Archives pour l'étiquette Polly

Il s’appelait Roland

Un à un, donc, Quichottine fouillait les articles et les commentaires. Suivie de près par l’allumeuse de soleil, parce qu’on ne sait jamais, elle pouvait avoir besoin de sa lumière, elle s’arrêta un moment sous une fenêtre. Ce n’était pas […]

Martine Polly, Mes contrées bleues

Si la ronde des mots étourdit, se dessaisir des mots est la fin du souffle : on meurt aussi de silence, on meurt beaucoup, lentement, et les livres refuges préservent encore du sens. On ne les brûle qu’en nous. Et on […]

Martine Polly, J’ai le sentiment qu’il le regrette

J’ai hésité… Oui, j’ai vraiment hésité quant à la catégorie où j’allais « ranger » le dernier livre de Martine Polly. Un roman ? Sans aucun doute. Un roman d’amour ? Sans aucun doute aussi. Un roman d’initiation… Ce serait peut-être un bon choix. […]

Martine Polly, À l’ombre de Wotan

Pourquoi ne vous l’ai-je pas encore présenté ? Je ne sais pas. Peut-être pour ne pas faire passer une aminaute avant l’autre, peut-être parce qu’elle est déjà bien représentée sur mes pages. Mais c’est comme si j’avais voulu garder pour moi […]

Martine Polly, Le cadeau inattendu

Je vous ai parlé d’elle, souvent… déjà. Elle fait partie de mes blogopotes, mais vous savez maintenant qu’elle est bien plus pour moi. L’autre jour, je vous ai montré un film dont elle avait écrit le scénario. Ensuite, je vous […]

Pascal Lazzarotti

Vous ne le connaissez sans doute pas, et, pourtant, j’ai l’impression de le connaître depuis toujours. Il vient seulement d’ouvrir un blog. Il avait un site dont Roland nous a communiqué l’adresse. Il m’a prêté deux images, deux tableaux pour […]

Un défi pas comme les autres : Coma

J’ai lu, j’ai vu… et, je sais que c’est difficile de faire écrire. Ceux qui secouent la tête d’un air un peu sceptique  vont comprendre bientôt ce dont il s’agit. Prenez une classe, des élèves de seconde, mais pas de […]

Martine Polly

Et si… Et si, aujourd’hui, je voulais vous raconter ce jour-là, ce jour où j’ai reçu ce cadeau inattendu, dans une grande enveloppe rembourrée. Et si, aujourd’hui, je faisais semblant de l’ouvrir à nouveau, de regarder incrédule ce qu’elle contenait…? […]