Patapoufs et Filifers, avis d’expert

Dans les journaux, il arrive que vous trouviez un entrefilet ou un article un peu plus grand, comportant un « droit de réponse » de ceux qui s’érigent en faux devant des mots précédemment publiés.

Pourquoi n’en serait-ce pas ainsi dans la Bibliothèque de Quichottine ?

J’ai publié, en octobre 2009, l’un de mes compte-rendus de lecture, de ceux qui ne sont là que pour vous parler des livres que j’aime bien, de ceux que j’ai aimés.

Il y était question d’un livre d’André Maurois, désormais épuisé, dans sa version « Folio junior » : Patapoufs et Filifers.

Couverture de l'édition Folio Junior de 1984

Les anciens abonnés s’en souviennent peut-être… J’y parlais de ces illustrations en noir et blanc qui tranchaient avec la couverture couleur.

« En 1930, lorsque paraît Patapouf et Filifers, Jean Bruller a vingt-huit ans. Il n’a pas de palette graphique pour dessiner. Les couleurs sont chères, les illustrations seront en noir et blanc.

– Mais la couverture est en couleur !

C’est vrai… Aussi n’est-elle pas d’époque, ni de Vercors ! La couverture est d’Henri Galeron. C’est important aussi de savoir qui a fait la couverture, pour ne pas tout mélanger…

Moi, ce qui m’intéresse, ce sont les dessins. »

Quichottine, 5 octobre 2009

Comme je le fais toujours, j’ai donné mes références, l’année de publication de mon exemplaire.

Il est évident que je ne suis pas allée en consulter d’autres dans les bibliothèques… et j’ai eu tort.

Un visiteur m’a laissé aujourd’hui un message que je veux partager avec vous :

Bonjour, petit souci avec votre texte.
L’édition de 193O, de Paul HARTMANN, que j’ai, est déjà en couleurs et non noir et blanc. Donc le propos sur le prix de la couleur et l’absence de moyens techniques est un peu … surréaliste. En passant, j’en profite pour dire que la ré-édition suivante, chez Fernand NATHAN (1967), qui est une sorte de fac-similé -sauf la couverture à fond blanc avec illustrations- est elle aussi en couleurs.
En fait vous vous basez sur l’édition Folio-junior (1984) qui elle, effectivement pour pour raisons d’économie, a remis en noir et blanc les illustrations initiales en couleurs. J’ai en tout cas questionné Henri GALERON à ce sujet,puisque vous le citez, et il m’a confirmé le fait que vu son âge, il n’a pas pu coloriser les « dessins » de Jean BRULLER initiaux, à supposé que ceux-ci aient été, comme vous le dites, en noir et blanc à l’origine. A mon avis, vous pourriez vérifier en bibliothèque ce que vous dites sur ce point.
Bien cordialement,
Alain DHOUAILLY
Librairie DHOUAILLY et Cie,
7, rue de Prague,
75012-PARIS.
Tél: 01 43 47 01 20. Commentaire n°42 posté par DHOUAILLY aujourd’hui à 15h32

Il est donc question d’un livre que je n’ai jamais vu, dont j’aurais pu connaître l’existence en me rendant à la BNF, ou en cherchant un peu sur le Web.

9-3. Patapoufs et Filifers. Texte d’André MAUROIS. Hartmann, 1930. In-4°, 92 p., cart. éd. toile rouge tache sur le premier plat).

Édition originale et premier tirage d’un des plus attachants livres pour enfants du XXe siècle. « Premier ouvrage pour enfants écrit en faveur de la tolérance et de la collaboration entre les peuples, il marque un tournant des idées dans l’histoire de la littérature enfantine. » (Annie Renonciat).

¶ Livre mon ami, n° 217, repr. ; A propos de Patapoufs et Filifers.

180 €

Page originale : http://chezleslibrairesassocies.blogspot.com/2008_11_01_archive.html

J’ignorais qu’il existât une version en couleur de ces dessins que je trouve si parfaits en noir et blanc, qu’il n’était nulle part précisé que les illustrations de Vercors (Jean Bruller) avaient été modifiées et n’étaient plus conformes à l’original, je plaide coupable, certes, mais avec des circonstances atténuantes.

Si j’avais fait une recherche sur le site de la Bibliothèque Nationale de France, j’aurais pu le savoir…

La recherche à la BNF

Mais il m’arrive, hélas, de croire naïvement ce qu’écrit l’éditeur.

