Goya, une fois encore

Je réfléchissais… cela m’arrive souvent, savez-vous ?

Je pensais à ce regard que nous portons sur ce qui nous entoure, je pensais à Goya.

Souvenez-vous… Je vous ai présenté, dans ma Bibliothèque, il y a déjà bien longtemps, l’un de ses tableaux.

Goya-1777

1777 : El quitasol, Francisco de Goya y Lucientes (1746-1828)

C’est un tableau que j’aime beaucoup, l’un des « cartons pour tapisserie » réalisés par le peintre au cours de son séjour à Madrid.

Tout y est beau, calme, rayonnant. Même le petit chien lové sur les genoux de sa maîtresse invite à prendre le plaisir de l’instant.

Mais voilà… Goya, ce n’est pas seulement ces tableaux charmants, ces portraits empreints de douceur.

Goya, c’est aussi la vie qui passe, la guerre et ses atrocités. Le peintre que vous avez tous rencontré un jour en étudiant la période napoléonienne dans nos livres d’Histoire. Les deux et trois mai 1808.

Goya, ce sont ce que j’appelle « les monstres », ceux qui m’ont longtemps fait faire des cauchemars.

Saturne dévorant l’un de ses fils

Je n’y avais jamais vraiment pensé auparavant. Saturne – Chronos dans la mythologie grecque – c’est le temps. Le temps qui nous dévore tous, qui fait de nous autre chose, quoi que nous fassions pour lui échapper.

Le tableau est sanglant, horrible, et plus encore quand on le voit en vrai sur le mur du musée où il est affiché. Mais il n’est pas le seul à nous mettre face à la réalité.

Comment Goya a-t-il un jour changé son regard ? Comment a-t-il décidé de peindre ce qui pouvait heurter plutôt que caresser ?

Pourquoi a-t-on choisi de ne garder de lui le plus souvent que ces moments où sa colère le faisait fixer sur sa toile la barbarie des hommes ?

… Ce que nous voudrions effacer, ou ceux que nous cachons dans des lieux fermés, ceux que nous évitons de regarder dans notre réalité ? Les fous, les vieux… et ceux qui ne sont pas tout à fait comme nous…

140628_Goya_Le temps

Je ne répondrai pas à cette question. Je sais combien il est difficile de continuer à regarder le petit coin de ciel bleu qui surgit au milieu des nuages lorsque le désespoir qui s’assoit sur le banc où vous vous réfugiez d’habitude vous appelle doucement, comme s’il pouvait, et lui seul, vous comprendre et vous écouter.

Pourtant, même Goya a su le retrouver, ce petit coin de ciel, si bleu, si doux, si apaisant.

C’est un autre tableau, très beau, très tendre… peint à Bordeaux un peu avant sa mort.

La laitière de Bordeaux

L’un des tableaux qui m’ont réconciliée avec son auteur.

La plupart de ces tableaux sont au Musée du Prado à Madrid. Je les ai vus en vrai, il y a déjà bien longtemps.

Je les offre à Melly et à Jean-Marie pour leur communauté : Le tableau du samedi.

122 réponses à “Goya, une fois encore

  1. Bonjour Quichottine
    j’ai croisé Goya …au cours de conférence et je n’ai pas vu les toiles en vraies…Saturne et les vieilles font parties de celles qui m’ont le plus marquée, Saturne pour ce que tu en dit , ce tableau représente si bien le Monstre dévorant et les Vieilles pour cette image atroce de la vieillesse qui se refuse !
    je te souhaite un bon Week end
    Bises du samedi

    • Quichottine

      Nombre de ses tableaux sont en Espagne, mais nous en avons aussi en France. 🙂
      Merci pour ces souvenirs partagés.
      Bises du samedi et bon week-end à toi aussi.

  2. Rébecca@ conseils écriture

    Je n’ai jamais vu les toiles de Goya en vrai mais je me doute qu’elles doivent être encore plus impressionnantes ! J’aime les tableaux « ciel bleu ». Les autres sont nécessaires, peut-être pour nous aider à nous poser les bonnes questions… et à savourer le  » bleu », qu’il soit petite tâche dans le ciel ou grand drap. 🙂

    • Quichottine

      Merci pour tes mots, Rébecca.
      C’est vrai que nous avons besoin de tout, du bleu comme du gris parfois.
      Passe une douce journée.

