Nemo

Pour rassurer mes lecteurs, pour faire le point, aussi… il faut que je vous dise…

ll fut un temps où Quichottine se réfugia sur une île que lui avait préparée Loralie.

J’ignore si certains de vous s’en souviennent. Loralie, c’était mon premier “coup de cœur” sur la blogosphère.

Je découvrais qu’il y avait là un monde merveilleux qui m’attirait.

Pas forcément pour m’y faire des “amis”, non, mais pour la richesse que j’y trouvais, la diversité des publications et des êtres que je devinais derrière elles.

Loralie me manque aujourd’hui, mais j’ai gardé de mon île, aujourd’hui disparue, la bannière si jolie qu’elle avait composé pour moi…

140119_Refuge

« Lorsqu’une bibliothèque et un jardin ne suffisent plus… » avait-elle écrit, elle qui avait vu la Bibliothèque grandir, elle qui avait assisté à la naissance de mon Jardin secret… elle m’avait offert mon île, un abri, que seuls quelques rares amis connaissaient et fréquentaient.

Un Refuge où je m’appelais Nemo…

J’y avais un autre avatar, plus proche de ce que je ressentais lorsque j’y écrivais…

Quichottinemo

Quichottinemo… Nemo, du nom que s’était donné Ulysse en répondant au Cyclope.

Nemo… “Personne”.

«Qui t’a fait cela ?» criaient ses frères devant le cyclope aveugle… Il ne pouvait que dire “Nemo”… et, de qui les autres auraient-ils pu se venger puisque c’était “personne” l’auteur de ce méfait, de la blessure qui le privait à jamais de son œil unique…?

Je devenais Nemo lorsque j’avais besoin d’écrire ce qu’il était impossible de confier à mon blog.

J’y déposais parfois les “mots perdus”, les commentaires où j’avais mis bien trop de moi, ceux que je regrettais peut-être parce qu’ils n’avaient pas été compris. J’y déposais mes chagrins, car, à ce moment-là, je voulais une Bibliothécaire souriante et attentive à tous, sans distinction aucune. Je trouvais que je n’avais pas le droit d’avoir des états d’âme qui pourraient attrister les lecteurs…

Je les avais confiés auparavant à mon “Jardin secret”… mais petit à petit, bien que je n’en aie pas fait la promotion, il était devenu moins secret…

Alors, mon île fut la bienvenue… et Nemo y sévit quelque temps, jusqu’au moment où je me rendis compte que “dire” était pire que “se taire” lorsque le chagrin était trop profond, qu’il valait mieux l’enfouir sous des images, sous des contes à dormir debout, des fictions, que de le rendre plus réel en lui donnant des mots.

Loralie m’avait offert une île à nulle autre pareille, elle m’avait donné le temps, aussi… le temps de lire et d’écrire, de rester moi.

091017_Loralie_Le-temps_141009

À très vite…

136 réponses à “Nemo

  1. Je ne m’en souvenais pas. Très jolis ces illustrations de Loralie qui te convenaient pas. C’est vrai tu as évolué en te confiant beaucoup plus qu’avant. On évolue tous sur nos blogs car nos blogopotes deviennent au fil des articles et commentaires des amis et aussi parce que nous vivons dans nos vies personnelles nous font évoluer aussi. Bises et à midi

    • Quichottine

      Peu de personnes connaissaient mon refuge… 🙂
      Merci pour tout, Martine.
      Te voir est toujours un vrai plaisir.

  2. Une belle plongée dans les souvenirs.
    Nos blogs évoluent et des liens se tissent.
    Bon jeudi, chère Quichottine.
    Bisoux doux.

    dom

  3. « je me rendis compte que “dire” était pire que “se taire” lorsque le chagrin était trop profond ».
    Oui, tout à fait.
    Il ne faut pas pourtant se taire quand on est sincère même si ça déplaît, notre conscience a besoin d’exprimer ce qu’on ressent.

