Parcours et impressions

Les impressionnistes sont parmi mes peintres préférés… ça, je parie que vous l’auriez deviné. 🙂

Aussi, il m’est arrivé bien souvent de conduire mes élèves à Auvers-sur-Oise, la ville où Vincent Van Gogh finit sa vie, mais pas seulement…

Là-bas, j’ai aussi emmené mes petites-filles, les plus grandes, pour leur faire découvrir le « parcours » de ces peintres en visitant le château.

D’autres lieux aussi, bien sûr, l’atelier de Daubigny, un peintre dont j’avais fait la connaissance au Musée d’Orsay avant de me rendre là-bas et d’y découvrir l’un des Don Quichotte de ma collection : La mule morte, un Daumier en fac-similé, parce que l’original ne s’y trouve pas.

Daubigny qui pourtant fut à l’origine de l’impressionnisme.

J’ai dans ma galerie d’images l’un de ses tableaux, l’hiver tel que je l’imagine…

La maison du Docteur Gachet, quelqu’un qui a compté pour tous ceux auxquels personne ne croyait quand ils ont commencé à se distinguer, refusant les règles académiques imposées…

Mais j’avoue que mon préféré était le parcours créé pour tous au Château.

Je m’y suis rendue, donc, avec mes élèves, avec mes cousins lorsqu’ils sont venus en France, avec mes petites-filles lorsqu’elles étaient plus jeunes, et, chaque fois, j’en gardais un souvenir ému, des « impressions » qui s’ajoutaient les unes aux autres jusqu’à me persuader que c’était un lieu incontournable…

Vous vous en souvenez ?

Un château… un jardin…

Et puis, surtout, une atmosphère incroyable où l’on se replongeait dans un monde pas si lointain mais déjà oublié…

Tout cela a disparu… le château-musée à fait peau neuve en 2017, il a effacé tous ces souvenirs, n’y laissant, tout en haut de la visite, qu’une vision de l’atelier, quelques objets…

Les salles ont pris de l’ampleur, les murs blancs se font écran où se projettent des morceaux de toiles, détails qui pointent la technique employée par les uns ou les autres, qui dissèquent les tableaux, et, lorsqu’on est mal placés, qui nous cachent l’ensemble, ce qui devait être l’impression laissée dans l’œil du visiteur étonné.

Le couleurs, en taches plus ou moins grandes, les traits rageurs du pinceau de l’artiste qui veut montrer ce qu’il ressent et qu’on ne verra que si l’on s’approche trop près de ce tableau.

Un tableau…

Un jour, on m’avait dit qu’il ne fallait pas regarder les tableaux de trop près, que c’était faire injure à l’artiste que de ne plus voir l’ensemble… je crois que c’est vrai.

C’est un peu comme ces commentaires composés où l’on étudie la technique du poème sans plus « ressentir », en oubliant l’émotion qui surgit grâce aux mots, aux blancs de la page, à tout cet ensemble que le poète nous offre ; comme le chirurgien qui oublie qu’il a devant lui un être humain pour ne plus voir qu’un malade dont il ôtera ce qui peut lui nuire et qu’il abandonnera ensuite, parce que le reste ne le concerne plus.

Je suis allée de salle en salle, suivant mes petites-filles qui avaient hâte de voir la visite s’achever pour retrouver d’autres écrans, bien plus intéressants.

Des salles sans doute bien plus faciles à entretenir, sans objets superflus, une blancheur d’hôpital.

J’écoutais les écrivains, les peintres, les critiques, au fil des commentaires qui s’égrainaient, voix sans visages, mots à l’usage des adultes attentifs. Oui, c’était une bonne idée que d’y avoir recours pour expliquer, raconter, un parcours érudit, instructif, c’est certain, mais sans magie.

Je n’irai plus visiter ce château. La source qui me plaisait tant lorsqu’on y entrait s’est tarie.

120 réponses à “Parcours et impressions

  1. Quelle déception ! cette nouvelle technique de visite est allée trop loin dans la modernité au détriment de l’âme… Dommage… Au moins gardes tu les bons souvenirs de tes visites précédentes… Bisous et belle journée à toi.

