Histoire de robots (fin)

Lorsque j’ai commencé à publier cette histoire, cette « trilogie » à ma façon où mes amis auraient chacun un rôle, le joueraient sans savoir à quelle tragédie ils allaient être mêlés, Siratus, la première, s’est interrogée sur le pourquoi de ce titre…

Siratus
, c’est ma Dame de l’Océan, ma jumelle (il suffit d’aller chez Pascaly pour constater que nous sommes nées toutes les deux le même jour), ma soeur du Net.

Nos blogs n’ont en fait pas grand chose en commun.

Je suis fille de la terre, je ne sais pas nager et je voudrais savoir voler.

Elle, comme Eolina, c’est une fille de la mer… et pas de n’importe laquelle.

Les rochers de sa plage sont bien souvent battus par la tempête, mais, quel que soit le vent qui vient essayer de la briser, elle tient bon, avec ses matelots, sur sa galère… Elle a auprès d’elle tant de gardiens, de sirènes, qui l’aident à parcourir son monde enchanteur, que je vais chaque soir la retrouver, sans que jamais je ne me lasse.

Dans son monde du silence, je m’émerveille, je découvre, je me ressource… et je ris de voir comment tous ces êtres, dont je ne connaissais rien avant de franchir la passerelle qu’elle avait jetée entre son espace et le mien, peuvent avoir autant d’aventures.

Chez Siratus aussi, il m’arrive de « délirer », de raconter tout un tas de bêtises, d’imaginer des histoires, qui n’ont, bien sûr, ni queue ni tête…  J’aime savoir qu’elle va en rire.

De fait, je crois que seuls certains de mes amis le savent…

La bibliothécaire n’est pas très fréquentable, lorsqu’elle sort de son château. Elle prend des allures de troubadour, ou de chevalier errant. Parfois, elle fait de grandes déclarations, vous en avez eu la preuve, ici ou là.

Et puis, comme un clown triste, il lui arrive de retirer le masque qui lui donnait un air heureux, elle quitte son nez rouge, ses bottes de sept lieues… Elle jette un regard sans compassion sur son miroir et se demande qui elle est.

Une image… quelques mots. Ceux qu’elle a déposés furtivement ici ou là, chez tous ceux qui viennent la voir et dont elle garde précieusement la liste pour ne pas oublier d’aller à leur rencontre, dès qu’elle le peut.

Un jour, il y a peu… j’ai trouvé où était la clef du problème, j’ai trouvé la solution…
Grâce à Roland, bien sûr !

(Il ne manquait plus que lui dans le panégyrique de ces amis indispensables…)

Au moment de faire une pause dans la publication de billets dont je n’arrête pas de dire qu’il faut aller les lire, Roland Ivy déposait chez lui le texte suivant :

Mardi 29 janvier 2008

Ro(land)bot

Première Loi
Un robot ne peut blesser un être humain ni, par son inaction, permettre qu’un humain soit blessé.

Deuxième Loi
Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi.

Troisième Loi
Un robot doit protéger sa propre existence aussi longtemps qu’une telle protection n’est pas en contradiction avec la Première et/ou la Deuxième Loi.

Manuel de la robotique
58è édition (2058 ap. JC)


Communiqué de la Direction Technique de la Rol.Ivy.Corp


Chers utilisateurs,

Nous sommes au regret de vous annoncer que le générateur de textes Roland Ivy 2.0 est momentanément hors service pour maintenance en ce qui concerne la production de nouveaux articles. Les autres fonctionnalités de l’application, notamment l’accès aux archives et la dépose de commentaires restent toutefois toujours opérationnelles pendant toute la durée des travaux menés sur le cerveau positronique de notre générateur Roland Ivy 2.0, couramment nommé Roland.

[…]

Vous pouvez lire l’ensemble du billet en cliquant sur son titre, comme d’habitude…
Moi, comme de bien entendu, je plongeais dans le personnage adéquat, en signe de solidarité bloguesque.

Communiqué de l’AFP, 29.01.08, 15h00.