Présentation de l'auteur et de l'illustrateur du livre

Je précise également qu’à moins de me tromper, je n’ai jamais dit qu’Henri Galeron avait colorisé les dessins de Jean Bruller. La couverture est de lui, c’est tout ce que j’ai écrit, et, à moins d’être – là encore – victime des propos de l’éditeur, je n’ai fait que rendre à César ce qui lui appartenait.

Aurait-il préféré que je ne le fisse pas ?

Le livre est paru en 1930 pour la première fois… Henri Galeron est né, si je ne m’abuse, en 1939… Je ne les ai reliés que dans la mesure où le second avait réalisé la couverture du livre du premier pour la collection Folio Junior des éditions Gallimard.

Je ne me serais pas permis toute autre réflexion les concernant.

Voilà… Il semble donc que j’aie raconté des bêtises au sujet des illustrations… Mon premier article aura donc désormais un lien vers celui-ci et le paragraphe incriminé sera rayé, afin de ne plus induire personne en erreur.

Un grand merci à cet expert d’avoir pris le temps de s’arrêter ici.

Ce sera une page de publicité gratuite pour Monsieur Dhouailly.

Un vrai libraire, qui prend la peine d’aller lire un petit blog en pause pour voir ce qu’on dit de l’un des livres qu’il possède, ça ne court pas les rues. Alors, si vous habitez Paris, ne manquez pas de rendre visite à sa librairie, et d’aller consulter l’un des livres qu’il cite. Je ne l’ai pas fait, j’ai eu tort.

Désormais, j’éviterai ces digressions qui sont fort peu sérieuses et qui ne sont – la plupart du temps – que le fruit de mon imagination débordante.

Je vis mes livres, je leur donne une existence propre… et, parfois, comme ici, il m’arrive de me tromper. Je vous prie de bien vouloir m’en excuser.

Mea culpa.

68 réponses à “Patapoufs et Filifers, avis d’expert

  1. il t’a lu .. et c’est un vrai passionné expert ..
    un joli conte finalement

  2. Laissons les querelles d’experts pour faire place à la sincérité

  3. Adorable Quichottine ! Bonne soirée.

  4. Je suis d’accrod avec Kri ! En 1930 je n’étais pas née, merci pour la découverte… L’auteur lui est né la même année que mon grand-père… Clin d’oeil de jill, bonne nuit Quichottine !

    • Merci pour ce clin d’oeil et ce partage.

      Je dois dire que j’ai beaucoup appris grâce à lui…

      Bisous, JB. Passe une belle soirée.

  5. Bonsoir Quichottine. Ce libraire est un passionné. Il a voulu rétablir la vérité, très poliment. Tu m’as donné envie de découvrir ce livre, peu importe si les dessins sont en couleur ou pas. Merci Quichottine et bisous

    • C’est vrai.

      Tu sais, je suis heureuse qu’il y ait encore des personnes qui aiment autant que lui les livres et son métier.

      Bisous et douce journée, Ecureuilbleu. Merci.

  6. Mais sois sans crainte Quichottine… Qui ne se trompe jamais ???
    Je te souhaite une douce soirée serine.
    Bises
    Et merci pour ce partage

    • Merci de si bien comprendre, Jackie.

      Lui aussi m’a écrit dans ce sens.

      C’est quelqu’un de bien.

      Bises et douce soirée.

  7. Mais Quichottine , as-tu vu quelqu’un ne pas se tromper?Par contre , j’en ai rencontré qui ne rectifie pas leur erreur comme tu le fais.
    Il n’y a rien de grave , il faut relativiser.
    Merci pour ton humilité et ta gentillesse .
    Douce nuit, gros bisous

    • L’erreur est humaine et je sais gré à ceux qui savent rétablir la vérité avec tant de gentillesse.

      Bisous et douce soirée à toi. Merci.

  8. Bonsoir Quichottine,
    Donc, en 1930, on avait les moyens d’éditer des livres pour enfants avec les illustrations en couleurs. Et en 1984, pour raisons d’économie, on imprimait ces mêmes illustrations en noir et blanc. (lol)
    Merci pour ton article qui m’a fait connaître ce livre d’André Maurois. Et puis, tout cela n’est pas grave, car il arrive à tout le monde de se tromper.
    Bisous,
    Martine

    • Voilà… c’est ça !

