Une fois n’est pas coutume…

–Je me suis tâtée…

– Ah oui ? Parce que tu as encore pris un peu de bourrelets ?

(Quichottine, fit semblant de ne pas entendre. Le Lutin bleu manquait totalement de psychologie féminine… elle ne pouvait pas lui en vouloir, il avait des yeux pour voir ce qu’elle refusait de constater.)

– En fait je me demandais s’il était raisonnable…

– Tu n’es jamais raisonnable, alors, pourquoi maintenant ?

– M’enfin ! Tu vas me laisser terminer mes phrases ou non ?

(Le Lutin bleu se posta dans l’encoignure de la fenêtre, mains croisées dans le dos, comme s’il était en pénitence, mais un sourire au coin des lèvres… il était temps qu’elle agisse, même s’il pensait que c’était un peu tard ou trop tôt.)

– Je disais donc… est-il raisonnable de lancer un SOS… ou plutôt deux… pour des personnes que je ne connais pas vraiment, mais qui ont besoin d’un soutien que je ne peux donner toute seule…? Qu’en penses-tu ?

– Moi, je ne pense rien… Je crois que tu vas encore parler de choses qui n’ont rien en commun, parce que tu ne sais pas trier, ou du moins que tu n’en as pas envie.

– Ah ? C’est comme ça que tu le prends ?

– Oui, mais quoi que je dise, tu n’en feras qu’à ta tête, quitte à le regretter ensuite.

(Quichottine savait qu’il avait raison… elle ne devrait pas tout mélanger, mais cette page serait une exception, une page qui disparaîtrait sans retour en septembre…)

– Pourquoi en septembre ?

– Oh ! J’avais oublié que tu lisais dans mes pensées…  Bon, voilà, il y a Julien… que je ne connais pas.

– Pourquoi en parles-tu, alors ?

– Parce qu’il a besoin d’aide et que je suis bien trop loin pour lui apporter les menus objets du quotidien dont il aurait sûrement l’utilité… Vois-tu, sa maison a brûlé, il n’a plus rien, rien du tout… Martine en a parlé sur son blog, moi, j’ai participé comme je pouvais au “pot commun”, mais si peu… je me dis que si chaque visiteur de la bibliothèque en parle a ses amis, que si chacun d’entre eux verse ne serait-ce qu’un euro, ça finira par faire un beaucoup…

– Utopie !
D’abord, comment savoir s’il ne s’agit pas d’une arnaque de plus, il y en a tant sur le Web !

– Il suffit de lire l’article du journal dont Martine donne le lien sur son blog… de voir la photo… Tu imagines, il vit seul, il vient de tout perdre à près de cinquante ans… il a toute sa vie à refaire… je ne sais pas si je pourrais.

– Il y a les assurances…

– C’est vrai… mais même en admettant qu’il ait été assuré, combien de temps faudra-t-il pour qu’elles réagissent ? Et… tu vois, je me dis qu’un simple geste de soutien lui donnera bien plus que le chèque qu’il percevra peut-être… Le soutien d’inconnus qui lui diront qu’il n’est pas seul, qu’il ne doit pas se laisser aller au désespoir…

– Je comprends ta position… mais il y a tant de personnes autour de toi qui ont besoin de soutien… sans compter que…

– Chut ! Chacun fait comme il peut, comme il le désire, selon ses propres convictions. Moi, je fais de même, c’est tout.

– Bon, de toute façon, quoi que je dise, tu ne changeras pas d’avis…

– C’est vrai. Tant pis pour moi… Je vais aussi faire une exception…

– Pour Marjolaine ?

– Tu anticipes encore une fois… Oui, pour elle. Parce qu’un jour moi aussi j’ai fait du porte à porte, insisté auprès de mes amis… parce que je croyais aussi que c’était important et que ça l’était.

Elle a écrit sur son blog :

“Hier, armée de mes bulletins de souscription, je suis allée comme prévu à la lecture de conte qui devait se dérouler à la MNE. Mais… là, ce fut très douloureux car il n’y eu PER-SO-NNE !!!

