Svletana Zakharova, Giselle au Palais des Congrès à Paris

Et si…?

Et si je vous emmenais avec moi à Paris, pour une soirée magnifique… comme une parenthèse dans le temps ?

150204_Programme-1

Imaginez… c’est un cadeau, une opportunité… à saisir dans l’instant.

Je crois que comme toutes les petites filles j’ai dû avoir un jour l’envie de ressembler à ces êtres incroyables qui savent « dire », juste avec leurs corps, leurs gestes, tout ce que d’autres taisent…

Je n’ai jamais essayé…

Je dois vous rappeler ici, surtout pour ceux qui ne me connaissent pas, que mon père m’a dit un jour que j’avais avalé un balai en naissant. Je suis encore plus raide aujourd’hui et je ne me risquerais à aucun prix sur une piste de danse : je préfère contempler ceux et celles qui savent évoluer en musique comme si c’était évident.

Mais là… là, c’était encore autre chose. Venez-vous ?

L’orchestre était dans la fosse, comme de bien entendu, attendant le chef d’orchestre et ajustant les instruments…

J’aime ce moment où l’on peut encore regarder ses voisins, la salle, et le grand rideau qui dévoilera bientôt le décor.

L’arrivée du Chef est annoncée, même lorsqu’on ne le voit pas, par un premier tonnerre d’applaudissements.

De quoi se demander si c’est lui qu’on salue ou plutôt la certitude que le début du spectacle est imminent.

Et puis… et puis la musique nous entraîne.

Les danseurs nous racontent une histoire… sans qu’aucun mot ne soit prononcé. Pourtant, nous partageons chaque émotion des personnages, de leur rencontre à la séparation, aux retrouvailles étranges au-delà de la mort.

Je pourrais bien sûr vous montrer des images, toutes issues du programme que nous avons acheté pour garder un souvenir de cette soirée, comme nous le faisons toujours depuis notre toute première « sortie », il y a très longtemps. Je pourrais aussi vous parler de ceux qui sont à l’origine de ce ballet : Théophile Gautier, Adolphe Adam, vous dire comment il a fait le tour du monde et pourquoi il continue de remplir les salles de spectacle, encore aujourd’hui.

Mais j’ai envie de continuer à rêver à ces pas que je serais bien incapable d’accomplir dans ma réalité : “arabesques”, “fouettés”, “entrechats” et “pirouettes”, ces mouvements si beaux que l’on en oublie que les pieds des danseuses sont soumis à de bien rudes épreuves… et je m’envole dans un superbe “grand jeté” qui défie la pesanteur et me transforme en oiseau.

Je continue à imaginer que je suis sur scène, parmi ces danseuses, même la plus novice d’entre elles, mais… légère comme une plume, virevoltant telle une feuille au vent, un vent qui serait musicien, enjôleur, rêveur…

Ces moments “hors du temps” ne sont pas très nombreux et ils gardent pour moi la magie de la découverte… serait-ce la même chose si je pouvais me rendre chaque soir à un nouveau spectacle ?

Je ne sais pas.

Ce dont je suis certaine, c’est que la troupe de la Scala de Milan, sa danseuse étoile, Svletana Zakharova, et tous les danseurs et danseuses qui l’accompagnaient, corps de ballet et invités, m’ont fait vivre une soirée époustouflante.

150204_Giselle_affiche

Si vous en avez envie, et à défaut d’avoir pu vous rendre à Paris, Milan ou Tokyo pour la voir, vous pouvez regarder sur Youtube l’intégralité du spectacle, avec Svletana Zakharova, la “Tzarine de la danse” qui m’a émerveillée le 4 février dernier au Palais des Congrès.

Giselle, une heure quarante-cinq de pur bonheur.

