L’espérance, avec alphomega

Ceux qui ne connaissent pas alphomega (sans majuscule, il me l’a précisé lors de ses participations à nos Anthologies Éphémères), ne manqueront pas de lui rendre visite… enfin, je l’espère. Il suffit pour cela d’un clic sur l’image que j’ai trouvée chez lui ces jours-ci.

En recevant son avis de parution, je me demandais ce qu’il nous montrerait sous ce titre.

“Vouloir privatiser l’espérance, quelle étrange idée capitaliste !”

Et puis, j’ai découvert l’image…

170416_alphomega

On dit…
On dit que là-bas, peut-être pas si loin de nous que tous le pensent, une maison était à vendre.

La propriétaire était une très vieille dame, un tantinet étrange, que l’on croyait un peu sorcière car son apparence changeait au rythme des saisons.

Certains l’avaient vue, au printemps, enfant gracile et blonde… puis, en été, jolie brune chantant à ses fenêtres, attendant sans doute un galant. Sa chevelure flamboyait à l’automne, tandis que seul le soleil s’y attardait. Enfin, dans la pâle lueur d’un hiver finissant, la dame retrouvait son âge ainsi que ses cheveux blancs.

Bizarre, bizarre… mais, pas tant que ça, si l’on en croyait les poètes rêveurs qui la chantaient encore, longtemps après qu’ils aient disparu.

Marianne au fil des ans avait créé cet endroit paradisiaque, à l’abri, tout au bout d’une allée qui sinuait entre les grands arbres d’une immense forêt.

On ne le voyait pas depuis la route, mais comme la grille était toujours ouverte, les promeneurs pouvaient entrer, sans crainte, et en découvrir les merveilles.

Certains décidaient de s’y installer, d’autres rebroussaient chemin, mais non sans garder au cœur le souvenir de ce lieu un peu magique où des enfants de toutes les couleurs jouaient et grandissaient ensemble.

On dit…
On dit que des voix discordantes s’élevèrent, qu’une horde de loups y entra.

Même les plus courageux hésitaient à se montrer. Certains des loups étaient tellement familiers, débonnaires, qu’ils eurent peur de se laisser embrigader à leur tour.

Les plus téméraires essayèrent de s’interposer, malgré tout, de souligner ce qui s’effaçait dans le paysage… la forêt qui devenait si hostile, les enfants qui se bagarraient.

De mémoire de fourmi on n’avait jamais vu ça… de mémoire d’éléphant non plus, mais il n’y avait pas d’éléphant pour le confirmer.

Marianne s’était arraché tant de cheveux qu’elle était méconnaissable.

Elle décida donc de vendre le logis et les alentours, ou plutôt de le donner au plus offrant, histoire de calmer le jeu.

En attendant la vente et son résultat improbable, dont elle avait décidé de se laver les mains, elle mit à la grille une chaîne, qui devait la protéger.

On dit…
On dit que c’est ainsi que L’Espérance devint, au moins pour un moment, propriété privée.

© Quichottine, avril 2017

Merci à alphomega pour cette image étonnante.

Merci à vous qui me lisez. 🙂

84 réponses à “L’espérance, avec alphomega

  1. Bonjour Quichottine… j’y suis allée… 😉 Oui drôle de nom pour une villa, espérance de quoi au juste… d’un bonheur parfait-là…. ça change du do mi si la do ré en notes de musique ! Merci, bises

    • Quichottine

      C’est vrai que ça change…
      Merci pour ce sourire que tu m’offres par tes mots.
      Bises et douce journée jill.

  2. Bonjour Quichottine. J’aime le nom de cette maison, et ta broderie autour. Bonne journée et bisous

    • Quichottine

      Merci. Je suis contente que ça te plaise. 🙂
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  3. « l’espérance…propriété privée, défense d’entrer »….
    Tout un « non programme »!!!
    l’espérance est au contraire la porte grande ouverte, l’échange, la joie d’être ensemble avec tant de différences… bref, la Vie!!
    Adichats amiga mia

    • Quichottine

      Je peux encore l’espérer… mais j’avoue que j’ai du mal en ce moment.
      A tout bientôt, Mahina.