J’ai attendu 25 minutes, puis j’ai rangé la salle, les larmes aux yeux. Je dois trouver 316 souscripteurs à 13 € la souscription (au lieu de 14,95€) pour réunir les fonds nécessaires. J’ai 3 mois. Et si dans 3 mois, je n’ai pas le compte, tout tombe à l’eau. Sur le coup, j’ai eu envie de tout laisser tomber et je me suis sentie à nouveau happée par une sérieuse déprime bien justifiée.”

[article du 3 juillet 2016]

J’ai connu ces moments de détresse, je les connais encore parfois, mais je suis plus âgée, ma vie ne changera plus désormais, même si j’avoue que ça me fait toujours du bien de vous savoir près de moi, lecteurs fidèles ou passants parfois trop pressés pour tout lire…

Même si je publie aussi, en auto-édition, pour le simple plaisir de savoir que quelques-uns me lisent, pour le plaisir aussi de pouvoir aider à la réalisation de rêves d’enfants gravement malades, grâce à vous… ma vie n’en sera pas bouleversée. Je ne suis pas, je ne serai jamais parmi les auteurs de bestsellers… et c’est finalement tant mieux, leur vie est trop pleine de contraintes. 🙂

Alors, si les mots de Marjolaine vous touchent, si le sujet de son livre de conte vous plaît, même si vous ne savez pas ce que sera finalement l’album enfin publié, si vous en avez envie, si vous le pouvez, alors, pourquoi ne pas l’aider ?

160713_Marjolaine

“Une fois n’est pas coutume” ai-je dit en titre… même si vous ne pouvez rien faire d’autre, vous pourrez apporter en mots votre soutien. Il y a des moments où les mots peuvent beaucoup.

Merci à tous.

71 réponses à “Une fois n’est pas coutume…

  1. Bonjour Quichottine, le cas un oui lu chez Martine85… Quand on habite tout près c’est plus facile d’apporter son « aide » matérielle, sinon il reste les dons, le cas deux, je découvre… merci à toi, été solidaire donc ! Bises

    • Quichottine

      Merci, jill. Tu es toujours la première… 🙂
      Solidaire dans la mesure du possible.
      Bises et douce journée.

  2. Pour Alain c’est fait avec mes moyens actuels mais pour Marjolaine je n’ai pas d’imprimante pour la souscription.
    Merci de ce partage solidaire.

  3. Bonjour Quichottine,
    j’ai lu ceci chez Martine et des cas comme Julien et Marjolaine il y en a des milliers, des millions de part le monde. La solidarité fera son œuvre, je l’espère, car nous avons tant besoin des uns et des autres. Porter son bénévolat dans des associations n’est pas de tout repos aussi. Je souhaite de tout cœur que ces personnes soient soutenues par nous tous. Gros bisous et belle journée.

    • Quichottine

      Je sais qu’il est impossible de donner à tous… chacun fait comme il le peut, j’ai seulement ouvert de nouvelles portes.
      Merci pour tout, Nell.
      Gros bisous et douce journée.

  4. Chère Quichottine, je vois encore une fois la valeur de ton grand cœur. Je ne peux que déposer des mots de soutien pour l’un et l’autre des cas que tu exposes ici. Je suis tellement débordée après l’inondation de ma maison, le mariage de ma petite fille, l’entreprise où je travaille à l’avenir tellement incertain, que financièrement je suis dans le trou. J’espère que mon sourire et des bisous suffirons à aider un peu. Sincèrement désolée de ne faire plus.

    • Quichottine

      Les mots déposés sont aussi importants.
      Merci pour tout, Débla. Ne sois pas désolée. 🙂

      (Tu as mis ton blog en mode privé ?)

  5. je suis passée….
    un sourire pour toi!