Nos envoyés spéciaux nous font savoir que le générateur de commentaires personnalisés qui sévissait d’habitude sous la signature de « Quichottine » a subi cette nuit un bug important. Tout le staff de la plateforme s’active, depuis plus de quatre heures sans obtenir jusqu’à présent de résultat satisfaisant.

On signale également qu’à la suite de ces deux problèmes cumulés, de nombreux robots se sont volontairement mis hors-circuit ce qui risque de générer des réactions plus ou moins violentes de la part des lecteurs d’articles et de commentaires sur les blogs concernés.

On s’attend à de nombreux suicides virtuels et à des sabordements multiples, non seulement sur la plateforme Obéienne mais aussi sur celles fréquentées par leurs visiteurs, qui, comme nous le savons tous, venaient de tous les horizons !

Le gouvernement a dépêché tous les pompiers du Net, les CRS (Contrôleurs des Rêves Sabordés) sont sur le qui-vive depuis maintenant plus de 48h et ont du mal à intervenir sur tous les fronts.

Nous ignorons les dommages collatéraux exacts causés par cette épidémie virulente, mais nous exhortons les usagers de la blogosphère à la plus extrême prudence.

Soyez attentifs et ne sortez pas sans armure de protection, les retombées risquant encore de faire de nombreux dégâts.

Le prochain communiqué sera donné dès que possible, si les robots n’étendent pas leur grève à nos bureaux.

Je ne croyais pas si bien faire… Le soir venu, je persistais… et je signais.

Communiqué de l’A
FP, 29/01/08; 20h40

Il semble maintenant acquis que le générateur de commentaires personnalisés « Quichottine » ait subi de graves dommages. Malgré un échange standard de ses barrettes mémoires et de quelques composants (les techniciens n’ont pas voulu nous communiquer des informations plus précises, il semblerait que ce soit un secret d’état dont la défense a déjà conduit de nombreux espions industriels sous les verrous à cette heure) il a été impossible de le remettre en état.

En conséquence, et pour qu’il n’y ait pas de problème sur la planète OB, le gouvernement envisage de sortir de ses réserves les copies A et B du modèle 369-2HZ.

D’après nos sources, qui ont tenu à préserver leur anonymat par peur de représailles, ces copies ne pourraient pas tenir le rôle de Quichottine car elles ont chacune un défaut majeur :

A ne sait pas écrire une phrase sans point d’exclamation et B ne peut pas le faire sans point d’interrogation.

A et B manqueraient singulièrement de tendresse.

Nous restons à votre disposition pour transmettre au gouvernement tout grief à l’égard des copies concernées.

Nous vous demandons d’exhorter vos abonnés à la plus grande prudence.

Dans le monde virtuel dans lequel Quichottine pensait avoir sa place, plus rien ne serait, pour elle, comme avant.

114 réponses à “Histoire de robots (fin)

  1. je me delecte..
    besos
    tilk

  2. Tiens! un fan d’Asimov?

    Ah mince je suis découvert!!! Il y a un  ! et un ? dans mon commentaire. Comment vai-je faire?

  3. Gros bisous de la nuit, généreuse amie Quichottine.
    Prend soin de toi.
    Je reviendrai plus tard.

  4. Bonjour de Canton en Chine,encore un excellent article, apparemment beaucoup de bugs dans la planète Obésienne , bonne journée et bonne semaine bye

  5. Bonjour de Canton en Chine,aujourd’hui j’ai eu mon 2000éme commentaires (1 mois après le 1000ème), et ce matin tu étais la 1999émé à m’écrire, Dommage, mais ce sera pour le 3000éme ? , bonne journée et bonne semaine bye

  6. J’aime bien cet article , il faut envoyer Don Quichotte et sancho bien sûr pour arranger cela…… ou le compliquer, mais je crois qu’ils ne sont pas ici aujourd’hui, ils sont à Sannois où ils ont repéré un moulin à vent. Bises

  7. Ah! Bon ? LIZAGRECE

  8. Il semble que nous soyons en ce moment dans une zone de turbulences. Attachons nos ceintures!
    Bonne journée Quichottine. La mienne a démarré dans la montagne, à la recherche d’un fou appelé Cardenio…

    • Tu es vraiment en avance sur ma lecture… C’est ce que je disais, il faudra que tu écrives les épisodes que j’aurai manqués ! (morte de rire… il faudra surtout que je veille à ne rien oublier…)

      A tout bientôt pour les prochains épisodes du Quichotte, Val !

