Remplir le vide

Il m’arrive de penser que je suis Hercule, mais que mes travaux ne cesseront jamais…

Je n’ai pas sa force, aucun Dieu de l’Olympe ne m’accompagnera… mais j’aurais tort de me plaindre, vous serez sans doute nombreux à me le dire.

Alors, je ne me plains pas. J’imagine seulement ce que ça pourrait être s’il me suffisait de remuer un peu mon nez, ou de dire un mot magique, pour que tout trouve une place sans que j’aie à trier… ranger pour donner.

Il me faudrait aujourd’hui un peu plus d’un morceau de sucre pour y arriver…

Lorsque tout ne va pas aussi bien que je le voudrais, pourquoi est-ce à Mary Poppins que je songe ? Un film extraordinaire que je continue d’aimer, même s’il a sans doute un peu vieilli… mais pas dans mes souvenirs.

S’il suffisait de quelques mots, d’un seul après-midi pour remettre de l’ordre dans la chambre qu’Emmanuelle occupait autrefois ?

La nature a horreur du vide… c’est ce qu’on dit je crois.

Mais il arrive un moment où à force de le remplir, c’est beaucoup trop. Un trop qui grandit, qui se met à prendre tant de place qu’on ne pourra bientôt plus ouvrir la porte de sa chambre… devenue un peu débarras.

170717_Ranger

Nous y rangeons les jouets, ceux de nos enfants, qui servent désormais à nos petits-enfants.

Comme une île aux trésors où ma petite-fille – trois ans – demande à se rendre “pour y chercher des choses”… Tant et tant de “choses” qu’il a fallu en retrouver la clef pour que cet amas de jeux de toute sorte ne finisse pas tout entier dans notre séjour  déjà bien encombré.

Nous en sortons un peu… et il faut, pour en avoir d’autres, en ranger d’abord quelques-uns.

Mais est-ce ranger que d’accumuler, d’entasser, jusqu’à ce que tout devienne presque inaccessible ?

Je chausse les bottes de sept lieues et j’enjambe… pour atteindre le garage et les petites voitures dépareillées – les voitures originales de la marque sont sans doute quelque part au grenier, mais je n’ai pas encore réussi à mettre la main dessus… – ce qui n’a aucune importance. Celles de mon fils aîné font l’affaire. Elles ont plus de quarante ans, mais roulent encore… suffisamment pour que les petits s’amusent.

Leur préférée est rouge, et il n’y en a qu’une qu’ils se disputent parfois… pour apprendre à partager.

Les premiers jeux, ceux de bébé, seront rangés dans le coffre, jusqu’à ce que ma dernière petite fille en ait besoin, dans quelques mois.

Mais les autres ?

Je dois vider le placard… il reste encore quelques vêtements, des objets inutiles que je gardais, au cas où…

Mais à quoi bon ?

Si Emmanuelle est encore si présente, est-ce une bonne chose ?

Je ne sais pas. J’ai travaillé, trié, vidé des étagères, me demandant où tout cela irait.

Je dois tirer l’impossible trait qui blessa Achille au talon.

 

112 réponses à “Remplir le vide

  1. Les petits reviennent la semaine prochaine, il faudra que ce soit vraiment rangé…
    Faire de la place, pour les visiteurs du mois d’août.
    Se séparer de l’inutile pour accueillir le présent indispensable et ses petits et grands bonheurs.
    Merci d’être là.

    • Bonjour Quichottine , on ressent ta douleur et tristesse même si tous ces jouets font le bonheur de tes petits enfants !Ce n’est pas facile de tout conserver et faire un choix ! Je suis sure que tu arriveras à faire un peu de place … Courage et profite de tes petits enfants
      Je t’embrasse bien fort

  2. Il est toujours compliqué de trier, on s’attache à des riens qui sont plein de souvenirs pourtant…

  3. Il y a longtemps que ton talon est douloureux, mon amie… Mais faire de la place pour entasser, à leur tour, des jouets, c’est occulter sa peine pour faire naître des sourires. Quoi de plus beau ? Et puis c’est bien d’avoir une pièce fourre-tout ! Je te souhaite beaucoup de plaisir (sans trop de fatigue ?). Bises.

    • La chambre d’Emmanuelle doit devenir une chambre de passage où elle ne viendra plus.
      Pourquoi dois-je vivre dans un deuil sans cesse renouvelé ?

  4. Bonsoir Quichottine, jeter… c’est dur parfois, surtout si cela se rattache à des souvenirs… je mets les objets au grenier et chaque printemps je décide qui va rester ou pas… Après tout, à quoi bon… les enfants ne veulent pas de tout, vendre aux puces, jeter… les petits-enfants en décideront dans leur choix 😉 Bonne soirée, bonne semaine zen avant un autre arrivage comme on dit, bises

    • C’est vrai… les enfants ont déjà pris ce qu’ils voulaient. Je ferais mieux de ne garder que ce qui est vraiment utile, ou plutôt utilisé.
      Bises et douce journée jill.

  5. Mais si ces « choses » entassées font le bonheur de tes petits-enfants, pour quoi t’en séparer ? C’est merveilleux de fouiller partout et de découvrir des trésors. J’adorais faire ça, chez ma grand-mère qui elle aussi gardait tout… Je crois qu’elle aimait ça en fait, que je m’extasie sur les choses du passé.

