Sur ma page blanche

Il n’y a pas de neige, rassurez-vous… il n’y fait pas froid non plus !

– Pas froid ? Mais tu n’es pas encore sortie, ça se voit ! Tu as pourtant ouvert tes volets, non ?

– C’est vrai… mais je ne parlais pas de chez moi…

– Tu es chez toi, ici, non ? D’ailleurs, n’as-tu pas donné comme nom générique à tes pages de ce blog « Mon nouveau chez moi ? »

– Ne mélange pas tout ! Bien sûr que je suis chez moi, ici, heureusement ! Il ne manquerait plus que j’en perde les clefs, et je ne pourrais même plus y entrer… mais ce n’est pas le cas.

– Ouf ! Vois-tu, je me demandais si tu allais revenir…

– Je te manquais ?

(Le lutin bleu haussa les épaules… bien sûr qu’elle lui manquait. Avec qui pouvait-il échanger aussi librement qu’avec elle ?)

– …

(Ne rien dire surtout… elle risquerait de croire qu’elle lui était indispensable… et même si c’était vrai, il ne voulait pas l’avouer.)

– Nous sommes d’accord, donc…

(Le Lutin bleu haussa les sourcils… il ne dit rien pourtant, refusant de penser qu’ils étaient tellement proches l’un de l’autre que leurs propres pensées n’arrivaient pas à se différencier.)

Ce que je voulais dire, c’est qu’il était grand temps d’ouvrir une nouvelle “page blanche”.

– Il y en a beaucoup…

– C’est vrai… mais toutes ne sont pas des “pages”, elles se sont fermées en arrivant dans ce nouvel espace, trop vieilles pour recevoir des commentaires. On ne peut plus que les lire, y lire ce que les visiteurs y déposaient, un peu comme des “cartes de visite”, juste pour dire qu’ils étaient passés.

– Tu avais même pendant un temps un article de la bibliothèque qui avait ce titre…

– C’est vrai… j’y avais recopié la présentation que j’avais laissé chez Sophie en commentaire.

Bon… présentation peut-être inutile.

J’ai été don Quichotte dans une autre vie, j’étais chevalier errant, alors, aujourd’hui, j’erre de blog en blog, comme j’errais autrefois de moulin en moulin…

J’aime par dessus tout lire, et lire tout… J’ai bâti un monde à ma façon parce que le mien est parfois bien dur… je l’ai peuplé de fleurs et de chansons, de poèmes, d’histoires à dormir debout pour oublier les nuits où je ne dors pas.

Je suis bien trop souvent derrière mon écran, j’y rêve, et je construis ainsi mes châteaux en Espagne.

Un jour je partirai, pour de vrai. Je rejoindrai les personnages des romans que je n’ai jamais écrits. Je suis sûre que ce sera un très joli voyage.

commentaire n° : 111 posté par : Quichottine (site web) le: 07/09/2007 à 18:05:01

Je lis un peu moins de livres, un peu plus de pages sur l’écran. Je prends du temps, j’en vole aussi, parfois, quand c’est possible. J’aime les liens que nous avons tissés ensemble, tout ce que nous avons réalisé.

– Tu devrais y rouvrir les commentaires, pour les nouveaux, pour ceux qui ne t’ont jamais laissé cette “carte de visite” qui avant tout parle d’eux, pour que tu aies envie d’aller aussi sur leurs pages, d’agrandir le cercle de ceux que tu visites même quand ils ne sont pas chez toi…

– Ce n’est pas une page, c’est un article, et, ici, en temps ordinaire, les commentaires se ferment au bout de 30 jours de parution…

– Mais ils ne sont pas fermés aujourd’hui ?

– Non… comme n’est pas non plus fermée ma page des réclamations !

– Il y en avait ?

– En tout cas, ce billet avait reçu de nombreux et très beaux commentaires… comme quoi, s’interroger est toujours une bonne chose, et demander aux visiteurs de s’exprimer aussi. 🙂

Mais revenons aux pages blanches ouvertes ici et là depuis la toute première, dans mon jardin secret… C’était en septembre 2007… Cette page n’était pas vraiment une page à bisous, à coucous, à petits mots laissés en cas d’absence.

Elle commençait ainsi :

“Tu crois que ça peut se faire d’écrire une lettre blanche, sans rien dedans ?

Tu comprendrais les mots que je ne dirais pas ?

[]”

 Et puis… il y a eu la toute première, la vraie, celle où je ne disais presque rien pour que vous puissiez dire presque tout, même déposer un simple coucou, un bisou, une image… qui s’envolent ensuite car les hébergeurs ne sont pas tous des philanthropes et suppriment finalement les comptes inactifs.

“Vous y  mettrez tout ce que vous voudrez… ce sera notre secret à nous, un endroit bien tranquille où je vous retrouverai…

Là… ce sera plus facile, il suffira d’imaginer.

……….

Et remplacer ces quelques points de suspension par une image ou quelques mots.…”

Quelques mots… ils furent plus de mille, et je dus ajouter une “Nouvelle page blanche” en 2010.

