Où le sujet est la mère (Clément, 3)


François-le-Ciseleur avait dépêché ses gens en avant-garde.
Ils devaient lui installer un logis confortable dans la petite maison que Monseigneur avait mis à leur disposition, tout près de la cathédrale, dans la rue des Jardins.

François-le-Ciseleur était parti pour Metz, entraînant dans son sillage sa pauvre Dame qui n’en pouvait plus.

Celle-ci avait un très joli nom. Elle s’appelait Aude, comme la sœur de Roland-le-Preux.

  • (Vous connaissez Roland bien sûr ? Roland, le neveu préféré de notre empereur, Charlemagne à la Barbe fleurie…)

Aude n’avait pas de surnom…
Elle aurait pu être Aude-la-silencieuse… parce qu’elle n’avait jamais osé dire « non », ni « oui  » !

Elle ne disait rien, elle faisait son devoir et quand elle avait achevé son ouvrage, elle se cachait dans l’embrasure d’une fenêtre pour rêver à son aise au preux chevalier qui viendrait un jour la délivrer. Elle n’était pas vraiment heureuse, pas malheureuse non plus. Mais l’enfant qu’elle attendait, celui qu’elle sentait vivre en son sein depuis quelques mois, elle était sûre que ce serait son chef d’œuvre à elle !

  • (Je crois qu’elle en avait un peu marre d’entendre son époux se vanter sans arrêt et blâmer le peu de réussite dont elle faisait preuve !)
Metz, La Cathédrale. © A. A.


En arrivant à Metz, elle sentit que l’enfant s’annonçait. Elle n’osa rien dire à son époux. Elle croyait déjà ouïr sa voix tonitruante :
  • — Mais enfin ! Ce n’est point le moment ! L’évêque m’attend. Vous attendrez aussi !

Il était parfois bien péremptoire, François.
Il fallait que tout se passât selon son bon vouloir, même le soleil et les étoiles auraient dû lui obéir s’il avait pu s’en rendre maître.

Mais heureusement, il ne pouvait rien contre le ciel la terre et les étoiles…

Qu’en aurait-il fait ?

Revenir au Sommaire
Lire la suite

98 réponses à “Où le sujet est la mère (Clément, 3)

  1. le reste le reste   !!!!!   bise 

    • Tu as commencé par la fin ???

      Sourire… merci d’être revenue en arrière pour me laisser un mot après avoir tout lu d’une traite !

      Gros bisous, Rose bleue.

  2. Bon je suis à jour tu peux continuer! A+

  3. Je suis contente de lire la suite de Clément le troubadou. Il n’est pas très sympa ce François, surtout envers sa femme la pauvre, j’ai hâte de connaître la suite.
    Bon dimanche
    Gros bisous 

    • Tu as eu le troisième volet en avant-première…
      C’était mon « cadeau » pour ceux qui suivent les liens…

      Il paraît aujourd’hui seulement et tu l’as lu avant-hier… Tu as pris un peu d’avance.

      Ton opinion est la bonne, pour François. Il n’est pas très gentil…

      Passe une bonne semaine, Santounette. J’espère que tu es tout à fait guérie.

  4. Etonnant comme cette histoire peut ête actuelle… c’est bien sympa… mon opinion sur ce monsieur n’est pas terrible, je commence à plaindre sa femme…donc me voici à jour… gros bisous Quichottine…

    • Tu as pris de l’avance aussi… Cet épisode ne paraissant qu’aujourd’hui, ce lundi.

      Donc, tu vas pouvoir souffler un peu … au moins en ce qui me concerne.

      Tu peux plaindre Aude, parce que vraiment son mari ne prend pas du tout les choses au sérieux !

      Gros bisous et grand merci pour ta visite, Bigornette !

  5. coucou, je suis revenue en arrière, pour ne pas perdre le fil
    maintenant je reviens sur ta suite
    bisous

    • Merci… J’aime bien quand tu es là. Je vais passer, très vite – enfin, non, je ne peux jamais passer vite chez toi ! mais je peux passer – tout bientôt !