    • Je garde de magnifiques souvenirs des visites précédentes… mais je crois que je garderai aussi des souvenirs de celle-ci, malgré ma déception, il y a des points positifs.
      Merci pour tout, Cathycat. Bisous et douce journée à toi aussi.

  2. coucou je te rejoins entièrement dans cet avis;
    à force de technologie, ils ont oublié que l’âme des lieux se cache dans une multitude de détails, hors de portée des écrans, et ont fini par rendre stérile ce qu’ils voulaient nous faire découvrir ;
    bisous

    • Les souvenirs seront autres… et je ne suis pas sûre qu’ils seront suffisants pour rester ancrés en nous.
      Bisous et merci pour tout, Michelle.

  3. coucou, ce que tu décris est exactement ce que j’ai ressenti et écrit lors de la visite du château de Boulogne /mer
    regarde
    http://crea.vlggomez.photographe.over-blog.com/2017/07/chateau-de-boulogne-sur-mer-visite-a-l-interieur.html

    c’est vraiment désolant
    bisous

  4. Auvers est un lieu incontournable « sur les pas de Van Gogh ». Nous y étions allés il y a quelques années et avions seulement contourné ce château par manque de temps, je le regrettais 🙂 Vu ton impression récente la visite n’a plus la même saveur.
    L’auberge Ravoux, le cimetière et la maison du docteur Gachet me satisferont encore je pense… lors d’une prochaine visite 🙂
    Douce journée et gros bisous ma Quichottine.

    • Tu peux toujours aller au château… le commentaire audio est intéressant et puisque tu ne connaissais pas la précédente visite, tu aimeras peut-être celle-ci.
      Gros bisous et douce journée Marité. Merci pour tout.

  5. Comme toi, j’aime les impressionnistes pour les « impressions » qu’ils nous suggèrent dans chacun de leurs tableaux. Comme toi toujours, je regrette que nous passions de plus en plus au tout numérique qui ne permet pas de « sentir », « ressentir » aussi bien que le vrai, l’imparfait…
    Je te souhaite néanmoins une douce journée et t’embrasse 🙂

    • Le tout numérique aura des conséquences auxquelles nous ne pensons pas encore, et c’est dommage.
      Merci, Emmanuelle.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée toi aussi.

  6. Coucou douce Quichottine, je comprends ta déception, l’art prend parfois des orientations différentes. Moi aussi les impressionnistes sont parmi mes peintres préférés et pourtant j’ai aimé Dali lorsque j’ai visité son musée. Mais quand tu connais un bel endroit et que celui-ci devient sans âme plus rien n’est pareil. Mais tu as eu la chance de l’apprécier en d’autres temps et c’est déjà une grande chance.
    Douce fin de semaine. Je t’embrasse
    chatou

    • J’espère que tous les musées ne passeront pas au « tout numérique », car ce serait terrible.
      J’ai eu de la chance, c’est vrai.
      Mais que seront nos souvenirs demain ?
      Je t’embrasse. Passe une douce journée ma Chatou.

  7. Quel dommage ! la modernité n’a pas toujours du bon malheureusement !
    Doux week end & gros bisous

  8. Bonjour Quichottine. Moi aussi ce sont mes peintres préféré et j’aimerais découvrir Auvers sur Oise, comme j’ai visité le dernier atelier d’ Auguste Renoir à Cagnes.Dommage que la visite du château ait perdu de son charme. Bisous

    • Disons qu’elle est différente… mais le commentaire est instructif et très bien fait.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  9. Quelle déception pour toi ! J’imagine sans peine comme c’est douloureux…sous prétexte de modernisation on supprime ainsi l’âme d’un lieu…Moi qui rêvait d’y aller un jour ! Bisous et une douce journée

    • Tu peux t’y rendre, il y aura aussi des points positifs, surtout que tu ne connais pas l’ancienne disposition des lieux.
      Bisous et douce journée Manou.

  10. C’est en effet dommage ma Quichottine, mais nombre de visiteurs sont encore là pour nous raconter l’avant !
    Bises et bon vendredi

    • Un sourire… l’avant demeure dans nos souvenirs, enfin, je l’espère…
      Bises et douce journée à toi ma Zaza.

