Archives pour la catégorie Pensées

Vieillir ?

Ce matin, comme presque tous les jours, je passais chez vous… laissant ici ou là des mots dont je regrette souvent le manque d’originalité. C’est vrai que ce n’est pas toujours simple de passer “en retard” sur les blogs… d’arriver […]

Et puis… la Vie.

Au matin du 16 novembre, alors que nous étions encore sous le choc de ces moments terribles, que beaucoup étaient encore en quête de l’un de leurs proches et parcouraient inlassablement des listes, en espérant ne pas y voir leur […]

Quand on ne peut comprendre… 13 novembre 2015

Lorsque j’écrivais l’article précédent, je n’imaginais pas… Comment l’aurais-je pu ? “Rien n’est à craindre”… disait l’oiseau d’erato alors que l’ours de Joëlle savait bien que des ombres rodaient… Et pourtant… Que penser lorsque l’horreur frappe à notre porte ? […]

M’ame Églantine, avec Gérard Méry

Lorsque j’ai vu, pour la première fois, la photo de Gérard, je ne pensais pas m’en servir ainsi, mais elle convient tout à fait à mon propos d’aujourd’hui. Imaginez… Vous la voyez ? « Rien à gauche, rien à droite » disait […]

Dans le journal… avec Yvon

Nous sommes samedi, et, aujourd’hui, je vais lire le journal… Pas n’importe lequel, non, mais je vous en dirai davantage lorsque j’aurai terminé ma lecture. Ben oui… c’est moi ! Vous ne me croyez pas ? Pourtant, je suis bien […]

Lundi 14 septembre

Ce soir, à 22h, ici comme chez nombre d’entre vous, il y aura un billet que j’ai programmé. “93 cœurs pour un mariage et des rêves d’enfants” C’est un joli titre, ce n’est pas moi qui l’ai trouvé, mais j’ai […]

Éphémères…

Éphémères… Mots qui s’envolent quand on les dit… mots qui restent quand ils s’écrivent, dit-on aussi. Éphémères… Comme ces êtres nés le matin et le soir disparus, fragiles, plus que nous encore, nés pour mourir. … Éphémères… Comme ces Anthologies […]

Genèse d’un livre à plusieurs mains

Seconde journée… Nous continuons à espérer que les ventes continuent à ce rythme… ce serait bien si notre Mariage dépassait les possibles de notre Marguerite, qu’en pensez-vous ? Moi, j’y crois… Et si je lis l’article déposé par notre amie […]

Nos soldats, pères, fils, frères…

Tandis que le monde s’enflamme, continue à prêcher la paix tout en faisant la guerre, je me demandais… – Encore ! Ne peux-tu pas simplement vivre au quotidien, rêver, écrire tes rêves, montrer des images paisibles qui rassurent ? – […]

Les années…

L’aube se levait sur la Quichottineraie. Les arbres, petits et grands, petits ou grands, étiraient leur ramure comme nous l’aurions fait de nos bras, tout en bâillant à se démettre la mâchoire… – Tu as déjà vu des arbres mâchouiller […]

Dans l’espace ou le temps ?

Ce pourrait être une question à se poser… dans un monde, bien sûr, où tout serait possible. Voyager, décider de gravir les marches d’un escalier étrange offert par une fée… qui n’en a jamais rêvé ? Margimond a raison pourtant […]

Dire ou se taire

Je lisais chez vous, je lisais chez Carole… Je lisais des mots qui me parlaient, des mots qui m’incitaient à dire, à répondre, à hésiter… aussi. “[…] Ils sont comme nous tous alpinistes dérisoires Quand la fête est finie qu’on […]

Ma France

Il n’est pas facile de parler de “ma” France, de ce pays qui ne m’a pas vue naître mais qui m’a accueillie car c’était celui de mon père, de mon grand-père aussi… Mais je vais essayer… avec quelques images glanées […]

Je suis Charlie, journaliste, dessinateur, flic, solidaire, en résistance

Nombreux sont ceux qui, en ce mercredi noir, se sont levés, rassemblés, pour dire “Non”, pour le crier en silence, le cœur plein de tristesse et de révolte contre ceux qui croient nous faire plier en attaquant ce que nous […]

Le tout premier lundi

Tandis que je voyageais chez vous, ouvrant un à un vos avis de parution d’article, suivant des liens ici ou là, rêvant devant des images, me régalant des mots offerts en ce premier lundi de l’année, je réfléchissais. – Aïe […]

Nouvel an 2015

“Le jour se levait… comme une promesse.” Quichottine écrivait dans son grand cahier, celui qui garde ses récits, mais sans doute plus encore les possibles pas encore écrits. Vous qui venez ici depuis longtemps, vous savez qu’il m’arrive souvent de […]