    • Je n’ai pas du tout l’intention de me séparer des jouets. Ce serait dommage après les avoir conservés si longtemps pour mes petits-enfants. 🙂
      Je m’en séparerai lorsque la dernière, celle qui doit naître en août, n’en aura plus besoin.
      Alors, les enfants choisiront ce qu’ils veulent conserver pour leurs propres petits-enfants. 😉
      Pour ta grand-mère, tu as raison, je crois que ça me fait plaisir aussi de voir que ces trésors peuvent encore illuminer les yeux d’autres enfants.

  6. Bon courage. Je comprends que cela soit difficile. Bisous.

  7. Une pièce emplie de trésors pour les enfants est un lieu inestimable ma Quichottine. Il suffit juste de les sérier selon l’importance de leur usage… Je sais ce n’est pas évident 🙂
    Bon courage et Gros Bisous !

    • Les jouets ne sont pas mis en cause, il suffit que je vide complètement le placard d’Emmanuelle pour que chacun trouve une place.
      Merci pour tes encouragements, Marité.
      Gros bisous et douce journée.

  8. pourquoi jeter quand on peut donner, je donne beaucoup et je fais des heureux plutôt que de m’encombrer de choses qui ne serviront plus. Il n’y a que certaines poupées que je garde, des playmobils pour mon petit fils mais j’ai donné récemment des jouets à un petit voisins dont les parents ont de faibles revenus et il était aux anges. Quand je vois le temps et la peine que ça me coûte de vider la maison de ma mère, je me dis que pour rien au monde je ne voudrais infliger cela à mes enfants.
    bon courage

    • Il y a longtemps que je ne jette plus ce qui peut servir, que ce soit à nous ou à d’autres… trop longtemps sans doute que j’amasse, peut-être parce que j’ai manqué de repères stables lorsque j’étais enfant.
      Mais ne t’en fais pas, il n’était pas question de jeter les jouets que nous avions décidé de garder. Les autres ont déjà été donnés. 🙂
      Pourtant, tu as raison, chaque fois que je me sépare d’un nouveau carton trié, je me dis que ce sera autant de moins à la charge de mes enfants.
      Merci pour tes encouragements.
      Passe une douce journée Azalaïs.

  9. Moi qui n’ai jamais eu la joie de fouiner dans un grenier pour cause de déménagements successifs d’un bout du monde à l’autre, je crois qu’il est merveilleux pour des enfants de disposer d’un lieu magique où des jouets anciens sont entreposés.
    Mais je comprends la charge émotionnelle et physique que cela représente de devoir ranger tout cela…
    Bon courage et … ne te pose pas tant de questions (le grand ménage, c’est aussi dans la tête)
    Gros bisous,
    eMmA

    • Il n’est pas question pour moi de me séparer des jouets… ils ont encore leur utilité. 🙂
      « Le grand ménage, c’est aussi dans la tête »… c’est vrai.
      Merci pour ton témoignage, eMmA.
      Gros bisous et douce journée.

  10. Comme je te comprends ma chère Quichottine ! Il m’est impossible de me débarrasser de tout ce qui a tant passionner mon Michel.
    J’ai facilement accepté de donner ses vêtements au Secours Populaire. Nous l’avons fait avec les enfants deux jours après les obsèques sans trop de difficultés car il n’y attachait aucune importance.
    Mais sa collection de timbres français, si complète, ses collections de pierres, de minéraux pour lesquelles il a tant crapahuter dans les mines, les carrières… Toutes ses rechercher hésite généalogiques étayées de copies d’après notariés qui nous ont permis de découvrir le quotidien de nos ancêtres et de le relier à des moments de l’histoire de notre pays : famines, épidémies…
    Tout cela, je ne peux pas le donner à des inconnus qui chercheraient à en faire de l’argent !
    Alors je garde tout ça dans l’espoir qu’un jour mes petits-enfants seront intéressés.
    Parfois, j’effectue à un jeune gamin émerveillé quelques paillettes d’or et de minéraux séminaire précieux . Là, je sais que je fais un heureux, je le vois dans ses yeux. Mais il en reste tellement tu encore…
    Les jeux et jouets, nous les avons donnés depuis plusieurs années. Il nous reste des livres. En parlant de livres,j’ai reçu celui sur l’épouvantail qui voulait voyager. Très bel album. Je l’ai pris à la FNAC.
    Hier après midi, magnifique concert d’orgue à la cathédrale de Limoges qui était pleine. Bel exutoire en ce jour de nos 51 ans de mariage.
    Dimanche, pour les deux ans du grand départ de mon archange, je serai avec ma fille. Seulement toutes les deux, c’est mieux. Et le lendemain, je serai avec mon fils Thierry.
    Pour moi, c’est ça le grand vide : l’absence définitive de mon archange.
    Je crois que j’ai été bien bavarde à cette heure avancée de la nuit. Je vais aller essayer de trouver le sommeil. Il vient difficilement ces jours-ci !
    Je vous embrasse très fort tous les deux. Bon courage pour ton tri………..