  11. on dit souvent que le mieux est l’ennemi du bien, ces concepteurs sans doute ont été animés par un esprit pédagogique et un mouvement de modernité. Tu es triste parce que tu avais un souvenir ému et romantique du lieu, tes souvenirs ont été balayés, et tes petites filles préfèrent leurs écrans, comme c’est décevant. Tu regrettes que l’analyse technique, que ce soit d’un poème ou d’un tableau détruise leur magie. Oui et non. La touche de Vincent par ex est saisissante dans ce qu’elle laisse à voir de son agitation passionnée, et on comprend mieux ensuite la vibration de l’œuvre, tu ne trouves pas ?
    et l’église , les tombes jumelles des deux frères, l’auberge Ravoux, sont toujours là …

    • Je suis triste, c’est vrai… même si je reconnais volontiers que l’effort pédagogique et la recherche sont bien présents dans l’actuel musée.
      Des aspects positifs… mais je ne sais pas si l’actuel parcours donnera lieu à autant de questions et d’émerveillement de la part des enfants que j’aurais pu y conduire si je travaillais encore.
      D’accord avec toi, en tant qu’adulte… découvrir un tableau à partir de détails, d’une analyse pointue de l’œuvre, c’est bien, sans aucun doute… mais l’émotion n’était pas là.
      Auvers a un riche patrimoine, j’espère que d’autres lieux ne seront pas transformés de la même manière…
      Merci pour tes mots, Emma.

  12. Comme je te sens déçue Chère Quichottine ! Et je peux le comprendre, voir disparaître ce que nous avons aimé est toujours un brise-coeur et vouloir utiliser les nouvelles technologies n’est pas toujours une réussite, ni non plus une nécessité. Hélas certains confondent modernité et plaisir.

    • Plus j’y pense plus je crois que ce qui a primé c’est la facilité d’entretien des lieux ainsi transformés…
      Plus de poussière qui s’accumule, d’objets à protéger des visiteurs indélicats.
      Cela peut se comprendre dans le monde où nous vivons… hélas !

  13. quelle belle rubrique l’amie, bravo pour ce beau texte sensible

  14. J’ai visité enfin entrée dedans mais je n’ai pas pu apprécier à cette époque vu les innombrables soucis qui se sont passés ( j’étais présidente d’association et avait 50 personnes à gérer toute seule donc la visite a été très compromise pour moi ) j’aurais aimé y retourner mais vu ce que tu dis dans ton billet, l’envie m’a passé . Je garderai en tête ce que j’ai vu à l’époque. Après Dali, j’adore les impressionnistes et aussi Vincent

    • Responsable d’un groupe, on ne peut jamais tout apprécier, hélas.
      J’espère malgré tout que tu en gardes de bons souvenirs…
      Et puis, qui sait, tu pourrais peut-être apprécier le nouveau commentaire audio, fruit de recherches dans les écrits de peintres et de leurs contemporains.
      Merci pour tes mots, Aimela.
      Passe une douce journée.

  15. Je voulais commencer exactement comme Emma, parce que j’en suis persuadée ! Je ne connaissais pas ce musée et tu viens de m’ôter l’envie de le faire un jour ! J’aime trop, comme toi, « chiner » les impressions…

    • Je ne sais pas… je crois que j’aimerais y retourner avec toi, un jour où il n’y a personne, pour pouvoir être « au bon endroit » pour tout voir.
      L’impression serait peut-être différente ?

  16. La technologie est partout. On ne peut y échapper au détriment de l’authenticité dans bon nombre de situations. Et celle que tu évoques en fait partie. Mais elle plaît aux plus jeunes bien évidemment…

    • Aux plus jeunes ? Je ne sais pas… en fait, je crois que s’il n’y a plus que ces écrans, il sera inutile de se rendre dans nos monuments…
      Merci d’être là, Marie.

  17. Tu me fais souvenir de Arles où l’ombre de Van Gogh adoucit la ville.
    Il existe ce besoin de faire toujours différent, toujours mieux … et finalement laisse froid.
    Bises et bon vendredi

    • Ma réflexion continue, et j’ignore où elle me mènera aujourd’hui encore.
      Merci pour tout, Durgalola.
      Bises et douce journée.