  3. Bonjour Quichottine
    et un grand merci pour ce magnifique cadeau à notre Communauté !
    Goya, c’est un immense talent, je dis même souvent, le plus Grand…
    j’aime tout Goya !
    je sais la tauromachie… c’est la face sombre du génie… c’est pour lui l’image de la douleur et de la mort, le mal absolu comme les autres mais celui-là déguisé en danseuse clownesque dans habit de lumière, pâle reflet de l’enfer…
    il n’en fait pas l’éloge !
    Goya, malade, infirme a traduit sa propre souffrance dans ces œuvres déchirantes
    excuse ce laïus…
    qui est celui d’un inconditionnel
    je serais intarissable…
    bonne journée
    bon dimanche

    • Quichottine

      Tu es donc un inconditionnel de Goya… Je n’avais pas évoqué la tauromachie mais je crois que c’est un sujet incontournable pour les peintres espagnols. On peut peindre sans approuver, la preuve. 🙂
      Je n’ai rien à excuser, Jean-Marie. Merci infiniment pour ce commentaire qui me ravit.
      Passe une douce journée.

  4. Le tableau  » les vieilles de Goya du musée de Lille m’a toujours fascinée…
    mais ce peintre me pardonnera d’en avoir fait une illustration pour un de mes articles pas sérieux du tout:
    voilà:
    Arrivée au paradis,
    une vieille femme passe devant St-Pierre.

    Une fois tous les tests passés et réussis, St-Pierre lui souhaite la
    bienvenue au Paradis et lui fait visiter les lieux.

    Durant la visite, un cri strident se fait entendre. Mais
    qu’entendons-nous là? demande la vieille dame.

    Oh, ce n’est rien, répond St-Pierre, on est juste en train de percer le
    dos d’une personne pour lui planter des ailes d’ange.

    Ah bon! .. et ben …. dit, un peu perturbée, la vieille dame.

    Un peu plus tard, un cri effroyable se fait entendre.

    Ahhh !!! Mais qu’est-ce que c’est que ce bruit terrifiant? crie la
    vieille dame, horrifiée.

    Mais rien, on perce juste la tête d’une personne pour lui fixer son
    auréole, lui dit calmement St Pierre.

    Mais c’est trop horrible, ici !!! Je préfère aller en enfer, moi !!! dit
    la vieille dame.

    Mais vous n’y pensez pas, lui dit St-Pierre, là-bas, vous allez vous
    faire violer et sodomiser !!!

    Et la vieille dame lui répond :
    Peut-être, mais au moins,
    les trous sont déjà faits!

  5. hello au final
    je suis de retour sur le blog d’avant
    le nouveau posait des problèmes et un ami a résolu ceux chez blogger
    bisous

  6. Goya c’est le jour et la nuit, la beauté et le grotesque.. je ne suis pas une fanatique des tableaux tourmentés de ce peintre. Par contre le premier tableau que tu nous présentes et la Laitière sont très beaux. D’autres tableaux me donnent vraiment des cauchemars…
    Bon week end chère Quichottine avec mille bisous
    chatou le matelot de la terre ferme

    • Quichottine

      Merci d’avoir exprimé ton ressenti…
      Bonne fin de semaine, Chatou.
      Mille bisous.

  7. Coucou Quichottine!
    COPIE-COLLE Désolée pour mes passages peu fréquents ! J’ai été fort occupée, ces derniers temps, dans notre Gîte La Croiseraie : accueil puis ménage au départ des locataires. Là, nouveaux arrivants pour 15 jours et la semaine prochaine, première semaine de juillet, nous accueillons chez nous des amis venant de l’étranger. Alors, priorité aux retrouvailles et escapades ! Toutes mes excuses ! J’aurai plus de disponibilités pour aller te voir après le 7 juillet. Merci de me comprendre ! J’ai toutefois programmé des articles sur mes 2 blogs. Tu auras tout loisir de t’y attarder. Bises et à bientôt !
    PS: Ne m’en veux pas. Je n’ai pas lu ton article.

    • Quichottine

      Pas de souci, Alrisha. Je sais que tu es très occupée en ce moment.
      Passe une belle fin de semaine et profite bien de tes amis.

