Où seront un jour nos livres ?

 

En visitant le château de la Roche-Guyon, celui qui abrita en son temps le rédacteur des Maximes, Monsieur de La Rochefoucauld lui-même, je suis restée interloquée…

 

 

101111_Bibliotheque-factice.jpg

 

 

La bibliothèque était immense, accueillante… mais factice.

Aucun livre sur les étagères. Les volumes disparus y avaient été remplacés par des fantômes blancs.

 

… Pas de livres ?

 

Si pourtant… les rescapés d’un « pillage ». (Le mot est trop fort… il ne s’agissait qu’une bien trop légale – hélas ! – vente aux enchères.)

 

 

101111_Livre1.jpg 101111_Livre2.jpg

 

 

Où seront nos livres demain ? Faudra-t-il la passion, l’acharnement de quelques-uns, leur générosité, pour qu’ils reviennent, intacts, ou presque, sur les rayons des bibliothèques, afin de nous y faire rêver à d’autres temps, d’autres lieux, à ces grands personnages qui autrefois rêvaient aussi ?

 

 

101111_Livre3.jpg

« Monsieur Julien LACAZE a fait donation en septembre 2007 à l’Etablissement Public de Coopération Culturelle du Château de la Roche Guyon de cinq ouvrages en huit volumes provenant de la bibliothèque du château dispersés dans une vente aux enchères par la société Sothebys en décembre 1987. »

 

 

Qu’il en soit remercié ici, comme là.

 

120 réponses à “Où seront un jour nos livres ?

  1. que triste!!! yo ya lo he pensado…mis libros iran a un centro de documentacion libertario que esta instalado en una antigua dependencia del ayuntamiento de burdeos en los tiempos de Montaigne…ahora es un aténeo libertario

    besos

    tilk

  2. C’est la grande question,comme les écrits restent on a intérêt à les conserver.

    • Je pense que c’est important… On ne sait pas combien de temps dureront les supports informatiques, et surtout, si nous aurons toujours de quoi les lire.

       

      Il faut conserver les livres, j’en suis certaine.

  3. Bonjour Quichottine ne vaut il pas mieux pour un livre qu’il soit LU que regardé dans une bibliothèque-musée? à la maison je me réjouis quand des volumes disparaissent, c’est les gens qui fouinnent dans mes rayons lisent.

    Je reconnais que la photo de la « bibliothèque fantôme « a des cotés inquiétant mais elle a aussi des allures « d’installation » comme un oeuvre d’art moderne un emballage à la Christo.

    Bonne journée à toi

    • Tu vois, je ne suis pas sûre du tout que ceux qui ont acheté ces livres les lisent…

      Je sais bien que les livres qui sont dans ces bibliothèques musées ne sont pas accessibles à tout le monde, certains sont vraiment trop anciens pour des manipulations qui pourraient leur être néfastes.

      Mais je sais que ces livres sont accessibles aux chercheurs, à ceux qui en font la demande. Ils retrouvent alors une nouvelle vie.

       

      Dans le château de Montbrun, la bibliothèque comporte peu de livres anciens, mais elle est loin d’être vide. Son propriétaire y a placé tous les livres qu’il a lus… et je t’assure que cela en fait beaucoup.

       

      Ici, il suffirait de remplir la bibliothèque des livres massacrés, pilonnés par les éditeurs, les « retours » des libraires, pour qu’elle prenne vie de nouveau…

      La bibliothèque en tant qu’oeuvre d’art moderne… C’est un point de vue. Mais cela m’a choquée.

      Je n’ai pas pu m’empêcher d’en parler.

       

      Pour ce qui est des livres qui disparaissent, c’est vrai… j’en ai aussi chez moi, mais ce n’est pas grave. Le principal, c’est que je puisse les racheter lorsque j’y tiens.

       

      Passe une belle soirée, Pierre.

  4. J’avais été choquée aussi en le visitant mais j’ignorais cette histoire….J’ai suivi le lien. Il faudrait protéger aussi les livres. Un petit coucou en revenant de vacances. Merci pour être venu me visiter en mon absence. Un nouveau poème sur quai des rimes (http://www.quaidesrimes.over-blog.com) Bises Quichottine.

    • Merci… Je suis contente de savoir que tu as éprouvé quelque chose de similaire… J’effacerai peut-être aussi cette bibliothèque vide de mon esprit pour ne voir que la beauté des vieilles pierres du cabinet de curiosités du château.

       

      Sait-on jamais ?

      Merci pour ce passage chez moi dès ton retour.

  5. Quelle trace laisserons-nous? Que restera-t-il de nous ? et de nos livres?

    Mais c’est vrai, la vente aux enchères permet  que ces livres seront peut-être encore lus par quelques-uns alors que s’il étaient restés là, ils n’auraient été que décoratifs…Bonne journée Quichottine !

