Voyage, voyage…

Après vous avoir laissé quelque temps en compagnie d’une jeune journaliste en fin de formation, me voilà de retour, avec toujours autant de retard chez vous comme chez moi. Je vous raconterai, mais plus tard…

Aujourd’hui, puisque grâce à Maya/Suzy nous sommes retournés en Italie, j’ai décidé de faire avec vous un voyage…

– Chouette ! Nous partons en avion ou en tapis-volant ?

– Qui a parlé ?

La Bibliothécaire chercha vainement le bonnet bleu de son lutin préféré. Il semblait avoir totalement disparu de son champ de vision… mais aussi des endroits habituels où il aimait s’installer pour lire.

Elle craignit un moment qu’il ne soit tombé dans l’un des tiroirs de son bureau et les vida complètement…

Rien ! Il n’y avait aucune trace, pas même un lambeau de la houppelande rapiécée…

En y réfléchissant bien, Quichottine admit qu’il avait dû se rendre à l’unique boutique de la Forêt des Merveilles, afin de remplacer le vêtement désormais trop usagé. Le Lutin bleu n’était ni un fervent défenseur du gaspillage et de la consommation à outrance, ni l’un de ces personnages qui préfèreraient mourir que d’avouer où ils avaient rangé leur magot.

Donc, pas de Lutin bleu… mais qui donc se cachait et avait osé l’interrompre ainsi ?

Les abonnés se taisaient, les passants d’un jour aussi. Ils baissaient les yeux d’un air coupable mais… évidemment ! Aucun d’entre eux n’aurait eu cette voix incroyable, cristalline, musicale…

Pendant un temps, elle crut déceler quelque chose près de la collection Alexandre Dumas… des livres offerts à son fils avant même qu’il sache lire…

150219_Eolina_1

Mais, à peine entrevue, l’ombre s’était effacée.

Un léger frôlement la fit se diriger vers une autre étagère… Là, Marcel Pagnol attendait encore qu’elle reprît ses premières lectures dans une édition héritée de ses parents adoptifs, et qu’elle gardait en souvenir.

150219_Eolina_2

Aucun doute possible… Une fée était arrivée et rêvait désormais sur les étagères de sa bibliothèque.

– Mais que fais-tu là ? Qui es-tu ? Que veux-tu ?

– Je ne veux rien… je rêve… et si tu tiens vraiment à le savoir, je m’appelle Éolina…

– Éolina… c’est un joli nom, le nom d’une Fileuse de lune…

La fée était minuscule, mais si belle ! Quichottine avait pensé un instant qu’il s’agissait d’un de ces papillons qui s’approchent trop de la lumière et s’y brûlent les ailes…

150219_Eolinia_3

– Tu vas vraiment nous emmener en voyage ?

La fée murmurait, mais ses mots s’envolaient comme les notes d’une clochette…

– Oui, bien sûr… Et si je ne t’avais pas cherchée, nous serions déjà partie.

– Oh !… Si tu veux et comme je t’ai fait perdre du temps, je vais t’offrir le moyen d’aller plus vite…

– Tu ne peux pas me faire remonter le temps, si ?

– Si, bien sûr ! Tiens, voilà un escalier qui t’emmènera où tu veux…

150219_Celiandra_fractal3

“Drôle d’escalier !”, pensa Quichottine… mais sans rien dire pour ne pas blesser la fée. Après tout, il ne tenait qu’à elle d’essayer…

– Mais je dois d’abord te prévenir, ajouta Éolina… Tu ne peux y monter qu’une fois.

– Une fois ? Alors, il faut que je réfléchisse pour ne pas me tromper sur ma destination…

– Ça vaut mieux, en effet…

Et, comme pour éviter toutes les questions auxquelles elle n’avait aucune envie de répondre, la fée s’envola, dans un arc-en-ciel de couleurs…

150215_Celiandra_envol

Merci à Marie qui m’a offert le chemin de cette fée rêveuse et à Celiandra pour ses superbes fractales…

Le voyage reprend demain.