  8. je craque sur le tableau ‘des vieilles ‘ de Goya … bon dimanche Quichottine

    • Quichottine

      Je suis contente qu’elles te plaisent. J’avoue qu’en les regardant avec humour tout va mieux. 😉
      Bonne fin de semaine Dom.

  9. dans chaque œuvre bien souvent se cache une histoire
    j’ai beaucoup aimé tes lignes
    qui poussent à la réflexion
    Je te souhaite un merveilleux weekend
    et une agréable soirée

    Gros bisous du samedi

    • Quichottine

      Merci Sonya.
      Gros bisous et belle fin de semaine à toi aussi.

  10. Bonsoir Quichottine. Il y a quelques tableaux de Goya que j’aime mais pas « les vieilles ». Elles me font peur. Bisous

    • Quichottine

      Je pense qu’il faudrait les regarder comme une caricature pour ne pas en avoir peur.
      Bisous et douce journée.

  11. Ah le beau et le laid…. mais rien qui ne laisse indifférent, je connais Goya de nom et par quelques tableaux…. merci pour ta page du samedi Quichottine, bises, jill

    • Quichottine

      Je crois que tu as raison, ses tableaux font réagir.
      Bises et douce journée jill.

  12. Martine..

    Goya a beaucoup de talent. Parmi toutes les toiles que tu présentes ma préférée est le 3 mai. Je ne connaissais pas ce tableau.
    Quel contraste entre ce tableau si dur, si réaliste comme les vieilles et ton préféré si candide. C’est la vie qu’il montre qui peut être si douce et si cruelle.
    Bises

    • Quichottine

      Un peintre de la vie, telle qu’elle est… en mieux ou en pire, mais jamais dans l’indifférence.
      Merci pour tes mots Martine.
      Bises et douce journée.

  13. Merci Quichottine pour cette réconciliation, tu sais combien la toile de Saturne m’a troublée et elle-même dévorée d’émotion. Tremblante et fascinée, je l’ai été plusieurs longues minutes, effrayée aussi mais je revenais à cette toile, immanquablement.
    Il y a tant de souffrances exprimées, devant l’horreur humaine, cette capacité que les hommes ont aussi à se dévorer entre eux.
    Goya est un témoin intemporel des monstres qui nous habitent.

    Bon dimanche et bisous tendres.

    • Quichottine

      Je crois qu’une fois qu’on la connaît, on ne peut l’oublier.
      « se dévorer entre eux »… hélas ! C’est l’un de nos défauts majeurs.

      Merci pour tes mots ma Polly.
      Bisous tendres et bonne fin de semaine à toi.

  14. quelques unes de ses oeuvres sont aussi à Castres, beaucoup de gravures, c’est vrai que ce qui nous plaît chez les peintres c’est ce qui nous apaise, nous fait nous évader mais il se doivent aussi d’être les témoins de leur temps, de montrer les horreurs dont les hommes sont capables
    bises et bonne journée

    • Quichottine

      J’ignore si chaque musée possède l’une de ses œuvres, mais ce serait un juste hommage à cet immense peintre.
      Je suis tout à fait d’accord avec toi… les artistes sont aussi témoins de leur temps et, quand c’est le cas, leur œuvre passe à la postérité.
      Bises et douce journée à toi.

  15. En revoyant les tableaux de guerre de Goya, cela me fait penser au plus grand assassin de l’histoire qui fit massacrer la moitié de l’Europe et décima nos campagnes. Comment peut-on encore présenter ce triste sire comme un héro positif de l’histoire de France ? S’il y a toujours un tâche sur le drapeau allemand, le nôtre ne vaut pas mieux ! Pourtant personne ne parle de devoir de mémoire des guerres napoléoniennes, pourtant tous les morts de toutes les guerres se rejoignent dans la même inutilité absurde…

    • Quichottine

      Le plus grand assassin… je n’en suis pas certain. D’autres le furent encore plus quand tu remontes le temps.
      Je crois qu’aucun pays au monde ne peut se targuer de n’avoir que des héros innocents.

      Pour Napoléon, lui rendre hommage pour ce qu’il a fait « dans le civil » et qui nous concerne encore me semble normal.

      Le devoir de mémoire obligerait-il les descendants des grandes civilisations d’autrefois à s’excuser pour les atrocités commises lors de leur expansion ?

