Faire et refaire, c’est toujours travailler

Faire… patiemment.

Laine fine, pour adulte un peu enveloppée.

Terminer les morceaux, joyeusement les assembler.

Essayer…

Et puis, regarder dans la glace un résultat pas vraiment beau, pas vraiment concluant.

Dommage… mais que faire d’autre sinon défaire ce qui n’aurait pas été porté en l’état ?

Défaire… les coutures d’emmanchures si bien réussies, les épaules soigneusement terminées ensembles pour que le raccord soit parfait.

(Pour une fois, c’était vraiment bien, rien à redire…)

Détricoter l’empiècement devant, et une partie de l’empiècement dos…

Reprendre les mailles… il y en a beaucoup.

Et puis, patiemment,refaire…

120412_Pull

Ce n’est pas si grave, nul n’est parfait, et, comme on dit toujours, encore aujourd’hui, à ceux qui désespèrent.

Faire et refaire, c’est toujours travailler. 🙂

32 réponses à “Faire et refaire, c’est toujours travailler

  1. Gabrielle

    Bonjour Quichottine,
    Qu’est-ce qui n’allait pas dans ton tricot : l’encolure ? Les aiguilles paraissent si fines, quel courage tu as eu mais il est vrai que si le pull n’avait pas été porté en l’état, il fallait prendre cette décision pleine d’énergie…
    J’espère que ce pull ira bien cette fois. Tu nous tiens au courant des transformations ? Amitiés à toi.
    Gabrielle

    • Oui, l’encolure n’allait pas du tout… en fait, c’est un pull-tube, et j’avais voulu tenter autre chose.

      Il va maintenant. Même si ce n’est pas tout à fait ce que je souhaitais, il me plaît.

      Merci infiniment pour ta présence. J’espère que tu vas bien.

      Amitiés.

  2. Grande patience que de démonter pour refaire … je connais mais pas en tricot ni en crochet ! Ah le temps ! où l’achètes-tu s’il te plaît ? Mon blog m’occupe presque’à temps complet ! je cherche la solution pour pouvoir faire plus de chose en dehors ! En tous cas, je suis de l’avis de Marie pour dire que ce bleu est magnifique.
    A très bientôt ma Quichottine
    Gros bisous

    • J’ai mis le mien un peu entre parenthèses, comme tu l’as vu.

      Je crois qu’on ne peut pas être partout à la fois.

      L’important, c’est de pouvoir continuer à faire tout ce qui nous plaît.

      Merci d’être là, Mamychachat. Bisous tout plein et douce journée à toi.

  3. bonjour mon amie, j’aime la couleur et le points. Je pense que c’est un pull, bon aprés midi bizzzzzzzzzzz

  4. Aurais-je eu ton courage pour reprendre le travail après cette déception ? 🙁
    Si l’ouvrage avait été destiné à une autre personne que moi, bien sûr je l’aurais repris … Mais, pour mon usage ……
    Quichottine, j’espère qu’il est en bonne voie de  » rétablissement  » !
    Ainsi que tes yeux, surtout.
    Je t’embrasse fort.

    • Je ne sais pas ce que tu aurais fait… je sais que j’avais grand besoin de ce pull, et que j’ai trop d’ouvrages en cours… Il faut les terminer un jour.

       

      Le pull est achevé, déjà porté.. Mes yeux vont mieux.

      Merci pour ta présence et tes mots amicaux. Je t’embrasse fort.

  5. bonsoir qUICHOTTINE? H2 OUI JE CONNAIS CE GENRE DE CHOSES…BON ON FINIT PAR Y ARRIVER, mais faut juste de la patience…et parfois on en as assez! alors on mets de côté et un jour on reprend, et ç à va tout seul, Bisous, MIAOU!!!!!

    • J’en avais un besoin urgent… alors, je n’ai pas pris le temps de le mettre de côté.

      Il y avait très longtemps que je n’avais rien fait pour moi… je n’ai plus les bonnes proportions me concernant.

      Mais, ça y est, c’est terminé, et tout à fait mettable.

      Bisous et douce journée, Mistigris.

  6. Un bel ouvrage , moi aussi je tricote du fin .Je suis malheureuse quand les filles me demandent des gros pulls. Comme je te comprends , cela m’est arrivé plusieurs fois …avec patience et regret , on défait , puis on reprend les mailles , quand on n’en perd pas! et on retricote ……mais au bout , nous sommes très heureuses ….de la réalisation de l’ouvrage ou de la patience que nous avons eue!!!!!?
    Est-il fini cet ouvrage?
    Bon courage .Douce soirée,bisous Quichottine

    • Il est terminé… Ouf ! Mais je suis contente d’avoir pu le porter. C’est un joli pull.

