Les dames de Sir Lawrence Alma-Tadema

Pendant que je pouponnais… mon ami Muad, qui possède, comme vous le savez tous à présent, un musée, et qui nous livre de temps à autre ses confidences sur un autre blog où deux chats, Athéna et Ulysses, se prélassent en toute sérénité… Mon ami Muad, donc, m’a offert un tableau.

J’avoue que les cadeaux de Muad me font toujours plaisir, parce qu’il les choisit gentiment et qu’ils sont le plus souvent possible en rapport avec le thème du moment.

Là, je pouponnais, il ne pouvait donc être question de de poupon.

Le tableau de Muad, je ne l’ai pas trouvé… en grand. Mais j’en ai trouvé d’autres, qui m’ont fait penser qu’il y avait bien longtemps que je n’avais ouvert le dossier des « images de lecture ».

Je vais donc y mettre deux images aujourd’hui, d’un peintre que je ne connaissais pas non plus, qui fait aussi partie des peintres de l’époque victorienne… J’ai nommé, Sir Lawrence Alma Tadema.

Sir Alma-Tadema, Le poète favori, 1888

Sir Lawrence Alma-Tadema (1836-1912)
Le poète favori, 1888
(Huile sur toile, 36.8 x 49.5 cm)

Sir Alma-Tadema, Comparaisons, 1892

Sir Lawrence Alma-Tadema (1836-1912)
Comparaisons, 1892
(Huile sur toile, 45.7 x 61 cm)

Aimeriez-vous savoir de quoi ou de qui elles parlaient, ces dames ?

76 réponses à “Les dames de Sir Lawrence Alma-Tadema

  1. Bonjour, je ne connaissais pas du tout ce peindre qui sera dans mes favoris pour avoir choisi une scène de femmes à l’heure de la lecture. Classique certes et alors! Il me plait à imaginer leurs discussions, leurs confidences. Goethe était-il encore lu? Et si elles avaient plutôt l’esprit scientifique, elles parleraient de Darwin. Leurs regards est doux. Sont-elles attendris par un poème de Saint Beuve ?
    « Printemps, que me veux-tu ? pourquoi ce doux sourire,
    Ces fleurs dans tes cheveux et ces boutons naissants ?
    Pourquoi dans les bosquets cette voix qui soupire,
    Et du soleil d’avril ces rayons caressants ? » extrait de Premier amour. Quichottine? Ta question m’emporte si loin… A bientôt. Suzâme

    • Tu as sorti un très beau tableau de mes archives.

      Merci pour ces mots offerts, Suzâme.

      J’aime quand tu te laisses emporter par la rêverie.

      Passe une douce journée.

  2. Oui, nous aimerions bien savoir quelq propos échangent ces jolies femmes … Tableau d’un genre du néoréalisme précieux …
    Belle composition où la grâce féminine resplendit …
    Bises des farfadets

    • J’aime quand tu parles de « grâce féminine ».

      Je trouve aussi qu’il y a là une lumière, une douceur qui apaise. Est-ce la grâce dont tu parles ou le talent du peintre ?

      Je suis contente que tu sois là !

  3. Bonjour de Canton en Chine,2 très jolies toiles, petit coucou du mardi et bonne semaine bye A bientôt sur http://dany.enchine.over-blog.com/

  4. Même si ces tableaux ne m’émeuvent pas , j’aimerai svoir de quoi elles parlaient ? Bises

  5. oui,de quoi,pouvaient-elles parler?

  6. Je ne connaissais pas ce peintre, et pourtant, il correspond à mes préférences, sans le savoir

    un jour, je parlais de ce que chacun trouvait de beau, dans l’art, et quelqu’un m’a dit « l’art, c’est beau, ou ça ne l’est pas, mais si ça ne l’est pas, ça ne peut pas le devenir » : façon très …. brute, à mon gout

    je n’ai jamais été d’accord avec cette phrase !

    le vécu … toujours ce bon vieux vécu … qui fait qu’on est sensible à certaines choses, et pas à d’autres

    c’est ce vécu individuel qui nous fait juger l’art

    c’est aussi ce vécu individuel qui nous fait évoluer dans notre jugement, et dans notre vision de l’oeuvre que nous avons en face de nous.

    de ce fait « ce qui ne nous parait pas beau, peut le devenir à nos yeux, avec l’évolution de notre vécu »

    Qu’en pense-tu ?

