Vassily Kandinsky

Chris  l’a dit hier… elle a répondu à la question que je lui avais posé il y a quelque temps. Je lui demandais si elle aimait  Kandinsky.

La réponse est claire, nette, tranchée. Elle n’aime pas.
Alors, je lui ai dit que j’avais dans ma bibliothèque un tableau, que je le lui montrerai aujourd’hui.

Je ne peux donc pas me dérober.

Il a fallu que je déplace mes étagères… C’est un tableau très grand. Pour en apprécier les couleurs, il faut s’éloigner un peu, et fermer les yeux…

(Mais non !!! pas complètement ! Comment pourriez-vous regarder ensuite ?)

Ensuite, il faut seulement oublier tout ce qu’on a appris sur les lignes, les perspectives, les choses que l’on peut faire ou non dans un tableau.

Il faut seulement se laisser envahir par la couleur, par la lumière. et se laisser bercer…

Regardez… le voilà.

Kandinski-Gelb-Rot-Blau-1925

Vassily Kandinsky, Gelb-Rot-Blau, 1925.
(Huile sur toile, 127 x 200 cm)
Musée National d’Art Moderne
Centre Georges Pompidou, Paris, France.

La première fois que je l’ai vu, je n’ai pensé à rien d’autre, je n’ai pas essayé de voir la tête de cet homme lapin-soleil qui essaie de se débiner parce qu’il ne veut choisir aucun des masques qu’on lui propose… je n’ai pas essayé d’y voir un homme-lion, une lune un peu triste et inquiète, des choses « en devenir » ou qui seraient juste « passées ». Il n’y avait sur le tableau, pour moi, que des couleurs, des lignes et quelques formes qui ne demandaient qu’à s’étaler sur une immense toile de deux mètres de long !

C’était un décor tout cassé, quelque chose qui existait pourtant, qui vivait devant moi, qui respirait, qui dévoilait aussi ses « blancs » comme les mots-silences d’une partition musicale. Il y avait là les pleins et les déliés de l’écriture, les espoirs contenus, les parfums maîtrisés. Il y avait là de la douceur et de la violence, les cris de la douleur muette, et puis, surtout, malgré le fouillis apparent, une impression de légèreté, de transparence.

Ne me demandez pas pourquoi je suis sortie de là avec, sous le bras, la reproduction du tableau. Un simple poster, pas tout à fait conforme.

Le tableau me regarde, chez moi, et chaque fois que je le vois, il me redit la même chose : même lorsque tout va de travers, que rien ne semble à l’unisson, il peut y avoir une ligne à suivre, une parole à trouver, un regard à surprendre, un tout petit espoir à rejouer sur les échiquiers de la vie.

(Les liens qui ne conduisaient plus nulle part ont été supprimés.)

68 réponses à “Vassily Kandinsky

  1. C’est mon deuxième choix, j’aime beaucoup Kandisky.
    Un nouvel article sur mon autre blog « la belle pironnière » http://labellepironniere.eklablog.com. Bon dimanche. Bises Quichottine

    • Merci !

      Ces tableaux étaient ici pour vous, ils seront sans doute toujours ailleurs.

      Bises et douce fin d’année à vous deux.

  2. Vrai , il ne faut pas essayer d’y voir quelque chose en particulier….chacun est libre d’interpréter et de se laisser aller aux propres sensations que cela communique…..les tiennes sont certainement très différentes des miennes ou de celles d’un autre.
    Ce tableau ne me laisse pas indifférente, loin de là……mais je ne saurai jamais ce que l’auteur a voulu exprimer exactement…..en ceci, il n’a pas été clair ni sincère ni courageux .
    C’est trop vaste, il y a un peu tout, un éclatement douloureux, une échappée vers la liberté à la fois des couleurs et musicale mais cela reste un mirage pour moi trop flou…..c’est comme un livre…..l’auteur de ma préface m’a clot le bec : dans un livre, on ne peut pas tout écrire !
    Je pense que c’est la meme chose dans un tableau !