  4. j’aime ton texte..la grille « était » ouverte…. il faudra la remettre au présent pour un futur!!

    • Quichottine

      Il le faudra, mais il faudrait que nous soyons nombreux pour cela.
      J’adore tes mots du jour ! 🙂

  5. Privatiser l’espérance c’est comme emprisonner la vie… Quelle idée !!!
    Merci pour cette page quichottine et merci à alphoméga
    Bises

    • Quichottine

      Une idée partagée par certains, hélas !
      Merci à toi pour tes mots, Jackie.
      Bises et douce journée.

  6. En voyant le tableau la « Femme à la balance » de vermeer au Louvre, il m’a bien semblé, à moins que ma vision ne m’ait encore joué un tour, que la balance, que cette merveilleuse jeune femme tenait entre le pouce et l’index, se mettait légèrement à pencher du côté de l’espoir, peut-être même de l’espérance…

    • Quichottine

      J’aimerais bien… 🙂
      Merci pour cet espoir offert, Alain.

  7. Mince alors, si l’espérance devient privée, ou va t’on ma Pauv’Dame ?
    Tu me fais sourire, et j’aime toujours venir te lire.
    Merci de ces partages Quichottine, et pourtant, j’avoue que pour la lecture sur blog, je manque de temps.
    Bisous et bonne journée

    • Quichottine

      Merci de prendre ce temps pour mes pages, Pascale.
      Je sais que ce n’est pas toujours facile de s’attarder ainsi.
      Je suis contente de t’avoir fait sourire. 🙂
      Bisous et douce journée.

  8. Coucou ma Quichottine,
    Cette ESPÉRANCE ressemble plus à une prison derrière ses grilles austères. Comment emprisonner l’ESPÉRANCE ma Quichottine, IMPOSSIBLE ! Nous en avons besoin pour vivre et rêver non ????
    ESPÉRONS donc que ce qui ressortira des élections permettra à nos enfants et petits enfants d’espérer de nouveau, car en ce moment ce n’est pas gagné !
    Bises et bon samedi

    • Quichottine

      Je suis d’accord avec toi, c’est impossible ! Et pourtant, certains s’y attellent. 🙁
      Rien n’est gagné, malheureusement.
      Bises et douce journée à toi aussi.

  9. Bonjour Quichottine
    Surprenante photo , mais si on te lit on comprend mieux même si cela reste etrange ..
    J’ai découvert aphomega..merci pour ce partage
    Bises Quichottine

  10. c’est original et surprenant

  11. Elle aura du mal à la vendre si on ne peut la visiter… Gardons l’espoir qu’un acquéreur s’y posera avec bonheur
    Doux week-end et Gros Bisous ma Quichottine.

    • Quichottine

      Je ne suis pas convaincue que ce sera un acheteur loyal… mais bon, on peut toujours espérer.
      Gros bisous et doux weekend à toi aussi, Marité, même si ce n’est pas le même.

  12. Mistigris34

    coucou chère amie, quel joli conte…encore que bientôt on saura qui…aura acheté « l’espérance » !
    c’est pas gagné en effet…
    bonne journée à toi, gros bisous, MIAOU !!!!

    • Quichottine

      Rien est gagné, tout est encore à faire, espérons que ce soit pour le bien de tous.
      Gros bisous et douce journée Mistigris.

  13. Une petite halte dans tes lignes chère Quichottine je repars avec le sourire, t’embrasse

  14. Etrange histoire….Bon dimanche VITA

    • Quichottine

      Il y a souvent des histoires étranges chez moi. 😉
      Passe une douce journée Vita.

