Un peu plus de Treize à table

Vous avez sans doute, comme moi, croisé ce livre ici ou là.

Je l’avais vu chez Cathycat, c’était au mois de novembre dernier. Je l’ai revu chez Écureuil bleu.

Sans doute ailleurs encore… mais je n’ai pas essayé de retrouver, chez vous, tous les liens qui en parlent.

Un livre à petit prix, mais un livre qui me rappelle ceux que nous créons ensemble, même si nous n’avons pas la notoriété qui serait nécessaire pour que notre projet lui soit comparable…

Treize écrivains, autant de nouvelles de quelques pages à déguster, à savourer, à découvrir dans l’ordre qui vous plaira.

Un livre à glisser dans son sac, pour égayer les longues attentes…

Bien sûr, toutes les pages ne seront peut-être pas à votre goût, comme lors d’un repas où nous sommes invités et où nous faisons bonne figure en faisant semblant de tout aimer.

« C’est délicieux »… en avalant le plat que nous ne servirions jamais chez nous…

Non, je plaisante. 😀

Il arrive même que nous aimions tout !

Je me rends compte, en le lisant, que j’ai un peu décroché de la littérature actuelle, des gens qu’il faut à tout prix connaître lorsqu’on se dit Bibliothécaire…

Mais j’aime toujours autant aller à la découverte, et ce livre en est une que je suis loin de regretter.

Même si je n’ai pas encore “tout” lu, il m’a permis de m’émouvoir, de rire, de rêver… de réfléchir aussi.

Je suis restée longuement sur le texte d’Agnès Ledig… sans doute parce qu’il trouvait sa place dans mes lectures actuelles, tout naturellement.

« Un petit morceau de pain »… rien qu’un morceau de pain qui va changer trois vies. Il suffit parfois d’un rien, un regard, quelques mots, pour que la grisaille du jour s’illumine et que les nuages qui nous étouffaient se déchirent dans un immense sourire.

Alors… cinq euros pour une bonne cause, cinq euros pour trois repas offerts grâce aux Restos du Cœur, grâce aux Éditions Pocket et aux treize auteurs qui ont écrit pour eux… Ce n’est vraiment pas grand chose, pas même une place de cinéma… et beaucoup, beaucoup, pour ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts, pour ceux, de plus en plus nombreux, qui ont recours à la générosité des autres pour simplement survivre.

150319_13 a table_couverture

Merci à tous.

83 réponses à “Un peu plus de Treize à table

  1. Tu es toujours si délicate pour nous pousser vers plus d’amour et de générosité envers les autres…
    Je t’embrasse bien fort Quichottine

    • Quichottine

      Je propose… et ceux qui veulent suivent, selon leurs moyens et leurs envies.
      Je t’embrasse bien fort aussi.
      Merci pour tout, Marlène.

  2. Si j’avais les 5 € je l’achèterais, mais pour le moment c’est rouge vif à la banque 🙁

    • Quichottine

      Je sais bien que ce n’est pas toujours possible… t’en fais pas.
      Merci, Josiane.
      Passe une douce soirée malgré tout.

  3. Bonjour Quichottine,
    Ma réponse est un peu mitigée, comme toutes mes réponses concernant nos problèmes de société actuels. Il y a des moments où l’on se cherche, j’en suis là, aujourd’hui… Bon d’accord, c’est peut-être un peu tard à mon âge, tu vas me dire… Un crise d’adolescence très tardive, va savoir. Peut- être vais aussi faire une poussée d’acné… à suivre 🙂
    Bon, tout ça pour revenir au sujet qui nous intéresse. Les restaurants du cœur. Mais, ils ne sont pas les seuls en cause… Ils y a toutes sortes d’associations, d’organisations, qu’elles soient locales ou mondiales. Je parle bien sûr de celles qui gravitent autour de la misère et de la pauvreté. Une misère qui fait qu’ aujourd’hui on parle de « travailleurs pauvres ». « Travailleurs pauvres », est-ce que ça peut exister ? … Alors que d’autres se gavent de richesses, obtiennent des primes outrancières sans même avoir fait la preuve de leur efficacité , ou disposent de salaires que plusieurs générations ne suffiront pas à dilapider !
    Je me demande, quand même, si ces associations ne font pas plus de mal que de bien, dans le sens où elles deviennent médiatiques (et chacun sait que les médias n’ont rien d’altruistes). D’autre part, je crois que c’est là, une façon d’installer la misère « choisie » de façon définitive ? Hier, au temps de Coluche, c’était des toiles de tentes avec quelques tables.. Aujourd’hui, c’est du béton… Et demain, des buildings ? C’est juste une image, mais…
    Et puis, ce genre d’associations ont parfois des budgets de fonctionnement qui dépassent de loin, le montant des dons. Elles deviennent des sociétés comme tant d’autres, avec des directeurs payés grassement et tout un tas de services parallèles utiles ou inutiles: gestion, communication, logistique… J’ai parfois la sensation qu’elles vont bientôt faire partie des entreprises du CAC40.
    C’est peut-être moi qui « psycotte », je l’espère du moins…
    Pas très gai tout ça ! Ça me faisait du bien d’en parler.
    En dehors de ça, je connais tous ces auteurs. Ce sont des écrivains talentueux.
    Bisous de belle journée Quichottine.