Les visiteurs d’alors savaient toujours s’y rendre pour les petits mots doux qui n’ont rien à voir avec les articles du jour…

Ils y venaient aussi pour déposer des mots au sujet des pages dont j’avais fermé les commentaires… cela arrive aussi. 🙂

Il y eut la page blanche de mon “Cahier à spirales”… pour ceux qui n’y sont jamais allés, c’était un blog où je discutais aussi beaucoup avec mon Lutin bleu.

Page d'accueil de mon cahier à spirales sur Blogspot

Page d’accueil de mon cahier à spirales sur Blogspot

Tous les articles de ce blog ont été transférés ici

La page blanche de ce cahier m’avait laissée sans voix, devant un Lutin bleu très agressif. Eh oui ! Vous savez tous qu’il lui arrive de me remonter les bretelles.

“Tu n’as pas honte ? Dis ! Tu n’as pas honte ?

– …

J’attends ! Réponds !

– …

Tu vois bien que tous s’inquiètent ! Ils sont toujours là pour toi ! Et toi !

Toi !

– …

Dis-le ! Dis ! Toi… Où étais-tu ?

– …

Crois-tu que cela suffise, ces silences ? Ces moments où tu ne parles que chez quelques-uns et que tu oublies ton « ici » à défaut d’être ailleurs ? […]”

(La suite ici.)

Vous aviez bien aimé…

Ici, il a fallu que je crée des “pages”, un format qui me permet de laisser les commentaires ouverts pendant toute une année, voir davantage.

2014, 2015, 2016

Il fallait que 2017 ait la sienne. Dom, qui continue à y écrire lorsqu’elle s’arrête et qu’aucun nouvel article n’a paru, me l’a demandé expressément, ce matin :

“Il va falloir une page 2017 ! lolll []”

Dom met des rires sur ses pages, ici ou là, ailleurs parfois. Elle a, comme d’autres ici, mais chaque jour chez elle, érigé ce rire en remède à tous les maux.

On peut rire de bon cœur, un peu jaune parfois, devant un humour léger ou plus lourd, plus noir aussi, quelquefois. On peut rire de tout, parce que c’est notre droit, ou passer son chemin sans rien dire ou en laissant ces lettres qui pour certains ne veulent rien dire : “MDR”, juste parce que c’est bon de rire, aussi, et que ça aide à vivre le quotidien quand il est plus difficile.

Tu as raison, Dom… il en fallait une.

La voilà !

Dessin de Louis Fleury, L'allumeuse de Soleil, 2010

Dessin de Louis Fleury, L’allumeuse de Soleil, 2010

 (Clic sur l’image)

138 réponses à “Sur ma page blanche

  1. Bonjour Quichottine… Un blog, il y a plus de passants silencieux que de passants qui commentent, il y ceux qui lisent et s’en vont, rien à dire, juste curieux, et puis les autres avec qui on tisse des liens virtuels, voire plus parfois… allez douce et belle journée à toi, bises de jill

    • Quichottine

      Tu as tout à fait raison… les visiteurs silencieux sont bien plus nombreux. 🙂
      Bisous et douce journée à toi aussi, amie jill.
      Merci pour tout.

  2. J’adore lire tes dialogues si personnels avec .. ton ange !
    Ces dialogues sont de bons excercises pour comprendre mieux et avec légèreté.. les douleurs de la vie
    J’aime Domi et son rire sur les difficultés, il est communicatif !
    Merci chère Quichottine pour tes partages qui nous aident à accepter et à prendre les jours comme ils viennent.
    Avec amitiés je t’embrasse fort.

    • Quichottine

      Je suis ravie qu’ils te plaisent. 🙂
      Je t’embrasse. Passe une douce journée Jeanne. Merci pour tout.

  3. Il y a bien un tableau noir qui parle plus que certains très chargés pourquoi n’y aurait-Il pas de pages blanches ? Je ne dirai rien sur la fin de ton billet car il y a des silences, de l’ indifférence qui parlent plus et qui résonnent plus longtemps à ceux ou celles qu’ ils sont adressés. Bisous

    • Quichottine

      Merci pour tes mots, Martine.
      Certains silences ne sont pas de l’indifférence, j’ai pu le constater à maintes reprises, mais je suis d’accord, il y en a qui parlent et résonnent bien longtemps, hélas !

      Mon absence, je l’espère, ne sera pas prise pour de l’indifférence, parce que lorsque je suis trop longtemps silencieuse, c’est que je n’ai pas pu faire autrement. 🙁
      Passe une douce journée. Même si tu es désormais guérie, prends le temps nécessaire afin que tout se mette en place comme avant. 🙂
      Je t’embrasse fort.

