Le Don Quichotte de Patriarch

Nous étions en janvier 2011, le 31.

Dans sa catégorie « Personnages illustres », Patriarch publia – pour moi, je n’en doute pas* – un poème de Florian et son illustration.

Celui que j’appelais affectueusement « mon papa du Net » n’est plus, mais je suis sûre également qu’il aurait aimé que je reproduise ici son billet.

Illustration de l'épisode Quichottesque

Illustration de l’épisode Quichottesque vu par Florian

Don Quichotte

Contraint de renoncer à la chevalerie,
Don Quichotte voulut, pour se dédommager,
Mener une plus douce vie,
Et choisit l’état de berger.

Le voilà donc qui prend panetière et houlette,
Le petit chapeau rond garni d’un ruban vert
Sous le menton faisant rosette.
Jugez de la grâce et de l’air
De ce nouveau Tircis ! Sur sa rauque musette
Il s’essaie à charmer l’écho de ces cantons,
Achète au boucher deux moutons,
Prend un roquet galeux, et, dans cet équipage,
Par l’hiver le plus froid qu’on eût vu de longtemps,
Dispersant son troupeau sur les rives du Tage,
Au milieu de la neige il chante le printemps.
Point de mal jusques là : chacun à sa manière
Est libre d’avoir du plaisir.

Mais il vint à passer une grosse vachère ;
Et le pasteur, pressé d’un amoureux désir,
Court et tombe à ses pieds : ô belle Timarete,
Dit-il, toi que l’on voit parmi tes jeunes sœurs
Comme le lis parmi les fleurs,
Cher et cruel objet de ma flamme secrète,
Abandonne un moment le soin de tes agneaux ;
Viens voir un nid de tourtereaux
Que j’ai découvert sur ce chêne.
Je veux te les donner : hélas ! C’est tout mon bien.
Ils sont blancs : leur couleur, Timarete, est la tienne ;
Mais, par malheur pour moi, leur cœur n’est pas le tien.

À ce discours, la Timarete,
Dont le vrai nom était Fanchon,
Ouvre une large bouche, et, d’un œil fixe et bête,
Contemple le vieux Céladon,
Quand un valet de ferme, amoureux de la belle,
Paraissant tout-à-coup, tombe à coups de bâton
Sur le berger tendre et fidèle,
Et vous l’étend sur le gazon.

Don Quichotte criait : arrête,
Pasteur ignorant et brutal ;
Ne sais-tu pas nos lois ? Le cœur de Timarete
Doit devenir le prix d’un combat pastoral :
Chante, et ne frappe pas. Vainement il l’implore ;
L’autre frappait toujours, et frapperait encore,
Si l’on n’était venu secourir le berger
Et l’arracher à sa furie.
Ainsi guérir d’une folie,
Bien souvent ce n’est qu’en changer.

Florian, Fables, Livre IV, XX.

* Les commentaires des anciens articles du blog de Patriarch ont malheureusement été effacés et je ne peux confirmer ou infirmer mes dires.

PS : Ma main au repos et immobilisée me fait désormais moins mal. Je dois passer une radio jeudi. Je vous tiendrai au courant.

Prenez bien soin de vous. Merci encore pour votre présence amicale et chaleureuse.

131 réponses à “Le Don Quichotte de Patriarch

  1. Quichottine

    Faire un copier coller… c’était possible. 🙂
    Mais je ne vous promets pas d’en faire d’autres dans les jours qui viennent.
    Tout est tellement long à faire dans la journée… c’est fou.
    C’est quand une main manque qu’on se rend compte de tout ce qu’on faisait avec. 🙁
    Bisous à vous partager.

  2. Laurent FUCHS

    Un très beau poème. Florian a beaucoup de talents.

    Je suis heureux que ta main te fasse moins mal. Pour ma part, je dois passer une IRM demain pour mon genou. J’en saurai plus après.

    Bises.

  3. No lei todos los articulos de Patriarch, pero, seguros, si! a fondo! y me gusta sus sonrisas y besos divididos. Sabes que para mi, esta caminando sobre los caminos de al lago.
    Cuidas de ti! Besos

    • Quichottine

      Sur le chemin d’à côté… es lo que espero.
      Gracias Mahina. Cuídate también.

  4. Quel joli poème illustré par notre Patriarch que nous n’oublierons jamais.
    Heureuse que ta main te fasse moins mal douce rêveuse. Bises et bonne nuit. ZAZA

    • Quichottine

      Merci, Zaza.
      J’ai des hauts et des bas.
      Bises et douce journée à toi.

