Lundi 14 décembre prochain

D’ici lundi, j’ignore ce qui se passera, tant dans notre pays qu’à un titre plus personnel, chez moi.

Mais je tenais à vous remercier pour vos mots si chaleureux, pour les quelques propositions reçues.

Il n’est jamais facile de mettre un point final à une action que l’on sait juste et que l’on croit importante. Vous avez tout à fait raison, je n’en ai pas l’habitude, comme me l’a écrit Kprice.

“Je ne crois pas que tu sois femme à baisser les bras (même si le parcours est semé d’embuches).
Et de par ta volonté et ta générosité, je suis sure que d’autres rêves se réaliseront encore.”

C’est vrai que d’autres rêves se réaliseront, tel celui de Hugo. Je vous en avais parlé sur le blog des anthologies éphémères.

Et merci à vous tous qui m’avez permis ce versement en achetant “Papilio, le monde merveilleux d’un doux rêveur”.

120821_Papilio_couverture

Davy Durand et moi avions vendu 150 livres et mes droits d’auteurs personnels avaient été affectés au rêve réalisé par Hugo en décembre 2012… pour notre plus grande joie. C’est ainsi que je continuerai à parrainer, dans la mesure de mes possibles, des rêves d’enfants malades.

Marjolaine est de ceux qui auraient aimé participer…

“Une très belle histoire que voilà que je suis ravie d’avoir lue. Si tu réalise un autre livre, fais moi signe, c’est avec plaisir que j’écrirai un petit quelque chose à mettre dedans. 😉”

… tout comme Mamilouve, PascaleMD, et d’autres encore que j’avais sollicités mais qui ne savaient pas vraiment ce à quoi cela conduisait, ce qu’on attendait des auteurs et des illustrateurs. Juste « un petit quelque chose », c’est vrai, et une certaine abnégation pour se fondre dans un tout.

Après avoir lu le livre, beaucoup de nos lecteurs en ont entrevu les “possibles” et se seraient sûrement mis sur les rangs pour un nouveau projet.

“Une aventure magnifique d’élan, de talents et de solidarité. J’en avais entendu parler par Lorraine mais je ne l’ai réellement découverte que cette année. Bravo à toutes (et tous ?) pour ce beau recueil qui n’est pas seulement une juxtaposition d’histoires distinctes mais bien un authentique récit primesautier, souvent cocasse, léger comme un rêve d’enfant qui se réalise enfin au cœur d’un quotidien bien difficile. Je vous embrasse.”

(Mamilouve, 8 décembre 2015)

Mais, même si les envies ne manquent pas, les propositions ne sont pas vraiment des dépôts de candidature…

“Je crois que si, on recommence un jour, pour faire un vrai roman qui se tienne, il faudra peut-être commencer une histoire et chaque participant, dans un ordre donné (tiré au sort?) aura l’obligation de continuer l’histoire … Bon je suis sans doute un peu pressée! Hi!hi!”

(Fanfan, 6 décembre 2015)

Et puis, d’autres projets, sous la plume d’Emma, qui m’en avait déjà parlé par courriel à plusieurs reprises.

“[…] et si, et si… cette belle dynamique renaissait sous une autre forme ? moins contraignante en manutention et en travail de mise en page, et dont les bénéfices iraient à 100 % directement dans la cagnotte de l’œuvre, et elle seule ? je ne sais pas comment, une e-edition à abonnement payant ? une BD, une vidéo d’images format cartoon ? un livre audio, lui aussi accessible en ligne payant (cf la belle lectrice Sagine) une collection de cartes postales image + petit poème ?- une cyber brocante ? il faudrait l’intervention d’un pro pour conseiller votre staff de créatrices dévouées.”

(Emma, 6 décembre 2015)

Sagine a arrêté ses lectures en mars 2014… j’ai aimé l’écouter et j’avais envisagé de créer avec elle un CD de ses textes préférés de notre Marguerite des possibles, projet qui n’a pas abouti, hélas. Je n’ai pas pu trouver l’aide nécessaire pour me former à un métier que je ne connais pas.

C’est vrai que l’on pourrait, que presque tout est possible, y compris seulement un simple bouton sur mon blog pour vous inciter à simplement donner à l’une des associations que je crois être dignes d’intérêt et dont le budget de fonctionnement n’engloutit pas la majorité des sommes reçues… ou à vous investir dans des actions solidaires…

C’est vrai qu’avec une auto-édition en format papier, comme nous l’avons fait pour ces quatre livres, celui qui en a tiré le plus gros avantage est notre éditeur-imprimeur… mais, nous avons, de ce fait, permis à des personnes de faire leur métier et de ne pas être au chômage comme tant d’autres. Je vous avez parlé de l’entreprise et de la surprise que j’avais eue en voyant que tant d’étapes étaient encore faites “à la main” par des employés consciencieux.