      Je m’interroge souvent sur ces obligations que nous créons aujourd’hui au lieu de tourner la page et d’aller de l’avant sur les chemins de paix en travaillant ensemble à créer un monde où la guerre n’existerait plus.

      Je te rejoins dans ta dernière phrase. Les guerres sont inutiles et absurdes…
      Passe une douce journée Jeanmi.

  16. Toujours en pleins travaux …
    Je te souhaite un bon dimanche.
    Bisoux
    dom

    • Quichottine

      Courage pour tout ma chère Dom.
      Bisous et belle fin de semaine.

  17. Goya, un grand artiste puisqu’il sait montrer également les beautés et les les atrocités dont l’être humain est capable

  18. Bonjour Quichottine
    Je ne connaissais qu’un petit bout du travail de ce peintre ..on peut imaginer que Goya a du vivre des choses intenses pour pouvoir les retranscrire ainsi sur toiles !
    Et peut être a t il retrouvé la paix pour nous offrir cette « Laitière de Bordeaux  »
    Merci Quichottine pour cette belle page
    bises

    • Quichottine

      Il a vécu à une époque où je n’aurais pas aimé vivre…
      J’espère pour lui que les dernières années passées à Bordeaux, en exil, lui ont permis de retrouver la sérénité qu’il n’avait plus.

      Mais je sais que l’exil est aussi un traumatisme.

      Merci à toi pour ta lecture et tes mots.
      Bises et douce journée Claudine.

  19. Bien aimé ta façon de regarder les tableaux de ce grand peintre…. qu’il est beau le tout premier! j’y suis revenue pour le regarder encore bien que tous les autres restent fascinants !
    Je te souhaite un beau dimanche
    Bises
    Dany

    • Quichottine

      Je suis contente que ça te plaise, Dany.
      Merci pour tes mots en partage.
      Bises et douce journée.

  20. Superbe Goya qui en effet peut faire frémir.
    Pour moi qui ai plus d’ « un grain de sel dans les cheveux », Saturne/Chronos, le temps qui passe, est à jamais relié à la merveilleuse chanson de Brassens, « Saturne » : http://www.emmacollages.com/article-saturne-et-gallilee-georges-et-renaud-62767645.html
    « Il est morne, il est taciturne, il préside aux choses du temps
    Il porte un joli nom « Saturne » mais c’est un dieu fort inquiétant. » (…)

    Passe un beau dimanche en ayant au cœur La Laitière de Bordeaux.
    eMmA

    • Quichottine

      Merci d’avoir déposé ici ce lien eMmA.
      Je sais que je ne connais pas encore tout de ce que tu as publié avant notre rencontre.
      Belle journée à toi aussi. 🙂

  21. La jeunesse, accompagnée de la beauté, la douceur et le charme,
    La guerre, accompagnée de la violence, de la force et de l’injustice,
    La vieillesse, accompagnée de la solitude, la décrépitude et de la peur,
    Tu nous offres les reflets de toute une vie dans le regard de l’artiste…
    Chacun prendra ce qui lui plait, ce dont il veut se souvenir, les images de sa propre vie…

    Tu n’as laissé sur le bord du chemin qu’un aspect de la vie, qu’on retrouve à tous les âges,
    L’amour, avec la beauté intérieure, la tendresse et le partage…

    • Quichottine

      L’amour… tu as presque raison. 🙂
      Je l’avais évoqué avec le premier tableau proposé dans ma bibliothèque.

      Je l’évoquerai encore, avec d’autres tableaux. Mais je ne pouvais pas tout faire aujourd’hui.
      Merci pour ta présence et ces mots, Yvon.
      Passe une douce journée.

  22. petit coucou tjs main gauche !
    jadore le premier tableau effectivement celui du milieu est surprenant !
    bon dimanche et gros bisous

    • Quichottine

      Merci d’être passée malgré ton handicap, Laure.
      Cela me touche beaucoup.
      Gros bisous et prends bien soin de toi.

  23. Bonjour Quichottine
    J’aime bien ce peintre , mais le tableau « Les vieilles » me met toujours mal à l’aise

    • Quichottine

      Nous sommes donc plusieurs dans ce cas… Merci, Rouergat.
      Passe une douce journée.