    Surtout ne jamais oublier que nous sommes les liens que nous tissons (Albert Jacquard)

    Il est des moments où ces liens se détricotent pour de bonnes ou mauvaises raisons. Mais se retissent ailleurs.

    Je t’embrasse très fort.

    • Quichottine

      « Nous sommes les liens que nous tissons », j’aime bien. 🙂
      Merci pour tout, ma Polly.
      Je t’embrasse très fort.

  4. C’est ça, la magie des blogs !
    bises Quichottine

  5. Quichottine ! Encore une belle page ! Agéable à lire

    Loralie ! Que moi aussi , ma bannière me manque ! Elle me manque tellement que essayant de créer un « canalblog » ne me convient pas ! Tellement OB semble m’être gravé dans la peau !
    Ne pouvant m’exprimer pas la photo de mes ouvrages je fais du sur-place !

    Il est vrai que je ne moe seulement ! Je ne fa pas réfléchir sur soi ! Je ne suis pas une dissertation philosophique ! Donc personne n’a à conclure !

    Pour cela peu-être que suis punie !

    Image qui n’est pas elle ! Synthétique c’ est tout ! Le naturel ! Où est il ?

    BISOUS QUICHOTTINE

    any

    • Quichottine

      Je ne comprends pas, Any… je ne crois pas que tu sois punie.
      Tu as seulement oublié d’avertir tes abonnés que ton blog était à nouveau actif.
      Tu as toujours de belles broderies. Bravo !
      Bisous et douce journée.

  6. La belle douceur du temps qui passe comme un baume…

  7. Magnifiques illustrations ! J’aime leur douceur et l’imaginaire qu’elles suscitent. à très vite alors Quichottine 🙂

  8. J’adhère au commentaire de Martine, mais n’oublie pas qu’il n’y a pas que des potes qui lisent ton blog, donc keep your secrets secret…
    Bisous plein.

    • Quichottine

      Ne t’en fais pas, je n’ai pas l’intention de tout livrer… 😉
      Bisous pleins, Aude.

  9. Bonjour Quichottine
    Je vais rejoindre le commentaire de Polly …certains doivent passer dans notre vie pour une raison X ou Y et puis s’en vont ..et décus ou non , nous recommençons avec des personnes qui ont toujours été là , mais avec une moindre importance .je dis souvent , il y a à notre porte une personne qu’on ne voit pas et qui n’attend qu’un mot pour pouvoir s’ouvrir ..
    Gros bisous Quichottine

    • Quichottine

      « il y a à notre porte une personne qu’on ne voit pas et qui n’attend qu’un mot pour pouvoir s’ouvrir »
      J’aime beaucoup.
      Gros bisous à toi aussi, Claudine.
      Merci pour tout.

  10. Pas de souvenir mais j’aime bien les illustrations en tous cas…. ,-) Bon jeudi Quichottine, bises

  11. Mistigris34

    quelle jolie bannière ! et qu’elle belle idée de ton amie, c’est splendide,
    et des histoires c’est bien moi j’aime, les vraies ou les « pas vraies » çà permet de rêver à mieux,
    d’avoir SON MONDE, JOLI, HEUREUX comme on aimerait qu’il fut vraiment,
    Je te souhaite une belle journée, même si dehors il fait pas beau, Bisous, Bisous,
    MIAOU !!!!

    • Quichottine

      Je suis ravie qu’elle te plaise et que tu aimes les histoires. 🙂
      Merci pour tout, Mistigris.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  12. Elle est bien belle ton île…la tentation est grande de s’y isoler pour oublier…
    je t’embrasse Quichottine

    • Quichottine

      Nous avons tous besoin d’un petit coin secret.
      Merci, Josette.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  13. Prends-le ce temps, il est précieux….
    Nous savons bien que tu n’es pas loin.
    bises

  14. Tu n’es pas « personne », mais Personne à part entière, avec le droit de souffrir et d’aimer, de dire et de penser, et tu le fais chaque fois avec tant de délicatesse et des respect d’autrui qu’il faut être de mauvaise foi pour trouver à y redire. Mais les mauvais esprits sont partout et la méchanceté doit trouver à se nourrir. Je ne suis pas loin de l’avis d’Aude. Et je continue d’aimer la musique de tes mots, Nemo, capitaine du rêve !