    • Tu vois, Chris, je comprends ce que tu penses, je comprends ta  façon de penser. je sais que tu es sincère, il n’y a pas plus sincère que toi !!!

      Mais, je sais aussi que je n’ai jamais cherché à essayer de savoir ce qu’un auteur pensait, ce qu’un artiste pensait… en composant son oeuvre. C’est bien trop difficile !

      Je me contente de voir si ça me plaît, si ça me touche.

      Le tableau que tu as mis aujourd’hui sur ton blog me touche beaucoup, d’autant que c’est toi qui l’as peint. Mais, je sais bien que ce que je vais avoir à l’esprit en le regardant ne sera jamais ce que toi tu y as mis. Je suis différente. Je regarde avec ma propre sensibilité, mon vécu. Toi tu peins avec les tiens, tu y mets sans doute davantage, et je pense que tu es déçue de ce que j’y ai vu. Mais je ne voudrais pas que ta déception me coûte ton amitié…

      On peut mettre tout ce qu’on veut dans un livre, dans un écrit… mais je ne suis pas sûre que ceux qui lisent entendent ce que l’auteur voulait dire (entendre au sens de comprendre aussi, écouter et comprendre… et non pas projeter son propre vécu sur les mots lus).

      Voilà… Moi, j’ai l’impression parfois de ne pas savoir lire.

      Passe une belle soirée, Chris !

  3. J’aime beaucoup Kandinsky tout comme j’aime Miro…… Les formes , les couleurs…. merci vraiment et bonne journée

    • Miro… bon, je dois avouer que j’aime pas trop. Ce tableau est un peu l’exception de ma galerie…

      Bonne soirée, Martine, merci de ta visite !

  4. J’aime beaucoup ce peintre qui permet à chacun de s’évader dans ses oeuvres, en fonction de ce que nous sommes, de nos sentiments, de nos émotions … Tu l’as dit d’une merveilleuse façon … J’aime beaucoup aussi Klee, Miro … qui m’offrent la même évasion … Belle journée à toi Quichottine !

  5. j’aime beaucoup kandisky, les couleurs sont chaudes,
    les lignes offrent des mouvements harmonieux comme des diférents possibles et les thèmes sont évocateurs mais pas angoissants…
    j’ai eu plaisir à retrouver ce tableau…
    bisou et merci !

  6. Salut Quichottine, pour dire vrai, je ne connais pas grand chose à l’art mais j’aime me laisser guider par ce que je peux ressentir, c’est pourquoi je te laisse ce com, ce tableau me parle mais je serai incapable de te dire pourquoi, il dégage quelque chose…
    Luna

  7. Je n’accrocherais pas cette toile sur un de mes murs… mais par contre ce que j’aime beaucoup dans ce tabeau… c’est l’harmonie des couleurs  et le fait qu’il cache une multitude  de petits détails que l’on ne remarque pas au premier regard… 
    En découvrant d’autres tableaux, j’aimerais peut-être… qui sait ? bien que généralement un tableau soit souvent un  coup de coeur !
    Bonne journée Quichott’

    • Quand je te dirai où je l’ai accroché, tu comprendras sans doute mieux…

      Je n’aime pas Kandinsky. J’aime ce tableau.

      Passe une belle soirée, Kinou.

  8. VIve le Bahaus…
    tilk

  9. Pas trop mon genre mais de belles couleurs.
    Bonne soirée Quichottine.

  10. Je ne connaissais pas ce peintre, et moi aussi j’aime ce tableau par ses couleurs et sa lumière. A+

  11. Lorsque tu aimes quelque chose, il faut dire que tu serais presque convainquante. C’est formidable cette facilité avec laquelle tu donne du coeur aux choses. Même celles pour lesquelles on n’a pas une véritable attirance.
    Tu as beaucoup d’imagination et une manière particulière de trouver ce qui peut nous échapper dans un livre, ou sur un tableau
    Je te souhaite un excellent week end
    Bisous pleins

    • Dommage pour le « presque » … Je plaisante !!! Je ne cherche pas à vous convaincre à tout prix.. Si c’était mon propos, je ferais de la politique ! (rires)
      Merci pour ta longue visite. Bon week end à toi aussi.

