Le lutin vert et le lutin bleu (1)

Retournons au Refuge, sur cette île secrète dont Loralie avait créé pour moi le design, unique, magique…

(Loralie n’a plus de blog, mais je souhaite de tout cœur que sa vie soit belle et que la voie qu’elle a choisi de suivre lui permet de s’épanouir pleinement. Elle savait composer des images magnifiques dont plusieurs illustrent mes pages.)

091017_Loralie_Le-temps_141009

Alors que je venais de découvrir qu’il y avait aussi des chagrins d’amitié, je décidais de commencer une nouvelle histoire dont je n’écrivis jamais la fin.

Lutin bleu et Lutin vert en seraient les héros.

Voici donc le premier épisode… paru pour la première fois le 24 août 2009…

“Il était une fois, un petit lutin bleu.

Il n’était rien, rien de plus que tous les petits lutins bleus de la forêt des merveilles.
Il riait un peu en décalé, il pleurait avant même que les autres n’aient compris que c’était triste.

… Mais, cela, c’est le propre de tous les lutins bleus.

Il ne savait jamais où se trouvaient les choses, il n’avait jamais à la main le bon outil au bon moment.
Il était d’une telle maladresse que les autres lutins s’empressaient de le débarrasser de tout ce qui pouvait être inutile ou dangereux entre ses doigts.

… Mais, cela, c’est le propre de tous les lutins bleus.

Il s’était demandé pendant plus de mille ans ce qu’il pourrait faire de sa vie, sans jamais trouver le bon chemin.
Lorsqu’il faisait un pas en avant, il ne pouvait manquer de faire deux pas en arrière.

… Mais cela, c’est le propre de tous les lutins bleus.

Enfin… ils sont comme ça, vous le savez, tant qu’ils n’ont pas trouvé leur petit lutin vert.
Chaque lutin bleu a le sien, il ne sera parfaitement heureux que lorsqu’il l’aura rencontré… c’est ainsi depuis la nuit des temps dans la forêt des merveilles.

Mais…

Il était une fois un petit lutin vert…

(Ben oui. Il fallait bien qu’il existât celui-là !)

Il était exactement le contraire du petit lutin bleu.

Il savait exactement quand il fallait rire ou pleurer… Mais il ne pleurait jamais.
Il avait décidé que seuls les faibles pleuraient.
Lui, il avait fait du rire une armure.

Alors, il riait de tout, et de tous.

Il riait quand l’un des petits lutins bruns des cuisines royales laissait tomber une pile d’assiettes… (Moi, je suis certaine que beaucoup auraient fait pareil)… mais il riait aussi quand ce lutin était châtié – bien sévèrement – par le roi qui détestait devoir changer de service de table.

Si quelqu’un osait l’accuser de cruauté, il rétorquait “qui aime bien châtie bien”, tout en riant à gorge déployée. (Moi, je ne crois pas que j’aurais aimé être à la place du petit lutin brun… et vous ?)

Il riait quand un petit lutin rose minaudait pour attirer l’attention… et il riait deux fois plus lorsque le petit lutin rose – tout déconfit de l’indifférence des autres habitants de la forêt – s’en allait pleurer un peu plus loin.

Si quelqu’un osait l’accuser de cruauté, il rétorquait “il n’avait qu’à être plus intelligent, plus beau, plus grand… ou rester dans son coin au lieu de parader !”… et son rire devenait sardonique. (Je ne l’aurais pas forcément trouvé sympathique, et vous ?)

Il faut dire que le petit lutin vert était vraiment parfait à ses propres yeux.
Il savait tout… ou presque.
Il pouvait tout…

En fait, il avait trouvé le moyen de changer tout ce qu’il touchait en ce qu’il voulait.
C’était un grand pouvoir. (Même s’il ne savait pas vraiment s’en servir.)

Il avait décidé, comme tous les lutins verts, d’être peintre.
Comme il ne voulait ressembler à personne, il avait cherché comment surpasser les autres lutins verts, et, comme il était vraiment très doué, il avait trouvé.

Les autres lutins verts se contentaient de donner des couleurs au paysage, de faire rougir les coquelicots (en leur racontant des histoires un peu salaces), de faire peur aux bleuets et aux hortensias pour qu’ils trouvent le bleu qui leur convenait…. Rien que du très facile en somme.

Lui, il se fabriqua une baguette magique… Il l’agitait de ci de là en murmurant des mots que lui seul comprenait.
Ce qu’il créait ainsi était beau.

