GYP, Le Mariage de Chiffon

Dans ma bibliothèque personnelle, certains livres comptent sans doute plus que d’autres… c’est le cas pour celui-ci.

160627_GYP_Le mariage de Chiffon

Je viens de le relire… pour le simple plaisir de retrouver des émotions anciennes, mais aussi pour savoir si je devais le conserver ou non.

(Vous savez que je range, que j’empile, que je trie… en vue de notre prochain déménagement.)

Chiffon… ce fut d’abord pour moi un film de Claude Autant-Lara, une héroïne magnifiquement interprétée par Odette Joyeux.

(Si vous ne la connaissez pas, vous pourrez vous en faire une idée sur la Toile, juste en tapant son nom dans votre moteur de recherche… et sinon, je ne doute pas qu’elle évoquera plus que ce que je pourrais en dire ici.)

En reprenant mon livre, je la voyais encore dans sa robe à carreaux… autre lieu, autre époque. Une diffusion à la Télévision, à un moment où nous n’étions pas encore submergés par des chaînes tellement nombreuses qu’on ne sait plus où y arrêter son zapping.

160627_Odette Joyeux_Le mariage de Chiffon

Un film en noir et blanc, et un roman que certains qualifieraient de roman à l’eau de rose s’ils pouvaient s’affranchir totalement de son contexte historique.

Moi… j’étais bien jeune encore et tout à fait ignorante, tant de la politique que de la vie, lorsque je l’ai vu.

Je crois que c’est comme ça, que je n’y peux rien, que je continue encore à prendre certaines choses au premier degré, celui de l’enfance innocente et heureuse.

Chiffon… elle a seize ans, on veut la marier. Mariage de convenance, de raison, comme on disait autrefois et comme on dit encore dans certains milieux où l’important est de rester “entre soi”, entre personnes du même niveau social, de la même religion…

Mais elle… que veut-elle ?

Elle veut être aimée, choyée, caressée tendrement, comme elle ne l’a jamais été par sa mère.

“Maman est un mot bon pour le peuple… un mot qu’il faut laisser aux concierges… les gens qui sont nés s’expriment autrement…” (p.17)

Ce n’est pas moi qui le dis… Chiffon singe sa mère à travers les mots écrits par l’auteur de ce livre, Sibylle Marie-Antoinette Gabrielle Riquetti de Mirabeau, GYP.

Coryse d’Avesnes, que ses proches appellent “Chiffon” lorsqu’ils ne sont pas en représentation, ne ressemble en rien à ce qu’elle devrait être si elle se comportait en demoiselle bien née, “comme il faut”.

Elle a adopté un langage différent… plus proche de celui des “petits” qu’elle fréquente et comprend, au grand dam de ceux qui voudraient la voir “entrer dans le moule” dont elle devrait se contenter.

Mais elle veut davantage…

C’est curieux, mais en refermant mon livre, je me suis dit que j’avais, une fois encore, omis d’y voir autre chose, tout ce que l’on peut raconter sur ces périodes troublées… L’affaire Dreyfus pour GYP… l’occupation pour Claude Autant-Lara, et, en filigrane cet amour qui ne devrait pas naître et qui pourtant s’épanouit doucement jusqu’au dénouement heureux.

Ce livre est l’histoire d’une transformation, semblable sans doute à mille autres.

D’enfant rebelle, farouche, tendre pourtant, Chiffon va prendre conscience de sa propre beauté – sa mère la disait laide – de sa capacité à plaire…

L’habit fait-il le moine ? Sans doute pas. Mais il suffit parfois d’un simple regard pour que tout change dans une vie.

Je vais garder ce livre, un de plus, tant que je le pourrai.

Passez une douce journée.

GYP
Le Mariage de Chiffon
Calman-Levy, 1894Le livre de poche, 1972

90 réponses à “GYP, Le Mariage de Chiffon

  1. J’aime, Quichottine, lorsque tu partages tes souvenirs et que tu les lies à ton propre vécu, ta façon de voir les choses, l’époque ou simplement ton ressenti.
    Nous avons chacun ce type de madeleine joyeuse, nos Odette Joyeux…
    Je t’embrasse,
    eMmA

    • Quichottine

      Merci, eMmA. Je suis contente que ça t’ait plu. 🙂
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  2. Bonjour Quichottine, ah la maman de Claude Brasseur… film de 1941, aucun souvenir, sur Google une belle carrière… actrice, ok, mais écrivaine et romancière j’apprends ! Comme ça je serais incapable de dire ce que j’ai vu d’elle au cinéma, voire à la télé… ! J’aime revoir les films en noir et blanc, tellement mieux parfois que ceux de maintenant… merci… bises

    • Quichottine

      Je parlais ici de la romancière GYP… et je découvre grâce à toi que l’actrice Odete Joyeux fut aussi romancière… merci. 🙂
      J’aime aussi énormément voir les anciens films. Certains n’ont absolument pas vieilli.
      Bises et douce journée.