    • Je ne crois pas qu’il n’auraient été que décoratifs. Les chercheurs ont accès à ces merveilles, pourvu que leur propriétaires les y autorisent.

       

      Bonne soirée, Gazou. Merci.

  6. C’est sur cela fait mal au coeur de voir les ouvrages d’une bibliothèque éclatés entre plusieurs acheteurs lors de ventes aux enchères… Bon week-end Quichottine.

    • Je pense que certaines ne devraient pas être démantelées. Elles ne sont pas « que » des livres, mais l’âme de ceux qui sont passés.

       

      Bonne soirée. Bruno.

  7. Bonjour, mon livre sur Gabin devrait sortir ce mois-ci aux Editions Autres Temps. Pascal

  8. Oui et ça me fait bien peur, moi qui aime tellement lire…

    Bon week-end Quichottine, bisous, Flo

  9. C’est de plus en plus terribles, hier j’ai vu dans le journal qu’il y avait une vente au enchères de certains objets de De Gaulle. Bientôt ils vendront les slips des « grands hommes » et les « petites culottes » de ces dames…..

     

     

    Pas les miens, fais moi confiance….rires. Bises de nous deux et belle journée.

    • C’est la mode « people »… que veux-tu ! (soupir)

      Personnellement, je n’aimerais pas non plus que l’on mette aux enchères ainsi des objets de mon intimité.

      Passe une belle soirée, Patriarch. Bises affectueuses à vous deux.

  10. Elles sont horribles ces  images Lire ne me procure pas autant de plaisir si je ne peux pas palper, toucher et sentir. Choix du papier, de l’illustration de couverture, de la police des caractères, tout cela se mêle aux sensations pour venir s’incruster en moi…Un livre est un bien plus précieux que l’on ne le suppose parfois…belle journée à toi, bisous

    • Je pensais bien que tu aurais cette réaction.

      Un livre est un objet qui, pour moi, s’apparente aux objets d’art. Ils sont un tout dont il faut prendre soin.

       

      Passe une belle soirée, Solyzaan. Bisous.

  11. Quelle tristesse que cette bibliothèque factice… Quand j’ai lu le début de ton article, m’est revenue en mémoire une autre bibliothèque, une vraie celle-là. Elle se trouve dans le palais de Mafra au Portugal. Lorsque nous sommes entrés dans la salle où sont rangés tous les livres, j’ai été envahie par une émotion que j’ai eu beaucoup de mal à contenir. Je ne sais pas pourquoi, mais il y avait dans ces lieux une ambiance magique et quasi-religieuse… Les photos étaient interdites à l’intérieur de la bibliothèque mais tu peux voir le palais à cette adresse :

    http://manou.my.tripper-tips.com/photo/mafra-11071.html#photo

    (Mes photos ne sont pas belles car j’ai eu un problème d’appareil photo à ce moment-là et elles sont toutes surexposées…)

    Si tu as l’occasion de faire un jour cette visite, n’hésite pas. Je suis sûre que ça te plaira.

    Bisous et bonne journée à toi Quichottine !

    • Merci pour ce lien et pour les photos que j’ai pu voir.

      Personnellement, j’ai visité d’autres bibliothèques qui avaient gardé leurs pensionnaires… et ce que j’y ai éprouvé est irremplaçable.

       

      Merci d’avoir partagé ton émotion avec moi.

      Bisous et bonne soirée à toi.

  12. il n’y aura plus de livre papier ..et c’est bien dommage… il vaut donc mieux garder précieusement nos livres anciens qui nous semblent vieillot aujourd’hui et qui deviendront la mémoire de notre temps …l’édition…la belle édition c’est quand même quelque chose ! j’ai la passion du papier comme celle des tissus..va savoir pourquoi !

    bisous

    • Papier et tissus sont importants… nous les touchons de la même manière et ils appellent les caresses, des yeux et de la main.

      Merci pour ce partage, Eglantine. Bises et bonne soirée.

  13. Mais il existe un cimetière des livres oubliés, je l’ai découvert dans « lombre du vent »

    • C’est vrai… et aussi, chez les vrais lecteurs, des tonnes de livres lus et de livres à lire qui attendent de nouveaux partages.

      Merci !

  14. une bibliotheque sans livres …que ca doit être triste , bon samedi quichottine

  15. Première fois que je vois ça : un mur de livres fantômes. Je trouve ça horrible et déprimant. Ca me fait penser à l’hôpital, une salle d’anesthésie, l’éther… Quand j’aurai déménagé et réinstallé ma bibliothèque je ferai des photos et un article. Les livres débordent de partout, certains (ceux que j’ai le plus aimés) ont des bouts depapier qui dépassent… Ma bibliothèque me semble gaie et vivante, contrairement à celle-ci ! Bisous

    • J’ai hâte de voir ta bibliothèque, Brigitte.

