistigris34

    magnifique !
    merci à vous deux, belle semaine, bisous, MIAOU !!!

  13. Oh! que ce texte est émouvant, ma chère Quichottine. Un grand merci pour cette histoire que j’ai dégustée en savourant chacun de tes mots. Gros bisous, ma douce, et merveilleuse journée

    • Quichottine

      Merci, Nell. Je suis ravie que ça t’ait plu.
      Gros bisous et douce journée sous le soleil.

  14. un rescapé
    je crois que l’arbre comme l’homme n’aime pas être seul
    mais certains ont choisi de vivre en ermite: une façon de remercier le monde.
    Merci Quichottine, merci Jackie.

    • Quichottine

      Je n’y avais pas pensé… merci à toi aussi pour ta présence et tes mots.
      Passe une douce journée.

  15. On ne t’en voudra pas, et même, on t’en remerciera, car ainsi une simple image est parée de mots aimants…
    Cet arbre solitaire t’a inspiré un joli conte.

  16. une belle interprétation de cette photo à l’arbre solitaire… et patient . il attend le retour de son ami.
    bonne journée Quichottine

    • Quichottine

      Son ami reviendra sûrement…
      Bonne journée à toi aussi, Josette.

  17. Merci pour ce conte aux valeurs universelles et intemporelles, Quichottine.
    LOIC

  18. Un conte que j’aime et viendrai relire
    près de cet arbre solitaire

    L’oiseau vole, s’envole
    au silence du ciel…
    L’arbre lui tend les bras
    au silence des champs…
    L’oiseau ne le voit pas
    L’arbre restera seul
    Dans son désert de terre

    Marie

    • Quichottine

      Je ne sais pas… Je crois que nous revenons toujours au pied de l’arbre qui nous a vu grandir.
      Merci pour tes mots et ta relecture, Marie.

  19. Coucou douce bibliothécaire, oui je me souviens de l’arbre solitaire de Jacky et surement que dans quelques décénies il y poussera là une forêt où tes petits lutins pourront gambader en toute liberté. Merci pour ce très joli article plein de poésie.
    Bonne fin de semaine ma douce Quichottine et bonnes fêtes pascales.
    gros bisous
    chatou

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta lecture et tes mots.
      J’espère que tu auras passé de belles fêtes toi aussi.
      Gros bisous et très bonne journée ma Chatou.

  20. Une très belle histoire pour une jolie photo…

  21. Tu le dis si bien, impossible de t’en vouloir

  22. Coucou Quichottine, tu sais bien que chez moi tu peux te servir comme tu veux.
    L’histoire de cet arbre montre la stupidité des hommes qui les abattent sans réfléchir. Même dans les villes. Incroyable tous les arbres abattus au parc St-Pierre, même sur le chemin de halage ! vraiment stupide.
    Gros bisous

    • Quichottine

      Je sais que certains arbres sont malades et qu’il faut les abattre pour que la maladie ne se propage pas à d’autres… mais je me demande si ce n’est pas une excuse trop souvent employée. 🙁
      Gros bisous et merci à toi, pour tout.
      Passe une douce journée.

  23. La photo de Jackie est très belle et cet arbre solitaire t’a inspiré une jolie histoire. J’enrage de voir tous les arbres qui sont abattus, même pas pour faire de jolis champs bien peignés et nourriciers, mais pour construire des immeubles à n’en plus finir. Chez moi ça devient une maladie l’urbanisme galopant. On rase tout sans scrupule et après on se plaint qu’il y a de moins en moins d’oiseaux et d’abeilles. Ça me fait bien râler tu sais… Bisous et belle journée à toi.

    • Quichottine

      Je comprends et partage ta colère contre cet urbanisme irrespectueux de la nature…
      Bisous et douce journée Cathycat. Merci pour tout.

  24. Bien sûr que non pourquoi t’en vouloir ? merci pour ce bel échange Quichottine
    Douce fin de journée & bisous

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Bisous et douce journée Laure.