  3. C’est vrai qu’il faut parfois peu de chose pour qu’une transformation s’opère…
    « Mais il suffit parfois d’un simple regard pour que tout change dans une vie. »
    C’est toi qui le dit…

    • Quichottine

      Il est important, mais il arrive que ce regard ne soit jamais découvert.
      C’est dommage.
      Merci pour ta présence et tes mots, Yvon.
      Passe une douce journée.

  4. Maman aimait coudre mais à l’époque où j’étais en 3eme elle avait voulu me faire confectionner par une couturière une robe à carreaux, il y avait des fondus de gris et de jaune je crois bien, magnifiques (à mes yeux !), c’était très à la mode et puis à cet âge là on supporte car j’étais bien mince, et à la fête de fin d’année du Collège, très fière je l’avais arborée, ça changeait de l’uniforme bleu-marine !
    Tu vois ton article a fait resurgir cette image que j’avais oubliée, merci !
    Bises Quichottine, très bonne soirée

    • Quichottine

      Merci à toi pour ce souvenir partagé… J’imagine bien ton plaisir en portant cette magnifique robe.
      Bises et douce journée Marine.

  5. Azalaïs

    Je me souviens bien d’Odette Joyeux mais je ne pense pas avoir vu ce film ou lu ce livre, le nom de l’auteur m’aurait fait grand peur je crois et ces gens qui veulent rester entre soi m’auraient profondément agacée parce que j’ai toujours été rejetée par eux, même encore je perçois chez des gens apparemment affables ce phrasé, cette façon de s’exprimer, de se comporter, cette distance qui fait que je ne pourrais jamais faire partie de leur monde
    j’ai dû trop lire Bourdieu

    • Quichottine

      Si tu n’avais pas lu la page de présentation de l’auteur, tu n’aurais vu que les trois lettres dont elle avait fait son pseudonyme.
      Ce que j’ai aimé, c’est le décalage entre Chiffon et son entourage. Sa presque naïveté qui souligne les travers des uns et des autres, sans aucune retenue, ce côté enfant rebelle. Tu aurais peut-être apprécié aussi.
      Pour Bourdieu, je ne sais pas. Lit-on jamais trop un philosophe quand on partage sa façon d’analyser la société ?
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  6. C’est mon époque aussi.
    Je n’aime pas trop voir un film dont j’ai lu le livre , je me fais mon cinéma dans la tête et suis souvent déçue. Dans ce cas-ci je ne connaissais pas le roman.

    Pour le tri des livres, que c’est difficile !! J’ai vécu cela l’an passé … Quelle déchirure et pourtant on ne sait pas tout emmener , hélas …

    Je te souhaite bon courage pour le déménagement, chère Quichottine !
    C’est très très fatiguant …Prends bien soin de toi !!!!

    Gros bisous et douce soirée (si possible) … Clio.

    • Quichottine

      Ma bibliothèque personnelle est hétéroclite… il faudra qu’elle prenne une dimension plus humaines car je vais manquer de place.
      Pour ce qui est des rapports entre livre et film, j’ignore ce qui se serait passé si j’avais lu le livre avant de voir le film… J’ai eu parfois de bonnes surprises, dans les deux sens. 🙂
      Merci pour tes encouragements, Clio. Passe une douce journée. Gros bisous.

  7. Bonjour Quichottine
    Une petite halte dans tes lignes… t’embrasse.

    • Quichottine

      Merci, Joëlle.
      T’embrasse aussi. 🙂
      Passe une douce journée.

  8. Nous devons être nombreux à avoir un (ou des) « livre-film » ! Pour moi, c’était, et ça reste, « Le Lion », de Kessel. Et celui-là, je le garde, bien serré contre « Paroles » de Prévert… Mes madeleines à moi ! Pour les autres, de plus en plus j’en mets dans les caisses de « livres voyageurs » placées un peu partout dans le bourg. J’ai moins mal au coeur ! Bisou ? Bisou !