       

      Une bibliothèque vivante dont les livres savent qu’ils peuvent à tout moment être repris, pour un moment de lecture nouvelle, j’aime !

      Bises et bonne soirée.

  16. J’ai oublié de te dire ceci : j’ai quelques livres anciens à la couverture en cuir, avec des apges presqu’aussi fines que du papier à cigarettes. Les pages ont parfois des tâches de rouille et ont une légère odeur de moisi mais je les adore !

    • Le monsieur qui tenait la « caverne aux livres » à Auvers-sur-Oise, m’avait dit que lorsque les livres avaient une odeur de moisi, il fallait les « aérer » et les faire séjourner un peu ouverts au soleil. Mais j’avoue n’avoir pas essayé.

       

      J’ai une affection toute particulière pour eux aussi.

       

  17. Pas de livres…et pas de bibliothécaire aussi chaleureuse que toi…quelle horreur !

    Baisers

  18. Bonjour Quichottine

    tu fais de très jolies photos et ce billet est bien séduisant pour la communauté des week-ends du petit patrimoine ..j’aime beaucoup..merci du partage

    bonne soirée

    • Merci à toi, Talant.

      Je n’ai pas encore pris le temps d’y faire des visites, mais j’ai trouvé que c’était une bonne idée de communauté.

       

      Bonne soirée.

  19. Immense!!!

    bonne soirée

    bises

  20.  aussi horrible que fahrenheit 451

  21. patricia11

    Les écrits sont un précieux héritage. Certains feignent de l’ignorer où s’en moquent et pourtant sans eux, le Monde ne serait pas ce qu’il est.

  22. Drôle de bibliothèque! Il n’y manque qu’une bibliothécaire fantôme avec son drap blanc!

    Ton article me fait penser à un livre qui fait partie de la sélection des incorruptibles: « La guerre des livres » où tous les livres de la galaxie sont collectés dans une immense bibliothèque afin de conserver ce patrimoine.

    Je constate au passage que mes élèves ont toujours beaucoup de plaisir à découvrir un livre, ils aiment le regarder, le toucher, le lire (là, ça dépend de leur niveau de lecture). Souvent, ils le laissent toute la journée sur leur bureau comme un trophée.

    Nous autres maîtresses et bibliothécaires sommes là pour entretenir ce goût pour le livre qui à mon avis, n’est pas prêt de disparaître.

    Bon dimanche.  

     

    • Je suis heureuse que tu continues à faire passer l’amour des livres et de la lecture…

      Merci, Val’r, pour ce partage.

       

      Je te souhaite un bon dimanche, malgré le vent et la pluie.

  23. Tu vois, j’existe encore ! Mais j’ai à peine le temps de lire « sur papier », alors le blog passe un peu à la trappe… Je suis une inconditionnelle des livres, et j’ai de la vénération pour les vieux livres reliés de cuir, patinés par le temps, éraflés ou cornés par l’usage. Dans mes recherches généalogiques, j’aime feuilleter les vieux registres dans les petites mairies, quand c’est encore possible, et j’ai été très émue le jour où, aux Archives départementales, on m’a permis, très exceptionnellement, de consulter un exemplaire du début du 17ème siècle. Et je me souviens avoir touché (ciel !) des manuscrits de Barbey d’Aurevilly il y a de celà bien longtemps, lorsque j’étais adolescente, dans la bibliothèque du château de Saint Sauveur le Vicomte… Et chez moi, dans des livres qui ont vécu, j’ai retrouvé des traces manuscrites à l’encre violette, de mes arrière-grands parents. Non, décidément, je ne pourrai jamais jeter un livre !

    • Tu es la preuve qeu l’on peut consulter aussi ces livres que l’on croit destinés à des vitrines mouroirs…

       

      Les livres nous passionnent… est-ce pour cela que nous nous comprenons si bien ?

       

      Passe une belle soirée, Galet. Merci pour ce partage.

  24. Les livres devraient rester dans le domaine public;l’état devrait prévoir un budget pour les racheter  lorsque des héritiers le vendent ,ou inciter les gens à en faire don aux bibiothèques publiques .

    Bisous

     

    • Ce serait une bonne idée… mais je pense qu’il y aurait des grincheux pour dire que c’est de l’argent gaspillé…

       

      Enfin, j’espère qu’un jour ce problème trouvera sa solution.

      Bisous, Fanfan. Passe une belle soirée.

  25. y aura t-il de quoi les protéger de l’extinction ?? j’ai vu un repartage un jour sur la destruction des invendus, que d’idées mises au rebut , l’ère de l’électronique est arrivée l’ebook protège un peu les forêts, mais les chefs d’oeuvres anciens  reliés de cuir c’est un trésor qui s’arrache à prix d’or, la cupidité dénude ainsi les nids où ils étaient lovés en famille! 

    • Je ne sais plus que penser.