    • Ici, le grand vide, c’est la transformation nécessaire, indispensable et imposée, de la chambre d’Emmanuelle en chambre de passage… en grenier improvisé.
      Je comprends tellement que tu aies du mal avec ce qui tenait tant à cœur à ton Archange. J’espère que l’un ou l’autre de tes petits-enfants continuera ses recherches, qu’il gardera ces trésors accumulés au fil du temps.
      Merci pour ton témoignage, ma Cricri… je sais combien ce mois est dur pour toi.
      Je t’embrasse très fort. Merci pour tout.

  11. Que de fautes !!! Je suis sur la tablette, c’est moins pratique à maîtriser.
    Je sais que tu es généreuse, indulgente et que tu me pardonneras vu l’heure déraisonnable. Merci à toi. 😉

    • Lorsque je n’ai que la tablette que j’ai reçue en cadeau d’anniversaire, j’ai beaucoup de mal aussi à commenter correctement… ne t’en fais pas pour les fautes. Je ne les ai pas vues. 😉
      Gros gros bisous encore. Prends bien soin de toi.

  12. mireille du sablon

    …pas facile de trier et de se séparer d’objets qui nous rappellent tant de souvenirs! c’est comme si nous coupions un lien à tout jamais….
    Bises du jour de Mireille du Sablon

  13. Très difficile de faire le tri…Chaque objet emporte avec lui son lot de souvenirs…Mais tant que tes petits enfants sont heureux de les retrouver, pourquoi s’en séparer?

    • Je ne me séparerai pas des jouets, ils servent encore. 🙂
      Là, il n’était question que de vider la chambre d’Emmanuelle, ce qui reste d’elle dans son placard.

  14. Bonjour Quichottine
    Et pourquoi ne pas en faire tout simplement une salle de jeux ..tu sais nos petits ont tellementde jeux comme tablette , telephone , playstation …que de trouver chez mamie et papy des jeux …nos jeux ..ou ceux de leurs parents , qu’ils y jouent avec beaucoup de plaisir ..Enfin chez moi tout est dans un coffre et il est vidé de nombreuses fois…
    Je ne doute pas un moment que cela soit difficile à faire ..
    La maison est pleine aussi en ce mement , et ce jusqu’au mi-Aout .les enfants viennent et repartent chacun leur tour ..
    Gros bisous Quichottine

    • Merci.
      Autrefois, nos enfants avaient ici une salle de jeux, car les chambres sont bien petites. Mais la salle de jeux a désormais un autre emploi, les jeux passent d’une pièce à l’autre.
      La chambre d’Emmanuelle deviendra une chambre de passage ce mois-ci, et durablement sans doute.
      Je tourne une nouvelle page.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  15. Pas facile de faire le tri … Je te comprends.
    Mais l’horloge tourne et il faut, de temps en temps, se remettre à l’heure …
    Un petit coucou, à la fraiche, si je puis dire : 25° dans la maison …
    Dès que ça monte : cessation d’activité !
    Bonne journée et gros bisoux, ma quichottine

    • « Se remettre à l’heure », c’est tout à fait ça.
      Courage à toi pour tout ma chère Dom. Prends bien soin de toi.
      Je t’embrasse fort.

  16. Il est si difficile de trier, faire des choix, se séparer de ceci ou cela.. et puis non…. et on entasse. Pour nous, lors du grand départ il y a 11 ans, le tri fut vite fait : les enfants ont pis ce qu’ils souhaitaient, le reste…. un « vide maison » fut organisé et je m’tais promis de ne plus jamais garder…. et déjà la seconde chambre ici est pleine à craquer de jouets, bouquins, linge et nous ne sommes de retour que depuis 3 ans !
    Et pour te répondre, oui, moi aussi, elle me manque terriblement. J’ai gardé son nom dans mes contacts sur certain réseau social, elle est toujours dans mon carnet d’adresse, toujours abonnée à mon blog, tout comme Jean-Marie, je n’ai pas le courage de les rayer….
    Je t’embrasse très fort, Dame, prends soin de toi et reste au frais

    • Merci pour ton témoignage et ta réponse… je ne peux les rayer non plus.
      Pour le tri, je sais que j’amasse trop, je ne peux me résoudre à jeter, je donne aux associations, en espérant que ça serve à d’autres.
      Je t’embrasse très fort, ma Croc.
      Reste au frais aussi et prends bien soin de toi.

  17. Nous sommes tous avec toi de coeur, tu le sais…
    Et si tu triais, rangeais, effleurais, caressais avec tes petits-enfants qui apporteront leur créativité, leur joie, leur présence…?

    • Ils ne peuvent m’aider à trier ce qui reste ici de la chambre d’Emmanuelle. J’y ai mis les jouets, mais je dois les ranger pour que la chambre serve de chambre de passage cet été.
      Ce qui est difficile, c’est d’accepter le fait que notre fille ne viendra plus jamais et qu’il est donc inutile de lui garder sa place chez nous.