    • Quichottine

      Que te dire ?
      Tu as sans doute raison… au moins pour certaines d’entre elles.
      Cependant, j’espère encore que toutes les associations ne sont pas à mettre dans le même panier.
      Merci pour les écrivains du recueil… je n’en connaissais que quelques-uns.
      Bisous de belle soirée Margimond. Merci pour tout.

      • Ce petit bouquin est un excellent choix d’auteurs. Ces auteurs là ne sont pas des nouvellistes… et la nouvelle est un genre à part. Ça peut-être un « casse-gueule » pour un romancier…. mais, ce sont d’excellents romanciers ! Donc à ne pas manquer 🙂 Je vais d’ailleurs m’empresser de l’acheter.
        Non, Quichottine, ce n’est pas ton billet qui est mauvais, bien au contraire puisque nous réagissons. C’est une réaction épidermique à tous ces abus de pouvoir, ces injustices sociales… ce mépris de nos politiques pour le petit peuple que nous sommes. Chacun de nous, je crois, le ressent à sa façon et à différents niveaux.
        Et si nous réagissons, c’est bon signe, ça veut dire qu’on est encore vivant 😉 !!!

        • Quichottine

          Ne t’en fais pas… et surtout, ne te précipite pas.
          Je suis heureuse que vous ayez réagi.
          Comme tu le dis si bien, vous êtes vivants et c’est le meilleur qui puisse arriver.
          Chacun doit rester libre de ses choix, c’est important.

          Merci pour tout Margimond.

  4. J’ai déjà eu l’occasion de lire « un petit morceau de pain » … mais je ne sais plus par quel bel hasard; j’ai également entendu parler de ce livre édité au profit des resto du cœur … en faisant mes courses tout à l’heure je vais m’arrêter à l’espace presse-livres: peut-être y est-il? D’ailleurs je sais que je ne pourrais pas être déçue car le connais presque tous les écrivains! 5€ pour les lire et donner un coup de pouce aux resto … c’est dans mes possibilités! Bonne fin de semaine et bises; Simone

    • Quichottine

      Merci. Chacun fait comme il le souhaite, comme il peut.
      Passe une douce fin de semaine, Simone. Bises.

  5. Les causes à défendre sont très nombreuses, un disque par ci, un livre par là pour engager les gens à les acheter. On ne peut pas tous les acheter, donner à tous. Difficile de faire un choix, qui vous a le plus ému, le plus touché et vous touchent-ils d’ailleurs ces associations ? Vous faite sur votre blog la défense d’une association qui rechercher des hébergements où de la nourriture pour des chats, des chiens et on vous accuse de préférer animaux aux hommes (si, si….), ce n’est pas inexact d’ailleurs parfois quand j’en ai assez de la bêtise et de l’intolérance. Je donne souvent aux associations mais aux bénévoles directement sur le terrain comme les collectes alimentaires dans les magasins, j’ai plus confiance et j’échange avec les bénévoles. Bises

    • Quichottine

      Je participe aussi aux collectes directes… je trouve plus judicieux de donner ainsi.
      Mais bon… j’avoue que je ne pensais pas susciter de si vives réactions.
      Mes mots ont dû être maladroits… ce n’était pas une injonction mais une invitation à lire…

      Merci pour tout, Martine. Bises et douce soirée.

