Histoire de fous (3)

Savez-vous ce qui se passe quand on se retrouve, comme Alice, de l’autre côté du miroir ?

Ma page d’hier se terminait sur la première image de ma Bibliothèque obéienne.

Bibli1

Ceux qui ont suivi mes débuts sur la Toile, s’en souviennent sûrement… Les rayons chargés de livres, le tableau, les coussins, la fenêtre ouverte sur l’éternel Chevalier… Chaque objet avait un rôle bien précis. Les coussins se multipliaient à l’envi et les visiteurs pouvaient en choisir la couleur avant de s’y appuyer pour écouter…

Mais avaient-ils tous vu ce miroir au cadre ancien posé sur le sol, à droite en entrant ?

Je ne sais pas.

L’image était fidèle au contenu que je voulais confier à mon blog et la présence du miroir n’était pas anodine, pas plus que celle du chevalier aux miroirs dans mon livre préféré.

Miroir de la réalité ?

Juste un moyen d’y revenir, ou de s’en échapper.

Alors, lorsque je quitte mon Lutin bleu, de quel côté se trouve l’imaginaire quichottinien ?

La réponse sera sans doute sur toutes les bouches. Vous savez bien que le Lutin bleu est un autre moi qui surgit quand c’est nécessaire, pour m’obliger à aller au-delà de mes propres mots.

 …

J’avais donc disparu dans le coin du miroir, et, là, alors que ce vendredi s’achève, que les jours qui viennent me laisseront – ou non – la possibilité de le franchir en sens inverse, de retrouver la pièce la plus haute de mon château virtuel, un endroit où je trouve toujours de quoi espérer, il a fallu que je redevienne « sage », que j’oublie ma propension à digresser, à m’évader, à laisser mes pensées m’entraîner sur des chemins de traverses, et que je me contente de faits.

Ce mardi, trois appels se succédaient chez moi. Le premier me laissa croire à une erreur de numéro. La femme à l’origine du second parlait de harcèlement et exigeait qu’on arrête nos appels incessants. Un homme termina la série. Furieux, il menaça de porter plainte… sans que je puisse lui faire entendre raison. Je n’avais émis aucun des appels répétés qui causaient leur fureur.

Complètement bouleversée par cette série de coups de téléphone auxquels je ne comprenais rien, je contactais le service client de mon réseau. Ma ligne n’avait pas été piratée – d’après eux – mais il était tout à fait possible que quelqu’un utilise l’un des logiciels qui permettent d’afficher chez leurs correspondants un numéro quelconque… donc, là, le mien. Le conseil donné fut de porter plainte pour usurpation d’identité.

Mercredi matin, je me rendis au commissariat… et j’y retournai l’après-midi car « il y aurait plus de monde pour recueillir les plaintes ».

Pas de plainte, mais une « main courante », car il n’y avait pas de préjudice avéré. Cependant, si d’autres appels survenaient, je devrais porter plainte pour harcèlement et ma plainte serait recevable.

Jeudi matin, j’envoyai à mon opérateur téléphonique la page tamponnée faisant état de ma démarche et qui prouverait que je m’étais bien rendue au commissariat et que j’avais expliqué le problème à un officier de police.

J’ignore s’ils sauront répondre au courrier que j’ai posté en recommandé avec accusé de réception.

En attendant, j’ai seulement suivi les prescriptions des uns et des autres, pour anticiper tout autre problème qui pourrait se produire.

La suite ? Je ne sais pas. Je n’ai pas eu d’autres appels et j’espère que les personnes qui m’ont appelée n’en ont pas eu non plus… Canular ? Envie de nuire ? Utilisation frauduleuse de mon numéro de téléphone par une des entreprises de télé-démarchage qui sévissent actuellement et veulent contourner le « stop secret » en affichant le numéro d’un particulier existant ?

J’ai l’impression que la technologie et ses progrès ont permis de faire entrer chez nous des problèmes qui n’existaient pas auparavant. Doit-on pour autant s’en priver pour retrouver un peu de tranquillité ?

Je ne sais pas.

La réalité est pleine des insultes et menaces reçues, de l’exaspération de ceux qui ne voulaient pas croire à mon innocence.