Dans la vie, tout est une question de choix et de possibles. J’ai aimé la réflexion de Pastelle

“Pas tout compris, mais juste une chose peut être : finalement, tu es humaine.
Parfois je me demandais si tu n’étais pas plutôt un ange, une fée ou une extra terrestre, ou quelqu’un fabriqué différemment des autres.
Mais non, finalement, tu es humaine, et c’est très bien comme ça.” (7 décembre 2015)

Si vous saviez le nombre de fois où j’aurais aimé être nantie de super-pouvoirs qui me permettraient de réaliser tous les rêves de ceux qui en ont vraiment besoin, de soulager les peines, de rendre la joie de vivre à ceux qui l’ont perdue…!

Mais non, je ne suis que moi, rien que moi, avec mes rêves à moi, mes envies de toujours mieux faire, même quand je n’y arrive pas.

Alors, il m’a fallu du temps beaucoup, pour que je comprenne que tout n’était pas toujours possible, qu’il fallait aussi que je redonne à mes rêves leur juste place. Le temps n’est pas extensible, il ne m’appartient pas tout à fait.

Je l’ai volé à ma famille pour mener ces projets. Je ne le regrette pas, parce que tout ce que nous avons fait ensemble est absolument merveilleux.

Mais maintenant, même si je ne crois pas qu’Aloysia ait  tout à fait raison quand elle écrit :

“[…] Mais ce qui marche bien parce que « nouveau », n’est pas forcément appelé à s’inscrire dans l’habitude ; la répétition abâtardit et d’autres projets peuvent éclore ailleurs. […]” (7 décembre 2015)

… elle n’a pas tout à fait tort. D’autres projets naîtront ailleurs, parce qu’il y en a beaucoup sur la Toile, et qu’il ne faut pas aller très loin pour les trouver.

J’en demande ici pardon à ceux et celles d’entre vous qui les soutiennent mais si je choisis de ne pas les citer c’est pour ne pas risquer d’en oublier.

Pour le reste… certains se sont inquiétés, à juste titre, parce que je parlais de ma santé et que je le fais trop rarement pour que ce soit bénin.

J’avoue que je suis inquiète aussi.

Lundi, ce 14 décembre qui approche à grands pas, j’irai à l’hôpital pour subir un dernier examen médical, une “échographie de stress à la Dobutamine”, censée remplacer les tests d’efforts que je n’ai jamais réussi à mener à leur terme à cause de mon surpoids. Toutes les précautions seront prises, bien sûr, parce que le cardiologue qui l’a demandée est quelqu’un de bien. Il y a peu de risques, et surtout peu de risque majeurs.

“Des incidents plus sérieux surviennent rarement : dans 1 à 5 % des cas lors de perfusion de médicament pour simuler l’effort ; il s’agit surtout de douleurs prolongées dans la poitrine ou de troubles du rythme cardiaque nécessitant rarement une intervention urgente (ce qui explique la présence de matériel de réanimation).”

1 à 5 % des cas… rare ? Peut-être. Mais j’avais une à deux possibilités sur mille d’avoir un enfant gravement handicapé suite à une toxoplasmose congénitale… Tellement rare que ça n’aurait jamais dû arriver. Pourtant, Emmanuelle fêtera le 22 décembre son trente-cinquième anniversaire. Ai-je raison ou tort de d’appréhender cet examen ?

Pourtant, depuis que l’on m’a annoncé que je devrai, à plus ou moins brève échéance, subir une intervention pour résoudre en partie mes problèmes liés à un “athérome diffus”… et que j’avais de la chance parce qu’au vu de l’état de mes artères et leur obstruction à plus de 70%, je devrais déjà être morte, je me dis qu’il y a quelque part quelqu’un qui veille sur moi… mais qu’il suffirait d’un rien pour que je ne sois plus là, comme d’autres, qu’un autre chemin s’ouvre où je ne pourrai plus simplement être ce que je suis.

Alors, ne m’en veuillez pas si je suis encore un peu absente. Pour une fois, je vais faire acte d’égoïsme et penser à moi.

Prenez bien soin de vous.

89 réponses à “Lundi 14 décembre prochain

  1. Il faut t’occuper de toi et de ta santé ma Quichottine, c’est primordial ! Le reste attendra, même si les copinautes ont de très bonnes suggestions. Courage ma belle, je croise les doigts . Je te fais de très gros bisous ma Quicho !