  6. Bonjour Quichottine, je suis comme Martine, collecte alimentaire dans les magasins en fin d’année, je ne regarde pas, je remplis, un sinon deux sacs… Une société qui a des assistés est en constat d’échec disait je ne sais plus trop qui… hélas pas faux… et nul n’est à l’abri de se retrouver bec dans l’eau comme on dit, merci à ceux qui donnent et donneront encore, de leur temps et autres… bises de JB

    • Quichottine

      Nous remplissons aussi, mon mari et moi… c’est une aide dont nous sommes sûrs qu’elle n’engraisse pas les dirigeants des associations…
      J’ignore ce que sera demain pour moi ou pour mes enfants. L’avenir que nous leur préparons n’est pas rose je crois.

      Mais tu as raison, on ne peut pas non plus donner à tous.
      Bises et douce soirée, jill.

  7. merci de nous l’avoir présenté et donner ton avis
    c’est sûr que c’est un livre à avoir
    je te souhaite une douce et belle journée

    pleins de ti bo

    • Quichottine

      Je ne sais pas… je trouvais que c’était un geste à faire, au moins pour ceux qui ont participé.
      Mais je vais sans doute poser d’autres questions.

      Merci pour tout, Sonya.
      Plein de bisous à toi aussi. Passe une douce soirée.

  8. c’est vrai que le risque d’institutionalisation de la misère et de la pauvreté est toujours un piège dès lors que l’on prend le parti de pallier les carences de la solidarité. Coluche n’avait pas créé les restos du coeur pour qu’ils durent, pas plus que l’abbé Pierre ne pensait que 60 ans après son appel le mal logement serait toujours aussi scandaleusement répandu. On ne peut pas ne rien faire. Mais le désengagement des solidarités légales acquises le plus souvent dans la lutte sociale, le recul historique des mutualisations au profit des profits libéraux, cela devrait faire réagir autrement qu’en croyant aux sirènes de celles et ceux qui en font leur fond de commerce sans avoir la moindre intention d’en faire reculer les causes
    bises et belle journée (et mille pardon pour ce trop long commentaire)

    • Quichottine

      Ton commentaire n’est pas trop long, ne t’en fais pas.
      Tu as raison d’émettre ces réserves… je suis tout à fait d’accord.

      Qu’ajouter ?
      Ce billet est mauvais, sans nul doute. J’aurais dû présenter le livre sans insister autant sur ce morceau de pain que d’autres n’ont pas.

      Bises et douce soirée à toi.

  9. zut je n’ai pas mis le lien de mon nouveau blog Fadosi continue

  10. Merci Quichottine pour ce partage
    Chacun fait selon son coeur et bien sur ces moyens ..
    Bisous

    • Quichottine

      Bien sûr… ce n’était qu’une invitation à lire.
      Bisous et douce soirée Claudine. Merci !

  11. Souvent, il faut faire un choix tellement on est sollicité par courrier. Je viens de faire plusieurs dons par chèque (encore un aujourd’hui) à diverses associations. J’ai donné des vivres dernièrement dans un magasin qui avait des bénévoles pour la collecte. On m’appelle aussi par téléphone. A chaque fois que je suis sollicitée ainsi, je réponds que c’est MOI qui choisis et que je n’aime pas que l’on me force la main.
    Ton article fait connaître ce livre. C’est bien que tu l’aies fait; ainsi chacun est libre de l’acheter ou pas.

    Bonne fin de journée Quichottine ! Bisous

    • Quichottine

      Tu as tout à fait raison. Nous restons libres de donner ou pas, de faire ou pas… je ne pense pas autrement.

      Merci pour tout Alrisha.
      Bisous et douce journée.

  12. tu fais bien d’en parler, après chacun est libre de donner où, quand et comme il veut, la porte est ouverte au bon discernement de l’efficacité des dons et cela se regarde de près et dépend de chacun…
    bises

    • Quichottine

      Merci à toi.

      C’est vrai, trop d’associations ont été épinglées par les contrôleurs de la Cour des Comptes.
      Mais bon, je m’interroge. Faut-il pour autant mettre tout le monde dans le même panier ?

      Bises et douce soirée ABC

  13. Merci de cette présentation si agréable ma Quichottine. Comme le dit si bien Canelle, « Chacun fait selon son coeur et bien sur ces moyens .. » Bises et bonne soirée. ZAZA

    • Quichottine

      C’est évident, et je ne pense pas autrement. 🙂
      Merci, Zaza.
      Bises et douce soirée à toi aussi.