  6. “Une fois n’est pas coutume”

    …Ta page montre que partout autour de nous, il y a des drames, des solitudes, des détresses…
    Ta page montre qu’il faut ouvrir notre regard, nos fenêtres et nos portes et offrir au jour le jour, ne serait-ce qu’un sourire, un coup de main ou quelques sous…

    • Quichottine

      Je n’ai fait qu’ouvrir des fenêtres… je sais que tous ne pourront pas, mais même quelques-uns, ce sera toujours mieux que rien.
      Les mots peuvent aussi soulager de la détresse, j’en ai fait l’expérience au fil du temps.
      Merci pour tout, Marie.

  7. J’ai commencé par éclater de rire en lisant l’impertinence 🙂 de Lutin bleu …non mais ! et puis j’ai lu le reste …. Pour Julien je vais aller voir ce que je peux faire….Pour Marjolaine la couverture de son conte est très belle mais j’avoue ne pas avoir compris pourquoi il faut – une souscription- …???? je croyais qu’elle faisait de l’auto édition ….

    Pas encore défait complètement les valises mais je t’envoi un mail  » de courtoisie  » lol dit un de mes petits fils, un de ces quatre
    je t’embrasse

    • Quichottine

      Elle va au-delà de l’auto-édition, je crois. Mais c’est une démarche longue et difficile, surtout aujourd’hui.
      Elle a eu recours à des professionnels pour la relecture, pour l’illustration… tout cela implique un financement différent.
      Bon retour, Églantine…. et encore bon anniversaire à toi.

  8. Merci beaucoup Quichottine. C’est très généreux pour Alain que je ne connais même pas. J’ai publié sur la gazette des Olonnes beaucoup lu localement pour que les personnes qui aient des meubles ou de l’équipement de la maison dont il ne veulent plus, c’est l’occasion de faire de la place tout en faisant une bonne action. Certains peuvent aussi contribuer financièrement pour aider ce Monsieur.
    Pour marjolaine, j’ai rempli le bon de souscription et fait mon chèque, mis sous enveloppe et j’enverrai demain. Ce sera un joli cadeau pour mes petites filles pour Noël en espérant que je recevrai ce livre ce qui signifiera que Marjolaine aura eu ses 30 souscripteurs. Je vais aussi partager ce bon de souscription sur Facebook cela a plus de poids que sur les blogs et je partagerai néanmoins sur quai des rimes. Ceux qui ne peuvent pas souscrire au livre n’ayant pas d’enfant, de petit enfant ou suffisamment d’argent peuvent au moins partager l’information sur leur blog avant le 30 septembre ce qui laisse du temps. Si nous sommes au moins 30 à partager l’information (cela ne coûte que peu de temps) sur nos blogs et les réseaux sociaux concernant le livre de marjolaine et qu’au moins un de nos lecteurs souscrit au livre, Marjolaine pourra voir son livre publier. Bisous

    • Quichottine

      Je ne le connais pas non plus… mais j’imagine assez sa détresse, d’autant qu’il était en location. Je tenais à l’aider.
      Pour Marjolaine, que je connais peu, j’ai été émue de la voir si triste… et, étant passé par là lorsque j’étais si jeune, je sais ce que l’on peut ressentir. Alors, un coup de pouce… oui, mais en sachant que beaucoup ne pourront pas participer à la souscription. Les temps sont durs pour tous.
      Nous verrons bien. 🙂

  9. Excuse l’erreur dans mon dernier commentaire Quichottine, c’est 316 souscriptions qu’il faut à Marjolaine et non 30, donc il faut tous se mobiliser pour diffuser au maximum l’information et inciter nos lecteurs même s’ils ne souscrivent pas au livre de diffuser à leur tour. Bises

    • Quichottine

      Ce sera très difficile… nous n’y sommes pas arrivés pour notre Mariage… 🙂
      Mais bon, agir pour la diffusion de son message ne coûte rien.
      Merci pour tout, Martine. Bisous et douce journée à toi.