    • Quichottine

      Merci pour tout, Galet.
      J’aime beaucoup penser à un Nemo qui serait capitaine du rêve… 🙂

  15. Non, je ne me souvenais pas de « ton île » –
    merci pour ton explication de « Nemo » alors –
    tu sais bien que sur la Toile… rien ne reste « secret » bien longtemps !

    je t’envoie mes Breizh Amitiés !

    • Quichottine

      Je sais bien, mais je sais aussi que certains liens entre des pseudos ne se font pas forcément quand on ne le souhaite pas.
      Amicalement à toi.

      Ton lien vers le blog Ekla ne fonctionne plus, et celui vers OB est en maintenance…
      J’espère que tu vas bien.

  16. Je ne connaissais pas ton île non plus ma Quichottine.
    “dire” était pire que “se taire” lorsque le chagrin était trop profond ». Pourtant, on a besoin de dire,
    mais alors, nous avons besoin d’une oreille vraiment amie. Qui sait écouter et n’essaie pas de minimiser ta peine où de te dire que tout peut s’arranger quand tu sais si bien que non, tout, hélas, ne peut pas s’arranger !
    Je ne serai pas là cet après-midi, je vais voir mon père à l’hôpital psychiatrique. Un amie m’y amène et ma belle-fille vient me rechercher. Elles amène ses enfants voir leur arrière grand-père et je préfère être là quand ils arriveront, je ne sais pas comment il va réagir, s’il va les reconnaître.
    Je t’embrasse très fort ma chère Quichottine et toute notre amitié sincère à vous deux.

    • Quichottine

      Il arrive que ce soit important de dire, même au vent qui passe…
      Courage pour tout, ma Cricri… c’est terrible ce que vous vivez depuis déjà quelque temps.
      Je t’embrasse très fort. Nos amitiés à vous deux de nous deux.

  17. je ne commenterai pas sur le fond de ton billet Quichottine. Cela mériterait bien plus qu’un commentaire. dire ou se taire, une réflexion qui me hante depuis une éternité.
    Ton île, je l’avais sans doute découverte puisque j’y retrouve de mes anciens commentaires.
    Je n’avais pas vraiment fait attention à ton pseudo « Nemo ». Je n’ai pas fait de grec et je n’ai pas le réflexe d’associer Nemo à personne et par ailleurs j’ai plongé abondamment dans l’odyssée sans le secours de l’étymologie. alors je n’ai jamais envisagé les aventures de Jules Verne … et de son capitaine Nemo … comme une nouvelle odyssée.
    Et je viens de faire le lien, juste grâce à ton article.
    Belle journée Quichottine et prend soin de toi

    • Quichottine

      Je comprends tout à fait. Je ne crois pas non plus que les aventures du Nemo de Jules Verne soient comparables à l’Odysée.
      Merci pour tout, Jeanne.
      Passe une douce journée toi aussi.

  18. Dire quand tu en as envie ou besoin… Tu n’as pas à te demander si ça fait plaisir ou non aux lecteurs…Pense un peu à toi. Un brin d’égoïsme est parfois salutaire.Bises VITA

  19. Il est vrai que récemment je t’avais vu laisser un commentaire sous le pseudo de « Nemo »…
    Ta nouvelle bannière est emprunte de zénitude 🙂
    C’est ce que je te souhaite pour l’avenir ma Quichottine.
    Je t’embrasse fort.

    • Quichottine

      C’était une bannière ancienne, celle qui préside aux articles qui étaient sur mon île obéienne.
      Merci pour tout, Marité.
      Je t’embrasse très fort.

  20. L’essentiel est de rester « soi » et de ne pas perdre son âme. Garde ton île !
    Dire ou se taire: souvent « dire » m’a valu de ne pas être comprise et si je me tais, je me sens frustrée.
    Pas facile dans ce monde d’incompréhension basé, de plus en plus, sur le superficiel.