60 réponses à “Voyage, voyage…

  1. Et merci à toi d’avoir enchanté ces fractales déjà tout à fait féériques…

  2. On l’aime déjà Eolina, fille ou petite-fille du vent… nous irons loin avec elle je le devine, merci Quichottine, bises, JB

  3. Alors… L’escalier t’as-t-il entraîné là où tu n’imaginais pas pouvoir retourner un jour ?

    La fée ne dit pas si ton retour sera possible une fois partie…

    J’espère que l’escalier a porté tes pas vers l’univers de tes rêves… J’aimerais tellement qu’on me propose, à moi aussi, d’emprunter un tel chemin ! 😉

    Gros bisous à toi, ma Quichottine, et merci de nous offrir ton monde plein de douceur…

  4. La curieuse que je suis est frustrée : quelle destination vas tu choisir pour l’escalier ? Peut être une suite. Jolies fractales et fées. Bisous

  5. Tes images sont très belles, et l’histoire pique ma curiosité… Vivement la suite !

  6. Coucou Quichottine
    J’ai adoré tu t’en doutes bien 😉 J’aime beaucoup ta fée devant les livres et ce bel arc en ciel
    Gros bisous & douce journée

  7. Très jolie fée et … j’adore les fractales !
    Bonne fin de semaine, ma chère Quichottine.
    Bisoux doux.

    dom, toujours « Pas bien » …

  8. Et merci à toi pour ce très joli moment de rêve féerique.
    Tu vas devenir ma conteuse préférée 😉
    Bonne journée
    PS : les fractales de Céliandra sont toujours superbes.

  9. alors si on ne peut prendre qu’une seule destination, c’est juste la vie, mais c’est souvent une destination sinueuse et escarpée
    bises et belle journée malgré le retour de la pluie

  10. Ah les fées. Le monde moderne s’en est tellement éloigné qu’il n’y a jamais eu autant de créations de mondes virtuels où se plonger au travers de jeux informatiques, vidéos, films et même des resucées de films de Walt Disney.

    Comme toujours le monde (l’univers) de LA bibliothèque est rempli de surprises et de magie bienveillante où il fait bon vagabonder. Plein les yeux et plein le coeur

  11. Débora Anton

    Où puis-je acheter ce merveilleux escalier ? lol. Très jolie petite histoire, comme d’habitude. Merci Quichottine.

  12. Coucou ma Quichottine,
    Un magnifique voyage virtuel ma douce rêveuse. J’ai adoré. Merci.
    Bises et bon vendredi. ZAZA

  13. Tu peux y monter sans crainte ma Quichottine 🙂 c’est un escalier magique et tu ne risque rien, promis 🙂 j’ajoute un rien de poussière d’étoiles et le voyage pourra commencer …
    Douce journée , je t’embrasse fort

  14. Petite espiègle cette fée, passant de guerre de religion aux querelles amoureuses marseillaises, passant de l’ombre de Papa Dumas au soleil de Pagnol.
    Une fée minuscule ?
    Pas de soucis, plus elles sont petites, plus on peut les emmener avec nous:
    Au fond d’une poche, d’un sac, dans le gousset d’un veste, puisqu’on n’y met plus les montres, dans un paquet de mouchoir en papier enrichi à la crème hydratante, dans un des rares pendentifs à clapet, vous savez ceux où l’on pouvait y glisser une photo, dans une sacoche de vélo, au fond d’un étui à lunettes, au fond d’une botte, là où le petit orteil se prélasse car il a de la place, dans la poche-revolver, ne pas s’asseoir dans ce cas, etc..
    Moi, quand j’en vois une, je lui propose la boite à encens, elles s’y plaisent et elles peuvent tout voir à travers les trous de cette sorte de moucharabieh que forme le couvercle de la boite.
    Ben oui, les fées sont curieuses, la preuve, cette Eolina n’est venue chez Quichottine que par curiosité, entendant parler de voyage.

    Ceux qui fréquentent les fées savent déjà où mène cet extraordinaire escalier magique: en haut !
    Ben oui, en haut, là où il y a de la lumière, bien dosée, juste assez pour ne plus voir … le noir d’en-bas.
    Mais je reviendrai malgré tout lire la suite, car ce sera bien éclairé, et qui sait je lirai sans lunettes.

  15. Merci ma Quichottine pour ce doux rêve.
    GROS BISOUS et belle journée !

  16. Attention aux escaliers des fées : mieux vaut avoir le pied léger !

  17. délicieuse guide que Eolina, petite soeur de la fée Clochette pour visiter la bibliothèque

  18. c’est bien chez toi…on peut rêver…ça se tombe bien j’adore ça…kiss!