57 réponses à “Svletana Zakharova, Giselle au Palais des Congrès à Paris

  1. Je n’ai jamais assisté à un balai… quelques unes de mes petites-filles font de la danse classique… mais de là à les voir danseuses étoiles un jour c’est une autre paire de… manches ! 😉 Merci à toi, bises de jill

  2. Tu as passé un très bon moment. J’ai beaucoup aimé ce que tu écris sur tes émotions lors de ce spectacle. Tu sais que je déteste la musique et aussi la danse mais tu me les ferais presque aimer. Bises

  3. Je n’aime pas particulièrement mais … j’aime tes mots ! 😉
    Bon début de semaine, chère Quichottine.
    Bisoux doux.

    dom

  4. Eglantine

    🙂 pas trop ma tasse de thé les ballets mais avec un récit pareil tu donnes envie de découvrir …
    bises

  5. Non ! Je n’ai pas pu vivre ces moments incroyables dirigés par UN seul Monsieur ! Dommage !

    Simplement comme hier RESSORTI hier LE PETIT PRINCE d’il y a presque 50 ans ! Avec Gérard Philippe !

    SVP dessime moi un mouton !

    Je sors tout ce que je peux pour ma fille et la petite Eryne ; Mais celui là , je le garde jalousement le + longtemps possible !
    Si je dois vivre encore un certain temps , la petite l’écoutera chez sa Mamie !

    Parce que j’ai acheté à Ly un petit tourne disque ! Plus tard elle aura le mien ! C omme tout ce que j’ai d’ailleurs !

    BISOUS !!!

    any

    eryne.simplesite.?

  6. C’est en effet magique, hélas je suis bien coincée pour pouvoir assister à de tels spectacles.
    bisous.

  7. Je comprends ton émotion, j’ai eu la chance d’aller au Marinsky à Saint Péterbourg lors de sa réouverture ; c’était superbe; Comme toutes les petites filles j’ai voulu faire de la danse après avoir lu un livre de Claude Bessy mais ma mère m’a vite faire comprendre que ce serai très difficile voir impossible ! Je me contente de regarder comme toi et j’adore…
    avec le sourire

  8. Bonjour Quichottine
    C’est surement le plus beau cadeau qu’on pourrait me faire ..
    Je suis heureuse pour toi car cela a du être un spectacle somptueux !!
    Bises à toi

  9. Etre une ballerine gracieuse a longtemps été un de mes rêves d’enfant. Mais « raide comme un manche à balai » , selon les termes de ma mère, et préférant largement la compagnie de mes livres, j’ai vite cessé les cours de danse, que je n’imaginais pas si ardus … Merci pour ce moment d’évasion, Dame. Je te souhaite une belle semaine et je t’embrasse

  10. Pour moi, un ballet, c’est la quintessence de l’absolue beauté et le summum de la grâce.
    Tu as dû passer un divin moment.

    Bonne semaine empreinte de cette élégance.
    eMmA

  11. Bonjour,
    Quel beau et bon moment tu as du vivre, ta façon d’en parler si joliment me fait de ne pas y être allée…
    Merci pour le partage.
    Bonne journée.
    D@net.

  12. J’y étais avec toi !
    Un très beau partage…

  13. Je comprends ton émotion et de nous faire partager ce moment devant la beauté d’un ballet . je ne connais pas le Palais de congrès mais je me souviens de Opéra avec mes parents..Nous étions tout la haut dans le pigeonnier avec les jumelles pour voir la scène.. Bon début de semaine Quichottine.. Bises.

  14. ce devait être un spectacle magnifique
    bises et belle journée

  15. Tu es venue, « sur la pointe des pieds », m’enchanter, me faire rêver, et….t’envier ! Lorsque, il y a très longtemps, mes parents m’ont offert un tourne-disque (avec un chargeur « champignon » pour empiler plusieurs vinyls) pour Noël, j’ai acheté avec l’argent que d’autres m’avaient donné, mes premiers 45 tours : tous des musiques de ballets, dont Giselle. Et il s’est trouvé que, quelques temps après, le sujet de la rédaction était de s’évader en pensée et de raconter… Facile, avec une telle musique ! Et sais-tu ? Nous étions toutes les deux « Premiers sujets » !!!