Alors, comment ne pas comprendre que je franchisse à nouveau le miroir, pour retrouver le Lutin bleu et cet espace où le rêve m’attend pour rendre plus douce ma réalité ?

55 réponses à “Histoire de fous (3)

  1. Quichottine

    C’est une parenthèse dans l’histoire, pour donner l’essentiel, pour ne pas vous faire languir…
    Mais ne m’en veuillez pas si je continue ensuite à la raconter, à ma façon. 😉
    Passez une douce nuit et une très belle fin de semaine.
    Bisous.

  2. J’aime beaucoup cette illustration, le miroir, oui je le vois… on devrait tous pouvoir en avoir un de la sorte pour s’échapper de temps à autre à ceci cela… ce n’est pas le choix qui manque comme tu le dis… sur ce bonne nuit Quichottine, fais de beaux rêves, bises

  3. Tu contes si bien.. Quichottine que d’une histoire un peu sordide tu nous prends au jeu et nous conduis vers le merveilleux, tu arrives à t’en échapper par ce miroir… que je vois bien !
    Bonne fin de nuit.. Je vais donc recevoir mes livres tout à l’heure, je vis dans l’impatience ..
    mais file malgré tout me recoucher !
    A tout bientôt !

  4. J’espère que ces appels ont définitivement cessé.
    Tu peux me prêter ton miroir, steuplait ? 😉
    Bon week end, ma chère Quichottine.
    ♥ Bisoux doux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  5. oh que oui ! Que de problèmes surgissent avec une technologie de pointe que quelques initié savent utilisée et détournée… J’adore ton billet et je vais essayer de remettre mon vieux miroir pour voir si derrière il est bleu !
    avec le sourire

  6. J’aime ces miroirs à escapades.
    En tous cas, il faut être acharné pour déposer une plainte ! De quoi décourager même les plus procédurier !
    Bise et bonne journée à toi

  7. Bonjour Quichottine; Suis pas très présente en ce moment avec les petits. Comme tu dis c’est une histoire de fou avec cette technologie nous sommes pas à abri..
    Tu nous racontes ta mésaventure avec beaucoup humour..
    Je t’envoie un message par le contact..
    Gros bisous.
    Mireille

  8. Coucou
    Bien utile ce miroir ,
    il permet de dedramatiser certains soucis du moment
    Pour l’ heure tu as bien de déposer plainte
    Maintenant tu peux reprendre le fil de tes pensées avec le lutin bleu …
    Bises quichottine

  9. bon, alors ça a l air de s’arranger
    il existe des tas de combines pour usurper un numéro de telephone , et peu de parades à moins de changer de numéro ! ( pas très pratique pour les correspondants )
    la technique informatique permet des merveilles , mais aussi de belles embrouilles .
    J’espere que tu vas pouvoir souffler un peu , et prendre un peu de distance / commissariat !

    belle journée Quichottine

  10. Décidément nos rêves tournent parfois aux cauchemars… il suffit d’un livre. L’an dernier on pouvait t’accuser de détourner l’argent de la Marguerite des possibles, cette année comme tu n’as pas fait de souscription tu as droit à un détournement de ligne téléphonique.
    Je ne sais pas comment on fait pratiquement de telles choses, mais je sais que les envieux-jaloux-psychopathes ne sont pas en voie de disparition.
    Je ne sais non plus comment on devient comme ça, ou par quels chemins nauséeux on peut le devenir.
    J’espère que tu as changé de numéro de ligne, et que celui-ci est devenu top secret.
    C’est vrai que peu répondent aux appels masqués, mais tu peux prévenir par mail avant d’appeler.

    Bisous tendresse.

  11. J’espère que ce problème va être  » résolu  » mais je sais que l’on garde longtemps l’appréhension d’une  » récidive « .

    L’autre côté du miroir, cela me fait penser à la fable de Jean-Pierre Claris de Florian,  » Le chat et le miroir « . http://www.poesie-francaise.fr/jean-pierre-claris-de-florian/fable-le-chat-et-le-miroir.php

    À l’inverse du chat, trop rationnel cette fois-ci, poussons la porte du miroir …

    Je t’embrasse, chère Quichottine. Bonne fin de semaine.