    • Quichottine

      J’ai adoré Le Lion… mais il me fait toujours pleurer.
      Je comprends que tu le gardes, je le garderai aussi. 🙂
      Merci pour tes livres voyageurs, je suppose que certains des miens le deviendront aussi.
      Bisous et douce journée.

  9. Merci de partager tes impressions. je ne connais pas ce livre. il semble le témoin d’une certaine époque mais aussi de l’éternel problème des relations humaines. Bises VITA

    • Quichottine

      Les relations humaines ne sont jamais aussi simples qu’on le voudrait. 🙂
      Merci pour tes mots, Vita. Bises et douce journée.

  10. Bonsoir Quichottine. Je n’ai pas lu Chiffon. Ce que tu en dis me donne envie de le faire, mais j’ai d’abord ma PAL à lire… Bisous

    • Quichottine

      Comme moi… mais il y a des moments où relire devient important. 🙂
      Bisous et douce journée.

  11. Je ne connais ni le livre, ni l’adaptation. Mais Odette Joyeux oui ! Je garde en souvenir la serie télévisuelle qu’elle a écrite sur l’histoire des petits rats de l’opéra, « l’âge heureux ». Quel merveilleux souvenir, avec comme beroïne Delphine Desyeux (j’espère l’avoir écrit sans faute). Comme j’ai aimé ce feuilleton que ma soeur et moi regardions religieusement et que nous rejouions ensuite… Merci Quichottine pour ce souvenir.
    Quant aux livres à trier, je ne me pose plus de questions. Ceux que je ne souhaite plus garder, je les donne ou les échange. Ainsi, les livres voyagent, mais certains n’ont jamais quitté ma bibliotheque…
    Belle soirée Quichottine !

    • Quichottine

      C’est vrai que c’était une belle série. Merci à toi pour ce souvenir partagé.
      Dans ma bibliothèque, il y a des livres que je garderai, d’autres que je donnerai aussi. Certains d’entre eux sont déjà partis.
      Passe une douce journée Mimi.

  12. IL y a tant d’oeuvres dont on ne veut et ne peut se séparer.j’ai de vagues souvenirs du film mais pas du livre prêté par une amie et qui m’avait bouleversé. Je te souhaite une très belle soirée.Je suis très agréable heureuse de te retrouver. Gros bisous,Quichottine.

    • Quichottine

      Merci, Nell. Le problème, avec les livres que l’on m’a prêtés, c’est que je les ai ensuite achetés quand ils m’avaient plu. Je suis incorrigible. 🙁
      Gros bisous et douce journée à toi aussi.

  13. Rien qu’à l’évocation d’Odette Joyeux j’en ai un souvenir ému. Merci pour ces souvenirs et ces réflexions partagés bises et belle soirée

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta présence et tes mots, Jeanne. Je suis heureuse que ça t’ait plu.
      Bises et douce journée.

  14. Odette Joyeux je me souviens de la série télévisée surtout que je regardais quand j’étais jeune. Les livres que je ne garde pas j’en fais don à la bibliothèque. Bonne soirée Quichottine.

    • Quichottine

      J’ai fait don à la Bibliothèque universitaire de tous les livres que j’avais acheté pour mes recherches…
      Pour les autres, j’attends encore un peu, le temps de décider de ceux dont je peux me séparer sans avoir envie de les racheter. 🙂
      Passe une douce journée, Marie. Merci pour ta présence et tes mots.

  15. Je ne connaissais pas… Mais sans doute comme beaucoup d’autres, je connais Odette Joyeux avec Delphine Desyeux… Les petits rats de l’Opéra ! A cette époque je faisais de la danse classique et ce feuilleton me faisait rêver… Je voulais qu’il continue encore ! Merci Quichottine pour les bons souvenirs que tu fais renaître en moi !
    Bonne soirée, je t’embrasse fort. Bon courage pour le déménagement… Ce n’est pas facile…

    • Quichottine

      Je n’ai jamais fait de danse, classique ou autre… j’aurais aimé n’être pas si raide.
      Mais je suis heureuse d’avoir pu éveiller vos souvenirs.
      Merci pour tout, Liliane. Je t’embrasse fort, passe une douce journée.

  16. Tu as raison de le garder puisque cette histoire représente beaucoup pour toi…
    Je ne connais ni le livre ni l’adaptation

  17. J’ai bien connu Odette Joyeux , j’aimais bien cette vedette. Je me demande si je n’ai pas vu le film.
    Un livre qui traite beaucoup de sujets importants dont celui de l’exclusion d’un milieu et aussi , la découverte de l’autre milieu et des mensonges de la société.
    Tu as raison , un livre qu’il faut garder puisqu’il te rappelle tant de souvenirs.
    Merci pour ce partage que tu commentes avec beaucoup de délicatesse.
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Merci à toi aussi pour tes mots, erato.
      Bises et douce journée.