      Bisous

  6. Avec le ciel et les étoiles il aurait pu faire le jour et la nuit……. Joli conte. Bonne semaine

    • Merci… J’ignore ce qu’il en aurait fait. Peut-être les aurait-il incrustés dans les objets de culte qu’il ciselait ?

      Bonne semaine à toi, Martine…

      (Pardon pour ma réponse tardive)

  7. Bon lundi bises.

  8. J’espère que ce François va s’humaniser un peu

  9. Chuis perdue, chuis perdue! Par où aller dans tes allées, c’est beau partout, je ne sais pas par où commencer, il y a des couloirs secrets….Ah, Quichottine, je voudrais te lire sur papier….

    Avec un caractère pareil, j’imagine qu’il aurait terrorisé les étoiles aussi? La suiiiiite!

    Belle cathédrale St Etienne en oolithe de jaumont. Rien que pour cette photo, je t’embrasse, Quichottine.

    • Un jour peut-être, Hirondelle… Qui sait ?

      Oui, sans aucun doute, il n’en aurait fait qu’à sa guise !

      Je suis heureuse d’avoir pu te faire plaisir… Merci pour ton enthousiasme.

      (et… merci pour les coins secrets que tu as su trouver… ta présence là-bas m’a touchée…)

  10. Bonjour Quichottine, que tu as raison d’être un peu coquine..et je te remercie de ta visite

    Ce François mérite que le ciel lui tombe sur la tête.. mais tu vois il me semble quand j’étais plus jeune l’avoir déjà rencontré… dieu soit loué il ne fait plus partie de ma vie…

    douce après-midi

    gros bisous

    chantal

    • Heureusement que tu as su te protéger !

      Merci… et pardon d’avoir tardé pour te répondre.
      Gros bisous à toi aussi…

  11. Bonjour belle Bibliothécaire!!
    Il y avait longtemps que je ne m’étais pas proménée dans tes allées…voiçi qui est fait…
    Bon Lundi et bon début de semaine à toi
    A+++++++++++++

  12. Quel pauvre ignare, que pouvait-il en savoir de la souffrznce des femmes
    Gros bisous Quichttine et bonne soirée, Flo

  13. Il faut ne pas avoir rate un episode pour suivre quichottine… Ne pas mettre bas de peur d’une reprimande, que voila une affaire qu’il faut resoudre seance tenante !

  14. Jolie cette photo de la cathédrale de Metz….  Bises

  15. Quand les enfants décident de paraitre…à leur heure à eux…! sourire… souvenirs…

  16. J’ai tout relu, j’avais un peu oublié, j’ai hâte à la suite. Je suis a lire Kenn Follet en ce moment, ce sont des batisseurs de cathédrale aussi.

  17. Il les auraient envoyés paître, comme sa femme : l’évesque l’attend !

  18. S’il y a une chose qu’on ne peut enlever à personne, sans son autorisation, c’est bien la liberté de penser.
    Et elle a raison « Aude la silencieuse » de « s’envoler », partir loin de cet enfermement.
    Bonne soirée

    • Je souhaite que l’on n’enlève à personne la liberté de penser…

      Je sais bien qu’elle a raison de rêver.

      Bonne soirée à toi aussi

  19. Je viens te souhaiter une belle journée
    Chez nous le froid est revenu
    bisous

  20. Un petit coucou en attendant Clément. A+

  21. plein de bisous en attendant ta suite, pour une fois je ne suis pas en retard…hihi…j’espère que tu vas bien…

  22. Profite bien de ton voyage, je te souhaite plein de belles rencontres ..Et aussi un peu de repos,de détente..Bonsoir Quichottine !

    • Merci, Gazou…

      J’en ai bien profité, et j’ai pris tant de retard partout que je vais avoir du mal à le rattraper.

