Moulin ou géant ?

Allez, une petite pause dans mes aventures éditoriales.

 

Je ne voudrais pas que vous vous lassiez avant que Papilio puisse rejoindre vos étagères.

 

Je fouille dans mes dossiers, je ressors trois images empruntées à Fancri.

 

 

Voyons… J’aurais pu commencer par : « Et si…  »

 

Et pourquoi pas ?

 

 

Et si…

 

 

Et s’il y avait des plaines en « Quichottinie », et de grandes vallées où les vents s’engouffreraient, les jours de grisaille, pour en chasser tous les nuages ?

 

Si au milieu de « Nullepart », ce pays où nous pouvons aller, rien qu’en fermant les yeux, en le peuplant de tout ce que nous voulons, sans plus penser à autre chose…

 

Si, là, doucement, tournaient les ailes d’un moulin ?

 

120915_Fancri_1.jpg

 

Nous pourrions nous en approcher, doucement, comme font les enfants quand ils jouent, tandis que nous sommes occupés à autre chose.

 

Vous savez bien…

 

Sur la pointe des pieds, dans un équilibre parfois instable qui les fait se mordre un peu les lèvres, un doigt sur la bouche, jusqu’à ce qu’ils soient juste derrière vous…

 

Pas trop près toutefois. Ils ne veulent surtout pas que vous les entendiez respirer.

 

Et puis… ils se jettent à votre cou, vous cachent les yeux, ou lancent un cri qui vous fait sursauter.

 

« Je t’ai bien eue ! »

 

Oui, comme ça, juste comme ça…

 

Doucement…

 

Ou comme les pirates à l’assaut du navire amiral.

 

Vous n’avez jamais été pirate ? Sabre aux dents… (enfin, « pour de rire »)

 

Il ne faut pas que l’homme de quart vous entende, sinon, le canon tonnera et la petite barque et tout le mal que vous vous êtes donné pour qu’elle fende l’eau dans la brume, sans même un petit clapotis, n’aura servi à rien.

 

Donc, sans bruit, sans faire peur aux oiseaux, ou aux fourmis… nous franchirions sa porte, et nous pourrions grimper l’escalier…

 

120915_Fancri_2.jpg

 

– Attends ! Le grimper ou le descendre ?

 

Pourquoi ?

 

Le Lutin bleu regarda la Bibliothécaire en hochant la tête. Décidément ! Depuis qu’elle était plongée dans les rangements, de droite et de gauche, classant, triant… jetant aussi… préparant les cartons qui emporteraient six années de sa vie, ailleurs… Rien n’allait plus !

 

Pourtant c’était important de savoir. Grimper ou descendre, ce n’est pas la même chose !

 

– Grimper ou descendre ? Insista le lutin en tapant du pied et en fronçant les sourcils, pour être pris au sérieux.

 

Le résultat ne se fit pas attendre. Quichottine éclata de rire !

 

Tu t’es vu ?

 

– Ben non, il n’y a pas de miroir ! D’ailleurs, il serait bien inutile ici.

 

Pourquoi ?

 

Quichottine avait eu du mal à prononcer ce mot. Elle hoquetait maintenant, hésitant entre rire et larmes. Ce n’était pas évident de trouver la bonne attitude quand son ami de toujours faisait la tête.

 

– Parce que !

 

Parce que quoi ? Tu veux dire que je n’ai plus besoin de me regarder dans la glace ? Suis-je si laide ? Tu crois que je le ferais se briser de désespoir ?

 

– Mais non, ce n’est pas ça ! Tu ramènes toujours tout à toi ! Tes visiteurs…

 

Chut ! Écoute ! Tu entends ? La roue du moulin tourne ! Ça craque de partout ! Je ne sais pas ce que tu en penses, mais je vais redescendre, très vite !

 

– Nous étions donc montés ! Je savais bien, moi, qu’il fallait descendre !

 

Pas le temps ! Pas le temps ! Tu savoureras ta victoire un peu plus tard, il faut nous en aller d’ici ! Tout bouge ! Tu ne vois pas ?

 

– Je ne vois pas, non, je sens…

 

Le lutin bleu dévala l’escalier, sans demander son reste. Quichottine le suivait, manquant de se rompre les os à chaque palier. Il y avait longtemps qu’elle n’avait pas eu si peur !