C’est alors qu’il rencontra le lutin bleu…”

© Quichottine, 24 août 2009

(à suivre)

Un jour, j’écrirai la suite de leur histoire à tous deux… il faut dire qu’il y eut de bons moments, des moments intenses… tant de rencontres et de défis qu’il faudra sans doute de nombreuses pages pour tout dire, ou ne rien dire, justement, pour qu’ils gardent un peu de leur mystère… 🙂

96 réponses à “Le lutin vert et le lutin bleu (1)

  1. j’adore tes histoires de lutin
    besos
    tilk

  2. Le lutin brun ne m’intéresse pas. Il ne rit pas mais ricane, tout imbu de lui-même.
    Puisse le lutin bleu rencontrer son lutin vert !
    Est-ce peintre-ci, « parfait à ses propres yeux…il savait tout…il pouvait tout » ? Comment pourrait-il partager bonheur et malheur avec le lutin bleu ?
    Douce nuit, Amielle. Gros bisous, tout plein.

    • La perfection n’existe jamais, ce n’est qu’une façade.

      Nous avons tant à partager, Amielle.
      Merci d’être là.

      Gros bisous tout plein pour toi

  3. on a souvent un petit lutin bleu et parfois un petit lutin vert au fond de notre âme… lequel fera le premier pas vers l’autre? se rencontreront-ils? et pourront-ils vivre en harmonie? sans que l’un prenne le pas sur l’autre? sans se tourner le dos? S’entraideront-ils pour faire un être heureux?….

    • On peut les avoir en soi, c’est vrai…

      … Je ne vais pas te répondre comme ça, sans réfléchir.

      Mais bientôt…

  4. je trouive ça bien des lutins de toutes les couleurs…ç’a fait un peu comme les  » stroumffs » quand ils sont malades… y’a des lutins avec des petits pois ? comme sur les champignons  » Poufs »? les champignons poufs ce sont des champignos bizarres quand tu marche dessus, parfois sans le faire exprès, ils te crache un gros nuage noir à la figure, tu as certainement déja vu des champignons en colère comme ceux là… dit ! si t’écrivais un peu plus gros, j’aurai moins de mal à lire…bisous

    • J’ai en te lisant… mais c’est vrai, tu as raison, je devrais augmenter un peu la taille des caractères dans les articles.

      Je vais voir ce que je peux faire pour que ce soit plus lisible.

      Des lutins à petits pois, un peu comme s’ils avaient la varicelle ?

      Je vais y penser.

  5. Hum… Ces pages sont un refuge absolument exquis pour les lutins !!!

    • Hum…
      Un grand sourire pour toi.

      Comment as-tu fait pour arriver là ?
      Bienvenue dans le Refuge du Lutin Bleu. Je suis contente que tu sois là.

  6. Heu… Comment j’ai fait pour arriver là ?
    Ben… À vrai dire, je serais bien incapable de te l’expliquer… En me baladant sur la toile, tout simplement !
    Moi aussi, je suis contente d’être ici : une cachette à lutin, ça me plaît !
    Mais au fait, ici, on t’appelle comment ? Comme ici… où comme là bas ?

    Bisous et bonne soirée à toi

    • Comme tu veux, Sogo.

      Tout le monde ici sait que je suis Quichottine et que ce n’est pas parce que c’est le blog de Quichottinemo, un petit lutin bleu, en fait, que je ne suis plus moi, au contraire.

      Mais c’est un coin que j’indique très peu… un endroit réservé. J’aime autant que personne ne le mette en lien.

      Je sais que l’on peut pourtant y accéder par OB ou par les moteurs de recherche, juste avec « quichottine » puisque j’ai gardé quichottine dans l’adresse.

      Un grand sourire pour toi, Sogo. Tu me fais plaisir en étant là.

  7. Soit tranquille, en arrivant ici, j’ai bien compris que c’était un refuge… Un lieu un peu secret… Comme je l’ai dit plus haut : une cachette à lutins ! Alors pour que les lutins puissent rester cachés, je sais qu’il faut éviter d’ouvrir trop grand les portes de leur pays (à savoir, créer des liens).
    La quiétude de ce pays virtuel me plaît et je saurai la préserver !!!