      J’ai horreur des bibliothèques vides… J’ai du mal à penser qu’on ne pourra bientôt plus les prendre et les ouvrir pour le plaisir de tous nos sens.

       

      Merci pour tes mots… Douce soirée à toi.

  26. il est dit et écrit que le livre papier n’existera plus d’ici à 30 ans et que le support numérique le remplacera…quelle tristesse même si je trouve que l’informatique est un merveilleux outil…le livre papier me parait incontournable et je lèguerai mes livres le moment venu à des amoureux des livres…de ma famille ou d’ailleurs peu importe….q’une seconde vie leur soit offerte…amitiés salines

    • J’espère que les mots auront toujours d’autres supports… Mais je vis en Utopie.

       

      Je ne sais où iront mes livres. En attendant, je les amasse et je les garde précieusement comme des trésors dans lesquels je puise de quoi continuer à rêver.

      Amicalement à toi.

  27. Justement montrant des photos de la Grande Bibliothèque, Parisianne a cité celle ci, je comprends que des livres factices ça choque un peu…

    Je penses aussi qu’il y a beaucoup d’ouvrages qui sont offerts à nos envies aujourd’hui…
    Muchos besos Quichott 

    • J’ai été très choquée… mais je commence à relativiser.

       

      … tant que ceux qui le veulent peuvent continuer à lire…

      Muchos besos Marine.

  28. J’ai vu pire que ces fantômes blancs. Dans la maison de Jules Verne à Amiens, la bibliothèque est en trompe-l’oeil et mal faite de sucroît (oui, je continue de mettre les accents circonflexes) puisqu’on y trouve des auteurs tels que Giraudoux !

    J’ai l’impression que dans les familles où il y a des revers de fortune, la bibliothèque est le premier bien à être vendu.

    • Incroyable !

      Il y en a qui ne pensent à rien…

       

      Tu as raison, je pense. C’est un patrimoine relativement facile à écouler.

  29. Mais à quoi sert une bibliothèque s’il n’y a pas de livres ? Grande lectrice, je reconnais que je lis moins depuis que je vais sur Internet. Mais je ne pense pas que je remplacerais mes livres ( qui sont une partie de moi ) par un support numérique. En tous cas, bel article. Merci.

  30. Je me suis déjà posée la question de savoir ce que deviendront les livre que j’ai en ma possession… Ce que deviendront aussi ces mots posés sur le vif ou au fur et à mesure…

    Le goût des mots, et plus encore de la lecture et même de l’écriture, semble se perdre au fil des ans ; dommage…

    Heureusement qu’il y ait des personnes comme Quichottine pour les, ces livres et auteurs, faire vivre si ce n’est revivre… En parler, que ce soit par l’écrit ou de vive voix, n’est déjà pas si mal. Oui, il est vrai que tu pourrais me dire qu’il faut encore des personnes pour lire et écouter mais il semblerait qu’il y en ait de ces personnes attentifs et curieuses… Pas en nombre majoritaire mais l’on sait qu’une minorité, comme une simple allumette, suffit pour allumer et rallumer la flamme si cette même est sur le point de s’éteindre.

    Une pensée pour toi ce jour en lisant le journal : Parodie, datant de 1983, de Don Quichottine signé par Benito Jacovitti, un auteur de BDs réputé en Italie -d’après ce que nous en avons lu et compris-.

    Aussi, je pense qu’il te sera, d’ici peu, possible de nous, eux et nous [moi], inviter à la ronde qui sera tienne…

    Bonne soirée. Douce nuit. Et, à bientôt Quichottine.

     

     

    • Ces mots du virtuel disparaîtront sans doute un jour.

      Merci pour l’annonce que tu me fais d’une autre parodie…

      Je sais que grâce à vous j’avance dans la connaissance de la vie littéraire et artistique de mon héros.

      Bonne journée à toi, AneverBeen.

  31. Où seront nos livres, souvent il faut le tour de la famille, des amis et ensuite

    ils sont dans une armoire.

    Tu sais je regarde le feuilleton plus belle la vie, rhooo tu  vas me dire Corinne tu débloque pourquoi me parler de ce feuilleton ???? et bien l’autre jour, j’avais trouvé cela sympa, après avoir lu un livre, tu le dépose dans un lieu public peu importe où, il y avait un site internet, et les personnes trouvant le livre mettait leur nom et aller redéposer le livre dans un autre endroit, ainsi quelqu’un d’autre le trouveras et le lira et ainsi de suite.

    Le site internet permettait de suivre ton livre,

    Je te souhaite une belle journée

    Bisous

    • Ben non, je ne dis rien… je trouve que chacun a le droit de regarder ce qui lui plaît et si je ne le regarde pas, c’est que je n’ai jamais réussi, de toute ma vie, à voir la fin d’un feuilleton.

       

      « Le livre voyageur » est une bonne idée… que j’applaudis à deux mains.