  14. Je l’ai lu, et bien sûr certains textes ne m’ont pas plu, mais j’ai aimé plus des 3/4… il y en a qui sont remarquables, j’ai beaucoup aimé celui de Marc Lévy.
    Bonne fin d’après midi, bises

    • Quichottine

      Merci pour ton avis… je dois dire que je n’ai pas encore tout lu… alors, je ne fais pas de statistiques. 🙂
      Douce et belle soirée à toi Livia.

  15. une très bonne idée, d’autant que les auteurs me sont connus , j’y ai aperçu Emmanuel Schmitt 🙂
    et puis si ça peut aider les restos du coeur ♥ 🙂
    Demain je m’arrête au rayon livres !……
    doux bisou ma Quichottine et bonne soirée

    • Quichottine

      J’adore aussi… et je garderai son texte pour la fin, comme un bon dessert aperçu et qu’on surveille pour qu’il ne s’échappe pas. 🙂
      Merci pour tout, Cri.
      Doux bisous et belle soirée à toi.

  16. Agnès Ledig passe par chez nous à la fin du mois… Oui, il y a beaucoup de polémiques autour du « marché de la pauvreté », mais tant pis, il faut au moins essayer de déposer son grain de riz !
    Un gros bisou pour toi.

    • Quichottine

      Chouette !!!
      Je ne la connaissais pas du tout et je viens de découvrir son site personnel…

      Pour le reste, rien n’est facile… alors, chacun fait ce qu’il peut.

      Merci, Galet. Passe une douce soirée.

  17. Merci pour la découverte, rien que du beau monde……. Plus tard, peut-être, et oui, merci pour la piqure de rappel, il faut en parler !
    Je t’embrasse fort, Dame, belle soirée à toi

    • Quichottine

      Pas de souci… 🙂
      Je t’embrasse fort, Dame.
      Passe une douce journée.

  18. Et en plus pour la bonne cause ! Alors très bonne lecture
    A bientôt

  19. Coucou Quichottine,
    Il est prévu dans ma prochaine commande de bouquins, je l’avais en effet vu chez Cathy.
    D’ailleurs chez elle, j’avais suivi son conseil sur « Bon rétablissement », et j’ai savouré également.
    Je te souhaite une très belle fin de soirée, aussi savoureuse que ces ouvrages.

    • Quichottine

      J’ai encore bien des livres à lire… mais j’ai apprécié ce que j’ai lu de celui-ci, à des degrés divers, comme dans tout recueil.
      Merci infiniment, Pascale.
      Très belle fin de soirée à toi aussi.

  20. je l’ai offert à ma fille et ma belle mère pour Noël.
    Quichottine je te souhaite une bonne soirée. Bises

    • Quichottine

      L’ont-elle aimé ?

      Bonne soirée à toi aussi, Durgalola. Merci !

  21. Je vais suivre ton chemin et acquérir ce livre.
    Pour l’instant je voyage avec un bonheur non dissimulé en compagnie de Sylvain Tesson et sa « géographie de l’instant ». Un livre qui mérite le titre de livre de chevet.
    Belle soirée, Quichottine.

    • Quichottine

      Je ne l’ai pas encore lu… mais il est noté dans ma liste de livres à lire. 🙂

      Belle soirée à toi aussi Adamante. Merci.

  22. 5 euros pour d’la bonne lecture…pas d’hėsitation…
    Merci
    Bises

  23. J’avais tu t’en souviens bien aimé ces nouvelles et je suis surprise quand dans les commentaires tu t’excuses presque d’avoir fait un « mauvais billet ». Mais non ! Notre société actuelle est devenue tellement compliquée qu’il est normal qu’il y ait des partis pris pour ou contre ce genre d’initiative, qu’il y ait des questionnements. Il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un livre délicieux-amusant-décevant-superflu… chacun le ressent selon ses propres goûts. Mais le fait de le présenter est une invitation au partage et pas du tout une incitation autoritaire.
    De toutes les nouvelles, seule celle de Maxime Chattam ne m’a pas plu alors que ses lecteurs l’adoreront peut-être. Et puis j’aime bien, comme pour les anthologies éphémères, cet échange d’une histoire en remerciement d’un don. C’est un échange gagnant gagnant. Pour ce qui concerne le système et le fonctionnement de l’association, c’est un vaste débat mais qui n’entâchera pas le plaisir que j’ai eu à lire et partager comme tu l’as fait ce livre de nouvelles.
    Gros bisous

    • Euh … ma dernière phrase ne concerne pas les anthologies, mais les associations caritatives en général…

    • Quichottine

      Merci de l’avoir compris, Cathy.
      Je crois que tous savent ici que je n’oblige personne à lire ou à aimer… mais il sera sans doute souhaitable que je le redise. 🙂

      C’était un mauvais billet dans la mesure où j’aurais dû ne pas insister sur la bonne action.
      Je ne peux pas garantir de la suite donnée à ce livre, mais j’ose espérer que les auteurs et l’éditeur tiendront parole, qu’il y aura bien trois repas distribués par livre vendu.