  18. Je n’y suis jamais allée. Je ne saurais faire de comparaison. Mais si les murs sont d’un blanc d’hôpital, je veux bien croire que le charme d’avant doit manquer.
    Comme toi j’aime beaucoup les impressionnistes.
    Bises et bon week-end Quichottine !

    • Moins de charme pour plus de précision, sans doute… je réfléchis encore.
      Merci pour tout, Monique.
      Bises et douce journée.

  19. Je ne savais pas que le musée du château d’Auvers avait changé en 2017. j’y ai emmené avant tous mes invités aussi tant je l’aimais. Il faut que j’y retourne pour juger par moi même. la vue d’ensemble d’un tableau est indispensable mais après J’aime voir les détails de près qu’on ne voit pas de loin. Bisous

    • J’espère que tu pourras t’y rendre un jour où il n’y aura pas trop de monde, ou que tu pourras prendre le temps d’attendre qu’une salle se vide avant d’y entrer la première, afin de pouvoir te placer au mieux pour être face à l’écran principal.
      C’est la seule façon d’apprécier l’ensemble, de voir les tableaux présentés avant d’être submergé de détails.
      J’adorais l’ancien parcours… il faudra que j’y retourne dans d’autres conditions. 🙂
      Merci pour tout, Martine. Bisous.

  20. Quel dommage en effet que cette magie de l’impression et le courant de l’émotion ne puisse plus passer . Tu as parfaitement raison quand tu compares aussi avec les écrivains et le chirurgien , ôter l’âme en disséquant l’oeuvre nuit à la magie qui opère autrement . Quant à la chirurgie quand la technique passe avant tout l’humain n’est plus grand chose et c’est bien dommage pour le patient comme pour le médecin car il se prive d’un partage tres enrichissant .
    Bon week – end
    Bises

    • C’est ce que j’ai ressenti, mon billet ayant été écrit le jour même…
      Il faudra que je retourne là-bas, dans un autre contexte, et avec cette première expérience, je trouverai peut-être le moyen de mieux en apprécier la visite.
      Merci pour tout, Jazzy.
      Bises et douce journée.

  21. Je comprends ta déception : le modernisme a du faire perdre toute sa chaleur à la visite et la rendre beaucoup trop impersonnelle.
    Bonne fin de semaine, après un violent orage hier soir : le potager a encore « dégusté » !
    On n’en sort pas cette année …
    J’ai vu le kiné pour la première fois, mercredi soir, mais, s’il m’a fait du bien sur le moment, on dirait que c’est revenu en pire. Grrr
    Gros bisoux doux, ma quichottine, en attendant fébrilement mon anniversaire (le 23.07) pour lequel ma fille et mon tit’ bout m’ont préparé une jolie fête à la maison … avec toute ma seule vraie famille.
    On fêtera, en même temps l’anniv des 20 ans d’axelle (le 12.07 !), sa réussite au BTS, son entrée en première année de maitrise, l’anniv de gendrounet (le 31.07) et la sainte marie-madeleine (maman de thierry) !!!

    Il me tarde, en espérant que mon dos se mettra au diapason de notre joie d’être tous ensemble avec jolie maman et beau papa.
    Pour la première fois, tous les 8 : LE CLUB ENFIN REUNI !

    • Disons que la visite ressemble davantage à un cours… mais il y a des points positifs.
      Je souhaite que tu aies passé une merveilleuse fête d’anniversaire, tous ensemble, avec tous ceux qui t’aiment.
      C’est important pour le moral. 🙂
      Gros gros bisous et encore un bon anniversaire à toi, enfin, un très joyeux « non-anniversaire ».

  22. Ah !! La déception fut au programme et pourtant , la visite aurait si belle si elle avait été faite à l’ancienne ! le château-musée a été rénové et …il ne reste plus grand chose donc , du musée d’origine J’espère que tu feras d’autres visites dans d’autres lieux ou l’âme est encore là ! Les objets ne suffisent pas..Bon week end Quichottine ! Bonjour au Lutin Bleu !