  4. Elle a bien raison notre amie Dom
    Merci à toi de l’avoir ouverte cette page 2017 et qui sait , elle va nous apporter de beaux sujets de conversations .
    gros bisous Quichottine

  5. Difficile pour moi d’aller régulièrement là ou ailleurs et tu le sais bien (de plus en plus). Par contre, je comprends très bien ce besoin. Indifférence des uns ou des autres, ça … bof … On en a parfaitement le droit. Je dirai que, comme je n’ai pas souvent le désir de répondre en fleuret moucheté, je préfère. Si j’entame un échange, il faut que je sente qu’il peut être constructif, sinon … non, si je suis parfaitement honnête, je peux dire aussi que je ne trouverai pas le temps ou que je passerai à côté du temps. Pas si longtemps que tu me connais mais je suis certaine que tu le sens.
    Bonne journée Quichottine, si possible avec du soleil comme ici, même s’il se cache un peu par moments.
    Gros bisous

    • Quichottine

      Je n’en voudrais jamais à personne pour les visites irrégulières, je dois dire que je suis de plus en plus irrégulière dans les miennes, et ce n’est jamais faute d’envie.
      Le temps nous est compté à tous.
      J’aime tes visites, les mots que tu laisses.
      Alors, un grand merci à toi pour ta visite du jour.
      Je t’embrasse fort.
      (Ciel bleu ici, soleil… ça fait du bien même s’il fait frois.)

  6. Bonjour Quichottine. J’aime bien commenter des articles, même de vieux articles, mais j’utiliserai peut-être de temps ta nouvelle page blanche. Bisous

    • Quichottine

      Merci. 🙂
      Les vieux articles seront de nouveau bientôt impossibles à commenter ailleurs, car, normalement, les commentaires sont fermés après 30 jours de parution.

      Bisous et douce journée.

  7. Commentaire pour une page blanche :  » « 

    • Quichottine

      Excellent !
      Surtout quand la page est vraiment toute blanche. Seules les pensées restent. 🙂
      Merci, Mimi.

  8. Je suis bien de l’avis de Madame Jill-Bill: « Un blog, il y a plus de passants silencieux que de passants qui commentent […] », j’ajoute surtout ceux qui connaissanty le blog depuis très longtemps! On ne peut pas quand on aime le redire à chaque visite mais commenter, cela peut aussi critiquer… pourquoi pas? Personnellement, je ne me le permets pas! Mais ce qui est le plus important, c’est d’être ARCHIVER presque pour presque l’éternité par… la BNF ou aussi dans: « archive.org ». Shut!
    Ne pas le dire mais… on peut le vérifier!
    Bonne journée ensoleillée à Paris,
    Gisèle

    • Quichottine

      Sauf avis contraire du rédacteur de la page, je ne me le permets pas non plus. 🙂
      Archiver le blog, certains s’en chargent même sans qu’on le leur demande.
      Mais en tout cas, l’important est d’abord de pouvoir échanger avec ceux qui nous lisent, car c’est le privilège d’un blog. Chacun est libre de s’exprimer ou pas.
      Bonne journée à toi aussi. 🙂

  9. Bonjour Quichottine,
    c’est vrai que si on regarde le nombre de « passants ou passantes » et le nombre de commentaires, y’en a beaucoup qui « passent en silence » Et puis, un jour, une passante m’a laissé ceci » Je vous suis depuis quelques temps et je suis sans blog, d’ailleurs que pourrai-je dire? » » Dire? Mais il y a tant de choses à dire, lui ai-je répondu. Il ne suffit pas d’écrire un roman, juste laisser, comme tu l’as dit si bien, un petit coucou ou déposer un bisou.  »
    C’est ainsi, Quichottine. Certain arrivent, d’autres partent sans un mot… Que dire? Que faire? Laisser aller libre pour un vrai et bel échange, c’est tout ce qui m’importe, et tant pis pour ceux qui n’ont rien compris et qui partent à tout jamais. Je t’embrasse, ma douce. Tiens-toi au chaud.

    • Quichottine

      Je n’en veux pas à ceux qui passent en silence, car je sais que je n’arriverais pas à répondre à tous si tous me laissaient un message. 🙂
      Je connais des blogs qui ont des centaines de commentaires, et des milliers de visiteurs… Ceux qui y publient ne répondent plus. Je ne suis pas sûre que j’aimerais, je même certaine du contraire. 🙂

      Panne de chauffage chez moi ce matin, mais je suis bien couverte, heureusement. 🙂
      Bises et douce journée Nell.

  10. Nouvelle année, nouvelle page blanche ma Quichottine, merci.
    J’aime toujours autant tes papotages avec ton lutin bleu.
    Dom a l’art et la manière d’accompagner notre vie dans l’adversité et c’est génial. C’est vrai qu’elle s’est beaucoup investie sur ta page blanche 2016. Je note les liens de cette page 2017 dans mes favoris ma Quichottine, mais je ne te promets rien de régulier. Mes silences sont souvent pour me permettre de reprendre un second souffle et pour mieux repartir, mais cela, tu le sais très bien.
    Bisous, bisous ma douce amie.