  18. Au fil des ans , on accumule beaucoup de choses. Lorsqu’elles ont une valeur sentimentale, il est difficile de s’en séparer .
    Tu n’as plus beaucoup de temps: alors ,il faut t’y mettre !
    Mais le sourire des petits effacera la fatigue Bon courage .
    Je suis dans le déménagement de ma fille: la maison est un vrai capharnaüm !
    Bisous

  19.  »Emmanuelle si présente, est ce une bonne chose? »
    Oui, oui et oui….
    Elle fait partie de toi. Même si tout ces objets qui auraient pu être à elle, il faudra un jour enlever, car l’on ne peut amasser tout et tant, mais tant que sa chambre recèle tous ces trésors, elle est là , inconsciemment, prête à jouer, peut être….
    Besos amiga mía

    • Je ne sais pas… J’ai dû jeter depuis longtemps ses propres jouets. Elle les mangeait de bon cœur et ils étaient inutilisables une fois passés entre ses mains.
      Aucun de mes petits-enfants ne veut dormir dans son lit… je dois m’en débarrasser, transformer cette chambre pour qu’elle devienne habitable par d’autres. La maison est trop petite lorsqu’ils sont tous là.
      C’est ce qui me broie le cœur… Il faut que je me résolve à ce qu’Elle ne soit plus là du tout.
      Merci d’être là Mahina.
      Je t’embrasse fort.

  20. Que c’est difficile Quichottine, chaque objet est un souvenir, une émotion s’en séparer est si douloureux…
    Les petits qui arrivent sont le moteur qui nous fait avancer cahin caha;
    Je t’embrasse Quichottine et prends soin de toi.

    • Tu as raison, ils nous font avancer.
      Les souvenirs de mon enfance sont trop peu nombreux. J’ai eu envie de ne pas transmettre à mes enfants le vide que je ressens.
      Mais j’ai sans doute eu tort, car, maintenant, le tri est difficile.
      Je t’embrasse Josette. Merci d’être là.

  21. Au temps où je gardais mes petits enfants (devenus tous grands et qui vivent presque tous éloignés de mamie), la deuxième chambre de mon F3 avait les allures de ton joli pêle-mêle de joujoux.
    Ensuite j’ai tout vendu, donné, distribué pour devenir simple chambre-d’amis, ce fut celle surtout de ma tiote Pépita avec son miroir à trois faces, ses jouets, ses mille coussins.
    C’est la vie, avec le temps qui court, qui m’a obligée à loger dans du tout petit. Alors là, il a bien fallu que je fasse un tri, difficile c’est vrai, mais il le fallait, pas le choix.
    Mais même si c’est dur sur le coup, le temps nous aide à mettre tous ces objets dans notre mémoire, nos souvenirs. Faire le vide est aussi très important et n’apporte que du bien, surtout celui de nous éloigner de ce qui est simplement « matériel ».
    Gros bisous

    • Merci pour ton témoignage, Annick.
      Je sais combien ça a été difficile aussi pour toi.
      T’en fais pas, je sais que ce tri, ces changements, sont nécessaires, obligatoires, que je dois m’y résoudre.
      Alors, bien sûr, je vais y arriver.
      Gros bisous et douce journée.

  22. Alors, peut-être il te faudra faire appel à l’apprenti sorcier, celui de Paul Ducas.
    Bise d’amitié, Quichottine

    • Il me faudrait sa baguette, mais je ne sais pas si je saurais en faire bon usage… 🙂
      Merci, Denis.
      Bises d’amitié à toi aussi.

  23. Difficile de faire des tris mais parfois, il le faut sinon l’appartement est plein . Tiens, il faudrait bien que je m’y mette ( rire) mais le cœur n’y est pas. Bon courage et bises

    • Je crois que ce serait mieux qu’un autre le fasse à ma place… 🙂
      Mais bon, tirer à la courte-paille serait aussi une solution.
      Bises et bon courage à toi aussi.

  24. C’est toujours un crève-coeur de se séparer des chose, surtout les choses qui ont accompagnées nos vies heureuse d’avant, et pourtant il faut bien le faire la mort dans l’âme, le coeur à l’envers, et les larmes aux yeux, j’ai connu cela après la mort de mes parents et après celle de mon mari, heureusement j’avais les enfants près de moi, c’était d’un grand réconfort, bien que nous ayons tous trois versé pas mal de pleurs…
    Bon courage pour tris et rangement, il an faut tant !
    Grosses bises et bonne journée

    • Merci Livia.
      Le grand tri définitif aura lieu au moment de notre déménagement. Pour l’instant, il me faut seulement terminer de transformer ce qui fut la chambre d’Emmanuelle, sans pouvoir ensuite revenir en arrière.
      Tes encouragements me touchent beaucoup.
      Passe une douce journée. Grosses bises à toi aussi.

  25. J’accumulais moi aussi… Finalement la plus grande partie est toujours là…Nous avons toujours un petit pincement lors d’une séparation qui devient inutile même si c’est pour une bonne oeuvre…
    Je vais t’envoyer trois dessins pour avoir ton avis… J’en prévois deux autres…
    Bonne journée ensoleillée (pour nous aujourd’hui). Je t’embrasse fort.

    • Merci pour les dessins, ils sont parfaits.
      Faire le vide, c’est aussi se dire qu’il n’y aura pas de retour possible.
      Je t’embrasse fort ma Liliane.
      Bonne journée ensoleillée à toi aussi.

  26. se débarrasser de souvenirs chers est de toute façon un déchirement ..

    • Là, il s’agit d’accepter l’inacceptable.
      Tirer un trait définitif sur la présence d’Emmanuelle chez nous.

  27. bonjour QUICHOTTINE , me revoilà , du mal à me retrouver ,le courrier n ‘est plus présenté comme sur l ‘autre ordi;J ‘espère que ça va fonctionner pour lire les blogs .MAIS pour le mien ,je rame toujours;En principe , je dois déménager fin septembre??? à PONT ST MAXENCE , peut être là je trouverai une personne pour me montrer correctement, visuellement comment faire un blog !!!.
    L ‘espoir fait vivre, dit on !,.
    ON me demande mon site «  »web » » avant d’envoyer mon commentaire ; «  » wordpress «  »; car avant mon adresse était écrite d’avance, pratique ; alors je ne faisait pas attention, du coup je ne me souviens plus , je crois que rien était noté ;
    J’espère que ce petit mot te trouvera en bonne santé; JULA et moi on va bien ; clopin ,clopant
    EN ce moment , elle fait une otite , mais la douleur est passée , et se laisse soigner !!
    JE vais regarder tous les blogs reçus , depuis le changement d’ordi; j ai perdu des photos (réussies, en plus )elles étaient noirçies ?je ne sais pourquoi ! et des blogs qui sont partis , ou ? ;mystère .
    A BIENTÖT , gros bisous et des calineries de JULA .

    • Ton blog sur WordPress.com a été supprimé. J’ignore quand mais j’espère que tu arriveras à t’en créer un autre.
      Courage à toi pour tout.
      Merci pour les nouvelles que tu nous donnes.
      Gros bisous à toi et caresses à Jula.

  28. Salut,
    Pas mal cette vidéo, ca me rappelle des souvenirs,
    bonne journée

  29. coucou, j’aimais bien aller au grenier chez ma mère, découvrir des tas de choses anciennes,
    mais voilà partie depuis deux ans maintenant et deux soeurs qui « ont fait le vide  » sans rien demander aux autres frères et soeurs ; donc juste des souvenirs !
    moi aussi je garde trop de choses et les enfants ne sont guère intéressés, alors va aussi falloir qu’un jour je trie, je donne, ou jette !
    je te souhaite plein de courage, et te fais de gros bisous, MIAOU !!!

    • Nous sommes nombreuses dans ce cas…
      Ce n’est pas moi qui ai vidé la maison de mes parents… mon tuteur d’alors a décidé seul de ce que je garderais… pas forcément ce qui était le plus chargé de mes souvenirs.
      Par contre, j’ai vidé celle de mes parents adoptifs. C’est très difficile. Encore plus aujourd’hui de me dire que je dois maintenant me débarrasser aussi de ce que j’ai gardé d’eux lors de ce tri.
      Impossible aussi de me dire que je dois tirer un trait définitif sur Emmanuelle et accepter enfin qu’elle ne puisse plus du tout retrouver un jour sa chambre…
      Merci pour tout, Mistigris.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  30. C’est dur de trier quand tant d’objets nous rattachent à des souvenirs heureux ou pas mais qui sont encore bien vivants. Tu as le temps de t’en défaire puisque tes petits-enfants doivent être heureux de farfouiller dans tous ces jouets…une vrai caverne d’Ali baba pour eux 🙂 Si tu n’arrives pas à trier c’est que ce n’est pas le bon moment pour toi, tout simplement et un jour tu le feras quand tu pourras laisser tout ça derrière toi sans avoir l’impression de trahir. Dans un registre proche, mon frère m’avouait hier qu’il n’arrivait pas à arracher les vieux rosiers de notre mère (c’est lui qui a hérité de leur maison)…je trouve que ça relève d’un sentiment très proche. C’est un peu de nous, de nos souvenirs ou de notre enfance qui partirait… A chaque étape de la vie, il nous faut grandir. Bisous et bon courage

    • Il n’était pas vraiment question des jouets ici… juste de cette chambre d’Emmanuelle où tant de choses me lient encore à elle.
      Je dois la transformer, et si je sais que les jouets des petits sont bien plus utiles que les rares objets que j’ai conservés d’elle, c’est un nouveau déchirement.
      Tu as raison pourtant, je dois me décider à grandir… à accepter l’inacceptable, pour peut-être arriver à vivre plutôt que survivre.
      Merci pour ton témoignage, Manou.
      Bisous et douce journée.

  31. Bonjour Quichottine. Je te comprends car je ne sais pas jeter, surtout les objets qui me rappellent de bons souvenirs. Bon après midi et bisous

  32. Vidée ou pas, recyclée ou non, cette chambre sera toujours dans votre tête sa chambre. En faire un grenier de substitution aux jouets était une bonne idée sur le plan pratique. Sauf que chaque jouet ramène à un souvenir. Pas seulement vécu mais surtout de ceux dont il a fallu renoncer avant même …
    Se débarrasser encore de certains objets trop chargés. Oui pourquoi pas. Mais s’en infliger la tâche ? Je n’ai rien à te conseiller Quichottine. Juste que je pense fort à toi.

    • Bonne question… mais qui le fera sinon moi ?
      Rien n’est simple aujourd’hui, merci de si bien me comprendre.
      Merci pour ta présence et tes mots.

  33. Comme je te comprends ! C’est si difficile cette tâche-là . Moi qui ne sais pas jeter , je n’ai pas eu ce douloureux problème après le décès de ma fille, elle était adulte et mariée , son mari m’a donné sa montre , j’ai choisi quelques livres , un éléphant fait par elle et je ne suis plus retournée dans sa maison . Trop dur de voir sa déco sans elle. Alors j’imagine cette chambre et tes questions . Beaucoup de courage . Je t’embrasse .

    • Merci pour ton témoignage si émouvant, Zoé.
      Tes mots me touchent énormément.
      Je ne sais où puiser le courage de me dire que rien ne sera plus possible.
      Je t’embrasse fort. Prends bien soin de toi.

  34. Hihihi, rassure toi, je songe aussi à Mary Poppins ou à Ma sorcière bien aimée ;-)Pas si simple de se détacher de certaines choses, et le pire c’est que ce ne sont pas forcément les choses qui ont la plue de valeur qui nous tiennent le plus à coeur.
    Cependant, j’apprends à lâcher prise aussi sur ces choses, sinon, on se laisse vite envahir.
    Bisous Quichottine, et merci pour ce partage et séquence émotion.
    Bonne soirée

    • Merci à toi.
      Je sais que je dois y arriver, que c’est obligatoire, obligé… mais la méthode Coué ne semble pas vraiment fonctionner. j’ai du mal.
      Plusieurs cartons sont partis chez Emmaüs. Il y en aura d’autres.

      Ce qui est difficile, c’est de transformer sa chambre en chambre de passage où elle ne viendra plus jamais.

      Bisous et douce journée Pascale.

  35. Bonsoir ma douce Quichottine en premier je me régale à revoir cet extrait de Mary Poppins, à chaque fois que j’ai l’occasion de le ragarder si j’ai un coup de blues et hop çà repart. Je ne m’en lasse pas et pourtant on pourrait dire que ce n’est pas de mon âge!!! Nos enfants habitent toujours nos maisons…même quand ils ne sont plus là.. il y a toujours quelque chose qui nous rappelle…. je vois que tu as beaucoup de jouets qui servent à tes petits enfants. Mais quand il y en a trop il faut donner car des enfants ont peu de choses. Bon courage à toi et tu vas encore passer de bons moments avec les petits.
    Je t’embrasse bien fort
    chatou

    • Pour l’instant ils servent tous… je les garderai jusqu’à ce que la petite dernière – celle qui naîtra en août – ne soit plus en âge de les utiliser. Mes enfants décideront alors de ce qu’ils veulent garder pour leurs petits-enfants. 🙂
      Seule la chambre doit perdre ce qui nous parle encore de la présence d’Emmanuelle, pour servir à d’autres, de passage…

      Je t’embrasse bien fort. Passe une douce journée.

  36. J’ai fait régulièrement le tri, et quand je vois ce que mon père a accumulé malgré le déménagement, je sais qu’il me faudra encore donner. Y compris les pierres de maman, elle adorait la minéralogie. Mes enfants ne sont pas intéressés, et les enfants de ma sœur non plus.
    Chez moi j’ai fait le tri depuis longtemps, y compris les livres (mais je constate qu’il m’en reste encore tant), sans nostalgie parce qu’il faut avancer, et que ce qu’on porte dans le cœur vaut mieux que tous les objets, et c’est plus léger à porter.
    Bon courage ma Quichott’.

    Tendresse pour ce difficile tri.

    • « ce qu’on porte dans le cœur vaut mieux que tous les objets, et c’est plus léger à porter »
      Tu as mille fois raison.
      Je savais que de toute façon, en déménageant, nous devrions faire le grand tri.
      Mais, le déménagement étant remis à plus tard, je m’étais dit que ça pouvait aussi attendre.
      Le plus dur, c’est de transformer définitivement la chambre d’Emmanuelle… d’accepter qu’elle ne puisse plus jamais venir.

      Merci pour tes encouragements.
      Tendresse à toi.

  37. Peut-être qu’en faisant de la place dans la pièce tu en fera aussi dans ta tête et que cela te permettras d’engranger, envers et contre tout, des nouveaux souvenirs de moments heureux…je te le souhaite. Bisousssssss

    • Une question à laquelle je n’ai pas de réponse pour l’instant… mais merci de le souhaiter.
      Bisous et douce journée Renée.

  38. Pas facile de se séparer de tous ces objets liés à plein de souvenirs, et qui plus est dans la chambre de ton Emmanuelle.
    J’ai beaucoup trié après le décès de mes parents, j’ai beaucoup trié lors de ma séparation, et ça a été très difficile émotionnellement à chaque fois. Et puis ce n’est pas facile de décider ce qu’on garde et ce qu’on donne
    Je te souhaite beaucoup de courage. Gros bisous

    • Tu as tout compris… merci, Lilwenna.
      Merci pour ton témoignage et tes encouragements.
      Gros bisous et douce journée. Prends bien soin de toi.

  39. Un endroit où fouiner, quel bonheur pour les enfants! Bises VITA

    • C’est vrai aussi… et, de toute façon, ce n’est pas encore le moment de nous séparer des jouets.
      Juste le temps de transformer la chambre…
      Bises et douce journée Vita.