  5. esto me pone triste este articulo es demasiado largo para mi
    me haria falta un dia entero para leerlo
    voy a tener que ir a ver un psy
    mi animo se cansa de ver que mi progresion es tan lenta
    besotes
    tilk

  6. j’ai de plus en plus de mal à aimer cette littérature laborieuse et tirée par les cheveux, en vieillissant il me faut du simple et du lumineux mais cela ne m’empêche pas de saluer la performance
    je suis heureuse que tu ailles mieux
    bises et bonne journée

    • Quichottine

      J’ai des hauts et des bas… mais ça ira.
      C’est vrai que certains poèmes ne sont plus vraiment au goût du jour. J’avoue être comme toi.
      Bises et douce journée Azalaïs.

  7. Je découvre ce texte merci Quichottine, merci à toi, à eux… j’aime…. Bon mardi, bises de jill

  8. PATRIARCH n’est plus ! C’est bizarre ! On connait les « hommes » VIRTUELLEMENT et c’est comme SI , ils avaient été près de nous lorsque il disparaissent !

    PATRIARCH , ton NOM sera en moi et ton NOM : Je n’oublierai pas !

    UNE DERNIER BISOU à travers Quichottine qui nous rappelle que tu as EXISTE !

    any

    • Quichottine

      Il y a déjà un moment qu’il nous a quittés… je pensais que tu le savais.
      Merci Any.

  9. Don Quichotte a inspiré beaucoup de monde et ce poème de Florian est amusant et fort bien fait , je le reconnais, même si ce n’est pas la littérature que j’apprécie
    Je suis contente que ta main te fasse moins mal mais sois patiente et ne te fatigue pas trop

    • Quichottine

      J’essaie d’être patiente… mais j’ai du mal. 🙂
      Merci pour tes mots, Gazou.
      Je dois dire que j’ai un peu de mal aussi avec ce genre de poésie.

  10. Rétablis-toi vite !

  11. Bonjour,
    Quel régal ce délicieux poème, merci du partage.
    Bon rétablissement.
    D@net.

  12. très belle idée que ce copier-coller d’un poème fort bien troussé!
    Bon courage, Quichottine! Je t’embrasse

  13. emmanuelle

    Je comprends mieux l’une de tes publications dans laquelle tu parlais du Patriarche.
    Quelle écriture ! Merci pour cet élixir de beauté du matin.
    Courage pour ta main. Je te comprends, car , lorsque je me suis fracturée la main gauche, chaque geste du quotidien était difficile, mais tout passe, même les difficultés 🙂
    Belle journée à toi.

    • Quichottine

      Il s’agit d’un poème de Florian.
      Patriarch savait partager ce qu’il aimait.
      Belle journée à toi aussi. Merci pour tes encouragements.

  14. Tu a réuni ici deux amis de coeur, l’un trouvé sur le papier, l’autre sur le net. Preuve que communiquer peut apporter de grandes joies et provoquer quelques rencontres qui restent gravées dans la mémoire. Et applique ce conseil que je donne à mes petits-enfants (sans le suivre !) : ne vous précipitez pas, on avance beaucoup plus vite en faisant lentement ! 😉 Un gros bisou sur ta pauvre main…

    • Quichottine

      Je suis obligée de suivre ton conseil… et merci de nouveau pour ta lecture attentive.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  15. Je pense très souvent à notre Ami Patriarch..
    Quel beau texte et magnifique partage
    Je heureuse de savoir que les choses s’arrangent pour toi …
    Gros bisous Quichottine

    • Quichottine

      Avec des hauts et des bas… j’espère que tout ira mieux bientôt.
      Je pense souvent à lui… il nous manque à tous je crois.
      Gros bisous et douce journée Canelle. Merci pour tout.

  16. Je n’ai pas réussi à « rentrer » dans ce poème.
    Non, nous ne devons pas oublié ces amis disparus avec lesquels nous avons partagé de bons moments virtuels et parfois même réels. Si nous n’en parlions plus ce serait les faire mourir une seconde fois…
    Je t’embrasse ma Quichottine et je te souhaite de retrouver bien vite l’usage de cette main. Passe un doux mardi.

    • Quichottine

      Je pense que tu es loin d’être la seule pour ce poème… j’avoue qu’il n’est pas non plus de mes préférés, mais j’y tenais.
      Merci pour tout ma Cricri.
      Bisous et douce journée.