    • Quichottine

      Elle sait qu’elle peut mettre ses coucous ailleurs que sur la page en cours, surtout si je ne publie pas de nouveaux articles pendant un temps… trop long. 🙂
      Merci pour tout, ma Zaza.
      Je sais que tout n’est pas facile en ce moment pour toi.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  11. Lorsque je passe sur ton blog, je lis non seulement l’article mais aussi les commentaires de tes visiteurs et si je ne mets pas de commentaires c’est parce-que mes ressentis sont trop forts pour les mots que je ne ne sais pas dire. quand à déposer un petit bonjour ou un sourire, ce n’est pas moi , je ne ris pas non plus sauf de moi. Ton lutin bleu me fait penser à certains de mes personnages, oui, j’en ai plein mais pour l’instant, ils sont rangés au coin de ma pauvre tête branlante car ils n’ont rien à dire mais peut-être qu’un jour ils ressortiront qui sait …

    • Quichottine

      Sur ton blog, sur nos livres, tu mets en scène tes personnages, d’une façon si vivante qu’on a l’impression de les voir… alors, tu sais, je me régale toujours en te lisant.
      Merci pour tes mots, Aimela.
      Merci d’être là.
      Passe une douce journée.

  12. le silence est parfois, souvent mon ami

  13. Pendant longtemps je n’ai pas osé mettre de commentaires sur les blogs que je visitais. J’avais l’impression que cela n’apporterait rien au débat, que mon petit avis personnel ou mes mots ne serviraient à rien. Et puis j’ai compris que ces petits mots avaient leur importance, qu’ils créaient du lien et souvent un lien durable, au delà de l’avis qu’on pourrait donner et qu’on ne peut en effet pas toujours réitérer quotidiennement, par exemple sur un blog photo…cela faisait tout simplement plaisir à celui qui avait publié car il offrait un peu de lui-même aux passants, même occasionnels. Après je me dis qu’ heureusement que tous ceux qui passent silencieusement ne laissent pas un message, car ce serait impossible de répondre à tous !
    Alors de temps en temps… je viendrai sur ta page blanche car finalement quand lutin bleu ne se manifeste pas, ses réflexions me manquent et je ne peux m’empêcher de me demander s’il va bien, s’il y a eu trop de neige dans la forêt et que cela l’empêche de venir te trouver, s’il a trop froid la nuit, peut-être aussi se sent-il seul et incompris et il n’est pas question que je le laisse tomber.
    Bisous

    • Quichottine

      « Créer du lien »… je suis d’accord. Sinon, pourquoi bloguer ?
      Tu es là depuis peu, mais j’aime tes passages et les mots que tu laisses. 🙂

      Nous sommes totalement d’accord sur les commentaires, Manou.
      Bisous et douce journée.

  14. Une nouvelle page blanche, c’est une bonne idée. Et si Dom la parraine, c’est une bonne chose .Elle sait rire de tout et nous faire rire .Je ne suis pas passée souvent sur ta page blanche 2016.J’ai peur de déranger parfois … Mais je promets de passer de temps en temps sur celle-ci.
    En général, je laisse toujours un mot lorsque je passe sur les blogs. C’est moins frustrant pour ceux et celles qui se donnent la peine de produire quelque chose .
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      T’en fais pas, Fanfan, tu es et seras toujours la bienvenue sur mes pages. 🙂
      Merci pour ta présence et tes mots.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  15. Je passe un oeil au travers de mes protections anti-grippe pour te lire et viens juste déposer des GROS BISOUS 🙂
    Douce soirée au chaud ma Quichottine.

    • Quichottine

      Surtout, prends bien soin de toi, Marité.
      La grippe est mauvaise cette année.
      Bisous et douce journée.

  16. En fait, tu as la chance de voir ton ami imaginaire (lutin bleu) depuis l’enfance 😉
    Bonne semaine Quiche et merci de tes visites
    Bise (:-*

    • Quichottine

      En fait, je ne l’ai pas depuis si longtemps.
      Ton commentaire me pose question : « suis assez vieille pour être retombée en enfance ? »
      Non, je rigole. 🙂
      Merci à toi pour tes splendides images.
      Bises et douce journée.

  17. pas de neige non plus par içi , dommage , merci de ton passage Quichottine

  18. Je viens toujours et je repars parfois sur la pointe des pieds. Je lis les commentaires des autres et comme je les trouve tellement « bien » , je n’ai rien à ajouter qui en vaille la peine… vraiment!
    Bonne soirée

    • Quichottine

      Je sais combien il est difficile de laisser un message après avoir lu les commentaires… mais t’en fais pas, les tiens me touchent toujours beaucoup.
      Passe une douce journée. Merci d’être là.

  19. Je viens toujours et je repars parfois sur la pointe des pieds. Je lis les commentaires des autres et comme je les trouve tellement « bien » , je n’ai rien à ajouter qui en vaille la peine… vraiment!
    Bonne soirée Quichottine.
    PS-J’ai eu un message que je n’ai jamais eu de wordpress… il disait en substance que j’ai envoyé trop vite mon commentaire! Deuxième tentative donc…

    • Quichottine

      T’en fais pas, les deux messages me sont bien parvenus. Je sais que cela arrive, hélas, quelle que soit la plateforme ou le blog…
      Merci donc d’avoir insisté. 🙂

  20. Moi aussi j’ai pense en lisant le titre que la page sera blanche mais avec la neige. Premier pas, première trace mais non.

    • Quichottine

      Un sourire… la neige ici ne s’est guère montrée et surtout n’a pas persisté. 🙂

  21. Coucou… sur une page blanche il y a tous les possibles Quichottine !
    bien sur il y a plus de visiteurs que de commentaires… parfois je butine sans laisser de traces !

