Dans mon Refuge

Cette semaine, je vais feuilleter pour vous quelques pages de mon “Refuge”… non parce que je manque de temps (vous savez bien qu’il m’arrive d’en voler pour vous) mais parce que j’ai conscience que ces “mots perdus” restent importants et qu’ils répondent aussi à d’autres qu’à celle pour qui je les avais écrits.

Vous pourrez réagir, ou non, il n’y a jamais d’obligation. C’est l’avantage de nos blogs, fenêtres ouvertes à tous, où l’on entre pour quelques secondes où beaucoup plus longtemps, où l’on revient seulement si ça nous plaît.

Là-bas, je me suis appelée “Nemo”, comme le Capitaine du même nom, mais surtout comme celui qu’Ulysse inventa pour le cyclope qu’il avait aveuglé.

Nemo, Personne… parce que, finalement, quand tout va de mal en pis, il arrive que j’aie envie de me fondre dans les murs, d’être ailleurs, un ailleurs où tout serait et resterait possible.

Quichottinemo

Mais… surtout… ne pensez pas que ces fêtes n’ont pas été belles pour moi. J’ai reçu entre Noël et le jour de l’An le plus beau cadeau que pouvaient m’offrir mes enfants… leur présence, l’un après l’autre, et tous ensemble, joie et souvenirs partagés, regards vers un avenir où nous poussent nos petits-enfants.

C’étaient de très beaux moments, j’ai beaucoup aimé les vivre, ils sont rares désormais car certains de nos enfants vivent trop loin pour qu’ils puissent nous rendre visite souvent.

Je tarde à tout ranger, car, maintenant qu’ils ont regagné leurs logis, c’est comme s’ils pouvaient ouvrir encore la porte à chaque instant.

Ils sont là, encore, à travers les lits défaits, les jeux oubliés.

Le sapin que les plus grandes ont terminé de décorer trônera encore quelques jours, peut-être davantage. Tant qu’il aura des épines, tant que nous éprouverons du plaisir à contempler ses guirlandes lumineuses à la nuit tombée.

La fête, c’est aussi cela, le plaisir de pouvoir la faire durer plus qu’une simple journée, plus qu’une semaine…. même si…

Demain sera forcément autre, la vie reprend pour tous, même pour moi, et si je veux garder mes rêves intacts, qui sait ce que d’autres en feront ?

Où que vous soyez, quoi que vous fassiez, quelles que soient vos joies ou vos peines, vos peurs, vos luttes, qui toutes comptent bien plus que les quelques mots que je dépose ici, surtout, surtout, prenez bien soin de vous.

90 réponses à “Dans mon Refuge

  1. Je me sens, Quichottine, un peu dans le même état d’esprit que toi, au lendemains de ces belles fêtes.
    Mais, j’aurai bientôt la chance d’aller « me donner » auprès de nos petits du bout du monde. Alors, je puise dans la joie des fêtes passées, celle qu’il y a à donner et recevoir ailleurs…
    Bisous,
    eMmA

    • Quichottine

      Merci pour ce doux partage, eMmA.
      Je sais que tu sauras leur apporter bien plus que des mots ou des sourires…
      J’admire ce que tu fais pour eux.
      Bisous et douce soirée.

  2. Je passerai sur les pages de ton refuge, tu le sais souvent en silence. Non par désintérêt ni même par manque de temps mais parce que le silence vaut souvent mieux que les mots que je pourrais te laisser en commentaire. Bises Quichottine

    • Quichottine

      Merci, Jeanne.
      Parfois nous n’avons pas vraiment besoin de mots…
      Bises et douce soirée.