  2. C’est ton premier devoir, comment t’occuper des autres si tu n’es pas « en forme » toi même ????
    Je penserai spécialement à toi lundi, en attendant essais de ne pas te faire trop de soucis.
    Je t’embrasse

  3. Je ne peux que te serrer virtuellement dans mes bras.
    Oui, tu es humaine, une belle humaine.
    Je penserai à très fort.

    Je t’embrasse tendrement.

  4. Il est grand temps que tu penses à toi, quand la santé est en jeu il ne faut absolument pas s’oublier. Prends ton temps et reviens nous quand tu le décideras, nous ne risquons pas de t’oublier.
    Bisous

  5. Eglantine

    je t’envoi un mail…je suis comment on dit tres vulgairement sur le cul ….pardon mais tu m’as coupé le souffle

  6. peut être que tu peux t’autoriser à penser à toi, merci, Quichottine

  7. Ma très chère Quichottine, comment peux-tu parler d’égoïsme quand il s’agit de ta santé. C’est notre bien le plus précieux, ne serait-ce que pour continuer à aimer et protéger ceux que l’on aime tant.
    Pense à tes enfants, petits-enfants et surtout à ton Archange puisque tu as la chance de l’avoir encore près de toi. Aimez-vous, chouchoutez-vous, câlinez vous, c’est le miel de la vie.
    Je vous embrasse très fort tous les deux.

  8. Mais Quichottine pourquoi t’excuser de penser enfin un peu à toi… c’est par égoïsme pur que je pense à toi qui fait tant pour tous (j’en fait partie)
    Je tiens très fort à toi et par conséquent je te « veux » en forme pour continuer à te lire longtemps !
    Lundi par une grande communion d’esprit tu seras bien soutenue.
    Je t’embrasse chaleureusement

  9. Je penserai à toi, lundi. Dans la mesure du possible, essaie de penser au moment présent. Je sais, on l’entend partout et c’est facile à dire, mais couplé à la respiration, c’est si efficace… Oui, pense à toi, prends soin de toi stp.

  10. La médecine, aujourd’hui, (à part de rares ratés) est assez fiable, tu as de bon médecins apparramment tout se passera bien. Il faut que tu prenne soin de toi aussi avant de t’occuper des autres, car ta famille a besoin de toi
    Bises

  11. Bonjour Quichottine,
    J’ignorais ce qui t’arrive, je suis désolée pour toi, il te faut rassembler ton courage et te laisser porter par ton entourage autant que faire se peut…
    Je penserai à toi lundi.
    Très amicalement.
    D@net.

  12. Oh!comme je suis très émue…
    Peux tu m’autoriser à penser très fort à toi et à demander aux anges de se tenir autour de toi pendant ce test.
    A tout bientôt pour la merveilleuse nouvelle de ta santé retrouvée!
    Je t’embrasse très fort.

  13. Chère Amie je te souhaite un bon examen lundi avec 19,5 sur 20 de moyenne

    Sourire.
    Tu es une sage Femme , je t’apprécie.
    De gros bisous.

  14. Je suis de l’avis de tous ces commentaires, tu dois penser à te soigner et faire cet examen qui sera fait évidemment avec grande précaution, mais fort utile dans ton cas. On sera tellement toutes avec toi ce lundi 14, avec nos pensées ultra positives, qu’il ne peut rien t’arriver de fâcheux.
    Ta famille surtout a grand besoin de toi. C’est notre devoir de maman-mamie de penser à elle avant tout.
    Je t’embrasse très fort Quichottine
    A bientôt !
    Annick

  15. Je ne sais si tu as raison de craindre cet examen. Ce n’est sans doute pas en terme de raison qu’il faut l’envisager mais en terme d’appréhension. Celle-ci est bien normale. Qui va subir un examen en rigolant ? Personne. Par contre je suis certaine que tout se passera bien et que tu seras bien prise en mains. Je pense à toi et te souhaite plein de courage. Garde la confiance en ceux qui vont te soigner. Je t’embrasse.

  16. Bonjour Quichottine, j’apprends, je ne me doutais pas… je n’y connais pas grand chose dans ce genre de médecine, mais il ne faut pas penser à mal comme on dit et y aller en confiance, détendue… je sais facile à dire quand on est pas dans le cas… Que tout aille bien et pense à toi égoïstement, pas de souci voyons, la santé avant tout car sans elle… c’est notre moteur ! Merci… je t’embrasse comme tous ici… pensées amicales et haut les coeurs ma belle amie, oui 😉 jill

  17. Bonjour Quichottine, comme dit Polly : « tu es humaine, une belle humaine. » pense à toi et le reste se fera tout naturellement ; Bravo en tout cas !