    • Merci infiniment Martine. Oui, c’est bien 316 souscripteurs qu’il me faut. Car je suis en auto-édition mais je n’ai pas les fonds nécessaires à l’impression du conte (cela coûte beaucoup plus cher que pour un livre traditionnel type roman…) Merci encore.

  10. j’ai expliqué chez marjolaine que : en sept ce serait mieux–
    qu’un magasin bio ! bof qu’il fallait aller sur les marchés-
    etc-
    j’aurais démarché autrement- mais je suis plus âgée—-
    désolée je ne peux souscrire-
    bisous- bonne chance- à cette blogueuse-

    • Quichottine

      Marjolaine n’a pas encore validé les commentaires déposés… j’espère qu’elle va bien.
      Ne t’en fais pas, Lady Marianne. Chacun fait comme il peut et tes conseils seront sûrement les bienvenus. 🙂
      Merci pour tout.
      Bisous et douce journée.

  11. J’espère que ton appel sera entendu et que le quotidien de Julien et de marjolaine s’en trouvera amélioré. Que de détresse autour de nous ! Actuellement je concentre toutes mes aides financières pour l’asso de protection animale où je suis bénévole qui connaît des difficultés de trésorerie. 250 petits coeurs sans toit à charge, ce n’est pas rien ! Bises Quichottine

    • Quichottine

      Je comprends tout à fait… 🙂
      Merci en tout cas pour tes mots, Zoé. Bises et douce journée.

  12. Tu as grand coeur Quichottine … j’admire
    Que ton appel soit entendu
    Je suis loin mais j’aide autant que je peux ceux qui sont plus proches et dans le besoin

    • Quichottine

      Merci, Kri.
      L’essentiel est de faire ce que nous pouvons, là où nous le pouvons.
      Passe une douce journée. Bisous.

  13. J’ai connu il y a quatre ans un sinistre comme pour Alain et je sais que tout est différent ensuite, et combien on a du mal à s’en remettre, et pas seulement sur le plan matériel …
    Merci à Martine d’avoir relayé cette initiative et à toi de l’avoir relancée sur ton blog.
    Pour Marjolaine, si je peux aider tout en faisant plaisir à l’une de mes petites-filles, alors je fais, dans la mesure du possible.
    Bon courage à tous les deux.
    Bisous pour toi chère Quichottine.
    Au passage, souffle à ton Lutin que ce ne sont vraiment pas des manières élégantes de parler à une dame … Pfffff … 😉

    • Quichottine

      J’ai admiré et j’admire encore ton courage et ton obstination. Rien n’est facile dans ce cas.
      Mon Lutin n’en fait qu’à sa tête, et j’aime que ce soit ainsi. Il peut dire tout sans que je puisse lui en vouloir. 🙂
      Merci pour tout, Midolu. Je t’embrasse fort.

    • Merci infiniment

  14. c’est dommage qu’il habite si loin car il y a dans la maison de ma mère des choses qui lui auraient sans doute rendu service. En même temps l’autre jour je suis allée à la décharge avec deux canapés anciens c’est vrai mais en très bon état et qui auraient pu servir encore avec un joli tissu ou une jolie couverture pour les moderniser un peu. Quand j’ai demandé responsable si je pouvais les laisser par côté au lieu de les mettre dans la benne au cas où ils pourraient rendre service à quelqu’un, il a ri et m’a répondu que les gens même dans le besoin n’étaient pas intéressés par ce genre de choses!
    je vais voir pour le pot commun quant à Marjolaine je ne comprends pas trop, pourqoui n’est-elle pas passée par thebookedition, pas besoin de souscription

    • Quichottine

      J’aurais pu aussi lui donner ce dont je vais me débarrasser autrement… mais j’espère que beaucoup l’aideront parmi ceux qui sont proches géographiquement.
      Je ne sais pas ce qui se passe en déchèterie, mais chez Emmaüs, ils prennent… du moins ici. 🙂
      En fait, j’espère qu’elle mettra ce livre en ligne chez TBE ou d’autres si elle ne peut faire comme elle le désirait.
      Merci pour tes mots, Azalaïs, et pour tout ce que tu feras.