 

Ils ne prirent pas le temps de refermer la porte, ce n’était pas vraiment la peine.

 

 

Le géant en armure qu’ils venaient de quitter étendit son bras sur la campagne environnante, dans un geste apaisé et protecteur .

 

120915_Fancri_3.jpg

 

 

Les intrus étaient parti ventre à terre… Il n’y avait plus de danger.

 

Ouf !

 

© Quichottine, pour le texte

© Fancri, pour les images

 

 

Merci à Fancri pour ces images sans lesquelles l’histoire n’aurait pas existé.

 

Passez une douce journée.

 

114 réponses à “Moulin ou géant ?

  1. Quel plaisir Quichottine, à cette heure tardive de venir ici, j’écoute grincer la roue du moulin et je prends mon temps à descendre l’escalier (superbe) de Fancri ; et je me souviens… ici peut être, d’un autre moulin avec une marmotte, à moins que ce ne soit chez Snow, ou les deux.
    Mon amitié, fais de beaux rêves.

  2. Heureusement que je n’étais pas avec vous car, avec mes cannes, les escaliers c’est pas mon truc ! Lolll
    Merci pour cette petite histoire et ces belles images.
    Bon jeudi
    Bisoux doux.

    dom

    • Tu sais, ce n’est pas mon truc à moi, même sans cannes. Je garde quelques séquelles de ma dernière descente un peu trop rapide.

      Bisous doux et bon jeudi à toi aussi. Merci !

  3. J’aime quand tu nous racontes des histoires sur des photos. Belles photos de fancri. Bises

  4. Digne d’une BD sans images… J’aime bien sur..

    Bonne journée chez vous avec bises de nous deux

  5. Telle une tisseuse d’histoires tu déroules sur le métier un écheveau de phrases colorées…
    Merci ma Quichottine. Douce journée et GROS BISOUS

  6. Jolie vue depuis la petite lucarne du moulin ! Et puis on ne se lasse pas de lire tes contes…! Bonne journée Quichottine… Bises de jill

  7. J’adore ……..
    bisous Quichottine

  8. eh bien moi puisque le danger est écarté je vais me caler sur un sac de farine et dormir pour tenter de chasser ma migraine….

    • Oh… j’espère qu’elle va passer. Je sais combien ça peut faire mal !

      Prends bien soin de toi, Annie. Je t’embrasse très fort.

  9. J’ai retrouvé mon âme d’enfant lors de cette lecture. Comment ne pas rapprocher grâce à ton évocation le monde du moulin et celui du bateau. Les voiles, les cordages, les aures,les haubans, et cet escalier que le moindre pas fait grincer ne descendrait il pas dans la câle ou monte il dans le grenier? Ne dit on pas en marine un « Grain » pour lemauvais temps? Merci pour ce voyage en enfance.

    • Merci pour ce très beau commentaire, Pierre.
      J’adore le rapprochement… tu as tout à fait raison.

       

      Passe une douce journée. Amicales pensées.

  10. Quel beau partage entre mon ami Fancri et toi.. merci douce Quichottine
    bisous audois
    le matelot de la terre ferme

  11. Le problème; ce ,’est de savoir s’il faut descendre ou monter! Le problème, c’est s’il faut descendre…. moi, ça me pose un problème!
    En tout cas, ton moulin, d’après la photo, ressemble beaucoup à une éolienne! Oui! les ailes d’éolienne!
    Bises
    Gigri

    • J’ai depuis juillet un problème avec les escaliers… que ce soit pour les monter ou les descendre. Alors, je te comprends tout à fait.

      C’est un moulin,  pas une éolienne.

       

      Bises et douce journée à toi.

  12. J’ai pensé à toi il y a trois jours j’étais en balade en Ariège et de loin j’ai vu un moulin « rouge » en pleine nature…
    Malheureusement je n’avais pas mon appareil photo, mais j’ai souri, car je ne connaissais que celui de Paris !
    Je t’embrasse

    • Sourire… Celui de Paris souffre aujourd’hui de son environnement. La nuit, on ne le voit presque plus.

       

      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  13. C’est toujours intéressant quand tu racontes des photos. Tes petits-enfants doivent se régaler de tes histoires. Bonne journée.

