S’évader, avec Emma D.

Ça aurait pu être classé dans mes “Triades”, les pages où trois images se mêlent à mes mots, trois images d’un même auteur, une seule histoire dans mes mots.

Je gardais dans mes dossiers celle d’un enfant muni d’un arrosoir…

– Montre-la au lieu de la décrire ! Tu n’y arriveras pas !

– Ah bon ?

(Quichottine n’insista pas, elle avait autrefois tellement “sauté” de descriptions dans les livres qu’elle comprenait tout à fait que l’on préfère les images aux mots…)

– Les images en mots existent pourtant…

– Cela s’appelle parfois “métaphore”, mais tu le sais.

(Le Lutin bleu avait le regard brillant d’un enfant malicieux sur le point de faire une bêtise.)

– Voilà l’image…

130914_EmmaBarbouille

Un enfant maladroit, un canard à l’œil sévère, il n’en fallait pas davantage pour que j’aie envie de raconter son histoire…

Tant de questions en les voyant !

Emma avait intitulé son tableau “Jardinage” et les primevères aux pied de cet enfant semblaient se satisfaire de sa présence.

En fait, non. Elles fuyaient, en compagnie de l’arbuste, la future querelle. Le canard était de faïence, il était bien trop lourd pour s’envoler, et l’enfant qui rêvait aux voyages qu’il pourrait faire s’il était libéré de sa couche émaillée l’arrosait patiemment, chaque jour, espérant la faire fondre…

Vous ne me croyez pas ?

Pourtant… quelques années plus tard, devenu cheval sauvage, sans qu’on ait pu prédire la mutation, ce canard galopait sur la page d’Emma.

170428_EmmaD

Était-ce une fuite, encore ?

Je le regardais, je m’imprégnais de ce paysage où j’aurais pu planter des arbres, des fleurs, où j’aurais peut-être fait voler un oiseau, les ailes déployées, ou installé un soleil à demi caché derrière les dunes… et je me suis dit qu’Emma avait raison. Seul l’espace comptait, et ce cheval qui galopait, seul, porteur de nos rêves les plus fous.

Fous ?

Fous comme ceux de celle qui s’était grimée de toutes les couleurs de la nature environnante pour mieux se fondre en elle…

170528_Emma D

Je me demandais si c’était pour disparaître aussi, ou au contraire, pour rester à jamais dans nos souvenirs, comme ces tableaux qui nous interpellent quand on prend le temps de les regarder, quand on s’attache aux détails qu’on ne voit qu’en s’approchant un peu, juste un peu, pour ne pas perdre de vue l’ensemble…

Nous sommes ces êtres en devenir, ces pensées que nous ne maîtrisons pas toujours, et d’ailleurs, le voudrions-nous vraiment ?

Je me le demandais encore en regardant le dernier tableau d’Emma, tout en me penchant sur le cou fragile de Rachel.

Était-je devenu sans le vouloir l’amoureux qu’elle attendait ?

Je ne savais rien d’elle, et pourtant, j’y déposais un baiser, très doux, comme celui du vent qui aurait tant aimé dénouer ses cheveux…

© Quichottine, 3 juin 2017

Merci à Emma D. pour tout ce qu’elle nous propose au quotidien, pour ses tableaux, ses photographies, ses mots toujours très beaux.

Merci pour les images que j’ai volées chez elle… et surtout, même si vous n’en avez pas vraiment le temps, allez regarder le portrait de Rachel. Je ne l’ai pas montré ici, mais vous pourrez le voir d’un simple clic sur le lien que j’ai laissé sur cette page.

Passez une douce journée. Je vous embrasse fort.

90 réponses à “S’évader, avec Emma D.

  1. Oui, je connais les tableaux d’Emma… sa Rachel, en posture peu habituelle, merci et bravo à elle et puis à toi qui sait y mettre les mots, des histoires, bises de jill
    (As-tu reçu mes mails d’hier… !?)

  2. 3 tableaux très différents. J’ai cru que le premier était une photo tant il est réussi. J’aime moins les deux autres car je n’aime pas les chevaux et le visage me met mal à l’aise. Bisous.

    • C’est vrai qu’ils le sont…
      Merci pour tes avis toujours si francs. Tu n’aimes pas les chevaux, mais tu sais aussi les photographier et nous en montrer de très beaux portraits. Paradoxe ?
      Pour le visage, je te comprends tout à fait. 🙂
      Bisous et douce journée Martine.

  3. Je ne connais pas du tout Emma et je vais donc aller admirer Rachel et comprendre pourquoi tu as eu envie de l’embrasser 🙂 J’aime beaucoup le premier et j’imagine sans peine tout ce dont ce petit garçon imagine en arrosant la tête de ce canard de faïence. Nous ne prenons pas assez le temps de regarder nos petits-enfants jouer…Merci Quichottine pour cet instant « magique ». Bisous et un bon dimanche

    • Nous n’avons pas toujours le temps de les regarder… Je dois dire qu’en ce moment j’en profite dès que je peux. 🙂
      Merci à toi pour tout, Manou.
      Bisous et douce journée.