  40. Apprendre à remuer son nez… nous sommes nombreux à en rêver pour faire disparaître et réapparaître tous ces objets aimés mais encombrants, attachants mais… attachants. Peut-être un jour auras-tu l’envie ou la force de faire table rase, mais chaque chose en son temps. Pour le moment tu vois la jeune génération s’approprier ces objets qui comptent pour toi et les transformer en leurs propres souvenirs. C’est cela aussi la transmission… Mais ça n’arrange pas ton problème de rangement et de tri c’est certain 😉 Allez soit philosophe… un jour après l’autre… Gros bisous

    • Un jour après l’autre…
      Tu as raison.
      De toute façon, il n’était pas question de nous séparer des jouets, encore pour un moment utiles et utilisés.
      Juste de transformer de façon définitive une chambre tellement chargée en souvenirs.
      Gros bisous et douce journée.

  41. Remplir un vide de jouets pour y accueillir les sourires de tes petits enfants c’est redonner vie aux souvenirs!…

    • C’est peut-être trouver qu’il est temps de tourner une page trop lourde à porter…
      Mais je n’en suis pas sûre.

  42. Coucou Quichottine
    Pas facile de trier… en avril Jean-Michel a fait de sacrées découvertes et on va remettre ça bientôt…. mes beaux parents ont tout gardé ou presque depuis que Jean-Michel est petit et mon beau père était un passionné de bricolage et il avait accumulé énormément dans son « gourbis » comme il l’appelait.
    Je te souhaite un bel été avec tes petits enfants et de bons moments en famille
    Prends soin de toi
    Gros bisous de nous deux

    • Trier n’est jamais facile, mais j’espère que Jean-Michel gardera un peu de tout cela.
      Courage aussi à vous.
      Merci pour tout.
      Gros bisous et douce journée à vous deux.

  43. Pas évident de trier, moi-même je trie encore de temps en temps bon il n’y a plus de jouets de mes enfants mais un nouveau coffre avec de nouveau jouet acheté depuis la naissance de ma première petite-fille.
    Lorsque mon fils vient les deux garçons aiment fouiller et ceux de ma fille également, au grenier encore beaucoup de paperasserie cours scolaire de ma fille, mais surtout des fardes remplies de factures et qui datent de plus de 20 ans pour certaines…puis des bibelots qui ne servent plus.
    J’essaye de vider petit à petit pour que mes enfants plus tard n’aient pas trop de travail lorsque je serais partie. bisous

    • Je comprends tout à fait ta démarche…
      Mais je sais que c’est sans doute plus difficile.
      Bisous et douce journée Cigalette. Prends bien soin de toi.

  44. On passe notre vie à entasser alors que ce n’est pas dans les objets que réside la richesse , j’aimerais bien aussi bouger mon nez pour ranger tout mon fourbi 😉 Bonne soirée Quiche @ bientôt .

  45. Pas facile de vider ainsi une chambre, Il m’aura fallu un père malade pour vider la chambre de ma fille disparue (le plus petit de mes anges gardiens). Il faut un but, un imprévu, et beaucoup de courage… Ce que je te souhaite
    Je t’embrasse

    • « Il faut un but, un imprévu, et beaucoup de courage… »
      J’ai le but, l’imprévu, mais je manque de ce courage… Il faut que je prenne sur moi, que j’admette l’inacceptable.
      Merci pour ton témoignage, Annick.
      Je t’embrasse fort.

  46. Salut
    Le temps est à la chaleur,
    Ce soir cela va mieux et on espère mieux dormir,
    bonne journée

  47. nous amassons au cas où … parce que nos parents ont fait comme ça .. et tu as raison de vouloir ranger, donner et juste garder un petit peu. JE pense à ces personnes dont la maison avait brûlé à cause des incendies de forêt .. et tu sais leur grand regret était la perte des photos de famille.
    Bises … chez nous le grenier a besoin d’être rangé mais il fait trop chaud en ce moment.

    • La perte des photos est le plus dur… toujours.
      Ce sont des souvenirs irremplaçables.
      Merci à toi pour ce rappel à la raison.
      Bises et douce journée Durgalola.

  48. Salut
    On a un temps très nuageux, on a beaucoup de vent,
    Cette nuit il faisait lourd et on n’a pas bien dormi,
    bonne journée

  49. trier est bien difficile quand le sentiments accompagne les jouets –
    si les petits enfants s’amusent avec ok ! sinon en donner à des hopitaux ?
    je me demande si j’aurais tout débarrassé ou tout gardé ?
    quitte à acheter d’autres jouets non chargés en émotions-
    tourner la page à moitié—
    bonne continuation- big bisous-

  50. j »aime bien le regarder de temps en temps ce film , merci de ta visite Quichottine ….