    • Impossible de passer par The Book Edition ou tout autre site d’impression à la demande car ils ne font pas les livres de moins de 40 pages or il s’agit d’un conte pour enfants donc avec moins de 30 pages.
      Mais merci beaucoup du soutien

  15. L'Espigaou -

    Je ne pourrai pas venir pécuniairement en aide à ces personnes bien que ceci me désole.
    Comme tu le sais ma petite fille à perdu son compagnon (ils n’étaient pas mariés officiellement)
    elle se retrouve seule complètement démunie avec un bébé de maintenant 10 mois que ma fille (sa maman) et nous, aidons tous les mois en payant son loyer et participant à la nourriture.
    J’espère de tout cœur que beaucoup de copines pourront aider tes 2 amis.
    Ton geste est digne de ton cœur
    Je t’embrasse très fort
    Mary

    • Quichottine

      N’en sois pas désolée, Mary. Je sais tout ce que tu traverses… comment pourrais-tu faire ?
      Prends bien soin de ta famille, c’est le plus important.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  16. J’ai vu chez Martine,l’article pour cet homme qui a tout perdu dans l’incendie de sa maison. J’espère que Marjolaine arrivera à publier son livre. Avec la crise, les gens vont à l’essentiel;les temps sont durs.
    Je vais aller voir ce que je peux faire .
    Bisous

    • Quichottine

      Comme tu le soulignes, les temps sont durs…
      Alors, merci pour tout, Fanfan.
      Bisous et douce journée.

  17. Tu as raison Quichottine de partager cette détresse et je souhaite que ton appel soit entendu .J’aide autour de moi les personnes en difficultés , je vais me rendre sur les blogs intéressés pour apporter mon aide .
    Un petit mot à Lutin Bleu , même s’il connait bien Quichottine , il pourrait apporter de la douceur dans ses propos. Il ne se bonifie pas en vieillissant ! lol
    Douce soirée , je t’embrasse Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour tout erato.
      Si chacun fait ce qu’il peut, même avec un simple mot sur les pages, ce sera bien.
      J’ai transmis ton message. 🙂
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  18. Tu es toujours aussi généreuse Quichottine. Un de mes collègues a tout perdu dans un incendie. Des amis l’ont dépanné mais les assurances l’ont bien remboursé. Il a pu racheté ce qu’il avait et faire reconstruire sa maison, mais il a perdu toutes ses photos et beaucoup de souvenirs. Si j’étais près j’aurais plein de choses à lui donner. Pour Marjolaine quand je vois le peu d’exemplaires vendus du Mariage malgré tous nos efforts, et pour une belle cause, je crains qu’elle ait du mal à trouver plus de 300 souscripteurs… Je vais suivre ton lien. Bisous

    • Quichottine

      Je crois que la perte de ces photos, de ces souvenirs familiaux ne se mesure pas.
      Pour Alain, il était en location, donc c’est le propriétaire qui sera indemnisé et si Alain n’avait pas assuré ses propres objets, il n’aura rien. Je ne connais de sa situation que cet incendie et le fait qu’il vit seul… pas facile de tout reconstruire dans ce cas.

      Je suis d’accord avec toi pour Marjolaine. Son but à atteindre est vraiment difficile, surtout dans les conditions actuelles.
      Je lui souhaite pourtant de réussir.

      Merci pour tout. Bisous et douce journée.

  19. Et revoilà notre vaillante « chevalière » partie à l’assaut de nouveaux géants ! Nous n’avons que l’embarras du choix pour les combats à mener, alors pourquoi pas ceux-là ? Les souvenirs qui partent en fumée, nous avons vécu ça de près il n’y a pas très longtemps, pour un couple ami et leurs deux enfants. La solidarité existe encore, merci de le rappeler. Bise.