    • Quichottine

      Cela m’arrive aussi, ne t’en fais pas. 🙂
      Bisous et douce journée Josette.

  22. Étrange… J’avais mis un commentaire cet après-midi… Lutin Bleu, où l’as tu classé ?

  23. Bon soir Quichottine, Bon soir le Lutin Bleu.
    Merci à vous pour le partage de vos échanges, je prends toujours plaisir à vous lire, à vous écouter aussi… tout en restant là, discrète, dans le ressenti des émotions.
    Je t’embrasse et mes amitiés à ton Lutin, un vrai ami, sans complaisance ;-). Belle fin de soirée

    • Quichottine

      Merci pour ta présence et tes mots, Pascale.
      Je suis toujours contente quand ça vous plaît. 🙂
      Passe une douce journée. Je t’embrasse fort.

  24. C’est une bonne idée de Dom.
    Je me souviens quand je passais chez toi et que je laissais des mots quand tu faisais des pauses…
    J’ai l’impression que c’était dans une autre vie.
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Une autre vie, je ne sais pas… mais le temps passe si vite !
      Merci d’être là, Santounette.
      Bises et douce journée.

  25. Anne du Cayolar

    Un bisou tout chaud…. Tiens je vais t’envoyer un mms… Pour te changer du froid de la métropole…

    • Quichottine

      MMS bien reçu… merci tout plein, Anne.
      Bisous et douce journée.

  26. tu as bien fait d’ouvrir cette page 2017, je te suis depuis peu, mais c’est toujours un plaisir et un moment extrêmement heureux lorsque j’ouvre ta page, je me suis attachée à ton Lutin Bleu.
    Et le rire et la dérision sont des armes merveilleuses , il faut s’en servir au quotidien.
    Je te souhaite une très belle journée, bises
    danièle

    • Quichottine

      Merci pour ces mots, Danièle.
      Je suis ravie quand ça vous plaît.
      Bises et douce journée.

  27. J’adore tes discussions avec ton lutin ! 🙂
    Rho, tu dis à tout le monde que j’ai réclamé une page blanche !
    Ben oui, mais quand j’ai quelque chose de personnel à te dire, ou te faire seulement un tit coucou, j’aime bien notre petite pièce secrète (pas tant qu’ça !) où on peut papoter … hors sujet.
    Bon, c’est fait et je te remercie.
    Bon mercredi … au chaud, si possible.
    Bisoux doux, ma quichottine

    • Quichottine

      J’adore t’y retrouver, même si tu n’es pas seule à y aller. 🙂
      Merci pour tout, ma chère Dom.
      Courage pour tes problèmes de connexion.
      Bisous doux et belle journée… reste au chaud !

  28. Je viens juste pour te souhaiter une belle journée malgré le froid glacial et te déposer un petit bisou.

    • Quichottine

      Merci, Liliane.
      J’espère que tu reste au chaud.
      Bisous à toi aussi.

  29. Bonjour Quichottine .. Juste un petit coucou pour te dire que tout va bien comme tous les mercredi nous avons Inès et Léa qui me prend beaucoup de temps surement jusqu’à la fin de la semaine la nounou est grippé.. Gros bisous de la Bretagne…

    • Quichottine

      Ah là là…
      Mais ce sera du bonheur pour toi.
      Gros bisous et douce journée.

  30. J’ai beaucoup aimé ta page blanche et l’allumeuse de soleil est une petit merveille!
    Bises et belle journée

    • Quichottine

      J’adore ce dessin… mais hélas, Iloufou ne publie plus rien sur son blog. 🙁
      Bises et douce journée à toi.

  31. L'Espigaou

    Une page blanche?
    je n’y avais jamais pensé.
    Une page blanche où tout le monde pourrait s’exprimer.
    J’aime les commentaires qui souvent m’ont fait apparaître de mes petits coins que je ne soupçonnais pas, ils m’ont ouvert les yeux.
    Mais j’aime tellement tes messages qui tout en poésie sont pleins de sagesse et de vérité, tes messages où souvent je lis entre les lignes car tu es un livre ouvert.
    L’allumeuse de soleil c’est très beau, toi ma Quichottine tu es l’allumeuse d’amour, tu en donnes tellement.
    Je t’embrasse très fort.
    Maryse

    • Quichottine

      Je suis touchée.
      Merci, Maryse. 🙂
      Passe une douce journée. Je t’embrasse très fort.

  32. j’étais passée hier, en silence … j’aime bien tes pages blanches même si j’y dépose rarement quelques mots. Bises givrées et ensoleillées. Un temps que j’aime, bien emmitouflée …

    • Quichottine

      Merci, Jeanne. Je suis contente que ça te plaise.
      Le temps a changé, le ciel bleu me manque.
      Passe une douce journée. Bisous.