  12. Naturesereine

    J’ai attendu le 3 pour déposer mes mots.. une histoire vraiment pas marrante mais que tu as su narrer avec humour… oui décrocher dans tous les sens du terme au final, dans la bibliothèque, et peut-être à la maison aussi ? Ici en ce moments deux numéros nous appellent sans arrêt avec tu sais RIEN au bout.. Patrick a trouvé une parade que je trouve comique au vu de tes trois derniers articles : il décroche et dit avec une voix ferme : Ici commissariat d’Allègre…. Et bien du jour au lendemain, plus de coup de fil 🙂 bisous à toi

  13. Tu contes si bien avec détachement une histoire inquiétante et perturbante .J’espère que ces appels cesseront et que ta plainte sera bien reçue .
    Bien utile au bon moment ce miroir , il faut l’utiliser .J’aimerais aussi en avoir un parfois.
    Je te souhaite une douce journée sans nuages .
    Je t’embrasse Quichottine

  14. Tu la racontes comme tu le souhaites et ton lutin bleu est si heureux de te tirer les mots de la bouche que je l’encourage à continuer…
    Mais quelle plaie que ces appels incessants, il est vrai qu’il y a de quoi sortir de ses gonds… Les démarcheurs sont malheureusement prêts à tout pour berner leurs interlocuteurs.
    Bises et bonne journée.

  15. Bonjour,
    C’est vraiment affligeant d’être sur la défensive pour toutes les petites choses du quotidien.
    On en deviendrait presque parano à cause de ces nouvelles technologies dont on ne peut pratiquement pas se passer.
    Il y aura toujours des malins pour contourner leur bon usage.
    J’espère pour toi que ceci ne se reproduira pas.
    Passe une excellente fin de semaine.
    D@net.

  16. Je comprends que ce piratage de ta ligne téléphonique ou de ton numéro t’inquiète et te pèse. Les nouvelles technologies nous apportent beaucoup mais peuvent aussi créer de nouveaux problèmes. Bisous

  17. Quelque soit le nom qu’on lui donne on a un lieu pour oublier et voir la vie autrement. J’aime bien ton miroir et ce lutin bleu qui donne des paillettes de bonheur à la vie.

    Si ceux qui ont piqués ton numéro te connaissais ils auraient passé leur chemin.
    Hélas personne n’est à l’abri de ce genre de piratage ou m’a t’on dit hameconnage. De toutes façons c’est hélas pour nuire aussi bien à toi qu’à ceux qui reçoivent l’appel.

    J’attends l’histoire contée par toi, car lorsque l’on aime écrire on donne sans compter.

    Beau samedi, chez moi 12 degrés de moins qu’hier et la pluie ( orage) est enfin là.

    Je t’embrasse!

    EvaJoe

  18. Superbe ma Quichottine. Quelques fois, nous voudrions tous traverser le miroir comme Alice, Through the Looking-Glass, and What Alice Found There !
    Ton illustration est superbe…!
    Bises et bon samedi. ZAZA

  19. à la demande ma petite fille, je viens de demander au modérateur d’un journal de supprimer un article que l’on avait fait sur elle alors qu’elle avait neuf ans et qu’elle avait participé à une activité de vacances dans le Tarn. Un de ses « copains » a déniché cet article et il l’a fait circuler sur les réseaux sociaux pour que l’on se moque d’elle. A partir du moment où l’on se montre sur le net, on ne maîtrise plus rien et n’importe qui peut faire n’importe quoi avec votre nom et votre image

  20. Il faut espérer que tout rentrera dans l’ordre!

  21. Le mieux serait peut-être de demander à changer de numéro pour tirer un trait bien épais sur cette mésaventure. Je ne reçois pas d’appels de télémarketing, mais peut-être parce que je suis en appel masqué.
    Hier j’ai appelé un patient pour lui fixer un rendez-vous et en guise de « allo » j’ai eu « si c’est de la publicité, je raccroche !!! » . J’étais surprise !!! je me suis vite présentée et la conversation a pu se poursuivre mais quand même, c’est pénible d’en arriver à ce genre de réaction…
    J’espère pour toi que cet incident ne fera plus parler de lui… sauf de l’autre côté de ton miroir. La version quichottinienne devrait être savoureuse… 🙂 Gros bisous

  22. « De l’autre côté du miroir »… Je souris en pensant au sketch de Bénureau évoquant Picasso 🙂
    C’est tout de même intrigant ce piratage de ligne. D’un autre côté, avec la connexion WIFI chacun peut se connecter sur le réseau en passant près des maisons où elle existe !!! C’est à double tranchant ces progrès techniques…
    Douce journée et GROS BISOUS ma Quichottine.