    • Quichottine

      Je ne sais pas si j’ai bien fait… il y a tant de personnes qui sont dans la souffrance.
      Mais je me dis qu’il fallait au moins essayer.
      « Une fois n’est pas coutume », j’ai en tête tout ce que d’autres ont fait pour moi quand j’en avais un énorme besoin. Alors, je me dis qu’il y a des moments où l’aide apportée, même minime, est importante.
      Nous avons fait rêver des enfants qui en avaient besoin pour lutter contre la maladie, c’était un très beau défi, quelque chose que je ne regrette pas et dont nous pouvons tous être fiers.
      Ma page du jour est autre. Juste un appel auquel chacun peut répondre à sa mesure, même avec de simples mots.
      Merci à toi pour tout. Je t’embrasse fort.

  20. Tu es toujours là quand il faut, je suis admiratif.

    • Quichottine

      Merci, Gérard… j’essaie seulement d’aider, quand je le peux. 🙂

  21. Je ne savais pas pour alain (et pour cause) Je vais voir ce que je peux faire car pas très loin de chez moi.
    De plus, je connais plein de personnes de la région.
    Je vais essayer de parler du livre aussi, mais sur FB, il y a plus d’impact.
    Toujours un grand coeur, ma quichottine. 🙂
    Bonne journée de fête nationale.
    Bisoux doux
    dom

    • Quichottine

      Chouette… s’il n’est pas loin de chez toi, c’est super !
      Merci pour tout, ma chère Dom.
      Bisous doux et belle journée de fête à toi aussi.

  22. Dame Quichottine toujours présente pour les plus démunies
    J’avais lu chez Martine son appel pour Alain
    Pour Marjolaine je vais aller voir ce que je peux faire
    Bonne journée ma douce , Bisous au Lutin bleu ..sourires !
    Bises

    • Quichottine

      Merci pour tout, Claudine.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  23. Un sourire ne coûte rien mais apporte beaucoup, la misère, les drames il y en a tant aujourd’hui que l’on ne peut aider tous le monde, mais offrir un mot, un sourire c’est déjà réconfortant bisous

    • Quichottine

      Juste un mot… c’est déjà beaucoup, quand on ne peut pas faire mieux.
      C’est tout ce que je demande.
      Bisous et douce journée Cigalette.

  24. Mistigris34

    coucou, j’espère que ton appel sera entendu,
    bonne journée à toi, bisous, MIAOU !!!

  25. Quichottine ; bonjour ! Je t’assure ! j’ai tout lu ! Tu m’as fait sourire à cet endroit !

    Je ne me procure pas de livre pour Eryne ce mois ci ni les suivants ; Mais le tien = j’ai envie de te l’acheter = peux tu me dire le montant STP ?

    BISOUS Quichottine ; J’attends un mail me disant quoi .

    any

    • Quichottine

      Merci, Any… j’espère que tout va bien pour toi.
      Je me demande seulement à quel endroit t’envoyer le mail…
      Bisous et douce journée.

  26. Rooh, comme c’est triste de perdre le peu que l’on possède… Je vais souscrire au « pot commun » pour Alain et aider Marjolaine. C’est peu mais c’est une petite goutte qui devrait s’ajouter à d’autres je l’espère… Merci ma Quichottine pour ton message.
    Doux jeudi et GROS BISOUS

  27. Que de détresse de par le monde ! je vais aller voir ce que je peux faire. Merci pour ce partage
    Bises

  28. J’ai relayer sur les réseaux sociaux pour les deux, je ne peux en ce moment pas faire autre choses…Bisoussss

  29. Merci à vous tous. J’ai répondu directement à certaines. Merci encore à tous ceux qui vont souscrire, merci à tous ceux qui partagent. 316 souscripteurs à réunir, oui c’est beaucoup. Mais avec votre aide, j’espère y arriver.
    A tous ceux et toutes celles qui veulent souscrire : http://www.edition-goutte-etoile.fr/achat-anna-et-la-dame-du-fond-de-la-foret-399363.html

    • Quichottine

      Merci d’avoir laissé un mot à certains… Je te souhaite de réussir.
      Ma souscription partira à la fin du mois. 🙂
      Passe une douce journée.