  19. Une jolie petite fée.. Qui sait où elle t’emmènera ? Je crois que ce sera un beau voyage ! Bises

  20. Je suis curieuse de connaître le choix de ta destination 🙂 Superbe à tous niveaux. Bon wk Quichottine

  21. Bonjour Quichottine , Un escalier qui mène …au paradis ! Tel le célèbre « Stairway to heaven » . Une histoire qui commence comme un conte de fée ou la destinée et la destination-clef tient du miracle et fera j’imagine) beaucoup pour comprendre la suite. Eolina fera t-elle le choix de la BONNE destination via cet escalier?

    PS: j’ai ajouté une vidéo de la chanson (que tu connais bien ) « c’était avant » issu du dernier CD en attendant le prochain sur lequel je travaille et qui sera prêt pour octobre 2015.

  22. Pour répondre à ta question sur mon blog: c’était ma fille qui est restée accrochée avec sa robe !

  23. La fée et les fractales, surtout la dernière sont bien jolies.
    On en saura un peu plus, la prochaine fois, quand on aura monté l’escalier en ta compagnie.

    Bises amicales Quichottine et bonne fin de journée !

  24. Que c’est beau, l’envol d’une fée ! Enveloppant comme une fumée où notre esprit se diluerait pour te suivre… Où, au fait ?!

  25. Quel beau voyage je viens de faire avec tes mots, un envol qui inspire les poètes, qui donne des ailes, j’aime beaucoup ce descendant du vent Éole qui a fait une belle apparition au tournant d’une phrase.

    Je pense que si demain tu continues c’est que peut-être ton voyage pourra figurer chez Sabine, il y aurait vraiment sa place, car ce sont ceux-là les plus beaux voyages ceux qui s’emparent de notre imaginaire et qui nous font vagabonder à dos de nuages et nous laisse interloquée mais si bien au milieu de nulle part…Où tout est enchanteur, tout brille ou la vie fourmille aussi bien sous une feuille qu’à l’orée de la forêt ou dans la clairière perdue dans l’immense forêt.

    Belle fin de journée et bisous d’EvaJoe

  26. Un peu de féérie si joliment écrite me fait du bien …
    J’attends la suite … qui sera surprenante comme toujours.
    Merci et à très vite
    Gros bisous

  27. Mistigris34

    superbes ! et de biens belles couleurs !
    j’attends la suite…bisous, MIAOU !!!!

    PS un petite fée ayant pour prénom Inès est arrivée cette nuit chez ma petite-fille donc me voici arrière-mamie une 3ème fois ! bisous, MIAOU !!!

  28. salut
    c’est une belle balade avec une fée
    bon week-end

  29. Une petite halte amicale par chez toi chère Quichottine… je t’embrasse @ tout bientôt

  30. Hou cela fait du bien de te lire…tu devrais être remboursée par la sécu !

    Bisous

  31. Quelle jolie fée ! mais aussi quel cruel dilemme, un seul choix… c’est si difficile !… à mon avis tu n’as pas encore monté la première marche toi qui te poses toujours tant de questions… 🙂
    Je suis en retard partout aussi mais bon, un jour après l’autre… Gros bisous

  32. quelle féerie à l’arrivée de cette jolie fée
    c’est très beau comme texte
    le lutin bleu à l’esprit écolo c’est bien

    PS /j’ai enfin pris ma décision
    je quitte la blogosphère
    mais j’ai été heureuse de te rencontrer je te ferai des coucou
    pleins de tibo et doux weekend ma douce

  33. un escalier magique !! c’est trop chouette !!
    j’ai hâte de savoir où tu vas aller ? loin au delà des océans dans un pays merveilleux ?
    un pays de cocagne peuplé de lutin, de fées, d’enfants heureux !!
    n’oublie pas de prendre une petite valise pour nous rapporter des trésors !!
    à bientôt !! douce soirée- bisous !!