  15. je ne pense pas qu’on puisse emprisonner l’Espérance, mais hélas parfois on peut la tuer !
    Alors tous ensemble espérons rien que pour la défendre.

  16. Très beau texte, pour une photo bien vue…
    Mais je crois que l’espérance et les rêves toujours demeureront…

    • Quichottine

      J’ai décidé de le vouloir aussi… mais vouloir est-ce toujours pouvoir ?

  17. « L’espérance », je trouve que c’est un joli nom pour une maison, et j’aime beaucoup tous les jolis mots que tu as semé autour.
    Belle après midi

    • Quichottine

      Merci Livia.
      Je suis contente que ça te plaise. Bonne journée à toi.

  18. Oh les enfants vont casser leur tirelire, j’en suis sûre, pour pouvoir la garder cette maison aux sublimes senteurs !
    Les enfants ont tellement d’espérance en eux …
    Je viens justement d’écouter un récit qui m’a infiniment touchée. En Ukraine, des enfants sont venus avec des pelles, des seaux, des brouettes, pour reconstruire leur école, au lendemain de bombardements ! L’institutrice qui racontait cela avait la gorge nouée. Un si beau mouvement de courage et d’espérance l’aida à croire à nouveau en l’avenir !

    Quel magnifique texte, une fois encore !!!

    Je t’embrasse tout fort ma Quichottine au si grand coeur : sabine

    • Quichottine

      Merci pour ta présence et tes mots, Sabine.
      Je suis heureuse que ça t’ait plu.

  19. « L’espoir est un brouillon à recopier » Quichottine, 2007
    L’espoir à des ailes
    qui nous fait déplacer des montagnes
    et croire en l’avenir.
    Ne l’enfermons pas !

    • Quichottine

      Merci… je dois dire que je le crois toujours. 🙂
      Passe une douce journée Gadgio.

  20. Allons apprivoiser les loups malfaisants, l’espérance ne peut être enfermée.
    J’aime ta capacité d’entourer une photo de mots qui nous poussent à la réflexion. Des mots qui nous poussent à sourire aussi.
    Bises d’un samedi grisou, mais avec l’espoir d’un dimanche plus clément ^!^

    • Quichottine

      Je ne sais toujours pas à quelle sauce nous serons mangés, mais ça va s’arranger. 🙂
      Bises et douce journée à toi aussi.

  21. Quel joli nom pour une propriété…
    Mais l’espérance tu as bien raison est impossible à enfermer même en mettant une grosse chaîne. Et c’est l’espoir qui nous fait avancer et rêver à un avenir meilleur pour nous tous, mais surtout pour nos enfants et petits-enfants. Espérons que demain les loups partent très loin. Bisous et merci pour tes mots.

    • Quichottine

      Espérons… j’ai peur de ceux qui savent bien masquer leurs longues dents. 🙁
      Passe une douce journée Manou. Merci pour tout.

  22. Ta dernière phrase me marque parce c’est un peu ainsi que la vie de bien du monde devient……Laissant les autres en désespérance…Bisousss

    • Quichottine

      Merci Renée. J’espère de tout coeur que j’ai tort d’avoir encore peur de ce demain qui nous attend.
      Bisous et douce journée.

  23. L’espérance des uns est-elle la même que celle des autres ? Chacun son jardin secret, si facile à protéger il n’y a pas si longtemps, de plus en plus étalé aujourd’hui sur une toile de plus en plus crasseuse… Pour autant l’espérance donne de la douceur à la vie car, sans elle, autant se fondre dans la masse grise de l’indifférence. Mais comprend-t-on toujours ceux qui ouvrent grande leur porte ?

    • Quichottine

      Je ne sais pas…
      Mes pensées sont plutôt moroses ces jours-ci.