  33. Coucou ma douce Quichottine, je suis allée quelquefois ou souvent souvent sur ta page blanche… qui a accueilli tous nos mots..
    Mais ce sont tes mots à toi qui me touchent toujours beaucoup. Ce matin je suis sortie de mon lit pour t’en déposer quelques-uns..
    Belle semaine ma douce amie, je t’envoie une brassée de bisous
    chat-ou

    • Quichottine

      Merci d’avoir pris ce temps… mais comment interpréter tes mots… Tu es malade ? J’espère que ce n’est pas trop grave, et que tu vas te remettre très vite.
      Je t’embrasse fort. Prends bien soin de toi.

  34. je suis triste quand des  » amies  » chez qui je vais régulièrement ne postent que rarement sur mon blog-
    amie avec qui je sors dans la vie réelle !! c’est pire-
    on a l’impression de ne pas intéresser ! ça brise le moral-
    certains blogs postent beaucoup et ne visitent pas – où passent lire vite fait et mettent un copié collé !
    heureusement j’ai une poignée de bonnes copinautes sympas qui mettent des encouragements ! sinon je crois que je ferais un pause !
    je t’embrasse-

    • Quichottine

      Il m’est arrivé d’utiliser un copier-coller lorsque je rentrais après une longue absence… mais ce n’est jamais facile de reprendre trop vite.
      L’indifférence blesse toujours… mais absence ne signifie pas toujours indifférence.
      Passe une douce journée Lady Marianne. Bisous.

  35. Salut
    Ben chez nous on a un grand soleil mais il fait quand même proche de 0°.
    La nuit il fait quand même froid mais on dort alors on s’en fout.
    Bonne journée

    • Quichottine

      Quand le chauffage n’est pas en panne, tout va bien. 🙂
      Bonne journée à toi aussi, Tiot.

  36. Bonjour Quichottine, parfois au sommet d’une montagne, sous une croix ou dans un creux de rocher, il y a une boite avec dedans un cahier et un stylo, on peut y écrire ce qu’on veut et y lire ce que d’autres ont écrit. Un « Livre d’or » quand il est plein, il faut en monter un autre, ton expérience des « pages blanches » est un peu identique, c’est une très bonne idée. Bonne soirée.

    • Quichottine

      J’aime aussi l’idée de ces cahiers où chacun peut écrire.
      Merci pour ce partage, Pierre.
      Passe une douce journée.

  37. « Je rejoindrai les personnages des romans que je n’ai jamais écrits. »
    Que j’aime cette phrase …

  38. Ta page blanche a du succès elle n’est déjà plus blanche va falloir faire la lessive? Ho que non surtout pas. Bisous Quichottine et un au Lutin aussi hein

    • Quichottine

      Je ris… t’en fais pas, je ne vais pas la mettre à la machine à laver, ce serait dommage.
      Bisous et douce journée.

  39. Balaline

    Une page blanche c’est une toile vierge; on a envie d’y poser des couleurs, de la vie, de l’espoir ou tout simplement le sourire du matin ou la pensée du soir .
    Bisous Quichottine

    • Quichottine

      L’un ou l’autre, ou l’un et l’autre… merci pour tes mots et ta présence Balaline.
      Bisous et douce journée.

  40. Une fois de plus , Quichottine, le dialogue imaginaire avec ton lutin bleu se fait surréaliste tout autant que lunaire et poétique. Une page blanche bien pleine de belles idées !

    « Tu crois que ça peut se faire d’écrire une lettre blanche, sans rien dedans ? »
    Tel est la question majeure ..

  41. que de mots qui jaillissent de toi, comme une fontaine, comme une averse d’avril ; je t’embrasse tout doux et te remercie pour tes visites.

  42. Mistigris34

    coucou, une tite pause entre les mailles, contente de te retrouver ici,
    je t’embrasse, un ti clin d’oeil au lutin bleu, sinon il sera en colère, jaloux va !
    belle soirée à toi, bisous, MIAOU !!!!

    • Quichottine

      Merci d’en avoir pris le temps.
      Si j’habitais près de chez toi, je viendrais bien passer quelques heures à tricoter avec toi, tout en papotant. 🙂
      Bisous et douce journée.

  43. Je suis passée, hier, en silence …ça m’arrive! Le vertige de la page blanche peut-être!
    Bises Quichottine.

    • Quichottine

      Sourire… merci d’être passée et revenue.
      Bises et douce journée.

  44. Bonsoir Quichottine, je peux te dire que côté nombre de commentaires, tu bats des records ! hi hi … j’imagine le nombre de personnes qui entrent en plus ici, sans faire de bruit, mais qui sont heureuses de te lire et lire les réflexions de tes amis.
    Je reçois aussi des mails en privé. « Je vous suis depuis le début, j’ose vous écrire aujourd’hui parce-ce que etc .. etc… ». Cela me fait bien plaisir.
    J’aimerais avoir plus de temps … une journée passe trop vite … c’est vrai que nos blogs nous prennent beaucoup de temps, c’est vrai aussi que nos amis nous manquent très vite dès qu’on doit faire une pause.
    A bientôt donc ma Quichottine, merci pour tes mots doux chez moi 🙂
    Gros bisous

    • Quichottine

      Je ne réfléchis jamais au nombre de commentaires, sauf parfois quand je ne peux pas y répondre tout de suite et que je suis trop vite débordée. 🙂
      Mais ça me fait toujours plaisir de voir que les anciens ne se sont pas découragés… les amitiés se lient et perdurent.
      Merci pour toutes les merveilleuses balades que je fais chez toi… toujours très belles et souriantes.
      Gros bisous et douce journée.