  16. J’ai eu le bonheur d’assister à quelques ballets, à Paris, à Lyon, à St Étienne, c’est toujours un enchantement…
    Bonne semaine

  17. Quelle chance ! quel spectacle grandiose … merci de savoir si bien trouver les mots pour nous en parler.
    L’orchestre mérite amplement ces applaudissements, c’est difficile pour eux, surtout pour le chef d’orchestre qui doit aussi suivre les danseurs sur scène.
    J’ai dansé quelques années, pas avec un tutu mais simplement, en semi-classique c’est à dire, sans pointes. Mes filles prenaient des cours aussi … de bons souvenirs. Dans les cours j’étais toujours mis au premier rang car je comprenais vite et les autres me regardaient. C’était valorisant. Musique, danse, chant ont fait parti de ma vie …
    Merci pour cette vidéo mais c’est un spectacle qui se vit en vrai pour être apprécié à sa juste valeur.
    Gros bisous ma Quichottine, merci de ce partage.

  18. Oh oui je te suis avec grand plaisir Quichottine, j’imagine ta joie, quel bonheur, merci de l’avoir partagé avec nous
    Gros bisous & douce journée

  19. naturesereine

    Difficile de décrire ce genre de bonheur mais tu as su y parvenir bises et heureuse pour toi Quichottine

  20. J’aurais bien voulu être à ta place 🙂 Ce genre de spectacle est un vrai bonheur…
    Quand j’étais jeune je voulais être danseuse, petit rat de l’opéra… ou hôtesse de l’air… « J’ai fait maîcresse » c’était pas mal non plus 🙂
    Merci pour ce billet ma Quichottine. Douce journée et GROS BISOUS.

  21. Dès que j’ai un moment j’irai regarder…
    J’ai rêvé d’être danseuse le jour où j’ai regardé « l’âge heureux » à la TV en 1966, je crois…
    A défaut d’opéra, j’ai fait danser mes élèves pour les spectacles de fin d’années
    et j’aime toujours faire quelques pas de danses lors des fêtes…
    Bon après-midi

  22. j’aime ces ballets et j’imagine le plaisir immense que tu as ressenti…c’est vrai je suis aussi un manche à balais et non ballet mais quand le spectacle est terminé je me sens…légère !
    merci pour ce lien…je reviendrai plus tard car je n’ai pas autant de temps devant moi pour le moment
    je t’embrasse

  23. Sonya972

    très belle parenthèse
    j’apprécie
    coucou
    j’espère que tu ne souffres pas trop ,du froid
    prends bien soin de toi
    excellente semaine
    gros bisous du lundi

  24. Comme toi, j’aime beaucoup la danse et suis bien incapable de la pratiquer…
    Merci pour ce texte . te lire est toujours un plaisir.
    Bises

  25. Merci pour tous ces mots pour illustrer ce que je ne peux aller voir parce qu’un peu loin !
    Dommage, cela donne encore plus envie en te lisant.
    Ah Paris, beaucoup de spectacles… mais j’en ai profité pendant 35 ans, alors je ne me plains pas 😉
    Bisous et belle fin de journée à toi

  26. Gracieuse et légère, tu es venue partager. Merci Quichottine.
    Les sacrifices, les douleurs mais aussi les bonheurs d’une danseuse, j’ai connu par l’intermédiaire d’une danseuse étoile. Ce sont des disciplines de fer qui donnent des horaires qu’on a du mal à imaginer.
    Bonne soirée qui arrive.

  27. Magnifique ma Quichottine, j’ai d’autant apprécié que j’ai une partie de ma famille qui pratique dans la chorégraphie de ballet, leçon de danse, et dans des spectacles. Bises et bonne soirée. ZAZA

  28. Tu me fais envie, quelle chance d’aller voir ce ballet ! Je trouve ces spectacles magnifiques !
    J’ai toujours aimé danser mais bien sûr pas ces danses là, j’ai dansé toutes les danses, jusqu’a… bon , il y a 20 ans que je ne danse plus ou pratiquement plus, mais j’ai toujours adoré le rythme, mes parents aussi qui dansaient divinement la valse, on mettait un disque et hop sur le parquet ciré…
    Pour te faire une confidence, à 16 ans c’est un ami de mon père, un grand résistant qui m’a appris à valser, j’étais si fière !
    J’ai même dansé le fandango, mais chez nous c’était normal !
    Je t’embrasse Quichottine, je suis heureuse pour toi car la soirée devait être de toute beauté !