  24. J’aime bien ton histoire » parabolique » qui raconte la France …
    J’ose imaginer que l’espérance ne restera pas « privée « … Tout le monde y a droit! Ces chansons sont de circonstance . il faut juste que la seconde ne soit qu’une chanson !
    Bisous

    • Quichottine

      Merci Fanfan.
      Je ne peux m’empêcher de penser que lorsque les masques tomberont, il sera bien trop tard pour réagir.
      Bisous et douce journée.

  25. L’Espérance un drôle du nom pour une villa surtout avec un portail fermé.
    L’Espérance en une vie meilleure? un avenir plus prometteur?
    Espérons qu’à l’issue des votes notre espérance ne se retrouve pas enfermée derrière de hautes grilles fermées.
    Je t’ai envoyé un mail.
    Bises

    • Quichottine

      J’ai bien reçu ton courriel, et j’y ai répondu.
      Merci pour tout, Santounette.
      Bises et douce journée.

  26. J’aime beaucoup l’histoire et les réflexions que t’ont inspiré cette étonnante photo et sa légende. On en est là pourtant il me semble … en vrai
    bises et belle fin de semaine

    • Quichottine

      Hélas…
      Bises et belle fin de semaine à toi aussi, Jeanne. Merci pour tout.

  27. on espère que les propriétaires trouverons acquéreurs si j’ose dire.

    • Quichottine

      Ils l’ont trouvé, évidemment… mais est-ce celui qu’il fallait ?

  28. La photo est bien intrigante et je comprends que cela t’ait inspiré. Je suis allée ecouter Serge Regiani. Les années filent vite. Bises.

    • Quichottine

      Les années passent, et les mêmes questions reviennent souvent.
      Bises et douce journée.

  29. En regardant la photo tout d’abord , j’y voyais une connotation négative et  » triste » car si l’espérance était cadenassée c’était bien malheureux .
    Puis j’ai lu avec grand plaisir et attention ton conte qui a frayé un autre chemin vers une facette de la vérité . L’espérance est fragile , aussi protégeons la des esprits nuisibles. Le cadenas peut être temporaire !
    J’ai découvert Alphomega .
    Belle soirée, bon dimanche , bises Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour ta présence et tes mots, erato.
      Bises et douce journée à toi.

  30. L’espérance est une propriété privée… C’est très joli ! J’aime aussi cette citation de René Char.
    « Le réel quelquefois désaltère l’espérance. C’est pourquoi, contre toute attente, l’espérance survit. »
    Merci ma Quichottine. Bonne soirée et bon dimanche. Gros bisous.

    • Quichottine

      Merci à toi pour cette citation que je ne connaissais pas.
      Gros bisous et douce journée ma Liliane.

  31. Cette photo me rappelle une petite impasse de Nantes que je connais qui qui s’appelle l’avenue du Bonheur. Sur le panneau d’entrée, on peut lire « Voie privée. Stationnement réservé aux riverains ».
    http://www.chemindesjours.com/article-bonheur-97220192.html

    • Quichottine

      Il y a des endroits comme ça… merci de m’avoir permis de lier ta page à la mienne ici.
      Passe une douce journée Carole.

  32. alphomega

    Belle histoire que celle de l’Espérance vue par Quichottine, malheureusement je gage qu’elle ne soit bien moins poétique. Je pense qu’il s’agit plutôt de protéger l’Espérance des hordes de touristes (surtout des moins respectueux parce que les touristes ne sont pas tous des vandales) qui ont tendance à essayer de squatter tous les coins sympa en bord de mer.
    Cela dit je ne sais pas si l’Espérance est un coin sympa puisque son accès est interdit 😉

    • Quichottine

      Merci pour ces précisions, ta lecture et tes mots… surtout un grand merci pour cette image !
      Bises et douce journée alphomega.

  33. Ce qui m’interpelle le plus est de comprendre que peut-être Espérance n’est plus en ce monde… Cette vieille dame au si joli prénom. J’aime tes envolées rêveuses autour d’une photo. Belle journée Quichottine !