  18. C’était audacieux de relire ce livre si longtemps après mais cela en valait la peine car tu as retrouvé tout le plaisir intact et « Chiffon » déménagera avec vous 🙂 Je ne le connais pas et j’aimerais beaucoup voir le film, je pense que j’aimerais d’autant qu’Odette Joyeux pour moi c’est « l’âge heureux », beau souvenir de petite fille.
    Passe une douce fin de nuit. Gros bisous

    • Quichottine

      Même si tu ne connais pas Chiffon, je suis contente de voir que vos souvenirs de l’actrice sont toujours intacts.
      Merci pour ce partage, Cathycat.
      Gros bisous et douce journée.

  19. Je comprends que tu aies gardé le livre.
    J’ai aussi vu le film dont j’ai gardé un bon souvenir, comme toi, seulement de l’histoire et pas du contexte de l’époque troublée.
    Avec le recul, je le comprends un peu mieux.
    Merci pour ce beau moment de nostalgie.
    Bon mardi, pluvieux et venteux … comme hier ?
    Bisoux doux, ma quichottine.

    dom

    • Quichottine

      Merci à toi pour ces moments partagés.
      Le temps est encore gris ici… mais qui sait ?
      Bisous doux et belle journée à toi.

  20. Je me souviens d’Odette Joyeux mais je n’ai pas vu ce film et encore moins lu le livre. Tu nous en fais un beau résumé avec tes propres réflexions.
    Il est difficile de faire un choix parmi les livres qu’on aime ! Bon courage. BISOUS

    • Quichottine

      Le choix sera terriblement difficile… mais il faut que j’y arrive.
      Merci pour tout, ma Fanfan. Bisous et douce journée.

  21. Je connais l’adaptation mais pas le livre .
    je ne peux pas me séparer de mes livres ni de mes musiques , ce sont comme des compagnons fidèles . Parfois je m’inquiète pour eux quand je ne serai plus là !
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Il ne faut pas s’inquiéter pour l’après… l’avenir ne nous appartient pas.
      Mais prendre soin de ce qu’on aime, fusse de livres ou de musique, je crois que c’est important.
      Bises et douce journée Zoé.

  22. Que c’est bon ce partage de tes anciennes lectures et de ta vision…après
    Quichottine tu es un ange !
    je t’embrasse

    • Quichottine

      Je ne sais pas si je suis un ange, mais je suis contente que ça t’ait plu. 🙂
      Merci, Josette.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  23. très beaux souvenirs et très belle lecture !
    J’ai toujours aimé le titre de ce livre, il force à l’ouvrir et à s’y plonger, avec l’âge et l’époque à laquelle on vit…. Merci pour cette vocation qui me ramène à des années qui semblent déjà si loin…

    • Quichottine

      Merci ABC. Je suis contente que cette évocation te plaise.
      Passe une douce journée.

  24. Bonjour Quichottine
    j’adore te lire et te suivre dans tes lectures !
    Merci à toi
    Gros bisous

  25. j’ai un souvenir romantique de ce livre charmant et du film un peu aussi. Délicat comme des bonbons à la violette dans une bonbonnière de porcelaine… Je m’aperçois que je mélange ce livre avec le non moins charmant et populaire « mon oncle et mon curé », où il est aussi question d’une jeune fille pure et pétillante (tellement enfant encore, c’est si charmant…), qui tombe dans les bras de son bon tonton.
    Je doute que le relire me transporterait autant.
    L’époque mariait volontiers les tendrons aux barbons, du moins dans les « bons milieux », où on n’était pas vraiment féministe, chair fraiche contre « belle position ». Mais on mettait les formes et des gants beurre frais pour faire la demande. Plus tard on écrira Lolita.
    je lis sur le web que Gyp (aux opinions politiques abominables) a eu une production énorme de nos jours complétement oubliée. Que c’est triste de penser à tous ces écrivains oubliés (et parfois de très grands) qui s’étaient crus éternels… c’est heureux que de temps à autre le cinéma ressuscite fugacement l’un d’eux

    • Quichottine

      Je n’ai pas lu le livre dont tu parles, mais j’ai vu Lolita… C’est vrai qu’on pourrait faire un parallèle entre les deux.
      Très peu d’écrivains arrivent à franchir les barrières du temps, certains, encore présents aujourd’hui tomberont aussi dans l’oubli et seront réservés aux chercheurs en littérature.
      Même l’école…
      Mais je ne vais pas refaire le monde. Je crois qu’il faut aussi savoir passer à autre chose et tant pis pour Voltaire et Rousseau. 🙂
      Merci pour cette belle analyse et ce partage, Emma.
      Passe une douce journée.