  18. Dans cette belle histoire que je ne considère pas de ta part comme étant un « baisser les bras », nous nous sommes croisées sans parvenir à nous rencontrer.
    Mais je ne suis pas non plus d’un tempérament à baisser les bras, alors qui sait… tant que nous vivons, tout est possible et je reste ouverte aux possibles 😉
    Je crois aussi que notre mental est puissant, alors conserve le bien fort et pense à toi, prends soin de toi. C’est dans l’instant présent l’essentiel.
    Je t’embrasse et je te dis à très bientôt.

  19. Toi qui pense toujours aux autre avant. Pour une fois, il est temps. Et il n’y a pas que le virtuel. Je crois que tu as fini par penser à ceux qui t’entourent, qui t’aiment et ont besoin de toi.
    Je t’envoie plein de positif. Lundi se sera spécial. Pendant la séance de sophrologie, je demanderai que nous t’envoyons tout ce que nous pourrons ensemble.
    Gros bisous.

  20. Mais comment peux tu t’excuser de penser à toi ? C’est la première des choses à faire… et je suis certaine qu’une nouvelle porte s’ouvrira… Fais confiance .
    Je suis de tout coeur avec toi
    Je t’embrasse

  21. Coucou Quichottine
    Nous somms toutes bien d’accord sur le fait qu’il est grand temps de penser à ta santé et surtout de ne pas t’en excuser
    Prends du temps pour toi , pour le reste …on verra après !
    On va attendre tranquillement que ton examen passe et que tu nous reviennes
    Je t’embrasses très fort et on se retrouve très vite pour les nouvelles

  22. Tu as un grand coeur Quichottine
    Bisous

  23. J’arrive tard !

    Comme tu en parles = je rebondis ; Bien sur que ce 13 juillet sera important ! Les abstentionnistes devraient nous être utiles !
    Sinon rien que dans notre conseil général = nous serions perdus !

    Bien sur Dimanche je serai devant FR 3 !

    BISOUS QUICHOTTINE

    any

  24. Mistigris34

    bonsoir, je crois qu’en effet tu dois penser à toi d’abord et ne rien regretter, il faut du temps pour tout, le tien actuellement est donc de te soigner et d’aller mieux rapidement,
    je pense bien à toi et je t’embrasse, MIAOU! !!!

  25. Quichottine, je ne me doutais pas que tu avais de si sérieux soucis de santé. Tu m’en vois franchement navrée (comme le dit cette phrase qui me semble bien vide de chaleur humaine quand quand même). J’espère que ces examens vont te permettre d’y voir plus clair. Je me demande pourquoi une intervention n’est pas envisagée pour *déboucher la tuyauterie* n’est pas envisagée.
    Mon cousin vient de le faire et tout c’est super bien passé malgré son lourd (très lourd) diabète….Y as tu songé?
    Pour ce qui est d’un nouveau livre, les participants seront sans doute ravis d’écrire déjà des page en attendant que tu soit toute bien réparée pour poursuivre le projet ou alors peut-être délégué quelque tâche…..Quoique il en soit, je suis persuadée que tu-vous allez trouvé quelques solutions afin que tes protéger reçoivent quand même cette aide qui te tiens tant à coeur…. et nous, nous pouvons toujours, même sans livre, allez sur le site et faire un don non?…Soigne toi bien. Amicalement et encore merci pour ton implication avec les nouvelles d’Églantine…..

  26. Ma Quichottine,
    Je tiens à te rassurer sur cette échographie sous Dobutamine. Mon épousé a eu cet examen le 13 juillet 2015 et malgré l’antécédent d’AVC en 2013, la pose du pacemaker en 2014, tout s’est bien passé.
    De toute façon, si ton cardiologue est attentionné il prendra toutes les précautions nécessaires et te demandera au fil de l’injection si tout va bien… Mon épousé est d’un tempérament très anxieux et je peux t’affirmer qu’il a vécu ce moment sans trop d’appréhension. Cela a duré environ 20 minutes.
    Je penserai fort à toi et t’enverrai plein d’ondes positives 🙂
    Prends soin de toi ma Quichottine.
    Je t’embrasse fort.

  27. De tout coeur avec toi Quichottine, je penserai à toi lundi, il faut prendre soin de toi et de ta santé.
    Fais toi chouchouter par les tiens et prends tout le temps qu’il te faudra
    Gros bisous & à bientôt

  28. Sois égoïste, belle Dame, et pense à toi et rien qu’à toi, pour une fois. Et oui, je suis certaine qu’un ange bienveillant te couvre de son aile. cet examen se passera bien, il ne peut pas en être autrement, je le refuse.
    Je penserai fort à toi.
    Je t’embrasse très fort.