      Tu sais, c’est comme les cartes achetées à l’UNICEF ou à d’autres au moment des fêtes. Ce sont des objets qui ne sont pas pris en compte au titre de dons aux associations, pas plus que les paniers que nous remplissons pour les banques alimentaires. On ne peut que faire confiance à ceux qui s’en chargent pour que ce soit effectivement donné, attribué, utilisé vraiment comme nous le voulions, pour ceux qui ont besoin de nous et de nos gestes généreux.

      Gros bisous et douce soirée Cathycat. Merci de m’avoir fait découvrir ce livre.

  24. Je trouve que c’est une bonne idée, un livre plaisant à lire, en fin de compte c’est joindre l’utile à l’agréable 🙂
    Je vais l’acheter !

  25. Je l’avais acheté quand Cathycat en a parlé. Moi non plus je n’ai pas aimé la nouvelle de Maxim Chattam mais j’ai lu les autres avec plaisir et j’ai trouvé très drôle celle de Bernard Werber, « Langouste blues ». Je l’ai savourée deux fois.
    Celle d’Agnès Ledig estt plus romantique mais bien plaisante. Très morale.
    J’ai lu beaucoup de livres dont parlaient des blogueuses que j’aime bien et je n’ai jamais été déçue.
    Gros bisous ma chère Quichottine et douce nuit.
    Nos amitiés sincères à vous deux.

    • Quichottine

      Merci pour ces avis, ma Cricri.
      Je suis contente que tu l’aies lu aussi.
      Gros bisous à toi et amitiés de nous deux à vous deux.

  26. En ce qui concerne la confiance que l’on peut faire aux associations, il est bien évident qu’il peut y avoir parfois des malversations, mais la plupart sont honnêtes et je trouve personnellement que quelques dérapages ne devraient pas être une excuse pour ne jamais faire un geste solidaire.
    L’argent aussi est nécessaire pour certaines actions de solidarité. A nous de nous intéresser de près à ce que font de notre argent les associations auxquelles nous donnons. Certaines sont très transparentes.
    Re gros bisous.

    • Quichottine

      Merci pour ces précisions… c’est vrai que l’on ne peut pas donner à tous, mais le faire à celles qui agissent vraiment, c’est important.
      Re-gros bisous à toi aussi.

  27. Oui, merci de nous le présenter, je retiens ce titre avec de bons auteurs pour une bonne cause, c’est important, j’espère le trouver !
    Bonne journée Quichottine

    • Quichottine

      Il est encore un peu partout, je l’ai trouvé récemment à la FNAC. 🙂
      Bonne journée à toi aussi, Marine.

  28. Quichottine , j’ai eu un mal fou à tout lire ! Ou plutôt j ai plus compris en lisant les commentaires … As tu préparé un livre ? puisque 5 € ?

    Je peux glisser un billet dans une enveloppe si lecture !

    Je lis le tout en X fois ! et même en partant de la fin ! Quel travail j’ai à cause de cet internet !

    Bonne journée de PRINTEMPS Quichottine !

    Chez bous les brodeuses = ce sont des fleurs que nous brodons !

    PLEINDEBISOUS

    any

    • Quichottine

      Ne fais rien, surtout… 🙂
      Pour l’instant, le livre est encore en préparation. 😉
      Bisous et douce journée à toi.

  29. Je l’ai lu chez ma fille en janvier.
    Je n’ai pas aimé toutes les nouvelles mais certaines m’ont beaucoup plu! C’était une bonne idée finalement de faire cela . Bises

    • Quichottine

      J’ai trouvé que c’était une bonne idée aussi… un livre à la portée de tous.
      Bises et douce journée à toi.

  30. Encore une action pour les restos du cœur … oui je dis encore … car je suis tout à fait du même avis que Margimond.
    J’essaie de commenter mais je n’y arrive pas. Trop de choses à dire …
    On me dit que j’ai droit d’aller au resto … pour me nourrir … alors … je participe aux dons en n’y allant pas et en laissant ma place aux autres …
    Gros bisous Quichottine

    • Quichottine

      Je comprends tout à fait… ne t’en fais pas.
      Gros bisous tout plein et douce journée à toi.