  14. Encore un joli moment de partage, merci pour ces lignes et les images qui vont bien chère Quichottine, t’embrasse !

  15. De superbes photos qui ne pouvaient pas ne pas t’inspirer!

    • Je ris…. il faudra que je vous demande l’autorisation de les utiliser dans un recueil de mes histoires… tu imagines le nombre d’auteurs pour les crédits-photos ?

  16. sympa encore merci
    j’ai bien ce « format » autour de 3 photos.
    (Toi aussi , je sais … quelle expertise !)

  17. Je viens de me régaler ma Quichottine et je peux t’assurer que ce moulin est équipé su système Berton, comme mon Moulin de Bertaud. Bises et bonne soirée

  18. Tu veux nous rouler dans la farine avec ton histoire ?

  19. merci quichottine pour ton message sur whisky , je suis tellement malheureux , j’ai l’impression de le voir a chaques moment …. j’aime beaucoup les moulins à vent , bise et bonne soirée

    • Je me doute bien, Dom… j’espère pourtant que tu trouveras un peu de sérénité… Même si c’est si difficile.

       

      Prends bien soin de toi. Je t’embrasse fort.

  20. Bonsoir Quichottine. J’admire ton inspiration…. Elle vient sur la pointe des pieds puis s’évade en dégringolant dans un fou rire un escalier bringuebalant… Le moulin a brassé tes pensées d’un simple coup d’aile et nous, nous avons reçu ce nouveau conte avec beaucoup de plaisir.
    Bises à toi Quichottine 🙂

  21. M'annette

    j’aime beaucoup les moulins et les escaliers qui nous conduisent … en haut ou en bas, c’est selon…
    Je te souhaite une agréable soirée, je t’embrasse…

    • Je suis contente qu’ils te plaisent aussi.
      Merci, M’Annette. J’espère que tout va bien pour toi.

       

      Je t’embrasse fort. Passe une belle journée.

  22. Une petite balade amusante qui ramène à l’inouciance de l’enfance. Bises VITA

  23. Quel grand moment d’héroïsme !
    Entrer dans le ventre d’un monstre,
    escalader ses boyaux,
    se demander si l’on va vers l’estomac ou la bouche,
    et puis au premier petit rot du géant,
    s’enfuir à corps perdu, et trouver miraculeusement la sortie,
    alors que le géant ne faisait que se retourner pendant son sommeil.

    Non, franchement, Lutin tu me déçois beaucoup, tu es le premier à sortir et le premier à faire des reproches.
    Ne penses-tu pas que Dame Quichottine est bien mieux placée que toi pour dompter les moulins ?

    Quichottine, dans le ventre d’un moulin est comme Pinocchio dans l’estomac de la baleine, elle saura toujours comment sortir, il est inutile de l’effrayer au risque de nous la casser.

    Oh oui, je t’entends déjà me dire qu’en tant que Lutin bleu, tu feras venir ta tante le Fée aux cheveux bleus, celle qui redonne vie aux jambes et bras cassées.
    Mais je te rappelle qu’Elle donne aussi des leçons de morale que tu ne ferais mieux de suivre à la lettre.

    Cher Lutin, la prochaine fois, n’aie pas de peur bleue, puisque cela ne se verra pas sur toi, mais cela effraie ton entourage et surtout…
    …cela réveille le meunier qui dort.

    • Un sourire, immense, pour toi, Mr Yoyo.

      J’ai aimé vous voir discuter le Lutin bleu et toi.

      C’était un grand moment.

      T’en fais pas, je m’abîme parfois, mais ne me casse pas.

       

      Prends bien soin de toi. Le meunier s’est réveillé, mais il ne m’en a pas voulu d’être entrée.

      Passe une douce journée. Bises.

  24. Une lecture faite d’évasion et d’espièglerie et on pénètre dans l’histoire comme Alice dans son livre!

  25. salut
    il est beau ce moulin
    bonne journée

  26. C’est un réel talent que de créer une histoire autour de photos ! Merci Quichottine.
    Je t’embrasse fort…

  27. une histoire ne peut te résister, c’est sure !! quelle belle imagination , j’aime te lire
    bisou

  28. Bonne fin de semaine, Quichottine.
    Bisoux doux.

  29. Bien que tu aies beaucoup de travail et des soucis avec ton livre tu arrives encore à trouver le temps pour nous raconter une belle histoire ! Merci Quichottine.
    je t’embrasse et te souhaite un beau week-end

    • Je suis heureuse qu’elle vous ait plu.

      Merci, Marie.

      Nos journées sont un peu mitigées… pluie le matin et un peu de soleil après midi. 🙂

       

      Merci pour ta présence et tes mots, Marie. Bisous à vous partager. Passe un bon dimanche.

  30. Que d’aventures, que d’émotions simplement dans un moulin à vent!

    • Il fallait que je le raconte… 🙂

      Un moulin, c’est magique !

      Merci pour ta présence, Gazou. Passe une belle journée.

  31. Fabuleuses ces photos Quichottine… Quelle aventure !!!
    Très bon week end
    Bises

    • Je trouve aussi.. Fancri fait de belles photos.

      Je suis heureuse qu’elles te plaisent.

      Passe un bon dimanche. Bises à toi et merci pour ta présence et tes mots.

  32. sourires sur tes mots que j’ai dégringolé en diagonale, pas le temps, pas le temps … c’est surtout que je ne sais pas le discipliner ce temps … mais j’avais quand même l’envie de te faire un petit signe.
    Bises et belle fin de semaine Quichottine

    • Pas le temps… je suis d’accord, Jeanne. Le temps file à toute allure.
      J’ai souvent l’impression d’être le lapin blanc d’Alice.

      Bises et douce fin de journée, Jeanne. Merci pour ce petit signe d’amitié.

      Prends bien soin de toi.

  33. Merci pour cette jolie broderie autour des photos de Fancri. Les moulins font toujours rêver. Bisous et bonne soirée

  34. Je te souhaite une belle fin de semaine, bises.

  35. Bon week-end, Quichottine.
    Bisoux doux.

  36. Bon week-end. Bises Quichottine.

    • Merci, Martine.

      Bises et bon dimanche à toi. Je ne pensais pas ce matin qu’il ferait beau cet après-midi.

      Profitons-en !

  37. Bonjour chère Quichottine, j’entends le grincement de la route qui tourne.. de soleil point aujourd’hui, pluie et vent!
    bon week end à toi et plein de bisous audois
    le matelot de la terre ferme

    • Aujourd’hui, il se montre un peu après une matinée morose et pluvieuse.

      J’espère qu’il est présent chez toi aussi.

      Bisous et doux dimanche, Chantal. Merci pour tout.

  38. Toujours une sacrée imagination pour nous faire rêver,merci Quichottine
    Douce journée & gros bisous

  39. Des images, un conte comme les aiment les enfants et ceux qui ont gardé cette part d’enfance, délicate, secrète (un peu …), précieuse (à jamais) …
    Merci Fancri, merci Quichottine.
    Bises à chacune, et douce fin de journée.

  40. de retour de malaisie et de coree apres y avoir passer quelques semaines… je profite de ces soiree a la maison pour lire les articles que j ai laisse derriere moi depuis 2 mois.
    Que d article que j ai rate. Avec la pollution a Shanghai, je reste enferme a la maison et je peux en profiter pour lire le blog et m informer.
    Bacci et a tres bientot.

  41. merci pour ton gentil message pour la disparition de mon chow-chow quichottine , ça me touche beaucoup … bise et bon week-end

    • De rien, Dom. C’était bien normal, j’ai tant aimé tes partages et les portraits que tu faisais de Whisky. Je me dis que Falco saura t’apprivoiser.

      Bises et bon dimanche, Dom.

  42. Tous les enfants adorent faire peur!!
    Une belle histoire tendre et drôle !
    Cela me rappelle ce que j’avais vu écrit sur un T-shirt :
    « le monde est fait d’escaliers: il y a ceux qui montent et il y a ceux qui descendent :répète-le à ton lutin !!
    Bisous

    • Merci ! Je suis contente que cette histoire te plaise.

      Je ne manquerai pas de le lui répéter.

      Bisous et douce soirée Fanfan. Merci pour tout.

  43. De bien belles images depuis les entrailles de ce géant bien pacifique.

  44. Ce n’est pas le jeudi 25, mais le samedi 27 que j’ai grimpé les escaliers d’un moulin à vent, un authentique moulin sur les hauteurs de Pornic. Il n’avait déjà plus d’ailes quand mon ami, qui y réside, l’a acquis. Mais l’escalier craque toujours délicieusement, et on peut imaginer, dans le noir, qu’un géant tapi à l’étage écoute en se léchant les babines l’imprudent qui ose s’aventurer.