  29. Merci pour le lien Quichottine , je viens de regarder , superbe ! j’adore , j’ai toujours adoré !
    Une belle soirée pour toi !
    Je t’embrasse

  30. Je n’en a jamais vu en vrai !!! quelle belle soirée tu as dû passer !j’en suis heureuse pour toi 🙂
    Merci pour cette très belle description , en fermant les yeux j’y étais . Qu’il est beau le nom de cette danseuse étoile ! il fait rêver ….
    Belle et douce soirée Quichottine Je t’embrasse

  31. Un ballet que j’adore , je l’ai vu une première fois avec mes parents puis ensuite à l’opéra de Paris.Je n’ai pas vu cette troupe qui est exceptionnelle , dommage.
    J’ai aussi rêvé que j’étais une danseuse étoile !!!
    Tu as passer une soirée inoubliable et resourçante , j’en suis heureuse pour toi.
    Belle soirée, bises Quichottine

  32. J’aime beaucoup le ballet j’en ai fait un peu quand j’étais jeune. C’est une carrière difficile qui demande beaucoup de travail pour en arriver là.

  33. Un spectacle qui donne envie
    A bientôt

  34. oh lala, quelle chance Quichottine ! Je t’aurais volontiers accompagnée ! C’est mon rêve d’aller un jour voir un ballet à l’Opéra de Paris. A la télé ou sur internet, ce n’est pas pareil. En plus Giselle est mon ballet préféré !
    Même si tu n’as pratiqué, je vois que tu connais bien les noms des pas, et que ça te fait rêver. Tu as du passer une super soirée
    bisous et bonne soirée

  35. Bonsoir Quichottine,
    Je comprends cette émotion.
    J’ai moi-même souvenir d’un spectacle inoubliable. Ce n’était pas de la danse, mais de l’opéra.
    Jamais encore à ce moment là je n’étais allée à l’opéra (j’en avais vu, mais dans des salles ordinaires) et ce soir là, c’est au Staat Oper de Berlin Est que j’avais eu l’occasion de me rendre. J’avais choisi, pour passer la douane, le jour où ils devaient donner « La flûte enchantée » (un opéra pour novices, diront certains, mais que j’aime énormément). J’ai encore en mémoire la musique et les décors ainsi que l’émerveillement que j’avais ressenti dans ce merveilleux lieu. Pourtant, ça date, tu imagines ? C’était avant la chute du mur…

    Bonne soirée et bisous à toi, Quichottine

  36. Bien aimé ta façon de dire ton émotion devant ce spectacle! J’ai regardé la vidéo pas en entier je l’avoue mais l’émotion n’est pas la même ça c’est sûr!
    Bises et belle soirée
    Dany

  37. Bonsoir Quichottine. Ton émotion transparait dans tes mots. Je ne suis pas attirée par ce type de spectacle. Il faudrait pourtant que j’essaie. Bisous

  38. Bon mardi, ma chère Quichottine.
    Bisoux doux.

    dom

  39. Poésie d’un envol de pure légèreté. J’ai les pieds dans des sabots ou sur des skis et le Ballet est rude 😉 et à part le « Petit plié tendu », je suis béotien néophyte dans le domaine de la danse quoique un faible pour Carolyn Carlson et Pina Bausch. Merci pour ce partage Quichottine et prends soin de toi par les froids qui sévissent.