  3. Coucou Quichottine,
    Je suis très contente pour toi que les enfants petits et grands aient été autour de vous en cette fin d’année 2016, et je sais bien ce que c’est quand la situation géographique et aussi les obligations professionnelles nous empêchent de prendre des congés à ces dates précises. Mais il faut s’adapter parfois et ne pas s’attacher à des dates 😉
    Je comprends aussi ces petites choses qui laissent encore « traîner » un peu d’eux…
    Merci de partager ces belles émotions.
    je t’embrasse

    • Quichottine

      Noël, c’est quand tous sont près de nous, que ce soit en décembre ou en avril, c’est magique !
      Merci à toi pour tes mots, Pascale.
      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  4. Se retrouver ensemble au grand complet c’est sans nom car si important pour nous les parents qui avons « perdus » nos petits… Et quand ils repartent, prennent congé de nous, ce n’est pas sans une larme à l’oeil, un pincement au coeur, chacun reprend le cours de sa vie… La chance, mon plat pays n’est pas aussi grand que le votre, mais bon ils ont quitté notre région… donc, c’est retrouvailles quand on peut, eux avec leur boulot, leurs enfants… Bon mois de janvier Quichottine, bises

    • Quichottine

      Quand on peut… avec autant de joie.
      Merci, jill, pour ce partage.
      Bises et bon mois de janvier à toi aussi.

  5. Quand Noël prend tout son sens de fête de famille, à travers tes mots. Je suis heureuse de savoir que tu as passé de douces fêtes. Je t’embrasse, prends soin de toi

    • Quichottine

      Merci, Croc.
      C’était un vrai bonheur pour nous.
      Je t’embrasse très fort. Prends bien soin de toi aussi.

  6. effectivement le plus beau des cadeaux c’est d’avoir ses enfants et petits enfants proches de soi à Noël

  7. le plus beau des cadeaux d’avoir ses enfants autour de soi !
    hélas ma fille ne nous parle plus depuis la naissance de notre unique petit fils-
    donc plus de cartes- ni cadeaux— fête des mères- Noel etc-
    mms de photos du petit de temps en temps-
    mon fils pompier était de garde à Strasbourg- on est trop loin 850 kms-
    donc fêtes de fin d’année avec Violette dame mauve-
    je te souhaite de reprendre la route des beaux mots pour nous combler-
    je t’embrasse-

    • Quichottine

      Je sais que j’ai beaucoup de chance, d’autres ne l’ont pas, hélas !
      Je voudrais tant que tu retrouves cette joie !… mais je suis contente de voir que tu n’étais pas tout à fait seule.
      Merci pour ta présence et tes mots, Lady Marianne.
      Passe une douce soirée.

  8. Je suis heureuse de savoir que tes fêtes de fin d’année furent pleines de douceur et de présences .
    Ce fut le cas ici aussi , et même si la place vide de l’Absente fait toujours mal , ce sont des moments de bonheur.
    Porte toi bien aussi Quichottine et que 2017 te soit généreux. Bises

    • Quichottine

      Les places vides ne se remplissent jamais, hélas… Mais ceux qui restent ont besoin de nous savoir heureux de leur présence.
      Merci de partager ces moments avec nous.
      Que l’année nouvelle soit généreuse aussi pour toi.
      Bises et douce soirée.

  9. Je te comprends, ma chère Quichottine, et remercie le ciel de m’avoir permise, surtout en ce moment, d’avoir un de mes fils près de moi. Nous avons toutes les semaines nos petits-enfants, car nous les prenons une fois par semaine pour déjeuner. Je les récupère à l’école tous les vendredis soirs également. Ce bonheur est là et je savoure chaque minute, chaque seconde de leur jeune vie. Ils sont mon écho, ma joie. Comme je ressens cette peine que tu éprouves en cet instant, et comme je voudrai te faire partager ce doux sentiment. Je t’embrasse bien affectueusement et t’envoie mes pensées les plus douces.

    • Quichottine

      Qui sait ce que sera demain ?
      Pour l’instant, nous sommes loin de certains de nos enfants, d’autres sont plus proches, alors, nous en profitons davantage.
      Les liens se tissent plus facilement quand on se voit souvent. 🙂
      Merci pour ce partage, Nell.
      Je t’embrasse très fort.

  10. Pour cette période de Noël, religieuse ou pas, croyants ou mes crayons, il y a la période de l’avent et, comme tu as raison, de prolonger le temps de l’après, chacun à sa façon.
    Amicalement. Yann

    • Quichottine

      J’aime beaucoup cette idée de temps de l’Après. 🙂
      Merci Yann.
      Amicalement à toi.