  17. Le Patriach a laissé beaucoup d’empreintes sur le net, avant de nous quitter, tu fais bien de republier cet article…

  18. le petit salut de Patriarch pratiquement jusqu’à la fin, me manque comme à toi Quichottine. Il montrait un courage et un optimisme qui me rendait admirative.
    Je n’avais pas remarqué que les commentaires avaient disparu. C’est sans doute une sage décision prise par ses enfants qui continuent d’ailleurs à faire vivre en mode mineur mais joliment, son blog. Je suis sûre qu’ils aprécieraient ton initiative.
    Prends soin de toi Quichottine et ne sois pas trop pressée. Je paie chaque illusion de guérison du retour de la douleur dans le bras (je peste je devrais m’en prendre qu’à moi)
    Je t’embrasse. Belle journée

    • Quichottine

      En fait, il y a eu un bug de Free… c’est dommage.
      C’est vrai qu’il ne faut pas aller trop vite… mais comment faire pour garder patience alors que nous avons besoin de tout pour être bien ?
      Courage pour ton bras, Jeanne. Merci pour tout.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  19. je n’oublie pas Patiarch… et ses timbres
    les fables de Florian ne sont pas assez connues et pourtant !
    bises et patience Quichottine le repos du poignet il ne faut pas le négliger

    • Quichottine

      Je crois que ceux qu’il visitait ne peuvent l’oublier, il était si gentil et si courageux dans sa maladie.
      Merci pour Florian. Même s’il n’est pas de mes poètes préférés, j’ai aimé ce cadeau.
      Bises et douce journée à toi Josette.

  20. Bonjour, Quichottine
    Merci pour ce superbe article.
    Je pense très souvent à Patriarch …
    Je te souhaite un bon mardi et … ménage ta main !
    Bisoux doux
    dom

    • Quichottine

      Merci pour lui et pour tes mots, Dom.
      Bisous doux et belle journée à toi.

  21. Comme tu as bien fait de nous mettre cette page de Patriarch. Je ne l’ai hélas pas connu bien longtemps mais assez pour beaucoup l’apprécier et y penser.
    Il a bien fait de t’inspirer cet article … bien évidemment qu’il est parmi nous.
    Merci Patriarch, merci Quichottine et prends bien soin de toi. Metz-nous au courant des résultats de cette radio.
    Très belle journée et gros bisous
    Annick

    • Quichottine

      Merci pour tout Annick… la radio n’était pas bonne. 🙁
      Gros bisous et douce journée à toi aussi.

  22. Une belle façon de ne pas l’oublier, « ton papa du net », une bien jolie expression. Bonne continuation Quichottine. A bientôt.

  23. Patriarch est souvent dans mes pensées. Une belle publication que tu nous remémores.
    Je suis contente que tu puisses, à nouveau, venir sur Internet et que l’état de ton pouce s’améliore.
    A + alors pour d’autres nouvelles à la suite de la radio !
    Je t’embrasse bien fort Quichottine et te souhaite une bonne journée.

    • Quichottine

      J’ai des hauts et des bas… mais je suis certaine que ça va s’arranger… avec un peu de patience. 🙂
      Mon doigt est cassé. Il faut qu’il cicatrise.
      Nous verrons bien.
      Je t’embrasse bien fort. Passe une douce journée.

  24. Une belle alliance de mots entre Florian, Don Quichotte, Patriach et Quichottine. Je te souhaite un bon rétablissement.

  25. Je ne connaissais pas du tout Florian, je découvre…. ce n’est pas mon genre favori. merci Dame, d’avoir partagé cette dédicace. Doux bisous d’un jour pluvieux

    • Quichottine

      Ce n’est pas le mien non plus… mais j’ai apprécié le cadeau que me faisait mon aminaute.
      Merci à toi Dame Croc.
      Doux bisous d’un autre jour… avec autant de pluie hélas !

  26. je n’ai pas connu cette personne- désolée-
    mais il y a quelques temps déjà que Annie la marmotte le met à l’honneur sur sa page de blog-
    c’est ainsi que je l’ai découvert- trop tard hélas-
    vous le faites vivre en perpétuant ses écrits et son pseudo ! continuez-
    bisous !!

    • Quichottine

      Annie l’évoque tous les dimanches… et je trouve merveilleux qu’elle le fasse.
      Merci, Lady Marianne.
      Bisous et douce journée à toi.