  45. avec toi jamais de page blanche, tu la remplis si naturellement

  46. Bonjour Quichottine …
    Moi j’aime bien tes pages blanches … j’y lis toujours tellement d’émotion …
    Il est des endroits comme chez toi, où j’aime venir (même si je ne suis pas régulière parce que ci, parce que ça …) … je me sens bien chez toi. Tes mots me touchent à chaque fois … j’ai la sensibilité à fleur de peau, et tes mots sont souvent le reflet de mes états d’âme …
    Bisous Quichottine … merci …

    • Quichottine

      Merci, Kprice.
      Je suis touchée.
      Bisous et douce journée à toi.

  47. Salut,
    On a 0° et un beau soleil.
    Bonne journée

    • Quichottine

      Gris et humidité ici aujourd’hui… 🙁
      Passe une douce journée Tiot.

  48. Jamais d’indifférence, Quichottine, en ce qui me concerne ! Et il arrive que je ne laisse pas de commentaires, ce qui sera le cas pour la visite que je viens de faire chez toi sur plusieurs de tes pages.
    Quichottine « la douceur » est toujours là, j’en suis persuadée ;))) ! Gros bisous.

    • Quichottine

      Merci, Lenaïg… Ta fidélité me touche toujours autant.
      Gros bisous et douce journée.

  49. Je passe te répondre, bien sûr que tu peux 😉
    Bisous et bonne journée Quichottine

  50. Voilà je m’étais fendue d’un long commentaire et puis pfttt, diparu !
    Je me perd parfois dans les méandres des renvois, il m’arrive de passer sur tes pages sans rien dire, un peu de fatigue…Pourtant ton lutin apporte fraicheur et malice…
    Avec le temps je tente de simplifier, les mots et le temps passé sur la machine, the Machine…
    Je n’écris plus ou très peu à la main d’ailleurs je deviens illisible sur le papier !!!
    Je condense, je pulvérise, j’émiette comme diraient les tontons flingueurs… Non quand-même pas !
    On fait au mieux, sans doute… asi es la vida dame de la Mancha !

    • Quichottine

      Je suis désolée pour le commentaire disparu… j’aurais aimé le lire.
      Mais je suis heureuse que tu aies insisté.
      Je suis également illisible sur papier. 🙁
      Merci pour ta présence, Marine.
      Passe une douce journée.

  51. Salut
    Il fait super beau mais on a 1°.
    Tiotte a le courage de faire les vitres.
    Bonne journée

    • Quichottine

      Pas moi, les vitres attendront le printemps. 🙂
      Bonne journée à toi aussi, Tiot.

  52. J’aime bien cette allumeuse du soleil ! Oui il est bon de rire…
    J’en ai aussi des pages blanches à remplir ! Tant d’histoires dans ma tête que je ne pourrai pas écrire toutes…
    Et j’apprécie de me balader sur la blogosphère pour lire, m’enrichir, satisfaire ma curiosité, glaner des nouvelles.
    Bises

    • Quichottine

      C’est le plus gros problème… nous manquerons de temps. 🙁
      Merci pour ce partage, Béa.
      Bises et douce journée.

  53. J’aime beaucoup cette illustration.
    Tu sais, il m’arrive de passer, de lire, puis de repartir sur la pointe des pieds, parce que je n’ai pas les mots, ou parce qu’ils sont insuffisants, ou parce que je ne veux pas rompre un silence.
    Bonne soirée, prends soin de toi

    • Quichottine

      Je te comprends tout à fait…
      Merci pour tout, Dame Croc.
      Prends bien soin de toi aussi. Je t’embrasse fort.

  54. C’est normal que de temps en temps on ne sache pas quoi mettre comme commentaire. Cela m’arrive. Mais si cela m’arrive, je repasse une ou deux semaine après mettre un commentaire, soit sur la note que je n’ai pas commentée, soit sur une nouvelle note qui me parle. Bon week end Quichottine et bisous.

    • Quichottine

      Tu as raison, c’est tout à fait normal. 🙂
      Cela m’arrive aussi.
      Bonne fin de semaine, Élisabeth. Bisous.

  55. On y est bien dans ta grande bibliothèque chère Quichottine même si parfois les mots manquent…
    T’embrasse

    • Quichottine

      Merci pour ta présence, chère Joëlle.
      T’embrasse aussi. 🙂

  56. Je me suis amusée à lire les commentaires : il y en a qui n’ont pas compris ce que sont tes pages blanches, pas grave, moi je connais. lolll
    Je manque de plus en plus de temps pour venir te faire mes petits coucous « hors sujet » …
    Mais je viens quand même te souhaiter un bon week end, avec toujours mon problème de gorge … marre.
    Bisoux doux, ma quichottine

    • Quichottine

      T’en fais pas, je sais que toi tu sais, et je sais que lorsque tu ne viens pas, comme moi, c’est que tu n’as pas pu.
      Prends bien soin de toi.
      Bisous et douce journée Dom.