      Merci pour ce partage, Erato. Je suis d’accord avec toi pour la grosse laine… le travail est diférent.

      Douce journée et bisous à toi aussi.

  7. Ce n’est pas tout à fait le mot travailler qu’il faudrait employer. Tu oeuvres, et comme quand on oeuvre, on doit souvent remettre l’ouvrage sur le métier, tel le sculpteur, l’écrivain, le peintre. Tricoter est aussi une expression artistique. Ce bleu est très beau… tu sauras le marier à la forme qui te sied.
    Je t’embrasse ma Quichott’

    • Merci !

      La laine était trè agréable à tricoter, le bleu me va bien, et, même si le résultat n’est pas tout à fait conforme à ce que j’avais en tête, le pull me va.

      Je suis contente de l’avoir terminé. J’en avais grand besoin dans notre printemps froid et gris…

       

      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  8. Faire et défaire oh oui c’est travaillé et si le résultat est mieux après alors ça valait le cout de refaire.

    Je suis ravie de voir cet article.

    Quichottine ne nous quitte pas pour de bon ?
    Je préfère cette idée à la précédente même si je sais que la vie parfois nous appelle.

    Gros bisous

    • Non, je ne vous ai pas quitté vraiment… j’ai seulement rendu mon blog moins lourd pour qu’il n’empiète pas trop dans mon quotidien.

      Gros bisous, Harmonie. Passe une douce journée.

  9. Que ta laine est fine mon amie…Superbe couleur!
    J’admire ton courage et pense fort à toi.
    Bisous.

    • Merci !

      C’était très agréable à travailler…
      Je t’embrasse très fort.

      Pensées pour toi aussi en ce nouveau jour.

  10. Du bleu évidemment. Et un très joli bleu: un peu myosotis. C’est du moins le bleu que je vois sur mon ordi où les couleurs sont vraiment éclatantes désormais pour moi.
    Tu as de la patience Quichottine et perfectionniste aussi, j’en suis sûre. Mais dis-moi, tes journées sont très très longues…

    • Elles le sont souvent… Mais lorsque je suis au jardin, je suis moins dans la bibliothèque, comme tu as pu le constater.

      Comme je suis contente que ton opération se soit bien passée !

      Merci pour ta présence et tes mots.

  11. Il y a des jours où l’on se sent Pénélope 😉

  12. Un peu enveloppée ? Tu ne parles pas de toi, là , si ??
    Allez, tant qu’on est dans les proverbes de mamie : »il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent pas »
    Mais c’est drôlement joli, ce bleu!
    Bises sans pulls d’ici

    • Si… Mais c’est tout à fait vrai. 🙂

      J’adore cette couleur… même si j’avoue qu’elle n’est pas tout à fait la même qu’à l’écran.

      Les pulls sont encore les bienvenus ici, alors, je suis contente de l’avoir terminé.

      Profite bien de ton soleil…

      Bises et douce journée, Croc.

  13. tricoti-tricota
    je passe pour un petit bonjour
    une maille à l’envers, une à l’endroit
    et voilà le temps du bonsoir…

    • Sourire… Le tricot est fini, mais j’ai un boléro en cours pour ma petite dernière… J’espère qu’il ira.

       

      Je t’embrasse fort, Mahina.

  14. patdelapointe

    quel jeu de patience…

  15. Une Quichottine inconnue que je trouve ici. Mais il est beau ce pull, quel beau travail. Tu es bien courageuse de défaire et refaire, mais il le faut, je sais, pour qu’il soit porté.Amitiés et bisous, Quichottine

    • C’est vrai… Maintenant, il est mettable sans souci… Même s’il ne correspond pas tout à fait à ce que j’avais en tête.

      Merci pour ta présence, Pivoine.

      Bisous et amicales pensées en ce jour.

  16. Coucou. Je viens de lire les commentaires de tes amis et …tu as aussi des problèmes aux yeux… J’espère que ce n’est pas trop sérieux car je sais (maintenant, pour avoir vécu un épisode de mal voyance) combien il est important de bien voir ( et pour tricoter comme tu le fais il faut une bonne vue. Je te souhaite de rétablir ta vue. Passe une bonne journée (très pluvieuse encore ici)

    • Rassure-toi, j’ai fait une infection qui m’a beaucoup gênée… mais c’est terminé maintenant. Je n’avais pas l’habitude des ennuis occulaires. Cela m’a permis de mieux comprendre ceux qui ont de gros soucis de ce côté là… je ne pouvais plus rien faire.

       

      J’espère ne plus avoir à passer par là… sans la vue, je serais totalement perdue.

      C’est très pluvieux ici aussi… Mais les jardins ont besoin d’eau.

      Douce journée à toi, reste au chaud.