    Merci pour cette peur enfantine sans laquelle personne ne serait devenu grand !

    Bises du grillon

    • Ah oui ?

      J’en suis heureuse… Ainsi, sans le savoir, nous partagions presque en même temps des moulins presque semblables…

      Merci !

      Passe une douce journée. Je t’embrasse.

  45. Katara C.Néri

    J’aime bien aussi quand tu nous racontes tes histoires ‘roman photo’ si j’ose dire lol gros bisous Quichottine

  46. jean-marie

    bonjour, ma chère Quichottine,
    un joli conte
    une agréable récréation
    mais tes aventures éditoriales sont aussi fort intéressanres !
    à bientôt donc
    bonne journée à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • J’y reviendrai ensuite… évidemment.

      Ce n’est pas tout à fait terminé. 🙂

      Gros bisous et douce journée à toi aussi, Jean-Marie. Merci !

  47. patdelapointe

    j’imagine bien Quichottine en train de « débirouler » dans l’escalier, poursuivant le lutin qui se tire :  » vite fait « 

    • Tu peux tout à fait… d’ailleurs, tu l’as déjà vue. 🙂

      Je vais essayer de ne pas recommencer.

       

      Bisous et douce journée à vous deux.

  48. Anniclick

    De très belles photos de ce moulin, j’aime la dernière, qui t’a bien inspirée …
    Belle histoire.
    Bonne journée peut-être au soleil ?
    Gros bisous

    • La dernière est celle qui m’a fait les demander à Fancri.

      Le soleil a l’air de se montrer… J’espère que chez toi aussi.

      Gros bisous et douce journée à toi. Merci.

  49. Je craque pour le moulin je ne sais pas pourquoi peut-être à cause de Maître Cornille ?
    Bises Quichottine

  50. superbes ces photos
    merci pour ce temps de partage
    Fancri est un très bon photographe
    ti bo

    .•°•.Ś Ő Ń Ŷ Á.•°•.

    • Je trouve aussi… j’aime beaucoup lui rendre visite. C’est un ami de longue date.

      Ti bo, ma Sonya. Prends bien soin de toi.

  51. Oh! elles me manquaient tes histoires suggérées par des photos .Elles sont toujours aussi savoureuses et vivantes. J’aime bien retrouver le petit Lutin Bleu .
    Douce soirée, bises Quichottine

  52. Quand Quichottine et le lutin bleu jouent à se faire peur, nous galopons derrière eux… Pourquoi ? Juste pour le plaisir de les accompagner un peu plus longtemps, ils se croient seuls au monde, mais nous sommes bien nombreux à les suivre comme leurs ombres… pourquoi ? Parce que quand Quichottine raconte et que lutin bleu pinaille on se demande toujours comment ce la va se terminer… Pourquoi ?
    Est-ce que je t’en pose des questions moi… Juste parce que je préfère quand tout se termine paisiblement ou dans un grand éclat de rire !!!

    • Sourire… Merci pour ces pourquoi qui me font si plaisir…

      Pourquoi ? Parce que j’aime quand tu prends le temps et que je ressens ces mots comme si tu étais là, près de moi, au moment où tu les dis… 🙂

      Pourquoi ?

      Parce que, c’est comme ça.

      Passe une douce journée.

  53. Bonne fin de semaine chère Quichottine, je t’embrasse

  54. Les moulins me font rêver! J’adore tes aventures avec ce délieux Lutin Bleu si attachant! On s’évade un instant…
    Gros bisous Quichottine et à tout bientôt! Passe une douce soirée.

  55. Alors moi , je vais le descendre parce qu’une bourrasque m’a projeté dans les ailes et que j’essaye d’attraper le rebord d’une fenêtre …;-)
    Bonne soirée Bise Quichottine (:-*

  56. Katara C.Néri

    ce matin j’ai lu, l’autre jour j’ai regardé les images 🙂 et j’ai aimé m’inquiéter dans cet escalier de moulin de peur de vous voir dégringoler les marches bises

  57. Bon dimanche mon amie !
    Bises