    Passe une bonne journée Quichottine ! Bises

    • Quichottine

      Tout n’est pas superficiel, je ne veux pas le croire.
      La sincérité et la profondeur des sentiments existe encore.
      Merci pour tout Alrisha.
      Bises et douce journée.

  21. je te remercie pour ta visite.
    Il est difficile de tout dire et c’est vrai ; en plus nous recevons quelque fois de façon autre, pas fausse, mais autre.
    Dans l’extrait de Chogyam Trungpa, il essaie de dire qu’il n’est pas nécessaire de se faire ermite, de se mettre en dehors des autres, pour vivre l’instant et évoluer. Tout est là autour de nous.
    C’est ainsi que pour moi, le monde bloggien que j’aime est aussi un apprentissage constant.
    Je t’embrasse doucement – et amicalement.
    Les jours de janvier sont « remuants » « vides » « tristes aussi ». Pour mieux nous apprendre à regarder le petit bleu … aimer le sms d’un enfant ..

    • Quichottine

      Le blog et son environnement, ses conséquences, comme un apprentissage constant, j’aime beaucoup.
      Merci pour tes mots si sages, Durgalola.
      Je t’embrasse amicalement.

  22. Par nos blogs, nous pouvons « voir » comment on évolue dans notre vie, parfois on prend un mauvais chemin, mais nos échanges nous donnent l’occasion de voir notre vie d’une nouvelle manière et on ose alors emprunter cet autre chemin …
    Je regrette juste que mon blog me prenne trop de temps … je n’arrive pas à me passer longtemps de mes amis, ils me sont devenus indispensables et je pense à eux en prenant mes photos.
    Il ne faut cependant pas oublier la vraie vie …
    Gros bisous et bel après-midi
    Annick

    • Quichottine

      Je crois que tes amis de blog font aussi partie de ta vraie vie… prendre de si belles photos pour eux, c’est important. 🙂
      Gros bisous et douce journée à toi.

  23. tu as vécu mille vies sur les ailes de l’imaginaire, et emprunté celles de héros épris d’idéal, alors que pour « de vrai » tu portes un nom de fée.
    En com sur le com d’ Annick ci dessus au cas où elle le lirait : est ce que la photo et les échanges blogs ne sont pas aussi la « vraie vie », puisqu’on y trouve du plaisir, au moins autant que pousser un caddie ou repasser… non ? ce n’est pas plus « virtuel » que l’art et la littérature, c’est notre « moi qui rêve »

    • Quichottine

      Merci, Emma. J’aime aussi mon nom de fée. 🙂

      ce n’est pas plus « virtuel » que l’art et la littérature, c’est notre « moi qui rêve »

      Je suis tout à fait d’accord avec ces mots de toi. Merci !

  24. Merci pour ces souvenirs de la blogosphère !
    Loïc

  25. Qu’elle est belle ton île Quichottine!

  26. Je n’ai pas connu Loralie mais la bannière et l’illustration montrent qu’elle avait du talent et un grand coeur.
    Merci du partage
    Bises

    • Quichottine

      Je pense qu’elle adorerait voyager sur tes images. 🙂
      Merci à toi, Jackie.
      Bises et douce journée.

  27. Dire ou ne pas dire…grand dilemme…
    Cette ile est magnifique, merci pour la partager à nouveau avec nous
    Douce soirée Quichottine & gros bisous

  28. Je ne la connais pas mais c’est un très belle hommage
    A bientôt

  29. Je ne me souviens pas avoir connu ton île, mais il est vrai que je t’ai connue sur le tard. Cette bannière est magnifique. L’ennui, avec la toile est que rien ne reste secret. Un jour ou l’autre, ce que l’on croyait bien isolé, bien protégé finit par faire surface. Alors, il est bon de ne pas trop livrer de soi-même. Mais que j’aime l’idée d’une île, comme refuge…..
    Je te souhaite une douce soirée, Dame, je t’embrasse, fort.