    • Les objets ne suffisent pas, c’est vrai, mais c’est important qu’ils existent.
      Je ne nie pas qu’il y ait des points positifs… même si je pense sincèrement que « c’était mieux avant ».
      Passe une douce journée Jerry. Merci pour tout.

  23. Comme toi je suis fan des impressionnistes.
    Sacrée déception, c’est bien dommage tout de même.
    Merci pour ce partage.
    Bises et bonne soirée

    • Comme de toute déception, je vais me remettre… 🙂
      Merci pour tout, Pascale.
      Passe une douce journée. Bises à toi aussi.

  24. Je suis d’accord avec toi, la peinture et la poésie ne se comprennent pas, ce sont des émotions que sans doute chacun d’entre nous ressent différemment. Pourtant il faut bien parfois disséquer et expliquer afin de goûter tout le sel des oeuvres, mais ce château est-il le bon endroit pour cela?

    • Je n’ai pas de réponse à cette question, si ce n’est que j’ai peur que cette dématérialisation des choses soit finalement nocive pour le lieu lui-même…
      Il suffira bientôt de cliquer sur sa tablette pour visiter le château, même sans s’y rendre dans la réalité.

  25. Bonjour Quichottine
    Quel dommage pour une visite qui semblait plus prometteuse ..
    Les gouts sont pour tous mais malgre tout ..
    Gros bisous Quichottine

    • Comme tu le soulignes si bien… « malgré tout »… et les points de suspensions sont indispensables.
      Merci pour tout, Claudine.
      Gros bisous et douce journée.

  26. Bonjour Quichottine
    J’ai visité là où il a passé ses derniers jours (St Remy de Provence)
    J’aime beaucoup ses toiles même si le style que je préfère est le surréalisme (Magritte – Folon,…)
    Bon We

    • Il y a tant de peintres dont j’aime les œuvres… Magritte et Folon en font partie aussi. 🙂
      Merci pour ta présence et tes mots, Kri.
      Je suis heureuse de te retrouver.
      Bisous et douce journée.

  27. dommage de trop moderniser— plus d’âme ! c’est pourtant si important-
    la source tarie peut-être chercher ce qui l’entrave ? chiche !!
    merci pour tes jolis mots en nous parler d’art-
    une toile je pense qu’il faut la regarder de loin- puis de près–
    Je prends ton lien pour le tableau du samedi-
    bisous-

    • Pas chiche… en ce qui me concerne. Mais j’y retournerai un jour dans d’autres conditions.
      Merci pour le lien pris.
      Bisous et douce journée.

  28. J’aime « aussi » beaucoup les impressionnistes ; quel dommage que tu aies été déçue par la rénovation du lieu 🙁 Très BON WE Quichottine ! Bises

    • Il faudra sans doute que j’y retourne pour une visite plus longue et approfondie.
      Merci pour tout, Chris.
      Bises et douce journée.

  29. C’est terrible, ces écrans partout. Je crois qu’on passe à côté de quelque chose aussi! Que reste-t-il après?

  30. La première n’est pas ma préférée, mais c’est joli et la visite est belle

  31. Je comprends ta déception . Quel dommage de ne pas avoir préservé la magie de ce lieu pour « faire » moderne!
    Bises Quichottine .

    • « Faire moderne », je ne sais pas… sans doute simplifier l’entretien de ces lieux.
      Mais j’avoue que la déception était tellement grande que je n’ai sans doute pas été aussi attentive qu’autrefois.
      Bises et douce journée Zoé.

  32. Comme tous je suis déçue d’apprendre cela….j’y avais tant de souvenirs??? alors je vais garder en mémoire l’impression de la première fois.
    Bises et douce nuit
    Chez nous la magie est de retour avec les vers luisants!
    Dany

    • Garde surtout tout ce que tu as engrangé comme souvenirs de là-bas.
      Bises et douce journée… merci pour les vers luisants. 🙂

  33. je comprends ta déception devant cette présentation de lieu beaucoup plus moderne qui devient stérile à nos yeux Quichottine… Comme toi impressionniste ma toujours attiré beaucoup plus moderne pour nous par rapport au peinture trop académique et aux couleurs termes… car impressionniste c’est la révolution du paysages, de la touche empreinte du pinceau le travail sur le site…. Moi qui rêvait de visiter ce lieu….
    Bonne et douce journée Quichottine bises.