  24. emmanuelle

    J’aime Goya, l’artiste, pour son talent. quel que soit le tableau, je le trouve remarquable. L’horreur, la souffrance font malheureusement partie de la vie et l’artiste, peintre de la vie, ne l’a pas occulté.
    Le temps nous change, nous transforme et pour qui cherche à évoluer, c’est tant mieux 🙂 Ce temps peut devenir notre ami, même si, bien sûr, il passe trop vite et nous rend plus fragile, surtout physiquement.
    Comme tout ce qui est, le plus sage est probablement de l’accepter. C’est ce que j’essaie de me dire, mais ça ne marche pas toujours !
    Bonne journée 🙂

    • Quichottine

      « Ça ne marche pas toujours »… mais l’important est d’essayer.
      Bonne journée à toi aussi Emmanuelle.
      Merci pur ton ressenti et ta réflexion. 🙂

  25. Mistigris34

    bonjour quichottine,
    la vie c’est bien de tout, bon, mauvais, triste, gai, …
    il faut faire avec, on n’a pas le choix,
    pas toujours comme on espérait mais voilà tu as fort bien décrit tout cela,

    je te souhaite un bon dimanche, gros bisous, MIAOU !!!

    • Quichottine

      On n’a pas le choix…
      Mais on peut essayer de mettre en avant le bon côté des choses.

      Merci pour tout Mistigris.
      Gros bisous et bonne fin de semaine à toi.

  26. un immense artiste, qui mérite ton hommage;
    bon dimanche

  27. très impressionnant ces différences dans les attitudes et les expressions des personnages ! il devait avoir ses périodes qui correspondaient à ses états d’âmes du moment, tourmenté , déchiré, dépressif
    et pour ses derniers tableaux il a retrouvé la paix intérieure et une certaine sérénité . Je vois les choses comme ça .
    Bon dimanche Quichottine gros bisou

    • Quichottine

      Je pense que tu as raison… il a vécu beaucoup d’événements qui l’ont marqué à tout jamais, mais je crois qu’il a retrouvé un peu de calme à la fin de sa vie.

      Passe une douce journée. Gros bisous Cri.

  28. Pour moi Goya, c’est un peintre sombre…Ses dessins vus à l’expo l’Ange du Bizarre ne le sont pas moins…C’est un grand peintre mais, en réalité, il ne me parle guère. Je ne le connais sûrement pas assez. Bonne journée VITA

    • Quichottine

      Le problème, c’est qu’il est tellement éclectique qu’il faut explorer son œuvre avant de se prononcer.
      Si je n’avais vu que le premier tableau qu’on m’a montré de lui, je ne l’aurais pas aimé du tout.
      Bises et douce journée Vita.
      Merci pour ton ressenti.

  29. Curieusement, j’aime les tableaux « horribles » de Goya, j’aime ses vieilles, j’aime aussi son Sabbat des Sorcières, et le plaisir ensuite de retrouver sa série : la femme nue et la femme vêtue …. Un grand artiste, pour moi, dans son oeuvre intégrale. merci de nous en parler si joliment. Bon dimanche, Dame, je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci pour ces mots.
      Son œuvre intégrale est grande et digne d’être vue.
      Passe une douce journée Dame Croc.
      Je t’embrasse.

  30. Goya est un immense peintre qui a été capable de peindre des portraits, des planches de tapisserie, enfin tout ce qu’il est possible de peindre. Son éclectisme en a fait le peintre à l’origine de la peinture contemporaine et il a grandement inspiré Picasso et bien d’autres. C’est grâce à lui que la peinture ne se limite plus à la figuration ou à la reproduction exacte de ce qui est vu mais où elle devient un moyen d’expression allant jusqu’au témoignage d’une époque.

    • Quichottine

      Merci pour toutes ces précisions que je n’avais pas données.
      Je sais que tu as raison. 🙂

  31. Saturne, tout horrible qu’il veut être, m’a toujours dérangée par le décalage des proportions entre Saturne et l’enfant dévoré, représenté pas du tout à la bonne échelle ni avec la morphologie d’un enfant, mais comme un avatar d’adulte réduit, une sorte de poupée barbie – du coup l’impression d’horreur passe au second plan

    • Quichottine

      Je n’ai pas regardé le tableau comme tu le fais.
      Mais tu as le regard sûr et tu peins. C’est sans doute un plus quand on fréquente d’autres peintres.

      Merci pour tes mots Emma.