  9. Génial cet article, un vrai rayon de soleil dans une journée de pluie…

  10. Coucou Ma bibliothéquaire préféré!

    Je crois comprendre que toi aussi, comme Kinou, tu as besoin de faire une pause… une pause d’écriture… une pause de lecture…
    Prendre la pose pour te poser et te reposer… telle une rose dans un jardin, à l’ombre de quelques cerisiers…

    Mon emploi du temps m’a fait éloigné de la bibliothèque, sans pour autant t’oublier, et oublier tous les overblogopotes que j’ai pu rencontrer ici et là… Si tu veux m’écrire dans le « privé » fait moi un petit signe… et je te répondrai volontier.

    En attendant, je viens m’assoir sur mon coussin préféré, à côté de la cheminée. Et même si tu n’es pas là pendant quelque temps, je trouverai toujours quelque chose à lire, ou à regarder… et puis, il y a les Lutins, à surveiller… Je ne manquerai pas non plus d’aller faire un tour dans ton jardin, afin d’aller arroser tes jolies pensées…
    Prends soin de toi, Dame Quichottine, c’est essentiel pour avancer…

    Je t’envoie mille

    A bientôt

    ;O))

    • Juste une petite pause, Elleiram !

      Je sais que je peux compter sur toi pour surveiller mes lutins… et pour veiller à ce que ça se passe bien.

      Je prends tes bisous, et je les mets en réserve… Je suis sûre qu’ils me serviront !

      rose

      C’est de cette rose dont tu parlais ? ;-)))

  11. Fichier hébergé par Archive-Host.comJe ne sais pas si vraiment tu  va faire une pause ou pas…mais dans tous les cas…nous serons là à ton retour…j’aime ta façon de nous écrire des billets plein de saveur…ces histoires de robots étaient très marrantes..Mais aucun robot ne pourra te remplacer…alors pause peut-être , mais on t’attend….gros bisous…

  12. Prends le temps, Amielle…Tu n’es pas loin. Que la force soit avec toi !

    Quichottine laisse la bibliothèque ouverte, elle a promis -avec sa passeoire sur la tête- de nous raconter encore les aventures du Chevalier errant. En attendant ton retour, nous avons de quoi lire ! Promis, nous serons sages. Je dis nous car je navigue toujours avec mes sirènes pour chanter l’amitié et attendrir CSS et bugs. 😉
    Je t’embrasse.

    PS: Tu es déjà correspondante de Presse. L’es-tu aussi pour le Grand Océan (GO) ?

    • Je ne suis pas loin, Amielle. Et mes amis sont là si je faiblis…. Et toi… je sais que tu seras là, prête à écouter, assise auprès de moi au fond de la bibliothèque, lorsque je reprendrai mon grand livre, très bientôt.

      Je t’embrasse très fort, ma Dame de l’Océan.

      PS : Bien sûr que je serai présente sur ta galère pendant ton absence. Et toi, tu me raconteras la mer, comme toujours…

      Pour toi, j’ai cherché dans mes images un océan… je n’ai trouvé qu’un étang… mais c’est celui de Giverny, tu sais, c’est un endroit féerique, je te le montrerai un jour.

      Giverny

  13. Quelle imagination! Quel voyage chez les autres… Quant au bug du robot des coms, lol, il n’est pas prêt de se produire, la preuve, même si l’idée d’un grand bazar zizanie est drôle et émouvant, robot manquant de tendresse mais ne pouvant nuire à l’Homme, comme dans I.A. (A. I.)
    Fameux! BIZ chère QUICHOTTINE!