    Bisous

    • Je pense que l’on peut réagir ou non à certaines images en fonction de notre vécu, et que par conséquent cette réaction peu changer avec le temps, bien entendu.

      Je pense pourtant que de là à trouver beau quelque chose qui ne nous plaisait pas du tout, il y a une marge…

      je ne sais pas, Orane, il faudra que j’y réfléchisse.

      Bisous à toi aussi…

  7. En tout cas pas de Politique ! Hihihi…Belles et raffinées , délicates , elles peuvent évoquer tant de sujets de conversation , de la broderie à la peinture en passant par la musique et peut-être d’un aimé …??? Tu nous diras pas vrai ? parce que toi tu le sais . Bisous gentil « petit virus » lol…

    • Sûrement pas de politique, c’est vrai. Ce n’est pas intéressant.

      Et tu as raison, je vous en parlerai…

      Bisous à toi aussi

  8. Beaux tableaux. Elles devaient parler des 101 positions, même s’ils en manquent les images  😛

    • Morte de rire ! Mais non, pas du tout !

      Enfin, ce n’est pas ce qu’elles m’ont dit !

      Bonne journée, Patriarch !

  9. des tableaux gracieux..mais ce n’est pas ce que j’aime vraiment en peinture.Je préfère les fauves ou les contemporains.Merci pour la découverte de ce peintre.Bises  VITA

  10. Plaisirs de la lecture, de la somnolence, de l’oisiveté et honneur à la femme.
    Bisous du jour Quichottine

  11. Ils sont superbes tes deux tableaux et pourraient sans peine nous inspirer de jolies choses….elles lisent en coeur, du moins l’une lit et l’autre apprécie…pose lascive, très  détendues les deux dames….un moment de repos agréable apparemment…gros bisous Quichottine, si je pouvais je les rejoindrais…je crois que je serais bien….bonne journée…

    • Tu vois, c’est  ce qui m’a d’abord frappée… Pas de stress.

      Si je pouvais, je ferais pareil. Tu est sûre que ce n’est pas nous deux sur ces tableaux ?

      Bonne journée à toi aussi…

  12. C’est bien pour ça que j’ai dit « peut » le devenir, et non « doit » le devenir 😉

    Bisous 🙂

    J’ai 3 petits anges qui sont en train de dormir, alors je range les jouets, et petite pause et hop : je vois que tu as répondu 😉

    Bisous !

  13. Après mon opération poubelle malencontreuse, re-coupure d’ électricité . C’ est plusieurs fois par jour maintenant, et j’ en ai ras le bol.
    Alors les demoiselles de   » Comparaisons  »  m’ ont inspiré ce dialogue :
    Quichottine ( en vert):
    – » Tu vois Clo, c’ est un générateur comme ça qu’ il te faudrait.
    Regarde. Il est silencieux, économique et bon marché . »
    Clo, posant son catalogue, se penche et regarde par-dessus l’ épaule de Quichottine :
    – » Mais c’ est bien sûr Quichottine !
    Tu as raison.
    Je cours l’ acheter ! « 

    C’ est idiot, mais ça défoule !
    Gros bisous Quichottine 🙂

    • C’est loin d’être idiot et c’est vrai que ça défoule !

      D’ailleurs, tu as vu chez qui j’ai publié mon billet aujourd’hui ? Dans la récré à Bigornette ! Il faut croire qu’après l’intensité de ces derniers jours, j’avais besoin de récréation !

      Merci Clo !

  14. Moi, je le sais de quoi elles causent… Mais chhuuutttt, c’est privé ! Peut-être devrais-je m’en inspirer…

  15. Argh… Quichottine : nous avons une différence.
    Pas taper !!!!
    J’aime pas trop les tableaux, là…
    trop doux, trop moelleux.
    Je préfère la passion primale d’une Artemisia Gentileschi.
    Lire la biographie de Lapierre sur Artémisia, ça se lit comme un roman ; voir le film, et prépare tes kleenex et puis admirer ses toiles et ressentir…

    biz

    • Pourquoi veux-tu que je te tape ? (morte de rire !)
      C’est bien, au contraire ! Grâce à ta visite, je vais découvrir encore un autre peintre !