      Belle journée à toi aussi, Corinne. Je t’embrasse fort.

  32. Elle est impressionnante cette bibliothèque fantôme ! Ses boiseries sont revenues…  En tous les domaines la vie est lutte, nous ne sommes que poussière et nos livres sont comme nous. Combien de manuscrits qualifiés d’hérétiques ont-ils été brûlés ? Que de pensées interdites !

  33. Coucou Quichottine

    J’ai des livres partout à la maison !

    Qui les récupérera ??? Mes enfants sans doute…

    Je vais bientôt participer aux écritures de la petite fabrique

    Voir chez mon amie Babeth la rêveuse

    Bises félines du mardi soir

    Béa kimcat

    • J’en ai aussi beaucoup, et certains sont déjà partis chez mes enfants…

      Je sais qu’aucun ne sera jeté.

       

      Merci pour ce que tu feras, Béa. Bises à toi.

  34. L’exil des livres me peine, comme je ressens une grande tristesse à savoir que ces livres qui ont vécu si longtemps ensemble ont été séparés … Une famille dispersée,  sans espoir de réunion, de  » reconstitution  » …

    Les livres ne pourront plus « se serrer » entre eux, et ça me serre le coeur.

     

    Que deviendront les miens ? Aujourd’hui, je dirais que, connaissant ma fille, elle les conserverait. Mais, plus tard …….

     

    Bises du soir, Quichottine.

    • Plus tard… il ne faut pas forcément y penser.

      C’est vrai que ces livres manquants m’ont fait grande impression, un vrai coup au cœur… Les bibliothèques vides me peinent, c’est un morceau de nous qui disparaît ainsi.

       

      Merci pour ce partage, Midolu. Bises du soir à toi aussi.

  35. Calliope.

    Une maison et qui plus est une bibliothèque sans livre,quelle tristesse!Il y a des ondes qui se dégagent des livres anciens;des feuillets tournés et palpés par des mains impatientes,respectueuses…assoifées.

  36. Cette réponse m’avait échappée.

    Je ne connais hélas pas encore aussi bien que cela l’auteur qui a su imaginer un héro qu’apprécie tant Quichottine mais j’espère pouvoir lui donner une place prochainement sur mon étagère 🙂 Bien que je sais que cela ne pourra se faire de suite…

    J’ai aussi oublié de faire savoir que parmi les auteurs que Quichottine avait cité en réponse au tag, certains ne m’étaient pas inconnus alors que d’autres se faisaient totalement étrangers.

    Je ne pense pas pouvoir rencontrer ces derniers mais Miguel De Cervantes est celui que je mettrai dans la liste des « rencontres littéraires à songer » 😉

    De nouveau, une bonne journée en ce tout dernier jour de semaine, Quichottine..

     

     

    • Merci pour cet autre partage, AneverBeen.

       

      J’ignore si Cervantès te plaira, mais qui sait ?

      En tout cas, je suis contente de savoir que tu te prêteras sans doute à mon tag un de ces jours.

       

      Douce soirée à toi.

  37. mais qu’est-ce que ça m’énerve… mais alors d’une force!!

  38. salut

    les livres on les stockes dans de soi-disant grandes bibliothèques mais c’est pas évident d’aller les voir surtout si on habite loin

    bonne soirée

    • Je suis d’accord… et, lorsqu’on vit tout au bout du monde, c’est encore pire.

       

      Heureusement que certains livres voyagent…

       

      Bonne journée à toi.

  39. Vente aux enchères, dispersion, diaspora cela me rappelle de mauvais souvenirs cet éparpillement à tout vent d’objets aussi précieux que des Écrits. Coupés de leurs attaches, ces livres de Monsieur de La Rochefoucauld ne vivront plus là ou ils sont nés. Heureusement que ce citoyen philanthrope éclairé en a sauvé quelques uns.Quant aux étagères vides, il aurait peut-être été louable, afin d’éviter ce crève-coeur au visiteur, de la meubler de reliures factices, comme l’aurait fait un riche Texan pour parer son salon….. Une idée de mauvais goût, coupez !!…Heureusement qu’avec internet la bibliothèque virtuelle est à l’abri de la voracité des collectionneurs….Rien à craindre pour la Quichottineraie illustrée !

    • Je ne sais s’il n’y a rien à craindre… Mais bon, il faut espérer et je vis dans un pays bien proche du royaume d’Utopie quand je suis en Quichottinie.

       

      Les livres sont la première chose que l’on détruit quand on veut asservir un pays ou une communauté.

       

      Merci, Georges. Je suis navrée d’avoir remué de mauvais souvenirs.

  40. J’espère qu’il y aura toujours des collectionneurs, des amateurs et des bibliophiles  qui accueilleront les livres. je le crois.