  14. Bonne journée et bises.

  15. C’est joliment formulé, un régal de lecture. Je me délecte de tes écrits. Bisous Quichottine et bonne continuation.

    Bien cordialement.

  16. Chère Quichottine, tu nous fais bien voyager à travers tes écrits et tes blogs amis et mon périple a abouti direct chez Roland !!!! Vous êtes extras tous les deux !!!j’aime votre sens de l’humour !!!! Bravo et il serait très dommage que ces générateurs ne retrouvent pas très vite leurs fonctions !!!!! bonne journée !bises

  17. Pas de place pour Quichottine? Manquerait plus que ça…

  18. Bonjour,
    Je suis rentrée ce matin de Josselin où j’ai rendu visite à mon frère, gravement malade.
    Je laisse un peu de côté mon blog en ce moment,j’ai des petits-enfants à choyer aussi.
    Je repondrai à chacun de vous, dès le début Mars.
    En attendant, je ressors mes anciens articles sur notre première étape du Chemin de Saint Jacques, du Puy à Conques en Septembre 2005.
    A bientôt et merci à mes fidèles lecteurs.
    D@net.

  19. Heureusement que l’Afp est là !!!!
    je suis de celles qui mettent des points d’exclamation !!!!
    La ponctuation est aussi un beau moyen d’expression..ne crois tu pas???? 
    (ils manquaient les points d’interrogation)..
    bises

  20. MDR ! Quel délire … j’adore ! De quoi rendre les robots sympathiques parce que si faillible et si lutins quelque part … Bonne nuit Quichottine ! Bisous !
    PS : ne m’en veux pas de ne pas faire suivre la chaîne … C’est très gentil à toi mais je ne les fais pas suivre en général …

  21. Il y eu des jours sans pain, je subis les jours sans fin, je me traine….
    Merci d’être là, Chana et toi ainsi que bigornette, car je suis mal sans vous
    Bisous
    Amitié, Flo

    • Je ne m’en vais pas, Flo. Je reviens bientôt dans la bibliothèque… et de toute manière, je reste avec toi, chez toi !

  22. Un p’tit coucou …. et des gros bisous pour la jumelle de Siratus … merci pour le lien et surtout pour le message !!

    Pascaly Ecole pour les parents

  23. Un bel article…….à la Don Quichotte. A bientôt

  24. J’ai bien vu ton papillon venir se poser chez moi. Je lui murmurerait l’adresse de s aprochaine destination. Je vois parmi les comentaires, que beaucoup passe d’un blog à l’autre, désolé, c’est un truc que je ne sais faire, mon preier aterrisage s’est fait ici, je me sentirais étranger sur l’autre. J’ai bien lu la page blanche, je ne te conseillait pas, c’était juste une reflexion à mots hauts. Je suis heureux de savoir où tu vas.
    Encore une petite pause pour moi, la lecture m’est plus bénéfique.
    Aujourd’hui, pas de bonnes nouvelles, la terreur fabrique un pont entre les 2 pays qui me disputent. L’humour ne suffit plus…m’en vais rendre visite à tes visiteurs, j’y trouverai certainement de quoi alimenter mes neurones. Pause toi bien

    • Je n’ai pas tout compris… Quels sont les deux pays qui te disputent ?

      … mais je suis heureuse que tu sois là. Je suis sûre que tu trouveras à lire ailleurs aussi !

      Prends soin de toi.

  25. Et M ne sait pas en écrire…….. sans point de suspension……

    Bises

  26. Ce papillon envoie le bonheur,
    la chance,
    la santé et l’amour.
    que de jolies et bonnes choses
    Alors voilà;
    je te le passe à toi!
    Fais tourner à tes fidèles amis
    Attention!!!
    Il va arriver
    sur ton pc

    Bonne journée
    __________________ZZ
    ________________ZZZZZ
    _______________ZZZZZZ
    Z_____________ZZZZZZZZ
    ZZZZ__________ZZZZZZZZ
    ZZZZZZZZ______ZZZZZZZZ
    _ZZZZZZZZZZ__ZZZZZZZZ
    __ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ
    ___ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ
    ____ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ
    _______ZZZZZZZ_ZZZZZZZZ
    _______ZZZZZZZ__ZZZZZZZ
    _______ZZZZZZZ__ZZZZZZZ
    ________ZZZZZZ____ZZZZZ
    _________ZZZZZ________Z
    __________ZZ___________