  27. j’ai eu un peu de mal à le suivre mais j’admire le talent qu’il avait.
    Je suis contente que tu te sentes un peu mieux 🙂 pas d’imprudence hein !
    bisou Quichottine

    • Quichottine

      T’en fais pas… je n’aime pas non plus beaucoup les poèmes de Florian. Certaines de ses fables sont plus abordables.
      Mais j’avais beaucoup aimé découvrir ce cadeau sur les pages de Patriarch.
      Je ne peux pas faire d’imprudence… (sinon, mon doigt me rappelle à l’ordre très vite)

      Bisous et douce journée Cri.

  28. merci pour ce partage. J’ai bien aimé ce beau poème. Prends bien soin de toi, Quichotine. Je t’embrasse.

  29. Merci Quichottine ! Prends grand soin de toi…
    Gros bisous. Belle après-midi.

  30. je ne suis pas venue depuis quelques temps … et j’espère que tu ailles mieux … comme d’habitude, faire avec … seule façon d’aller vers le mieux et ne pas s’énerver.
    Et Don Quichotte, il est « à part » et pas en accord avec ce monde rural … ni d’ailleurs avec le monde noble, c’est un oiseau égaré du ciel étoilé …
    souvent, ici, c’est aussi cela, notre personne sociale (celle qui vit dans la sté) et notre personne « étoile » vivant au coeur de l’âme.
    Bises et porte toi mieux

    • Quichottine

      J’aime ce que tu écris « un oiseau égaré du ciel égaré ».
      Merci, Durgalola.
      Je vais au mieux, avec des hauts et des bas.
      Bises et douce journée.

  31. Mistigris34

    c’est bien de penser encore à lui, et de rappeler sa mémoire,
    j’espère que tu vas bien malgré tout,
    bisous et plein de courage donc,
    MIAOU !!!!

    • Quichottine

      Merci pour tes encouragements, j’en ai besoin. 🙂
      Bisous et douce journée Mistigris.

  32. Quelle curieuse coïncidence entre Florian, Timarete qui est « comme le lis parmi les fleurs » et ta visite sur mon blog, dont je te remercie, pour commenter : une aquarelle de lis …
    Je te souhaite un prompt rétablissement.
    Porte-toi bien et bonne fin de journée.

    • Quichottine

      Nous avions donc rendez-vous. 🙂
      Merci, Charles.
      Bonne journée à toi.

  33. un très beau texte
    mais aussi un bel hommage à Patriarch
    je pense à toi ma douce
    belle fin de journée
    ti bo

  34. un bel hommage à ton ami.
    Tant mieux si tu as moins mal, j’espère que ça va vite être un mauvais souvenir
    bisous et bonne soirée

    • Quichottine

      Il paraît qu’il faudra du temps… je trépigne d’impatience, mais il faudra m’y faire.
      Bisous et douce journée Lilwenna. Merci pour tout.

  35. bonsoir Quichottine
    merci pour cette agréable publication
    on te croit sur parole !!!
    surtout soigne bien ta main !
    bonne soirée à toi
    bisous amicaux

  36. Chère Quichottine, il me manque aussi encore beaucoup, Patriarch . J’ai d’ailleurs laissé le lien vers son blog dans ma liste.
    Je vois que tu prends bien soin de toi et de ta main ; j’espère que tu ne souffres pas trop.
    Je t’embrasse très fort **** A bientôt. Francine.

    • Quichottine

      Il manque à beaucoup.
      Ne l’oublions pas…
      Merci pour tout Clio. Je t’embrasse très fort aussi.

  37. Un très beau poème, merci Quichottine
    Je suis heureuse que tu souffres moins, prends soin de toi
    Gros bisous & douce soirée

    • Quichottine

      Je fais au mieux, mais ce n’est pas toujours facile.
      Merci pour tout Laure.
      Gros bisous et douce journée à vous deux.

  38. Un beau poème bien illustré .
    Je suis contente que ta main soit moins douloureuse, mais ménage là quand même!
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Je suis obligée de la ménager… sinon, j’en paie les conséquences. 🙁
      Merci pour tout erato.
      Bises et douce journée à toi.

  39. Les mains sont des outils tellement précieux
    Qu’il faut qu’on les perde un peu pour s’en apercevoir!

    Bon courage et bonne guérison

    • Quichottine

      Comme tu dis… je me rends compte à quel point j’utilisais les deux, et pas seulement sur le clavier.
      Merci pour tes souhaits Marie.
      Passe une douce journée.