  12. J’aimerais savoir « lire » une oeuvre picturale, le site de Pompidou est une mine !
    Bonne fin de semaine.
    D@net.

  13. Définivement j’adore les oeuvres de Kandinsky …..

  14. Coucou ma très chère Quichottine,
    « Presque », parce que je n’aime pas particulièrement les lignes, les ronds, les carrés et autres petites choses qui n’ont pas une vraie tête ou de vrais bras ou yeux… mais tu en parles avec une telle animosité.
    Par contre, hormis cette particularité, pour tes lectures, on ne peut donner un avis approximatif.  J’aime ! Mais je savais que tu allais réagir, et je suis toute seule à sourire devant cette machine, suite à ta réponse. Tu es vraiment extraordinnaire.
    Ceci dit, je te crois lorsque tu affirmes que tu te sens bien devant mes propres voyages en mots et en photos (que l’on me prête). 
    Avec la sensibilité que tu as devant la nature, un tableau, ou un livre, je ne suis pas du tout étonnée que je te fasse voyager. 
    Ce qui est excellent dans cette façon de déposer chacun avec sa personnalité, dans un blog, nos bouts de vies, c’est qu’on arrive à faire du bien à d’autres. Ce sont des échanges que dans la vie courantes on a bien du mal à exprimer. 
    Ton blog est magique. Voilà pourquoi tu es tant visitée. Tu nous fais découvrir des choses fabuleuses.
    Forcément, je t’emmène vers d’autres horizons. Des pauses tranquilités. Et je suis trop contente lorsque tu arrives à passer par chez moi.
    Mais comme le temps nous manque pour répondre ou aller autant qu’on le voudrait pour nous imprégner de tous ces écrits, ou de toutes ces photos et autres délices de blogueurs… le temps qui fuit…
    Merci pour tes gentilles pensées. 
    Je te souhaite une sympathique journée à venir.
    Bises pleins

    • …. euh…

      Très chère Sonja,
      Il me faudrait une plume et du vélin tout doux pour répondre à ta lettre… au lieu de ce clavier un peu froid et cet écran sur lequel je te lis.
      Je souriais en t’écrivant. je savais que tu viendrais lire ma réponse parce que tu l’as toujours fait. Merci.
      Pour moi, ce dialogue est important.
      De même sont importantes les heures que je passe en allant de l’un à l’autre, en découvrant des mondes dont je ne connais rien, en m’y perdant un peu parfois. Je crois que nul ne peut vivre tout seul, et je sais que les liens que nous tissons de blog en blog permettent de découvrir beaucoup plus que des mots ou des images.
      Derrière ces mots et ces images, il y a des personnes, des pensées, des vécus différents.
      Aller vers eux, c’est peut-être, pour certains, risquer de se heurter à l’incompréhension, mais si l’on n’essaie pas d’écouter ou de regarder, comment apprendre ? comment comprendre ?

      Je suis bien chez toi, je peux m’y installer, un moment, contempler un paysage, une image un peu différente… lire un poème… et puis partir ensuite en ne sachant pas si j’ai trouvé les mots justes pour exprimer ce que j’ai ressenti en cet instant précis.

      Mais, je suis d’accord, je ne viens pas tous les jours, je voudrais pouvoir le faire. Parfois, je ne fais que passer, je ne m’attarde pas. Mais, sache que quoi que je fasse, je te saurai toujours grée du temps que tu as passé ici, à m’écrire cette vraie lettre…

      Bonne journée à toi aussi, Sonja. Je t’embrasse.