      … C’est un plaisir que de vous répondre peu à peu, et de voir que vous étiez là aussi, malgré tout le travail que vous avez !

      Gros bisous… et bon voyage à toi, maintenant !

  23. merci de ne pas m’oublier pendant que je m’éloigne du PC, Grande balade dans la campagne aujourd’hui sous le soleil, j’en suis revenue ravie et fatiguée. Pas été à la fac aujorud’hui, je craignais de faire le voyage pour rien, alors on verra la semaine prochaine. Pour les zoziaux, j’en ai encore unde nouveau et que je ne connaissais pas et que je mettrai bientôt. Bisous doux et bonne soirée à toi

    • Merci pour ton passage… Tu vois, je m’étais absentée, et j’ai pris un très grand retard dans mes réponses.

      Il a neigé entretemps. J’espère que tout va bien pour toi.

      Gros bisous

  24. Sais-tu que nous avons une rue des Jardins à Metz ? Je file lire la suite ! Beau dimanche chère Quichottine et gros bisous.

    • Je crois qu’il y a une « rue des jardins » dans toutes les vieilles villes… et je pensais qu’il y en avait une à Metz aussi… Merci de me le confirmer.

      J’espère que tu as passé une belle semaine depuis ce dimanche où tu m’écrivais…
      Pardon d’avoir tardé !

      Gros bisous, Bandolera !

  25. elle m’a l’air bien jolie cette cathédrale

  26. Ah ces maris qui veulent tout régir, tout réglementer à leur gré !!!
    La pauvre Aude n’ est pas au bout de ses peines. Ni Clément d’ ailleurs 🙂
    Je vais lire la suite ….

  27. Du ciel, de la terre et des étoiles? On peut en rêver, on peut y voyager… Mais François le Ciseleur ne me semble point homme à rêver…

  28. Je devrais le lire dans l’ordre… Bisous

  29. Mais que oui, il faut que tu continues cette histoire, ce François n’est pas l’homme que j’aurai aimé rencontré, mon mien d’homme pense plutôt à moi qu’à son évêque LOL.   bonne nuit, je ferme les volets et hop au dodo, je suis vannée, bigs bisous

    • Sourire… Nous vivons dans un autre monde et c’est tant mieux.

      J’espère que tu as pu bien te reposer et que tu entames ta semaine avec sérénité.

      Gros bisous, Lili !

  30. C’est fa-bu-leux ! Je me suis mise à lire tes histoires et sincèrement, c’est exquis ! sans modestie aucune tu es quelqu’un… Ta newsletter où je peux la trouver ? Suivre tes traces, un vrai conte de fée mais je suis, même si présente depuis une année, un peu timide de publier cette letter…
    Betty va fêter sa première année, bientôt dans quelques jours, grand dieu déjà et quand je te lis, ton monde c’est que du bonheur. Bise & grand merci de tes visites ! Betty

    • Ma newsletter ?
      Sur ma page d’accueil, elle est dans l’un des modules de gauche, sur les pages « article », elle est à droite… Comme cela, tout le monde est content !

      Merci à toi.

      Je me suis régalée à te lire, chez toi.

      Tu sais, il n’y a aucune obligation à publier des « newsletters ». Elles se font toutes seules, lorsqu’un billet paraît.

      J’espère que je n’oublierai pas ton bloganniversaire !

  31. Heureusement comme tu dis … sinon…

  32. Et bien comme tout le monde j’attend la suite . cet homme est un mufle mais je crois l’avoir déjà dit non ? ^^

    J’espère qu’il va lui arriver quelques bricoles malencontreuses au moins ? 😉

    Bonne semaine quichottine

    • Ne t’en fais pas pour les « bricoles », il lui en arrivera, bien sûr…

      Mais il faut être patiente…

      Bonne semaine à toi aussi, Loralie.

  33. je reviendrai relire…
    pour l’instant je dois partir travailler.
    je t’embrasse.

