Quelque part…

C’était en septembre, quelque part, en Bretagne.

 

Vous savez bien !

 

Là où les maisons attendent sagement la floraison des hortensias et des rhododendrons…

 

Là où la mer n’est jamais assez loin pour qu’il n’y ait pas de marins…

 

Là où, lorsque le vent souffle, il sent l’iode et le sel, les embruns.

 

 

« C’était là-bas, sur le chemin d’un dimanche à Riantec. Nous nous sommes arrêtés pour acheter des fleurs…

 

– Des fleurs ? Pourquoi ? Était-ce nécessaire ?… Tes hôtes ne vivent-ils pas dans une maison entourée d’un jardin ?

 

Des fleurs… parce qu’elles sont belles, et que nous ne voulions pas arriver les mains vides…

 

– Mais, dans un vase, elles ne vivraient pas très longtemps…

 

Tu as raison… Cependant, le peu de temps – quelques jours, peut-être une semaine – où elles sont restées, bien vivantes, resplendissantes, dans le récipient qu’on leur avait choisi, ces fleurs ont gardé le souvenir de la journée que nous avions passée ensemble… Ne crois-tu pas que cela compte aussi ? »

 

 

Le Lutin bleu ne répondit pas… Il réfléchissait, étonné que l’on attache tant d’importance à une seule journée. Il avait vécu si longtemps déjà ! Plus d’un millénaire et il savait qu’il n’était qu’à l’aube d’une longue, très longue série d’années qui lui sembleraient des minutes…

 

« Tout est très relatif… murmura-t-il dans sa barbe naissante.

 

Tu disais ?

 

– Rien. Je réfléchissais.

 

Tout va bien, donc… Puis-je continuer ? »

 

 

Le Lutin bleu sourit et Quichottine pensa que d’habitude c’était elle qui souriait ainsi.

 

« Oui, tout est relatif… » ajouta-t-elle, un peu rêveuse.

 

Devant elle un bouquet blanc et bleu se fanait doucement depuis quelques jours. Il serait plus que temps d’en changer.

 

« Nous nous étions arrêtés pour acheter des fleurs… continua-t-elle comme si rien n’avait existé que ce souvenir d’un jour particulier.

 

J’étais heureuse d’avoir fait cette halte, car, de l’autre côté de la rue, une surprise m’attendait.

 

Une maison…

 

– Une maison ? »

 

Quichottine hésita.

 

« Oui, une maison… comme il en existe sans doute de nombreuses à la ronde. »

 

– Alors pourquoi en parler ?

 

Parce qu’un artiste l’avait transformée… Regarde… »

 

 

120923_1.jpg

 

 

« Il y aurait eu là un grand mur, nu et froid…

 

Moi, j’avais besoin de soleil, de ciel bleu, de ce rêve qui permet d’ouvrir toutes les portes…

 

C’est à ce moment-là que je l’ai vu.

 

– Qui ? Le mur peint ?

 

Non… ce vieil homme qui tenait son cheval par la bride. J’ai su qu’il en sortait et qu’il n’avait pourtant pas envie de le quitter…

 

– Quoi ? Le cheval ?

 

Oh non ! Le cheval aussi était un peu réticent. On lui avait mis des œillères pour qu’il ne voit pas tout de la rue, qu’il n’ait pas peur de nous.. Comme autrefois, celui de l’épicier de notre impasse parisienne. Tu te souviens ? Les enfants l’adoraient ! Il tirait une carriole dont les roues marquaient le pavé.

 

– Alors quoi ?

 

Le jardin… tu vois bien ? Ce jardin imaginaire où le temps n’existait pas, où les saisons s’étaient mises d’accord pour donner à chacun le meilleur. »

 

 

Quichottine se tut… mais les pensées fusaient, si présentes, que le Lutin bleu dut l’entendre.

 

Le peintre avait déposé là ses rêves, ses souvenirs, ses amours aussi.

 

Il avait peint Le père, celui qui depuis si longtemps avait franchi le seuil pour ne pas revenir… Ce père un peu bougonnant et pensif… il cheminait encore, dans sa tenue de travail, une main dans son dos, comptant sans qu’il en soit conscient, les soucis, les plaisirs, tout ce qui fait la vie.