    D’autant que la mémoire informatique,elle, est vouée à l’ épéhèmère car les technologies d’aujourd’hui ne seront pas celles de demain et la mémoire de nos  ordinateur d’ aujourd’hui deviendra obsolète.

    • Pas que la mémoire, Hélas !

      J’ai chez moi des disquettes informatiques… et plus aucun moyen de les lire. 🙂

       

      J’espère comme toi, de tout coeur, que les livres non virtuels resteront.

  41. Je n’ai pas fait attention à la date de publication de cet article. Je suis comme toi, la première fois que j’ai vu cette fausse bibliothèque, cela ma fait un drôle d’effet … Mais combien d’autres livres anciens ont été négligés par des descendants ou des acquéreurs de lieux qui n’y ont pas prêté attention ?
    Lundi s’avance. Bises et belle semaine 

    • Je suppose qu’il y en a beaucoup…

      J’ai hélas connu quelqu’un de très proche qui ne sachant pas leur valeur et voulant s’en débarrasser a tout mis à la décharge…

       

      Je n’arrive toujours pas à lui pardonner ces livres disparus…

       

      Douce soirée à toi, Jeanne… Il fait un temps magnifique !

  42. patricia11

    Les écrits sont un précieux héritage. Certains feignent de l’ignorer où s’en moquent et pourtant sans eux, le Monde ne serait pas ce qu’il est.

  43. L’exil des livres me peine, comme je ressens une grande tristesse à savoir que ces livres qui ont vécu si longtemps ensemble ont été séparés … Une famille dispersée,  sans espoir de réunion, de  » reconstitution  » …

    Les livres ne pourront plus « se serrer » entre eux, et ça me serre le coeur.

     

    Que deviendront les miens ? Aujourd’hui, je dirais que, connaissant ma fille, elle les conserverait. Mais, plus tard …….

     

    Bises du soir, Quichottine.

  44. Calliope.

    Une maison et qui plus est une bibliothèque sans livre,quelle tristesse!Il y a des ondes qui se dégagent des livres anciens;des feuillets tournés et palpés par des mains impatientes,respectueuses…assoifées.

  45. belgique-chine

    bonjour quichottine, c’est un peu triste,  l’informatique remplace le livre.

    les anglais sont beaucoup plus conservateur

    oui tu veras surement cela aujourd’hui, l’ouverture des jeux avais 7h d’avance sur l’heure de la France.

    bonne journée je t’envoie du soleil des tropiques et +24

    • Je ne suis pas contre l’informatique, loin de là… (Merci pour ce message chaleureux, ça fait du bien.)

       

      Ce que je déplore, ce sont les rayons vides…

      Passe une belle journée.

  46. Oo° Kri °oO

    merci Quichottine pour cette superbe première participation

    Vois tu je n’avais pas pensé aux livres en tant que petit Patrimoine à sauvegarder mais ils en sont!

    Que deviendront ils avec toutes ces technologies nouvelles?

    Très beau billet!

    • Je pense qu’ils continueront d’exister… d’une manière ou d’une autre. Enfin, je l’espère… de tout coeur.

       

      Merci, Kri.

  47. je viens de terminer un roman historique qui m’a tenue en haleine de bout en bout et qui raconte l’histoire de la hagaddah de Sarajevo de Geraldine Brooks , un livre juif destiné à raconter l’exode aux enfants. Ce livre a disparu plusieurs fois et a été sauvé à deux reprises par des muslmans. je suis sûre qu’il plairait à une bibliothécaire comme toi si tu ne l’as pas déjà lu

    bises

  48. Il y a de quoi être interloqué… des livres factices dans une blibiothèque…!!!!! Mais les livres ont une vie. Dernièrement, j’ai fouinné dans les affaires de ma maman et j’ai exhumé un prix reçu par mon père quand il était à l’école primaire. Je vais certainement le mettre en ligne  prochainement. Mais c’est une relique, scotchée de tous bords, tellement il a été lu et manipulé par des main d’enfants. Pas sûr même de pouvoir reconstituer la première page….!!!!! Internet c’est bien beau, les films inspirés de romans également, quoique toujours déçue par rapport au bouquin qui permet de laisser son imagination travailler au fil de l’histoire. Bises ma Quichottine. Bon samedi

    • J’ai été désolée de la trouver ainsi… mais je me dis que finalement, au moins, ils ne mentent pas. Il y a tant de bibliothèques qui ne sont constituées que de dos de livres, sans rien derrière !

       

      Prends bien soin de ta relique, Zaza. Les livres sont importants, et, tant qu’on peut les sauver, il le faut.

       

      Il m’est arrivé d’être déçue par l’adaptation cinématographique d’un livre, mais pas toujours. Certaines sont vraiment très bien faites et lorsque je n’avais pas lu le livre m’ont incitée à le faire.

       

      Bises à toi aussi, Zaza. Passe une douce soirée.