  27. Un petit coucou en passant….. Intéressant tout cela, il me semble qu’un certain Asimov est passé par là….

  28. Fichier hébergé par Archive-Host.comje dépose plein de bisous sur ce blog, tu les prendras quand tu viendras….bisous, bisous; bisous, bisous, bisous, bisous…six fois six fois six fois six fois six…oh mais j’arrête de les compter, ça me fatigue….  A bientôt Quichottine

    • Merci pour tous ces bisous… je les mets en réseve pour les jours « sans »… ils seront encore plus importants !

      Gros bisous à toi aussi

  29. J’ai bien reçu ton papillon, qui tout doucement, sans bruit est venu se poser sur mon épaule, je suis resté un long moment sans bouger afin qu’il ait le temps de me donner de tes nouvelles…!
    Ne pouvant y déposer une image de papillon (canalblog ne m’offre pas cette possibilité), je laisse le soin à Brassens de le faire à ma place. 

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/La%2Bchasse%2Baux%2Bpapillons/video/x1tbjy_brassensla-chasse-aux-papillons_music

     Bisous fleuris…!

  30. Bonjour, Quichottine. Et bien dis-donc, il y en a des choses à voir chez toi… On n’a pas assez d’un passage pour tout découvrir…  J’adore ta bannière à secrets, et son dessin est très bien fait, et joliment peint. 
    Bisous.

  31. Les 2 pays qui me disputent sont la Belgique et le Maroc. Il y a 2 jours, les autorités des 2 pays ont arrêtés une bande de terroristes, qui avaient des liens dans MES 2 pays. Cela ne cessera donc jamais, New-York, Londres, Madrid, Casablanca plusieurs fois…
    Ces gens ne savent pas que la terreur n’engendre pas la peur, mais la résistance…désolé dene pas être drôle

    • Je comprends mieux… Merci, Madame Yoyo !

      … je trouve qu’il y a des moments où l’on ne peut pas être drôle….

  32. Muad' Dib

    Tu vois Quichottine, j’aime beaucoup cet échange virtuel que tu as eu avec Roland.
    Et puis, tu ne le sais sans doute pas, mais Harry Seldon avait prédit cette petite pause de ta part, prélude nécessaire à la re-Fondation de ta bibliothèque …
    J’espère que tu as esquissé un sourire, ce sera ma récompense pour mon optimisme débridé.
    A bientôt Quichottine, je passerai régulièrement ouvrir la fenêtre de la bibliothèque pour aérer …
    Je t’embrasse,

    • Je ne suis pas du tout sûre qu’Isaac Asimov ait prévu que Harry Seldon s’occuperait de la bibliothèque…

      Mais ça me fait vraiment plaisir qu’un si grand mathématicien, premier ministre de surcroît soit présent ici…

      Je te remercie infiniment, Muad, mon ami. Le Cycle de Fondation devra absolument se trouver sur mes étagères bientôt !

      Tu voulais un sourire… tu l’as obtenu… merci !

  33. L’article aurait pu me faire rire mais mon coeur n’y parvient pas.
    Commentaire laissé sous ton article d’hier et réponse à ton message laissé chez moi hier sous l’article que tu sais.
    No comment supplémentaire. Je n’y arrive plus. C’est beaucoup trop pour moi en ce début de journée.

  34. Nous tenons à informer les lecteurs qu’en cas de panne sérieuse, la FEE des COMMENTAIRES  QUICHOTTINE, dispose d’un générateur d’énergie intarrissable appelé communément  CHRIS – la – FOLLE, alimenté par la fumée de cigarette de contrebande, pas cher et toujours disponible sur le marché napolitain…..

    • Muad m’avait fait sourire… toi, Chris, tu me fais mourir de rire !