 

Le père, SON père, toujours présent pour lui, comme il l’avait toujours été, peut-être encore un peu plus fort, un peu plus grand… aux portes de l’imaginaire.

 

 

120923_2.jpg

 

© Quichottine, 15 novembre 2012

 

96 réponses à “Quelque part…

  1. m'annette

    Jolie façon de sortir de la grisaille des murs, et belle interprétation de ta part.. C’est le pouvoir des fleurs, sans doute…;-)
    Bonne journée à toi.

  2. Ce tag mural t’a encore bien inspirée …
    Il est superbe.
    Bon jeudi
    Bisoux doux.

    dom

  3. Géniale la vidéo… Tu es vraiment une conteuse née ! Tes petites filles doivent apprécier.

    Bonne journée avec bises de nous deux

    • La vidéo de Davy me plaît énormément, et la musique est superbe. Je n’avais encore jamais visité le blog de Régis. Ce qu’il fait en musique me plaît beaucoup. J’y retournerai.

      C’était une bonne journée. J’espère que pour vous deux aussi.

      Bisous et douce soirée.

  4. Bravo à Davy et son complice pour cette BA 🙂
    J’adore ces murs en trompe-l’oeil. C’est absolument magique…
    Doux jeudi et GROS BISOUS ma Quichottine.

    • Ils ont fait merveille. J’adore !!!

      Je trouve que j’ai beaucoup de chance.

       

      Je suis heureuse que ce trompe l’oeil te plaise. Merci, Marité. Bisous et douce soirée.

  5. Chouette la bande annonce pour Papillo. Les fresques murales et trompe l’oeil sont de plus en plus à la mode pour habiller des murs tristes, ou des châteaux d’eau. Très belle celle-ci ma Quichottine.Bises et bon jeudi

    • La bande annonce est magnifique. Je suis contente qu’elle te plaise.

      … et contente aussi que tu aies aimé.

       

      Bisous et douce soirée.

  6. Je poste ici pour ton article plus haut, faute d’y avoir trouvé la case commentaires.
    Super la bande annonce de votre livre, juste le son un peu à règler, mais ça doit venir de mon ordi.
    Longue vie à vos rêves, bisous.

  7. Superbe imagination ! Mais … imagination, vraiment ? J’habite en Bretagne, à 4 km de la mer, et je connais ce tag et cette maison ! Je peux (croyez-moi si vous pouvez) vous dire que ce couple existe réellement : je parle même fréquemment à l’oreille du cheval …
    Le korrigan (lutin breton) du coin.

    • Je ne me suis pas souvenue du nom de la petite ville où nous nous sommes arrêtés, sur la route de Riantec.

       

      Mais si vous connaissez son nom, je serais heureuse de pouvoir ajouter cette précision à ma page.

       

      Merci, Loïc. J’aime bien savoir qu’un Korrigan est passé par ici.

  8. Tu racontes un bouquet et voilà nous devenons cheval, nous devenons un instant ce père.
    Belle émotion ce matin dans tes couleurs de la vie.

    j’ai comme une tristesse soudaine, mais pas une tristesse triste, de celle que l’on aime écouter. Je crois que c’est La Fontaine qui disait qu’il aimait jusqu’au sombre plaisir de la mélancolie.

    Je t’embrasse plein ma Quichott’.

    • Merci, Polly…. pour tout.

      Je devrais écrire des « instantanés ». C’est un genre que j’aime.

      Je t’embrasse très fort. Prends bien soin de toi.

  9. Je suis jaloux, oui JALOUX de cette bande annonce si poétique, si imaginative. Pourquoi n’y ais-je pas pensé ? Pourquoi mon éditeur « Pavillon noir » n’y a pas pensé ? Brovo mais je reste jaloux…

    • Ne le sois pas… Je sais que j’ai beaucoup de chance.

      Qui sait si un jour nous ne finirons pas par trouver l’éditeur qui nous manquait ?

      Je devrais être jalouse du tien, mais je ne sais pas écrire de romans policiers.

      Merci pour ta présence et tes mots.

      Passe une douce soirée.

  10. magnifique cette peinture murale, et quel beau texte pour l’accompagner. La bande annonce pour papilio est carrément géniale

  11. Heureuse initiative ce mur prend vie… Merci pour le partage et bravo pour la bande annonce de Papilio.
    Bises

  12. magnifique ce mur, il donne un autre cachet à la maison, et ne pas oublier l’artiste qui l’a transformé – bises de La Manche Mamy Annick

    • J’aimerais en savoir plus sur l’auteur de ce trompe l’oeil… mais nous étions un peu pris par le temps… Hélas !

      Bises et douce soirée, Mamy Annick. Merci !

  13. patdelapointe

    mais non, le cheval : on lui met des oeillières pour l’obliger à mettre son clignottant avant de tourner….

  14. Superbe animation de Davy et Régis Chesneau ! Je me permets de les remercier ici, même si ça fait doublon … 😉

    Quant au trompe-l’oeil, il est magnifique et je suis heureuse d’apprendre par le commentaire de Loïc Roussain que l’homme et le cheval peuvent contempler leur image …

    Compliments pour toi Quichottine, l’histoire aurait pu être, elle a même certainement été, ce mur t’a inspiré une très belle interprétation qui doit toucher beaucoup de tes lecteurs.

    Bon jeudi à chacun et chacune.

    • C’est trop gentil… je sais que tu as visité Davy, et j’ai découvert grâce à vous deux le blog de Régis.

      Merveilleuse musique !

      Merci pour tout, Midolu. Je t’embrasse très fort.

      Passe une douce soirée.

  15. Mistigris34

    j’adore les murs peints, celui-ci est superbe, et……
    Quichottine raconte si bien !
    MERCI, bisous, bisous,
    MIAOU !!!!

  16. Comme tu as su donner vie à cette magnifique fresque murale… Il faut dire que le Lutin Bleu te suit partout ^!^

  17. un beau mur peint … et ton imagination qui fait le reste.
    bises
    nb je suis allée déposer un commentaire chez Davy pour la vidéo d’annonce de Papillio
    belle journée

    • Merci pour Davy… son animation me plaît infiniment. Je trouve que c’est une belle introduction à notre livre.

      … et merci pour les mots laissés ici pour moi. Ils me font très plaisir.

      Bisous et douce soirée à toi.

  18. Devant ce mur , tu ne pouvais que trouver l’inspiration !!
    Magnifique fresque !
    Bises Quichottine

  19. très jolie l’animation de Davy
    et tu as tirée encore une belle histoire de ce mur peint. L’homme m’a fait penser à mon beau-père, qui avait des chevaux de traits, et marchait toujours ainsi, casquette sur la tête et main derrière le dos !
    bisous et bonne journée

    • Il y a des souvenirs qui marquent… Je suis contente d’avoir pu t’inspirer ces pensées.

      Bisous et douce soirée. Merci !

  20. c’est sûr qu’on aimerait savoir peindre pour continuer à les faire vivre ……

  21. C’est très joli cette maison peinte et l’histoire qui l’accompagne. C’est bien pensé cette animation j’en aurais pris encore.

    • Je crois que nous sommes quelques-uns à espérer qu’un jour Papilio s’anime pour un peu plus longtemps.

      Il faudrait que nous trouvions un mécène qui en ait envie.

      Merci, Solange.

      Passe une douce soirée.

  22. J’adore!! Tu sais combien j’aime me laisser illusionner par les trompe l’oeil
    Bonne soirée Quichottine

    • Nous sommes au moins deux à les aimer… merci à toi, Kri.

      J’aime lorsque j’arrive à te faire plaisir ainsi.

      Bisous et douce soirée.

  23. Ce trompe l’œil est une réelle œuvre d’art

    • Je trouve aussi… merci, Gérard.

      Il y a des photos sublimes chez toi en ce moment…je vais t’en voler quelques unes bientôt. 🙂

  24. Quichottine, tu as l’art de créer des rêves et des images et de nous emporter dans des mondes merveilleux, d’hier ou d’aujourd’hui.
    J’ai beaucoup aimé l’histoire créée à partir de cette jolie fresque.
    Gros bisous à toi et bonne soirée.

  25. C’est splendide, Quichottine : une porte vers le passé, que plus rien ne pourra refermer, s’est ouverte dans le mur qui a cessé d’être « aveugle ».

  26. J’ai beaucoup aimé la petite animation ! Merci Davy, félicitations ! Mais bravo aussi à l’artiste qui a réalisé cette peinture murale… Elle élargit l’horizon grâce à cette porte ouverte !
    Bonne soirée Quichottine, gros bisous.