  29. oui il te faut retrouver la santé pour ensuite pouvoir t’ occuper de ta famille-
    Penser à toi !! pas toujours aux autres— tu as assez donné–
    je te souhaite de tout coeur que l’examen se passe à merveille- essayer d’éviter le stress qui aggrave tout-
    tu as confiance en ton bon médecin c’est important-
    je t’embrasse bien fort- je pense à toi-
    donnes nous ensuite des nouvelles rassurante-s

  30. Mes pensées bien amicales t’accompagneront Lundi . Je croiserai les doigts pour que tout se passe bien .
    Le temps est venu de prendre bien soin de toi , ta santé est le plus important .
    A tout bientôt . Bises de soutien.

  31. ho le code à mettre m’a fait perdre mon com-
    tu dois enfin penser un peu à toi et moins aux autres- être un peu égoïste , une fois n’est pas coutume-
    retrouver la santé pour continuer à t’occuper des tient –
    ta confiance en ce bon médecin est déjà une bonne chose-
    je te souhaite un examen facile comme une lettre à la poste ! lol
    je t’embrasse !! je pense bien à toi-
    tu nous donneras de tes nouvelles !!
    à bientôt !!

  32. il faut bien s’occuper de toi mon amie – je suis sûre que l’examen va bien se passer, nous penserons toutes et tous à toi – gros bisous Mamy Annick

  33. Voilà, c’est ton corps et ton coeur qui te rappellent à l’ordre et te disent de penser à toi à présent.
    Tu auras la sagesse de les écouter pour un temps. Puis après, tu pourras revenir vers les autres, qui de toutes façons ne t’auront jamais tout à fait quittés…
    Lundi, nous serons tous branchés en Quichottie pour t’envoyer nos encourgagements.
    Je t’embrasse,
    eMmA

  34. On verra bien ce que sera lundi donnera

  35. Je ne savais pas que tu étais souffrante et cela explique ta grande fatigue. C’est vrai que quand le coeur et les vaisseaux sont malades, tout ton être s’en ressent. Mais les traitements sont là pour te redonner de la vigueur ! Je suis passée par là, infarctus à 47 ans et double pontage puis re-stent. Et tu vois… toujours là et plutôt en forme ! Mon secret? aborder la chose « la fleur aux dents » et tout s’est extrêmement bien passé. La façon dont tu abordes les épreuves t’aide à les surmonter. Je connais des personnes qui ont vécu les même choses mais « en résistance » et cela s’est beaucoup moins bien passé. Sois confiante ! ton examen est un mauvais moment à passer mais permettra aux médecins de mieux orienter ta prise en charge et toi tu vas apprendre le lâcher prise hein ! (emmène Papilio dans ton sac, il te soutiendra).
    Et surtout donne nous vite des nouvelles hein ! 🙂 Je t’embrasse bien fort.

  36. Hé, pstt ! N’oublie pas de faire un nid douillet au Lutin bleu dans ton sac ! Je lui ai confié un gros paquet de bonbons aux bisous, pour toi. Mais, chut ! Ne dis rien aux infirmières, elles t’en piqueraient !

  37. oh Quichottine, surtout ne t’excuse pas, la santé c’est le plus important
    Bon courage pour lundi, je penserai à toi. Prends bien soin de toi surtout, et repose-toi
    Plein de bisous

  38. Enfin , tu penses à toi . Tu as raison de prendre soin de toi . Aborde cet examen sereinement , lâche prise et tout se passera bien .
    Le lutin bleu, Papilio t’apporteront réconfort.
    Je serai prêt de toi lundi .
    Je t’embrasse très fort

  39. Comme Papilio, Quichotine il faut rêver, prendre du bon temps et penser à soi.

  40. Ne t’excuse pas ma Quichottine..Tu as tant donné, il est grand temps que tu penses à toi à ta santé et à ta famille .. Passe ton examen tranquillement, le reste peut attendre… je penserais à toi .. Je t’embrasse très fort.

  41. Quichottine … tu n’as à t’excuser de rien. Tu as un cœur grand comme ça, il te faut le soigner pour le préserver.
    Si tu ne t’occupes pas de toi, comment veux-tu que d’autres rêves se réalisent ? Tu es le moteur de tant d’amour, il faut donc que tu entretiennes le tien en premier lieu !
    Je te fais des gros bisous et te souhaite plein de courage pour lundi. Comme tout le monde, je serai avec toi en pensée … je suis persuadée que tout se passera bien, il faut que tu gardes le moral et dans quelques jours, tu fêteras les 35 ans d’Emmanuelle … 😉
    A très bientôt Quichottine … tu es vraiment quelqu’un de bien.

