Juste des mots

Remonter le temps a parfois du bon.

Vous savez que j’ai, dans mes archives, des billets “en attente de relecture”, ceux qui viennent de mon “Refuge”, de ce blog que je m’étais ouvert pour dire tout ce que la Bibliothécaire obéienne ne pouvait pas, ne devait pas dire…

Ce matin, alors que j’ouvrais ce “Chez moi”, délaissé pour problèmes techniques depuis trop longtemps, j’ai parcouru quelques pages, et me suis arrêtée à celle-ci.

Il faut dire que lorsqu’on revient après une longue absence, c’est toujours un peu difficile. Il faut trouver les mots, l’image, tout ce qui peut la faire oublier.

Ceux-ci étaient déjà prêts à ressurgir,“Juste des mots” publiés pour la première fois le 10 octobre 2010.

“Assise devant mon ordinateur, cette nuit, à l’heure où j’aurais dû dormir depuis longtemps, je m’interrogeais.

Le temps passe, très vite, trop vite… et, malgré tout, certains moments s’étirent comme s’ils ne devaient jamais s’achever.

Je dépose des mots sur la Toile, chez les uns ou chez les autres, j’écris aussi, ici ou là. Depuis plus de trois ans, maintenant, c’est un rendez-vous presque quotidien avec des personnes que je ne connais pas, pour la plupart.

Il m’arrive de me dire que j’ai tort de m’être attachée à cet univers.

J’allais de surprise en surprise. Je me suis créé un arbre de Noël éternel, chaque rencontre allumant une nouvelle lumière.

Parfois certaines s’éteignent… d’autres s’allument… et je sais que la vie est ainsi faite, même dans la réalité.

Lorsque je fais le bilan, lorsqu’il m’arrive de regarder d’anciens échanges, je me dis que ces mots étaient tous importants.

Nous avançons dans un ailleurs qui nous permet d’accepter le quotidien, de le vivre de façon plus légère… Mais est-ce bien raisonnable ?

Je ne sais pas.”

© Quichottine, Le Refuge, 10/10/2010

Au mois de mai prochain, il y aura dix ans… dix ans d’échanges bloguesques, dix ans pendant lesquels mon “arbre de Noël” aura continué à illuminer mes jours sombres, à me procurer les sourires joyeux de l’enfant qui s’éveille et contemple avec le même étonnement les cadeaux qu’on lui a préparé.

O91209_preparatifs

Je ne sais toujours pas si c’était raisonnable, je crois que la raison n’a rien à voir dans mes propres écrits.

Écrire est seulement ma façon d’exister.

Merci à vous qui me lisez.

175 réponses à “Juste des mots

  1. J’aime beaucoup l’image de cet arbre de Noël dont chaque lumière est un visiteur de ton blog. Oui, chaque visite est importante à un moment donné; le temps de l’un n’est pas forcément le temps de l’autre. Alors, relativiser ?
    😉 A l’instant, par exemple, je ne peux plus continuer de bavarder ici ! Sorry. A plus tard. Gros bisous

    • Je sais bien, ma douce amie.

      Relativiser… Oui, sans aucun doute.

      Olivier a de nouveau supprimé son blog.

      Le petit chat de bois ne poursuivra pas sa quête sur la route des étoiles.

      Gros bisous à toi aussi.

  2. C’est tout à fait raisonnable.

    Je suis sûre que tu connais « comment Wang Fô fut sauvé » de Marguerite Yourcenar (nouvelles orientales).
    Le peintre donne de la beauté, tellement de beauté que l’empereur va le lui reprocher, lui qui a été élevé et préservé pendant son enfance dans la beauté de ses toiles. Quand l’empereur vit le monde tel qu’il était, il connut un tel désespoir de ne pas la retrouver que la haine du peintre s’est installée en lui.
    Mais Wang Fô fut sauvé par le monde qu’il savait créer, et il a pu échapper à l’abomination que lui réservait l’empereur.

    La créativité des uns et des autres permet de contempler la beauté et d’échapper un moment à la terrifiante réalité du monde.

    • Non, je ne le connaissais pas… Merci pour ce récit, Polly.

      La terrifiante réalité du monde…

      On peut y échapper un moment, mais elle court trop vite pour que l’on puisse se mettre tout à fait à l’abri.

      Passe une belle soirée, Polly. J’espère de tout coeur que tu arriveras au bout de ton projet.

      Je t’embrasse très fort.

  3. est-ce bien raisonnable??????
    Je me pose cette question alors que je rentre…une envie de tout laisser! à quoi bon? à quoi cela sert? est-ce « utile »? utile à quoi, utile à qui? où est ma vie, où est celle de tous ceux que je croise sur cette toile…Si je ne reviens plus… à qui manquerais-je lorsque l’oubli m’aura rattrappée???
    que les retours sont difficiles et portent toutes les questions enfouies….

    • Oui, ça l’est… finalement.

      Les envies de tout laisser nous traversent… mais pourtant, la vie est là aussi. Les rencontres ne sont pas si « virtuelles » qu’on voudrait le penser.

      Si tu ne venais plus… voyons, Anne, mais tu ME manquerais. Je crois qu’il y a des personnes que je ne peux pas oublier, même si le temps essaie d’effacer.

      Les retours sont difficiles, c’est vrai… mais même si tu ne publiais pas, même si tu ne partageais plus ce que tu fais si bien, en mots et en images, je crois que les liens tissés sont déjà bien trop forts pour qu’ils se brisent facilement.

      Je t’embrasse. Passe une belle journée. Les couleurs de l’automne sont superbes !

  4. Mais est-ce bien raisonnable ? … Je me pose très souvent la même question… Et pourtant lorsqu’on découvre que notre blog soudain intéresse quelqu’un, comme c’est le cas pour moi en ce moment, ( et ce, grâce à toi)tu te dis que c’est bien finalement, même si l’on sait pertinemment que ce n’est que virtuel pour la plupart. Mais en ce qui te concerne tu as tellement d’amis virtuels que je comprends que parfois cela puisse te dépasser un peu.
    Pourquoi a-t-on besoin de ces amis-là? De nombreuses études ont été réalisées sur ce phénomène des temps modernes…
    Bon dimanche Quichottine et merci de ta présence si chaleureuse ( c’est pour cette raison que je reste d’ailleurs…)

    • Sourire… Je suis heureuse que tu aies de nouveaux visiteurs. C’est important, et je n’y suis pour rien.

      Je n’ai fait qu’ouvrir une porte, tu sais. Ceux qui entrent ne restent que si ce qu’ils y trouvent est conforme à ce qu’ils attendent.

      Tu as du talent, Marie. Il faut simplement trouver tes lecteurs.

      L’important, ce sera l’échange que vous aurez et qui ne dépend que de vous.

      Merci d’être là, Marie. Je t’embrasse.

  5. Si, tu y es pour quelque chose… car je ne « prospecte » pas… Et quand on voit que des visiteurs de chez toi reviennent alors que je n’ai rien fait pour, ça rebooste un peu et alors, la « fileuse » se remet à l’ouvrage…
    Bonne soirée Quichottine.