    • Quichottine

      Tu es la sagesse même…
      Merci pour tout, Croc.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  30. Je me souviens très bien de ce refuge… Je l’avais découvert, complètement par hasard, au cours de mes navigation.
    Nemo ? Je me ra

    • (Encore un bug de ma part) Je me rappelle aussi ! Mais à dire vrai… Je n’avais pas fait le lien avec l’Odyssée et Ulysse, une légende que pourtant j’adore. Enfant, c’est moi qui avais baptisé le premier chien que nous avions eu : Argos, du nom de celui qui attendit son maître pendant vingt ans et fut le seul, avec le vieux serviteur, à le reconnaître lorsqu’en fin, il regagna son foyer.

      Le refuge de Nemo : j’avais trouvé cet univers particulièrement doux et la bannière absolument superbe et pleine de poésie. Je la trouve toujours aussi belle !

      Douce soirée et plein de bises à toi, Quichottine

      • Quichottine

        Merci d’avoir été parmi ceux qui venaient là-bas, et d’être encore ici.
        Je t’embrasse fort, ma Sogo.
        Passe une douce journée.

  31. Je n’ai pas connu Loralie ni Némo Mais nous évoluons tout au long de notre vie , le blog apporte des contacts qui nous enrichissent et nous façonnent .
    Dire ou se taire est un choix personnel qui doit tenir compte que la blogosphère est vaste et variée . A chacun de mesurer ses limites .
    Ta bannière est superbe , il émane d’elle une paix, une douceur , du bonheur. Mais se ressourcer sur un île apporte une reconstruction bénéfique. Il faut rester soi et prendre le temps, son temps.
    Douce soirée, je t’embrasse Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour ce temps que tu me donnes, erato.
      Je t’embrasse, passe une douce journée.

  32. Magnifique illustration… Que j’aimerais parfois me réfugier sur une île…
    “Dire” est pire que de “se taire” lorsque le chagrin est trop profond… J’espère toujours des jours meilleurs… Je t’envoie mes dessins sous peu… Belle soirée ma Quichottine. Gros bisous.

    • Quichottine

      Merci de l’avoir fait…
      Prends bien soin de toi ma Liliane. Gros bisous et douce journée.

  33. Je ne connais pas l’histoire du nom Nemo
     » Quichottinemo… Nemo, du nom que s’était donné Ulysse en répondant au Cyclope. »
    Bonne journée 🙂

    • Quichottine

      Une légende que j’aime…
      Merci, Valentyne.
      Bonne journée à toi aussi.

  34. Je n’ai pas connu ton ile à l’époque.
    Elle est jolie cette bannière.
    Je vois que toi aussi tu as trouvé ton coin pour te réfugier, on a parfois besoin d’un jardin secret pour se reposer, prendre une pause, se ressourcer; profiter des bons moments de la vie quand elle veut bien nous en donner.
    La blogosphère a évolué ces dernières années, des liens tissés sur la toile ont disparu et ont laissé des manques…
    Bonne journée Quichottine
    Je t ’embrasse bien fort

    • Quichottine

      Les manques ne disparaissent pas… certains de nos amis de blogs comptent beaucoup.
      Merci pour tout, Santounette.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  35. Nemo… Mon nom est personne, je ne dis mot…
    Parfois oui on le pense, il n’y a personne pour comprendre vraiment… parfois la peine est trop grande pour la dire car sinon certainement les écluses exploseraient, laissant passer trop fort le flot du chagrin.
    Ton petit Nemo est bien attendrissant dans sa jolie petite île, loin des perturbations du monde, il sait écouter ce que tu ne peux pas dire sans augmenter ce mal qui déborde…
    Je me tais, je n’ai pas ce don qui pourrait alléger ce poids et je le regrette Quichottine
    Je t’embrasse fort

    • Quichottine

      Je crois que tu as pourtant le don de comprendre… Merci pour cela Marine.
      Merci pour tout.