  49. Ouïe ouïe, ma Quichottine…

    J’ai été choquée aussi par cette bibliothèque factice… A tel point que, ayant visité le château de la Roche-Guyon l’année dernière, j’avais oublié totalement cette horreur!

    … Les livres…

    A la maison, il y en a partout. Les plus anciens, qui me viennent de ma Grand-Mère paternelle, étaient conçus pour durer… Les reliures en cuir, cette odeur… Beaucoup d’entre eux ont gardé la marque des passages des membres de ma famille: à l’époque, t’en souviens-tu, on séparait les pages avec un coupe-papier, conservé par Papa. Et rien qu’au choix des livres, je savais qui les avaient lus…

    Certains, d’un dogmatisme à frémir, sont entièrement dédiés aux tâches ménagères de la parfaite maîtresse de maison…

    Le gros problème, c’est que malheureusement, les livres sont à présent édités avec un papier qui tombera en poussière d’ici une 50aine d’anées… Je m’étais documentée là-dessus.

    Alors, je prête, je biffe, j’annote… Une fois pas ans, j’essaye de les reclasser… Pour quelques jours!

    Et moi qui ai une mémoire de poisson rouge, je les reconnais tous à leur tranche, sans avoir esoin de lire les titres: les avoir eu en mains laisse une trace indélébile, même les plus mauvais!

    Mais tu dois avoir tant d’anecdotes sur eux…

    Je t’embrase bien fort!

    <-(C’était juste ça… J’étais si fière de l’avoir retrouvé! sniff… (Gros bisous!)

    • J’imagine très bien, Hélène, cette maison avec des livres partout… C’est un peu pareil chez moi.

      Ici, normalement, tous ceux que j’ai gardés ont une histoire. Je me suis séparée de quelques-uns, qui me plaisaient moins, uniquement pour qu’ils ne meurent pas.

       

      Un livre doit être lu…

      Dans cinquante ans, j’espère n’être plus là… mais j’espère aussi que les livres et manuscrits anciens qui étaient faits avec amour et pour durer, perdureront encore.

      Merci pour tout, Hélène. Passe une douce soirée. Je t’embrasse bien fort.

       

  50. J’espère que oui qu’il y aura des personnes passionnées pour faire  , ou entretenir nos bibliothèques , elles font aussi partie de notre partrimoine ..

    bises Quichottine

    • Merci pour ce soutien, Canelle. Plus nous seront nombreux à le croire et l’espérer, plus les livres ont de chance de subsister.

       

      Bises, Canelle. Passe une belle soirée.

  51. Séverine

    Je serais curieuse de savoir pourquoi tous ces livres ont été vendus… Pour payer une partie des frais liés à l’entretien ou à la restauration du château ? Par simple volonté de profit, de spéculation ? (ce qui serait moins louable…)
    Quoi qu’il en soit, cette mise en scène avec les livres « blancs » est affreuse, je comprends qu’elle t’ait choquée, comme la disparition en elle-même des ouvrages, d’ailleurs, qui sont remis au rang de « choses sans âme »… 🙁
    Gros bisous, Quichottine, et bon week-end

    • Ils ne le disent pas. Quelle qu’en soit la raison, je pense qu’il aurait fallu habiller autrement la bibliothèque, quitte à y mettre des livres de moindre valeur.

      Ce n’est pas que j’aie trouvé ça laid, c’est que j’ai été abasourdie de voir que cette bibliothèque qui avait abrité tant d’ouvrages avait perdu son âme.

       

      (Il faut dire que j’adore regarder les titres des livres conservés dans les bibliothèques des châteaux… comme s’ils m’apportaient un peu de la présence de ceux qui y ont vécu.)

       

      Le cabinet de curiosités du château a encore toutes ses pierres… Est-il plus facile de conserver des pierres et des animaux empaillés que des livres ? Je le suppose.

       

      Gros bisous et bon week-end à toi aussi.

  52. Bonne question, QUichottine, où seront-ils?

    A Alexandrie, la bibliothèque brûlée, ce fut le désastre total.

    Et peut-être d’autres autodafés exécuteront ces ouvrages.

    Mais je vais ajouter que quelques-uns, et ils sont plus nombreux qu’on ne le croit, arrivent toujours à sauver les plus précieux.

    Suis-je optimiste, à l’heure où le livre devient presque obsolète aux nouvelles générations?

     

    • Je ne sais pas si tu es optimiste… j’ignore si le livre devient obsolète. Il faut peut-être relativiser.

      Ce que je sais, c’est que j’aimerais que ce qui a été le support de tant de créations diverses depuis des siècles, ne soit pas éparpillé ainsi.

      Tous les livres de cette bibliothèque étaient estampillés. Les responsables actuels essaient de la reconstituer sous forme de bibliothèque virtuelle en publiant la liste des livres retrouvés, même lorsque leurs propriétaires ne veulent pas s’en séparer. C’est déjà un pas vers le retour d’une « âme » dans ces lieux morts.