  15. Bonsoir Q. 😉
    Kandinsky, ce n’est pas ma tasse de thé. Et ce tableau non plus. À défaut d’être conquis par la signification de l’oeuvre (peu claire, a priori), je ne suis pas non plus séduit par ses lignes pourtant nombreuses. Les couleurs seulement sont attirantes… mais peut-être est-ce suffisant ?

    • C’est suffisant, Maître Po !

      De plus… tu n’as pas besoin d’être conquis. Ce n’est pas parce que j’aime ce tableau que tous doivent l’aimer. Ce serait dommage.

      Et puis, tu sais, je préfère les préraphaélites… 😉

      Passe une belle soirée, Maître Po…

  16. Il y a une dizaine d’années je disais que je  n’aimais pas la peinture moderne (pour certaines je n’aime toujours pas…).. puis j’ai appris à regarder autrement et comme tu dis ne pas chercher à savoir ce que cela représente en premier chef… et j’y vois de belles couleurs, des lignes que l’on peut suivret tout droit, ou prendre des courbes, j’y vois des coeurs, des ronds comme la Terre, et je pourrais y rester des heures je trouverais surement encore autre chose. Alors c’est comme tout, il faut s’habituer à des formes, des couleurs et des représentations dont nous n’avions pas l’habitude .. et finalement il y a vraiment de belles choses. Et tu as bien raison d’aimer ce tableau..

    bisous colorés

    chantal

  17. L’homme curieux (l’oeil en extase), l’homme inventif (idée qui jaillit du cerveau), face à tous les méandres de la vie.
    J’ai toujours apprécié Kandinski. Que de découvertes dans es lignes droites et ses arrondis!
    Bises de la nuit Quichottine

    • Merci…

      Je souris en te regardant parcourir les billets que tu ne connaissais pas.

      C’est vraiment gentil, Alrisha !

      Bonne journée à toi…

  18. « Eureka » une idée lumineuse a jailli de mon cerveau !! Cela enlèvera peut-être mes idées noires !!!!
    Un ressenti face à ce tableau.
    Bises amicales Quichottine en souhaitant que tu reviennes reposée et pleine d’allant.

    • T as des idées noires ? … ça ne se passe pas comme tu le désires pour votre futur gite ?

      Bises amicales. Passe une douce soirée, Alrisha.

  19. Pas moyen de travailler à l’extérieur avec ce temps ! Même à l’intérieur dans le grenier où il y a des aménagements comme l’isolation, des conduits d’aérations diverses, le traitement des bois et le placard de rangement du linge de lit et toilette à fabriquer, Daniel ne peut pas faire grand chose. Rien ne « prend ».
    Moi, je continue toutes mes rubriques sur le site du gîte. C’est prenant mais en même temps passionnant.

    Bises de douce soirée à toi de même Quichottine !

    • Merci… je comprends mieux tes soucis. C’est vrai que les travaux ne peuvent pas avancer avec ce temps.
      Bisous et douce soirée, Alrisha.

  20. J’aime beaucoup ta conclusion, elle me semble très juste…et je te remercie d’avoir mis le lien du dossier pédagogique,il est intéressant…

  21. Tu es adorable Quichot’!
    A vrai dire, j’aime beaucoup travailler sur les grands peintres (Kandinsky, Miro, Matisse, Picasso, Dubuffet et j’en passe), un penchant que je dois à quelqu’un de formidable!

    Je te souhaite une agréable journée et un bon week-end!
    Bisous

    • Ben, je sais que les enfants y trouvent leur compte… et au moins ne sont pas gênés dans leur création par des choses inaccessibles. Merci pour cette image !

      Bon WE à toi aussi

  22. Bonjour Quichottine! 
    Alors là…Sais-tu que pour fêter mon retour j’ai falli mettre sur ma page un tableau de Kandinsky ? 
    Je n’ai pas encore vu le lien  que tu indiques, mais je peux te dire qu’après des observations répétées, des petits de maternelle sont capables d’aller d’emblée dans l’esprit de ces tableaux et produisent à leur tour des oeuvres étonnantes.
    Je cours voir le lien.
    Bisous !