  26. Odette Joyeux …souvenir du feuilleton « l’âge heureux »…
    J’ai acheté récemment le CD et ai montré ce feuilleton à mes petites filles qui ont adoré l’histoire….Beaucoup de discussion sur les habits, les voitures, les objets qui pour elles sont étranges!
    et bien sûr le film en noir et blanc…
    *****
    Chiffon, maman avait le roman, je crois que je l’ai lu mais il m’en reste qu’un vague souvenir….
    ****
    Merci pour ce partage

    • Quichottine

      C’est une bonne idée… j’avoue ne pas avoir pensé à ce feuilleton pour mes petites-filles.
      Merci à toi aussi, Marie.
      Passe une douce journée.

      • https://www.amazon.fr/Lage-heureux-DVD-Fran%C3%A7oise-Rosay/dp/B0000AKOW5
        J’ai aussi regardé avec elles

        Crin Blanc
        Le Ballon rouge
        et Heidi

        Mon fils était septique quand je lui avais dit qu’on regarderait ces films-là mais il a été étonné par l’intérêt et les commentaires de ses filles…qui après la visualisation des films se sont plongées dans les livres…Et oui des livres que j’aurai du mal à jeter…

        • Quichottine

          Il faut vraiment que je me les procure… j’ai de si beaux souvenirs avec ces films. Je ne pensais pas que ça intéresserait mes petits-enfants. 🙂
          Merci, Marie.
          Bisous et douce journée.

  27. Coucou Quichottine
    Je ne connais ni le livre ni le film, merci pour cette découverte. Difficile de se séparer d’un livre que l’on a aimé
    Douce journée & bisous

    • Quichottine

      Certains livres resteront avec moi, d’autres non. Il faut que je continue à trier. 🙂
      Douce et belle journée à vous deux. Bisous.

  28. salut
    il me semble que j’ai vu ce film avec Odette Joyeux , mais cela fait longtemps
    le temps s’améliore , on est quand même fin juin
    l’été sera court pour prendre du soleil
    bonne journée

    • Quichottine

      Cela fait très longtemps pour moi aussi. 🙂
      Merci, Tiot.
      Passe une douce journée.

  29. Je ne connais ni le livre, ni l’auteur, ni le film. Tu me permets de les découvrir. Odette Joyeux ne m’est pas inconnue mais, chez mes parents, nous avons eu la télévision très tard…
    Préserve ce livre et emporte-le dans ton nouveau chez toi 🙂
    Douce journée et GROS BISOUS ma Quichottine.

    • Quichottine

      Je l’emporterai, c’est certain. 🙂
      Merci, Marité. Gros bisous et douce journée à toi aussi.

  30. je ne l’ai pas lu mais ça donne envie en tous cas alors oui garde puisque tu a pris plaisirs a le relire. Bisoussssssssss

  31. il suffit de peu de chose pour qu’une vie change …. bonne soirée Quichottine

    • Quichottine

      C’est vrai… et c’est mieux quand c’est dans le bon sens. 🙂
      Passe une douce journée Dom.

  32. mireille du sablon

    Je me rappelle cette actrice surtout sa voix fluette et pourtant bien présente…
    Il y a des livres souvenirs dont on ne veut pas se séparer. J’ai toujours celui ci: « Elise et la vraie vie » avec pour héroïne Marie-José Nat…
    Gros bisous du soir de Mireille du Sablon

    • Quichottine

      Certaines histoires nous touchent plus que d’autres.
      J’ai aussi le livre, mais je ne me souviens pas avoir vu le film. 🙂
      Gros bisous et douce journée Mireille.

  33. On nous passait beaucoup de vieux films français quand j’étais jeune, j’aimais beaucoup, maintenant on a plus de films américains c’est dommage. Merci pour ce souvenir.

    • Quichottine

      Il y a aussi de bons films américains, mais je te comprends, je préfère la diversité.
      Merci à toi pour tes mots, Solange. Passe une douce journée.