  31. C’est vrai , on peut se poser des questions sur ce genre d’action, perso, je me dis , vaut mieux ce genre de démarche que l’indifférence…Merci pour l’info. Bises VITA

    • Quichottine

      🙂
      Merci pour tout à toi aussi. Bises et douce journée Vita.

  32. Je l’ai déjà, j’ai bien aimé, certaines histoires plus que d’autres bien sur
    bisous et bon week-end

    • Quichottine

      Quand il s’agit d’un recueil, c’est plus facile d’y trouver quelque chose qui plaît.
      Merci pour ton avis, Lilwenna.
      Bisous et douce journée.

  33. bonjour Quichottine, on dirait que la société se retire , se referme sur elle-même, peur, insécurité que-sais-je ? tu fais bien de relancer le sujet, les éca

  34. suite..les écarts se creusent entre pauvres et riches et ce ne sont pas toujours ces derniers qui sont les plus généreux. Merci pour cette idée de lecture solidaire. bonne » faim de semelle » disait Charlie …Chaplin !

    • Quichottine

      Eh oui… Peur, insécurité, lendemains incertains… de quoi rester chacun chez soi et ne plus rien faire…
      Alors, j’admire ceux qui osent encore bouger pour un monde meilleur.
      Passe une douce journée Pierre. Merci pour tout.

  35. Oui j’en avais parlé et j’ai trouvé l’idée généreuse. Certaines nouvelles ons superbes et emportet l’imaginaire, d’autres sont plis décevanates, surtout d’auteurs que j’appérécie. Ma préférée est celle de M.Chattam. Bisous

    • Quichottine

      Merci.
      Je suis contente que tu donnes aussi ton avis ici sur ta lecture.
      Passe une douce journée. Bisous.

  36. Merci Quichottine. J’ai noté et je vais mettre le papier dans mon sac pour y penser. Cela fait penser à ton initiative pour nous fédérer pour Rêves. Bien, sûr ils sont « un peu plus connus ». si seulement cela pouvait attirer beaucoup de lecteurs. Je sais, par expérience, que les associations frappent trop souvent aux portes, mais, comment faire pour nourrir, loger etc …
    Il n’y a pas à polémiquer sur ton article. Chacun le prend comme il veut et fait de même manière, c’est tout.
    Bonne soirée
    Bisous

    • Quichottine

      Merci de si bien me comprendre.. 🙂
      Passe une douce journée Pimprenelle. Bisous.

  37. même si c’est pour une bonne cause il faut tjs donner et tout le monde ne peut se le permettre et en plus moi je ne donne pas quand on voit des personnes allant au restau du coeur vêtues à la dernière mode, la cigarette au bec, des teintures aux cheveux, et des voitures que nous on ne possède même pas il y a de quoi se poser des questions mais tout le monde n’est pas dans ce cas et les plus pauvres ne se montrent pas

    • Quichottine

      Qu’ajouter ?
      Je dois dire que je n’ai pas de mots qui pourraient répondre à ce constat, que j’ai fait aussi.

  38. Moi aussi j’ai été touché par le texte d’Agnès Ledig que j’ai découverte ensuite dans ses romans.
    D’autres textes m’ont plu aussi comme celui de Marc Levy bien différent des autres.
    Bon weekend.

    • Quichottine

      Merci pour ton avis, Philippe.
      Je n’ai pas trouvé sur ton blog la page où tu en as parlé…
      Passe une douce journée.

  39. Je vois que toi aussi tu es dans la dégustation…
    J’aime bien l’esprit de ce livre et si c’est pour une bonne oeuvre, c’est encore plus agréable.
    Tu nous donnes vraiment envie de le lire.

  40. Je viens de comprendre tes excuses… Juste un mot parce que ça polémique…un peu je crois.
    Il est vrai qu’on est sollicité de toutes parts, au téléphone, dans la rue, dans les magasins, à la TV et qu’on ne peut pas toujours ouvrir son porte-monnaie. Mais il n’y a pas lieu de polémiquer ici. Ton action était bonne Quichottine, sache-le.

    • Quichottine

      Merci !
      Je suis contente que tu sois de ceux qui pensent qu’on peut continuer à agir… 🙂