  23. un bonjour d’au dessus du lac de Loudenvielle dans les Pyrénées

  24. Bonjour , merci pour tes nombreux mots , bises

  25. Tu vois, je ne suis pas complètement partie… Juste un peu seulement..  Et je ne peux mempêcher de t’écrire un mot surtout sur cet artiste qui est  un artiste adoré des instits… Et si tu feuillettes un peu mon blog, il n’y a pas si longtemps j’y ai mis quelques reproductions d’enfants de maternelle, « A la manière de Kandinsky », en noir et blanc…
    Bonne soirée.

    • Je préfère te savoir encore un peu là. Je vais retourner feuilleter ton blog, j’ai dû sauter un épisode au moment du bug.

      Passe une belle soirée aussi, Eolina. Merci pour ta visite.

  26. Bonne soirée, dimanche je serais là

  27. Eh bien moi j’y vois un homme-éléphant à gauche et un homme-souris penché à droite. C’est la magie des tableaux où chacun interprète ce qu’il voit à sa façon. En tous les cas, j’aime beaucoup. Bisous Quichottine.
  28. Muad' Dib

    Bonsoir Quichottine, je me gardais un peu de temps commenter cet article consacré à ce tableau de Kandinski.
    C’est un très beau tableau et j’aime beaucoup l’harmonie qui s’en dégage.
    Mais tu vois, j’ai un gros problème avec la peinture c’est que j’ai commencé à décrocher à partir des impressionnistes.
    Certains tableaux me plaisent, mais je ne suis jamais pleinement satisfait …
    Bonne soirée et bises,

    PS: J’ai beaucoup résumé le fond de ma pensée mais l’essentiel doit y être, entre les lignes ….

    • Je te comprends… Je préfère aussi les périodes précédentes… J’aime bien ton « je ne suis jamais pleinement satisfait ». C’est souvent ce que je ressens devant les oeuvres qualifiées « art moderne ».
      Merci Muad…

  29. Salut. J’ai toujours du mal avec l’abstrait, mais je dois bien dire qu’expliquer par toi, ça devient presque intéressant… oki, j’enlève le presque, tu t’en sors bien 🙂

  30. Coucou, Quichottine !
    Surprise de trouver Kandinsky dans ta biblitothèque. J’aimerais retourner à la petite école pour en être touchée…
    Affecteux bisous de la nuit 

    • Ce qui veut dire que pour l’heure tu en préfèrerais un autre… (rires !)

      Je t’embrasse aussi, Siratus, affectueusement !

  31. merci  pour Kandinsky   , maitre de l’abstraction , dans ce tableau

    tout est (abstraction)  sauf les formes et les couleurs , elles sont là

    donc ;  qu’ est ce qu’une abstraction ?

    pour moi  c’est la toile blanche  l’abstraction ,  un tableau fini n’est

    plus abstrait  , il vit  ;)  

    bon week end Quichottine !!

  32. Je ne connaissais pas, j’y trouve de la puissance. Pour la lumière, je pense qu’il faut voir l’original, ces oeuvres-là sont plus faciles à aimer quand elles sont sous nos yeux, grandeur nature.

  33. Ce soir, je me suis évadée avec Kandinski … J’aime beaucoup les tableaux, comme les photos d’ailleurs, qui laissent l’imagination voguer … Bonne nuit Quichottine ! Fais de beaux rêves 😉

    • C’est aussi un tableau que j’aime beaucoup, et je suis bien contente qu’il te plaise…

      Merci, Bandolera ! Fais de beaux rêves toi aussi…

  34. moi j’ais limpression d’y voir  des inspirations tout en apesanteur ,
    comme si  elles passaient devant ses yeux , et qu’il les attrappait
    au vol  , pour  les  réunir dans  une autre dimension , celle  de l’art
    pictural  …

    bise