  11. Je suis heureuse que tout se soit bien passé pour toi… Je sens que tu éprouves de la nostalgie. C’est bien de pouvoir exprimer ses émotions… Je renouvelle mes voeux pour cette nouvelle année… Qu’elle soit remplie de bonheur pour toi et pour tes proches. Que tes rêves se réalisent de manière positive, avec une santé excellente pour cette année… C’est le plus important !
    Je t’embrasse très fort ma Quichottine. Belle soirée.

    • Quichottine

      Merci, Liliane.
      C’est vrai que c’est important… Je te la souhaite aussi.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce soirée.

  12. C’est bien que tu aies pu passer d’aussi belle fête, très entourée. Cela te donnera de la force pour cette nouvelle année.
    Pas de sapin chez moi, pas de déco … pour moi seule, à quoi bon ? cela donne plutôt le cafard quand on est obligé de vivre ces fêtes … disons, autrement.
    Je ne me plains pas, j’ai pris des bains de foule tous les jours, tous les soirs, dans mon marché de Noël. J’ai aimé parlé à certains, photographier tout ce que voyais pour le partager sur mon blog.
    J’ai vu mes deux grands après … quelques instants seulement. Il y a des années comme çà, quand on est divorcé.
    A bientôt ma Quichottine et vis au mieux chaque instant de la vie. Je sais que tu as beaucoup de courage.
    Gros bisous

    • Quichottine

      Tu as eu toutes les lumières de ta ville, et tu les as partagées avec nous. Je t’en remercie encore.
      Je sais combien c’est difficile pour toi et j’en mesure aussi ma propre chance.
      Quels que soient nos ennuis, je me dis souvent que ça pourrait être pire.
      Profitons de chaque instant heureux.
      Gros bisous et douce soirée.

  13. Coucou ma Quichottine,
    Heureuse pour toi d’avoir pu passer les fêtes en compagnie de tes enfants et de tes petits lutins. C’est chouette ! Garde longtemps ces souvenirs dans ta mémoire. De gros bisous ma douce amie

    • Quichottine

      Merci, ma Zaza. Je ferai de mon mieux. 🙂
      Gros bisous et douce soirée à toi aussi.

  14. Les fêtes se poursuivent dans les cœurs bordés de souvenirs, des rires des enfants et des éclats de joie des petits enfants, emmagasinons tous ces trésors en un bouquet d’optimisme pour vivre les jours qui s’ouvrent devant nous…

    • Quichottine

      Nous avons besoin de ces bouquets d’optimisme… merci de nous les offrir aussi. 🙂

  15. Une jolie parenthèse mais les oisillons se sont éparpillés et le nid doit te sembler bien vide. Quand je faisais un sapin, j’aimais qu’il disparaisse avec les premiers jours de l’an, il y a un tel changement d’ambiance. Mais je prenais les sapins classiques, ceux qui piquent et qui sentent si bon. Et passées les fêtes, il perdaient tellement d’aiguilles que c’était une opération sans douleur. Aujourd’hui, quand je vois les sapins encore vivants dans le local à ordures ça me fait quand même bien mal au coeur pour eux.
    Allez, maintenant nous allons guetter les premières fleurettes et regarder les jours s’allonger en attendant le printemps 😉 Belle soirée à toi. Bisous

    • Quichottine

      Nous continuons à prendre ces sapins qui piquent et sentent bon… surtout que bientôt nous ne le ferons plus.
      Nous attendons qu’il meure, et, ensuite, nous débitons le tronc pour la cheminée de nos amis.
      Sourire en pensant au printemps. 🙂
      Merci, Cathycat. Bisous et belle soirée à toi aussi.

  16. Je comprends tes sentiments après les fêtes. Nous avons vécu cela, ma mère pleurait quand nous partions après avoir passé plusieurs jours ensemble, avec mon père, pendant toutes ces belles années avant 2000. Après, la vieillesse était arrivée chez eux, cela était devenu difficile de les voir se dégrader physiquement et intellectuellement. Le traintrain quotidien va reprendre le dessus. Gros bisous à toi.

