Archives pour la catégorie Livres lus

Daniel-Rops, Mort où est ta victoire ? (2)

J’imaginais le château de Barterand… celui qui abrite le prologue du roman de Daniel-Rops : Mort où est ta victoire ? Il faudrait un vieux film en noir et blanc, une atmosphère étrange, de vieux parquets qui craquent, ce parfum […]

Daniel-Rops, Mort où est ta victoire ?

Lorsqu’on reprend un livre lu longtemps auparavant, le regard est différent, je crois que nous en sommes tous d’accord. Ici, c’était un vrai défi… D’abord parce qu’il ne s’agit pas d’un de mes livres cultes, ceux dont je lis quelques […]

Carole Martinez, Le cœur cousu

J’ai toujours pensé que les livres avaient une vie, indépendante de la nôtre, qu’ils s’imposaient parfois à nous, sans que nous ne puissions rien y faire, comme une évidence. Chantal m’a dit dans un de ces récents commentaires qu’elle était […]

Séverine Dalla, Demoiselles coccinelles

Vous les connaissez tous, vous les avez croisées depuis toujours, vous les avez peut-être appelées « bêtes à bon Dieu », comme moi autrefois. Mais, comme moi, vous n’en savez peut-être pas davantage. Alors, même s’il s’agit d’un album pour enfant, le […]

Martine Madelaine-Richard, Tarentelle

L’été s’est enfin installé à Cergy, comme s’il avait attendu que deux petits lutins s’y installent aussi, avec leurs envies de balades, de jeux, d’histoires à raconter, de couture improvisée. Ce sont les vacances pour mes deux petites-filles. Alors, je […]

Martine Delerm, Décalages

Je m’étais promis de la lire un jour, autrement qu’en images. Martine Delerm, pour moi, ce sont d’abord des aquarelles, découvertes sur un très bel album pour enfant, un trente-trois tours… des chansons merveilleuses d’Yves Duteil. (« Pour les enfants », 1996… […]

Nathalie Hug, L’Enfant-rien

Il faisait partie de ma pile de livres en attente de lecture… je l’ai mis dans mon sac, un jour où je devais aller à Paris. Quarante-cinq minutes de RER à occuper, quarante-cinq minutes de lecture. Il est défini par […]

Daniel Esvan, Libre nécessité

Avant de vous présenter ce nouveau roman, je vais préciser que je ne fais pas partie des visiteurs assidus du blog de son auteur et qu’il ne fréquente que très peu mes allées. Pourquoi ce préambule ? Peut-être pour que nul […]

Philippe Delerm, La première gorgée de bière…

La première fois où j’ai du écrire ce titre en entier, j’ai ri… Comment avait-il pu donner un titre aussi long à un si petit livre ? (Moins de cent pages) « La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules » […]

Patapoufs et Filifers, avis d’expert

Dans les journaux, il arrive que vous trouviez un entrefilet ou un article un peu plus grand, comportant un « droit de réponse » de ceux qui s’érigent en faux devant des mots précédemment publiés. Pourquoi n’en serait-ce pas ainsi dans la […]

Liza, Carnets de crise

[L’article a été modifié, « auto-censuré » le 26 mars 2012] Je termine a dessein sur ce livre. Peut-être parce qu’il est important pour un écrivain d’avoir un « carnet » (ou plusieurs, comme Victor Hugo qui y notait tout, même le plus petit […]

Alphonse Daudet, Tartarin de Tarascon

Un elfe du Père Noël me l’avait offert, il y a bien longtemps déjà –  plus d’un an –, parce que j’avais écrit que je n’avais lu de ce livre que quelques extraits. Vous savez bien qu’on ne peut pas […]

Colette, La Chatte

J’avais évoqué précédemment une triple histoire d’amour… me voilà donc de nouveau en retard pour vous présenter correctement ce roman que l’on dit « l’un des romans les plus beaux et les plus originaux de Colette« . Il faut se méfier, souvent, […]

Alessandro Baricco, Novecento : Pianiste

Ce livre-ci était depuis longtemps dans mes « brouillons », attendant patiemment que je me décide à le publier, à vous le présenter. Pourquoi ? Je l’ignore. Peut-être avait-il besoin de mûrir ou – au contraire – de perdre ce […]

Philippe Besson, En l’absence des hommes (2)

Hier, je vous parlais d’un cadeau… et je suis certaine (alors que je suis au loin, sans connexion possible et que j’en profite pour « préparer » d’autres partages que je recopierai dès mon retour) que certains d’entre vous y auront trouvé […]

Philippe Besson, En l’absence des hommes (1)

C’est un cadeau que j’ai reçu… J’avais avoué n’avoir jamais rien lu de lui. Ma seule excuse étant que l’on ne peut pas tout lire et que – hélas – je relis beaucoup. Relire, fait partie de mes plaisirs, comme si j’avais […]