  40. Sympa de « faire revivre » Patriarch…Je le vois nous sourire. Bises et bon repos. VITA

  41. UNE BELLE fable ;l’amour rend les hommes bêtes !
    Un bel hommage à ton ami Patriarch ; c’est ainsi que les gens qui partent restent vivants dans les coeurs
    Soigne-toi bien , bisous

    • Quichottine

      Merci Fanfan.
      Ceux qui partent vivent encore dans nos souvenirs. C’est bien ainsi.
      Bisous et douce journée à toi.

  42. soignes toi bien et fais attention de ne pas aggraver cette douleur pour nous offrir de jolis mots

    • Quichottine

      Je vais faire au mieux… mais j’ai des hauts et des bas.
      Nous verrons bien. 🙂

  43. Patriarch me manque beaucoup, c’était un plaisir chaque matin de retrouver ces chroniques si bien écrites, de découvrir de très beau timbres et m’instruire par la même occasion. Il était d’une grande intelligence et simplicité. Soignes bien ta main. Bisous (Je rentre vendredi).

    • Quichottine

      Merci pour ce bel hommage, Martine.
      je sais qu’il manque à beaucoup.
      Tu es rentrée donc… la météo d’aujourd’hui est loin d’être propice aux balades.
      J’espère que nous aurons du soleil. Bisous.

  44. Merci du partage… Heureuse d’apprendre que tu vas mieux.
    Bises

    • Quichottine

      Avec des hauts et des bas… mais ça va s’arranger, forcément. 🙂
      Bises et douce journée Jackie.

  45. C’est sympa de rappeler Patriarch. Merci.

  46. Bonjour, Quichottine.
    Je te souhaite un bon mercredi et prends soin de toi.
    Bisoux doux
    dom

  47. Je ne le connaissais pas et j’ai l’impression d’avoir manqué quelque chose, bien joli ce poème. Prends le temps de bien guérir, bisous.

    • Quichottine

      Il était à connaître… pour sa gentillesse et sa force, son courage.
      Merci, Solange. Je fais au mieux, mais tout est si lent quand je fais ! 🙂
      Bisous et douce journée à toi.

  48. Merci pour ce rappel ici, pour Patriarch.
    Aussi pour ce texte-fable de Jean-Pierre Claris de Florian, j’apprécie beaucoup ses poèmes que j’avais découverts il y a quelques années.
    J’espère que tu auras des nouvelles rassurantes après la radio.
    Bisous Quichottine.

    • Quichottine

      Merci pour ces mots Midolu.
      Ce poème n’est pas de mes préférés, mais j’avais tant aimé ce cadeau de notre ami !
      Ma radio n’était pas bonne hélas.
      J’espère malgré tout que tout s’arrangera au mieux.
      Bisous et douce journée.

  49. Évoquer Patriarch, merci.

  50. Que tu souffres moins est déjà un mieux! Je connais ces douleurs, et je connais des personnes qui souffrent. Du courage il en faut mais des sourires et des mots des autres également.

    • Quichottine

      C’est vrai que les encouragements de tous font du bien… et j’en ai besoin.
      Merci, TJ.
      Passe une douce journée.

  51. Superbe hommage émouvant
    Je t’embrasse

    J’espère que tu vas mieux

    • Quichottine

      Merci !
      Avec des hauts et des bas… mais ça ne peut aller que de mieux en mieux.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  52. Je ne connaissais pas Patriarch mais c’est un très beau poème, un conte tout à fait à la Cervantés. Bisous

    • Quichottine

      L’un des épisodes du roman mis à la sauce Florian. 🙂
      Merci et bises à toi aussi.

  53. Bon mercredi. Bises

  54. J’espère que cette radio est positive !!!
    Merci pour cette si belle page de Patriarch…
    Je t’embrase ma Quichottine et à bientôt.

    • Quichottine

      Mon doigt est cassé…
      J’attends de voir le chirurgien pour savoir ce qu’il faut y faire.
      Bisous et douce journée à toi. Merci pour ta présence et tes mots.

  55. je te remercie pour ta visite, …. cependant, prends bien soin de toi … ta main est si utile !!! bises

  56. pas facile les histoires de coeur pour Don Quichotte même lorsqu’il change de couvre chef 😉
    Bonne soirée Bise Quichottine (:-*

    • Quichottine

      Je ris…
      Merci pour ce rire. 🙂
      Bises et douce journée à toi aussi.