  42. Ce que tu nous confies sur ta santé m’a beaucoup émue. Bien sûr je penserai à toi lundi. Je comprends que tu fasses une pause blog mais si tu peux juste un petit mot pour nous dire que tout c’est bien passé. Gros bisous.

  43. Tu prends enfin le temps de parler de tes problèmes de santé.
    A force de réaliser les rêves des autres, il est bien que tu penses un peu à toi.
    Je peux t’assurer que lundi, toutes mes pensées seront avec toi pour t’envoyer plein d’ondes positives.
    Pas besoin de papier pour noter, c’est dans mon coeur.
    Plein de gros bisoux, ma très chère Quichottine et des forces pour toi.

  44. Si chère Quichottine, dont la douce énergie de notre unique rencontre est restée gravée en moi. Je respecte ta décision et imagine sans peine le mal que tu as dû avoir pour en arriver là. Penser un peu à soi s’impose de temps en temps, ce n’est pas de l’égoïsme, bien au contraire, c’est prendre soin de ceux qui t’aiment en leur offrant de te ménager un peu.
    Très prise par mon travail et mon trio masculin, je suis très absente et je le regrette mais je parle de ces livres que tu as menés à bien en nous réunissant autour de toi. J’ose espérer que dans le nombre de « oh quelle belle idée » certains auront fait la démarche d’aller plus loin.
    Je te souhaite une belle fin d’année. Je t’embrasse fort
    Anne

  45. Salut
    J’espère que tes problèmes de santé se régleront vite.
    Je te souhaite un bon week-end

  46. C’est une belle aventure que ce livre écrit à plusieurs mains.
    Prends bien soin de toi.
    Le souci d’informer les patients de tous les risques et de se couvrir est très anxiogène.
    Je n’ai pas complètement compris ce que tu as dit sur ta fille, est-elle né avec des malformation ?

  47. Ma chère Quichottine
    Il est grand temps de penser à toi et nous serons tous à tes côtés. Sois forte et tout ira bien, nous le voulons tous!
    Je t’embrasse fort
    Dany

  48. Pour une fois pense d’abord à toi Quichottine ! Je penserai très fort à toi lundi. Bisous

  49. Je vois que tu ne manque pas de soucis de santé, j’en suis désolée.
    J’ai encore moi aussi RV avec le cardioloque , la semaine prochaine, entre autres !
    Je souhaite du fond du coeur que ton examen se passe le mieux possible, les précautions seront prises je n’en doutes pas, tiens nous au courant !
    Ménages toi Quichottine, je t’embrasse

  50. Chère Quichottine, tu as toujours tant fait pour tous qu’il est maintenant venu le temps de t’occuper enfin de toi. Lundi ,je crois que des milliers de nos pensées s’envoleront pour t’apporter notre soutien et te redire toute notre amitié, comme une immense ronde de bras enveloppants, tout doux et remplis de tendresse. Je t’embrasse très fort, Balaline

  51. Chère Quichottine. Comme tu le sais, comme tu l’as constaté, je n’ai guère été présente sur tes pages ces derniers temps. Tu m’avais parlé de cette pause (cet arrêt) dans le travail de réalisation d’ouvrages pour les rêves d’enfants. Je comprends. Tu as tant donné… Tu peux être fière de tout ce que tu as fait et tu n’as pas de regret à avoir.
    Je te souhaite bon courage pour l’examen de lundi. Je penserai très fort à toi.
    Prends soin de toi et profite de ceux que tu aimes.
    Je t’embrasse

  52. Tu as raison de penser à toi… pour une fois!! Oui, de Là-Haut, On veille sur toi… et tout se passera bien, par le mérite de tout ce que tu as entrepris pour les autres enfants malades et pour Emmanuelle ! Je te souhaite une bonne santé. Annonce-nous bientôt de très bonnes nouvelles! GROS BISOUS.

  53. Good Luck tout simplement

  54. Bonjour,
    Dom est fatiguée, alors, je prends le relais (En copier/coller) pour vous remercier de vos souhaits pour mon anniversaire.

    Je vous souhaite un bon dimanche.
    ♥ Gros bisoux de nous pour vous ♥
    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ thidom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  55. Oh là, je ne connaissais pas tous ces problèmes de santé ! Mais on fait de belles choses maintenant et il devrait y avoir possibilité de résoudre cette grande gêne au niveau des artères.
    Je penserai fort à toi ce lundi et t’envoie d’ors et déjà tous mes flux positifs.
    Je t’embrasse bien fort Quichottine !