  25. Lorsqu’une photo t’inspire, fais – nous profiter de ton talent de conteuse .On ne va pas s’en plaindre!
    Je n’aime pas qu’on coupe les arbres.J’ai appris l’autre jour que les arbres communiquent entre eux et s’entraident .C’est formidable .Alors si ce petit arbre a résisté à la folie des hommes, tant mieux .Je lui souhaite une longue vie ,peut-être avec les descendants du jeune homme de ton histoire ?
    Bisous

    • Quichottine

      Qui peut savoir ?
      Je n’aime pas non plus les voir disparaître de nos lieux de vie.
      Merci pour tout, Fanfan.
      Bisous et douce journée.

  26. Les arbres, aussi petits soient-ils, seront toujours un abri, même pour les plus minimes. On aura beau détruire nos forêts, nos bois, il en sera toujours des irréductibles qui sauveront l’espèce.
    Ton récit est tellement touchant … elle fait tellement corps avec cette très belle photo, qu’on ne pourra jamais t’en vouloir de raconter si bien ce que l’on voit.
    Bisous Quichottine … je ne connais pas Jackie, je vais lui rendre une petite visite, sa photo me touche.

  27. Une histoire magnifique , elle rend un bel hommage à cette merveilleuse photo.
    Ton récit sur ce temps qui passe est superbe, merci .
    bonne soirée, bises
    danièle

  28. J’aime beaucoup ta broderie autour de cette photo, Quichottine. Ce matin, avec Cathycat nous avons admiré de superbes arbres. Bisous

    • Quichottine

      Je suis contente que vous continuiez à vous retrouver toutes les deux. Merci pour tout.
      Bisous et douce journée.

  29. Cette photo est magnifique , et ton texte sublime bien cet arbre résistant à la folie des hommes !
    J’aime beaucoup ce poème qui devrait te plaire , je crois .
    « Dans la forêt sans heures
    On abat un grand arbre.
    Un vide ver­ti­cal
    Tremble en forme de fût
    Près du tronc étendu.

    Cher­chez, cher­chez, oiseaux,
    La place de vos nids
    Dans ce haut sou­ve­nir
    Tant qu’il mur­mure encore. »

    Jules Super­vielle, in Le for­çat inno­cent

    • Quichottine

      J’aime beaucoup… merci pour ce poème en partage, Zoé.
      Passe une douce journée.

  30. Et c’est très beau…. j’étais suspendu aux mots et n’avais pas vu l’image..j’ai donc fait un aller retour pour retrouver alors cet arbre si beau tout en bas de la page!
    Merci
    Bises
    Dany

  31. On dit que cet arbre, en apparence solitaire, est relié à de nombreux amis qui ont su s’attarder à son ombre et lier conversation avec lui

  32. Merci Quichottine pour ce joli conte qui me rappelle l’époque où à la naissance d’un enfant on plantait un arbre qui le voyait grandir et parfois aussi mourir et qu’il ne fallait surtout jamais couper…Merci pour tout. Bisous et une douce journée

    • Quichottine

      Il y a encore des endroits où la municipalité plante un arbre pour chaque enfant né dans la commune… c’est une coutume que j’aime.
      Merci pour tout, Manou.
      Bisous et douce journée à toi.

  33. Bonjour Quichottine, non seulement je ne t’en veux pas mais je t’invite à continuer, c’est EXTRA
    MERCI
    Bonne fêtes de Pâques
    Bises

    • Quichottine

      Tes photos sont toujours merveilleuses.
      Merci à toi pour tout, Jackie.
      Bises et douce journée.

  34. Tant d’humains ont un arbre pour ami. Tant d’arbres sont finalement des humains.
    J’ai toujours envie de pleurer quand je vois couper un arbre.

    • Quichottine

      Je suis comme toi… désespérée quand on coupe des arbres…
      Merci d’être là, Carole.
      Passe une douce journée.