  57. il nous manque a tous sur les blogs Patriarch , il venait chez moi tous les jours , je suis sur qu’il regarde nos poste régulierement de la haut , bonne soirée Quichotinne

    • Quichottine

      Je l’espère aussi… il nous manquera longtemps je crois.
      Bonne soirée à toi aussi, Dom.

  58. J’apprends à connaître quelqu’un qui est apparemment bien vivant en vos cœurs!
    Cajole bien ta main….

    • Quichottine

      Je fais ce que je peux pour elle… mais il y a des moments où je voudrais pouvoir l’oublier. 🙁
      Merci pour Patriarch, Marie.
      Passe une douce journée.

  59. J’espère que tu reposes au mieux ta main, il faut un peu de patience même si certaines choses attendent. Je pense souvent à Patriarch également. Rien ne sera plus comme avant. Il nous manque. Bon repos et bon week end.

    • Quichottine

      Merci pour tout Elisabeth.
      Passe une douce journée toi aussi.

  60. Je viens d’arriver de voyage et je suis desolée d’abord pour ta main, ensuite pour ce retard incroyable ! Je vais téléphoner à Christiane
    pour que sa soeur fasse le nécessaire…Vraiment on a eu tous les vents contraires, ce n’est pas possible ! Encore une fois mes excuses, et bon rétablissement, chère Quichottine.

    • Quichottine

      Tu n’y es pour rien, Marlou.
      Je suis navrée de tous ces contretemps, mais la patience, là aussi, est de rigueur.
      J’ai renvoyé le chèque pour signature, j’espère qu’il me reviendra bientôt.
      Passe une douce journée.

  61. Un moment émouvant qui confirme ce que je crois : « les mots et l’amitié transcendent le temps ».
    merci Quichottine.

  62. Ce poème est un vrai plaisir mais pauvre berger. La vie est toujours si compliquée…
    J’espère que tu as moins mal. Comme je lis les articles « à l’envers » je sais que tu as eu tes résultats depuis cet article, courage ! tout va s’arranger.Bisous

    • Quichottine

      Je vais croiser les doigts… au moins ceux de la main droite. 😉
      Merci pour tout, Cathycat. Bisous et douce journée à toi.

  63. Bonsoir Quichottine
    Merci pour ce billet…J’aimais beaucoup Patriarch, sa vie qu’il nous contait toujours avec beaucoup de pudeur, sa colère envers certaines politiques et le vie philathélique qui était impressionnante.
    J’espère que tu vas mieux. Merci pour tes messages…. je mets quelques articles mais je ne blogue plus trop. Belle nuit
    Bises
    Dany

    • Quichottine

      Tu avais fait pour lui de très beaux montages… c’était un très beau cadeau d’anniversaire.

      Beaucoup ne bloguent plus et préfère d’autres moyens de communication, c’est bien naturel.
      Bises et douce journée Dany. Merci pour cette visite qui m’a fait très plaisir.

  64. ça fait du bien de se souvenir de lui.

  65. Prends bien soin de ta main , Quichottine et merci pour ce joli clin d’oeil à Patriarch que j’aimais beaucoup également .

    • Quichottine

      Merci à toi Jerry.
      Je suis heureuse que beaucoup ne l’aient pas oublié.

  66. Bonjour tardif Grande Quichottine,

    Quel est donc ce mal qui causait tort à ta main? Est-ce que cela va mieux?!
    Je n’ai pu être présente plus tôt sur le réseau. Comme de coutume, les contraintes nous ont retenue et retiennent plus qu’il ne le faudrait. Puis, étant engagée à la Tâche et d’autres, le plaisir de vous retrouver et partager au sein de la blogosphère et des différents lieux s’en trouve affecté. Malgré tout, l’on ne vous oublie pas.
    Tu as bien fait de publier ces illustration et texte. C’est par ce type de partage, de rappel que la flamme perdure… Celle des sentiments, souvenirs et êtres.

    Merci Quichottine.

    Prends grand soin de toi.

    A bientôt.

    • Quichottine

      Je me suis cassée le pouce gauche. J’ai d’autres examens à faire pour savoir si l’on doit m’opérer ou non.

      Ne t’en fais pas, je sais bien que personne ne peut être partout à la fois et nos priorités nous entraînent souvent bien loin de nos blogs.
      Merci à toi, AneverBeen.
      Prends grand soin de toi aussi et à très bientôt, ici ou là.