      Je ris… Les collections « bon marché » ne font pas toujours le bonheur des auteurs s’ils font celui des lecteurs peu fortunés.

      Merci pour la gentillesse de ton message.

      Bisous et douce journée à toi.

  9. Franchement, tu n’as rien dit de faux….
    c’est bien de nous mettre le commentaire de ce libraire!
    mais pas de quoi » fouetter un chat »….
    tu vois que les libraires visitent ton blog!
    j’ai eu dernièrement un commentaire sur un article que j’avais fait en 2008 sur le bagnard Francis Lagrange…
    (je n’ai rien inventé, me suis inspirée d’une plaquette éditée lors de journée du patrimoine pour raconter sa vie en résumé….un monsier me dit »ai bien connu Francis Lagrange en 1948 et 1963-1964.des erreurs dans votre récit m’ont choqué.répondez si possible.E.B »
    nous avons échangé des mails….je n’ai pas encore la réponse…m’a donné son no de tél…pas encore eu le temps de l’appeler, mais je vais le faire car ça m’intéresse!
    bonne semaine.
    bisous au son du carnaval…

    • J’ai la chance d’avoir des visiteurs consciencieux… Je remercie ce libraire de m’avoir ouvert les yeux.

      Tu sais, ici, je fais rarement référence à d’autres articles, surtout pour un livre que j’aime. Je laisse parler les émotions ressenties.

      Je suis heureuse que tu aies pu rentrer en contact avec quelqu’un qui pourra sans doute te donner d’autres renseignements… C’est super ce que les blogs permettent !

      Bisous et douce fin de journée, Annick.

      Merci  pour le partage… et très bon carnaval.

  10. Peu importe noir et blanc ou couleur Quichottine, pas besoin de te justifier, la critique est aisée, l’art est difficile. Bises

    • Tu vois, je pense que je dois malgré tout faire plus attention au moins en ce qui concerne les livres…

      Ici, j’allais au-delà de ce qui est autorisé.

      Il vaut mieux rétablir la vérité.

      Mais merci pour ta compréhension.

      Bises et douce soirée.

  11. Je découvre ce livre…. J’aime assez que, parfois, on complète ou infirme mes écrits, du moment que c’est écrit gentiment.

    Belle journée ,Quichottine, avec affectueuses bises de nous deux.

    • Je suis d’accord avec toi… et ce monsieur a été vraiment très gentil avec moi.

      Bises et belle soirée à vous deux.

  12. Tiens, je n’avais pas vu cet article !
    Heureusement que j’ai la NL …
    Bien sympa, ce Monsieur et très sérieux.
    Re Bon mardi.
    Bisoux

    • Merci… Tu sais, heureusement que je les news moi aussi… parce qu’étant données mes absences, j’en manquerais plein en ce moment.

      Bisous et douce soirée à toi.

  13. Nul n’est infaillible et on ne peut tout connaître ! Je pense que ce libraire sera satisfait ; Bisous

  14. Bonsoir Quichottine,

    Après m’être attardée en quelques coins et recoins des Quichottinie et bibliothèque, c’est sur cet article, inconnu et des plus récents, que je me suis attardée. L’intitulé du livre ne m’est pas inconnu et pense donc avoir pris part au premier article le concernant. L’on ne peut tout savoir et parfois l’on se ménage en se contentant de ce, telles que les informations, qui nous est proposé afin de ne pas en faire davantage. C’est que les temps comme tonus et motivation peuvent nous manquer :/ Il arrive aussi à la machine de fatiguer ; l’on ne peut donc blâmer Quichottine de s’être arrêtée aux écrits de l’éditeur. Puis, le fait que tu nous ais partagé la vérité suffit à toute autre excuse.
    Merci donc au libraire pour ces modifications et renseignements apportées ainsi qu’à toi, Grande Quichottine, pour ta sincérité.

    Que ces soirée et nuit te soient paisibles.

    A bientôt…

    • Merci, AneverBeen… Il est vrai qu’on n’a pas toujours le temps, et j’ai tendance à faire confiance… mais il faudra que je pense à vérifier désormais davantage. N’est-ce pas mon rôle de bibliothécaire obéienne ?

      Passe une douce soirée.

      Prends bien soin de toi.