  57. Pages que l’on voudrait sans fin, comme celle de l’histoire sans fin ; pages noires ou blanches, bleues ou grises qu’importent les couleurs, elles sont les reflets de l’instant, les repères de ce grand livre de la bibliothèque que l’on aime à partager, qui sait pour y découvrir un autre petit lutin ,; malicieux ces lutins toujours prêts à souligner nos incohérences, à booster nos lassitudes, à réclamer d’autres pages ! Mais pourrions nous nous en passer ? !…
    Il y en a un quelque part, je ne sais où, qui ce matin m’ a reconduit jusqu’ici.
    Bon Dimanche Quichottine
    Sido

    • Quichottine

      Merci à lui de t’avoir conduite ici… et merci à toi pour ces mots, Sido.
      Passe une douce journée.

  58. Bonsoir Quichottine,
    C’est avec grand plaisir que je lis tes échanges avec le lutin bleu, même si je ne fais pas à chaque fois un long discours « ce qui n’est pas mon fort, » mais j’apprécie de venir de temps à autre te lire… 🙂
    Bonne fin de journée à toi avec mes amicales pensées

    • Quichottine

      Point n’est besoin de grands discours… merci pour ta présence ici.
      Passe une douce journée. Amicales pensées à toi aussi.

  59. Et oui, Dom a bien raison: il fallait une « page blanche » pour 2017. De quoi écrire quand l’envie ou la simple pensée se font plus pressantes.
    J’y vais de ce pas.
    Bisous du soir Quichottine !

  60. En te lisant, je me disais qu’on ne lance peut-être vers les autres que des « pages blanches », qui ne se mettent à vivre que lorsqu’elles sont lues, et auxquelles chacun prête une vie différente, parce qu’elle est un peu de sa propre vie.

    • Quichottine

      J’aime cette idée…
      C’est vrai qu’un écrit n’a pas grand sens lorsqu’il n’est pas lu…
      Alors, merci pour ta présence et tes mots.

  61. parce qu’elles sont un peu de sa propre vie. (j’ai envoyé trop vite…)

    • Quichottine

      Un lutin malicieux se promène sur mes pages… ne le savais-tu pas ? Il joue avec les mots et les règles de grammaire.
      Merci d’avoir corrigé.

  62. C’est vrai que quelques fois on aimerait que les silencieux nous laissent des messages 🙂 j’ai lié beaucoup de lien grâce à over-blog et je ne regrette rien je te fais de gros bisous

    • Quichottine

      Je ne regrette rien non plus… Merci, Domi.
      Gros bisous à toi aussi.

  63. Bises froides d.aujourd’hui. Merci pour tes visites.

  64. Salut
    il fait beau mais 2°
    Je sors pas car je suis malade
    bonne journée

    • Quichottine

      Reste au chaud alors, j’espère que tu vas mieux aujourd’hui.

  65. Je pense qu’il vaut mieux être un visiteur silencieux que un visiteur qui cherche uniquement des visiteurs !!!!
    Mais je reconnais que le virtuel nous a fait faire de sacrés rencontres sincères, ma curiosité fait que parfois j’aimerai connaitre certains visiteurs.

    Je ne suis pas ton lutin, mais je vais te raconter ce qui nous ai arrivé hier !!!

    Alors que nous étions allés promener la petite chienne à notre plage favorite, quelle n’a pas été ma surprise quand un couple, avec eux aussi un petit chien, nous ont interpellés nous demandant si Nénette la chatte allait bien …. et patati et patata …. ce monsieur me suit sur le blog des dgimis et ma page facebook depuis des années , sans avoir jamais écris, il regardait mes pages le midi à sa pause déjeuner et ce monsieur à un bateau où nous avions le notre et me connaissait avant que je démissionne du bureau des plaisanciers de Dielette ,quand nous sommes partis en Australie en 2010.
    Voilà comment augmente nos audiences à tous, avec des silencieux et anonymes.
    Gros Bisous et espérant t’avoir fait sourire.

    • Quichottine

      Je suis tout à fait d’accord. 🙂

      C’est une superbe rencontre, je suis ravie pour toi.
      Bisous et douce journée.

  66. Salut,
    On a 3° et un ciel gris.
    Rien à voir avec le beau temps de ce week-end.
    Bonne semaine

  67. Une page déjà bien remplie
    Que de beaux souvenirs à la relecture de ces pages blanches
    Bonne soirée Quichottine

  68. J’ai lu tous ces mots que je ne connaissais pas toujours émerveillée par ces pages blanches que tu remplis si bien!

    • Quichottine

      Merci de l’avoir fait 🙂
      Tes mots et ta présence me touchent beaucoup.
      Bisous et douce journée.

  69. Une petit coucou du soir sur ta page blanche ma Quichottine. Un peu claquée ce soir, demain sera un autre jour. De gros bisous et bonne nuit.

    • Quichottine

      Prends bien soin de toi ma Zaza.
      Gros bisous et douce journée.