  34. Mais j’ai eu ce livre aussi…. Où donc est-il passé ? ….

    • Quichottine

      Rangé quelque part… ou prêté et non rendu. J’ai aussi des livres que je ne retrouve pas. 🙂
      Merci pour ta présence et tes mots.

  35. Petit passage pour lire ta réponse. 😉
    Bon mercredi, toujours avec du mauvais temps …
    Bisoux doux, ma quichottine.

    dom

    • Quichottine

      Ce matin, ici, soleil… mais va-t-il réussir à rester ?
      Bisous doux et belle journée ma chère Dom.

  36. nature sereine

    Le relire t’aura apporté un peu de joie encore, c’est formidable. belle journée QUichottine bises

    • Quichottine

      La joie est toujours bonne à prendre. 🙂
      Merci pour tes mots.
      Bises et belle journée à toi aussi.

  37. Coucou Quichottine,
    J’ai vu ce film il y a bien longtemps, mais je n’ai jamais lu cet ouvrage, et tu me donnes l’envie de la faire.
    Pas facile de trier pour un prochain déménagement, mais ce tri t’aura apporté un moment de bonheur dans cette relecture.
    Je t’embrasse en te souhaitant une belle journée.

    • Quichottine

      Rien n’est facile, je crois… mais j’ai de la chance, je peux prendre le temps nécessaire. Nous ne déménagerons que l’an prochain.
      Passe une douce journée Pascale. Je t’embrasse.

  38. Odette Joyeux, je la reconnais bien, mais le livre et le film je ne me souviens pas. Encore un livre difficile à jeter. Tu as certainement raison de le garder.

    • Quichottine

      Il y en a encore beaucoup trop que je voudrais garder…
      Mais bon, je vais y arriver.
      Merci pour tes mots, Élisabeth.

  39. Aussi cela me disait quelque chose! Dès que j’ai vu la photo ça a fait tilt!
    J’aime bien quand tu livres tes souvenirs!
    Douce nuit
    Bises
    Dany

    • Quichottine

      Je suis ravie que ça te plaise… merci, Dany.
      Bises et douce journée à toi.

  40. Merci, Quichottine. Je ne connais ni le livre ni le film, mais tu m’as donné « envie ».

    • Quichottine

      Chouette !
      J’ignore si tu auras l’occasion de le lire, mais qui sait ?
      Passe une douce journée Carole. Merci à toi pour ces mots.

  41. Bonjour Quichottine,

    Le mariage de Chiffon, si je m’en souviens! Oh oui! Je garde un souvenir bien doux du film , car vu en famille. La fraîcheur et le charme d’Odette Joyeux.
    Jupes, chemises, robes, des carreaux que j’appréciais porter. Et puis, comme Marine, j’étais si mince à l’époque. 🙂
    Merci Quichottine
    Bisous
    😉

    • Quichottine

      Merci pour ces souvenirs partagés, Martine.
      J’étais très mince aussi, ce qui n’est plus du tout le cas. 🙂
      Passe une douce journée. Bisous.

  42. merci de partager ton ressenti sur ce livre que je découvre !
    je ne connais pas-
    mignonne avec sa robe à carreau- j’en ai eu une , avec le petit col Claudine –
    il faut le garder !!
    bonne journée- bises !!

    • Quichottine

      Nous avions donc eu la même robe, ou presque, car je ne connais pas la couleur de la tienne. 🙂
      Merci, Lady Marianne.
      Bises et douce journée à toi.

  43. Pourquoi vouloir toujours aller chercher ce qu’il y a au delà de … Tu gardes un souvenir , peut être naïf mais qui est le tien et c’est tant mieux.
    J’ai eu droit aux gentilles moqueries de mes belles-soeurs parce que j’avais gardé les « Brigitte ». Une nièce, un jour, me les a empruntés et c’est très bien comme cela.
    Chiffon, j’ai vu le film.
    Bisous

    • Quichottine

      Sourire… Je crois qu’on ne choisit pas ses « coups de cœur »… et, finalement, c’est pour ça que je préfère un ressenti à l’analyse littéraire.
      Certains de mes livres préférés seraient considérés comme de la sous-littérature, et pourtant…
      Bisous et merci pour tes mots, Pimprenelle. Passe une douce journée.

  44. bonjour Quichottine, pour ma part j’ai vraiment trop peur d’être déçu et de perdre tous les bons souvenirs et émotions du passé. mais tu racontes bien.

    • Quichottine

      Merci, Pierre.
      C’est vrai qu’il m’est arrivé d’être déçue… mais pas souvent. 😉
      Passe une douce journée.