  27. salut
    c’est joli cette fresque sur le mur
    bonne journée

  28. Ces peintures qui transforment les murs borgnes en tableaux vivants, nous ne laissent jamais indifférents et nous plongent dans un rêve éveillé. Moi j’aurai traversé la rue pour caresser la crinière de ce cheval. Dire que des éberlués salissent de leurs gribouillis secrets les murs au lieu de mettre leur talent au service de ces musées à ciel ouvert que sont ces trompes-l’oeil ! Maintenant voici l’aube qui pointe après une nuit passées à écouter les informations, et déjà j’entends les sabots du cheval de trait sur les pavés…Je suis et là-bas et ici à la fois…
    Ce sera certainement une belle journée…
    Amitiés ensoleillées.
    Georges L.

    • Je n’ai pas pu, hélas, nous étions attendus et nous avions pris un peu de retard.

      J’aurais aimé en savoir davantage sur ce mur… J’espère que quelqu’un me donnera des informations.

       

      Je vous souhaite une très belle journée, Georges… une journée paisible malgré ce que nous entendons aux infos.

       

      Amitiés

      (Il fait gris ici, mais j’imagine bien votre soleil…)

  29. Je ne sais plus si je t’ai dit que j’aime bien la bande annonce …
    Bonne fin de semaine
    Bisoux doux

    dom

    • Tu ne me l’avais pas dit… mais je suis heureuse que tu le fasses.

      Davy et Régis ont bien travaillé. C’est magique pour moi.

      Bisous et douce fin de semaine à toi aussi.

      Merci !

  30. Bonjour Quichottine,

    Superbe ce trope l’oeil. Il t’a inspiré une belle histoire à la chute très émouvante. j’aime te lire… mais tu le sais
    Gros bisous de douce journée 😉
    Martine

  31. bonjour Quichottine
    joli pseudo
    tu n’as pas à me remercier
    on se doit soutien et amitié sur la blogosphère
    bonne journée et bonne fin de semaine

  32. Comme c’est joli ce mur peint que tu racontes si bien!
    Cette ouverture sur les champs permet de rêver …
    Et ce paysans pensif qui part ou qui revient …
    Effectivement cela vaut mieux qu’un mur gris !
    Les fleurs c’est périssable ,comme le disait si bien le grand Brel …
    Bisous

    • Oui, j’aime bien que tu parles aussi de lui… Merci, Fanfan.

      J’ai adoré ce mur, et, grâce à Christian, je vais pouvoir lui redonner un nom d’auteur.

      Bisous et douce journée.

  33. Bonsoir,
    Que cette vidéo est jolie et cette peinture en trompe l’oeil : un petit morceau de rêve.
    Merci de ta visite.
    D@net.

  34. Supere trompe l’oeil. Merci Quichottine pour ce joli conte et bisous

  35. J’aime ces portes du genre « passage spatio-temporel » une fenêtre pour le rêve , le départ, sans doute la seule issue valable devant l’absurdité du quotidien de violence et de guerre que nous déverse une autre lucarne moins, beaucoup moins poétique que la tienne. Merci Quichottine.

    • Je crois que si je regardais la télé tous les jours, je ne pourrais plus écrire ce que j’écris…

      … ce ne serait pas forcément un mal, mais sans doute pas un bien non plus.

      Merci à toi, Pierre.

  36. Bonjour Quichottine. Comment allez-vous ? Je n’ai pas pu passer depuis plusieurs jours. J’espère que votre livre se vend bien et que vous êtes contente.
    J’aime ce texte sur cette maison et sur les fleurs si utiles à la vie.
    Bonne journée.

    • Tout va bien… et, pour l’instant, Davy et moi sommes heureux des résultats obtenus.

      Merci pour tout.

      Passez une belle journée vous ici.

  37. Un régal de voir ceci; Et aussi de lire ce que cela t’a inspiré.
    Il y a, comme cela, parfois, des bouffées de souvenirs qui remontent. Souvenirs heureux.
    Merci Quichottine pour ce partage.
    Bisous

    • Souvenirs heureux, généralement… mais aussi d’autres que l’on voudrait oublier.

      Merci à toi, Pimprenelle.

      Bisous et douce soirée.