      Et puis… je te dirai que je n’aime pas trop… sauf peut-être son auto-portrait en allégorie de la peinture… qui irait bien à Chris je crois !

  16. PS : tiens, c’est une idée, ça… je vais écrire un article. 😀
    Merci Quichottine

  17. En fait, Quichottine, si j’aime Artémisia, c’est qu’elle est ma part sombre…
    Je suis comme les tsiganes, je donne mon chagrin à la terre et au ciel, à mes mots, aux tableaux où je me noie… ainsi toujours je souris, libérée du poids de la terre.
    *Ma Cocotte se relie*
    Euh… je serais pas en train de faire dans le lyrique moi ?
    Appelez moi le directeur !!!!!!!!!!!!

    • Nous avons donc toutes les deux une part sombre…

      Je suis morte de rire ! Tu reviens quand tu veux, je crois qu’on va s’amuser !

  18. on les croirait vivantes…. oui oui dis nous de quoi elles parlent….

  19. Merci pour ton petit mot chez moi

    « belles choses », non 🙂 mais choses ou textes qui me ressemblent, oui 🙂

    Mon Papa = Ma Muse 🙂

    Si mes petits poèmes tout simples t’intéressent, je prendrais le temps d’en mettre un autre de temps en temps 😉

    Bisous

    • Alors nous dirons que je peux aussi les trouver « belles ».

      Oui, j’aimerais que tu puisses en déposer quelques-uns… Mais c’est à toi de décider.

      Bisous, Orane !

  20. Mais oui, dans le deuxième tableau, c’est nous! C’est toi Quichttine, tu me lis ce poème que nous a adressé un amoureux transi et nous nous pâmons en rêvant qu’il vient nous enlever 😉

    • Les deux à la fois ? Faut-il que nous nous aimions pour accepter d’être enlevées par le même homme, fût-il l’amoureux transi de l’une ou/et de l’autre… ou que notre maison soit bien mauvaise, au choix !

      Mais c’est une bonne idée… Gros bisous à toi aussi, Val’r !

      Bon anniversaire à ton blog ! 🙂

  21. Purée de semoule de pois chiches recuits et pourris, quand tu m’as laissé ce commentaire en parlant d’une « coquille », carabistouile, j’ai cherché partout !!!!

    Ma Cocotte, une Coquille ????????????

    (lol & re lol et encore un petit pour la route, alors…)

    Une Coquille ???? une antipode dyslexique, passe … Une fôte dort tôt graphe, passe encore…

    Mais une Coquille ????

    Ma Cocotte a retrouvé sa Coquille.

    « relie » « Ma cocotte se relie…

    Et sans même m’en apercevoir, dans ma grande naïveté, dans ma réponse sur le blog, je te parle des rencontres, des liens qui se tissent.

    Lol & encore Lol & je plussoie : re lol !!!!

    Tu sias quoi ? Ja vie n’est pas belle, non… elle est suave, délicieuse, exquise, j’en passe et des meilleures.

    • Tes commentaires sont géniaux, Chris va adorer ! (moi aussi, mais c’est normal !)

      La vie… c’est encore mieux que ça !

      J’attends ce weekend avec impatience !

  22. La vie de femme semblait être si simple et douce.
    Ou est donc ce temps là?
    C’est le premier tableau que je préfère: les couleurs sont paisibles et chaudes.
    Les pieds nus…elles se laissent rêver.

    • Je l’aime aussi… j’ai eu du mal à trancher entre les deux, et c’est pour ça que pour le mettre dans ma galerie de tableaux, j’en ai choisi un troisième… (sourire)

      Tu as raison, sarang, elles se laissent rêver !

      Je ne sais pas si la vie était simple et douce pour toutes, mais pour celles-ci, je le crois.

      Merci d’avoir ressorti pour moi ces images !