  36. Nous avons tous besoin d’une île secrète où nous nous réfugions quand nous avons mal où peut-être aussi quand nous sommes heureux, mais je ne connaissais pas Loralie ni ton pseudo de Nemo. Merci pour ce billet émouvant ma chère Quichotttine.
    La bannière est vraiment magnifique!
    bonne fin de semaine et mille bisous de l’aude
    chatou le matelot de la terre ferme

    • Quichottine

      Merci, ma Chatou.
      Mon île avait très peu de visiteurs et c’est ce que je souhaitais.
      Bon dimanche à toi. Mille bisous.

  37. beau par chez toi …et beau ce que tu écris……….ne vais rajouter mot…

  38. déja le printemps chez toi, magnifique présentation

    • Quichottine

      😉
      Maintenant, je crois bien qu’il est là pour tous. Merci, Gérard.

  39. Un grand coup de coeur pour ton île ! elle est magnifique et je comprends ton attachement pour un endroit aussi personnel. Ce refuge va bien au-delà de la cabane dans l’arbre, il fait penser à l’enfance,au fantastique, a un côté douillet et le monde vu de là-haut doit être plus paisible. Nemo me chagrine un peu (j’ignorais l’origine, j’en étais restée au capitaine Némo de Jules Vernes). Personne n’est personne. Nul besoin d’être le pape mais chacun a son importance et autant je trouve que la bulle ou le refuge sont non seulement utiles mais souhaitables, mais être personne… je comprends mais non ça me gêne un peu… Gros bisous

    • Quichottine

      Merci pour ton enthousiasme et le petit bémol que tu ajoutes.
      Il faut dire que lorsque j’ai voulu cette île, j’étais complètement à plat. 🙂
      Gros bisous et douce journée Cathycat.

  40. Chacun a besoin d’un coin secret ou il se sent dans son élément. Ton ile est bien belle. Elle te donne la douceur et la beauté de ses images, la paix de son silence.
    Ne fais pas trop attention aux autres, ils ne sont pas bien méchants, c’est juste de la maladresse.
    Bonne fin de semaine Quichottine.

    • Quichottine

      Sourire… je sais bien que c’est le plus souvent un problème de communication.
      Merci pour tout, Marlène.
      Passe un beau dimanche.

  41. Bonsoir Quichottine et merci de ta fidèle présence sur mon site, j’ai laissé un message precedemment mais il ne s’affiche pas, je te souhaite une douce soirée et une belle et heureuse année, gros bisous bien amicalement Monique

    • Quichottine

      Sans doute ne l’ai-je pas eu… je ne sais pas.
      Merci pour tout, Monique.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  42. Et oui, Némo… ton refuge… et cette bannière superbe faite par Loralie qui réalisait de somptueux montages. Qu’est-elle devenue? Le sais-tu? Bonne soirée Quichottine.

    • Quichottine

      Non, je ne sais rien d’elle depuis un moment… elle a changé de vie, et c’est bien pour elle.
      Douce et belle journée, Marie. Merci d’être toujours là.

  43. Bon week end, chère Quichottine.
    Prends soin de toi …
    Bisoux doux.

    dom

    • Quichottine

      Merci ma chère Dom.
      Bisous doux et bon dimanche à toi aussi.

  44. Ton île secrète , c’était un peu ton journal intime .
    On écrit sous le coup d’une émotion mais lorsqu’on se relit plus tard,on ne trouve plus forcément l’émotion du moment,on bien on éprouve un malaise à se relire. Mais je partage ton observation :il vaut peut-être mieux « dire  » à travers des personnages .
    Cette bannière est très belle .
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci, ma Fanfan.
      Je sais que tu as raison.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  45. OH ! Là Là ! Lorsque je clique sur « any » chez toi ! = je tombe sur mon blog !

    Mais je ne pus y entrer autrement que pas chez toi !

    Et ça me manque ! Je me suis tellement habituée à cette page !

    Que je n’arrive pas à avancer ! Un BLOCAGE ! oui ! c’est ça !

    J’ai essayé d’en créer un autre ur OB ! Non ! ça ne fonctionne pas !

    Je n’aime pas ! et ne puis continuer !