  38. Bonsoir Quichottine

    Je viens de passer un moment à chercher à te donner satisfaction et à trouver des explications sur cette fresque. Je suis heureux d’avoir abouti ! Voici ce que dit le site de Merlevenez :

    La fresque de la fontaine Maria à Merlevenez (56)

    Cette fresque a été réalisée en 2005 sur le mur bordant la place Max-Jacob, le long de la rue de la Mairie.
    L’artiste est Isabelle Cayeux, de Riantec.
    Selon les propos du maire : « Elle a su traduire le passage d’un monde rural qui n’est plus, à celui d’un néo-rural qui est le nôtre aujourd’hui ».
    On y voit la fontaine de Kergornet, dite fontaine Maria, élément notable du patrimoine communal. Le cheval de trait représente le travail rural d’autrefois. Le porche a véritablement existé dans l’un des villages de Merlevenez. A travers ce porche, symbolisant l’ouverture de la commune sur l’extérieur, s’étendent les sites ravissants et historiques de Mané er Hoët et de la Ria d’Étel.
    La fenêtre est un trompe-l’œil.
    Un avant toit a été construit au sommet du mur pour protéger l’œuvre.

    Bises du grillon

    • Tu es adorable !!!

      Merci infiniment, Christian, pour ta recherche et le temps passé.

      Je vais compléter mon billet, pour que les autres lecteurs le sachent aussi.

  39. m'annette

    Jolie façon de sortir de la grisaille des murs, et belle interprétation de ta part.. C’est le pouvoir des fleurs, sans doute…;-)
    Bonne journée à toi.

  40. Ce tag mural t’a encore bien inspirée …
    Il est superbe.
    Bon jeudi
    Bisoux doux.

    dom

  41. Je poste ici pour ton article plus haut, faute d’y avoir trouvé la case commentaires.
    Super la bande annonce de votre livre, juste le son un peu à règler, mais ça doit venir de mon ordi.
    Longue vie à vos rêves, bisous.

  42. patdelapointe

    mais non, le cheval : on lui met des oeillières pour l’obliger à mettre son clignottant avant de tourner….

  43. Superbe animation de Davy et Régis Chesneau ! Je me permets de les remercier ici, même si ça fait doublon … 😉

    Quant au trompe-l’oeil, il est magnifique et je suis heureuse d’apprendre par le commentaire de Loïc Roussain que l’homme et le cheval peuvent contempler leur image …

    Compliments pour toi Quichottine, l’histoire aurait pu être, elle a même certainement été, ce mur t’a inspiré une très belle interprétation qui doit toucher beaucoup de tes lecteurs.

    Bon jeudi à chacun et chacune.

  44. Mistigris34

    j’adore les murs peints, celui-ci est superbe, et……
    Quichottine raconte si bien !
    MERCI, bisous, bisous,
    MIAOU !!!!

  45. Je ne sais plus si je t’ai dit que j’aime bien la bande annonce …
    Bonne fin de semaine
    Bisoux doux

    dom

  46. Très forte émotion, à travers un mur peint et un dialogue… Tes mots résonnent à cœur !

  47. C’est très beau et émouvant , chère Quichottine .
    J’aime moi aussi découvrir des murs peints qui racontent une histoire …
    Bises et bonne journée.

  48. J’aime la gaité de ce mur, et pourtant il ne peut me faire oublier mon attrait pour les vieilles pierres qui me parle !
    Je suis contente de retrouver le lutin bleu, merci Quichottine
    Bisous

    • Les vieilles pierres sont belles, et je ne crois pas que ce mur leur nuise.

      Merci à toi, Nettoue.

      Passe une douce soirée. Bisous.

  49. très touchant de rappeler certains souvenirs
    et les réponses sont si pures, si chastes
    merci de nous faire rêver
    douce soirée
    ti booooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

  50. dentelline

    Félicitations Quichottine pour l’arrivée de Papilio!
    C’est une formidable nouvelle!
    J’ai regardé la bande annonce de Davy et c’est réussi!
    Bravo à tous les deux!
    Longue vie à Papilio!
    Bisous

  51. Je viens de rêver , quel bonheur. Tes mots sont des magiciens . Douce soirée, bises Quichottine

  52. Je viens de rêver , quel bonheur. Tes mots sont des magiciens . Douce soirée, bises Quichottine