  40. Ah ah un manche à balai pour un ballet voilà bien quelque chose de peu commun.
    Te connaissant (un peu, juste un peu) je sais que le manque de souplesse du corps que tu avances est largement compensé par une largesse et une souplesse de l’esprit qui peuvent se permettre des “arabesques”, “fouettés”, “entrechats” et “pirouettes” et autres « je suis sur scène, parmi ces danseuses, même la plus novice d’entre elles, mais… légère comme une plume, virevoltant telle une feuille au vent »
    Bonne journée à vous et que le rêve continue

  41. Je n’ai jamais vu un ballet, en réalité .Mais je souvenir d’une grande image de M

  42. Je n’ai jamais vu un ballet, en réalité .Mais je souvenir d’une grande image de la danseuse étoile , Margot Fonteyn en tutu , dans une pose gracieuse et aérienne; je rêvais , comme toi, de ressembler à ces êtres un peu magiques!
    Je vais regarder, la vidéo. Merci pour ce partage.Bisous

  43. je n’ai pas l’habitude de regarder ce genre de ballet, mais j’avoue, en ayant regarder un peu de la vidéo que je me serais facilement laissée transporter dans ce spectacle. La grâce, la légèreté, les mouvements, l’habillement et les décors sont fabuleux.
    Toutefois, j’avoue que je n’aimerais pas du tout être une danseuse étoile. Trop de contrainte.

    Tu as passée une soirée exceptionnelle et pleine d’émotion et j’en suis heureuse pour toi.
    Merci de ce partage Quichottine ! Bises

  44. Bon mercredi, ma chère Quichottine.
    Bisoux doux.

    dom

  45. salut
    je n’ai jamais assisté à un ballet par contre je passe souvent le balai chez moi
    bonne journée

  46. Bonjour Quichottine,
    je ne viens pas souvent mais tu fais partie de mes amies bloggueuses.
    Je n’ai jamais assister à un opéra, je ne connais pas mais je connais la musiquepar contre.
    Ton article , j’ai aimé ce que tu racontes et tu m’as fait sourire avec ce que ton père te disait.
    Moi, je me trouvais gauche pour danser et je n’aimais pas cela, j’évitais .
    La souplesse s,en va en vieillissant, c,est plate, les raideurs arrivent.
    Bonne journée Quichottine et amicalement.

  47. Bon , ce n’est pas ma tasse de thé, mais ta façon de nous l’offrir me va bien !!
    Et surtout la sensibilité de tes mots, comme dab, j’aime
    bisou

  48. ils ont bien du talent ces danseurs, musiciens mais c’est un spectacle qui ne m’inspire pas

  49. Vu à la télé mais jamais en réel.

  50. Bon jeudi, ma chère Quichottine
    Bisoux doux

    dom

  51. La danse dite classique a peu de grands élus…
    quel talent durement acquis par des années de travail et de courage pour arriver à la perfection du geste qu’impose la musique…

  52. Bonsoir ma douce Quichottine, comme je suis heureuse pour toi que tu aies vu un si beau spectacle, que j’avais vu dans ma toute jeunesse… beauté, décors, des corps pratiquement parfois, grâce tout y est et voilà que je me suis laissée entraîner sur grand écran….. le temps s’est écoulé dans un plaisir immense. Merci pour ton partage mon amie.. et maintenant il va falloir que je revienne à des choses plus terre à terre car je dois aller allumer ma cheminée et faire mon potage mais je vais garder dans la tête ces si jolis airs .
    Douce soirée à toi et mille baisers
    chatou

  53. la perfection après des heures de répétitions de souffrance !!
    c’est magique !! la grâce personnifiée ! un grand moment, quel bonheur pour toi !!
    de merveilleux souvenirs !! contente pour toi-

  54. Je n’ai jamais vu de ballet mais je suppose qu’on est transporté par la musique et la légèreté des danseuses , tu as dû passer un beau moment à te lire 😉
    Bon week-end Quichottine bise (:-*

  55. J’ai regardé un extrait de la vidéo et je comprends ton enthousiasme, c’est vraiment magnifique.
    J’aime bien voir les danseurs virevolter.
    Tu as du passer de bons moments effectivement, je t’envie.

  56. cela devait être magique, magnifique …. j’ai mis la musique qui est déjà ravissante – bises Quichottine.