  4. de belles imageset une belle histoire que tu nous racontes si bien
    Je suis allée voir le portrait de Rachel…Très beau en effet

  5. La première image me fais sourire et penser à ma pomme :
    Pomme :
    Ni golden
    Ni granny

    Ni reinette
    Ni d’Api

    Sans quartier
    Sans pépin

    Pomme
    Pourtant

    Pomme
    Des fleurs

    Pomme
    En pleurs

    Pomme
    Passoire

    Simple pomme
    D’arrosoir !

    J’aime l’idée de l’enfant de vouloir libérer le canard,c’est bien plus drôle pour lui que d’arroser les fleurs….

  6. Elle a une nuque parfaite cette Rachel au cou gracile . Elle fait de belles choses cette personne.
    Tu joues la fée qui change les personnages d’un coup de baguette magique… Il est drôle ce petit garçon qui arrose le canard .
    Tes jolis mots accompagnent parfaitement ces tableaux .
    Je te souhaite un doux dimanche . Bisous

  7. J’aime beaucoup le premier tableau, merci pour cette nouvelle histoire Quichottine
    Douce journée
    Bisous

  8. Coucou ma Quichottine,
    Des tableaux magnifiques pour broder cette belle histoire et le clou est d’imaginer ta métamorphose pour se pencher sur le superbe cou de Rachel. Bravo !
    Bises et bon dimanche de Pentecôte

  9. tiens je vois mon facétieux lutin bleu dans ton jardin… un autre de mes lutins plantait des plumes pour qu’il pousse des oiseaux…
    l’enfance rachète l’humanité
    Un mot pourrait te résumer, Quichottine ; « générosité », mais il faut ajouter : »fidélité ». J’emprunte ta formule favorite : « Passe une douce journée », ainsi que les amies invisibles qui grâce à toi viendront peut être fouler mes allées désertes …

    • Elles sont venues chez toi, je crois bien. 🙂
      Je trouve tes tableaux magnifiques. Merci de me les avoir prêtés.

      Passe une douce journée. Je suis touchée.

  10. Que dire de ton histoire sur les tableaux d’Emma ? Je ne sais pas mais j’aime surtout la dernière ainsi que Rachel dont j’ai suivi le lien.

  11. j’aime cet enfant qui arrose le canard qui ne peut rejoindre sa mare… que ce portrait entre les branches-cheveux est parlant !
    Une nuque attirante, un chignon savant c’est un portrait de princesse, celle qui va partir sur le fougueux cheval noir !
    (je ne reçois plus non plus certaines notifications de parution !)

    • Je suis heureuse que ça te plaise…
      Pour les notifications, je suis désolée, cela ne dépend pas de moi… 🙁
      Merci pour tout, Josette. Passe une douce journée.

  12. J’aime beaucoup le petit garçon qui douche le canard, c’est trop charmant ! Bravo à Emma et à ses créations

  13. Bonjour Quichottine,
    Ton texte est magnifique, et j’adore cette forme de pensée si poétique et si sensible!
    La première preuve en est les réactions très créatives que je lis en commentaires!
    L’image et la métaphore sont des sujets qui me passionne, ils sont utilisés en hypnose et en analyse transactionnelle… Bien des contes sont des métaphores. Dans les meilleures illustrations, images et textes se complètent, ils ne sont pas des redites de l’autre.
    Bisous, très content de retourner sur Internet et de te lire…

    • Heureuse de te retrouver aussi, Eric.
      Merci pour cette analyse.
      Passe une douce journée. Bisous.

  14. Ps tu ferais une bonne critique d’art 😉

    • Merci, c’est tout gentil.
      Je suis trop loin pour aller voir ton expo, mais j’espère que tu en auras de bons retours. 🙂

  15. Ma petite fille arrose ainsi les cailloux et les galets
    car elle croit qu’ils vont fleurir!

    ***
    De ton histoire je retiendrai:
    « Nous sommes ces êtres en devenir, ces pensées que nous ne maîtrisons pas toujours, et d’ailleurs, le voudrions-nous vraiment ? »

    • J’aime l’idée de ces cailloux qui fleuriraient… Ta petite-fille est débordante de poésie.
      Ne la détrompe pas. 🙂
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  16. Bonjour chère Quichottine, j’aime l’idée que ce petit bambin à force d’arroser le petit canard le transforme en un magnifique cheval. Une jolie histoire et j’aime ta dernière phrase.. j’ai été voir la peinture de Rachel et j’aimerais bien avoir une nuque aussi fine..
    Bon week end à toi avec plein de bisous
    chatou

    • Je suis contente que ça t’ait plu.
      Un immense merci, ma Chatou.
      Plein de bisous et douce journée à toi.

  17. J’aime beaucoup l’innocence de l’enfant qui arrose ce canard comme pour le rafraîchir 🙂
    Et j’admire ton analyse poétique de ces tableaux d’Emma.
    Doux dimanche et GROS BISOUS ma Quichottine.

    • Merci, Marité. Je suis toujours ravie quand ça vous plaît. 🙂
      Gros bisous et douce journée.