    • Quichottine

      Je n’ai pas pleuré, mais j’avoue que j’ai eu un coup de blues après leur départ… 🙂
      Tu as raison, le quotidien revient vite. 🙂
      Gros bisous et douce soirée Élisabeth. Merci pour ce partage de souvenirs.

  17. Les enfants laissent un grand vide quand ils partent surtout quand ils sont loin et qu’on ne sait pas trop quand ils seront de retour. J’ai eu beaucoup de chance de les avoir tous là cette année et même si j’en ai trop fait et que je me sens fatiguée, ses jours emplis de bruit, de jeux et de soirées au coin du feu m’ont fait un bien fou…Comme je te comprends. Tu as bien raison de ne pas tout ranger tout de suite et de prolonger l’après-visite. La vie est compliquée aujourd’hui pour eux aussi. Ils ont des soucis de jeunes parents, de travail…et nous avons vécu avant eux l’impression de ce temps qui nous filait entre les doigts. Parfois je regrette pourtant de ne pas avoir pu consacrer davantage de temps à mes parents ou à mes beaux-parents mais nos vacances étaient trop courtes et nous avions beau diviser la semaine de noël en deux parts égales, elle ne faisait que 7 jours…Bisous

    • Quichottine

      « La vie c’est compliqué »… c’est si vrai !
      J’aurais aimé que mes parents connaissent leurs petits-enfants, ça n’a pas été le cas.
      Je suis heureuse de voir les miens, même si ce n’est pas aussi souvent que je le voudrais.
      Merci pour ce partage, Manou.
      Je t’embrasse fort.

  18. Je suis contente pour toi Quichottine.
    C’est vrai que la maison semble vide après les fêtes. C’est sympa de se retrouver mais après c’est dur durant les jours qui suivent, on reste nostalgique et on se dit qu’une fois de plus, le temps est passé bien vite.
    Merci pour tes conseils et toi aussi prends soin de toi.
    Bises

    • Quichottine

      Les moments heureux passent souvent trop vite, et de plus en plus vite avec les années. 😉
      Merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Bises et douce soirée.

  19. De bons moments et de bons souvenirs engrangés pour l’avenir, pour les soirées plus intimes, pour le plaisir de les retrouver en soi ou à travers des photos… Se souvenir des belles choses.

    • Quichottine

      « Se souvenir des belles choses »… c’est un film qui m’a fait pleurer. Mais tu as raison, il faut s’en souvenir, le plus longtemps possible.
      Merci pour ta présence et tes mots, Mimi.
      Bisous.

  20. Coucou Quichottine
    Je suis très heureuse pour toi , des moments qui resteront inoubliables car malheureusement nos enfants ont leur chemin à parcourir avec ou sans embuches ..
    Chez moi aussi depuis bien longtemps ils sont venus en Bretagne , une famille au grand complet il faut en profiter car sur une ou deux journées cela reste très court ..
    Nous avons defait le sapin ce soir ..
    Ils nous restent les photos , les sourires , nous avions une petite lily qui a ete la reine du jour ..
    Ma Quichottine , nous devons reprendre notre route du mieux possible ,
    Prends bien soin de toi aussi ..
    Gros bisous !

    • Quichottine

      Trop court le plus souvent… cette année, ils ont été présents plus longtemps. Peut-être à cause de notre prochain déménagement. Je ne sais pas.
      Mais c’était vraiment magique. 🙂
      C’est chouette que vous ayez eu Lily… je me doute qu’elle a été choyée, comme toute petite reine doit l’être.
      Passe une douce soirée. Gros bisous.

  21. Je suis heureuse de savoir que tu as été bien entourée en cette fin d’année. Ces moments vont t’accompagner et de savoir que tu es aimée est un grand et précieux cadeau. Bises et prends soin de toi . VITA

  22. Mistigris34

    coucou, j’espère que tout va, ici aussi finis les jours de fête, pas d’enfants, comme toi trop loin pour venir et repartir aussitôt, mais le net est là, alors « on pianote » de temps en temps !
    Bisous, MIAOU !!!!

    • Quichottine

      Merci à Skype ! 🙂
      Tu as raison, être loin, ce n’est pas facile.
      Tu tricotes pour eux de bien jolies choses… alors, c’est aussi une façon d’être près d’eux. 😉
      Bisous et douce soirée Mistigris.

  23. Bonsoir Quichottine : c’est toujours dur quand les enfants et petits-enfants repartent, mais tu les as eu quelques jours et c’est déjà ça… Bisous

    • Quichottine

      Comme tu dis… je sais que j’ai eu beaucoup de chances de les avoir tous…
      Un vrai bonheur.
      Bisous et douce soirée.

  24. Tu racontes bien ce désir qu’on a toujours de prolonger un peu. Ces présences « fantômes » de draps et de jouets, ce désordre de vie qu’on ne peut se résoudre à faire revenir à l’ordre de l’absence. Un peu comme quand on mettait au grenier le contenu devenu inutile des chambres d’enfant. Pour rien, juste pour tout cela…

    • Quichottine

      J’aime ta comparaison… c’est tout à fait ça.
      Bientôt, nous devrons nous séparer de ce que nous avons gardé, comme si l’essentiel de nos souvenirs devenait inutile et importun.

      Merci d’être là.

  25. Avoir nos enfants et petits-enfants près de nous c’est le plus beau cadeau qu’on puisse recevoir. Je te souhaite une très belle année 2017.

    • Quichottine

      Tu le sais aussi… merci, Solange.
      Très belle année à vous deux.

  26. Bonjour Quichottine,
    C’est beau ce que tu écris, les enfants sont un cadeau lors des Fêtes et tu as eu ce beau cadeau.
    Il faut prendre les belles choses qui aident à endurer les mauvaises. je m’aperçois que plusieurs bloggueuses ont de la peine venant de leurs enfants, je trouve cela très triste.
    J’ai passé de belles fêtes avec ma soeur et ses enfants, petits-enfants et même un arrière petit-fils
    de 1 an et demi.
    Je les gâte tous depuis qu’ils sont jeunes.
    je te souhaite une belle année 2017 avec la santé et plein de petits bonheurs.
    À bientôt Quichottine

    • Quichottine

      Je trouve cela immensément triste, mais je sais que tout n’est pas toujours rose dans les familles et cela souligne la chance que j’ai.
      Je suis contente de savoir que tu n’as pas été seule pour les fêtes.
      Belle année à toi aussi, Nadia. Plein de bonnes choses aussi pour toi.

  27. Je n’ai pas pu passer la fin d’année avec mes amours car ma fille a travaillé les jours fériés : le prix à payer quand on travaille pour le bien-être des autres.
    Aucune importance, nous allons nous rattraper ce week-end !
    Pour toi, des instants précieux, dégustés sans modération …
    Bon mercredi … froid glacial, mais plus de brouillard.
    Bisoux doux, ma quichottine

    • Quichottine

      Pour beaucoup, ce n’était pas la fête… alors merci à tous ceux qui travaillent pour nous.
      Merci à toi aussi pour tout. J’espère que ce week-end sera plein de joie pour toi et les tiens.
      Bisous doux et belle soirée ma chère Dom.

  28. En effet, tant qu’ils sont là, le temps s’arrête, mais après le temps deveint lourd!
    Belle journée

    • Quichottine

      Il passera malgré tout et j’espère que nous nous reverrons…
      Passe une douce soirée Livia.

  29. Je suis heureuse de savoir que tu as pu passer les fêtes en famille. Chaque heureux souvenir vient emplir le coeur d’un amour durable et réconfortant pour les jours moins colorés. Je te souhaite de prolonger à l’infini les sourires, la douceur des câlins échangés, la force des éclats de rire…

    • Quichottine

      Merci, Emmanuelle…
      J’ai pensé à toi, très fort.
      J’aurais aimé pouvoir t’envoyer un peu de cette force.
      Je t’embrasse. Prends bien soin de toi.

  30. Bonjour Quichottine
    Je fais juste un petit passage sur les blogs pour te souhaiter une bonne année ainsi qu’aux tiens, la grippe m’a fatiguée et je n’ai pu profiter de rien aussi je continue ma pause-blog et vais essayer de faire quelques balades maintenant que ça va mieux !
    Bises, bonne journée et @ bientôt

    • Quichottine

      Merci, DD… je suis contente de savoir que tu vas mieux.
      Prends le temps nécessaire, et ne vas pas trop vite.
      Bises et douce soirée.

  31. Nous sommes légions à penser comme toi. Enlever les décorations est bien le signe que la fête est finie… Tu as bien fait de l’exprimer Quichottine, avec cette écriture qui te caractérise et qui fait toujours chaud au cœur.

    • Quichottine

      Merci, Marie. J’écris les choses comme je les ressens… parfois, ça me porte tort.

  32. je passe en silence…
    Sur ton article du jour…Anne…. rêver oui, toujours!!

  33. Je fais un peu comme toi, les dernières à partir mes deux petites filles lundi soir…
    Mes lits sont encore défaits, quelques barbies traînent sur le tapis des chambres, un livre oublié ouvert encore sur la dernière page lue, un shampoing « vanille cerise » dans la douche!
    Des petits « post-it » posés ici et là avec des « je t’aime mamie »,
    des bouts de papiers cadeaux et des légos dans des endroits inattendus, ça c’est les surprises de notre petit garçon…

    Et les jours reprennent leur cours comme avant…
    Bonne journée à toi

    • Quichottine

      Merci de ce partage, Marie… j’étais sûre que tu comprendrais. 🙂
      Bonne soirée à toi.

  34. Je comprends cette envie de « moments après » pour prolonger leur présence.
    Du temps où j’étais « parent » (je le suis encore mais elles ont leur vie) et où nous partions de chez mes parents (très loin eux aussi) je voulais ranger au maximum pour leur éviter d’avoir à le faire eux-même et chaque fois j’avais cette réponse « laisse faire nous aurons du plaisir à ranger plus tard et ce sera encore un peu de votre présence ». Maintenant que c’est notre tour de « ranger après » … je comprends et je sais ce qu’ils éprouvaient, en étant déjà impatient d’avoir de nouveau à « ranger après » ce qui voudra dira qu’il y aura eu le plaisir de les avoir.

    • Quichottine

      Un beau souvenir, une expérience irremplaçable… Merci de les avoir partagés avec nous ici. 🙂

  35. Je suis heureuse de ce bonheur que tu partages avec nous, ces instants privilégiés …
    De notre coté, nous avons été invités chez fille-ainée, j’ai eu la joie de retrouver mes grands fils, Max et sa compagne, benji, mon petit-fils gaby et sa compagne, mais surtout mes arrière-petites-filles Célia, et Emma que je connaissais pas encore. Même si je n’ai pu approcher cette dernière trop accaparée par son père et sa grand-mère. C’était une belle réunion
    Je te souhaite mes meilleurs voeux
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Ce sont de belles retrouvailles, et de jolies nouvelles rencontres. Je suis heureuse que tu aies pu les connaître en ces moments de fêtes.
      Merci pour le partage, Annick.
      Passe une douce soirée. Je t’embrasse.

  36. Ca est, j’ai encore commencé à l’envers. Pas grave.
    Heureuse pour toi/vous qui avez eu vos enfants et petits pour ces fêtes. Il faut cela parfois pour se regonfler et continuer un quotidien pas toujours réjouissant.
    Allez, je rêve avec toi et il faudra bien que tout s’arrange et que la vie soit la plus forte et que …
    Excuse ce bazar de mots, c’est un peu la débandade depuis ce matin.
    Gros bisous Quichottine et merci de m’entendre

    • Quichottine

      On peut lire dans tous les sens, et j’aime bien quand tu remontes le temps. 🙂
      Merci, pour tout, Pimprenelle.
      Gros bisous tout plein.

  37. Ne pas ranger trop vite pour encore profiter …
    Tes mots sont cadeaux pour moi
    Belle soirée Quichottine

    • Quichottine

      Merci, Kri.
      J’en suis heureuse.
      Passe une douce soirée et une belle journée à venir.

  38. L'Espigaou

    Je suis très heureuse que tes fêtes se soient passées dans l’amour et la réunion.
    Ces lits défaits je connais, lorsqu’ils sont partis je tarde à retirer les draps pour les laver, comme pour garder leur odeur lorsque faisant semblant de m’y assoir je les hume.
    Ton billet est un message heureux et pourtant il m’émeut,
    ta sensibilité traverse l’écran.
    comme je sens bien sous tes mots toute cette nostalgie.
    Je t’embrasse très fort
    Maryse

    • Quichottine

      Merci, Maryse… je crois que nous sommes quelques uns à aimer retarder l’après…
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  39. S’accorder du temps
    un peu de tendresse
    bien mélanger
    et consommer sans modération.

    • Quichottine

      Un joli cocktail à savourer, tu as raison. 🙂
      Merci, Adamante.

  40. prendre soin les uns des autres, n’est ce pas une belle chose. ces fêtes de fin d’année auront eu un gout mi figue mi raisin. Cela arrive, tes fêtes me font du bien à lire. Bises.

    • Quichottine

      Je suis désolée que les tiennes n’aient pas été comme tu aurais pu les espérer…
      Merci pour tout, Andrée.
      Bises et douce journée à venir.

  41. Les jours de bonheur passent trop vite.C’est merveilleux d’avoir sa famille pendant les fêtes de fin d’année. Les jours qui suivent le départ sont difficiles à vivre ;mais c’est ainsi que va la vie.
    Les joies se mêlent à la peine … Merci pour ces mots que tu partages avec nous .Bisous

    • Quichottine

      Merci à toi d’avoir pu prendre le temps de les lire…
      Bisous et douce journée Fanfan.

  42. C’est aussi l’effet que cela me fait…. déjà Noël s’enfuit et les enfants qui sont plus loin… nous avons encore notre unique petite fille quelques jours et nous allons la raccompagner en Suisse.
    Son grand bonheur est d’aller voir si les poules ont pondu et de me dire « Mamé t’es une vraie paysanne, moi aussi je serai comme toi plus tard » Je souris …heureuse!
    Je t’embrasse Quichottine! Prends soin de toi
    Ce matin il a neigé…….

    • Quichottine

      C’est super d’avoir pu en profiter.. je suis sûre qu’elle a adoré.
      Je ne sais pas si elle sera comme toi plus tard, mais ses mots sont un vrai bonheur.
      Je t’embrasse aussi, Dany.
      J’espère que la neige ne vous bloquera pas trop.

  43. C’est toujours une si grande joie de se retrouver tous ensemble.
    Moi, ce que je préfère, ce sont les matins, quand on se retrouve tous autour du petit déjeuner.
    Gros bisous.

    • Quichottine

      Nos petits déjeuners ne se sont pas vraiment passés en famille… entre les tout petits qui s’éveillaient trop tôt et ceux qui s’éveillaient bien tard, ça aurait été impossible.
      Mais c’était malgré tout magnifique !
      Merci pour ce tendre partage, Polly.
      Gros bisous.

  44. Coucou Quichottine
    C’est drôle comme on peut être différent parfois ! Quand j’ai mal : je range… je fais grand ménage… ça peut durer plusieurs jours…. jusqu’au moment où la douleur se calme !
    Si contente de ton bonheur même s’il a été fugace !
    Plein de gros bisous

    • Quichottine

      Merci. 🙂
      Nous sommes tous différents, et chacun réagi à sa manière à l’absence.
      Bisous et douce journée.

  45. Bonjour Quichottine, un beau partage avec des ambiances que je reconnais : jouets laissés, lits défaits, la maison change quand les enfants sont « partis » elle se transforme aussi quand il y a des petits enfants, c’est du Bonheur, ces moments de partage, ces histoires racontées , pages tournées parfois plus vite que le lecteur, avec la hâte de voir des images, alors il faut broder, transformer l’histoire comme pour un raccord de cinéma. Le temps de l’attente et des visites c’est comme une respiration. Passe une bonne journée.

    • Quichottine

      J’adore ce que tu dis… c’est tout à fait ça !
      Merci, Pierre, de si bien partager tes propres émotions ainsi.
      Passe une douce journée.