  34. Ghislaine

    J’avais laissé les de côté les passages précédents de l’hisoire de Clément pour les savourer dans un moment de calme …
    alors , bien sûr , comme tous , j’attends la suite …
    Bonne journée Quichottine
    Miregi

  35. je n’ai pas eu à relire le début parce que je me souvenais très bien et du tableau qui m’a toujours intriguée, parlé aussi et de ce que tu en a fait! J’étais assez déçue de n’en pas connaître la fin!
    Tout comme Chantal, cet homme me rappelle quelqu’un, mon père, un militaire qui ne souffrait aucun contre temps!
    Je vais vite lire la suite!

    • Je suis heureuse de savoir que cela te plaisait assez pour avoir envie d’en savoir la fin…

      Merci d’être attentive…

  36. Un peu vaniteux de vouloir tout régenter même jusqu’à l’heure et le jour de naissance!
    Bises Quichottine!

  37. pauvre Aude, si mal aimée, si mal écoutée, si malmenée…
    il lui reste les rêves à sa fenêtre.

    elle me rend triste Aude. Elle ressemble à tant de femmes insatisfaites et qui derrière leurs rideaux finissent par devenir des ombres.
    Elle ressemble à ma mère.

    Je t’embrasse frot Quichottine.

    • Sans doute… mais la pauvre n’aura pas le temps de trop rêver…

      Pardon pour les souvenirs remués, ceux qui peuvent faire mal.

      Je t’embrasse fort aussi, Polly

  38. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, je suis complètement à la bourre sur ce coup mais j’ai pris le temps de me poser ailleurs avant de rattraper le temps perdu.
    Gros bisous et très bonne journée,

  39. ~~ Kri ~~

    Rien CONTRE les étoiles mais tout sous la bonne étoile…
    Je m’en vais lire la suite
     Bonne journée à toi!

  40. Gros bisous du mardi
    Amitiés, Flo et Nelle

  41. Roland Ivy

    Ah les pères ! (même remarque que pour mon précédent article…)
    Bisous tout de même !

    • Sourire… merci pour le « Bisous tout de même »…

      Ne t’en fais pas, ça va s’arranger.
      Clément devrait te plaire !

  42. Passe une bonne nuit Quichottine, bises

  43. ~~ Kri ~~

    Bonne soirée!

  44. Je passe juste te souhaiter une bonne nuit ma chère Quichottine et surtout ne reste pas absente trop longtemps !!! gros bisous

  45. Petit coucou rapide ! Je fais un breack pendant une semaine. Des articles sont programmés. Ne m’oublie pas ! D’avance merci pour tes passages chez moi ! Gros bisous Quichottine!

    • Je ne t’ai pas oubliée… mais j’ai été absente aussi. Aujourd’hui, je crois avoir tout rattrapé chez toi.

      Gros bisous à toi aussi, Alrisha. Bon retour !

  46. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, la vie des femmes de l’époque ne devait pas vraiment être stimulante en effet.
    Soumises à leurs pères et à leurs maris, leur horizon devait leur paraître bien étriqué et c’est sans doute pour cela que leur sourire est si nostalgique …
    Gros bisous,

    • Le sourire des femmes est souvent nostalgique… Quelle secrète blessure cachent-elles ?

      Et que dire aujourd’hui ?

      J’espère seulement que leur vie sera meilleure au fil du temps.

  47. Gentille Aude. Un peu effacée peut-être ? J’attends voir la suite.

  48. Alain-Julien BENITEZ

    Image and video hosting by TinyPic

    Il en existe énormément des mal-bouchés, comme ce François même à notre époque…..Superbe histoire! …….La suite …..
    Chut je suis en lecture !

  49. Ils ne cherchaient pas qui avait la foi en ce temps là et ne cherchaient pas l’exemple de l’autre. Que Messeieurs les donneurs de conseils commencent§