  56. Bonjour, tu es bien mystérieuse, que se passe t il lundi?
    Tu as quels soucis de santé?
    Je te souhaite le meilleur.
    Gros bisous
    Aude

  57. Bon courage pour ces examens…. je sais que le « corps » médical doit informer, mais si tu commence à lire toutes les lignes et contre-indications, effets secondaires er précautions d’emplois tu n’es pas sortie de l’auberge ! De toutes façon l’épreuve d’effort aussi est sujette à des complications et nécessite la présence d’un médecin et d’un défibrilateur proche, mais il est rare que des problèmes surviennent le médecin est vigilant. Dans ces moments là on fait le point sur sa vie, on pèse on soupèse que te dire : soit confiante, nous pensons bien à toi . Très cordialement.

  58. penser à sa santé il le faut, les tiens ont besoin de toi, le blog, les autres c’est une chose mais penser à soi n’est pas égoïste

  59. Prends surtout bien soin de toi,ils font tellement de miracles aujourd’hui je suis certaine que tout va bien se passer. Bonne chance et je pense à toi.

  60. Ce n’est pas de l’égoïsme c’est du bon sens ! Il faut te soigner car, nous avons encore besoin de toi en forme , pour te lire . et échanger.
    Je découvre cet examen .
    Difficile de te dire: « ne sois pas stressée! il n’y a aucune raison que le sort s’acharne sur toi; tu ne seras pas dans ce pourcentage .d’autant plus que je suis une angoissée perpétuelle. Mais j’ai toujours un fond d’optimisme. Alors, toi aussi garde une pensée optimiste au fond de toi.Je penserai à toi demain et je ne serai pas la seule.
    Je t’embrasse très fort

  61. Je ne savais pas que tu étais malade… Je te croyais indestructible… D’ailleurs j’en suis sûre !!! Tout va bien se passer ma Quichottine, je penserai très fort à toi et je suis sûre que ces ondes positives arriveront jusqu’à toi. Je t’embrasse très fort et serre également… A bientôt mon amie.

  62. Je t’embrasse, Dona. Je pense très fort à toi. VITA

  63. Bonne nuit Quichottine.
    Demain, dès l’Aurore, je penserai à toi.

  64. Je pense très fort à toi. Je t’embrasse. Marie

  65. Une grande pensée pour toi, Quichottine !!

  66. Il faut penser à soi quand c’est nécessaire…
    Nous sommes là et nous t’attendrons…
    Je pense à toi…
    Bien amicalement

  67. C’est aujourd’hui que tu passais cet examen et j’espère que tout va bien, que tu es rentrée. Je pense à toi. Bonne soirée Quichottine.

  68. Bonsoir Quichottine. J’espère que ton examen médical s’est bien passé et -si tu le veux bien- je te serre très fort contre moi. Bisous

  69. Papilio est avec toi…
    J’aime tant reprendre cette histoire et écouter sa sagesse…
    Je ne l’aurais jamais connu si je ne t’avais pas rencontrée sur un rendez-vous avec une certaine marguerite qui nous offrait des possibles…
    Bon courage à toi

  70. Quichottine

    Je suis rentrée… après une journée assez stressante mais dont le résultat m’a rassurée.
    Encore merci à tous ceux qui m’ont accompagnée par leur présence, leurs mots, leurs pensées, pour que tout se passe au mieux.

    Je vous souhaite à tous une douce soirée et vous embrasse fort.

  71. Ma chère Quichottine,

    Non, ce n’est pas de l’égoïsme. Toi qui donnes tant, il est normal de penser un peu à toi. Et là, c’est même vital
    Je lis que tout va bien, que tu es rassurée. Et ça me fait chaud au cœur pour toi et ta famille
    Je t’embrasse bien fort
    😉

  72. Ravie que l’examen se soit bien passé et que les résultats soient plutôt encourageants, mais il n’empêche que tu t’es tellement investie dans toutes tes actions littéraires et caritatives qu’il importe absolument que tu te reposes et penses enfin à toi. Je ne te connais que depuis peu, mais je sens toute la générosité qui t’habite, au détriment, manifestement, de ta propre santé. Donc, pour une fois, sois égoïste, préserve du temps pour toi et les tiens, eux aussi comptent sur toi comme tu comptes pour eux. Passe une journée apaisée. Je t’embrasse.