    Merci de m’accueillir ici (en toute discrétion)…
    Un grand sourire pour toi aussi et un énorme bisou

  8. Muad' Dib

    Merci Quichottine, la rencontre de ces 2 destins rique de faire des arcs en ciel …
    Gros bisous,

  9. Petite Elfe

    Des arcs-en-ciels , dit Muad… sûrement,mais avant… il aura fallu des nuages, de la pluie et enfin du soleil… non! soleil et pluie en même temps… puis grand soleil…

    • Tout cela… Et, parfois, il restera un peu de rosée sur une fleur fanée.

      Mais bon, qui le saura ?

  10. Je me souviens très bien de ce lutin vert à la carapace épaisse, si épaisse qu’on devinait bien qu’elle célait une douleur inconsolable. Et on devinait aussi qu’on s’y cognerait et s’y blesserait à s’approcher trop près.
    Mais ce lutin avait des pinceaux d’argent et des mots qui charriaient un lyrisme caché sous des éclats de rire.
    Il lançait ses filets avec force et rage puis rejetait sa poiscaille quand il n’avait plus faim d’elle.

    Je pense parfois à ce lutin vert. Je ne cherche plus à le lire. Sa colère est trop puissante et je ne pense pas qu’il prend soin de s’en défaire.

    La douceur du lutin bleu l’a attiré un moment parce qu’il aurait aimé avoir lui aussi un peu de cette douceur. Il n’a pas su l’apprivoiser alors ça l’a fâché.

    Mille tendresses.

    • Quichottine

      Le Lutin vert dont tu parles a eu tellement de chagrin qu’elle est sans doute plus à même de comprendre le Lutin bleu.
      Mes pensées l’accompagnent dans un chemin où la croix est si lourde que je ne sais même pas comment l’aider.
      J’aime la façon dont tu en parles.
      « Des pinceaux d’argent et des mots qui charriaient un lyrisme caché sous des éclats de rire »… c’est vrai.
      Mille tendresses à toi ma Polly. Passe une douce journée.

  11. 2009, je n’étais pas encore née sur la blogo… merci Quichottine, lutin bleu et vert, le ciel et la nature, faudrait qu’ils s’entendent tout de même ! Bises

    • Quichottine

      Ils ont de beaux moments de complicité. 🙂
      Merci, jill.
      Bises et douce journée.

  12. Quand on sait tout d’avance on n’écoute jamais les autres…alors moi je préfère de loin un petit lutin sensible et maladroit à celui qui croit dominer le monde…En fait la suite de l’histoire…je la devine très bien…mais je trouve que lorsque tu l’écris elle est encore plus belle !

    • Quichottine

      Merci, Manou.
      Je crois que nul ne peut tout savoir mais certains le croient. 🙂

  13. Dans le monde des lutins j’apprends que les lutins roses ne sont pas forcément des filles. Comme quoi on a bien des idées toutes faites !

    • Quichottine

      C’était exprès. 🙂
      Mes lutins ne sont pas sexués, pour que chacun puisse s’y retrouver.

  14. Coucou
    Un monde passionnant si on veut bien s’y attarder ..
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Merci, Claudine.
      Notre monde en miniature, avec autant de possibles que de couleurs.
      Bises et douce journée.

  15. Chère Quichottine… que cette histoire est belle.. C’est notre monde que tu décris!
    J’aime vraiment car on s’y retrouve !
    Je te souhaite une paisible journée et t’embrasse fort.

    • Quichottine

      Merci.
      Je suis ravie que ça te plaise. Passe une douce journée toi aussi. Je t’embrasse fort.

  16. Bonjour Quichottine, j’aime beaucoup cette nouvelle aventure avec tes deux lutins. Je dois être un lutin turquoise car si j’aime l’humour, mes larmes coulent bien souvent, trop souvent …
    Heureusement je rencontre parfois lutin vert qui me repeint vite fait un nouveau sourire.
    J’attends la suite avec impatience …
    Bon dimanche … au milieu de tout ton petit monde coloré.
    Je pense bien à toi …
    Gros bisous

    • Quichottine

      J’ignore si la suite s’écrira… je ne l’ai pas fait dans mon refuge.
      Mais des petits morceaux de leur vie surgissent ici ou là dans mes pages. 🙂
      Merci pour tout, Annick. Gros bisous et douce journée.