  6. Quichottine

    Relecture d’un ancien billet « mis en attente »… merci à tous ceux qui passent par ici.

  7. Bonjour Quichottine, dix ans un bail… pour un blog, car on peut s’en lasser après moins de temps, que dire de le tenir au jour le jour, heureusement que j’ai les défis, sinon… Raisonnable on ne va pas s’avouer que non et parfois il arrive qu’on pense que non tous bas, tout ce temps ici, chez les uns et les autres perdu pour ailleurs, sa vraie vie, j’aime bien la définition de la blogosphère, un arbre de Noël enguirlandé par les blogs amis, amis au sens virtuel, mais qu’importe… c’est chouette tout de même… merci d’être là, bises de jill

    • Quichottine

      Il y a eu des moments de repli… de relâche.
      Mais j’avoue que j’ai du mal à dire « stop », vous me manqueriez. 🙂
      Merci à toi d’être là, jill. Bises et douce journée.

  8. En te lisant, je me rends compte que nous sommes de la même famille, de celle qui nous fait penser aux mêmes choses, en pansant nos mêmes maux…

    • Quichottine

      Au fil des ans, nous avons appris à nous connaître.
      Merci pour ta présence, eMmA.

  9. Un ange qui passe

    Juste des mots mais des mots importants…J’ai adoré ton billet Quichottine ! et ton image de sapin de Noël parle à mon coeur…
    Douce semaine à toi !

  10. Je sais que nos premiers blogs ont le même âge, mais je suis un peu plus vieille que toi, c’était en janvier, mon tout premier, sur OB.
    Que de chemin parcouru …
    Que d’échanges aussi.
    Mais toujours ce formidable plaisir de communiquer !
    Je n’ai pas de sapin, mais j’ai une belle guirlande d’amis et leurs bougies illuminent mes jours.
    J’aime tes mots et te lis toujours avec plaisir.
    Bon début de semaine.
    J’hiberne … La fatigue plus la tempête ont fini de me vider de mon énergie.
    Mais, ne t’inquiète pas, je me soigne. 😉
    Bisoux doux, ma quichottine.

    • Quichottine

      Un grand chemin, et des échanges qui nous ont permis de mieux nous connaître.
      Merci à toi, pour tout.
      Prends bien soin de toi, ma chère Dom. Novembre est un mois difficile.
      Bisous doux et bonne journée.

  11. « Terrifiante réalité du monde », ce sont les mots de Polly que je retiens à l’heure où je me débats dans un chantier émotionnel gigantesque dont je ne sortirai peut-être pas vivante tant je suis oppressée, désorientée. C’est bien joli toues ces petites lumières dont tu parles mais sur le point pratique qu’apportent-elles? D’inaccessibles étoiles qui sont là, qui clignotent mais qui sur le plan purement matériel n’apportent rien. Il y a belle lurette que je ne crois plus en l’homme. Je viens de terminer le livre remarquable d’Andreï Makine « L’archipel d’une autre vie » dans lequel il décrit merveilleusement l’âme humaine et il va même jusqu’à dire « l »homme est ainsi fait qu’il mordra la main qui lui a porté secours! » C’est cruel mais c’est ainsi j’en ai l’exemple au quotidien avec l’attitude de mon frère pour qui ma mère a tant fait et qui me laisse seule, désespérément seule!

    • Quichottine

      Je ne sais pas comment t’aider, Azalaïs. J’espère seulement que tu arriveras à surmonter l’épreuve et que tu en sortiras plus forte encore.

      L’homme est un loup pour l’homme, et un désastre pour la planète qui l’a fait naître.
      Malgré tout, j’espère encore que tout n’est pas perdu, que tout n’est pas complètement noir.
      Alors, oui, je continue à rêver devant ces lumières que nous allumons, même si je sais qu’elles sont fragiles.

      Nous ne choisissons pas notre famille, nous faisons ce que nous pouvons, parfois mal, parfois bien. C’est au bien qu’il faut s’accrocher… le plus possible.
      Je t’embrasse fort.

    • Je cite mon Père :
      « La reconnaissance n est pas un sentiment naturel »

      Malheureusement c est souvent confirmé

      Avec toi Aza

  12. Quand je relis mes propos de 2010…
    En ce qui me concerne à ce jour la lassitude est là! Bonne journée Quichottine.

    • Quichottine

      Tu as d’autres préoccupations, à lutter autrement. Mais ne lâche pas ces moments où tu restes cette Fileuse de Lune qui a tant à offrir, ce serait dommage.
      Passe une douce journée Marie.

  13. Bonjour,

    Dix ans! Si tu as continué c’est que quelques parts toi aussi tu as si je puis dire trouver ce que tu cherchais…C’est un chemin à plusieurs, un chemin que l’on parcourt, nous y faisons de si belles rencontres. J’aime bien que ce texte que tu as écrit en 2010 est encore une résonance en toi et me rejoigne. Il est aussi vrai que lorsque l’on regarde derrière soi on y voit les amis qui nous ont quittés pour toujours car parti de l’autre côté. D’autres arrêtent d’écrire et d’autres font encore le chemin avec nous.

    L’image de l’arbre de Noël est enguirlandé de tous les blogs où l’on passe du temps.

    Je te souhaite une bien belle journée et semaine

    Bisous

    EvaJoe

    • Quichottine

      Merci EvaJoe.
      Je sais que j’y ai pris plaisir et que j’ai adoré ces rencontres : elles m’ont beaucoup apporté.
      C’est sans doute la raison majeure de ma présence ici.
      Passe une douce journée. Bisous.

  14. Il faut lire: J’aime bien l’image de Noël …Oups désolée!!

  15. Tu existes dans tes mots qui portent ton empreinte, cela suffit pour enricher ta vie et celle de ceux qui prennent plaisir a te lire…

    • Quichottine

      Merci, Marlou.
      J’espère que ces échanges continueront encore longtemps. 🙂

  16. Je n’avais pas pensé à l’arbre de Noël dont les lumières s’allument et certaines s’éteignent. Mon arbre « bloguesque » n’est pas très éclairé mais les lumières sont fidèles malgré mes passages très irréguliers.
    Merci pour tes mots
    bises

    • Quichottine

      Ce qui compte, ce n’est pas le nombre ni la régularité… chacun fait ce qu’il peut.
      Merci pour ta fidélité, Franchouette.
      Bises et douce journée.

  17. quelle belle image pour illustrer nos rencontres virtuelles que ces lumières sur un arbre de Noël… Je me pose aussi la question Quichottine :  » Nous avançons dans un ailleurs qui nous permet d’accepter le quotidien, de le vivre de façon plus légère… Mais est-ce bien raisonnable ? »
    mais tu le sais aussi le cœur a ses raisons…
    je t’embrasse et je te souhaite le Mais-Yeur

    • Quichottine

      Comme tu le dis si bien, le cœur a ses raisons… 🙂
      J’espère que chacun écoute bien le sien.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée Josette.