  32. Bonjour Quichottine,
    En effet, je connaissais le Goya aux têtes de morts, et les atrocités de guerre que je n’apprécie pas!
    Par contre le tableau que tu présentes est vraiment charmant et nous invite à nous arrêter pour profiter de l’instant!
    Passe un beau dimanche

    • Quichottine

      Merci pour ce ressenti, Livia.
      Passe une douce fin de semaine.

  33. Bravo et merci pour cette relecture de Goya, qui n’a jamais su être un « peintre de cour » ! Je le perçois comme un caricaturiste de génie, qui voit au-delà des apparences et grossit le trait . Si sa parole était aussi aiguisée que son oeil, il valait mieux, sans doute, être de ses amis !

    • Quichottine

      « Caricaturiste de génie »… je trouve aussi.
      Il faudra que je me penche davantage sur sa vie.
      Je ne suis pas certaine qu’il ait eu beaucoup d’amis.

      Merci pour ce ressenti, Galet.
      Passe une douce journée.

  34. Bonsoir Quichottine, tu sais comprendre et raconter l’histoire de l’art, la peinture. C’est fort intéressant, merci beaucoup. Voilà que je connais mieux ce monsieur Goya.
    Merci pour tes gentils mots chez moi
    Belle soirée et gros bisous

    • Quichottine

      Merci à toi pour les tiens.
      Gros bisous et douce journée Annick.

  35. De bien beau chef-d’oeuvre
    A bientôt

  36. petit coucou Quichottine
    je te souhaite une agréable soirée

    gros bisous

  37. Il y a ce que l’on voit lorsqu’on regarde un tableau et la lecture que l’on en fait 😉 surement quelque chose dans la vie de Goya lui aurait fait changer sa vision de la vie …les guerres par exemple
    bonne soirée Quichottine bise (:-*

    • Quichottine

      De nombreux événements en ont fait ce qu’il était… mais quoi qu’il en soit, c’est un immense peintre.
      Bises et douce journée Urban.

  38. Goya était en effet bien tourmenté et s’est bien éloigné de cette scène paisible et estivale. Je n’avais jamais vu ce tableau de Chronos, mais quelle horreur !!! j’en aurais aussi rêvé la nuit… Bisous et belle soirée à toi (sans rêve de monstres… tout mythologiques et artistiques soient-ils).

    • Quichottine

      Merci Cathycat.
      Je crois qu’il est important de connaître tous les aspects de ce grand peintre, même si, comme toi, je préfère ses oeuvres les plus douces.
      Passe une belle journée. Bisous.

  39. Chez Goya rien ne laisse indifférent… Le beau comme le laid… « Les vieilles » est un tableau effrayant qui se trouve au Musée des Beaux Arts de Lille… A l’arrière le Dieu du Temps armé d’un balai s’apprête à chasser définitivement les personnages… Merci.
    Bonne soirée et Gros bisous ma Quichottine.

    • Quichottine

      Merci à toi d’avoir apporté les précisions nécessaires.
      Je n’ai pas vu ce tableau en vrai, mais j’espère pouvoir un jour visiter le musée. 🙂
      Gros bisous et douce journée ma Liliane.

  40. Une belle richesse que d’avoir vue ces toiles en vrai !!! Je n’aime pas tout, mais !! il en faut
    Bisous des dgimis et bonnes vacances à Toutes et à tous.

    • Quichottine

      Je ne crois pas qu’il y ait un peintre dont j’aime « tout ». Mais il est vrai que pour Goya, j’ai « gommé » de mes souvenirs une grande partie de son œuvre.
      Bisous et bonne continuation pour votre voyage. 🙂

  41. J’avais étudié Goya très jeune et je ne l’avais pas aimé , ses tableaux me faisaient peur ! Puis, en cours de Beaux Arts , notre professeur a expliqué ses œuvres, ses symboles, le sens de ses peintures .Il nous a appris à regarder autrement ses œuvres et à s’interroger sur notre vision personnelle . Depuis , j’apprécie les messages qu’il a voulu faire passer .
    C’est comme certaines lectures , elles ne peuvent être lues pour être comprises qu’à un certain moment de notre vie.
    Un très beau billet.
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Les cours d’histoire de l’art que j’ai pu suivre m’ont beaucoup appris.
      Tu as raison, ils sont nécessaires pour passer outre certaines premières impressions. 🙂
      Merci pour tes mots, erato.
      Passe une douce journée. Bises.