    • Comme tu ne connaissais pas, tu pourras le visiter je crois, mais en faisant attention de l’endroit où tu te places dans chaque salle.
      Et puis, à Auvers-sur-Oise, il y a d’autres lieux qui j’espère garderont les découvertes magiques que j’ai pu y faire.
      Bises et douce journée Mireille.

  34. Le modernisme et l’uniformité ne convient pas à tous les tableaux, à nos attentes, et surtout la déception est grande de ne pas retrouver la même atmosphère que celle que tu avais connue…
    Je savais que cette charmante ville avait été un paradis des peintres, ces impressionnistes si talentueux, mais je n’y suis jamais allée…
    Merci pour ces deux très tableaux de Daumier et de Daubigny !
    Bonne journée Quichottine

  35. Coucou Quichottine,
    comme je comprends combien tu as dû être déçue de voir ce qu’était devenu cet endroit, si cher à ton coeur. Le modernisme « tue » beaucoup, surtout dans l’Art, mais bon, que veux-tu y changer? Il te reste tes souvenirs et c’est déjà beaucoup car certains ne connaîtront jamais ce que toi tu as découvert. J’adore les impressionnistes car ils savent peindre avec leur coeur. Je t’envoie mille bises et te souhaite un très bel été.

    • Ils découvriront l’art autrement, ces peintres dans leur technique, les lieux où ils ont vécus… ils n’auront pas le regret de la magie.
      C’est peut-être mieux.
      Mille bises et bel été à toi aussi Nell.

  36. J’aime beaucoup les impressionnistes et j’ai gardé un souvenir merveilleux d’Auvers…
    https://marie-aupaysdesimagesetdesmots.blogspot.com/2014/07/photosquelques-pas-sur-les-chemins-de.html
    On avait prévu y retourner mais les enfants ont déménagé!

    • Tu avais réalisé alors un superbe diaporama… merci pour ce lien que d’autres pourront suivre encore.
      Bisous et douce journée.

  37. Bon dimanche Quichottine, je comprends ta déception mais moi je me suis quand même immergée avec ravissement dans l’ensemble de ton billet. Pour la contemplation d’une toile, moi j’aime regarder avec distance mais aussi m’approcher pour voir les détails, en alternant les deux. Une exposition systématique et appuyée des détails peut sûrement devenir barbante en effet, j’aime beaucoup ta comparaison avec l’exercice du commentaire de texte (que je déteste depuis que je l’avais bêtement choisi au bac de français, que je m’étais emmêlée les pinceaux et cela ne m’avait pas réussi, de plus j’ai eu à me replonger dans cet exercice en aidant un élève à se préparer à l’épreuve et qui préférait ne pas se plonger dans l’épreuve de la dissertation à la place, j’ai souffert autant que lui !). Gros bisous.

    • Merci pour ta visite et ce partage, Lenaïg.
      C’est vrai qu’il faut tout regarder d’un tableau… un détail peut éclairer l’ensemble, nous le montrer autrement.
      Mais il faut d’abord le voir dans son ensemble, c’est ce que je crois.
      Passe une douce journée. Gros bisous à toi aussi.

  38. Que dire de plus ? Simplement soit un tableau me parle soit il ne me parle pas, moderne ou impressionniste, même si, en principe, j’ai une grosse préférence pour les impressionnistes. Bien sûr on peut « expliquer », disséquer un tableau mais que reste-t-il du tableau ?

    Le voir de loin, s’approcher pour un détail qui te titille, se reculer … Pour moi, c’est voir et non pas regarder un tableau.
    Dommage pour cette dernière impression que tu as eue de ta visite.
    Gros bisous Quichottine.

    • Merci de si bien me comprendre…
      Il se peut que le choc s’atténue, et que j’y retourne un jour, pour confirmer ou infirmer la première impression.
      Gros bisous et douce journée Pimprenelle.