  18. J’aime l’image du sapin de Noël avec des lumières qui s’allument, d’autres qui s’éteignent c’est comme pour les rencontres non virtuelles de notre vie. Je sais que tu as lu mon article du jour « Yes chicane » sur quai des rimes puisque tu l’as commenté. En fin de compte nous sommes sur le même sujet aujourd’hui traité de façon tout à fait différente. Bises

    • Quichottine

      Nos pensées se sont croisées… j’ai beaucoup aimé ton billet.
      Merci pour tout, Martine.
      Bises et douce journée.

  19. Ah mon expérience de la blogosphère est un peu plus récente, du moins comme blogueuse car je connaissais déjà d’autres blogueurs parmi mes connaissances. Tu fais partie des (rares) blogueurs que j’ai rencontré en vrai. Il me semble que la blogs sont délaissés maintenant pour d’autres réseaux sociaux et je ne sais pas s’il faut se réjouir ou s’inquiéter de voir dans la vie physique tant de gens accrochés côte à côte à leurs écrans respectifs. Bises et belle journée

    • Quichottine

      Je ne sais pas non plus… je ne suis pas pour l’instant sur les autres réseaux, que je trouve un peu superficiels.
      Mais bon, ce n’est que mon avis.
      Je suis heureuse de t’avoir rencontrée. 🙂
      Bises et douce journée Jeanne.

  20. des mots… rien que des mots mais des mots pendant dix ans… ce ne sont pas que des mots! Bonne journée chère Quichottine, à… dans dix ans (non seulement j’espère mais je le souhaite),
    Gisèle, mère d’Ariane (tu le sais bien!)

    • Quichottine

      Ton action pour que ta fille ne soit pas oubliée m’a beaucoup touchée.
      Je ne sais pas si je serai encore parmi vous dans dix ans, le temps ne m’appartient pas. 🙂
      Merci pour tes mots, Gisèle. Passe une douce journée.

  21. Dix ans c’est un bel anniversaire ! C’est un anniversaire à deux chiffres, c’est important comme étape. Est-ce raisonnable ? On s’en moque. Ne faut-il faire que des choses raisonnables dans la vie ? Oh que non, ce serait tellement triste, rigide et sans surprise. Alors ma douce Quichottine, continue d’écrire, de nous écrire. Tes mots, nous les aimons.

    • Quichottine

      Je ne les ai pas encore… il faut attendre un peu pour le fêter. 🙂
      Mais cet anniversaire approche et j’avoue que ce questionnement est récurent chez moi.
      Pour l’instant, je reste, même si c’est déraisonnable. 🙂
      Merci d’être là, Mimi. Passe une douce journée.

  22. Balaline

    Depuis dix ans je garde, regarde, ce tissage de mots, de liens,d’images, au-delà du réel mais pas si loin que ça ! A cheminer ainsi d’un pas de porte à l’autre, on devient pas mendiant mais passager cueilleur.
    Les mots du jour chassent les heures grises même si, comme le dit Azalaïs, ils ne portent aucun fardeau de la vie ordinaire. Alors oui, tandis que le monde tourneboule à en perdre le sens, continuons à écrire,à s’inviter, à se donner des paroles d’amitié.
    Belle journée Quichottine

    • Quichottine

      J’aime l’idée de ce passager cueilleur… Merci !
      Merci pour ta présence et tes mots, Balaline.
      Passe une douce journée.

  23. Rien que des mots ,mais des mots qui forment une longue chaîne , d’amitiés, de joies, de peines , de découvertes ,de réconforts , des mots qui sont simples mais qui en disent long ..La raison, il faut l’oublier parfois … Continue à tisser tes jolis mots …. Nous en avons besoin nous aussi . Je t’embrasse

    • Quichottine

      Je crois que c’est important, et c’est aussi ce que je trouve chez vous, chez toi.
      Merci pour tout, Fanfan.
      Je t’embrasse, passe une douce journée.

  24. Raisonnable ou pas , qu’importe… l’essentiel n’est il pas que cela t’apporte joie, réconfort…Continue d’être celle que tu es et que j’apprécie énormément…
    Merci
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci pour ces mots et ta présence, Jackie. Continue toi aussi à me faire rêver.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  25. Ma chère Quichottine,
    nous formons une vraie et belle guirlande de noël car, chacune et chacun, la tisse à sa manière. Elle n’en finira pas de s’agrandir. Bien sûr, comme tu le dis si bien, certaine ou certain coupe ce lien et s’en va vers d’autres aventures ou d’autres visages, mais il y a toujours une main tendue qui la rattrape, lui place un joli nœud, peut-être un peu plus solide, et la repose sur ce grand sapin que tu as dressé pour nous tous. Qu’il brille plus haut, plus fort que tous les sapins car sa lumière s’appelle l’amitié. J’y crois, toujours, plus que jamais grâce à vous toutes et tous. Je t’embrasse et te souhaite un très agréable début de semaine.

    • Quichottine

      Merci pour tes mots, Nell.
      Je crois en cette amitié, pas si virtuelle qu’on voudrait le penser. 🙂
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  26. Dix ans !! je ne peux que t’encourager à continuer à partager tous ces moments de bonheur avec des personnes qui sont, j’en suis sure, devenues de moins en moins virtuelles …
    Grâce à Katia ( K.tia) je t’ai rencontrée , un pur bonheur de vous connaître toutes les deux ! Ne change rien et continue de nous offrir tes mots .
    Je t’embrasse et te souhaite de bons préparatifs de Noël

    • Quichottine

      Ce sera au mois de mai… avant, je ne savais même pas que les blogs existaient. 🙂
      Je suis heureuse moi aussi de t’avoir rencontrée.
      Je t’embrasse très fort. Bons préparatifs à vous deux.

  27. Après 8 ans bientôt de blog, je ne me pose plus ce genre de questions car je sais maintenant que ces amis – pas si virtuels- me manqueraient. Je crois que je trouve dans ces univers choisis des affinités qui me font défaut dans le monde réel . Espère longtemps encore te lire Quichottine. Bises

    • Quichottine

      Cela m’arrive encore par moments… et chaque fois je reviens, parce que vous me manquez aussi. 😉
      J’aime vous retrouver, dès que le réel me le permet.
      Bises et douce journée Zoé. Merci pour ta présence et tes mots.

  28. Et merci à toi de m’offrir des choses à lire
    C’est toujours un régal … des cadeaux, une lumière, …
    Bonne fin de journée

    • Quichottine

      Merci. 🙂
      Je suis heureuse que tu sois là.
      Bonne et belle journée, Kri.

  29. Le plus raisonnable avant tout, c’est le plaisir que l’écriture te procure… et bien-sûr le plaisir du partage… Ne serait-il pas dommage de laisser dormir tous tes écrits sur le disque dur de ton pc ?
    Je te lis à chacune de mes visites avec grand plaisir, même si je suis moins présente que d’autres blogueuses ou blogueurs. J’essaye de me tenir à une fréquentation modérée pour ne pas me faire « manger » par le système et avoir aussi du temps pour ma famille et d’autres activités…
    Amicalement Chris

    • Quichottine

      Ce serait dommage, c’est vrai… surtout si mon pc me lâche. 🙂
      Ne pas se faire manger est le plus important, mais le plus difficile parfois.
      Merci pour ta présence et tes mots, Chris.

  30. La vie a ses hauts et ses bas … j’évite à présent de trop penser à l’avant, tout au moins à m’y attarder sinon, les regrets, les « ah ! si j’avais su j’aurais fait autrement » me minent le moral et m’empêche de profiter de mon dernier 1/3 de vie.
    Je vis des soucis, des déceptions, des espoirs, des bonheurs, de cadeaux, de la tristesse, des larmes … jours après jours … c’est cela qu’il nous faut gérer au mieux tout au long de notre vie.
    Il faut souvent bien du courage pour relever la tête et sourire de nouveau à ceux qui nous entourent. Mais il le faut et cela pour finir, nous fait du bien.
    Nos blogs sont lus … nos pages sont lus … des tas de gens viennent chez moi, certains m’écrivent sous un article très lointain, Google les a guidés … Nos blogs restent utiles même si on ne le sait pas toujours.
    Gros bisous

    • Quichottine

      Ton blog m’apporte toujours des moments d’émerveillement… alors, continue, Annick.
      Je suis heureuse d’avoir pu te rencontrer.
      Nous avons tous des soucis, et cet espace de tendresse et d’amitié est un plus à ne pas négliger.
      Gros bisous à toi aussi. Merci d’être là.

  31. Bonsoir Quichottine,

    Après qq années de blog à mon actif, je dirais qu’il n’ y a pas de différences entre rencontres virtuelles et rencontres réelles…
    La personnalité intrinsèque d’une personne est la même dans les 2 situations..sa manière d’être également..Rien ne dure, tout est éphémère et cela est valable dans les 2 mondes..
    Chaque échange m’apporte, me fait réfléchir, me fait voyager …
    Belle métaphore que ce sapin de Noël, qui traverse les saisons…

    Amitiés !!

    • Quichottine

      Tout est finalement une question d’échelle du temps.
      Nous sommes éphémères sur nos espaces virtuels comme dans nos vies réelles.
      Certains échangent durent plus longtemps, le tout est de savoir y prendre le meilleur. 🙂
      Merci pour tes mots, Cassandre.
      Amitiés.

  32. Juste des mots, et derrière chaque mot un indice que nous donne l’aminaute, ceci afin qu’on le découvre sans qu’il ne se démasque trop. Bon, je dis ça, mais en fait c’est peut être l’inverse du contraire! Et cette dernière phrase que si je la relis, ressemble à une pirouette qui veut dire, qu’au fond, ces échanges, je ne sais pourquoi, chacune, chacun a ses motivations. Tiens, me reviens une pensée, l’Homme est un animal social, c’est pour ça qu’on échange. Aristote, me souffle le net, je n’aurais jamais cru penser à lui, à la lumière de ta guirlande du Noël des cœurs.
    Amicalement. Yann

    • Quichottine

      Chacun donne aux autres ce qu’il peut, que ce soit sur le Net ou dans sa réalité, je le crois.
      Mais le Net élargit notre horizon, nous fait côtoyer des personnes que nous n’aurions jamais pu imaginer rencontrer.
      C’est enrichissant. 🙂
      Merci pour tes mots à toi.
      Amicalement.

  33. Quelle belle image ce blog sapin de Noêl où chaque visiteur est une petite lumière…
    Merci Quichottine !
    J’ai besoin d’un ailleurs pour être capable de découvrir la beauté même dans la grisaille et la cruauté du quotidien,
    C’est dans cet ailleurs qui me permet d’apercevoir les choses qui sont derrière les choses, c’est là que je trouve la source, l’énergie qui me permet de tenir à peu près debout…Bien sûr une rencontre dans la réalité est toujours souhaitable, le virtuel ne doit pas devenir un refuge prison mais au contraire nous aider à dévisager la réalité dans sa totalité

    • Quichottine

      J’aime beaucoup ce que tu dis, Gazou.
      Je le crois aussi. 🙂
      Merci à toi pour tes mots ici et ceux que tu partages chez toi.

  34. Coucou Quichottine,
    Dix ans, un bien bel anniversaire qui compte, bravo et je t’en souhaite encore plein pour nous ravir.
    Très beau billet, merci, et oui, remonter le temps, c’est parfois réconfortant.
    Bisous et belle fin de soirée

    • Quichottine

      Ce n’est pas encore à fêter… mais cet anniversaire approche à grands pas.
      Merci pour tout, Pascale.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  35. Même si je suis là en pointillé, comme un stylo à l’encre un peu sèche, même si je bourdonne à tort et à travers, comme une mouche qui se cogne et zigzague et repart vers autre chose, même si… comment oublier que c’est ainsi que je t’ai connue, que nous avons traversé le miroir ? Pour cela, et pour tous tes mots ici, là, ailleurs, où que tu sois, merci ! Bises…

    • Quichottine

      Tu as été l’une de mes toutes premières rencontres, sur le Net et dans la réalité qui a suivi.
      Je sais que je ne t’oublie pas, et que même si cette fenêtre devait se fermer, cela ne suffirait pas à effacer notre amitié.
      Merci pour ta présence et tes mots, Galet.
      Bises et douce journée.

  36. Raisonnable, je ne sais pas, mais que ça fait du bien ! C’est un plaisir de découvrir les jolis mots ou images chez les « copinautes », même si on ne les connait que virtuellement.
    Ne pas pouvoir lire tes belles histoires me manqueraient beaucoup
    bisous et bonne soirée Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour ces mots, Lilwenna.
      Je sais que tu me manquerais aussi. 🙂
      Bisous et douce journée.

  37. C’est étrange de lire ce billet ce soir Quichottine car hier j’ai réalisé qu’en avril prochain cela fera aussi 10 ans que j’ai ouvert mon blog, une éternité et pourtant le temps est passé si vite, j’avais l’impression d’avoir ouvert mon blog il y a tout juste 5 ou 6 ans tout au plus.
    Dire qu’au départ je pensais que si j’arrivais à tenir 2 ans ce serait bien.
    Tu fais partie des amies fidèles ma Quichottine et cela n’a pas de prix, je pense que ces échanges sont riches et importants et je suis contente de pouvoir encore te lire et savoir que tu es toujours là, prête à tenir des propos encourageants.
    Merci pour cette amitié.
    Bonne soirée
    Bises

    • Quichottine

      Le temps n’a pas vraiment d’importance sur nos blogs, si ce n’est que la fidélité de certains nous incite toujours à continuer. 🙂
      Merci pour tout, Santounette.
      Bises et douce journée à toi.

  38. Coucou chère Quichottine
    Voilà un bon moment que je me pose cette question, car c’est vrai que si on veut faire vivre son blog, il faut sans cesse l’alimenter puis se poser dans d’autres univers… c’est particulièrement enrichissant, souvent réjouissant… mais le temps manque !!! et il faut choisir entre sphère virtuelle et sphère spirituelle… Un juste milieu ? j’ai essayé ! N’arrive plus… c’est la course ! et les défis, les publications … mangent mes nuits… Bloguer est exigeant au dépend de bcp de choses !
    Et pourtant, quelle joie de voir d’après les avis que mon travail laborieux plait ! C’est toujours une surprise ! Et quelle joie quand des ami(e)s fidèles viennent spontanément lire voire commenter…
    Une chose est certaine : je raffole venir découvrir tes écrits ! la fluidité de ta plume me déconcerte souvent !
    C’est toujours une aventure de venir se poser dans l’univers d’un(e) autre ! Pour moi, c’est un voyage ! Et chaque aminaute me fait rêver… et laisse en mon cœur une empreinte particulière… Suis toujours surprise d’avoir tant de tendresse pour lui ou elle !
    De bien gros bisous

    • Quichottine

      Le monde des blogs nous invite effectivement à des voyages immobiles… et enrichissants.
      Merci pour tes mots, ta présence, malgré ce temps qui te fait si cruellement défaut.
      Gros bisous et douce journée Luciole.

  39. Bonsoir Quichottine !

    Et qu’appelle-t-on la raison, dis-moi ? La folie, la raison, la sagesse …tous ces mots sont parfois vêtis de définitions qui ne s’harmonisent pas avec leur regard !

    Je le dis très souvent et, quitte à me répéter, je le clame encore : ces chemins virtuels ont eu (et ont toujours) pour moi, la même ampleur spirituelle que mes divers chemins parcourus à pied, et reconnus pour être de vrais beaux parcours vers soi-même et vers les autres !

    Maintenant, tout dépend de ce qu’on y crée, de ce qu’on y diffuse, de la couleur de notre sincérité, du parfum de notre authenticité …..
    Mais, si vivre et échanger avec l’élan du coeur est ne pas vivre dans la réalité, alors tant pis, j’ignorerai cette même réalité, en en créant d’autres, dans un monde au moins plus enthousiaste !

    Et je pense, Quichottine, que ce retour en arrière n’était pas un hasard, il t’aura fait prendre conscience de toute la beauté du chemin parcouru …………………..Tu écris pour exister, comme d’autres peignent, jouent d’un instrument ou sculptent, et c’est donc purement MER VEI LLEUX !!!

    Ce qui est triste, au contraire, est de vivre sans art et sans humanité, ce qui pour moi se rejoint …

    Je viens ajouter une petite bougie sur ton arbre, ainsi qu’un bisou des plus châle-heureux : Sabine

    • Quichottine

      Merci pour ces mots, Sabine.
      J’aime cette petite bougie ajoutée à mon arbre de Noël. 🙂
      Bisous et douce journée.

  40. Oh, pardon, je voulais bien sûr dire « vêtus » !

    • Quichottine

      J’ai sûr mes pages des lutins malicieux qui jouent parfois à effacer ou ajouter des lettres, alors, surtout, ne n’en fais pas. 🙂

  41. On a en nous plusieurs lutins.
    Celui d’écrire est plein de joie même quand il écrit des tristesses, parce que sa joie c’est d’écrire.
    A côté d’autres plus « raisonnables » donnent des dépêche-toi, cette pile de livres! Ciel! quand descendra-t-elle un peu, et les lutins ménages, et les lutins du petit quotidien qu’il faut bien écouter…
    Ça en fait du monde raisonnable.
    Ça en fait beaucoup trop.
    Alors quand l’un d’entre eux prend la poudre d’escampette, accorde-lui ses moments, il le vaut bien.
    Moi j’en ai un en ce moment qui voudrait un gros gâteau au chocolat.
    Ce n’est pas raisonnable. Je lui accorde un carré? deux carrés? Hum! la tablette va y passer.
    🙂

    Je t’embrasse tendrement.

    • Quichottine

      Tu m’as fait rire… et j’adore ça !
      En ce moment, j’ai aussi des tablettes de chocolat chez moi, tu viens quand ?
      Je t’embrasse tendrement. Passe une douce journée.

  42. Bonsoir Quichottine.
    Dix ans déjà bon anniversaire…. Raisonnable , c’est quoi être raisonnable … si tu as trouvé ton équilibre… Cela fait huit ans que je lis tes articles avec plaisir Quichottine .. je t’embrasse..

    • Quichottine

      Pas encore tout à fait, ce sera au mois de mai. 🙂
      Merci d’être là depuis si longtemps, Mireille.
      C’est toujours avec plaisir que j’ouvre ta fenêtre.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  43. Merci ma Quichottine… Il est bon de te lire. Je me sens bien ici… C’est apaisant. La vie est vraiment trop difficile parfois.
    Douce nuit. Je t’embrasse fort.

    • Quichottine

      C’est tellement vrai !
      Courage pour tout ma Liliane.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  44. Très joli texte. Je suis comme toi, je me pose tous les jours la même question… sans me résoudre à partir.
    Wouaw, 10 ans!! C’est quelque chose!!! 😀

    • Quichottine

      Pas tout à fait dix ans, mais cet anniversaire approche à grands pas. 🙂
      Merci, Rebecca.
      Ce sont des questions qui reviennent périodiquement mais auxquelles je n’apporte aucune réponse « raisonnable ». 🙂

  45. Dix de mots pour communiquer c’est Le meilleur moyen pour connaitre et comprendre l’autre. Belle reflexion Quichottine.

  46. Je pense qu’il faut que ça reste un plaisir, à certaines périodes on a plus de mal que d’autres, moins envie, mais si j’arrêtais complètement je sais que ça me manquerait
    Douce journée Quichottine
    Bisous

    • Quichottine

      Je sais que vous me manqueriez beaucoup, ici et chez vous. 🙂
      Douce et belle journée à vous deux. Bisous.

  47. Bonjour Quichottine
    10 ans de partages , des amitiès qui se créent , j’aime comme beaucoup l’image de ce sapin avec des lumières qui s’allument et d’autres qui s’eteignent ..
    Ce fera 8 ans que je te lis et j’avoue que lorsque ton absence perdure pour des causes diverses tu me manques beaucoup …
    Merci d’être là et d’être toi …
    Gros bisous Quichottine

    • Quichottine

      Merci, Claudine. Tes mots me touchent beaucoup.
      Je sais que tes balades me manquent quand je n’y ai plus accès. 🙂
      Gros bisous et douce journée à toi aussi. Merci pour tout.

  48. Bonjour Quichottine,
    J’aime beaucoup l’idée de ce sapin avec les petites lumières qui s’allument créant ainsi des « amitiés » intersidérale…
    Voilà 6 ans que je voyage de blog en blog avec beaucoup de plaisir et beaucoup et je découvre plein de choses intéressantes voire passionnantes.
    Je ne trouve pas cela déraisonnable du tout, j’aime bien cette espace intemporelle!
    Bises et belle journée

    • Quichottine

      Merci, Livia.
      C’est vrai que je ne te connais pas depuis bien longtemps mais ta présence et tes mots me touchent.
      Bises et douce journée.

  49. Et tant de lumières se sont allumées chez toi! c’est tout simplement extraordinaire! Et celles qui ce sont éteintes ce n’est pas par désintérêt mais bien plutôt parce qu’elles n’avaient plus de souffle et brillent depuis dans un autre firmament.
    Et que j’aime lire tes propos!
    Merci Quichottine
    Passe une belle jornée
    Bises
    Dan

    • Quichottine

      Merci de le penser, Dany.
      Certains de mes absents me manquent beaucoup, mais je sais qu’on ne peut pas être partout à la fois. 🙂
      Bisous et douce journée.

  50. mireille du sablon

    ….mon blog est devenu mon petit cocon, il m’est devenu indispensable au quotidien.
    Vient qui veut y entrer, même sans déposer de commentaires… part qui ne s’y sent pas bien…
    J’aime l’idée de partage sans se connaître, de ces rendez-vous de chaque jour à la découverte d’autres horizons, d’autres vies…dans un respect mutuel…
    Gros bisous du jour ,
    Mireille

    • Quichottine

      Le respect mutuel est important.
      Je crois que notre liberté en dépend.
      C’est la seule façon de pouvoir profiter des moments « hors du temps » que nous nous créons dans ces espaces…
      Gros bisous à toi aussi. Passe une belle journée.

  51. oh oui comme le temps passe vite, et aujourd’hui je m’en aperçois encore plus car ma petite fille vient d’avoir 15 ans, je vois encore le jour de sa naissance, mais on oublie que nous de notre coté le temps passe, on espère partager encore quelques années, et profiter de la fille et petite fille – douce journée – pour nous elle sera avec vent, pluie et quelques rayons de soleil – bisous Mamy Annick

    • Quichottine

      Longtemps encore, je l’espère aussi.
      Merci pour ta présence et ce partage, Mamy Annick.
      Bisous et douce journée.

  52. L'Espigaou

    Si tu continues depuis 10 ans c’est que certainement tu as trouvé ce qui peut être te manquait.
    Si l’on arrête je ne sais si l’on se souviendra longtemps de nous, mais ce que j’y ai trouvé je ne l’oublierai pas.
    Au fil du temps et des échanges j’ai pris de l’assurance, je me suis découverte, j’ai osé
    et ça c’est très important
    J’y ai aussi rencontré de belles amitiés que je n’oublierai pas.
    Je pense que tu as trouvé autant de bonheur que moi en l’instant, peu importe le futur et jouissons du présent qui nous aide à oublier le passé.
    Je t’embrasse très fort
    Maryse

    • Quichottine

      « Oser »… ce n’est pas toujours aussi simple qu’on le voudrait, mais quand on y arrive, c’est enrichissant.
      Carpe Diem, Maryse.
      Merci pour ta présence et tes mots.

  53. Un coeur, des mots de tendresse et un respect profond pour tes lecteurs c’est vraiment des phrases touchantes ; tu a trouvé un équilibre une manière bien à toi de t’exprimer n’est-ce pas l’essentiel bisous

    • Quichottine

      Merci…
      Je sais que je ne pourrais me passer de ces échanges.
      Bisous et douce journée à toi.

  54. Mistigris34

    coucou, l’écriture, çà remplace les séances bien chères chez les « psy » et c’est souvent bien plus efficace et libérateur, alors continues c’est génial d’avoir de tes nouvelles bonnes ou pas, tes amies-amis virtuels sont là !
    je t’embrasse et te souhaite une bonne journée,
    ici il pleut, c’est beau aussi la pluie, moi j’aime, pas trop longtemps !!
    Bisous, MIAOU !!!!

    • Quichottine

      C’est très vrai. 🙂
      Merci d’être là, Mistigris.
      Bisous et douce journée, que j’espère aussi ensoleillée chez toi que chez moi aujourd’hui. 🙂

  55. 10 ans, quel chiffre!!! je ne viens pas depuis très longtemps sur ton blog, mais je peux te dire que j’aime tes mots, j’aime cette image du sapin avec les lumières qui s’allument et s’éteignent, j’aime ce chemin que je prends le matin pour visiter des blogs « amis ».
    Je suis une nouvelle (même pas 2 ans) dans ce monde de la blogo, mais je recontre tous les jours une certaine forme d’amitiè que je trouve extrêmement sympathique.
    Je te souhaite une très belle journe, bises
    Danièle

    • Quichottine

      Merci, Danièle.
      C’est tout un monde à découvrir et je suis heureuse de t’y avoir croisée.
      Bises et très belle journée à toi aussi.

  56. Salut
    J’aime bien ton texte, c’est facile à lire.
    Le temps s’est amélioré , on n’a plus la tempête.
    Bonne journée

    • Quichottine

      Merci, Tiot. Je suis ravie qu’il te plaise.
      Passe une bonne journée toi aussi. 🙂

  57. J’aime beaucoup ton image de l’arbre de noël illuminé et je me dis que c’est formidable que cela fasse bientôt dix ans que tu sois présente dans la blogosphère…En effet il y a des lumières qui s’allument et puis d’autres qui s’éteignent, et comme dans la vie réelle, des lumières fidèles et d’autres qui selon le temps qu’il fait ou l’humeur du moment ont un contact épisodique. Mais qu’importe que ce soit raisonnable ou pas, nous aimons venir te lire et c’est ce qui doit compter pour toi et ce qui compte pour nous. Il ne faut pas toujours chercher l’utilité des choses, et ce qui peut paraître une perte de temps un jour, nous permet de découvrir quelque chose d’autre, un autre jour.
    Et si tu existes en écrivant, comme tu nous le dis, sache que tu nous permets d’exister différemment en te lisant…
    Je t’embrasse et je te souhaite de passer un après-midi tout doux

    • Quichottine

      Merci pour tes mots si chaleureux, Manou.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  58. cela semblait une activité si « neuve » si « spéciale » et déjà elle a dépassé l’âge de raison ; comme tu le dis certains ont disparu, d’autres ont fermé l’ordinateur (je pense à Claude qui travaille sur Nancy maintenant), et pour ceux qui sont là, il y a une communauté qui nous fait avancer. Ce que tu fais, ce que d’autres réalisent, sont des leçons communes qui nous transforment chacune.
    Et le temps, il est poussière, il est soie, il est … et en le structurant trop, nous n’en faisons pas notre ami.
    Bises et bon anniversaire en avance. Il doit y avoir un peu plus de dix ans que je blogue, en fin d’année novembre ou décembre pour aider mon mari à créer son blog. Bises

    • Quichottine

      Le temps a effacé certains blogs, mais je continue à penser à mes premières rencontres…
      Parfois, j’envoie des messages auxquels personne ne répond, mais il m’arrive de recevoir des nouvelles de quelques-uns.
      C’est rassurant. 🙂
      Merci d’être toujours là.
      Passe une douce journée. Bises.

  59. Une jolie image que cet arbre (pas l’image en photo, l’idée) 10 ans de partage quelle importance après de connaitre si ces partages sont enrichissants, et il le sont puisque, on ne peut bien souvent s’en passer. Comme un pot de miel dans lequel on plonge le doigt et vers lequel on le replonge toujours……Bisous Quichottine continue pour notre plaisirs.

    • Quichottine

      Merci pour l’image du pot de miel… c’est délicieux. 🙂
      Bisous et douce journée Renée.

  60. Juste des mots, mais bien plus. J’aime ta comparaison avec les lumières du sapin. Certaines clignotent lentement (visites espacées comme les miennes), d’autre régulièrement et d’autres qui fusent dans le ciel pour disparaître à l’infini. Raisonnable ! Je n’aime pas ce mot, il n’est pas de l’enfance… Le rire d’un enfant est comme une source cristalline, il n’est pas raisonnable, il est vivant et c’est merveilleux. Ce qui compte au fond c’est le plaisir du partage et l’envie de continuer à partager. De s’offrir à lire un peu de cette chaleur qui fait la relation. Il fait bon chez toi.
    Belle nuit, Quichottine.

    • Quichottine

      Merci pour ces mots et ta présence, Adamante.
      Restons enfants… 🙂
      Douce et belle journée à toi.

  61. J’ai oublié, j’aime beaucoup ta nouvelle entête. 😉

    • Quichottine

      Sourire… c’est celle qui s’affiche quand je publie pour le Refuge. 🙂
      Merci, Adamante.

  62. 10 ans déjà… Tu as raison le temps passe vite … Trop vite …

  63. Bonsoir Quichottine. Déjà 10 ans pour toi ! Pour moi cela fera 8 ans en avril, et j’ai beaucoup grandi depuis que je blogue. J’apprends tous les jours. Et j’ai fait aussi de belles rencontres, dont toi. Bisous

    • Quichottine

      Pas tout à fait… mais l’anniversaire approche à grands pas.
      J’apprends tous les jours aussi. 🙂
      Je suis heureuse d’avoir pu te rencontrer pour de vrai.
      Bisous et douce journée.

  64. Coucou chère bibliothécaire non tu n as pas eu tort de t attacher à « ton univers » il est si beau et j aime ton sapin éternel. Dix ans déjà bientôt ….. avec tes joies et tes peines que nous avos partagées avec toi. Allez encore 10 ans ma chère Quichottine. Belle semaine et plein de bisous. Chatou

    • Quichottine

      Encore dix ans… je ne sais pas.
      Les années passent trop vite. 🙂
      Gros bisous et douce journée ma Chatou.

  65. Nous avons le même âge. Je fêterai mes 10 ans également l’année prochaine.
    Si on fait une comparaison entre le monde réel et le virtuel dans lequel nous passons beaucoup de temps de nos jours, je peux dire, avec l’expérience, que ce monde virtuel m’apparaît largement positif. J’ai rencontré des amis sur la toile. On s’apprécie. Nos échanges sont courts mais de qualité, parfois plus chaleureux et riches que dans la réalité. Derrière la façade virtuelle de l’internet, je me suis aperçu qu’il y avait des êtres… bien vivants. Sans les voir, dans leurs mots, j’ai décelé leurs sentiments.
    Ecrire est effectivement une façon d’exister car, au delà de notre plaisir, il y a partage.
    Bonne journée.

    • Quichottine

      Merci Alain.
      Nous nous connaissons depuis peu, mais j’apprécie beaucoup ta présence et tes mots, que ce soit ici ou chez toi.
      Ton univers est très riche et j’aime ce que j’y découvre.
      Passe une douce journée.

  66. Chacun a ses bougies de Noël, les tiennes brillantes de mots d’amitié sont belles et lumineuses. Faut-il savoir si ces liens sont raisonnables ou pas ? ils sont, ils vivent, s’échangent presque au quotidien, et s’ils font du bien est-ce important de savoir ce que pense la raison ?

    Depuis septembre j’ai entamé ma onzième année sur la blogosphère, je ne regrette rien, bien au contraire et je connais quelqu’un qui était là depuis la première heure et qui y est toujours, le lien s’est tissé à travers mots et photos, une façon comme une autre de se connaître, de se reconnaître et de s’apprécier…

    Bises

    • Quichottine

      Finalement, oublions la raison, elle n’a pas forcément à conduire nos vies ici. 🙂
      Certains de mes premiers visiteurs sont toujours là, même si ce n’est pas tous les jours, car il est impossible d’être partout à la fois.
      Cela me touche toujours autant.
      Merci pour ta présence et tes mots ABC. Passe une douce journée. Bises.

  67. bonjour Quichottine
    hé oui le temps passe inexorablement … Mon blog ? est la continuité de celui d’avant…. mais ce n’est pas facile d’être présent tous les jours. Certes on peut programmé un article pour tel ou tel jour… mais je le fais rarement. On s’enrichit énormément en allant chez les uns et les autres c’est vrai et une amitié virtuelle se crée. On perds souvent des amis… mais on en gagne aussi.
    quand à ton com sur ma toile c’est hyper sympa mais il y a une chose que je comprendrs pas c’est que ce billet est sorti sans être sorti au mois de juin et le voilà qui réapparait ce mois ci dans une nouvelle notification. Comme m’a dit une blogueuse ekla perd la tête
    Bisous tout plein

    • Quichottine

      Les voies du Net sont impénétrables… je ne sais pas pourquoi j’ai reçu ta news mais ça m’a plu de voir cette toile.
      Bisous tout plein, Celiandra. Merci pour ta présence ici.

  68. Néri Cathie

    Bel anniversaire de blog Quichottine, on a démarré en même temps je pense. bisous à toi souffle bien les bougies du petit lutin bleu …

    • Quichottine

      Je ne sais pas, Cathie.
      Mon anniblog ne sera qu’au mois de mai… mais c’est toujours un bonheur que de te croiser, ici, chez toi, ou ailleurs.
      Merci pour tout.

  69. Tu me devances de deux ans ma Quichottine 🙂 Et même après 8 ou 10 ans d’existence, l’âge de raison n’est pas atteint… Les liens créés sont indénouables… et si attachants !!!
    Douce soirée. Je t’embrasse.

    • Quichottine

      Comme tu dis…
      J’ai adoré ces liens que nous avons créés au fil du temps, et je ne pourrais plus m’en passer.
      Merci pour tout, Marité. Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  70. Je m’aperçois que je te connais pratiquement depuis le début de ton blog..Tu as allumé bien de petites lumières, certaines bien réconfortantes , d’autres amusantes , d’autres encore pleine d’une douce utopie…J’aime bien cet accompagnement . Merci et grosses bises VITA

    • Quichottine

      Depuis le tout début… tu es parmi ceux qui sont restés tout ce temps et j’en suis très touchée.
      Merci pour tout, Vita.
      Grosses bises et belle journée.

  71. Mon blog a dix ans ! Il m’arrive de le laisser sommeiller de temps à autre,ça fait du bien…. puis je reprends ! Écrire et faire de la photographie me détend! Ce qui est formidable, j’ai enfin rencontré mon amie , après tant d’années ….un pur moment de bonheur partagé toutes les deux!

    • Quichottine

      Je crois que nul ne peut être opérationnel à cent pour cent…
      Bravo pour ton blog si riche et passionnant.
      Je suis heureuse que tu aies pu rencontrer ton amie grâce à lui.
      Bises et douce journée.

  72. Écrire c’est allumer des lumières,
    Éclairer des ponts des passerelles
    Cueillir au passage
    Des sourires et des chants
    des peines ou des chagrins
    Écrire c’est le partage
    De brindilles de vie
    Qui vont qui viennent
    Au souffle des vents de la vie!
    Et c’est ça qui est important.

    • Quichottine

      Que tes mots sont beaux, Marie !
      Merci pour ce partage et les moments que nous avons passés ensemble…
      Continue à écrire… c’est important.

  73. Salut

    On du soleil cet après midi.

    Pourvu que ça dure ce temps.

    Bon week-end

  74. En tout cas moi j’aime toujours te lire.

  75. Je ne sais si la raison peut avoir le dessus de tes mots, de ces mots qui te font du bien .Et depuis , peut être pas 10 ans que je te lis, j’ai appris bien des choses à tes cotés
    merci pour tous ces mots de lectures que tu nous offrent et qui soulagent ton coeur
    bisous à bientôt et bon weekend

    • Quichottine

      Merci à toi pour tout.
      C’est vrai que nous nous connaissons depuis moins longtemps mais j’aime les voyages que tu nous proposes. 🙂
      Passe une douce journée. Bisous.

  76. Bonjour Quichottine, déjà dans la préparation de Noël ? je n’ouvre plus l’ordinateur la nuit à cause de la « lumière bleue » il paraît que ça entrave le travail de la mélatonine qui aide au sommeil ? Voilà un conseil raisonnable et les vagabondage de nos pensées ne l’est pas, alors la plume court sur le papier avec sa petite musique de souris qui gratte, le grignotis du clavardage et ses silences entre les mots souvent bien choisis. Cordiales pensées.

    • Quichottine

      Pas encore tout à fait chez moi… la photo est ancienne. 🙂
      Merci pour ta présence et tes mots, Pierre.
      Amitiés.

  77. Un arbre de petites flammes
    pour faire disparaitre
    les ombre de la vie

    Je crois que chaque blogueur c’est posé ces questions
    et chacun à trouvé ses réponses
    http://parler-en-silence.eklablog.com/juste-pour-voir-a79619397
    http://parler-en-silence.eklablog.com/epilogue-ou-introduction-a80050163

    • Quichottine

      Je le crois aussi… Merci pour les liens que tu m’apportes. Un bel échange ici.
      Passe une douce journée.

  78. Salut,
    On est dans le brouillard mais on garde le moral.
    Je plains les gens dans le sud et en Corse qui ont tout perdu.
    Bonne journée

    • Quichottine

      C’est important de le garder… merci pour ces pensées, Tiot. 🙂

  79. bonjour Quichottine
    je découvre ton univers et aussi ton talent d’écriture..merveilleux de pouvoir aligner ces mots qui forment des pensées ..c’est un talent c’est sûr..

    je te remercie de tes mots sympas sur mon blog 🙂

    et te souhaite un bon WE
    amicalement ☺☺

    • Quichottine

      Merci pour cette visite et ces mots qui me touchent.
      J’espère que nous aurons d’autres occasions de partage.
      Amicalement à toi. 🙂

  80. Pourquoi faudrait-il que tout soit raisonnable ? Je l’ai peut-être été trop souvent, que sais-je ? Maintenant, je me laisse souvent porter pour faire un peu ce que j’ai envie.
    Je reviens un peu. Lorsque je lâche le blog (un peu) c’est simplement parce que je n’y arrive plus. Moi ausi je me dis que ce serait difficile de fermer boutique. Mais … peut-être qu’un jour …
    Bonne nuit Quichottine.µGros bisous

    • Quichottine

      Je crois que c’est ce que me souffle parfois ma raison, mais mon coeur a du mal à l’écouter. 🙂
      Merci pour tes mots, Pimprenelle.
      Ne ferme pas ta fenêtre, tu as encore beaucoup à nous apporter.
      Gros bisous et douce journée.

  81. Tout est si juste dans ton texte !
    Souvent, on ne sait pas pourquoi, mais on sait qu’il « faut »… et voilà tout peut-être.

    • Quichottine

      C’est vrai… et sans doute important.
      Merci pour tes mots, Carole.
      Passe une douce journée.

  82. Bon dimanche Quichottine

  83. Chère Quichottine,

    Raisonnable ? Bah, on s’en fout! L’important c’est d’y prendre plaisir, de repartir avec des étoiles dans les yeux, un sourire qui traîne encore après avoir éteint l’ordi. Se dire aussi que l’on a éclairé le jour d’un être pour qui ce sera peut-être la seule lumière de la journée. Certaines personnes m’ont fait cette confidence et ça m’a beaucoup émue car je ne m’en doutais pas.
    Un beau partage sur ta page, comme toujours
    je t’embrasse bien fort
    😉

    • Quichottine

      J’aime imaginer ce sourire qui survit à l’ordi et à sa fermeture… c’est si vrai !
      Merci, Martine, pour tout.
      Tes pages sont toujours un vrai bonheur pour moi.
      Je t’embrasse bien fort. Passe une douce journée.

  84. Quelques mots qui jètent des ponts, des amitiés qui se nouent ou se dénouent, des disparitions aussi, nous créons des liens dont certains nous font du bien, alors que demander de plus ?
    Nous aimerons ces belles journées de l’Avent avec des boules brillantes, des angelots et des bougies pour le plaisir des enfants…
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Rien de plus, je crois. 🙂
      Merci, Marine.
      Bises et douce journée.

  85. les mots sont toujours des murmures partagés, il faut savoir écouter le silence, les mots dit et ceux tout juste murmurés. Les silences ne sont pas un repli… Juste des moments d’attente!
    Bisous quichott et pardon pour ces silences trop long….

    • Quichottine

      Savoir écouter le silence… je sais que tu le sais aussi. 🙂
      Je n’ai rien à te pardonner, je sais que la vie n’est pas toujours tranquille.
      Prends bien soin de toi et des tiens.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  86. Il n’y a pas à parler raisonnable , Quichottine .Si cela t’apporte le bonheur , l’évasion du quotidien , le lâcher prise momentané , il faut le faire avec joie.
    Ces mots sont des partages chaleureux voire amicaux mêmes virtuels .
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Merci de si bien me comprendre et de le dire.
      Bises et douce journée erato.

  87. Tous les jours ou presque on a envie de parler sur les blogs. Je ne me demande plus « à quoi ça sert » car mon blog va avoir 11 ans à la mi-janvier et il continue sa route doucement, sans problème. Même si j’ai un FB depuis 7 ans, ce n’est pas pareil qu’avec un blog. Certains ont les deux, d’autres n’ont pas de blog et ont un FB, d’autres n’ont qu’un blog. Cela permet de belles rencontres. Merci pour tes mots. Bon week end. Bises.

    • Quichottine

      Merci infiniment pour ce partage d’expérience, Elisabeth.
      Je me refuse encore à aller sur FB.
      Passe une douce journée. 🙂