      Mais non, tu ne seras jamais pour moi « Chris-la-folle »… même avec ton tabac de contrebande !

      Merci, Chris !

  35. BIDUDULE

    Un petit tour au pays des jolis mots.
    Belle journée.

  36. diche tribill

    donc, il y a des pannes en tous lieux et en toutes heures, et c’est très inquiètant…aussi je te propose d’utiliser de toute urgence notre bonne vieille méthode ancestrale : la méthode du « chapeau »…
    il s’agit d’un remède communiqué sous les menhirs par la communauté des Korrigands qui nous expliquent :
    s’allonger sur un lit de paille bien fraiche mélée de goemond
    -prendre un chapeau de druide et le déposer délicatement sur les pieds
    -occuper la main droite d’une bouteille d’eau de vie de cidre communément appelée en d’autres espaces : Calva
    -occuper la main gauche d’une bouteille d’eau de vie dite de : Gnole
    -quand la lune est levée(très important), boire alternativement de la main droite puis de la main gauche…
    -quand la lune redescend, fixer attentivement le chapeau préalablement posé sur les pieds, le fixer bien calmement au fond des yeux, écouter le chant des Korrigans ou des sirènes de Siratus
    -si : à ce momment précis, tu vois trois chapeaux…Ouf, plus de doute, tous les neurones de tous les blogopotes sont remis en place…
    _il n’y a plus qu’a refaire le lit pour une prochaine fois…

    • Je connaissais les vertus du grog « double chapeau »…

      …mais j’adore ce lit de paille bien fraîche et l’élixir des korrigans !

      Si tu ne me vois pas demain, c’est qu’il faudra que je cuve…

      Bisous à partager entre vous deux !

  37. Bonjour, bonne journée dans ce virtuel Bises.

  38. Tu vois ce chien sur la photo ? C’ est un pauvre chien des rues. Il n’ a pas de maître, mais tout le monde lui donne quelque chose à manger…
    Ce jour-là, il avait beaucoup plu.  Pas d’ endroit pour se mettre à l’ abri. Je pense qu’ il devait se dire que le monde est bien cruel… Et puis l’ orage et la pluie ont cessé.
    Le soleil est revenu….
    Alors, installé sur les pavés, il a entrepris de se lécher pour se sécher.
    Toutes ses angoisses, son inquiétude, sa peur, se sont évanouies avec le retour du soleil……
    Bisous Quichottine

    P/S : Merci d’ avoir prévenu 🙂

  39. Que tout cela est bien dit…. bien ficelé. Tu veux épargner tes blogopotes. Quel talent ! Je me répète et le ferai(s?) encore… mais là, aujourd’hui, c’est du très grand art.… Tu fais partie de ces lieux où, comme je l’ai dit aussi  à Kinou au moment de sa pause, je viens me ressoucer quotidiennement, même si je ne laisse pas de commentaire tout de suite. J’ai besoin de réfléchir à ce que je vais dire car, ici, on ne dit pas n’importe quoi, on ne le doit pas…. Normal, c’est une bibliothèque… On se doit de la respecter, tout comme la bibliothécaire. J’ai un profond  respect pour ce que tu es Quichottine.
    Je viendrai tous les jours, comme je vais chez kinou.. Même si je ne dis rien. J’entrouvrirai la porte.. Parfois je passerai le seuil pour y déposer quelque chose,  parfois je me retirerai sur la pointe des pieds, pour ne pas faire de bruit.
    Aujourd’hui, j’offre des couleurs …
    A bientôt, amie Quichottine.

    • Les couleurs, celles que tu as mises sur ton blog sont magnifiques ! Un véritable arc-en-ciel !

      D’ailleurs, à propos d’arc-en-ciel…

  40. j’avoue ne pas vraiment voir tout compris urais eu reellement des soucis ? 
    et maintenant tu dis que t’u t’absentes !
    *j’espere que personne ne t’a fait du mal sinon explique moi et je vais m’en occupper moi !
    bisous d’Iris

    • Nous allons les attendre à la sortie ? Chouette !