    J’ai même répondu là où je ne l’avais pas fait !

    Pendant un minime temps j’étais sur ma page !

    Connextion = Rien !

    A BIENTOT

    any

    • Quichottine

      Maintenant, tu peux de nouveau publier chez toi… il faudra seulement t’habituer à la nouvelle administration d’OB.
      Passe une douce journée Any.

  46. salut
    une mise au point agréable à lire
    bon week-end

  47. Comme une mythologie personnelle, une Genèse que nous découvrons après, dans la lignée des grandes sagas de Tolkien à Spielberg. Nemo ! j’aime ce qui est écrit sur le nautilus : « Mobilis in Mobile ». passe un bon week-end.

  48. Tiens me voici chez toi….Pleine d’interrogations car, Loralie, si elle te manque c’est qu’elle n’est plus ou plus dans ta sphère??? Indiscrète, non curieuse incorrigible. pas pour divulguer, juste comprendre.
    Oui il faut se livrer quand même pas forcément TOUT mais faire comprendre, je pense que cela aide dans les rapports même virtuels….Et puis cela fait du bien de dire, écrire sa peine, n’en déplaise. C’est justement ce coté humain du virtuel que j’aime aussi mais ça n’engage que moi…..
    Nemo, personne si personne pas de mal, pas de joie, pense-y………..Gros bisousssssssssss

    • Quichottine

      Elle a décidé de ne plus avoir de blog… et j’espère que sa vie est bien remplie par ailleurs et heureuse.
      C’est vrai que nous ne verrions plus nos joies si nous n’avions jamais de peine.
      Merci pour tout, Renée.
      Gros bisous et douce journée.

  49. Je ne t’ai pas connue sous ce pseudo de Nemo mais seulement plus tard. Bisous

  50. Je me souviens bien de ton île et de Nemo…
    Nous avons toutes et tous besoin d’un refuge lorsque les mots ne savent plus s’assembler pour dire les maux..
    J’ai eu un blog éphémère que j’avais nommé Sidoine, c’était à un moment difficile de ma vie, sous ce pseudo j’ai pu délivrer mes mots…

    • Quichottine

      Tu es passée là-bas, c’était au temps où nous nous retrouvions aussi sur les pages de Chris. 🙂
      Merci pour tous nos moments d’échange.
      Passe une douce journée Débla.

  51. A très vite…

  52. En ce temps-là, je ne connaissais pas encore ton blog, Quichottine. Mais je crois que l’esprit de Loralie se perpétue dans tous tes travaux d’aujourd’hui. Chez toi, c’est bien une île, un refuge, pour le rêve, la pensée, la générosité.
    Et je te remercie pour tout cela.

    • Quichottine

      Je ne voyais pas les choses comme ça, mais j’aime bien savoir que mon blog actuel continue de faire rêver.
      Merci pour tout, Carole.

  53. chacun se battit un jardin idéal à la mesure de ses espérances,
    mais il faut prendre garde à ne pas trop en fermer la porte

    • Quichottine

      L’ouvrir davantage ? Je ne crois pas… il y a déjà beaucoup de monde ici. 😉

  54. Bon dimanche, chère Quichottine.
    Bisoux doux.

    dom

  55. Parfois, il faut avoir le courage de dire, parfois il vaut mieux se taire pour ne pas blesser inutilement l’autre..si l’on sent qu’il n’est pas en mesure de comprendre…ou si l’on est soi-même trop ému pour savoir dire les choses paisiblement…mais il faut quand même se méfier de ne pas se taire uniquement par trop de réserve
    Bonne journée Quichottine !

    • Quichottine

      Garder mesure en toute chose… oui, c’est sans doute le mieux.
      Bonne journée à toi aussi, Gazou.

  56. Je n’ai pas connue ton ile secrète Quichottine.. le blog apporte des contact qui nous enrichit ou nous détruise un peu plus hélas j’en est fait expérience au tout début . Cela venait d’une personne que je connaissais bien puisque nous étions dans les mêmes associations …
    Toujours pas de nouvelle de mon PC ..
    Bon dimanche. Bises.