  18. tu tiens déjà un début pour le futur livre on dirait mais même si c’est pas le cas ton imagination est telle que tu n’auras aucun soucis..pas comme moi rire. Bisoussss

  19. Des tableaux magnifiques qui ne pouvaient que t’inspirer une belle histoire! J’aime beaucoup l’enfant qui arrose le canard.
    J’irai voir la peinture de Rachel.
    Bises Quichottine

  20. Salut
    C’est une belle histoire que j’ai lu avec plaisir.
    Il fait beau sous le parasol.
    Bonne semaine

  21. Merci à vous deux…Je connais et apprécie les tableaux d’Emma
    Bises

  22. J’ai fait la curieuse et j’ai été voir…Oh! quel délicatesse dans son tableau. Je comprends combien tu aurais voulu le couvrir de baiser…ce cou. Très agréable week-end de Pentecôte et gros bisous à toi, ma chère Quichottine.

    • Merci de l’avoir fait… c’était le but. 🙂
      Agréable journée à toi aussi, Nell. Gros bisous.

  23. J’aime le premier tableau, à quoi rêve ce petit garçon ? un grand merci pour cette très belle histoire.
    J’ai été voir Rachel, le tableau est superbe.
    bonne fin de journée
    danièle

  24. Magnifiques images, merci du partage.

  25. Que les tableaux sont beaux.

  26. Tu donnes envie de visiter son blog. Merci de tes conseils. Bises

  27. Très jolies les illustrations d’Emma, et ton texte est aussi magique ! où il est ton nouveau projet dont tu m’as parlé ?

  28. Tout s’accorde parfaitement images et mots et la nuque de Rachel…. j’aime bien ces poses là de dos.. du temps où je dessinais je m’y essayais….
    Bises
    Dany

  29. De mutation en mutation, toi aussi tu te transforme ! Joli récit onirique, mais je suis d’accord avec Martine 85, ce visage, pour moi, semble porter toutes les blessures de la vie. Mais c’est là la mission de l’artiste, interpeller, et si je devais moi aussi subir la magie, je serais ton rival pour la nuque de Rachel !!!

    • Merci… Je ne doutais pas que Rachel te plairait. 🙂
      Je crois que j’ai de nombreux rivaux la concernant.

  30. La nuque de Rachel est ravissante mais je préfère le portrait de ta 3ème photo. Bonne journée et bisous

  31. C’est sûr, Emma est bien loin de barbouiller…
    Tu as bien raison de la mettre à l’honneur, ses tableaux sont empreints de beauté et de facétie !

    • Comme tu dis… elle est loin de barbouiller.
      J’aurais aimé avoir ne serait-ce que le dixième de son talent. 🙂

  32. Salut,
    Le temps est à l’ensoleillement,
    Il fait 23° et je suis sous la parasol.
    Bonne semaine

  33. Merci Quichottine ! Bravo Emma ! J’adore le cheval, le cheval libre… Et puis ce pitchoune est tout mignon…
    Bonne soirée ma Quichottine. Gros bisous.

  34. Coucou…des trois tableaux que tu as mis en ligne les deux premiers me font craquer :- quant à celui de Rachel que je viens d’aller voir il est …il est …sublime ! quel bonheur d’avoir ce talent au bout des doigts et le tien de nous amenés à la découverte des choses et des gens.
    Mon imagination « déborde » parfois et pas toujours dans le bons sens et je reste figé et ne peux décrire ce qui me procure des émotions que ce soit livres, peintures …je ne dirais pas musique il y a deja quelques années que j’en écoute vraiment tres peu .
    plein de bises d’un sud un peu maussade en ce moment…chaleur et humidité je n’aime pas trop

    • Courage pour la météo.
      Pour le reste, je sais que tu as l’énorme talent de savoir mettre des mots sur une page, et de susciter des émotions en le faisant.
      Merci pour tout, Églantine.
      Je t’embrasse fort.

  35. Emma fait de très jolies choses et toi tu sais bien mettre les gens en valeur.

  36. Très bel hommage ; j’aime !

  37. Une petite halte bien agréable ici ce soir, merci à toute deux, bises !

  38. J’aime beaucoup l’illustration de l’enfant avec le canard bisous et bonne soirée

  39. bravo à Emma pour ses peintures

  40. Salut,
    Le temps est au beau fixe alors on peut s’évader.
    Il fait 24°4.
    Bonne journée

  41. Salut,
    Le temps est magifique et il fait 25°.
    Je suis sous le parasol et ce soir je fais un barbecue.
    Bonne journée

  42. Mignon ce petit garçon qui arrose l’oie, toute l’innocence de l’enfance. Bizzzz VITA

  43. Je suis allée voir ses photos: toutes avec un parfum de mystère.
    Quant au portrait, magnifique avec une ouverture vers l’au-delà.

    Un beau partage !
    Bises du jour Quichottine !

  44. Coucou Quichottine,
    De retour, je passe faire un petit coucou aux copinautes avant de revenir sur mon blog.
    J’ai cru comprendre que tu t’évadais toi aussi alors profite bien, repose toi, et vide toi la tête, c’est ce que je peux te souhaiter, à savoir le meilleur.
    Bises et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *