Un jour là-bas… Le Peintre

Il manquait donc un dernier volet à notre triptyque.

 

Vous avez vu le Géographe, la Bibliothécaire, il reste celui qui a peint le tableau, ce « Peintre » dont nous ne connaîtrons ni le visage, ni la toile…

 

C’est ainsi que Laure l’a photographié, et donc ainsi que les membres de La Petite Fabrique d’Écriture en ont disposé.

 

 

110228_Laure_Chateauneuf-Galaure1F.jpg

 

 

Voici ma participation tardive.

 

 

Le peintre

 

Il passe ses journées à l’atelier, depuis des années.

 

Au début, il copiait, comme l’ont fait avant lui tous ceux qui ont réussi, tous ceux dont on parle partout. Il répétait inlassablement les mêmes gestes, cherchant à assurer son trait, à trouver les bonnes couleurs, la nuance employée dans les tableaux du Maître. Les mélanges de couleurs ne le satisfaisaient pas. La lumière se refusait à lui, les lignes tremblaient, donnant à ceux qui l’entouraient l’occasion de rire et se moquer.

 

Mais il persistait, s’entêtait dans de nouveaux essais.

 

Le Maître passait, jetant un regard distrait sur sa toile.

 

Jehan était si jeune alors, qu’il tremblait devant ce regard, que son cœur se serrait quand le mépris était patent. Il lui arrivait de laver la toile à grande eau après l’avoir frottée d’essence pour en ôter l’image ratée. Ses larmes se mêlaient alors à cette eau salvatrice. La toile ne serait pas gâchée. Il pourrait s’en servir encore et encore…

 

Un jour, le Maître ne passa pas… Il resta près de lui, attentif, comme inquiet.

 

Jehan se demanda ce qui se passait… mais nul mot ne franchit les lèvres de l’artiste dont tous s’arrachaient les œuvres.

 

Le lendemain, on chercha vainement le vieil artiste, il avait disparu, laissant une lettre où il laissait tout à son jeune apprenti.

 

Depuis, Jehan continue de peindre, il peint le dos au monde, il peint des choses que seuls comprennent ceux qui savent regarder au-delà des couleurs, lire par-delà des mots.

 

Chaque jour il accroche au mur une nouvelle toile.

 

Il a trouvé ce que tous cherchent lorsqu’ils créent.

 

 

  Son modèle, invisible, se nourrit de ses rêves.

 

© Quichottine, avril 2011

 

 

 

 

Ce peintre a été mis en scène également par ABC, Claudie, Sido, Catheau, Marine D et Juliette.

 

Votre visite leur fera sûrement plaisir.

 

62 réponses à “Un jour là-bas… Le Peintre

  1. d'éli cieux

    Sincèrement, ce texte est doux, ouvert ce dont j’avais besoin… Il me laisse dans une douce rêverie qui m’enveloppe chaleureusement… que c’est bon…

    Merci Quichottine

     

  2. Oh ! Ton texte m’inspire ce que j’aimerais bien que la peinture m’inspire.

    Gros bisous

    • Comme c’est gentil…!

      Mais tu es un magicien des mots… je crois que c’est difficile d’entrer dans la peinture et j’admire beaucoup ta détermination.

      Je suis sûre que la peinture bientôt n’aura plus de secrets pour toi…

      Gros bisous à toi aussi.

  3. salut

    dificile de comprendre les peintres mais chacun interprète à sa façon un tableau en fin de compte

    bonne soirée

  4. Des lignes pleines de justesse et riches en détails, j’ai aimé les parcourir chère Tisseuse de rêves… je t’embrasse bonne fin de journée à toi Quichottine

  5. Le maître dépassé par l’apprenti; c’est ainsi.

    En peinture ,peut-être plus que dans un autre art, il faut donner  son âme  ;j’aime ce texte  , qui nous plonge dans les affres de la création .

    Bisous

     

     

  6. je n’ai pas tellement de connaissance artistique. Il faut que je comprenne ce qu’un tableu représente, sinon je n’aime guère….

     

    belle soirée avec bises de nous deux. Notre ainée est allé voir un kiné-vestibulaire. Et c’est le conduit qui va de l’oreille au cervelet qui lui provoque des pertes d’équilibre, les tremblements etc… heureusement que c’est pris à temps, il va lui faire une rééducation ….. Elle est arrêtée jusqu’à la fin du mois.

     

    Bises de nous deux

    • Ah… Je suis à la fois désolée de l’apprendre et contente que ça ait été découvert à temps. Ouf !

      J’espère que tout se passera pour le mieux.

       

       

      … je suis désolée que ce texte ne t’ait pas plu.

      Passe une douce soirée, Patriarch. Bisous affectueux pour vous deux.

  7. Je n’ai pas encore trouvé mes « rêves à peindre »… C’est peut-être pour cette raison que je copie, je copie inlassablement… Mais rien ne vient… Je resterai faussaire… Demain le « Don Quichotte en cage » de Buffet.
    C’est une bien jolie histoire. Il a été récompensé grâce à sa ténacité, sa volnté et son courage… BisousssSSSS Quichottine.

    • Je ne sais pas… Mais ce que tu copies ne sera pas perdu… 🙂

      Merci d’être passée, Liliane. Bisous et douce fin de semaine à toi.

  8. Bonsoir Quichottine, comme j’aime ta façon d’interpréter ce trompe l’oeil ci aussi…. Je te souhaite la bonne soirée madame la bibliothécaire….   Jill  Bizzzz   

  9. Que de mystère dans ce texte Quichottine. Que de questions aussi, de doutes permanents… et puis cette notion de perpétuité, de transmission de savoir… 

    C’est très beau. Merci Quichottine. Bonne nuit et gros bisous à toi !

    • Merci pour ces mots, Oxygène.

      Il m’arrive souvent de ne pas être sûre de moi lorsque j’écris. Tes mots me touchent.

       

      Bonne soirée et douce fin de semaine à toi.

  10. Bonsoir Quichottine,

    J’aime beaucoup ton texte. Je m’y suis plongée et j’y ai associé un livre très apprécié  ; « La couleur bleue » de Jorg Kastner.

    Plaisir du partage.

    Bisous & bonne nuit.

    Capucine

    • Un livre que je n’ai pas lu… Mais j’aime bien son titre.

      Sois la bienvenue dans la Bibliothèque, Capucine. Merci d’avoir laissé les mots qui m’ont permis d’aller à ta rencontre.

      Bonne fin de semaine à toi.

  11. C’est tellement facile de se moquer ….. hein ???

    mais ce jeune peintre et un poète, 

    oui un poète de couleurs, un poète un peu rêveur

    Bisous et bon jeudi

    • Toujours trop facile de se moquer des plus faibles. J’ai horreur de ça !

       

      Je voulais qu’il réussisse. Sa foi et son travail le méritaient.

      Bisous et bonne fin de semaine à toi.

  12. Quel beau texte, mais trouve-ton toujours ce que l’on cherche ? Sans doute faut-il encore chercher un peu plus loin….
    Bises et merci Quichottine 

  13. c’est amusant de découvrir les histoires que chacun met en scène, des aventures et des émotions différentes à partir d’une même image !!!

  14. He bien malgré les cours de ff je crois que j’ai des progrès à faire, pour l’instant je cherche mon Maïtre

    enocre un bon moment d’évasion.

    bonne soirée

    • ff est une excellente maîtresse… 🙂

       

      Merci, Pierre. Il faut du temps pour apprivoiser ses couleurs…

      Douce soirée à toi aussi.

  15. J’aime beaucoup ton jeune peintre qui n’hésite pas à défaire et refaire sans cesse…

  16. Dommage que l’on ne connaisse pas le visage du peintre.

    Bises et bonne journée.

    Marie

     

     

  17. J’ai un HENAURME retard, mais je viens de faire connaissance avec ton nouveau blog (il y a déjà pas mal de lecture), et me voilà devant une fenêtre – fermée – et un dos, celui d’un homme qui peint hors de la vie, la vraie, pour mettre sur la toile celle qu’il porte en lui. Mais les odeurs délétères des couleurs qu’il broit ne vont-elles pas altérer la qualité de son travail ? Pourquoi, de temps en temps, ne pas entrouvrir les battants pour laisser enter le printemps ?

    • Et moi… Tu vois, je mets cinq jours à te répondre…

       

      Le printemps frappait à sa fenêtre, mais il ne l’a pas entendu.

      Trop concentré… ou peut-être déjà dans un ailleurs où plus rien n’existe que ce qu’il a dans son coeur…

  18. UN PETIT COUCOU

    pour te remercier de tes réponses de ce matin !

    réponses de ma part mardi 😉

    bisous et bonne soirée

    christelle

  19. d'éli cieux

    Sincèrement, ce texte est doux, ouvert ce dont j’avais besoin… Il me laisse dans une douce rêverie qui m’enveloppe chaleureusement… que c’est bon…

    Merci Quichottine

     

  20. C’est une belle histoire Quichottine, peindre ses rêves sont des mots que je retiendrai ! Quelle solitude malgré tout !

    Je t’embrasse mon amie

    • Les artistes sont souvent seuls… je le crois. Au moins dans leurs pensées quand ils exercent leur art.

      Je t’embrasse fort.

  21. Triste et belle, ton histoire se termine sur la réussite finalement !

    « Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage » …..

    Bisous ma Quich’ 🙂

    • La réussite est souvent au bout du chemin quand on y tient vraiment. Je crois qu’il a su résister aux moqueries et qu’il en est récompensé.

       

      Merci pour tout, Clo. Bisous tout plein pour toi.

  22. Triste et belle, ton histoire se termine sur la réussite finalement !

    « Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage » …..

    Bisous ma Quich’ 🙂

  23. Son oeuvre se nourrit dz ses rêves mais aussi de ce qu’il vit et est. BBises  VITA

    • Je crois que les rêves font intégralement partie de la vie…

      Merci d’être passée par ici. J’espère que ton absence n’est pas due à un souci de santé. Bisous.

  24. C’est très beau Quichottine, bravo

    Passes une bonne soirée

    • Merci, Laure… C’était le dernier volet des trois images que je t’avais empruntées. Je suis contente que ces histoires t’aient pu.

      Douce soirée à toi aussi. Gros bisous.

  25. ♪ ♫ Kri ♫ ♪

    Encore une fois j’admire tes mots ….

  26.   Coucou rapide ! Mon expo m’accapare. Vernissage vendredi soir et ensuite départ pour le week-end.
      Peu de temps pour les visites. Gros bisous ma chère Quichottine!

    • Je suis contente que tout se passe bien.

      Bravo pour la mise en place de ton expo et bonne fin de semaine…

      Gros bisous.

  27. Déficience Mentale

    L’élève aurait il dépassé le maître ? C’est une jolie histoire 🙂 Dommage que ce soit le dernier tableau…

    Belle nuit à toi ! 🙂

    • Oui. C’est pourquoi le maître est parti. Il n’avait plus sa place dans l’atelier.

      Merci pour ce compliment déguisé… J’aurais aussi aimé qu’il y en eût d’autres, mais ce n’étaient que trois images partagées.

       

      Douce fin de semaine à toi.

  28. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine,
    quel émouvant  hommage au travail de l’artiste !
    et le dénouement  du récit est très beau
    bisous d’amitié
    jean-marie

    • Merci. Je suis contente que ce récit t’ait plu.

      Gros bisous d’amitié à toi aussi. Passe une douce fin de semaine.

  29. canelle56

    Hummmm j’ai adoré   !! tu nous gates avec ces petites histoires

    je t’en remercie , car c’est toujours très apaisant

    bonne journée à toi

    bisesQuichottine

    • Je suis vraiment contente qu’elles te plaisent.

       

      Passe une bonne fin de semaine, Canelle. Je serai absente quelques jours.

  30. Le peintre et le poète se racontent les mêmes histoires en créant.

    Tu as magnifiquement raconté les ressentis des artistes… Tu es artiste toi-même, (si si…) donc tu sais….

    Bonne soirée.

    • Un sourire pour toi… je voulais te dire que j’aime bien les mots de Ferré que tu as mis sur ta page d’accueil. C’est beau.

       

      Douce soirée, Marie. Merci.

  31. m'annette

    toute création est un mystère, y compris pour celui qui crée…

    c’est juste mon avis…

    bises

  32. Un fluide passe et d’un seul coup, la peine disparait. Il suffit de peu de chose parfois pour transformer une vie !