Premier sonnet (Clément 17)

C’est, comme toujours, le moment où je vais faire une parenthèse…. Vous le pensez, du moins. Il faut bien prendre le temps d’imaginer la suite.

J’entends déjà Isabelle et Fanfan se rebeller
et Patriarch ruer dans les brancards !

Mais non, aujourd’hui, les curieux l’auront tout de suite… !
Pour les autres, ce sera demain.

Un troubadour, un trouvère, ou même un ménestrel des temps passés ou présent, cela doit pouvoir s’exprimer autrement qu’un simple manant. Clément, comme les autres, s’y entraîna au début de son voyage.

Voici ce qu’il envoya à la « dame de ses pensées », dès qu’il le put.

En ce temps-là le Roy allait, en Italie,
Guerroyer gentiment avec ses chevaliers.
De bataille en bataille il s’en allait plier
Les ennemis lointains. Ce n’était pas folie !

Ses gens d’arme avaient raflé dans les campagnes
Ce qu’ils pouvaient de mets divers et variés
Petits cochons de laits, volailles et champagne
Parce qu’il leur faut bien boire après avoir dîné !

L’ost était peu fourni, les paysans rétifs
Dans ce cas le remède est de prendre au marché
Le damoiseau surpris, le vagabond furtif !

C’est ainsi que je fus emporté par mon Roy
Avecque ses soudards vraiment mal embouchés
Vers l’Italie, Ma Mie, malgré mon désarroi !
 

Un sonnet ? C’est exact. Pas tout à fait parfait, mais il faut le lui pardonner, ce n’était qu’un petit troubadour débutant.
Il méritait notre indulgence.

Je lui aurais peut-être tressé une couronne de laurier, moi…

Vous non ?

Revenir au Sommaire
Lire la suite

66 réponses à “Premier sonnet (Clément 17)

  1. Et moi qui le le suis pas je l’aurais fait compagnon de joie !! (attention ! pas confondre avec les filles de joie, quoique………

    Ciao et reste à l’ombre !! :**

    • Compagnon de joie… Je crois que ça lui aurait plu.

      Merci, Patriarch, c’est tout gentil.
      Il ne faisait pas si beau, aujourd’hui. J’espère que la fin de semaine sera plus clémente.

  2. C’est sûr, pour un débutant, c’est tout à fait probant et prometteur.
    Une couronne de laurier, et quelques branches d’olivier aussi …
    A bientôt, Troubadour !
    Bises affectueuses, Quichottine.

    • Merci… J’espère qu’il arrivera à « être » avant que les petits cochons ne l’aient mangé…

      Passe une belle soirée, Midolu. Bises affectueuses pour toi aussi.

  3. IL se débrouille pas mal ce jeune troubadour, sa belle devait être émue.

    • Je le suppose… Mais elle l’a reçu bien plus tard. À l’époque, rien n’allait aussi vite qu’un courriel aujoud’hui.

      Merci, Solange.

  4. il l’aurait sans conteste mérité cette couronne ….

  5. Une couronne aussi pour toi. Bon samedi

  6. Nous avons eu de l’assez beau temps, et il est annoncé de 31-32 pour les jours à venir.

    J’ai encore eu un oeil qui m’a titillé cette nuit.  Bises et bon samedi.

  7. un sonet très gentil les soudards de l’époque l’étais beaucoup moins
    qing et rene

  8. j’imagine bien ce gentil troubadour dans son habit d’époque (presque aussi simple que celui d’un lutin:-)
    écrivant ses vers pour raconter son désaroi…et ses espoirs..Il a une jolie plume et surement plein d’idées pour alimenter ses sonnets…

  9. oui pour le laurier !!! mais attention c’est toxiqueuuuuhhh (OK je sors)

  10. Bon samedi bises

  11. moi aussi, je lui aurais tressé une couronne de laurier, il faut toujours encourager les troubadours débutants

  12. le recueil est paru, Quichottine et je t’en remercie très fort

  13. Je vote sans retenue pour la délivrance de cette couronne de Lauriers à ce Troubadour qui bien que débutant est pourtant déjà fort doué.
    Bisous à toi et doux week end,
    Syl

  14. passage expressssssss belle journée à toi Quichottine !

  15. Tu vas crouler sous les lauriers…mais moi je tiens à toi ! donc pas de lauriers car toxique mais des félicitations

    Je t’embrasse

  16. De laurier, lavande et olivier… Oui une belle couronne aux senteurs de l’été.
    Notre troubadour est vraiment un écrivain…
    Et toi ma Quichottine, une vrai romantique…Merci.
    Bisous.
    Sophie

  17. Le pauvre, je comprends son désarroi, être ainsi arraché à son existence…

  18. Je lui pardonne volontier, d’autant que son sonnet est bien agréable a lire ^^

    Bonne journée quichottine

  19. Pour les lauriers? attendons un peu que le style s’affine et que la rime prenne plus de sûreté sur le pied.
     Mais non ce n’est pas un pied de  nez!

    • Rire !

      Je savais bien que tu serais un peu circonspect. Clément devra donc perfectionner son style et sa versification… je le savais !

      Bisous à toi !

  20. Notre troubadour a du talent, vraiment beaucoup.

  21. Bon weekend à toi et reposes toi bien. Bises

  22. débutant d’accord mais pas mal !!!

  23. que le guerre est jolie sous ta plume Quichottine et bravo pour ce sonnet, avec cette chaleur tu as bien du talent et du courage aussi!
    bises

  24. Oh que si!!
    Il écrit bien mieux que je ne pourrait le faire!
    Très joli ton laurier en fleurs

  25. misère… si Clément marche si vite, je n’arriverai pas à suivre…, je n’ai pas encore lu le 16….

  26. Cette mise en bouche m’a mise en appétit et me dire que si clément m’était conté, est un pur plaisir. Bise à la plume qui anime ce ptit bonhomme, chevalier au grand coeur.. 

  27. A l’époque c’était Mercure le messager des dieux qui distribuait le courrier , c’était aussi rapide que la Poste lol
    Bon samedi Quichottine
    Bisous

    • Non, là, tu es remonté un peu trop loin dans le temps.

      Mais merci. J’ai aimé imaginer Mercure aujourd’hui… C’est sûr qu’il irait plus vite que certains colis.

      Bon samedi à toi aussi, Urban. Bisous.

  28. KERFON LE CELTE

    En poésie, les formes fixes, y’a rien de plus chiant…

    Si j’en parle c’est que j’en cause…

    N’oubliez pas de venir sur mon blog pour me dire
     si vous auriez  sauvé (ou non)  de la noyade un certain Nicolas « S »…

    KLC

    • Moi, je serai arrivée en retard, parce que de toute façon, en ce moment, je ne peux pas faire autrement…

      Il se serait noyé, et, comme tu le dis si bien, je serais allée en prison pour non assistance à personnalité en danger…

      Bisous, Kerfon. Merci.

  29. je n’aurai qu’un mot à te dire : »bisous »

  30. sarah frane

    j’ai bien fait de venir te faire un coucou-bisou !

    je repars avec la couronne de lauriers,

    si, si, je te la vole, non je te l’emprunte !

    je t’embrasse fort, quichottine
    sarah

  31. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, je me suis encore fait avoir avec le lien suite.
    Sourire …
    Gros bisous et belle soirée,

    • Un sourire pour toi… maintenant, tu ne te ferais pas avoir, la suite est là !
      Gros bisous et belle soirée à toi aussi.

  32. Une belle couronne pour lui donner confiance….

  33. Alain-Julien BENITEZ

    Image and video hosting by TinyPic

    – Je serais là pour la suite ,….Bises