  39. Salut

    Un ciel couvert en cette fin d’après midi.

    Il fait bon pour faire un barbecue.

    Bonne semaine

  40. Une touche de modernité a fait perdre la magie de ce lieu si je comprends bien.
    C’est dommage mais heureusement tu as beaucoup de souvenirs de cet endroit et tu as pu y aller à de nombreuses reprises.
    Il te reste de beaux souvenirs et c’est le plus important.
    Douce soirée Quichottine
    Bises

    • Je le crois… et puis, qui sait ? Je finirai sans doute par lui trouver de bons côtés.
      Bises et douce journée Santounette.

  41. ce sont tes souvenirs qui sont importants et qui ont laissé en toi le meilleur de tes anciennes visites…

  42. Oh quel dommage ! j’y suis allé en 1973 ou 1974, avec mon mari car un de ses copains de Lille venait d’emménager dans l’OISE. Je n’ai pas de photos malheureusement. Je comprends ta tristesse. Bonne semaine à toi et bisous.

    • C’est dommage que tu n’aies pas de photos… garde tes souvenirs toi aussi.
      Bisous et douce journée Élisabeth.

  43. quel dommage… comme ces metteurs en scène qui « revisitent » le théâtre !

    bises d’une courte visite entre 2 départs

    • Merci d’en avoir pris le temps.
      Je n’aime pas vraiment le théâtre revisité, même s’il s’agit parfois de réussites inattendues.
      Bisous et douce journée.

  44. Salut,
    C’est le début de la canicule.
    On en a pour une semaine au moins.
    On reste au frais.
    Bonne semaine

  45. Bonjour Quichottine,
    Je n’ai jamais mis les pieds à Auvers sur Oise. Mais par contre j’ai visité Saint Rémy de Provence où a séjourné Van Vogh. Que de merveilleux paysages il a peint à l’hospice St Paul et la campagne environnante. Tant de chefs d’œuvres!
    La modernité n’est pas toujours bien employée. Tu nous en donnes ici la preuve. Dommage et triste pour toi.
    Bisous

    • Nous avons donc chacune pu admirer un lieu différent… merci pour ce beau partage, Martine.
      Bisous et douce journée.

  46. c’est dommage que ce qui faisait le charme de ce château ait disparu .Il est des lieux qu’il faut laisser dans leur « jus » et laisser le moderne de côté. J’aime beaucoup les impressionnistes moi aussi .
    Passe une bonne journée.BISOUS

    • Il faut toujours faire mieux… il faut toujours changer pour attirer de nouveaux visiteurs.
      C’est ce que pensent les faiseurs de notoriété… 🙁
      Tant pis pour l’authenticité des lieux.
      Je me demande ce qu’il résultera de cette quête…
      Merci pour tout, Fanfan. Bisous et douce journée à toi aussi.

  47. Bises estivales. Cette année nous sommes gâtés par le beau temps. Idéal pour camper… En étant à l’ombre.. bises

  48. Tout comme toi, j’aime les impressionnistes ! Un article au tout début de mon blog sur Van Gogh !
    Nous avons visité également une maison médiévale qui, extérieurement, était magnifique et « d’époque », mais une fois à l’intérieur… même décor passe-partout blanc sur lequel s’alignaient des tableaux de peintres locaux ! quelle surprise ! Heureusement restait le plafond à poutres peintes… Une merveille !
    Je comprends ta déception…
    Merci pour ce bel article fort émouvant
    Bisous sous l’orage qui déferle à grands fracas sur la maison… Mais ô joie, la fraîcheur est au RV !
    Ouf !

    • Merci pour ces moments de partage, Luciole.
      Déceptions que je comprends tout à fait.
      Bisous et douce journée.