  73. Juste un petit mot pour te dire que je suis heureuse de savoir que tu vas penser à toi ! et non ce n’est pas de l’égoïsme hi!hi!
    Je t’embrasse fort Quichottine

  74. Bonjour Quichottine.. Contente que tous soit bien passé et que la suite à envisager par ton chirurgien sera une intervention pas trop lourde.. Maintenant penses à toi et ta famille.. Bonne et douce journée, je t’embrasse très fort.

  75. Je suis si contente que tout se soit bien passé! Te voilà rassurée et c’est si important.
    Maintenant continue à prendre soin de toi et laisse -toi dorloter.
    De gros bisous et surtout merci de nous avoir envoyé ce petit coucou rassurant.

  76. J’attendais les résultats pour laisser un mot, mais toujours j’ai pensé à toi. Je suis heureuse de lire ces bonnes nouvelles. Bises douces.

  77. Merci pour les bonnes nouvelles, je suis heureuse si c’est moins grave que ce que tu craignais, tant mieux, même si je crois bien qu’il faut se ménager, bien que la vie parfois est en contradiction avec nos souhaits et ceux de notre entourage, il faut parfois se donner à fond mais à partir d’un certain moment (moment certain…) on doit ralentir même si ça ne nous plait pas !
    Merci d’avoir donné des nouvelles Quichottine, c’est très gentil de nous rassurer tous !
    Après Doppler, Holter et divers examens, je dois en passer deux autres en mi-janvier, à la suite de chutes graves , la dernière il y a un mois a laissé encore des traces.. Asi es la vida
    Je t’embrasse

  78. Contente que les résultats médicaux ne soient pas aussi alarmants …
    mais attention à toi
    il faut te ménager…

  79. Sois « égoïste » ma quichottine, la santé n’a pas de prix, il est des priorités qu’il faut savoir mettre en place. La vie est si courte parfois, et quand le moment arrive, on ne peux plus regretter quoique ce soit.
    Sil’on veux pouvoir mettre un « FUTUR » dans ses projets, il faut impérativement mettre en oeuvre le « PRÉSENT », on ne sait jamais ce qui peux arriver. Soignes toi, c’est impératif
    Je t’embrasse très très fort et te donne rendez-vous, dès que tu iras mieux
    Annick

  80. Je suis bien contente de savoir que tout s’est bien passé, et que ce n’est pas aussi grave que tu le croyais. Maintenant pense un peu à toi et à ta famille en cette période de fêtes, et repose-toi bien
    Je t’embrasse

  81. Salut
    il fait doux mais la pluie est bien présente .
    Bonne journée

  82. Quichottine,

    Tu es loin d’être une personne égoïste et j’ai failli faire la grimace en lisant la fin de ton billet. ><
    Tu fais bien de songer à toi car trop longtemps, je pense, tu as songé tellement aux autres que tu as fini par t'oublier… Un peu.. Trop… Et maintenant, il est grand temps que tu te retrouves, eux aussi. 🙂
    Puis, ne pense pas que tes silence et absence du moment nous empêcheront de songer toi.
    Pensée nouvelle d'Elle à toi, Grande Quichottine. 🙂
    Prends bien soin de toi!

    AnB

  83. Un petit coucou , Quichottine, pour te souhaiter une belle journée . De l’apaisement avant tout !!

  84. Oui petite Quichottine au charmant lutin bleu, prends soin de toi. Nous seront toujours là. Bonnes fêtes.

  85. Prends bien soin de toi , ma Quichottine !
    Je n’apprends qu’aujourd’hui tes ennuis de santé, (je passe moins de temps sur la blogosphère)
    J’apprends donc en même temps que l’examen s’est bien passé et qu’il est plutôt rassurant…Mais, s’il te plaît, prends le temps de te reposer et de penser à toi…Je t’embrasse !

  86. chère Quichottine, je souhaite que tes examens se passent bien et que l’on te propose une solution qui t’apporte un réel soulagement. Notre corps prends chaque jour un jour de plus, Prends bien soin de toi. Tu as souvent pris soin des autres, à notre tour de t’entourer.
    Que ce Noël te comble d’amour . plein de bises Quichottine

  87. Coucou Quichottine…
    Chez moi Papilio n’est jamais loin
    et hier soir il m’a soufflé ces mots pour Toi…

    « Chacun peut choisir un jour de s’asseoir
    en regardant passer les oiseaux, bien confortablement dans un parc,
    sur un banc ou mieux encore
    de le faire comme Papilio, au milieu des nuages »

    Bon repos et bonnes fêtes de Noël en famille
    Marie

  88. Que Noël soit doux et ta santé excellente pour 2016 !

  89. J’avais beaucoup aimé ce texte et ce graphisme tout en finesse.