  23. c’est vrai que le démarchage téléphonique est difficilement supportable … mon mari ayant gentillement répondu à l’interlocutrice, je fus assailli d’appels par la suite pour savoir si nous donnions suite à leur offre (que d’ailleurs mon mari n’a jamais reçu par mail) Il a fallu que je parle de harcèlement pour qu’ils ne nous rappellent plus… 4 fois dans la même journée en fin d’après midi.
    Bises et bon week end

  24. Petite Quichottine, te voilà dans les hélices d’un bien méchant moulin à vent. Puisse-t-il te projeter dans les étoiles plutôt qu’à terre. Je te le souhaite.
    Quant à moi, je reçois une à deux fois par semaine des mails de voyants ! Je n’en ai jamais consulté, n’y crois pas, ne sais pas comment ils ont eu mon numéro. Je n’y ai jamais répondu sauf une fois justement pour les informer que je porterais plainte s’ils continuaient. Après quoi, j’ai été tranquille pendant 15 jours 3 semaines et rebelote…

  25. Bonsoir Quichottine, une sale histoire et de mauvais moments à vivre que recevoir ces coups de fil, se défendre en faisant le nécessaire mais ce nécessaire est-il vraiment utile, efficace ?
    Je recevais souvent le coup de fil de toujours le même numéro commençant par 04 mais personne au bout … une fois par jour … c’était très énervant de dire des allo ? allo allo ? ALLO ! ALLLOOOOOOOOO ! et de finir par raccrocher. Et puis un de mes allooooooos énervés a fini par avoir son « allo » de réponse. Enfin ! et bien, c’était « Toupargel » pour ne pas le citer. Ce sont des machines qui appellent les gens et qui ensuite, mettent l’appelant et l’appelé (ou l’inverse) en contact, plus ou moins longtemps après. Bon, il faut le savoir.
    Si par exemple ton numéro ressemble à celui de toupargel ou de toufrais ou de toutpourri, il y a erreur et voilà ! çà énerve tout le monde.
    Oui, où va-t-on avec ce progrès … les effets négatifs sont là ! hélas.
    Bon, restons calmes, car … que faire d’autre ??? depuis je ne mange plus de surgelés !
    Gros bisous

  26. Un miroir bien précieux… J’espère que tes ennuis ont cessé
    Très bonne soirée
    Bises

  27. Je te souhaite que ça ne se reproduise pas. Bonne chance.

  28. Mistigris34

    ah oui les appels indésirables, il y en a tous les jours, et si je vois le 01 ……..ou appel masque ou non indentifié, je ne décroche pas, peuvent toujours appeler, sinon je fais comme le mari de cathie : ici la gendarmerie de…! et pof çà raccroche !
    mais çà énerve au plus haut point en effet !
    allez courage et gros bisous, MIAOU !!!!

  29. Bon dimanche, ma chère Quichottine
    ♥ Bisoux doux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  30. C’est incroyable cette histoire. Je comprends que cela t’ai perturbée.
    Pause « petite filles » terminée. Nous avons passé trois belles semaines avec elles. Elles vont nous manquer. Je reprends le chemin des blogs progressivement, le temps de lire tous les commentaires sur mes 3 blogs !!! A bientôt. Bon dimanche.

  31. Et si une part de toi était restée de l’autre côté du miroir, et qu’elle passait ces appels en ton nom, qui est aussi le sien ? Y as-tu seulement pensé ?! 😉

  32. Bonjour Quichottine
    Tu contes si bien …

  33. salut
    je me demande si ca sert une main courante à faire bouger la police?
    Ca sert au moins aux assurances ca c’est sûr!
    Bonne semaine

  34. Cela fait peut ces usurpations d’identité

    Tu vas changer de numéro ?