    • Quichottine

      Ce n’est pas simple… surtout si le blog est connu de ses proches…
      Depuis, tu as retrouvé l’usage de ton PC et c’est bien. 🙂
      Bon dimanche, Mireille. Bises.

  57. la griffe

    un petit coucou ,dimanchissime

  58. de bien jolis souvenirs

  59. il faut savoir rester soi et ce qui m’arrive de faire c’est d’employer le elle quand je ne veux pas dire que c’est de moi que je parle mais en fait pourquoi vouloir se cacher c’est notre vie et on n’y peut rien changer

    • Quichottine

      Pourquoi se cacher ? Je ne sais pas, peut-être pour protéger ceux qui pourraient en être gênés ou troublés.
      Peut-être aussi pour se protéger soi.

  60. Une autre facette de toi, une sorte de jardin secret, le premier, à qui tu as offert ce que tu n’osais dire. Une façon de se confier sur une épaule virtuelle, de lâcher le trop plein, on en a besoin parfois quand c’est trop dur à supporter.
    La bannière est très belle tu as raison, j’aime beaucoup
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Non, pas le premier… celui qui demandait encore plus de recherche.
      Merci, Tit’Anik.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  61. Bonsoir,

    Je ne connaissais pas ton jardin secret ni ce pseudo Némo, mais en te lisant je te découvre d’une autre manière. Tout ce que tu écris me donnent envie de te connaître davantage.

    Se confier dans un blog peut être bien pris selon les personnes qui vont venir lire, mais d’autres ne peuvent le comprendre. Qu’importe il suffit de rester soi-même, ce qui du reste à mes yeux est ton cas.

    Effectivement Némo veut dire personne, je me souviens très bien de la lecture et surtout de la réponse faîtes: Je suis personne….Sourire!

    On a ainsi, si je puis dire au travers de nos blogs différentes vies tout en restant nous mêmes. Mais par contre notre écriture grandit au fil du temps.

    Belle soirée

    Bisous d’EvaJoe

    • Quichottine

      J’aime aussi penser que plus nous écrivons plus nous améliorons notre façon d’écrire.
      Merci pour tout EvaJoe.
      Passe une douce journée. Bisous.

  62. J’ai tellement ramé pour atteindre mon île …
    Acceptation de soi et des autres – lâcher-prise –

    • Quichottine

      C’est vrai qu’il faut parfois beaucoup de temps.
      Merci, Pâques.

  63. Bon début de semaine, chère Quichottine.
    Bisoux doux.

    dom

    • Quichottine

      Que cette journée soit belle pour toi malgré tous les soucis… Bisous doux, ma chère Dom.

  64. Sonya972

    un bel hommage à Loralie
    très émouvant ce que tu dis ma douce

    j’espère que tu as bien débuté ta semaine
    pour moi c’est une migraine
    j’attends que cela passe
    je suis très très fatiguée en ce moment
    je te fais d’énormes bisous tout en te souhaitant une belle fin de journée et une belle semaine

    • Quichottine

      J’espère que depuis tout va mieux ma chère Sonya.
      Prends bien soin de toi. Je t’embrasse fort.

  65. je n’ai pas connu ton Ile et ton amie-
    merci de nous faire part de tes souvenirs !!
    bonne semaine – bisous :

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Bisous et douce journée.

  66. Loralie. Je crois me souvenir de ce pseudo. Mais tant de blogs ont disparu. L’impression que c’est un petit bout d’histoire qui meurt.

    • Quichottine

      Comme dans la vraie vie… ceux qui manquent nous manqueront longtemps.
      Merci, Zazou.

  67. Nemo….
    Je n’ai pas oublié
    même si je peux le faire croire avec mes absences prolongées des blogs….
    Quichotinémo, una amiga preciosa, no olvides

    • Quichottine

      No lo olvidaré.
      Merci d’avoir été partout où je me trouvais avec autant de tendresse et d’écoute attentive.
      Gracias Mahina.