      Merci d’être là, Polly.

  53. thaliesen

    Il manque tout de même, dans cette bibliothèque sans vie, et en l’absence de toute pensée écrite, l’élément primordial: ce n’est plus une bibliothèque, ce n’est plus qu’une salle qui ressemble à une bibliothèque. Bon week-end!

    • Je suis d’accord avec toi.

      Aussi ai-je été heureuse de trouver cette vitrine, seul vestige de sa grandeur passée…

      Bonne soirée à toi. Merci.

  54. patdelapointe

    oui, je comprends que ce soit choquant, mais : quand il y a des droits de successions énormes à payer pour conserver un bien qui vient de ta famille et que tu n’as pas d’argent pour payer ces droits ou tu vends le bien, ou tu vends tout ce qu’il y a à vendre pour payer ces droits et conserver ce bien…merci l’état qui dilapide nos patrimoine ou qui nous met dans de tel situation par exemple avec l’impot dit i s f qui n’impose pas les profits de l’argent met qui impose le patrimoine quelqu’en soit tes ressources financières….etc, etc….

    • Tant dans cet « etc »… Tu as tout à fait raison.

      Il devrait y avoir des procédures pour éviter de disperser notre patrimoine.

      L’État est une cigale… et c’est dommage.

  55. j’aime tant l’odeur des vieux bouquins. Ceux dont les pages sont jaunis et que beaucoup pense démodés alors qu’ils possède le graal, de l’éternel jeunesse..

    Bon dimanche Quichottine

    Je t’embrasse avec amitié

    • Les livres, anciens ou modernes, me plaisent, mais les anciens ont le charme des vieux amis que l’on reçoit toujours avec émotion.

      Bon dimanche à toi aussi, Nettoue.

  56. Il y aura à mon avis toujours des livres papier d’ailleurs on continue à en restaurer , d’anciens écrits et les plus précieux sont dans des armoires de véritables chambres fortes 😉 mais j’aime aussi le faîte de les scanner et les numériser , les supports sont plus robustes et l’information va plus vite avec la toile et des perosnnes qui n’ont pas d’entrée dans des maisons d’éditions peuvent faire découvrir leurs récits 🙂

    Bonne soirée Bisous Quichottine Bisous

    • Je suis d’accord avec ce que tu dis.

      Ce ne sont pas les nouvelles technologies qui me gênent, ni les éditeurs à la demande… ce qui m’a troublée c’est que l’on montre une bibliothèque – non pas vide, parce que j’en avais déjà vues ailleurs, sans aucun livre – mais emplie de fantômes. Comme si tout un pan de notre culture ne devait plus jamais exister.

       

      Bonne soirée à toi aussi, Urban. Bisous.

  57. bonjour Quichottine

    me voici de retour au bercail et contente de retrouver ma Bretagne même sous la pluie

    Tu as raison il faudra l’acharenement de certains pour faire revivre les livres mais je crois que les exemplaires papiers interesseront toujours, à voir ce qui trainent sur les sites de vente et dans les brocantes et bien à priori les acheteurs et les passionnés ne manquent pas

    Bises

  58. Le croisicais

    Très beau sujet…beau et triste ! en souhaitant que les livres ne deviennent jamais des pièces de musée ! Bon dimanche ! Stéphane

  59. KERFON LE CELTE

    Une fausse bibliothèque !!!

    Ce n’est pas un mal ainsi, tout est plus vite lu

    BISES

    KLC

    • Mais tu imagines ? Je ne pourrais pas y mettre « Panne des sens« … ce serait épouvantable !

       

      Bises, Kerfon. Bonne soirée.

  60. C’est très surprenant en effet … Mais il y a sûrement une raison à cette bibliothèque fantôme, non?… Quel est l’intérêt surtout de l’avoir conservée si elle est vide?

    J’avoue que je suis très perplexe…

     

    • Peut-être un souvenir, comme un mausolée… qui sait ?

      Ou un avertissement pour les générations à venir.

       

      Je ne sais pas.

  61. ♥ Trinity ♥

    Ce sont de véritables trésors que ces livres, témoins de temps passés, de personnages illustres ! Puis un livre c’est tellement agréable à toucher, j’irais jusqu’à dire à caresser !

    Gros bisous à toi !

    Trinity

    • Le livre est un objet passionnant… Il se mérite, je crois. Mais quand on le rencontre, il nous rend au centuple plaisir pour effort.

       

      Passe une belle journée; Trinity. Je t’embrasse fort.

  62. ♥ Trinity ♥

    Ce sont de véritables trésors que ces livres, témoins de temps passés, de personnages illustres ! Puis un livre c’est tellement agréable à toucher, j’irais jusqu’à dire à caresser !

    Gros bisous à toi !

    Trinity