    • Quichottine

      J’espère qu’elle restera éternelle et que nous ne l’oublierons pas malgré ces jours d’incertitude.
      Belle journée à toi aussi, Mimi. Merci pour tout.

  34. eh bien, puisqu’on privatise l’eau, le bord de mer, et beaucoup des richesses qu’offre la nature , pourquoi pas l’espérance, (qui, on le sait, est en fait restée prisonnière dans la jarre de Pandore)…un conte qui fait un peu peur, on ne peut que penser à l’enfer de Dante : « vous qui entrez, abandonnez toute espérance »

    • Quichottine

      Je n’aurais pas si bien dit… mais peut-on encore espérer ne pas avoir atteint les portes de l’Enfer ?

  35. On est libre d’y entrer ….Allez je pousse la grille !

  36. C’est fou comment tu peux nous faire lire une image autrement….. au début c’est tellement beau…et puis et puis tout dérape!…… pas ton texte attention mais l’espérance qui est baillonnée!
    J’ai beaucoup aimé!
    Bises et belle journée
    Dany

    • Quichottine

      Merci, Dany. Je suis contente que ça t’ait plu.
      Bises et douce journée à toi aussi.

  37. Le style de rencontre que j’adore
    Bonne semaine Quichottine

    • Quichottine

      Un sourire et un merci pour ta présence et tes mots.
      Belle fin de semaine, Kri.

  38. Mon ordi est en convalescence…Il me reste à lui donner qulques derniers remèdes à savoir mes logiciels préférés!

    Et oui derrière les grilles fermés se loge toujours une petite étincelle qui s’appelle espérance!

    • Quichottine

      J’espère que tu n’as rien perdu de tes fichiers…
      Merci pour ta présence et tes mots, Marie.
      Passe une douce journée.

  39. C’est une jolie histoire et c’est un nom prometteur pour cette demeure.

  40. Il faut ouvrir les grilles de l’espérance et continuer à croire malgré tout aux petits bonheurs, aux petits riens…

    • Quichottine

      A défaut de grand tout qui balaieraient les doutes…
      Merci, Marie. 🙂

  41. Bonjour Grande Quichottine,

    Comment vas-tu depuis ces dernières semaines durant lesquelles nous fûmes silencieuse et absente?
    Ces cinq dernières semaines ont été pleines. Le rythme était soutenu et les journées à rallonge.
    Le week-end prolongé n’est, me semble-t-il, pas immérité.
    Toutefois, aujourd’hui, il n’est pas assuré que l’on restera totalement posée.
    Le besoin de sortir, de marcher, de prendre l’air et de profiter un peu pour soi avant de reprendre demain ; déjà!
    C’est l’intitulé du billet qui a suscité notre attention.
    L’espérance… printanière! Avec le printemps, les sourires reviennent, les rires se font entendre, les éclats de rire s’imposent et dans la tête des gens davantage de projets, dans le coeur des gens, plus encore d’envies et de sentiments et dans chacune des âmes, un nouvel espoir et des espérances laissaient en attente, tues durant la période hivernale.
    Avec le soleil, la nature se réveille et l’existence s’éveille! 😀
    Merci à toi de nous avoir fait part de ton inspiration (infatigable si l’on en suit le fil de l’actualité et ce malgré la pause octroyée (et à laquelle nous pensons prendre part dans quelques instants)) naissante face à cette photographie soumise par alphomega que nous tenterons d’aller saluer prochainement afin de découvrir plus amplement son univers. 🙂
    A tout de suite, Quichottine! 🙂

    • Quichottine

      Un grand merci à toi pour ces nouvelles qui me ravissent.
      Quant à nous, ici, tout va le mieux possible.
      Passe une douce journée AneverBeen.

  42. T’es trop forte !!! 🙂
    Toujours admirative en te lisant ; continue…
    Bonne soirée Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour ces encouragements. 🙂
      Passe une douce journée Chris.