Le brouillon

En couture aussi, il arrive que je fasse un « brouillon »… je ne suis pas couturière, et, surtout si je n’ai pas la possibilité de faire des essayages intermédiaires, je préfère ne pas couper tout de suite le tissu définitif.

Ici, j’ai eu de la chance… j’avais un coupon « donné », en remerciement des mètres de tissu achetés.

Alors, c’est parti… juste pour montrer qu’un « brouillon » peut aussi être joli.

Il s’agit de réaliser une robe chasuble (introuvable) et un chemisier.

Le patron et sa pochette

Le patron et sa pochette

Le tissu du brouillon ? Du satin de chez Nadia, en 150 de large, à … rien du tout du mètre. 🙂

Pièces disposées sur le patron, coupées, il n’y a plus qu’à…

Les explications

Les explications

Préparer le col, c’est facile, piqué et faufilé. Lui ne sera pas retouché sauf si la personne à qui il est destiné décide que tout compte fait elle le préfère moins pointu.

120126_Brouillon3

C’était le plus facile… sur le chemisier, il faut marquer les pinces… le tissus est clair, je préfère ne pas utiliser la craie.

La solution des couturières : le point bouclette… il marque le dessus et le dessous. On écarte les deux morceaux…

120126_Brouillon4

On coupe délicatement le fil entre les deux…

120126_Brouillon5

Ne pas tirer trop fort… et voilà qui est fait !

120126_Brouillon6

Coudre les pinces, monter les épaules, les manches… Le col rend bien…

120126_Brouillon9

… et puis, froncer les poignets…

120126_Brouillon7
J’aime quand j’en arrive à ces finitions qu’il faudra ajuster sur le modèle…

Les poignets sont prêts. Il seront plus ou moins hauts pour que la manche soit telle que la veut ma fille…

120126_Brouillon10

Alors… Il n’y a plus qu’à… Il faut essayer, voir ce qui ne va pas, retoucher, et s’attaquer à la version définitive, mais j’aime bien ce brouillon.

120126_Brouillon8

S’il va, elle pourra s’en servir aussi. 🙂

26 réponses à “Le brouillon

  1. mais c’est fort bien tout cela ! je ne suis que couturière « amateur », mais avec une soeur qui a travaillé en Haute couture + ce que j’ai appris en pension…oui on apprenait pas qie la compta, en plus il fallait faire le CAP enseignement ménager, c’était en 59 ! on ralaît mais finalement cela m’a bien servi, avec trois filles à habiller,
    alors je dis Bravo Quichottine, c’est vraiment bien ! Belle journée à toi, Bisous MIAOUUU!!!!!!!!!!!!!

    • Merci, Mistigris… C’est tout gentil.

      J’ai aussi trois filles à habiller, encore de temps à autre…. et deux petites-filles qui adorent quand je m’occupe d’elles !

      Le blog passe au second plan en ce moment… jusqu’à ce que j’aie terminé ce que je dois faire à tout prix.

      Bisous et douce journée à toi. Un grand merci pour ce partage…

  2. ça me rappelle maman, moi je n’ai jamais su coudre, et je n’avais ni la patience ni l’aisance, encore aujourd’hui avec une aiguille j’ai bien des maladresse.
    Le tricot c’était plus facile, surtout ça permettait de s’évader dans la tête, ce n’est pas la même concentration.
    Je trouve que tu es fort douée.

    Bisous plein ma Quichott’

    • C’est vrai que le tricot laisse le temps au rêve, pas la couture.

      Merci pour le partage et ce compliment… Finalement, ce « brouillon » aura été très utile.

       

      Bisous tout plein pour toi aussi.

  3. Petits points d’écriture, petits points de couture, la maille aussi, et l’écheveau du blog que tu sais bien démêler, et broder, et … bien d’autres choses encore ! Quichottine, tu ne cesses de m’enthousiasmer !
    Bravo !
    Bisous, beaucoup …

    • Là, c’était trop important… alors l’écriture passe un peu au second plan.

      Mais je sais que le résultat en vaudra la peine. j’aime savoir heureux ceux que j’aime…

       

      Bisous beaucoup pour toi aussi… Merci !

  4. Bon soir , cela ma rappelle les années 60 quant j’était toujours en couture. C’est de bien beaux souvenirs . Bravo a toi , bizzzz

    • Merci, Thérèse… J’ai beaucoup cousu autrefois, m’y remettre n’est pas une contrainte, mais je me sens maladroite, comme une apprentie.

       

      Bises et douce soirée…

  5. Si j’y avais pensé , j’aurais moins perdu de temps.Je me suis toujours servi de patron mais j’ai démarré tout de suite avec le tissu , en faufilage naturellement. Le chemisier est bien réussi. Bravo. Belle soirée, bisous Quichottine
    Ah si les Mamans n’étaient pas là!!!

    • Le chemisier définitif ira mieux… ce n’est pas facile de coudre quand le mannequin est trop loin…

       

      Merci pour ta présence ici, Andrée. Bisous.

  6. Marie-Claire

    Bonjour Quichottine,

    Un sourire pour commencer : il y a patron et patron !

    Je regarde et j’admire. BRAVO !

    Couper, assembler, faufiler… Je n’y connais pas grand chose mais, le satin doit être une matière difficile à manipuler.

    Excellent dimanche.

    Bises bretonnes.

    • Le tissu glisse, mais il est moins difficile à travailler que certains tissus trop épais.

       

      Merci pour ces mots et ta présence.

      Passe une douce soirée. Bises à toi.

  7. Gabrielle

    Bonjour Quichottine,

    Mais quel beau chemisier, j’aimerais bien porter un tel chef-d’oeuvre! Je ne suis pas couturière mais je me fais une veste en ce moment cela change un peu. Bravo encore et courage pour la robe blanche. Ici, il fait -11°9, le soleil brille malgré tout et les oiseaux chantent. Bonne journée à toi.
    Gabrielle

    • Bonsoir Gabrielle, ta visite me touche beaucoup.

       

      La robe avance, mais pas aussi rapidement que je le voudrais…

      Il gèle ici, mais sans doute moins que chez vous.

      On annonce de la neige pour cette fin de semaine.

       

      J’espère que tu auras passé aussi une belle journée. Merci pour tout.

  8. Non seulement je trouve ça adroit, mais le tissu est beau.
    Je n’aime pas beaucoup le blanc mais cet aspect satiné lui va bien. Et puis il faut une drôle de patience pour la couture. Bravo.

  9. Corine Caporlan

    Ps : enfin je n’aime pas le blanc !!!! C’est surtout que en vêtement, ça ne me va pas ! Voilà pourquoi !!!
    Belle suite de semaine, Quichottine
    Amitiés

    • Le blanc ne va pas à tout le monde… malgré ce qu’on en dit.

      Merci, Corine, pour ce partage.

      Belle suite de semaine à toi aussi.

      Amitiés.

  10. patdelapointe

    moi j’ai rien à dire, mais ça sent le mariage….

  11. Holàlàlà je t’admire! Tu es si adroite dans tant de domaines!
    Bises Quichottine

    • Je suis trop perfectionniste parfois… mais il y a des moments où le moindre détail compte.

      Merci, Kri.

      Passe une douce soirée. Bises.

  12. et tu dis que tu n’es pas couturière?????

    • Je ne le suis pas… tout cela me prend un temps fou… Une couturière rirait de me voir tant hésiter avant le moindre coup de ciseaux…

  13. Katara:44:

    Dis-donc coudre du tissu pour toi c’est comme enfiler les mots hein ? bisous ma belle je peux quand même communiquer ça me fait du bien (smile)