  42. à choisir entre ces toiles je laisserais « les vieilles  » de côté

  43. « il est difficile de continuer à regarder le petit coin de ciel bleu qui surgit au milieu des nuages lorsque le désespoir qui s’assoit sur le banc où vous vous réfugiez d’habitude vous appelle doucement, comme s’il pouvait, et lui seul, vous comprendre et vous écouter. »
    C’est vrai, mais c’est possible et heureusement : comment pourrions-nous survivre ?
    Je t’embrasse très fort ma Quichottine. J’espère que ton week-end ne s’est pas trop mal passé, je te souhaite une douce semaine.

    • Quichottine

      Merci ma Cricri.
      C’était une fin de semaine assez difficile, mais ça va.

      Passe une douce journée. Je t’embrasse très fort.

  44. C’est un peintre immense, que j’ai toujours aimé. Son génie, je pense, est d’avoir su saisir tous les aspects de la vie, légers ou terribles. Son pinceau était capable de tout, c’est fascinant.

  45. Martine..

    Douce semaine. Bises Quichottine.

  46. Je te souhaite un bon début de semaine.
    Bisoux
    dom

  47. Goya a peint toutes les facettes de la vie…
    ses horreurs, ses violences, ses souffrances…
    et pourtant
    il a peint aussi ce premier et dernier tableau qui illustre ton article…
    La vie
    contrastes entre beauté, amour et nuit de déchirures et de cris…
    Bonne fin de journée

  48. peindre la misère , la guerre , peut-être pour la dédramatiser-
    comme les écrivains !
    superbe tableau pour clore ce bel article –
    merci Quichottine !! que du bonheur !!

    • Quichottine

      Dédramatiser… je ne crois pas.
      Survivre, oui, sûrement.
      Témoigner… parce que c’est important.

      Merci à toi Lady Marianne.
      Passe une douce journée.

  49. C’est un peintre majeur, et la gamme de ses thèmes est très large, du plus gracieux comme la Maja Desnuda au plus effrayants que tu décris si bien.
    Je n’ai jamais vu ses œuvres dans un musée, je ne suis jamais allée à Madrid. Mais ce peintre m’a toujours intriguée. Merci, Quichottine !

    • Quichottine

      Merci à toi Amande.
      La Maja, qu’elle soit nue où vêtue est l’un des personnages de Goya qui me fascine.
      Passe une douce journée.

  50. Je ne connais pas trop les peintures de Goya. C’est sur que je préfère la 1ère à la 2eme, que je n’aime pas du tout !
    bisous et bonne soirée

    • Quichottine

      🙂

      Merci Lilwenna pour ce ressenti.
      Bisous et douce journée à toi.

  51. Ceci est un copier/coller pour vous donner des nouvelles.

    Je vous remercie toutes et tous de vos gentils commentaires.

    En compagnie de mon « poux ronchon », nous avons ramené maman dans son île le 27/06/2014.

    Après de nombreuses péripéties concernant son facteur santé, l’opération concernant sa vésicule biliaire a été abandonnée en accord avec le chirurgien de la clinique où elle se trouvait. Il gérait le dossier avec les chirurgiens du CHU de Nantes.

    Comme me l’a exprimé le chirurgien, elle a 88 ans, bientôt 89, un cœur très fatigué et une bronchite chronique qui la désature en oxygène dans le sang, alors de la médecine de confort à domicile OUI, avec un suivi régulier, mais PAS D’OPERATION. Il faut lui fiche la paix.

    Elle a tout de même perdu 8 kilos en 1 mois et demi.

    Elle dispose donc depuis samedi, d’oxygène à raison de 2 heures par jour pour la soulager, et des médicaments pour traiter son taux d’acide urique, découvert par le médecin de mon village quand elle a fait sa jaunisse. Les médicaments d’usage aussi, bien entendu pour sa cardiopathie.

    J’attends aujourd’hui le passage du médecin de l’île pour effectuer un « feed back », ce que je redoute, car comme vous le savez, ce n’est franchement pas mon copain.

    Autrement, nous repartons demain matin, en confiant maman aux bons des infirmiers 2 fois par jour, aux ADMR le matin pour du ménage et la prise du repas de midi, et à une bonne âme de confiance que nous rémunérons en CESU pour le repas du soir et la mise au lit.