    Bisessss et bonne soirée 🙂

  35. Une très belle illustration mais pas que l’histoire elle belle aussi

  36. LADY MARIANNE

    je pense que tu avais le droit de porter plainte—- mais ils refusent pour leurs statistiques—
    la main courante n’est qu’un écrit avec une date sans aucune conséquence——pour eux surtout-
    je comprends ta stupeur de te faire eng— alors que tu n’es pas responsable !!
    abste quelques jours pour visiter Barcelone avec ma fille-
    gros bisous !:

  37. à l’intérieur de l’église de Forcalquier, il y avait une statue ND offerte par les aérostiers.
    J’ai beaucoup aimé les vieilles rues et les maisons anciennes … beaucoup de choses à voir – j’y reviendrai. Cette région est magnifique.
    Bises Quichottine et contente de savoir que tes pas ont imprégné la ville.

  38. Il y a avec le tel des abus de + en + fréquents..Dérangeants, on t’appelle comme si on te connaissait, on te fait croire que tu as gagné le gros lot, on essaie de t’apitoyer et là, pour toi, on parle à ta place. Je me demande si la police à les moyens de régler ces pbs….Le tel, c’est bien MAIS….VITA

  39. Bonjour Quichottine,

    L’usurpation d’identité existe vraiment sur internet. Si on peut identifier un tiers, celui-ci est passible d’un an de prison. Se retrouver avec des messages à ton nom que tu n’as pas écrit est loin d’être anodin. Il a malheureusement une recrudescence de ce phénomène. Autrefois ce genre de souci était inexistant peut-être aussi parce que les mentalités ont évoluées où certains se penchent un peu trop sur la fraude. J’aime beaucoup l’idée du miroir très symbolique. Douce journée. Bisous.

  40. Rester de l’autre côté du miroir, c’est peut-être la solution « la moins pire » si l’on veut continuer à exister par soi même, dans ce monde où tout devient compliqué et futile à la fois. La survie est parfois à ce prix !

  41. Ma douce Quichottine comme je me souviens bien de ta première bannière comme si c’était hier tellement les images étaient bien imprégnées dans ma mémoire. Que le temps passe vite!
    Tu as fais ce qu’il faut pour le commissariat mais ils doivent en avoir tellement.. d’autant plus que nos réseaux téléphoniques communiquent nos numéros de téléphone.. souvent ce sont des robots qui nous appellent ou des plateformes. Je ne sais plus si je t’avais dit la dernière fois que j’avais eu plus de 160 appels du même numéro dans la semaine, c’est du véritable harcelement. J’avais gardé tous les appels pour porter plainte.. mais tu commences à me connaître, pas le courage.. lol à chaque fois que le numéro s’affichait, je coupais la communication.. ça c’est calmé..
    Je te souhaite un bon début de semaine mon amie en espérant qu’on te laissera tranquille.
    mille bisous
    chatou

  42. Coucou Quichottine. 3 coups de fils allant crescendo dans la même journée, ce n’est pas un hasard sans aucun doute et il y a de quoi flipper, la malveillance n’est peut-être pas là où l’on pense et il n’y a peut-être jamais eu les appels en ton nom servant d’alibi à ces mouvements d’humeur suivis de menace. Peut-être que oui tout est possible en effet pour contourner les filtrages d’appels.
    Pour autant à la lecture des commentaires, quelque chose me chiffonne « grave ». C’est vrai que les techniques de transmissions par les réseaux internet et de téléphone démultiplie les moyens et la rapidité de telles pratiques mais je suis désolée, ce genre de souci existait avant. Ce n’est pas pour rien que la liste rouge a été créée pour que les abonnés aux téléphone ne figurent pas dans les annuaires.

  43. ah ce téléphone et ces appels inutiles, publicitaires ou autres quel case-tête

  44. Il est très bien ce miroir !…on y est bien quand le vent souffle trop fort et que le trouble s’insinue …
    🙂
    Douce soirée ma Quichottine
    p/s magnifique le livre, je viens de le terminer ! je ne pense pas avoir eu le temps de te dire 🙂

  45. bonsoir Quichottine et en même temps que vous, je relis les mots de Christian Bobin.
    Le temps est si agréablement doux, cela fait du bien. Bises et bonne nuit

  46. salut
    la chaleur est encore bien présente
    vivement la pluie
    bonne journée