  15. Bonsoir Quichottine,

    L’erreur est humaine dit le proverbe. Celle-ci n’était pas bien méchante. Ce monsieur a été très courtois.
    Gros bisous de bonne soirée Quichottine
    Martine 😉

  16. Tu es pardonnée. Tout au moins par moi.
    Tu sais reconnaître tes torts et c’est bien. Si tout le monde savait le faire …
    Incroyable, il m’arrive de penser que nous ne nous lisons qu’entre nous. Je me rends compte de mon erreur.
    Bises

    • Chouette !

      … et en fait, par lui aussi !

      Non, nous ne nous lisons pas entre nous… il y a ici de nombreuses personnes dont j’ignore tout…

      Bises et douce soirée, Pimprenelle. Merci !

  17. C’est bizarre…Il ne me semble pas avoir la même lecture que Dom ou Ecureuilbleu…je trouve que ce monsieur, au demeurant passionné – et peut-être passionnant – n’est pas si charmant ! Je reste solidaire de la bibliothécaire aux coussins bleus, avec ses faiblesses qui la rendent si humaine et attachante. Et si j’ai un doute, eh bien, ce sera pour moi une excellente occasion de me culturifier. Quoi ? On ne dit pas çà ? Ah bon ?!…

    • Son premier message était un peu moins gentil que le second… qui m’a tout à fait rassurée quand à l’esprit avec lequel il m’avait laissé ces mots.

      Il voulait seulement rétablir la vérité, ce qui est tout à fait louable.

      J’aime beaucoup « culturifier »…

      Un grand merci pour la solidité de ton amitié. Je t’embrasse très fort.

  18. Que de précisions, merci Quichottine, il y a des gens qui sont très « pointus » comme on dit ici, experts dans leur domaine. J’aime bcp les graphismes anciens, parfois les éditeurs les ressortent comme la version de Pinocchio de Enrico Mazzanti, rien à voir avec Walt Dysney.
    Passe un bon Dimanche.

    • Je suis d’accord… C’est un peu comme lorsque je parle de ce que je connais bien… Travailler, creuser un sujet précis, te rend un peu plus exigeant.

      Merci pour ce partage, Pierre.

      Passe une belle journée toi aussi.

  19. Eh bien voici une mise au point de faite… mais il n’y avait tout de même pas mort d’homme !. Tout le monde peut se tromper et chère Quichottine, tes digressions sont trop précieuse pour que tu nous en prives. Alors comme je suppose que tu es désormais pardonnée par ce puriste, reprends tranquillement ta pause 😉 Gros bisous

  20. Dis Quichottine, franchement cela ne me semble vraiment pas bien grave, tu fais partager les livres que tu lis et la tenue d’un blog n’implique pas non plus une rigueur stricte.
    Franchement j’adore tes digressions qui m’amusent alors tu peux continuer.

  21. même pas grave, l’amie Quichottine, tu n’es pas une vraie experte et nous ne sommes que des néophytes qui devraient pouvoir s’en remettre ….

  22. Mais Quichottine , as-tu vu quelqu’un ne pas se tromper?Par contre , j’en ai rencontré qui ne rectifie pas leur erreur comme tu le fais.
    Il n’y a rien de grave , il faut relativiser.
    Merci pour ton humilité et ta gentillesse .
    Douce nuit, gros bisous

  23. Tiens, je n’avais pas vu cet article !
    Heureusement que j’ai la NL …
    Bien sympa, ce Monsieur et très sérieux.
    Re Bon mardi.
    Bisoux

  24. Quichottine en pause

    Monsieur Dhouailly a une librairie un peu spéciale qui s’occupe de livres rares…

    Son blog : http://dhouaillyetcie.blogs.com/dhouaillyetcie/

  25. Nul ne possède toutes les vérités … tu n’as pas à te culpabiliser
    Douce soirée Quichottine

    • Il a pourtant raison… j’aurais dû vérifier.

      Mais il a répondu très gentimen à ma réponse…

      Douce soirée à toi aussi. Je t’embrasse.

  26. Patapouf et Filifers…. des souvenirs de lecture magnifique ma Quichotinne. Merci. Bises et bonne soirée

  27. m'annette

    je salue l’exigence de ce libraire et son passage chez toi, mais je ne pense pas pour autant que tu doives battre ta coulpe: il n’y a que celui qui ne fait rien qui ne se trompe pas!
    Et tu fais tout ce que tu fais dans des intentions « gratuites », et généreuses, alors comment pourrions-nous t’en blâmer….
    Je t’embrasse, chère Quichottine!