    Je pense ainsi que tout est verrouillé, mon prochain passage devant s’effectuer vers le 14 juillet 2014.

    De cette façon, je vais pouvoir reprendre gentiment mes activités bloguesques.

    M’occuper également de ma maison et finir d’aménager la véranda qui est pratiquement terminée, encore un petit problème de rideaux à régler.

    Pour ceux qui partent en vacances, du soleil et du repos.

    A bientôt

    ZAZA

    • Quichottine

      Merci pour ces nouvelles que j’aurais préférées tout à fait bonnes.
      Prends bien soin de toi aussi ma Zaza.

      (Il y a une page blanche pour ces mots…)

  52. je te souhaite une très bonne soirée Quichottine

  53. Merci de nous faire découvrir ces toiles si différentes du Goya qu’ont nous montre habituellement .
    Cela nous réconcilie avec ce peintre. C’est peut-être pour mettre les humains face à leurs « fautes  » qu’il a peint les atrocités de ses tableaux très durs ? Je préfère nettement ceux qui tu nous montres. Bises

    • Quichottine

      Je n’ai pas de réponse, mais je pense que ce témoignage était important pour lui.
      Bises et douce journée Fanfan.

  54. Des scènes de la vie ordinaire à la « Fragonard » aux « Désastres de la guerre » la palette de Goya est large. Le tableau des Vieilles est proche de la caricature… un homme qui a sans doute « vécu » au sens vrai du terme et en celà il brave la mort souvent présente dans son œuvre. J’ai fait le tour de Madrid dans la Pedriza et vu de loin la ville, il faut vraiment que j’aille au moins au Prado. Merci pour le voyage.

    • Quichottine

      Il faudra que tu y ailles… c’est certain.
      Une autre fois peut-être, ne manque pas d’y entrer. 🙂

      Merci pour ces mots, je pense que tu as raison en cela qu’il a peint comme d’autres écrivent, pour pouvoir à la fois témoigner et survivre à l’horreur.

      Passe une douce journée.

  55. Je te souhaite un bon mercredi.
    Bisoux
    dom

  56. cela m’a toujours interrogé ce contraste entre le premier tableau joyeux lumineux plein de vie en dépit de la pose figée et la noirceur de certains de ses thèmes. c’est toute l’âme de l’Espagne peut-être à la fois tragique et brillante
    bises et belle journée Quichottine

    • Quichottine

      L’Espagne, « de lumière et de sang »… comme son drapeau, sang et or. 🙂
      Oui, j’en suis certaine. Le contraste est accentué, mais tout est là.
      Bises et douce journée à toi.

  57. C’est un peu le docteur Jekyll et M. Hyde de la peinture
    Quel contraste entre ces toiles
    Très bon mercredi Quichottine

    • Quichottine

      Tout à fait d’accord avec toi, Kri.
      Passe une douce fin de semaine. Bises.

  58. Merci Quichottine …

    je ne reçois plus tes newsletters – je me réinscris donc, on verra !
    suis en pleine « reconstruction » personnelle (mais tout va -presque-bien)
    juste je prends moins de temps pour la blogosphère pour ré-aménager ma Vie –
    pour le moment –

    Breizh Amitiés

    • Quichottine

      Ta première inscription n’a pas été validée, tu n’as pas dû cliquer sur le lien du mail de confirmation.
      Mais ne t’en fais pas, Melly, je sais que tu es très occupée.
      Prendre du temps pour soi, c’est aussi très important.

      Amitiés.

  59. sympa le tableau la Laitière de Bordeaux … bonne soirée Quichotinne

  60. Bonjour Quichottine, moi aussi, j’ai vu les « Goya » en vrai au Prado il y a plus de 30 ans. C’est mon rêve d’y retourner. Le musée a le plus grand nombre de Goya que je connaisse. C’est un de mes peintres préférés avec Jérôme Bosch dont le Prado possède aussi pas mal de toiles. Bonne journée et merci pour ce billet.

    • Quichottine

      Heureuse de te revoir, Dasola.
      Merci pour ces mots en partage.
      J’espère aussi pouvoir retourner au Prado un jour, je suis loin de l’avoir parcouru dans son intégralité. 🙂
      Passe une douce journée.