  17. Bonjour ma Quichottine,
    Une belle rencontre de ces deux lutins si différents. Cela me laisse présager de la suite de ces contes qui attise ma curiosité. Merci ma douce rêveuse.
    Bises et bon dimanche – ZAZA

    • Quichottine

      Un jour peut-être…
      Jusqu’à maintenant, je n’ai montré que quelques passages de leur amitié houleuse.
      Nous verrons bien.
      Bises et douce journée ma Zaza.

  18. Ces deux là sont vraiment faits pour se rencontrer et trouver joliment le juste équilibre ;-)… Gros bisous

    • Quichottine

      Je l’ai longtemps espéré… 🙂
      Gros bisous et douce journée Cathycat.

  19. Bonjour chère Quichottine, c’est vrai qu’elle est belle ta bannière composée par Loralie.. j’espère que le petit Lutin bleu va rencontrer le petit Lutin vert et qu’ils vont voir la vie en rose en s’acceptant chacun avec leurs qualités et leurs défauts.
    Plein de pensées amicales avec de gros bisous.
    chatou

    • Quichottine

      Le blog était très beau. Ici, nous n’avons que sa bannière.
      On ne sait jamais avec les lutins. 🙂
      Gros bisous et douce journée ma Chatou.

  20. ça va être un grand moment marqué dans l’histoire cette rencontre sur que le Larousse en parle, enfin celui des lutins! Bisoussssssss

    • Quichottine

      Les lutins n’ont pas vraiment besoin de dictionnaire… mais c’est vrai que ce fut une magnifique rencontre.
      Bisous et douce journée Renée.

  21. je vais aller dans le pays vert des lutins fin juin et j’espère bien en recontrer venant de chez toi. Bises (voyage en Irlande)

    • Quichottine

      Je n’y suis jamais allée, mais c’est un très beau voyage que j’aimerais faire un jour.
      Je t’enverrai ton livre avant. 🙂
      Bises et douce journée Durgalola.

  22. J’ai une affection particulière pour ton Lutin Bleu. Je te l’emprunte parfois, il te l’a dit ?
    Bises de Délires ^!^

    • Quichottine

      Il ne me dit pas lorsqu’il fugue chez toi… mais en tout cas, c’est mon Lutin préféré. 🙂
      Bises et douce journée.

  23. salut
    il fait froid dans le Pas de Calais.
    On se croit en février.
    Bonne semaine

    • Quichottine

      Il fait froid ici aussi.
      Mais le soleil est là… alors tout va bien. 🙂
      Bonne semaine à toi aussi, Tiot.

  24. Crois-tu qu’ils puissent se trouver ? Je veux dire s’apprécier. On peut être aux antipodes et avoir de l’amitié mais il se peut aussi qu’après avoir cherché à se connaître on s’éloigne. Si encore on ne se fâche pas ça va.
    J’aime beaucoup tes histoires de lutins et tu le sais, n’est-ce pas.
    Bisous Quichottine. Si je pouvais, je t’enverrais un peu de chaleur, hélas, il fait trop froid ici pour que je puise. La seule chaleur que je peux t’envoyer est celle du coeur.

    • Quichottine

      S’apprécier, oui, évidemment… s’aimer aussi, j’en suis certaine, mais l’un fera toujours du mal à l’autre, je ne sais pas pourquoi.
      Merci pour tout, Pimprenelle. Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  25. Qui n’aime pas les histoires de lutins !!!
    J’ai passé un très BON moment en te lisant…
    Merci pour tes nombreux commentaires qui m’ont beaucoup touchés 🙂
    Douce soirée Quichottine et BRAVO pour tout ce que tu réalises.

    • Quichottine

      Ton blog est une merveille… merci pour la belle balade faite chez toi.
      Passe une douce journée Chris.

  26. Ouille ! la rencontre va être explosive, je le crains ! Le sentimental Lutin bleu va y laisser des plumes et bcp pleurer, et le caustique Lutin vert se gausser de plus belle !
    Mais à la longue, vont ils déteindre l’un sur l’autre ? c’est souvent le cas dans les couples « à problèmes »… aux antipodes l’un de l’autre…. quand ils restent ensembles…
    Lutin vert aurait il une grosse amertume qui plombe son cœur ? Les orgueilleux sont souvent des complexés qui veulent compenser…
    Bisous ma Quichottine… Je cours me plonger dans les bras de Morphée, à défaut de trouver un refuge dans une forêt enchantée….snif !

    • Quichottine

      Les contraires s’attirent mais peuvent aussi se détruire.
      Mais je crois malgré tout que chacun restera ce qu’il est, du moins sur mes pages. 🙂
      Tu poses une bonne question. 🙂
      Merci, Luciole. Bisous et douce journée.

