Archives pour la catégorie Papilio

Tout ce qui concerne l’écriture et la publication de « Papilio, le monde merveilleux d’un doux rêveur »

130322_Davy_Durand

Papilio au salon du livre de Paris

C’était…   – Génial ?   …   – Impressionnant ?   …   – Tu ne veux pas nous en parler ?   Bien sûr que si… quoique je me sois interrogée sur l’opportunité réelle d’un tel récit. Fallait-il […]

120821_Papilio_couverture1

Excuses tardives… mais sincères.

Une lettre inattendue, c’est comme un cadeau du ciel, un miracle… – Tu exagères de nouveau ! Non, pas vraiment. Imagine… Nous étions donc en janvier. Deux mois – ou presque – auparavant, j’avais publié ma lettre ouverte à Jean […]

Ormesson-dedicace-2

Deux mois après…

Vous m’en voudrez peut-être si je vous fais attendre d’avantage…   … Comme j’en ai voulu – à tort – à celui que j’avais appelé mon Mentor, ici, celui qui avait été – un peu… beaucoup – mon parrain d’écriture […]

L’inclassable Papilio

120417_Davy

Genèse d’une auto-édition

(suite de l’article précédent) – Et après ? C’est vrai qu’il y eut un « après ». J’avais confié les premiers chapitres à Davy. Sa mission : me donner un avis, son ressenti. Moi, pendant ce temps, j’ai écrit à un éditeur […]

130318_Davy_Durand_dedicace

Papilio, histoire d’une rencontre

Davy Durand aujourd’hui nous donne rendez-vous. … Un rendez-vous que j’attendais, que j’espérais pour lui, et peut-être aussi pour moi, je l’avoue. Alors, pour compléter son invitation à notre première dédicace parisienne, j’ai décidé de vous raconter un  peu… – […]

110419_Davy_Durand

Discussion de fleurs au jardin des Géants

On dit… On dit qu’au pays des géants, très loin, plus loin encore, presque au bout de leur monde, il est un immense jardin. On dit qu’un doux rêveur s’y retrouva un soir et qu’il s’y installa pour la nuit, […]

120821_Papilio_couverture1

Revue de presse (2 et fin)

Toute une armée de petits lutins bruns, de ceux qui savent s’organiser, qui ne font pas de bruit, qui oublient même de songer à se faire remercier pour les services qu’ils rendent – la plupart du temps au Roi de […]

Quichotte-maitre-des-moulins

Revue de presse (1)

Tu es encore en retard ! Bon sang, mais tu peux me dire à quoi tu joues ?   – Je ne joue pas… je tiens mon rôle de mère de famille… et, parfois, ça prend un peu plus de […]

121122_Davy_Durand

Il était une fois… Papilio

Davy a mis chez lui une page où il raconte un peu comment est né Papilio.   Je crois que c’est important, peut-être pour ceux qui se pencheront un jour sur cette étrange partition à quatre mains où l’une avait […]

101222_Paroles_de_fleurs

Sur mon agenda…

En retard, en retard… et voilà que je suis encore en retard…!   – En retard pour quoi ?   En retard pour consulter avec vous mon agenda !   – Je ne vois pas en quoi il nous concerne, […]

icon_smile3

Lettre ouverte

Il l’a laissée fermée, je l’ouvre ici. Pour qu’il n’aie pas à la chercher parmi les milliers d’enveloppes non ouvertes qui doivent joncher le sol de son bureau.       Voici donc, pour ceux qui voudraient la lire, la […]

121120_Papilio_livraison

Par le trou de la serrure… chez Davy

Vous ne le savez pas, mais, aujourd’hui, j’aurais aimé être petite souris…   – Ah ? Pourtant, elles ont des vies dangereuses, les souris… surtout dans les appartements parisiens…   Pas seulement là-bas… mais, parfois, elles s’en sortent et mènent […]

120417_Davy

Davy Durand, Papilio et moi.

Il est des recontres importantes, de celles qui laissent des traces, même longtemps après.   Lundi, j’étais à Paris, ça, vous le savez, je vous en ai parlé hier.   Une expo, un repas, une balade parisienne en compagnie d’une […]

121107_Papilio_1

Le second livre…

Il est arrivé… Chez Davy d’abord.   Ceux qui le suivent l’ont vu hier.   Chez moi ensuite, aujourd’hui.       Pourquoi un livre, un seul, puis deux ?   Pour vérifier, pour que tout soit au mieux de […]

Lune_et_rat

Rencontres nocturnes

Et si tout commençait par une rencontre ? Improbable, incroyable… sur les pages d’un livre. « Tu serais Papilio, et moi… moi, je serais moi. – Ah bon ? Et si moi, j’étais toi ? – Et moi, alors, je serais […]