  49. Je n’ai pas visité la nouvelle présentation du musée. J’aimais beaucoup ce parcours en train d’époque. A-t-il été victime de nouvelles normes de sécurité ? Sans doute. et par ailleurs j’ai souvent constaté un excès de fascination pour les toutes dernières technologies … chaque époque a ses excès.
    pour l’instant la canicule me pousse à rester à la fraîcheur de ma maison … et à sortir tôt le matin ou le soir …

    • Tu poses une bonne question… c’est tout à fait possible.
      Merci pour tout, Jeanne.
      Nos journées sont plus douces désormais. 🙂

  50. J’ai gardé bon souvenir de l’église d’Auvers sur Oise en ayant la toile de Van Gogh en tête…
    C’est bien dommage ce que tu nous apprends là chère Quichottine.
    T’embrasse

    • Merci Joëlle.
      Les extérieurs demeurent intacts, et c’est une bonne chose.
      T’embrasse aussi.

  51. Comme à l’étang et au moulin à eau de mon village où j’avais emmené mes petits enfants, il régnait alors en ce lieu une sorte d’aura mystique que dégageaient le bruit de l’eau sur la roue, le bruissement des feuilles dans les peupliers, les mares où chantaient les grenouilles et ce rien de sauvagerie que l’on retrouve dans des lieux inhabités… Mais voilà qu’un jour, on a décidé de faire de la maison du meunier un gite d’étape, on a gratté, nivelé et comblé les petites retenues d’eau, on a arraché les peupliers et les grenouilles sont allées voir ailleurs… même les oiseaux se sont tus …

  52. Autrement, lorsque tu me fais un com ajoute stp ton lien certains de tes commentaires vont vers les spams et je les perds ce qui me chagrin fort …
    ouinnnnnnnnnnnn!!!! tu m’en as écris un qui commence par veinarde je ne l’avais pas ouvert qu’il était déjà parti …
    et merci d’avance!!

    • OK.
      Si j’ai ôté le lien de certains de mes commentaires, surtout sur Canalblog, c’est qu’ils passaient « sans lien » et partaient en indésirables si je mettais mon adresse… 🙁

  53. J’aimais tellement aller me promener à Auvers sur Oise ! Je me souviens de la tombe de Vincent et de son frère avant qu’elles ne soient restaurées. C’était il y a longtemps.
    Bonne soirée.

    • Les monuments, leur extérieur, n’a pas changé… alors, qui sait ?
      Merci pour ces mots en partage.
      Bonne journée à vous.

  54. Je ne suis jamais allée au château de Auvers sur Oise et je le regrette…bonne soirée Quichottine !

    • Tu t’y rendras peut-être un jour, et qui sait ? Tu n’y verras que les points positifs, il y en a. 🙂
      Passe une douce journée Gazou.

  55. Tout a fait d’accord, un tableau perd un peu son âme sur un mur blanc. Comme s’il avait peur de se montrer, il n’ose plus raconter… et puis ça manque de chaleur, un joli décor peut sublimer le message de l’artiste..
    Je t’embrasse

  56. merci pour tes visites ; je vais voir si la Lune est visible ; tout à l’heure on ne voyait rien. Bises

  57. Bonsoir Quichottine , je comprends ta déception ! ce château que je n’ai pas le plaisir de connaître doit avoir perdu un peu de son âme , quel dommage que ces toiles se retrouvent sur des murs lavés de son histoire . A vouloir tout moderniser on en perd l’authenticité et le souvenir … Je t’embrasse bien fort

    • Beaucoup est perdu… j’espère que tout ne le sera pas.
      Je t’embrasse bien fort. Passe une douce journée.

  58. Salut

    On est reparti pour une semaine caniculaire.

    Mais on s’habitue maintenant.

    Bonne semaine

  59. voila apparemment un changement radical dans la visite mais peut être y-a-t-il quand même des points positifs et ils se sont surement adaptés au gout du jour ???!!!!….au détriment de choses pourtant très intéressantes et d’une ambiance, d’un charme toute autre
    bonne journée à toi
    bises
    patricia

    • Bien sûr qu’il y a des points positifs, j’ai apprécié le commentaire basé sur les écrits de peintres, des écrivains et critiques de l’époque.
      D’un point de vue scientifique, c’est sans doute mieux.
      Mais la disparition de l’ancienne ambiance m’a gênée, d’autant que pour tout apprécier, il aurait fallu que nous ne soyons pas nombreux dans chaque salle.
      Merci pour ta présence et tes mots.
      Bises et douce soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.