  27. J’aime tes lutins mais je crois que je me sens plus proche du bleu, même s’il y a souvent un vert en moi … (Sans jeu de mots ! 😉 )
    Bon début de semaine, en espérant que le soleil soit toujours là …
    Bisoux, ma quichottine

    dom
    PS : Hier, ce fut une broc … plate !

    • Quichottine

      Le bleu me ressemble beaucoup… 🙂
      Mais je suis sûre que chacun d’entre nous se pare tour à tour de nombreuses couleurs.
      Bisous ma chère Dom. Je suis navrée que ta brocante n’ait pas eu le résultat escompté.
      Passe une douce journée malgré tout.

  28. j’adoooooooooooooore et j’attends la suite M’ame Quichottine !
    je te sohaite une journée sereine et je t’embrasse bien fort

    • Quichottine

      Peut-être un peu plus tard ma chère Églantine.
      Je te souhaite une magnifique journée et un grand ciel tout bleu.
      Je t’embrasse fort. Prends bien soin de toi.

  29. Je crois que je préfère le petit lutin bleu ! Mais quand le lutin vert va le rencontrer, ça va peut-être faire des merveilles !
    bisous et bonne journée Quichottine

    • Quichottine

      Chacun a pu donner à l’autre ce qu’il pouvait… et ce fut un très bel échange, même s’il n’a pas duré.
      Bisous et douce journée Lilwenna. Merci pour tout.

  30. mamyannick50

    un monde passionnant – moi pas de lutin vert ni de lutin bleu, mais je voudrais trouver une île desserte, sans contrariétés ……….mais la vie serait peut être trop triste, il faut du piquant dans la vie, et je crois que je suis bien servie – bisous et bonne journée Mamy Annick

    • Quichottine

      Je me demande s’il existe un endroit où l’on soit tout à fait bien.
      Mais chacun doit affronter la réalité à sa manière. 🙂
      Courage pour tout, Mamyannick.
      Bises et douce journée.

  31. La « naissance » des lutins , c’est agréable de lire cela! Tout le sépare ,mais je crois qu’ils vont bien se compléter ! J’ai quand même une petite faiblesse pour le lutin bleu! Bisous

    • Quichottine

      Sourire… moi aussi.
      Ils sont complémentaires.
      Bisous et douce journée ma Fanfan.

  32. L’origine de ces lutins qui se sont rencontrés et appréciés par la suite… je pense 🙂
    Douce journée et GROS BISOUS ma Quichottine.

    • Quichottine

      Rencontrés, appréciés, aimé aussi sans doute, et qui se sont séparés parce qu’ils étaient complémentaires mais incompatibles. 🙂
      Gros bisous et douce journée Marité. Merci pour tout.

  33. Bonjour Quichottine, de vrais textes philosophiques qui rejoignent un peu je trouve les « contes à guérir contes à grandir » de Jacques Salomé . j’apprécie les maladresses touchantes du Lutin Bleu et le manque de larmes évident du Lutin Vert ..Un texte qu’il serait bon de lire le soir aux enfants ..pour les endormir et pour les faire grandir de belle façon !!

    • Quichottine

      Merci pour cette comparaison qui me touche beaucoup.
      Passe une douce journée Jerry.

  34. On se laisse facilement prendre par les facéties de ces petits lutins.
    Bises du jour Quichottine !

  35. Bien la rencontre !

  36. Le yin et le yang en quelque sorte. quoique si j’ai bien compris, le lutin vert n’est pas vraiment méchant, juste peut-être, un monsieur je sais tout …
    Bien calée dans mon fauteuil crapaud bleu, que je t’ai laissé il y a quelques temps, j’ai beaucoup aimé te lire. Je passe de merveilleux moments ou je partage tes chagrins
    Je t’embrasse très fort

    • Quichottine

      Merci.
      C’est vrai que les Lutins verts ne sont pas vraiment méchants… juste un peu trop dans une réalité dont ils n’acceptent pas qu’elle soit autre que celle qu’ils désirent.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  37. Ils sont tellement différents !! alors amitié possible ou étincelles ? hi!hi!
    Avec toi nous restons « enfant » c’est tellement bon …
    Gros bisous et douce soirée

    • Quichottine

      Amitié et étincelles. 🙂
      Merci, Marie. Gros bisous et douce journée.