  34. Bonsoir Quichottine. cette petite fée ressemble à la Fée Clochette de Peter Pan. Bisous

  35. Bon week-end, ma chère Quichottine
    Bisoux doux.

    dom

  36. Au royaume des fées tous les voyages sont possibles, mais ça vaut la peine d’y réfléchir, je suis partie quant à moi à l’aventure et sans me poser de questions, tu as raison d’opter pour la prudence, surtout si c’est un voyage unique !
    Bisous Quichottine

  37. Très agréable moment passé à lire cette féerie parmi ces superbes fractales.
    Merci à vous deux et à Marie
    Bises

  38. Un texte écrit avec un baguette magique. Quichottine tu es une fée des mots !!
    Bises

  39. tu fais durer le suspens

  40. Merci, Dame, pour ce voyage au pays du merveilleux, si merveilleusement illustré…… Je t’embrasse, te souhaite une belle journée……

  41. J’ai bien aimé ton voyage dans ta bibliothèque ma chère Quichottine, ah Dumas que de souvenirs!
    je me demande si tu dois continuer à chercher le bonnet bleu car il est sur le coin du buffet de ma salle à manger!!! ta petite fée Libellule est magnifique et je me demande où tu vas t’envoler!!!
    t’envoler certes pas de souci, mais surtout il faudra revenir..
    Oh oui que j’ai été émue devant la peinture de mon Pilou..
    je t’embrasse et te souhaite un bon week end.
    chatou

  42. C’est très joli ces fractales. Et comme toujours tu nous brodes une histoire qui pique notre curiosité.

  43. Merci pour ce billet merveilleux
    Bon WE Quichottine

  44. Au pays des songes et des douces rêveries,
    Les farfadets sont éblouis…
    Par la beauté des mots,
    Par la vivacité des fées,
    et mon alter-ego
    Lucius
    s’y mire beau !…
    http://www.mirebalais.net/2014/12/lucius-fadet-du-poitou.html

  45. Tiens! je ne connaissais pas pas ce mot :fractale, mais ce sont là de magnifiques œuvres … à rêver debout! Tout comme ton histoire qui nous invite à jouer le jeu et à suivre la petite fée. Merci pour autant de féérie et de fraîcheur! bonne soirée et agréable dimanche; Simone

  46. Bien joli comme histoire
    A bientôt

  47. Une baguette magique qui nous fait voyager sur des chemins de mots enrubannés de fractales…
    Merci pour cette belle page!
    Un petit bonsoir plein des flocons de neige de la Bourboule….où je suis en vacances…

  48. Merveilleux de trouver ce merveilleux dans ta bibliotheque, chere Quichottine
    Je t’embrasse bien fort.

  49. J’adore, tu penses bien ! J’aime beaucoup les petites fées de cette collection aussi !
    Merci Quichottine
    bisous et bon dimanche

  50. Bon dimanche, ma chère Quichottine
    Bisoux doux.

    dom

  51. comme d’habitude je viens de passer un agréable moment à te lire.
    Les fractales de Céliandra sont très jolies..
    Bonne fin de journée Quichottine.
    ( C’est une fleur de tabac..)

  52. Partir en voyage en suivant la fée Eoline..quel bonheur!

  53. Toujours ds le monde des rêves…ça fait du bien de s’évader ainsi. Bonne soirée. Bises VITA

  54. Bon début de semaine, ma chère Quichottine.
    Bisoux doux.
    «*_*»
    dom

  55. Remonter le temps, certes, mais pour aller où ? … Pas question de revivre là où nous sommes aujourd’hui ! Et sommes-nous sûr que le « temps d’avant » représente l’avenir ?
    Amitiés.

  56. Eolina… Tu lui as trouvé un bien joli nom à cette petite fée du pays des korrigans… Il y en a tellement dans ce pays qu’il faut prendre son temps pour tomber sur celle qui fera rêver tes lecteurs. Et c’est bien parti je crois…
    Merci pour cette belle histoire Quichottine! Et je n’en suis pas très surprise d’ailleurs…

  57. Et merci à Celiandra pour cet escalier irisé!

  58. Alexandre Dumas, Olivier les relit les uns après les autres et est subjugué par la richesse de cet auteur.
    Les fractales sont très beaux
    et chère Quichottine, ton rêve ne sera peut être pas réalisée là, maintenant, ici … par contre, nous t’aimons tous beaucoup. Bises

  59. J’aimerais rencontrer Eolina . Les fractales sont magnifiques et font rêver.
    Merci à vous trois.
    Douce soirée, bises Quichottine

  60. J’aimerais bien avoir un escalier moi aussi pour remonter le temps.
    Merci à toi Quichottine et à Céliandra pour ses belles créations.