  35. Les arbres ont une force et une vie extraordinaire. Ton arbre a résisté et sait apporter réconfort aux hommes et aux animaux ; Bonnes fêtes de Pâques. Bises VITA
    Je te conseille de lire ce livre qui vient de paraitre:http://www.terraeco.net/La-vie-secrete-des-arbres-le-best,64318.html

    • Quichottine

      Merci pour ce lien, Vita.
      J’espère que tu auras passé de joyeuses fêtes de Pâques toi aussi.
      Bises et douce journée.

  36. j’ai beaucoup aimé cette photo également et je l’ai trouvé cet arbre solitaire, fort et durable … Merci pour ce très beau texte où tu unis l’homme et l’arbre.
    Actuellement, tout veut devenir grand : grand champ, grande forêt, méga élevage … la diversité c’est notre seul espoir. Bises

    • Quichottine

      Tout veut devenir grand… et tous devraient relire la fable où La Fontaine fait éclater la grenouille…
      Bises et douce journée.

  37. un joli conte que voilà !! l’arbre fier et droit est fidèle !
    si l’humain ne le coupe pas en tronçons !!
    Il est solitaire et du coup encore plus beau-
    Bonnes fêtes Pascales- gros bisous-

    • Quichottine

      Merci, Lady Marianne.
      J’espère que tu auras passé de bonnes fêtes toi aussi.
      Bisous et douce journée.

  38. C’est tout de même une triste histoire malgré l’amitié… une forêt est un réseau de communication par les racines, les arbres s’entraident et se protègent… et lui tout seul au milieu du désastre humain.
    Je sais bien qu’on a besoin de se nourrir, mais il reste encore des forêts et il est nécessaire de les préserver, en Amazonie surtout, poumon indispensable, mais aussi à côté de chez soi.

    J’aime tellement les forêts et tous les lutins qui y demeurent.

    Bisous tendres ma Quichott’

    • Quichottine

      Il faut les préserver… partout, en commençant par chez nous.
      Bisous tendre, ma Polly. Passe une douce journée.

  39. Bonsoir Quichottine , les photos de Jackie sont des petits bijoux ! Que rêver de plus que ce mariage délicieux entre tes mots et son image ! Merci à vous deux
    Je te souhaite un très beau week-end de Pâques et t’embrasse très fort

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta lecture et tes mots.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée. Nos amitiés à Nino. 🙂

  40. Merci Quichottine pour ce conte magnifique .Mais non on ne t’en voudra pas , cela nous ravit de te lire.
    Belle soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Merci erato. Je suis toujours contente quand ça vous plaît.
      Bises et douce journée à toi.

  41. Un bien joli conte pour cet arbre solitaire… Merci ma Quichottine. Je t’embrasse fort.
    Douce soirée.

    • Quichottine

      Merci ma Liliane.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  42. il y a de plus en plus de reportages qui parlent des arbres, de leur vie et sensibilité… il doit être malheureux tout seul… pourvu que ses racines soient suffisamment fortes pour rejoindrent d’autres qq part…
    bisous

    • Quichottine

      Je l’espère aussi…
      Merci pour ta présence et tes mots, Fab. J’espère que tu vas bien.
      Bisous et douce journée.

  43. Merci pour ce joli conte que je viens de lire à ma petite fille.. Très bonne soirée et gros bisous..

  44. Cet arbre est la clef
    qui ouvre la porte
    du ciel 🙂

  45. J’aime appuyer ma main sur le tronc d’un arbre devant lequel je passe , non pour m’assurer de son existence -dont je ne doute pas- mais de la mienne!
    Très belle photo Quichottine! Accompagnée de bien jolis mots! Gros bisous

    • Quichottine

      J’aime aussi… je comprends ce que tu ressens.
      Merci, Églantine.
      Bisous et douce journée.

  46. Elle est vraiment belle cette photo et je comprends qu’elle t’ai inspirée….

  47. Coucou Quichottine,
    Ben je ne reçois plus tes news !
    Très bel hommage aux travail photographique de Jackie que j’apprécie depuis bien longtemps à présent.
    Merci à toi, toujours un régal de te lire.

    • Quichottine

      Il y a sous doute eu un problème… mais j’espère que ça va se rétablir. 🙂
      Merci à toi d’être là.