    • Il est d’accord avec toi… et m’a écrit dans ce sens un très gentil message en réponse à ma propre réponse.

      Merci pour ton indulgence…

      Bisous et douce soirée, M’Annette.

  28. •-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•

    l’erreur est humaine
    ce n’est pas de ta faute
    on ne peut pas tout savoir

    c’est bien d’avoir fait un article pour éclairer ces coins sombres

    merci pour ces nouvelles informations
    passe une belle fin de journée

    je t’envoie quelques rayons de soleil

    ti bo

    •-~·*’Ś Ő Ń Ŷ Á’*·~-•

    • Je crois que c’était important de pouvoir rétablir le vrai grâce à son intervention.

      Merci à toi d’être venue lire.

      … et merci pour ces rayons de soleil qui sont bien arrivés.

      Bisous et douce soirée.

  29. canelle56

    Tu étais de bonne foi alors ne te tracasses ps
    Bisous à toi Quichottine

    • Merci, Canelle… Le libraire m’a écrit également un très gentil message pour me rassurer.

      Bisous et douce journée.

  30. Tout le monde peut se tromper,Quichottine, et là cela ne me paraît pas bien grave ! Tu es honnête, tu as rectifié.
    Je ne connais pas ce livre et ça donne envie de le lire.
    Bien amicalement.

  31. Hé bein je ne pensais pas que des personnes aussi expertes et avisées prenaient le temps de déposer des coms ! Mais que ça ne te gache pas la vie pour autant Quichottine, hein, honnêtement moi ça ne m’empêche pas ce matin de savourer ma biscotte même si t’as fait une tite erreur gros bisous continue et puis basta.

    • Cela arrive… Comme il arrive que les auteurs dont on parle passent et laissent un message…

      Quand ils ne sont pas mort, c’est vraiment agréable !

      Gros bisous tout plein, Katara. Merci pour ton indulgence.

      Passe une belle soirée.

  32. Mamychachat

    Surtout pas de culpabilité ! on ne peut pas tout savoir. Pfff, octobre 2009 ! il en a mis du temps ce monsieur pour venir vérifier avec sa loupe et corriger tes graaaaaaaves zerreurs, hi hi … Qu’il vienne chez moi, il aura du boulot.
    J’espère qu’il a jeté un œil aussi sur « La boîte à rêves » et qu’il a participé pour le bonheur d’un enfant.
    Na ! et qu’il n’ennuie plus notre chère Quichottine …
    Bonne journée et gros gros bisous

    • Je pense qu’il est tombé dessus par hasard, en faisant des recherches…

      Je ris. Il a parlé très gentiment et m’a rassurée ensuite, en m’envoyant un second message très gentil…

      Je ne crois pas qu’il a regardé la Boîte à Rêves, mais d’autres l’ont fait.

      Bisous tout plein… J’adore quand tu prends ainsi ma défense… Une vraie grande soeur, Mamychachat !

  33. Quichottine, ce qui est important, c’est que tu parles des livres, de ces trucs qui un jour n’existeront plus si tu n’es pas là pour les célébrer …
    et bravo à ce libraire venu chez toi, faire une rectification, un petit truc, juste pour te dire qu’il aime les livres et la précision.
    bises et très bonne soirée

    • Je ne crois pas qu’ils puissent totalement disparaître… ou du moins, j’espère ne plus être là quand ça arrivera.

      J’ai beaucoup apprécié qu’il laisse ainsi ses mots.

      Bises et très blle soirée, Andrée. Merci !

  34. Finalement ce petit mot de ce libraire a plutôt été un bien , il t’apporte une précision et nous montre le beau monde qui sillonne les allées de ta bibliothèque 😉
    Bisous Quichottine :*

    • Je n’avais pas pensé au côté « beau monde »… mais j’ai apprécié qu’il rectifie mon erreur.

      Bisous et douce soirée, Urban. Merci.

  35. vendredi soir au yoga, notre prof nous a proposé un livre (photo et textes ) fait par un amateur et tous les bénefs partent en Afrique pour écoles, hôpital. une petite oeuvre à taille humaine .. chic, les bonnes volontés, il y en a pas mal !! bises et vive la lecture.

    • Tu as raison… c’est super quand les fonds récoltés peuvent servir ainsi.

      Merci pour le partage.

      Bises et bonne lecture à toi.