  51. je me retrouve sacrément dans ton article parfois je me demande ou je trouve mon énergie pour continuer; je suis fan également de mary poppins c’était le film préféré de mon ainé quand il était petit j’aimerais avoir son petit bagage pour en sortir de jolies surprises pour mes enfants merci pour ta fidélité sur mon blog gros bisous

  52. L’important est dans notre coeur, nos joies nos peines…si une pièce reste figée dans le temps ça ne peut que raviver nos peines et malheureusement ne change rien aux événements. C’est ainsi qu’aujourd’hui je le ressens …peut être pas hier 🙂 …mais nous sommes tous différents je ne peux en faire une généralité ni un conseil.
    Lorsque les enfants ont quitté le nid familial j’ai eu besoin de modifier la destination de leur chambre …peut être trop vite 🙂 …pour leur faire un autre lieu chez eux, encore à eux, mais différent …
    En ce moment j’aurai bien besoin de Marry Poppins si par hasard tu la croise dis lui que quelques heures chez moi seraient les bienvenues
    grosses bises

  53. Juste un mot de RIEN pour t’accompagner de loin dans cette démarche, transformer cette chambre si pleine de souvenirs c’est un peu mourir à un passé fait d’espoir et de souffrance…
    Alors que j’essaie de vider moi aussi mes souvenirs, maman m’a donné une mèche de cheveu de mon petit frère décédé à trois ans, (tombé dans une bassine d’eau bouillante) la montre gousset de papa et les alliances de mes grands-parents…
    Je les ai déposées dans une boîte avec un petit mot pour mes enfants au cas où!
    Que faire d’autres?
    Pas facile de tourner les pages!
    ****
    Je te joins ce poème lu ce matin

    Rien sans le don qui te traverse
    Rien sans le souffle au bout des doigts
    Rien sans le corps souffrant apprivoisé
    Rien sans le cœur ensoleillé
    Rien sans l’esprit en ses vacances
    Rien sans la lampe de la voix
    Rien sans les signes de l’amitié
    Rien sans la fraternité vulnérable
    Rien sans ta vie qui s’ouvre à la Vie
    Rien sans le pas de tes enfances
    Rien sans la marche souveraine
    Rien sans le Chant et ses arpèges
    Rien sans le vent qui te conduit
    Rien sans l’Amour qui te sourit

    Jean Lavoué,

  54. Tu dois débarasser la chambre, bien sûr c’est dur, mais les souvenirs sont dans ton coeur et là ils sont protégés.
    très belle semaine, bises
    danièle

  55. Ranger ce que les absents nous ont laissés, c’est toujours un peu les effacer. Pour que leur souvenir se sublime en échappant aux objets, pour que la vie puisse continuer. C’est nécessaire et c’est un deuil aussi.
    Je comprends ta douleur, Quichottine, et j’admire ta force.

  56. bisous et bon week-end

  57. Il a fallu beaucoup d’années pour que la chambre change et parfois, je me demande si les petits enfants ne préféraient pas avant. N’empêche les jouets sont toujours à la maison et si tu ouvres les armoires, tu trouves quelques vêtements, des objets confectionnés par les doigts malhabiles ou devenus experts et tant d’autres choses qui sont là et resteront.
    Mary Poppins, j’adore, on pourrait peut-être la partager !
    Bisous Quichottine

  58. Remplir le vide ou vider le plein….
    Que j’aimais cette Mary Poppins qui avait le don de tout remettre en ordre sans se fatiguer !
    Bisous Dame Quichottine

  59. Salut,
    le temps est à la pluie,
    bonne semaine

  60. Pour une fois qu’un article de blog ne parle pas de la méthode KONMARIE (la magie du rangement)…
    Oui, je comprends cette pulsion d’accumuler pour combler un vide. Difficile de faire face à une grande souffrance… bon courage.

  61. Je ne peux pas me mettre à ta place, mais je peux te comprendre chère Quichottine.
    Bon courage ! Parfois on en fait une montagne et finalement lorsque c’est fait, on éprouve du soulagement et on se demande pourquoi on ne s’y est pas attelé plutôt.
    Gros bisous

  62. Encombrant, certes… mais pour moi c’est une grotte aux trésors!! Peut-être ne vider que ce qui ne va pas intéresser tes petits-enfants. Pour eux aussi, cette pièce sera un magnifique souvenir d’enfance. Chacun accorde une nouvelle signification à ces objets. C’est ainsi qu’ils continuent de « vivre »…
    Je me souviens avec émotion (à 45 ans) d’un grenier « magique » à la maison de campagne de mes grands-parents, où je pouvais dénicher des jouets anciens tellement passionnants… J’y passais des heures, émerveillées. J’adorais jouer avec tous ces jouets d’un autre temps. Non, d’après moi, il faut garder au moins ce qui pourra faire le bonheur de tes petits-enfants. Bisous.

  63. Peut-être enlever aussi ce qui est le plus douloureux pour toi, trop chargé en souvenirs. Mais il faut aussi savoir TRANSFORMER les choses pour le BIEN, afin qu’elles arrêtent de nous faire souffrir… Parfois, juste les effacer n’est pas suffisant…

  64. Bonjour Quichottine! J’étais absente pendant tout ce temps car justement il fallait faire le grand nettoyage de l’été! Les jouets de mes petits enfants et de mes grands d’ailleurs , avec toute la bibliothèque que j’ai du leur garder pendant des années ! Alors cette fois j’ai dit stop !! Et après il fallait peindre toute la maison …..je suis à bout de force!!!!!!! Mais contente du résultat ! C’est propre ,c’est net ……je me sens légère !!!!!!sourire!!!!! Je t’embrasse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *