Le banc de Christiane

Cette fin de semaine, le Lutin bleu part en balade…

Il sera pour quelques jours encore “écouteur d’arbres”, il jouera à “saute-champignons” dans la Forêt des Merveilles sous le regard indulgent de la Bibliothécaire.

– Ah oui ? Tu viens aussi ? Mais tu ne peux pas !

– Pourquoi ?

– Parce que tu es bien trop grande !

– Trop grande, moi ?

– Oui ! Tu vois bien que tu me dépasses de plus de quatre têtes !

– Est-ce donc si grave ?

(Le Lutin bleu leva un sourcil, se gratta le bout du nez et secoua son bonnet… dans l’indifférence générale des visiteurs de la Bibliothèque quichottinienne… Ils en avaient vu bien d’autres depuis le tout premier jour !)

– Bon, c’est vrai… Tu aurais pu demander à Alice l’un des biscuits… celui qui fait rétrécir d’un côté et grandir de l’autre… Mais je crois qu’elle a dévoré le dernier un soir où elle avait un peu trop de vague à l’âme !

– D’après toi, je ne peux donc pas venir, tu n’as pas d’autres idées ? Je vais m’ennuyer sans toi !

– Mais non ! Tu as ton chevalier, tu sais, celui dont l’armure rouille dans l’une de tes allées… ou, mieux encore, celui dont tu parlais hier ! Je te croyais fidèle, moi. Don Quichotte a raison de faire la tête…

(Quichottine observa attentivement son ami tout de bleu vêtu… il n’avait rien de changé… à moins que…)

– Oh ! Ne me dis pas que tu es jaloux !

– Moi ? Mais pas du tout ! Jaloux d’êtres d’encre et de papier ? Tu m’as bien regardé ?

– Oui… et je me demande…

– N’ajoute rien ! Je vais t’emmener, parce que sinon, tu vas encore m’en vouloir un brin !

– On ne dit pas un brin… mais un peu… ou davantage !

– Je vais t’emmener, ai-je dit ! Mais, promets-moi que là-bas, entre ombre et lumière, tu resteras bien sage sur le banc !

– Quel banc ?

– Celui que ton amie Cri a installé pour toi, seulement pour toi, à l’abri, sous le feuillage abondant… Pour que tu puisses prendre le temps, toi aussi, d’écouter les arbres et ce qu’ils ont à dire… à défaut de savoir leur parler.

160820_Feekri

(Quichottine ne répondit pas. Elle venait de se plonger dans l’une de ces rêveries dont elle sortirait à son gré, porteuse de nouvelles images et de mots, glanés ici ou là, doux et tendres ou un peu moqueurs. Il ne servirait à rien de la secouer ou d’élever la voix, il suffisait d’être patients.)

82 réponses à “Le banc de Christiane

  1. Moi j’adore l’expression « un brin » ça sent bon l’herbe fraîche.

    Écouter les arbres avec tout ce qu’ils ont vu et entendu et ce qu’ils perçoivent encore, est une très bonne idée, je suis sûre que dans cette rêverie tu en apprends énormément.

    A bientôt sous les arbres, mille tendresses,

    • Quichottine

      J’adore aussi… c’est une expression que tu emploies souvent et j’ai pensé à toi en l’écrivant. 🙂
      Merci pour tout, ma Polly.
      Mille tendresses à toi aussi.

  2. Les arbres sont nos amis et il faut savoir les écouter.
    Ce vieux banc en est une essence …
    Bon jeudi, ma quichottine
    Bisoux dégoulinants … 😉

    • Quichottine

      Merci, Dom.
      Passe une douce journée. La température est meilleure désormais.

  3. Un « brin » malin le lutin bleu, bien sûr la nature est son royaume. La bibliothécaire a bien de la chance de l’avoir toujours sous la main, sans lui aurait-elle pensé au banc pour laisser son esprit glaner images et mots ?

    • Quichottine

      Je n’ai pas de réponse… Mon alter-ego m’accompagne à chaque instant, depuis bien longtemps. 🙂

  4. Coucou ma Quichottine. Heureuse de te retrouver, même si c’est en pointillé en ce moment. J’adore ce texte, mais tu t’en doute, et je me poserais bien à tes côtés sur ce magnifique banc pour rêver.
    Bises et bon jeudi

    • Quichottine

      Merci ma Zaza. Heureuse de te retrouver.
      Bises et douce journée.

  5. Oh Quichottine ! C’est à sourire !

    J’adore ce banc ! Il en a supportés des AMIS ! Même des Amoureux !!

    En ce moment , il doit être bon se reposer en cette végétation …..

    Bravo Quichottine

    any

    • Quichottine

      C’est vrai… les sous-bois sont bien agréables lorsqu’il fait trop chaud au soleil.
      Passe une douce journée Any.

  6. Cri a bien fait les choses
    Un banc rien que toi pour en compagnie du petit peuple et entouré de nos arbres si partageurs lorsqu’on sait les ecouter et là j’ai confiance , tu sais faire
    Gros bisous Quichottine

  7. Mistigris34

    quel endroit magnifique et tranquille, allez emmènes le lutin avec toi, il se fera tout petit et gentil,
    j’espère que tout va comme tu veux, je te fais de gros bisous du Sud où il fait chaud, mais pas autant que vers chez toi (pour une fois que vous avez du beau temps…)
    MIAOU !!!!!

    • Quichottine

      Tout s’est bien passé… merci, Mistigris.
      Bisous et douce journée.

  8. Je viens aussi, Monsieur le Lutin Bleu je passe mon temps à écouter les arbres et les souches et même si mes oreilles n’entendent plus grand chose mes yeux les entendent…

    • Quichottine

      On dit qu’il faut toucher avec les yeux… il faut écouter aussi, j’aime. 🙂
      Merci, Josette. Je t’emmène, bien sûr. 🙂

  9. Bien agréable ce banc… j’aimerais bien pouvoir m’y poser de temps en temps…

    Bravo à vous deux
    Bises

    • Quichottine

      Nous en avons tous besoin…
      Merci, Jackie.
      Bises et douce journée.

  10. Je me pose deux minutes sur ce banc le temps écouter la nature et de profiter de la fraicheur en ta compagnie et ce petit lutin bleu…. Gros bisous..

    • Quichottine

      Merci de l’avoir fait.
      Gros bisous et douce journée Mireille.

  11. On a envie de t’accompagner et d’écouter ensemble (si le lutin bleu ne parle pas trop…) les doux bruits de la forêt.
    Douce journée ma Quichottine et GROS BISOUS.

    • Quichottine

      T’en fais pas, il sait aussi se taire quand il le faut. 🙂
      Merci, Marité.
      Gros bisous et douce journée à toi aussi.

  12. Les bancs auraient tant de choses à nous raconter. Les arbres le savent bien…

    • Quichottine

      Eux aussi… ils savent tant de choses que nous ignorons !
      Merci, eMmA.

  13. Bonjour Quichottine,
    j’adore les vieux bancs…Tu sais, de ceux qui sont bien usés. Ils en auraient tant à dire, mais, si tu tends bien l’oreille et s’il y a suffisamment de silence, tu les pourras entendre. Ils te raconteront les amours, les regrets, les joies, les fous-rires qui auront accompagner leurs jours. Si, si, je t’assure. Allez, je te laisse à ton écoute…Gros bisous, ma belle, et bel après-midi.

    • Quichottine

      J’écoute et tu me racontes aussi… Merci, Nell.
      Gros bisous et douce journée.

  14. Un brin de rêve
    Un brin de romantisme
    Allons goûter un brin de silence
    Allons écouter juste un brin
    La chanson des arbres!

  15. En ce moment, avec cette chaleur, ce banc est posé juste là où il faut. Entre les brins d’herbe tendre, dans l’ombre fraîche des arbres. J’irais bien faire un brin de causette avec Lutin Bleu et toi. Hum … voudrais-tu lui expliquer que je peux être très discrète et que je demande humblement la permission ?
    Bisous Quichottine

    • Quichottine

      IL te l’a donnée volontiers. 🙂
      Merci, Pimprenelle.
      Bisous et douce journée.

  16. ah les arbres ! on leur fait bien des misères !
    bises et belle fin de journée

    • Quichottine

      Tu as raison… et ce faisant, nous creusons notre propre tombeau.
      Bises et belle journée à toi.

  17. Il a raison lutin bleu, et tu es bien là, installée confortablement sur ce banc. J’peux m’asseoir à côté de toi ? Ahhhhh, je respire enfin, bien au frais dans ce bois, sous ces arbres bien feuillus.
    Je vais avoir du mal à retourner dans mon petit chez moi, tout sombre car volets fermés pour me protéger de la chaleur.
    Merci pour ce bon moment de fraîcheur.
    Gros bisous Quichottine
    Salut Lutin Bleu

    • Quichottine

      Chez nous aussi, nous gardons les volets fermés pour conserver un peu de la fraîcheur de la nuit…
      La température est meilleure désormais, nous pouvons laisser entrer le soleil.
      Bisous doux et belle journée à toi, Annick.
      Merci pour tout.

  18. Prends garde ! si tu t’assois sur ce banc, tu seras si bien que tu n’auras plus envie d’en partir et nous on va se languir !…
    C’est un bel endroit propice au repos et à la rêverie c’est vrai !!! et c’est bien aussi de lâcher prise et de rêver un peu… Gros bisous

    • Quichottine

      Me voilà de retour… pourtant, je serais bien restée là-bas. 🙂
      Gros bisous et douce journée Cathycat. Merci pour tout.

  19. L'Espigaou

    Je vais patienter,
    je suis certaine que ces arbres t’auront inspiré une jolie histoire comme tu en as le secret,
    une jolie histoire comme celle-ci.
    Sur ce banc entouré de tous ces beaux arbres tu ne pouvais trouver mieux pour rêver,
    le Lutin Bleu, ce coquin, te connaît bien et sait ce qui t’inspire.
    Je te souhaite une jolie soirée emplie de beaux rêves.
    Je t’embrasse
    Maryse

    • Quichottine

      Merci, Maryse.
      Le retour se fait tout doucement, mais je suis rentrée. 🙂
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  20. Bonne fin de semaine … au frais !
    Bisoux doux, ma quichottine

    • Quichottine

      Nous y étions…
      Bisous doux et belle journée ma chère Dom.

  21. Balaline

    Un banc pour parler d’une vie
    un banc pour écouter de tendres bouquets de tendresse
    un banc pour partager nos petits papotages
    un banc pour reposer nos âges fatigués
    un banc qui tend chaque jour ses vieux bras

    bonne journée Quichottine, gros bisous

    • Quichottine

      Merci…
      Tout cela et sans doute bien d’autres moments à partager.
      Passe une douce journée Balaline. Gros bisous.

  22. Ce banc me parait bien agréable. Se reposer après un temps de marche à l’ombre de la forêt et écouter …C’est là qu’on perçoit un peu de l’infini. Bises VITA

  23. J’aime beaucoup le personnage du Lutin Bleu, et ton univers plus en général, tu as un style très agréable à lire, et je t’admire pour ton imagination ! Ce banc m’a l’air sympathique, j’irais bien m’y asseoir un de ces quatre !

    • Quichottine

      Merci Victor. Je suis sûr qu’il t’attend aussi quelque part…

  24. Un bien bel endroit pour écouter les arbres et pourquoi pas leur parler. Il faut savoir de temps en temps s’arrêter, s’asseoir et laisser ses pensées vagabonder. Je le fais parfois en pleine escapade en m’allongeant au sol et en fermant les yeux, n’écoutant que le bruit du silence.
    Bisous du jour Quichottine ! Pense à bien te protéger de la chaleur !

    • Quichottine

      Écouter le bruit du silence, j’aime aussi. 🙂
      Merci, Alrisha. Bisous et douce journée. Prends bien soin de toi.

  25. Un banc qui fait rêver…On voudrait y être.
    Bonne journée Quichottine

  26. Ce banc nous tend les bras, sous ces grands arbres où la fraicheur apaise, on entendra le chant des oiseaux, les sifflements des petits insectes, le bruissement des feuilles, et le silence de nos coeurs…
    Quelque part, peut-être un lutin ou une fée se feront complices…
    Sous mon figuier j’aime à me poser mais en ce moment tout est bien sec y compris la mare, la saison nous apportera ses eaux bienfaisantes…
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci pour ces mots, Marine.
      Nous avons tous un petit coin abrité où nous nous sentons bien.
      Bises et douce journée à toi.

  27. S’asseoir sur un banc et écouter les arbres et tous les bruits de la nature…quel bonheur !

  28. Il est fort joli ce ban

  29. Bonjour !

    ce coin est charmant et j’ai bien envie de vous y accompagner 🙂 je me chausse en conséquence et je vous rejoins …Quichottine allez sort de ta rêverie j’arriiiiiiiiiiiive ! Lutin bleu ne vas pas être d’accord ? mais non mais oui …promis je me fais discrète !
    je t’embrasse et te souhaite une excellente journée

    • Quichottine

      Il est d’accord pour que tu nous rejoignes, bien sûr !
      Comment ne pas l’être ?
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  30. Es-tu restée bien sage sur ce banc ? Oh, oui, j’en suis certaine …………

    Et, un oiseau me l’a chuchoté à l’oreille, son bois resplendit depuis ………!!!

    Châle-heureuse-aimant : sabine

    • Quichottine

      Merci. 🙂
      Je suis restée bien sage, et la forêt m’a raconté… 🙂

  31. Ce vieux banc est magnifique ! Il a tant de choses à dire et il en a vu tant et tant…Je suis sûre que Lutin bleu a été sage et que tu as pu entendre tout ce qu’il avait à te dire là-bas au frais dans le silence des bois…
    J’y étais justement cette semaine dans les bois, pour me mettre au frais voilà pourquoi de là-bas je n’avais pas de réseau pour venir te voir…
    Bisous

    • Quichottine

      Je n’avais pas de réseau non plus cette semaine… et sans doute ai-je voulu mieux profiter de chaque instant.
      Bisous et douce journée Manou.

  32. Ecouter les arbres, c’est une bonne occupation . Je ferais volontiers une pause sur ce banc, si j’avais le temps .Bisous

    • Quichottine

      Le temps manque à beaucoup… Il m’arrive souvent d’en voler un peu. 🙂
      Bisous et douce journée Fanfan.

  33. Salut
    Pas mal usé ce banc, tu crois pouvoir t’asseoir dessus…
    Bonne journée

    • Quichottine

      J’espère qu’il ne céderait pas sous mon poids. 🙂
      Bonne journée à toi aussi, Tiot.

  34. Il faisait tellement chaud cet après midi là……
    Et
    Quichottine, son carnet de notes à la main, s’endormit sur le vieux banc …

    Soudain, là-haut, une voix « grave » se fit entendre

    -« Qui a parlé?? »

    Naturellement il n’y eut pas de réponse

    mais la voix « grave »continua:
    « Sais tu que le vent ne doit sa poésie qu’au bruissement des feuilles dans les arbres!! »

    -« Oui mais l’hiver??  » renchérit une autre voix « flutée »

    -« Le vent devient sauvage et siffle rageusement, arrache les dernières feuilles qui tombent lamentables sur le sol… »
    -« Rendez moi ma poésie, arbres de la forêt!! » hurle-t-il

    Mais le vent devra attendre le printemps……………

    C’est à ce moment qu’une porte claque dans la maison et notre Quichottine sursaute en sortant de son rêve, s’écria:
    -« Attention aux courant d’air »………..

    Et le charme fut rompu…………

  35. à corriger: s’écria par s’écrie

    Naturellement, mon maître d’école Monsieur Jacques Guérard aurait souligné cette faute au gros crayon rouge et aurait écrit en bas de la feuille
    – » Il faut toujours se relire!! »

    Je devrais le savoir pourtant!!

    Fiouuuu!!! Encore une humiliation à cause de cette conjugaison de la langue française!!
    RIRE!!

    • Quichottine

      Qu’importe ? Je n’ai pas de crayon rouge et j’ai seulement entendu une très belle histoire… merci, TooTsie.

  36. Ecouter les arbres … indispensable !
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Tout à fait. Je crois que nous ne les écoutons pas assez…
      Bises et douce journée Zoé.

  37. Bonjour Quichottine. C’est toujours un plaisir de te lire. ecouter le bruissement des arbres, observer les caresses de leurs feuilles, quel plaisir ! Bisous

  38. Un joli banc pour te faire rêver ! j’espère que ta balade fut agréable
    Je t’embrasse Quichottine

    • Quichottine

      Elle l’a été… Je vous raconterai. 🙂
      Je t’embrasse. Passe une douce journée Marie.

  39. Sans être dans la archétypes comme ponts, tunnels, arbres, soleil et autres le banc reste toujours une invitation au rêve, au souvenir avec on sans Lutin bleu. Beau moment de lecture , comme une attente. Bonne journée.

  40. Que c’est plaisant de te lire Quichottine ; merci à toi !

  41. Il faudrait un jour présenter Bztt à ton ami ! La rencontre pourrait être explosive entre ton ronchon et ma mêle-tout ! Bien installées sur le banc, nous passerions assurément un bon moment !

    • Quichottine

      Bonne idée… Je vais y penser et t’y inviterai. 🙂
      J’adore Bztt.