  30. C’est une belle action Quichottine et j’espère qu’elle rencontrera beaucoup de soutien… « Chacun ses pauvres » disait mon pere, et c’est ce que je fais : au plus proche de chez moi. Bisous.

    • Quichottine

      Ton père avait raison… 🙂
      Déjà faire au mieux pour ceux qui sont tout près…
      Bisous et douce journée.

  31. Les temps sont durs pour tout le monde mais tes mots et ta générosité me touchent beaucoup et je vais donc aller voir de près tes liens…
    Je sais que c’est dur de tout perdre parce que nous avons eu des amis à qui cela est arrivé. C’est vrai qu’ils étaient assurés mais il a fallu les aider à panser leurs blessures car comme tu le dis si bien ce sont les souvenirs d’une vie qui partent en fumée, les photos, les petites choses du quotidien auxquels on est attaché comme par exemple les petits cadeaux de la fête des mères faits avec amour par des petits doigts maladroits ou autres…et dans ce cas le soutien moral est aussi très important.
    Quant à la souscription j’aurais bien aimé voir une page intérieure pour me faire une idée du style et de l’âge auquel s’adresse ce conte…mais je vais le lui demander en direct sur son blog…
    Donc je ne promets rien !

    • Quichottine

      Merci pour tout ce que tu feras. Même un simple mot suffit à changer les choses, souvent.
      Passe une douce journée Manou.

      • Finalement je me suis décidée pour la souscription (mon courrier est parti ce matin). Je trouve qu’il y a tant d’auteurs sponsorisés qui ne sont pas si formidables que ça, mais qu’il est de bon ton de trouver génial et tant d’auteurs à découvrir que personne n’aura la chance de connaître parce que la blogosphère a beau en parler, cela ne suffit pas. Je pense que ce conte écologique n’aura aucun mal à faire son chemin…et qu’il trouvera sa place jusque dans l’école de mes petits-enfants. Je croise les doigts pour que la publication voit le jour. Merci pour tout.

  32. Chère Quichottine je suis rare sur OB mais si présente dans mes « aides »permanentes que je ne peux ajouter encore à ma liste d’autres personnes.
    Entre la misère du monde que je parcours et où je fais ce que je peux, mon temps que je donne à plusieurs…etc

    Comme tu la vue la terre brûle et il y a tant à faire !
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Lorsque je parle de quelque chose ou de quelqu’un qui me touche, je n’oblige personne à me suivre. C’est seulement une information, parce qu’on ne sait jamais.
      Toi, tu partages ta vie, ton quotidien, avec ceux qui en ont le plus besoin, au loin le plus souvent, comme sans doute un peu ici.
      Tu n’as pas à te justifier. 🙂
      La Terre brûle, c’est vrai. Nous devons faire nos propres choix et aider comme nous le pouvons à soulager les peines.
      Je t’embrasse.

  33. Merci de nous transmettre toutes ces informations !
    Je vais suivre le lien de Marjolaine et m’inscrire. Surtout aussi pour en savoir plus sur l’âge des personnes auxquelles s’adresse ce livre.
    Dommage que Julien soit si loin: j’ai de la literie que j’aurais pu lui donner. Je compte aller à la Croix Rouge, ces jours-ci pour leur porter.
    Douce fin de journée Quichottine ! Bisous

    • Quichottine

      Nous avons tous chez nous quelque chose que nous pourrions donner… Heureusement que les associations proches font le nécessaire pour aider ceux qui en ont besoin, aidons-les à notre tour. 🙂
      Merci pour tout, Monique.
      Bisous et douce journée à toi.

  34. corinne56

    Tu Es altruiste et c’est une qualité tellement rare. Je n’ai pas d’imprimante chez moi et ce joli conte intéressera mes petits-enfants. Dès lundi je m’occupe de cela. Je le ferai de mon travail.
    Merci pour eux. Bisous.