  23. Quichottine

    Chantal a mis son commentaire parmi les cartes de visites… elle préfère le premier tableau.

  24. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, je suis ravi que tu nous présentes ces tableaux de Sir Alma Tadema.
    C’est marrant, c’est un peintre que je ne connaissais pas il y a quelques mois et que j’ai découvert grâce à la lecture des romans de Steven Sailors.
    J’aime beaucoup les portraits de femmes qu’il a réalisé et ces 2 tableaux sont superbes.
    Gros bisous et très bonne journée,

    • Oups ! Moi, je ne connais pas Steven Sailors !

      … Tu crois que je vais réussir à lire tout ce que j’ai mis sur ma liste ?

      Bonne journée à toi aussi…

  25. dche tribill

    et bien moi…j’aimerais être de ceux qui vivaient en ce temps là. De ces gens qui prenaient le temps de philosopher, de ce temps où les femmes étaient belles, parées, coiffées. D’une époque où le silence était un silence vrai, ou le ciel était un vrai ciel lumineux sans reflets de lampadaires…Une époque sans polutions, sans télés, sans bruits,..Une époque où l’on savait écouter les autres.

    • Tu n’es pas tout seul !
      J’aime bien l’image que tu en donnes… Mais tu vois, je ne suis pas sûre que c’était aussi beau qu’on se l’imagine !

      Bisous, Pat…

  26. Je les trouve jolis, mais sans plus, ces tableaux …
    On serait tenté de penser que les dames papotaient de futilités …
    Bon mardi ! Bisoux.
    dom

  27. Je découvre cet artiste…
     Bonne journée!

  28. Je me disais bien aussi….liberty……bandant, quoi…..

  29. Beaucoup de douceur dans ces tableaux,volupté et détente..Bien sur que j’aimerai savoir ce qu’elles se disent ces dames…

  30. En tout cas elles n’ont pas l’air stressé, la chan-ance !

    toujours de jolis tableaux pour accompagner tes lectures !

  31. peut-être que comme Leporello, le valet de Don Giovanni, elles lisent la liste de leurs amants! « In Italia seicento e quaranta, in Allemagna duecento e trentuna, cento in Francia, in Turchia novantuna, ma in Ispagna son già mille e tre , mille  e …tre »
    ces tableaux me font penser à un autre peintre que j’aime beaucoup, Frédéric Leighton et à sa June Flamboyante sur lequel j’aimerais bien écrire quelque chose! http://fr.wikipedia.org/wiki/Frederic_Leighton
    bises

    • Wouaouh ! En voilà des comptes !
      Les Espagnoles seraient celles qui auraient le plus d’amants… C’est fascinant !

      Je regarderai le peintre dont tu parles. « Ton image » est là, elle est magnifique, je suis d’accord avec toi !

  32. De bien jolis tableaux. Je préfère le premier… Bonne journée Quichottine.

    • Merci Eolina… Pour l’instant, je crois que c’est lui qui a la préférence (pas tous ne se sont exprimés).

      Bonne journée à toi, Eolina !

  33. ces tableaux sont criants de vérité , superbes,
    bonne soirée / iris

  34. Dans la première toile je suis sûre que la dame en vert lit un passage de Don Quichotte, et son amie pour le coup a cessé sa propre lecture.
    Le 2° tableau est totalement baigné dans une autre ambiance, tu vas nous conter tout ce qui se tait.

  35. c’est tout simplement… ravissant ! quel délicatesse dans le détail, superbe.
    les 1ères ont l’air studieux, les 2 autres, je pencherais pour de la poésie sensuelle…

  36. Bien sûr qu’on aimerait savoir … Elles ont l’air de prendre la vie du bon côté 😉 Ces tableaux sont si réalistes qu’on dirait presque des photos … Bonne soirée Quichottine !

  37. Je ne connais pas ce peintre mais j’adore ces deux tableaux, j’irai faire sa connaissance un peu plus du coup 😉
    Je ne sais pas de quoi elles parlent par contre, mon imagination me fait défaut ^^

  38. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, voici un avant goût d’une surprise pour toi (à suivre …)
    Gros bisous,