      Non… je plaisante ! J’ai juste besoin d’une pause… mais je reviendrai le plus vite possible.

      Bisous à toi… Merci d’être là

  41. Bon je ne sais pas trop ce qu’il se passe, mais il ne faudrait pas que la plateforme explose. si la pause et nécessaire alors que pause il y ai  😉

    A bientôt Quichottine ^^

  42. Je venais juste te remercier pour le… merci…
    Mais où sont-ils donc passés?? Tous les autres… Ils se sont déguisés en courant d’air…. ou bien c’est mon ordi qui bug…. ou alors c’est moi… je ne suis pas sur le bon article…. Bizarre bizarre.

    • Tu étais là, pile, entre deux moments de turbulences obéiennes…

      C’était impressionnant, même devant l’écran, je t’assure !

      Merci d’avoir été là… je me suis sentie beaucoup moins en péril grâce à ta présence…

  43. ah ben ça  alors?…. vous êtes tous revenus…. non mais j’ai pas rêvé… Y’avait plus personne…. oula, je « débloque »…

  44. Tu l’écris élégamment cette pause avec la douceur et la générosité qui te caractèrisent . Moi, pendant ce temps j’ai des allées à parcourir. Je t’attendrai, espérant que ta migration ne soit pas trop longue.
    Bisous.

  45. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, je repasse pour voir ton sourire esquissé qui restera à cette page où je pourrais venir le retrouver si nécessaire.
    Je t’embrasse,

  46. Bon jeudi dans ta bibliothèque bises!

  47. j’ai aimé ton texte, merci pour ce joli temps de repos avant le rush du boulot
    bizzz
    estelle

  48. Un baiser papillon…..

    Il se trouve que le papillon de l’amitié est venu me voir

    , il m’a dit de faire passer ce message

    à mes amis les plus cools,

    Ce papillon envoie le bonheur,

    la chance,

    la santé et l’amour.

    que de jolies et bonnes choses

    Alors voilà;

    je te le passe à toi!

    Fais tourner à tes fidèles amis

    Attention!!!

    Il va arriver

    sur ton pc

    __________________ZZ

    ________________ZZZZZ

    _______________ZZZZZZ

    Z_____________ZZZZZZZZ

    ZZZZ__________ZZZZZZZZ

    ZZZZZZZZ______ZZZZZZZZ

    _ZZZZZZZZZZ__ZZZZZZZZ

    __ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

    ___ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

    ____ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

    _______ZZZZZZZ_ZZZZZZZZ

    _______ZZZZZZZ__ZZZZZZZ

    _______ZZZZZZZ__ZZZZZZZ

    ________ZZZZZZ____ZZZZZ

    _________ZZZZZ________Z

    __________ZZ___________

    bisous

    • Merci infiniment, Clo…
      J’ai pris ce papillon et je l’ai fait suivre, comme il se devait.

      Mais je garde celui que tu as posé sur ma page.

  49. Michka dit Le Pirate

  50. Je suis allée relire ce que j’avais écrit au lutin bleu… J’avais complètement oublié ce texte. Me permets-tu de le mettre sur mon blog?… Bonne fin de soirée.
    PS-Merci pour le papillon.

  51. J’écris ici et là-bas … c’est amusant de converser…. Merci. Bisous.

  52. Je passe te souhaiter un excellent week-end ma Quichottine. J’espère que tout va bien. Merci pour toutes tes visites ces derniers jours. Cool d’avoir le temps n’est-ce-pas ?
    Je t’embrasse. Et si cela te dit, viens voir ce que donne la nouvelle histoire exquise. Que tu participes ou lises uniquement, ta venue me fera plaisir.
    Que ta journée soit douce et belle.

    • C’est vrai… c’est agréable, de ne pas trop courir après le temps.

      Je vais venir…

      Belle journée à toi aussi.

  53. Bonjour, Bises!

  54. Un petit bonjour en cette veille de WE
    bizzz – estelle

  55. Fais de beaux rêves… Et n’oublie pas de mettre  ton bonnet de… lutin bien sûr… Il revient le lutin bleu…… bientôt…