En passant

Silence

J’aurais pu copier ici un dessin de Plantu

Je ne vais pas le faire, mais je sais que beaucoup l’ont déjà  vu.

La France et la Belgique, ensemble, pareillement touchées par la folie du monde.

Pleurant, parce que les larmes qui se mêlent font bien plus que les mots.

Je vais laisser seulement un grand bout de page blanche, où chacun d’entre nous pourrait écrire un nom… être aimé, solitaire ou nation… qui souffre ou a souffert de quelques-uns.

Les mots sont vains.

Pensées à partager, en silence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

….

(Les commentaires sont fermés, par respect.)

Les commentaires sont fermés