  47. C’est terrible ces appels téléphoniques… Chez mes parents, quand ils reçoivent un appel d’un démarcheur bien que toi ce fut pire, ma mère dépose le téléphone sur la table et continue de vaquer à ses occupations. Conclusion, on raccroche.
    Gros bisous, Flo

  48. Un petit coucou de Osny où je garde notre petit fils presque deux ans!!!

  49. Voilà que j’apprends que l’on peut afficher un numéro quelconque lors d’un appel et cela grâce à un logiciel. Je reçois énormément d’appels venant de 09 ou de 06 qui laissent croire à un appel sérieux, non comme ceux qui s’affichent avec des petites « étoiles » en continu.
    Pour éviter de me mettre en colère, je laisse parler la personne et dès que je m’aperçois que c’est un appel pour une société quelconque, je raccroche « au bout du nez » de l’interlocuteur sans même lui parler. Ce n’est pas très respectueux, mais c’est le seul moyen qui me calme.

    Bon, je passe de l’autre côté du miroir pour aller vers ma petite Océane.
    Bises du jour Quichottine !

  50. je me pose souvent la question : qu’est-ce que ces nouvelles technologies nous apportent d’aussi formidable pour que nous en soyons autant dépendant ? Je n’ai pas encore eu de problèmes aussi graves que les tiens, mais si cela devait m’arriver, peut-être que ça serait l’occasion pour moi, de mettre un grand coup de pied là-dedans. En serais-je capable… à suivre.
    En tout cas, de l’autre côté du miroir, la vie est plus cool ! A condition de pouvoir revenir, bien sûr !
    Bises de belle journée Quichottine.

  51. Ce serait bien si on pouvait passer de l’autre côté du miroir !
    La technologie moderne sert d’exutoire à des gens malintentionnés hélas. Ils trouvent toujours une parade pour contourner les protections; J’espère que dorénavant tu seras tranquille .
    bISOUS

  52. Bonjour Quichottine, je compatis avec toi et j’espère que c’est le mot fin. Dès qu’on fait quelque chose de bien sans doute la jalousie, des « fâcheux » s’invitent « à la noce », selon l’expression populaire. Nous sommes tous perturbés par les dérangements téléphoniques et l’intrusion dans nos quotidiens des failles des nouvelles technologies. Dans le passé je pense que les escrocs sévissaient d’une autre façon… bref, j’espère que toux ces tracas sont terminés pour toi et que tu peux profiter de la paix du « travail bien fait ». Nous sommes de tout cœur avec toi. cordialement et longue vie au « mariage »;

  53. Eglantine

    …et alors nous en sommes où de cette histoire cher lutin bleu ? notre Quichottine nous a laissé un peu en carafe avec son téléphone, oui je comprends le décès de son amie a été douloureux et si je ne connaissais pas Agate j’en ai pas moins de peine car les « noyaux » qui se forment sur la blogo à travers les blogs sont importants et si nos mais sont tristes nous le sommes aussi …Lutin tu me conseilles de patienter? bien j’écoute ton conseil à un de ses jours …

  54. Ma pauvre Quichottine toi tu as l’autre côté du miroir pour te réfugier et moi j’ai mon pays imaginaire avec mes santons, chacun son truc pour échapper à la dure réalité et à ce monde qui devient fou.
    On a tous des expériences malheureuses avec le téléphone et je comprends les personnes excédées qui se sont énervées, lorsque l’on reçoit des appels répétés et que l’on est occupé et qu’il faut tout laisser pour répondre pour s’apercevoir qu’il s’agit d’une blague ou d’une erreur au bout de plusieurs appels on peut perdre sa patience, hélas pour toi qui du coup à écoper la colère de ce couple.

  55. Bonjour Quichottine,

    C’est bien à cela que sert le virtuel, pour d’autres, Elle et toi qui savent en user, peu ou prou régulièrement, à bon escient.
    Partager, tolérer, communiquer… Tout cela apporte! Et bien plus qu’on n’aurait pu le penser lors de nos débuts sur la plateforme!
    D’ailleurs, il n’y a pas si longtemps que cela, Elle faisait allusion aux rencontres du virtuel et s’est rendue compte qu’il ne lui déplairait de rencontrer, au-delà de la toile, certaines d’entre elles… 😉

    A bientôt, Quichottine. 🙂