  38. Je préfère le petit lutin bleu… Il me semble effacé, timide… Le petit lutin vert me semble trop sûr de lui ! Mais il fait tout à merveille…
    Belle soirée ma Quichottine. Gros bisous.

    • Quichottine

      Merci, ma Liliane. La sensibilité du Lutin bleu nous le rend plus attachant, mais le Lutin vert a sûrement autant besoin d’affection et d’amitié.
      Gros bisous et douce journée. Prends bien soin de toi.

  39. Je lis cette page poétique après les autres, si tristes, que tu nous a envoyées. Et je me dis que le lutin bleu, c’est aussi l’étincelle irréductible de l’enfance et de l’amour, qui t’accompagnera toujours. Et que tous tes lutins, verts ou bleus, ont vocation à repeindre aux couleurs de douceur ce monde si cruel.

    • Quichottine

      Merci pour tes mots, Carole.
      La réalité est souvent différente de celle dont nous rêverions, et mes lutins n’en sont que les reflets mouvants.
      Passe une douce journée.

  40. Voilà deux destins tellement différent que la rencontre va être interessante à découvrir. Je connais ton talent et je ne manquerais pas de venir lire.

    Douce et belle nuit.

    Bisous d’EvaJoe

    • Quichottine

      Merci, EvaJoe.
      Il faudra un jour que j’écrive une histoire où chaque lutin saura trouver sa place.
      Douce et belle journée à toi. Bisous.

      (Ton blog sur APLN est inaccessible ou il n’existe plus ?)

  41. Quelle jolie histoire ! A suivre donc…

  42. Coucou Quichottine,
    J’aime ce monde que tu nous offres au travers tes récits.
    Une belle rencontre entre ces deux Lutins, et je suis certaine que cela ne va pas manquer de pisuant 😉
    Bises et bonne soirée

    • Quichottine

      Merci, Pascale. Je suis heureuse quand ça vous plaît.
      Bises et douce journée.

  43. Je voulais dire « piquant » bien évidemment 😉

    • Quichottine

      Un lutin malicieux a dû passer sur ton clavier… merci d’avoir rectifié. 🙂

  44. Je les retrouve avec grand bonheur , un monde merveilleux qui nous permet de rêver .
    Merci Quichottine , bises et douce soirée

  45. Puisque les contraires s’attirent, ces deux-là « s’aiment-menteront » bien un jour, je te fait confiance ! Et il faut beaucoup d’amour pour gommer les différences.

    • Quichottine

      C’est certain… et j’espère que d’autres créations viendront encore grâce à eux deux.

  46. Ca fait toujours plaisir de retrouver tes amis les lutins. Bisous

  47. Bonsoir Quichottine,

    J’apprécie l’idée d’un univers spécifique aux lutins de toutes les couleurs et que chaque couleur soit représentative d’un caractère propre aux lutins d’une couleur plutôt que d’une autre. Toutefois, l’exception d’un lutin qui serait autrement serait pour apporter de l’exotisme à l’endroit et, éventuellement, à l’histoire.
    Il faudrait que je te présente un Lutin Bleu dessiné lors d’une séance de monochromie ; le veux-tu? 🙂
    Même si l’on ne se manifeste pas quotidiennement, on ne t’oublie pas, Grande Quichottine.
    En ce moment, on vaque à des petites affaires et d’autres dont… 😉
    Tantôt, on vous annoncera une nouvelle par chez Elle. En attendant, AneverBeen vous propose de bricoler et cuisiner en sa compagnie. 🙂

    Bonne soirée, bonne nuit, Quichottine.
    Et, à bientôt. 🙂

    PS: Prends soin de toi!

    • Quichottine

      Bien sûr que ton lutin serait le bienvenu !
      Merci, AneverBeen
      J’aime tes passages sur ton blog et ici.
      Passe une douce journée. A bientôt.

  48. Bonjour Quichottine, juste un petit « coucou » en passant. merci pour tes visites. Hélas je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment pour lire les blogs. Mes articles sont des articles programmés et souvent je me trouve dans des endroits où je ne peux pas avoir de connexion. En plus en plein jardinage. Je serais sans doute plus présent fin juin ? Bonne continuation cordiales pensées.

    • Quichottine

      T’en fais pas… chacun fait ce qu’il peut.
      Je vais être « hors réseau » aussi.
      Passe une douce semaine.